AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Conséquences & Récompenses [PV Yoru]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Méphisto


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Dans la forêt.

MessageSujet: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Dim 17 Nov - 3:26






Yoru, Psychologue ? ... L'anarchie sur Crimson ... WTF ?!

Conséquences & Récompenses  [PV Yoru]



J'avais à peine fini "d'aboyer" que je fus téléporter avec Yoru dans mes bras, dans une foule de personnes, pour la plupart mal en point, et d'autres indemnes... Plus ou moins...

Nous étions tous autour d'un homme et d'une femme qui semblaient se disputer ... Apparemment, ils étaient frères et sœurs. Peut-être que ce sont les "GM" de ce jeu.

Mais plus je regardais le grand frère et plus, je trouvais qu'il avait quelque chose de familier ... Avec quelqu'un ... Mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus...

Ce rire ... Ce timbre de voix ...

Mon sang ne fit qu'un tour et je compris que l'homme derrière l'horrible jeu qu'on avait pour la plupart joué, était cet individu devant nous, volant ...
Father.

En quelques instants, après cette conclusion de ma part, on se fit encore téléporter, mais en plein quartier malfamé de Crimson District.

Des panneaux d'affichages apparurent en ville, un peu de partout.
Nous dévoilant à tous, de nouvelles règles, sans doute, provoqué par l'altercation des frères et sœurs.

"Chers joueuses et joueurs, lors de mon petit jeu, j'ai remarqué que certains d'entre vous ont totalement disparu du système, Ou devrais-je dire "certains ont été effacés, tués" ! Pourquoi et comment ? Il semblerait que le serveur eut un léger dysfonctionnement et que la capacité d'immortalité des joueurs a été supprimé de leur système, contre ma volonté. Oh, c'est si triste, bande de chiffe molles.

Puis une liste de règles s’affichèrent d'un coup, après ce beau message de provocation.

Après avoir lu tout ça, Yoru sur mon dos, j'entendis des cris de femmes et des bruits bizarres venant de la place principal de l'île. Je me rendis compte alors à ce moment que la prise de consciences de ses fameuses règles, laissa derrière elles, une vague de panique et de terreur.

Maintenant qu'il y a un couvre feu et qu'on est plus immortel, je me dois de protéger Yoru. Je me devais alors de trouver un endroit sûr où passer la nuit qui était déjà tombée alors qu'il était que 17h00. Sans doute, encore un bug du système.

J'avais du mal la porter avec une main encore blessée et presque à bout de souffle avec l'épreuve que j'avais passé lors de ce jeu débile.

Passant près d'habitations, traînant des pieds et fatigué, je me retrouvai devant une plaque au mur où il y était marqué :

"Dr Yoru - Psychologue diplômé - Sans rendez-vous précis [...]"

Je restais dans un état de "bug" sur deux bonnes minutes.
Dans ma tête, beaucoup de chose se bousculèrent ...

Quoi ?!! Ma première amie est un docteur... Un psychologue en plus. Attend attend ... Cela veut dire que je me suis rabaissé devant un psychologue ... Le genre de personne qui te dis "Continuez" alors qu'il font des dessins d'animaux sur leur bloc notes ...


Le destin ou le hasard m'avait conduit ici ... Je devais me reprendre, tout cela m'importait peu dans cette situation, je devais mettre mes "a priori" de coté et lui faire confiance, puisque je sais qu'elle aurait fait pareille pour moi. Puis j'étais un peu impressionné que ma seule amie, avait un cabinet et exercer un métier comme celui-ci.

Je ne savais plus quoi penser, dans le fond, mais je rentrais calmement dans cet appartement, toujours avec le même "sac à patates" sur le dos.

    — Alors, Alors, deuxième étage ... Cabinet du docteur Yoru ... Ouais, c'est ici.


Quand je franchis le seuil de la porte, la porte était ouverte. Pas un chat à l'horizon ... Le cabinet était vide, il était tard, après tout.

Je trouvais le mobilier de l'appartement très sympa et je me rendis compte qu'elle avait de bon goût au niveau de ça.

Je tirai pour elle, sa chaise de bureau à roulettes et la déposai dedans, je l'a couvrit de ma veste.

Et je me reposai légèrement les jambes et les yeux. Je fermai les yeux pendant quelques secondes et je me souvenu tel un flash, tout ce qu'il s'était passé dans la journée, j'avais presque oublié, comment j'en étais arrivé là ...

J'avais jusqu'alors faire jouer mon instinct avant mes sentiments face à cette situation si désespérée. De voir l'anarchie sur Crimson District. Devoir se cacher ...

Mon regard se posa sur Yoru, alors qu'elle semblait si paisible à dormir, son pouls était normal, mais je ne savais pas quoi lui dire à son réveil ... J'étais plus que inquiété pour elle, mais je ne pouvais qu'attendre qu'elle se réveille.

La fixant, la tête dans les mains, mes yeux se sont alors fermés, Morphée m'avait attrapé avec ses bras et je ne pouvais résister ...
La fatigue me submergea ... Mais une phrase sortit alors de ma bouche, avant de perdre conscience à mon tour.

    — Désolé ... Je m'en ... Veux .... En... Core ...








_______________


Dernière édition par Méphisto le Mar 3 Déc - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tlh-1.forumactif.org/
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Dim 17 Nov - 15:36




Mes yeux s’entrouvrent.


Je ne sais absolument rien de ce qui s'est passé pendant ce lourd sommeil. Aucun souvenir de ce dernier d'ailleurs. C'était vide. Je n'ai fait aucun rêve et je n'ai rien ressentis de particulier. Aucune douleur, aucune fraîcheur ou chaleur. Et heureusement que mon corps est indemne. Cependant, j'ai l'ai trouvé rapide ce sommeil. Comme un simple clignement des yeux. Alors lorsque j'ai repris conscience j'ai souris doucement car le décor m'est familier. Cette salle, cette odeur, cette lumière. Je me sens rassurée d'être chez moi. Comme lorsqu'on a fait un mauvais rêve et que finalement on se réveille juste après que le malheur se passe.

« Un rêve ? »

Non. Je l'ai bien vécu ce moment. Ce cauchemar. Celui où je me suis retrouvée devant un inconnu, dans une profonde obscurité. Des bruits étranges me perturbaient. Le froid dominait l'endroit où nous étions. Nous... Et le seul moyen de sortir de là, c'était de se battre. Comment s'appelle t-il déjà ? Adrian... Je ne sais rien de lui et peut-être que je ne le croiserais plus jamais. Je suis contente que tout cela soit terminé. Je ne veux plus revivre une telle expérience… Mais, pourquoi avoir organisé un tel jeu ? C'est peut-être pour le moment incompréhensible. Pourtant, cela attise ma curiosité.

Je me lève de ma chaise en plaçant une main contre mon front. Mes yeux parcourent la pièce éclairée, jusqu'à ce que je remarque quelqu'un endormi sur le sofa de mes patients. Surprise, je me relève en faisant tomber une veste au sol. Je reconnais Méphisto grâce à sa chevelure blanche comme neige. Que fais t-il ici ? Des questions me viennent à l'esprit : m'a t-il retrouvé inconsciente dans cet endroit sombre ? Dans ce cas, ma sensation de déjà vue là bas, se confirme. J'étais dans l'antre du lac où il habite. Je ramasse la veste qui semble être à lui puis je la dépose doucement sur ses épaules. Est-ce que lui aussi à participer à ce cauchemar ? Je prends un air réfléchis en appuyant mon index contre mes lèvres. Au moins, je ne suis pas seule...

Je sors du cabinet pour aller vérifier la salle d'attente. Personne. Et l'heure indique qu'il est assez tard. Je me sens molle. Mais je n'ai pas envie de me rendormir. J'ai soif, ma gorge est sèche et j'ai l'impression de ne pas avoir mangé depuis des jours. Je n'ai pas grand chose dans la cuisine, mais tout de même de quoi remplir un peu mon estomac.

Je décide de m'y rendre pour préparer deux tasses et une assiette. Mais cette dernière s'échappe de mes mains affaiblies. Je n’ai même pas le courage de me baisser tout de suite pour réparer ma bêtise. Je ferai cela après, en espérant ne pas l'avoir réveiller. A la place de reprendre une assiette, je me contente de chercher dans mes placards une boite de biscuits, que j'ouvre grossièrement. Il est temps de chauffer de l'eau pour faire mon traditionnel thé. Je ne remarque pas le boucan du diable que je fais en fouillant dans mes casseroles. Le son a du résonner dans tout mon appartement. Finalement, je me baisse pour ramasser les morceaux de porcelaine éparpillés par terre. Je me sens ridicule. Mes joues s'enflamment... Je pince mes lèvres... De sombres souvenirs me reviennent. Pourquoi je n’arrive pas à oublier ce qui s’est passé ? Pourquoi cela hante mes pensés ? J'en ai assez car c'est terminée maintenant. Ma main s'emporte toute seule et claque contre le carrelage froid. Bordel, il restait encore un morceau...   Je frotte un peu la plaie inscrite sur ma main sans m'en soucier plus que cela.

A la place de continuer mes étourderies, j’abandonne la cuisine juste après m’être emparée de la boite à gâteau et d’une simple bouteille d’eau. Je retourne dans mon cabinet et un doux soupire s’échappe de mes lèvres. Méphisto est toujours présent. Heureusement. Je m'assieds sur mon fauteuil en face de lui. Cela me donne presque l'impression qu'il soit un de mes patients. Mais je ne veux surtout pas de lui comme patient. En général, je les perds de vue après leurs thérapies. Après la fin de leurs problèmes, ils m'oublient. Et je finis aussi par les oublier. Voilà la raison.

« Non. Tu ne seras jamais comme eux. » ai-je pensé à voix haute.

Revenir en haut Aller en bas
Méphisto


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Dans la forêt.

MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Lun 25 Nov - 23:42






Je dois t'avouer quelque chose ... Yoru.

Conséquences & Récompenses  [PV Yoru]



J'avais fait une légère perte de connaissance. Les yeux encore fermés, je les ouvris légèrement , mais je sentais clairement comme si je n'avais pas dormi depuis des semaines entières. La fatigue en était encore plus accentuée depuis la dispute de Father et de Umbra. J'avais sans doute vaincu mes insomnies.

En tout cas, je me sentais K-O après l'avoir traîné sur mon dos, pendant un bon moment. Je voyais clairement que j'avais besoin encore de repos. Je restai conscient malgré tout. Je ne me sentais pas super en forme, donc je ne préférais pas bouger, savourer le cuir d'un bon canapé comme d'antan. Je soufflais légèrement, je somnolais, profitant du calme.

« Un rêve ? »

Yoru ... ? Je n'osais pas encore rouvrir les yeux.

Je me sentais tanguer entre la fatigue et ma curiosité de ce qu'elle allait dire...

Je sentis soudainement qu'on me mettait sur les épaules, quelque chose ... Sans doute, ma veste.

Je l'entendis, se déplacer lentement vers une autre pièce.

Je glissais lentement d'une position verticale à latéral.

A chaque fois, que je semblais bien dormir, j'entendis des bruits bizarres. Une assiette ... Des biscuits ... Le bruit continuelle de la goutte qui tombe toutes les 5 secondes ... les casseroles ... Elle qui parle toute seule ...

J'entendis tout le ramdam qu'elle faisait dans la cuisine, ses pas qui ressemblaient à celui d'un éléphant qui marche.

Et bam et bam ...

Elle revenu dans la même pièce que moi, elle se stoppa et repartit en direction de sa chaise. Elle semblait aller bien.

Le silence revenu pendant 25 secondes, au moins. Me laissant le temps de savourer ce petit moment de calme.

« Non. Tu ne seras jamais comme eux. »
    — Si. Je ne sais pas de quoi tu parles, mais bien sûr que "si".


Je me relevais doucement, la laissant sans aucun doute stupéfaite, les yeux encore fermés, en position assise, j'ouvris les yeux, la fixant, d'un air assez désabusé.

    — Avant que tu dise quoi que ce soit, c'est cool, chez toi. Je ne savais pas que t'étais psy ! Mais quand tu as un invité, pardon d'être grognon et d'être impoli avec toi, mais fait moins de bruit. Ah oui, sinon, j'allais oublier et pour cela évite de faire du blabla inutile, c'est bien moi qui t'ai trouvé dans ma "maison" et qui t'as trouvé raide morte sur le sol. Donc je t'ai ramené... chez toi... Encore pardon ... Pour cette comédie, je suis fatigué ... Et quelque peu en colère contre deux personnes...  


Je baissai les yeux, pris un air un peu dégonflé, comparé à avant, je pris ma main gauche avec la droite, me penchant en avant

    — Je dois t'avouer quelque chose ... Yoru.


Je me sentais mal, mais vu comment je m'étais lancé... Je me sentais chaud pour parler avec franchise. Je ne voulais pas être rongé par la culpabilité et ce secret ...







_______________


Dernière édition par Méphisto le Mar 3 Déc - 21:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tlh-1.forumactif.org/
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Mar 26 Nov - 3:47




Oh non…


C’est précisément ce que j’ai pensé au moment où le jeune albinos rétorque :

« Si. Je ne sais pas de quoi tu parles, mais bien sûr que "si". »

Je mordille ma lèvre inférieure en fronçant doucement les sourcils. J’ai ensuite déposé la boite de biscuit suivit de la bouteille que j’ai essayé d’ouvrir une seconde avant qu’il donne un signe de vie. Mon regard se pose sur lui. Je semble calme. Il se redresse lentement. Son air désenchanté ne m’étonne pas. C’est le même que je fais quand quelqu'un ose me réveiller.

«  Avant que tu dises quoi que ce soit, c'est cool, chez toi. Je ne savais pas que t'étais psy ! Mais quand tu as un invité, pardon d'être grognon et d'être impoli avec toi, mais fait moins de bruit. Ah oui, sinon, j'allais oublier et pour cela évite de faire du blabla inutile, c'est bien moi qui t'ai trouvé dans ma "maison" et qui t'as trouvé raide morte sur le sol… »

Je le fixe en clignant quelques fois des yeux. Il est furieux... En effet, j’ai fait l’erreur d’avoir fait un boucan du diable dans la cuisine. Mais, c’est tout de même lui qui s’est invité tout seul chez moi. Je fuis alors son regard en pinçant mes lèvres.

« …Donc je t'ai ramené... chez toi... Encore pardon ... Pour cette comédie, je suis fatigué ... Et quelque peu en colère contre deux personnes... »

Sa voix s’apaise. Ma curiosité aimerait bien s’avoir qui sont ses deux personnes. Je me retourne alors vers lui pour l’observer, toujours en étant silencieuse et calme. Je me sens au fond assez stupide, mais bon, c’est la fatigue qui me joue des tours. Je pense que cela doit être aussi son cas. Je ne suis pas tout du en colère contrairement à lui. J’ai peut-être loupé quelque chose pendant mon sommeil. Quelque chose d’important.

« Je dois t'avouer quelque chose ... Yoru. »

Hm… En effet.

« Je t’écoute, Méphisto. »

C’était dit d’une façon rapide et automatique. Je m’empare de ma bouteille d’eau, ayant toujours soif, je n’ai rien avalé finalement. Après avoir bu ma petite gorgée mes yeux se tournent une nouvelle fois sur sa personne. Que se passe t-il ?

Revenir en haut Aller en bas
Méphisto


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Dans la forêt.

MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Mer 27 Nov - 1:24






Je n'ai aucune excuse, j'ai été égoïste ... Je t'ai blessé ... Et menti...

Conséquences & Récompenses  [PV Yoru]





« Je t’écoute, Méphisto. »
Elle semblait calme, les yeux baissés, je serrais fortement mes mains à cette phrase, restant penché en avant, voulant éviter son regard à tout prix.

    — ... Je ... Sais que tu te poses beaucoup de questions par rapport à ton retour, peut-être pour cette subite fatigue ... Pourquoi je suis ici, dans ton cabinet ... Je t'ai bien ramené ici ... Seul ...

    Marchant pas après pas avec toi, sur mon dos. Enfin bref ...


Je racontais des choses totalement inutiles ... J'avais l'impression de la prendre pour une idiote ... Et pourtant ...

    — ... Ce soir ... Enfin tout à l'heure ... Father, a emprisonné une grande partie des joueurs dans des "Jeux" sadiques, les faisant s'affronter, jusqu'à qu'un tombe K-O ou ... Même dans un état d'incapacité de combattre ... J'ai fait parti ... des joueurs à se retrouver piégé, tout comme toi ... Puis Father, nous a ramené dans un endroit, nous faisant admirer une scène de ménage entre frère et sœur ... Et de nouvelles règles, ont été appliqués... Alors ...


Je me sentis quelque peu mal ... Je revoyais cette fameuse scène en flash back, incrusté comme un vieux film qui recommençait encore et encore.

Je me crispais dans le fauteuil. J'avais peur qu'elle me regarde avec "ce regard" de colère, celui où les mots ne sont pas nécessaire pour vouloir dire qu'une amitié est finie ...

Je ne pouvais pas sortir ces mots ... Je ne pouvais pas ... Je ne voulais pas ...

Le visage dépité ... Je me levais du fauteuil, titubant, les yeux pointant vers le sol, je m'avançais, les larmes commençaient à me venir ... Je devais ressembler à un zombie à ma démarche ... En chemin, je commençais à déglutir et dans un très léger sanglot.

    — J'ai fait quelque chose dont je ne me pardonnerai jamais, lors de ce "Jeu" ... Une chose ... Qui me répugne ... Quelque chose qui me hante ... Je voudrais tellement l'oublier ... Non ... Deux choses, finalement ...


Je me trouvais devant son bureau, me mordu la lèvre, la tête légèrement tournée, je tapais sur la table violemment et je relevais mes yeux subitement vers elle, la fixant.

Je devais laisser paraître par mes yeux, tout le malheur et toute la tristesse que je ressentais mais aussi cette légère lueur de courage et de tendresse ... J'essayais de rester toutefois digne, en essayant de ne pas pleurer ...

    — Mon prénom originel fut, dans mon ancienne vie ... Adrian ... Oui, c'est moi qui était avec toi dans la grotte ... Je ne voulais pas te mentir ... Je ne voulais absolument pas ... Mais ... Je ne voulais pas que tu ressentes cette même douleur ... Je t'ai donc dupé ... ... ... Et Assommé.


Elle commença à dire le prénom "Adrian" en même temps que moi, c'est alors qu'elle baissa les yeux, en me laissant continuer ...

    — Je n'ai aucune excuse, j'ai été égoïste ... Je t'ai blessé ... Et menti, je ne mérite pas d'être ami avec toi ... J'ai bafoué notre amitié comme un con ! Et je m'en veux, JE M'EN VEUX YORU ... Je ne peux plus me regarder en face ! ...


Je me tournais, en pleurant silencieusement ...






_______________


Dernière édition par Méphisto le Mar 3 Déc - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tlh-1.forumactif.org/
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Mer 27 Nov - 20:51




Son regard me fuit.


Le genre de comportement qui souligne un malaise ou plutôt un regret. Méphisto doit sûrement porter quelque chose de lourd dans son cœur. Il s’est lancé dans un discours assez maladroit pour donner une explication du pourquoi et du comment nous sommes arrivées ici. Quel courage de m’avoir porté sur son dos. Et c’est donc la raison de sa fatigue. Je me demande s’il acceptera de dormir ici. Enfin, ce n’est pas le moment de penser à une idée aussi futile. Je verrai cela plus tard car la suite de son discourt m’intéresse de plus en plus :

Alors c’est Father l’auteur de ce jeu cruel ? Qu’avait-il derrière la tête ? Je ne le connais pas mais cela donne encore plus envie de le rencontrer, un jour. Pour comprendre.
Quoi ? Toi aussi tu as participé à ce cauchemar ? En entendant cela, je serre des dents jusqu'à ce qu’on entende un grincement désagréable.
Une dispute familiale ? Encore quelque chose de curieux. Si seulement je pouvais en savoir plus. Je suis déçue de n’avoir pas vu cela de mes propres yeux.

Il se lève avec une certaine difficulté. J’ai cru une seconde qu’il allait s’effondré par terre à cause de sa faiblesse. Je suis toujours en train de l’observer et petit à petit je me suis rendu compte qu’une chose de grave a du arriver, sans que je le sache.  

«  J'ai fait quelque chose dont je ne me pardonnerai jamais, lors de ce "Jeu" ... Une chose ... Qui me répugne ... Quelque chose qui me hante ... Je voudrais tellement l'oublier ... Non ... Deux choses, finalement ... »

Je commence à me lever doucement. L’inquiétude me ronge enfin l’estomac. Elle a pris un bon temps à faire son apparition. Qu’a-t-il fait ? Qu’est ce qui le rend dans un tel état ? Je ressens sa culpabilité et sa rage lorsqu’il frappe brusquement sa main contre mon bureau. Pleins d’hypothèses me viennent à l’esprit. Toutes assez farfelues.

Cela ne servira à rien de les énumérer… Car j’ai eu tord.

« Mon prénom originel fut, dans mon ancienne vie ... Adrian ... »

« Adrian… » ai-je répété tout en baissant le regard.

« Oui, c'est moi qui était avec toi dans la grotte ... Je ne voulais pas te mentir ... Je ne voulais absolument pas ... Mais ... Je ne voulais pas que tu ressentes cette même douleur ... Je t'ai donc dupé ... ... ... Et Assommer. »

Mes yeux fixent un point au hasard sur le sol. J’ai l’impression que mon esprit se ferme tellement ces informations se mélangent dans ma tête. Je ne sais plus quoi penser. Mes souvenirs reviennent et là je me sens stupide de n’avoir pas reconnu mon ami. Je ne me sens bête de ne pas avoir reconnu sa voix, son odeur, sa présence. Je suis conne de l’avoir prise pour un simple inconnu et d’avoir hésité à lui faire confiance. Mes yeux s’imbibent de larmes incontrôlables et ma gorge se serre.

«  Je n'ai aucune excuse, j'ai été égoïste ... Je t'ai blessé ... Et menti, je ne mérite pas d'être ami avec toi ... J'ai bafoué notre amitié comme un con ! Et je m'en veux, JE M'EN VEUX YORU ... Je ne peux plus me regarder en face ! ... »

Je finis par me redresser après avoir frotter mes yeux légèrement humides. Je le fixe sérieusement cette fois. Aah, idiot… Tu n’as pas à t’en vouloir… arrête de te faire du mal… ! Je l’ai pensé très fort, mais je ne l’ai pas hurlé.

Alors, je décide de me remémorer la scène… La grotte plongée dans le noir. Les odeurs nauséabondes qui nous entourés. Le bruitage angoissant. Et lui en face qui essayait de me rassurer du mieux qu’il pouvait. Le plan qu’il avait en tête était risqué. Cependant, c’est grâce à lui qu’on est vite ressorti. Alors qu’il arrête de se sentir coupable…  

Je me suis mise devant lui et j’ai posé avec douceurs mes deux mains contre ses épaules. Mes doigts finissent par bien les compresser, comme pour lui faire signe de plonger son regard dans le mien.

« Méphisto. Regarde-moi. » ai-je dis avec douceur et spontanéité.

« Ce que tu as fait est courageux. Tu as voulu me protéger. Si tu ne m’avais pas menti, je n’aurais pas supporté le fait d’être enfermée là bas et à devoir te faire du mal pour nous en sortir.  »

Je fais une brève pause, le temps de trouver mes mots.

« Si tu m’avais dit ton pseudonyme… Me connaissant,  je… J’aurais sûrement réagi au quart de tour … Et on aurait encore plus souffert… Alors… Calmes-toi ! »

La tonalité de ma voix s’est légèrement emportée vers la fin de ma phrase. Je ferme un instant mes yeux pour également retrouver mon sang-froid.

« L’essentiel c’est qu’on soit tout les deux indemnes. Donc cesse de dire que je ne te mérite pas... Tu es mon premier ami… Tu peux pas me dire ça…»

Finalement, les larmes me reviennent. Ma tête se baisse automatiquement, ayant trop honte de me montrer ainsi. Mon emprise sur ses épaules finit par se relâcher lentement.

Revenir en haut Aller en bas
Méphisto


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Dans la forêt.

MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Mar 3 Déc - 0:24






On a tous nos secrets. Nos mensonges, nos regrets, nos souffrances...

Conséquences & Récompenses  [PV Yoru]





La tête baissée, elle me regarda, s'approcha de moi, pour poser ses deux mains contre mes épaules. Ses mains humides et cette légère pression, me fit remonter la tête vers elle.

« Méphisto. Regarde-moi. »

    — Oui ...


« Ce que tu as fait est courageux. Tu as voulu me protéger. Si tu ne m’avais pas menti, je n’aurais pas supporté le fait d’être enfermée là bas et à devoir te faire du mal pour nous en sortir.  »

Je restais figé, attendant la suite. Ses mots étaient à la fois juste ... Comme si je le savais au fond de moi.

« Si tu m’avais dit ton pseudonyme… Me connaissant, je… J’aurais sûrement réagi au quart de tour … Et on aurait encore plus souffert… Alors… Calmes-toi ! »

Son intonation sur la fin, me fit réagir et me calmer un peu. Je la regardais avec un léger sourire apaisant.

Ses mots étaient si conciliants et si sages. Son regard reflétait le courage dont elle faisait face, envers cette révélation des plus surprenantes. Je sentis que nos sentiments étaient, si proches et pourtant ... Je n'arrivais pas à me pardonner encore mes actions.

Les choses n'étaient pas encore claires dans mon esprit. Sans oublier que derrière ces révélations de ma part, d'autres choses me préoccupaient ... Father. Je voulais plus que tout le rencontrer. Le mettre à nu et découvrir son vrai visage. Car je savais pertinemment qu'il était un homme de la même espèce que moi. Une personne avec de sombres secrets.

« L’essentiel c’est qu’on soit tout les deux indemnes. Donc cesse de dire que je ne te mérite pas... Tu es mon premier ami… Tu peux pas me dire ça…»

Finalement, les larmes lui revinrent. Sa tête se baissa lentement. Comme si elle avait lâché prise ... Elle se montrait si forte ... Pour au final, lâcher prise.  

Son emprise sur mes épaules me déstabilisa subitement. Comme une confiance qu'on perdait subitement. Je le ressentis ainsi ...

Était-elle en train d'hésiter ...

Hésiter à quoi ? ...

En la regardant, je vus une petite fille ... Et des images ignobles s'emparèrent de mon esprit.

Subitement, mes yeux s'écarquillèrent, des sueurs froides se faisaient sentir sur mon front et mon dos... Je tremblais de façon chronique. Ma main se rapprocha peu à peu de mon front, ma tête se baissa subitement, voilant mon regard.

Un souvenir me revenu ... L'un de ceux que je voudrais oublier le plus ...

Je regardais le sol et reprit le fil de mes pensées, restant tétanisé.
On a tous nos secrets. Nos mensonges, nos regrets, nos souffrances. Je n'en avais pas l'air mais un sombre secret, me hantait. Je ne pouvais définitivement pas en parler à personne. Un secret qui changerait à jamais sa vision de moi. Un secret qui sèmerait que désespoir et dégoût envers ceux qui daigneraient de m'aimer ou de m'apprécier.

Je voudrais l'oublier à jamais. Mais il ne cessera jamais de revenir ... Je ne serai jamais apaisé. Même si je l'avais oublié depuis mon arrivée, ici. Moi qui était si émerveillé par cette nouvelle vie.

Je me comportais comme un gamin, en parlant de "Monstres" et autres. Je me suis affiché comme un gamin devant elle. Cette femme qui se tenait devant moi ... Elle qui a su m'offrir son amitié ... qui m'a consolé, m'a fait pleuré de joie, m'a offert tant ... Je l'ai blessé physiquement, égoïstement...

Je sais que cela fut très courageux dans un sens de lui mentir et de l'éviter de souffrir ... Mais je me rend compte que je n'ai pas changer ... Cette peur... Je sais très bien combien j'ai changé mais ... Je ne peux pas oublier ce jour fatidique ... Ce geste ... ce bruit ... Cet sensation ... et tout ce sang sur mes mains... Et ce plaisir soudain, sans oublier cette culpabilité, au final.

Spoiler:
 

    — Je ne viens pas du même monde que toi, Yoru.


Me mordillant les lèvres. Je le balbutiai de manière violente, la bouche sèche, je repris en marquant un temps.

    — Pourquoi il fallu que cela soit toi ?! ...

    Nous nous connaissons pas autant que ça ... Après tout, on s'est rencontrés à coté d'un lac ... On a partagé quelques trucs. Mais je me rend compte désormais que nous sommes pas fait pour rester ami ! Tu es trop lumineuse pour moi, Yoru ! Tu me regardes sans cesse avec ce regard, si bienveillant, celui d'une mère regardant son fils. Tu es trop gentille ... Et à la fois, si belle ... Tu n'as rien à faire avec quelqu'un d'aussi dangereux que moi ! Tu devrais t'éloigner le plus loin possible de moi, avant qu'un malheur ne t'arrives ! ...

    Tu ne sais quasiment rien de moi ... Et je ne veux pas vivre cette nouvelle vie avec la peur de perdre le contrôle et te blesser...

    Et à la fois, je ne peux pas t'avouer quelque chose ... Que j'ai commis, il y a longtemps. Et je pense que j'y arriverai jamais ... Car malgré tout, une part de moi ... te voue depuis le début ... Quelque chose ...


Je relevai légèrement les yeux vers elle. Sa position n'avait pas bouger d'un pouce. J'ouvris la bouche ... puis la ferma.

Je souris légèrement, les larmes luisaient en défilant rapidement de mes yeux... la tête toujours baissée vers elle.

    — Je suis désolé ... Je pensais ... mais visiblement je me suis trompé ...


Elle me gifla subitement, laissant mon visage tourner vers la droite.
Une couche de glace s'était formée comme pour me protéger.
Je bougeai pas d'un pouce, redevenu calme. Je la laissai exprimer ses sentiments.







_______________


Dernière édition par Méphisto le Mar 3 Déc - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tlh-1.forumactif.org/
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Mar 3 Déc - 3:36



Ce monde. C'est toujours le même.


« Je ne viens pas du même monde que toi, Yoru. »

La tête toujours baissée. Les yeux larmoyants. Mes muscles se crispent. Mon corps se fige. Ses mots s’inscrivent lentement dans mon esprit. Ils restent gravés. Ils se répètent sans cesse dans ma tête. Une chaleur étrange bouillonne en moi. Je connais trop bien cette sensation.

« Pourquoi il fallu que cela soit toi ?! ... »

Cette question ne fait qu’amplifier mon état. Je sens la course intense que mon sang entame dans tout mon corps. Ai-je la haine ? Mais contre qui ?

Lui ? Moi ? Nous ?

« Nous nous connaissons pas autant que ça ... Après tout, on s'est rencontrer à coté d'un lac ... On a partagé quelques trucs. Mais je me rend compte désormais que nous sommes pas fait pour rester ami ! Tu es trop lumineuse pour moi, Yoru ! Tu me regarde sans cesse avec ce regard, si bienveillant, celui d'une mère regardant son fils. Tu es trop gentille ... Et à la fois, si belle ... Tu n'a rien à faire avec quelqu'un d'aussi dangereux que moi ! Tu devrais t'éloigner le plus loin possible de moi, avant qu'un malheur ne t'arrive ! ... »

Mes yeux s’écarquillent alors que je reste toujours dans la même position. Nous nous ne connaissons pas assez ? Et notre but ce n’était pas d’apprendre à nous connaitre, n’est-ce pas ? Alors cette rencontre et ses partages ne sont rien pour toi ? Bien sûr, je l’ai toujours entendu cette conclusion. Mainte et mainte fois : l’amitié n’est pas fait pour nous. Je suis trop lumineuse... C'est l'image que je donne... ? En effet, j’étais trop gentille. Cependant il ignore des choses de moi. Et je ne peux plus me cacher désormais.

Ma main me démange. Elle frétille sans bouger. Elle s’enflamme petit à petit.

Que veux t-il dire par malheur ? Pour moi il est déjà arrivé.

« Tu ne sais quasiment rien de moi ... Et je ne veux pas vivre cette nouvelle vie avec la peur de perdre le contrôle et te blesser... »

Des mots muets se sont échappés de mes lèvres. Il n’a pas pu les entendre. Mais moi, je sais de quoi il s’agit.

« Et à la fois, je ne peux pas t'avouer quelque chose ... Que j'ai commis, il y a longtemps. Et je pense que j'y arriverai jamais ... Car malgré tout, une part de moi ... te voue depuis le début ... Quelque chose ... »

Ses paroles raisonnent doucement dans mes oreilles. Des acouphènes insupportables les embrouillent légèrement. Malgré cela, j’entends tout. Mais plus je l’écoute, plus j’ai l’impression que mes oreilles vont s’assourdir.

Il cache quelque chose... Et il veut me protéger de cela. Plusieurs suppositions me viennent à l'esprit. Mais je ne veux pas me faire des films. Je dois le découvrir autrement. Je veux l'entendre de ses lèvres et de sa voix... Ce lourd fardeau qu'il transporte dans son cœur.

« Je suis désolé ... Je pensais ... mais visiblement je me trompé ... »


Lennie, tu croyais avoir raison. Tu crois toujours avoir raison. Tu pensais que ce monde serait différent. Qu’il te permettrait de vivre sainement, en compagnie de tes semblables. C’est faux… L’ennui, la haine, le rejet… Puis la solitude, continueront à te hanter. Toi, l’enfant indésirable a toujours été ainsi. Depuis ta naissance, tu es faite pour vivre seule. Certes, un jour tu as eu la chance d’avoir deux sauveurs. Cependant ils t’ont abandonné grâce à la mort. Tu le sais bien que malgré tes efforts tu tourneras toujours en rond pour avoir ce que tu souhaites absolument.

Tu pensais pouvoir te libérer dans ce monde qui s’éloigne de celui où tu es née. Mais tu vois, cette situation est la preuve que cela sera toujours pareille.

Alors que comptes-tu faire ?

C’est une bataille inutile.



Je refuse de m'éloigner.

J'en ai assez de devoir me sentir rejetée. J’ai assez entendu de moi que j’étais horrible, sans cœur. Une vraie salope. Maintenant, il me reproche d’avoir trop de gentillesse. Cette main n’avait qu’une hâte, lui prouver qu’il avait tord. Et donc, elle a finit par partir toute seule sur son visage. J’ai senti ma peau claqué contre une surface froide. La différence de température m’a alors surprise et m’a obligé à reculer brusquement ma main. J’ai mal, mais j’endure. Pas question d’utiliser mon don pour cette stupide douleur.

Je fixe alors cette main d’une façon neutre avant de tourner mon regard vers sa personne.

« Je pense que cela à du servir pour te calmer…
Maintenant, passons aux choses sérieuses. En effet, toi et moi, on se connait pas plus que ça. J’ai du paraître trop douce, trop naïve, trop aimable, trop maternelle avec toi, sûrement. Pourtant, c’était de la sincérité. Mais je ne suis pas aussi FAIBLE !! »


La tonalité de ma voix ? Froide. Maussade. Sérieuse. Le genre de paroles qui ferait fuir des inconnus. Mais je l’emploie très souvent. Je n’ai jamais osé avec lui. Mais pourquoi cacher tous les aspects de ma personnalité ? Le moment est venu de lui montrer qui je suis réellement.

« PLEURER, PLEURER ET ENCORE PLEURER !!  
...Puis espérer. Tendre la main aux autres. Se faire des illusions. Et finir encore et encore de la même façon. Ma vie se résume à ça. C’est stupide n’est-ce pas ?! C’est insignifiant ? J'en ai assez de baisser les épaules. »


Pourtant, après mes paroles prononcées, mes yeux se sont remplis de larmes que je déteste. Ma tonalité a cessé d’être froide. Elle exprime un mélange de sentiment :

Mon refus, ma tristesse, ma peur, ma haine… Et un autre puissant, dont je n’arrive pas à mettre le doigt dessus.

« Et c’est pour cela que je haïe et que je continue de haïr ceux qui ne me comprennent pas. Et toi… J’ai cru que tu me comprenais... Et… »

Je respire un grand coup avant de serrer le poing. La course folle de mon cœur ne décide pas à se calmer. Je le sens palpiter dans toutes les parties de mon corps.

« ...Je continuerai d'y croire ! Même si tu estimes que l'amitié n'est pas fait pour nous ! »

J’ai l’impression que mon cœur allait s’arrêter de battre. Ma respiration haletante a du mal à se calmer. J’ai fini par essuyer mes yeux d’une façon brusque, presque en m’arrachant les paupières. J’ai senti le tissu de ma manche me les brûler. Alors mon regard le fixe longuement.

Ce n'est plus un ami que j'ai devant moi...



Dernière édition par Yoru le Ven 13 Déc - 11:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Méphisto


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Dans la forêt.

MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Mer 4 Déc - 1:27






Récompense.

Conséquences & Récompenses  [PV Yoru]



Mon visage reprit sa place initiale, lentement, en portant ma main vers celui-ci. Mes yeux faisaient sans cesse des allers retours entre elle et le sol. Je me sentais pas outrée. Je me sentais juste calme ...

« Je pense que cela à du servir pour te calmer…
Maintenant, passons aux choses sérieuses. En effet, toi et moi, on se connait pas plus que ça. J’ai du paraître trop douce, trop naïve, trop aimable, trop maternelle avec toi, sûrement. Pourtant, c’était de la sincérité. Mais je ne suis pas aussi FAIBLE !! »


Je sentais à son timbre de voix, une certaine froideur et du sérieux.
Je découvris un nouveau aspect d'elle-même. Ce qui me fit sourire légèrement.

« PLEURER, PLEURER ET ENCORE PLEURER !!  
...Puis espérer. Tendre la main aux autres. Se faire des illusions. Et finir encore et encore de la même façon. Ma vie se résume à ça. C’est stupide n’est-ce pas ?! C’est insignifiant ? J'en ai assez de baisser les épaules. »


Il est vrai que les seules choses qu'on a réussi à faire encore et encore, c'est de pleurnicher comme des bébés à nous irriter les yeux...

Je réalisais alors que nos discussions n'ont jamais été réellement stable sans des pleurnicheries sur un sujet. Nous ne sommes plus des gamins, bon sang !

Je me rendis compte dans la même foulée que j'avais été toujours le seul à parler légèrement de mon passé.

Je sentais dans sa voix qu'elle allait céder dans très peu de temps à des réflexions et à cette légère "guerre des émotions", laissant son esprit passer d'une émotion à une autre.

« Et c’est pour cela que je haïe et que je continue de haïr ceux qui ne me comprennent pas. Et toi… J’ai cru que tu me comprenais... Et… »

Et ? Je l'ai déçu, c'est ça ... Après tout, elle aura beau m'insulter ou s'énerver contre moi, je ne pouvais pas lutter assez fort contre cette "peur"...

Mais il est vrai, au fond de moi que je voudrais rester ici ... Prés d'elle ... Mais je devais m'y résoudre ... Le jour où mes démons seront partis, je pourrais vivre relativement normalement avec ceux que j'aime ... Je resterai cependant un loup blanc, solitaire.

Après tout, j'ai passer tellement d'années seul, à marcher sur ma route, regardant les étoiles et essayant de rêver à un jour heureux, où tout mes péchés aurait été effacés.

Mais notre passé reviendra toujours au galop...

Sa dernière phrase allait conclure cette séparation. Vivre chacun sa vie loin de l'autre, sans se soucier de notre première rencontre et s'estomper lentement de l'esprit de l'autre...

Comme un vague rêve.

Elle prit une grande respiration, tout en serrant les poings. Sa conclusion ne pouvait qu'être négative ...

« ...Je continuerai d'y croire ! Même si tu estimes que l'amitié n'est pas fait pour nous ! »

... Un grand silence s'installa, seul sa respiration haletante arrivait à partiellement meubler ce vide ...

Elle me fixer, attendant quelque chose de moi, la bouche ouverte, mon regard plongeant dans son océan de larmes. Je resta pétrifié pendant une poignée de seconde.

Je pouffa légèrement de rire pour enfin me retourner et marcher lentement vers la fenêtre. Ma main se posa sur le verre froid, je regardais dehors, sans répondre vraiment... Mon expression facial perdit ce léger sourire narquois pour laisser quelque chose de plus neutre et réfléchis.

    — D'où te vient ce courage ... et ce acharnement ... Tu es la première, à encore une fois, percer ma coquille de glace. Je te félicite quand même ... Tu m'a jamais vu parler de manière réfléchi, n'est ce pas ... Nous nous sommes appeler "Ami" mais dans le fond, arrête moi si je me trompe, mais avais tu réellement confiance en moi ? ...

    Non. Bien sûr que la réponse est la même que la mienne à ton égard... Mais je me suis rendu compte qu'une chose nous était commun ... Un sentiment particulier.


Je marqua un temps, plongeant ma main dans ma poche, cherchant un objet, enveloppée dans un léger petit drap orangé. Je l'ouvris pour récupérer le contenu, le fixant quelques secondes. Je me retournais vers elle pour m'avancer, pour lui tendre, avec une mine sérieuse.

    — Je ne compte finalement plus partir, tu m'a démontrer quelque chose qui me fit réaliser quelque chose d'essentiel ... Enfin bref, tu me trouvera sans doute assez lunatique ...

    Mais je me dois te donner quelque chose de précieux, en retour. Si un jour, cela tourne mal, je t'en prie, n'hésite pas une seule seconde ... Je préfère me savoir mort que te voir mourir ...  Je met ma vie entre tes mains. L'ultime forme de confiance que je puisse te céder ...

    Tu n'es plus une amie pour moi ... Nous le savons tout les deux, mais quelque chose semble être fort dans nos sentiments l'un envers l'autre ... Je ne voulais pas y croire mais je pense ... T'aimer.




Un sourire radieux laissa place à cet air si sérieux. Je devais rougir, je semblais être un peu gêné mais j'étais sûre désormais ...

"Ce n'est plus une amie que j'ai devant moi...
    — Tu es devenu l'être le plus important de ma vie !"


Spoiler:
 







_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tlh-1.forumactif.org/
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Mer 4 Déc - 22:16



La tempête est finie...


Après ce discours, je pense bien avoir échoué et que tout se terminera comme prévu même si cela m’effraye assez d’être de nouveau seule, au moins, j’ai lutté pour ne pas devoir le perdre. Et c’est l’essentiel…

Son petit éclat de rire me fait tout de même sursauter. Comment dois-je prendre cette réaction ? J’ai de nouveau peur… Je ne bouge pas de ma place lorsqu’il décide d’aller devant la fenêtre de mon cabinet. Il a pris un ton inexpressif pour me parler.

« D'où te vient ce courage ... et cet acharnement ... Tu es la première, à encore une fois, percer ma coquille de glace. Je te félicite quand même ... Tu m'a jamais vu parler de manière réfléchi, n'est ce pas ... Nous nous sommes appeler "Ami" mais dans le fond, arrête moi si je me trompe, mais avais tu réellement confiance en moi ? ... »

En effet… Même si je l’ai considéré comme un « ami », je n’avais pas tellement confiance en lui. Après tout, c’est un sentiment qui m’échappe. Étant habituée à n’avoir que des ennemis autour de moi depuis si longtemps.  

« Non. Bien sûr que la réponse est la même que la mienne à ton égard... Mais je me suis rendu compte qu'une chose nous était commun ... Un sentiment particulier. »

Est-ce qu’il parle de celui que n’arrive pas à définir ? Je me retourne lentement vers lui.

Peu à peu, la chaleur de mon corps qui exprimait ma colère diminue. Elle devient plus agréable. Plus douce. Elle m’apaise… Cela en est presque rassurant.

Il plonge sa main dans la poche de son pantalon et en ressort un objet qui attire toute ma curiosité. Il s’est retourné vers moi pour se rapprocher et m’a tendu sa main. Sur cette dernière est posée une fine et petite lame. J’ai du mal à comprendre... Alors je continue de l’écouter avec toute mon attention :

« Je ne compte finalement plus partir, tu m’as démontré quelque chose qui me fit réaliser quelque chose d'essentiel ... Enfin bref, tu me trouveras sans doute assez lunatique ... »

Il ne va pas partir ? L’ombre d’un sourire se dessine lentement sur mes lèvres. Elle prouve que ses paroles me soulagent.

« Mais je me dois te donner quelque chose de précieux, en retour. Si un jour, cela tourne mal, je t'en prie, n'hésite pas une seule seconde ... Je préfère me savoir mort que te voir mourir ...  Je mets ma vie entre tes mains. L'ultime forme de confiance que je puisse te céder ... »

Je fixe cet objet toujours avec cette soif de comprendre qui continue de m’envahir. J’aimerais savoir pourquoi je devrais faire une telle chose. J’ignore tellement de choses de lui, comme lui en ignore de moi…

Je finis alors par le regarder droit dans les yeux.

« Tu n'es plus une amie pour moi ... Nous le savons tout les deux, mais quelque chose semble être fort dans nos sentiments l'un envers l'autre ... Je ne voulais pas y croire mais je pense ... T'aimer. »

Un précieux sourire rayonne sur son visage.

Mes yeux se sont écarquillés de surprise. Mes doigts vibrent les uns contre les autres. Je pouvais sentir une étrange sensation s’emparer de mon estomac. Et la chaleur se fait de plus en plus sentir, surtout au niveau de mon visage. J’ai essayé de dire une chose stupide telle que « Comment … ? », sauf que aucun mot n’arrive à sortir de ma bouche.

« Tu es devenu l'être le plus important de ma vie ! »

Maintenant, c’est mon cœur qui s’est mis à palpiter de façon fulgurante dans ma poitrine. Je suis perdue dans toutes ses paroles si agréables. Mes yeux regardent à gauche et à droite, comme si je cherchais une solution à mon embarra. Je vois bien sa légère gêne. Il a également quelques rougeurs qui se sont inscrites sur ses joues. Les miennes doivent vraiment être plus flagrantes…

Je ne sais pas quoi dire sur le coup et j’ai regardé un instant son visage. J’ai ensuite fait un lien entre les émotions que j’ai ressentis juste avant et celles que je ressens actuellement. C’est exactement la même puissance… Cependant, je les préfère maintenant...

Je passe un petit moment mes doigts contre l’une de mes joues chaudes. Je me sens obligée de la frotter pour calmer mon trouble. Je me suis avancée doucement vers lui puis j’ai posé délicatement ma main contre l’arme qu’il me tend. Je la récupère avec précaution tout en le regardant dans les yeux avec cette timidité aiguë. Mes doigts se pressent fortement contre le manche de son couteau.

« Merci beaucoup… Je le ferai quand je n’aurai pas le choix… Même si je ne sais pas ce que tu gardes au fond de toi, j’aimerais le savoir… Mais je comprendrais que tu n’aie pas envie de me l’avouer… »

Je me suis retournée pour aller la poser sur le bureau. Puis sans un mot, j’ai baissé la tête, ayant trop honte de cet état de « faiblesse ».

Alors, c’est cela ce sentiment qu’on appelle « amour » ?  Je ne savais rien de celui-ci. Je me souviens pourtant de ce que disait ma grand-mère pour que je comprenne mieux. J’étais trop jeune pour me faire une idée. Mais j’étais tellement curieuse que la pauvre a du supporter toutes mes questions. Rien qu’en y pensant, j’ai ri légèrement en me redressant. Je fais ensuite demi-tour sur moi-même pour le rejoindre.

« Désolée…  Je ne suis pas tellement douée… C’est la première fois qu’une personne me dit des mots aussi agréables… ça me rend heureuse, je crois bien… Enfin non, je ne crois pas ! Je suis heureuse, c’est tout !
… Je dis vraiment n’importe quoi… »


Toute cette gêne que je n’arrive pas à contrôler ne m’aide pas tellement. Il doit me trouver bien ridicule dans cet état. Enfin, pour moi, cela est moins ridicule que de pleurer comme une enfant… Il faut que je la surpasse.

J’ai plongé à nouveau mon regard dans le sien, puis un doux sourire se forme sur mes fines lèvres. Un sourire que je n’avais jamais fait jusqu’à maintenant. Mes rougissements sont restés gravés sur mon visage.

« C’est réciproque… ! »

Après avoir prononcé ses mots, je me suis avancée sans réfléchir vers sa personne pour le prendre dans mes bras. Étant plus petite que lui mon front s'est collé contre son épaule. J'ai passé mes mains très doucement sur son dos puis je n'ai plus osé bouger. J'ai profité de chaque seconde...

Revenir en haut Aller en bas
Méphisto


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Dans la forêt.

MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Mar 10 Déc - 0:44






Tu es si belle ...

Conséquences & Récompenses  [PV Yoru]



    — Tu es devenu l'être le plus important de ma vie !"


J'avais enfin vider mon sac. Je me sentais si fier de moi, pour sans doute la première fois de ma vie.

Je restais gêné face à elle. J'étais déboussolé désormais ... Que devrais-je dire ... Ou même faire ... Je sentais si bizarre, mais à la fois si heureux, comme si les mots que j'avais dis spontanément, avait effacer tout mes problèmes ... Je lui fais désormais confiance et je sais qu'en regardant ses yeux, elle n'osera jamais détruire ce que j'ai crée ce soir ... En y repensant, moi qu'il en voulait tellement, à vouloir tuer "mon géniteur spirituel", "mon sauveur", je me rend compte que ses actions ont causer ce certain rapprochement. Un mal pour un bien ... Cet homme n'a jamais été mauvais ... Je commence à en douter désormais. Mon sourire s’élargit alors. Mes yeux regardant dans la direction opposé des siens.

Elle s'avança et posa délicatement sa main contre la dague que lui tenait. Quand mon regard revenu dans sa position, je ne savais plus vraiment où me mettre. Elle devait se délecter de me voir sous un autre angle que d'habitude ... C'était un nouveau Méphisto qui était née, sans son regard dur et froid ... Laissant place à des mouvements confus et des regards hasardeux ... J'affrontais après tout, une émotion que je ne connaissais que très peu ... A part dans les vieux livres que je lisais, étant jeune.

« Merci beaucoup… Je le ferai quand je n’aurai pas le choix… Même si je ne sais pas ce que tu gardes au fond de toi, j’aimerais le savoir… Mais je comprendrais que tu n’aie pas envie de me l’avouer… »

Elle se retourna pour aller poser l'objet sur le bureau.  

Je baissa la tête légèrement en souriant, en parlant doucement dans ma barbe.

    — Je ne peux pas encore ... Je ne suis pas prêt ... Mais t'inquiéte pas, ce moment arrivera, dans un futur proche.


Puis sans un mot, elle semblait baisser la tête à son tour.
Peut-être avait-elle entendu ... Non, je ne pense pas.

En la voyant de dos, je me surpris à penser à des tas de choses, à l'élaborer des scénarios, des souhaits absurdes ... Des conneries de mecs quoi. Ces pensées là, me semblaient si étranges et même venir d'une autre personne. Tellement, ce n'était pas mon genre de dire ou de penser à des choses pareils. Après tout, tant de choses se sont passées ce soir ...

Elle se mit subitement à rire faiblement en se redressant. Et se retourna avec un sourire si magnifique ... Mes joues se mirent à me brûler et j'étais trés surpris mais aussi à la fois, trés géné. Je baissa la tête un peu pour cacher mon regard.

« Désolée…  Je ne suis pas tellement douée… C’est la première fois qu’une personne me dit des mots aussi agréables… ça me rend heureuse, je crois bien… Enfin non, je ne crois pas ! Je suis heureuse, c’est tout !
… Je dis vraiment n’importe quoi… »


Je releva un peu la tête, la tête un peu sur le flanc droite de mon épaule, en biais, la bouche à peine ouvert.

Elle n'était pas plus avancé que moi, ses sentiments étaient semblable au mien, tout aussi confus. Mais dans tout les cas, on était mieux là, à se sourire qu'a pleurer pour des conneries ... Ses mots me firent quand même assez plaisir à entendre. La rendre heureuse me remplissait de bonheur.

Elle replongea à nouveau son regard dans le mien, puis un doux sourire se forma sur ses fines lèvres. Encore plus resplendissant que le précédent. Sa lumière m'éclairait d'une splendeur sans pareille. Comme si un phare était apparu dans mon cœur...  

« C’est réciproque… ! »

Je me sentais si heureux, face à cette nouvelle.
Je le savais bien, face à sa réaction de tout à l'heure, mais même si ce n'était pas une surprise, je ne pouvais pas rester indifférent à tout ça.

Elle s'est alors avancé vers moi, pour me prendre dans ses bras.
Je resta statique quelques secondes, encore plus étonné par ce geste.
Ne comprenant pas vraiment ce qu'il m'arrivait à cet instant.

Elle semblait si petite que moi, en regardant bien, son front était enfoui dans mon épaule. Ses mains se rapprochèrent de mon dos.

Je me mit à sourire doucement, en me baissant pour coller ma tête contre la sienne , je déployais mes mains vers son dos, en lui caressant délicatement son dos, je restais alors quelques longues secondes à ne plus bouger, au niveau de la taille.

L'une de mes mains lui attrapa le haut de la tête et lui caressa la tête. Je me sentais si calme alors, mon instinct avait pris la relève.
En faisant ces mouvements réguliers, je l'entendais respiré.

Mon corps était tellement prêt d'elle mais mes pensées étaient à l'ailleurs.
Des souvenirs ressurgissant par rapport à elle.

Elle, cette jeune fille que j'ai croisé dans une grotte, car elle criait après être tomber ... Cette rencontre des plus improbables ... Tout ce qu'on avait échanger lors de celle-ci ... Des pleurs et une amitié naissante ... Vite gâché par les plans de Father pour se divertir ... Beaucoup de souffrance pour arriver à ce résultat. Je me suis souvenu alors de ces mêmes émotions que j'ai ressenti lors de la fin de notre 1ère rencontre ... Je sentais qu'elle avait quelque chose de différent comparé aux autres.

Sans m'en rendre compte, j'étais alors déjà amoureux d'elle. Ne voulant pas me l'avouer ...

Et désormais sans réellement comprendre ses mots que je n'arrive qu'a relier à ce sentiment si fort et si délicieux ...

Je voudrais lui crier que je l'aime !
Mais même si mon cerveau me disait de le faire, je n'arrivais à rien.

J'ouvris plusieurs fois la bouche, en essayant de le dire, mais aucun son ne sortait ...

Alors je m'écarta doucement d'elle, sans la lâcher, et lui embrassa spontanément, le bas du cou. Lui chuchotant doucement ...

    — Tu es si Belle. Et si magnifique ... Et tu sens si bon.


Mais le mot "Je t'aime" ne voulait pas sortir ...

Je restais alors dans ses bras, profitant de ces quelques secondes...

Mais soudainement, un "Message Privé" apparut sur mon interface.
Oui, je ne l'utilisais quasiment jamais, car je ne comprenais pas bien son fonctionnement dans ce monde.

Mais la petite sonnerie me sortit de mon rêve idyllique.
Mais pas seulement moi, le reçu, Yoru, elle même le reçut à quelques secondes d'intervalles.

"Vous êtes invité par Umbra pour le grand bal de noël qui se déroulera dans le hall de la tour du ciel de Hope Corporation, dans 1 mois.
Vous êtes priés de venir au bal.
Tous le monde doit être accompagné et il vous sera prié de porter une tenue de soirée et surtout n'oubliez pas le cadeau pour votre partenaire ! "


Un bal ?!

Je fus très étonné qu'un bal est lieu, après ce qu'il s'est passer ce matin.

Peut-être une future sortie avec Yoru ... De toute façon, seulement elle pouvait m'accompagner.

Mais quelque chose de plus important me fit vaciller alors, je me sentais terriblement fatigué ... Encore une fois.

    — Je pense y aller, mais je veux que ma partenaire soit toi et seulement toi !



    — Mais plus important que ça ... Je me dois de partir désormais, je ne peux pas passer la nuit ici, je suis terriblement désolé. Je voudrais ... Mais j'ai quelque chose à faire d'important encore dans cette nuit ... Enfin Bref, c'est secret. On se retrouve dans un mois, pour ce bal. Et ne t’inquiète pas, je t'oublierai pas entre temps, je veux surtout me présenter à toi, encore meilleur que je le suis désor-...


Mes rougissements ne l'a laissa pas indifférente et après avoir fait un peu la moue, elle m'embrassa soudainement, sans crier gare.

Après ce baiser, je toucha mes lèvres. Elle venait alors de me voler mon premier baiser...
En fermant les yeux, je souriais le plus intensément que je pouvais faire. Je jubilais ...

Son sourire et ses paroles suivant ce baiser, restèrent alors en gravés en moi, tout en partant en courant de son cabinet, le sourire aux lèvres.







_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tlh-1.forumactif.org/
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   Mar 10 Déc - 16:21



Nos battements de cœur se confondent.


Le silence domine la pièce. Je ne veux pas briser ce calme alors je reste muette. Les yeux fermées, j'arrive tout de même à sentir sa bonne humeur. J'imagine un doux sourire se dessiner sur ses lèvres. Je sens sa tête se rapprocher de la mienne quand à ses mains, elles se sont mises à caresser délicatement mon dos. La seule chose que je peux entendre c'est son souffle et le mien puis des battements de cœur. Les notre.

J'aimerais que le temps s'arrête.

Je me souviens du ciel sombre. De la lueur de la lune qui se reflétait sur une grande étendue d'eau. D'une atmosphère étrange. D'une grotte plongée dans le noir. Et de Méphisto. Je me dis que si je ne m'étais pas aventurée dans un endroit pareil, je n'aurai jamais eu cette chance de le rencontrer. Et si l'épreuve infâme de Father n'avait pas eu lieu, est-ce que je serais actuellement en train de le serrer dans mes bras ?

Je préfère effacer de mon esprit ces pensées. Je veux profiter de ce moment. Je veux le rendre inoubliable.

Ses doigts se passent doucement sur mes cheveux. Je ne dis toujours rien. Mes yeux se sont légèrement entrouverts. A ce moment là il éloigne doucement son visage du mien. Je referme automatique les yeux puis ses lèvres se déposent contre la partie inférieure de mon cou.

« Tu es si Belle. Et si magnifique ... Et tu sens si bon. »

Un frisson s’empare de moi et je sens mes joues s'empourprer davantage. Mes lèvres s'ouvrent doucement pour lui répondre mais je n'ai pas osé. Ma timidité est toujours présente... Après quelques secondes de calme, un son me fait légèrement sursauter. Je me recule sans hésiter du jeune homme en regardant ailleurs, assez gênée. Puis un deuxième son retendit. Un message privé ? C'est bien la première fois que j'en reçois un. Mais est-ce vraiment le bon moment ? Je regarde par curiosité et en lisant le message, mes yeux s'écarquillent de surprise et je porte mon regard vers Méphisto tout aussi étonné :

Umbra a organisé un bal à Hope Corporation pour fêter Noël qui se déroulera dans un mois. Rien qu'en y pensant, je me suis déjà imaginée en train de danser avec lui. Je me sens un peu idiote car si cela se trouve, les bals, ce n'est pas trop son genre... Enfin c'est ce que je croyais :

« Je pense y aller, mais je veux que ma partenaire soit toi et seulement toi ! »

« M-moi ? » Dis-je d'un air un peu naïf.

« Mais plus important que ça ... Je me dois de partir désormais, je ne peux pas passer la nuit ici, je suis terriblement désolé. Je voudrais ... Mais j'ai quelque chose à faire d'important encore dans cette nuit ... »

« Je vois... » Ai-je murmuré en grattant doucement ma joue.

Le temps passe si vite quand on est en très bonne compagnie... Je baisse la tête en pinçant les lèvres, comme une enfant assez déçue. Mais je voudrais, avant qu'il s'en aille, un dernier souvenir...

« Enfin Bref, c'est secret. On se retrouve dans un mois, pour ce bal. Et ne t’inquiète pas, je t'oublierai pas entre temps, je veux surtout me présenter à toi, encore meilleur que je le suis désor-... »

Sans réfléchir, j'ai déposé mes lèvres contre les siennes. Mon tout premier baiser... Il n'a pas terminé sa phrase, mais tant pis, je l'ai fait.

Je me suis reculée alors un peu maladroitement tout en lui souriant. Il semble... planer ? Est-ce que je lui ai voler son premier baiser ? Mes mains ont recouverts mon visage complètement rouge.

« On... On se retrouve là bas alors ! »

Il est parti en courant. Je n'ai même pas eu le temps de lui dire au revoir. Je ris alors doucement puis je me suis retournée vers la fenêtre pour l’apercevoir dehors. Une tête blanche sort alors du bâtiment toujours en train de courir de façon fulgurante dans la rue qui emmène à la sortie du quartier malfamé.

Un sourire rêveur se dessine doucement sur mes lèvres et je murmure tout doucement :

« Cours... Cours, petit malin et ne m'oublie pas. »

[Fin du rp]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Conséquences & Récompenses [PV Yoru]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conséquences & Récompenses [PV Yoru]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes Diplômes et Récompenses
» Récompenses pour 100 tutoriels confirmés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP ; :: Les archives :: Rps terminés/abandonnés-