AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avast!


Crimson District

Crimson District

Avast!

Messages : 121
Date d'inscription : 14/10/2013
Localisation : Sur une barricade.

Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus Empty
MessageSujet: Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus   Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus I_icon_minitimeVen 6 Sep - 1:36

on buvait de la vodka par là.
S'il explosait pas les limitations, elle lui chopait la main pour le faire à sa place. Ou lui collait une claque sur le casque. Déjà qu'elle lui laissait les manettes, elle avait pas l'intention de se faire chier non plus.
Et elle était accro à la vitesse.
Heureusement, Ava n'eut pas à en venir à de telles extrémités, parce que Casus n'avait manifestement aucun scrupule quand il s'agissait de martyriser l'asphalte. Ses mains restèrent donc sagement accrochées à sa taille. Mise à part un moment mémorable où elle lui tapota la cuisse pour désigner une des patrouilles d'Opium plantée sur le trottoir - probablement plus occupée à comprendre comment allumer un joint avec dix doigts qu'à verbaliser les passants.
Patrouille qu'ils dépassèrent à fond et - elle plaidait coupable - avec un ou deux signes de main plus ou moins grossiers. Plus que moins.
Pas grave, il l'avait sûrement pas vue - parce qu'il regardait la route, n'est-ce pas. Comme le good boy qu'il était.
Good boy qui conduisait comme le pire des allumés, oui.
Inutile de dire qu'au bout de dix minutes, Ava était morte de rire dans le blouson de son coéquipier. La faute à la vodka, totalement.
Heureusement qu'il y avait le casque pour étouffer son hilarité.
Les rais de lumière qui se succédaient sur la visière et lui noyait les yeux.
Le défilement de l'asphalte à l'en hypnotiser.
Quand elle conduisait, Ava manquait souvent de se faire avoir, mais elle se rendit vite compte qu'à l'arrière c'était une vraie plaie. Les deux-roue lui faisaient cet effet-là.
La vitesse, la vitesse.
Les klaxons des camions auxquels tu grilles la priorité.

« C'est rouge, Pav' !  »
Ah bon ?


La sensation d'avoir été plongée dans une piscine d'eau froide lui tomba dessus d'un coup et lui coupa la respiration.
Son rire s'étrangla dans sa gorge et elle dut fermer les yeux contre le dos de Roman pour ne pas. Perdre l'équilibre, quoi que cela puisse vouloir dire. La tête qui tourne et les lumières.
Ses mains soudain crispées sur la taille du jeune homme, seul repère tangible. D'autres mains broyaient ses côtes à elle et son cœur battait à toute allure, tandis qu'un rire s'étouffait dans sa veste de cuir.
T'es dingue, Pav'. On aurait pu tuer quelqu'un.


T'es dingue, Pav'.
Impossible de savoir si c'était de la peur ou de la rage, lovée là, dans sa poitrine.
Elle avait le vertige et l'asphalte continuait de défiler.




Du coup Ava était un poil énervée lorsqu'elle sauta de la moto, arrêtée en plein milieu d'un parc plongé dans le noir et un silence pesant.
Roman coupa le moteur, et le silence en question leur fondit dessus comme un rapace agitant des serres aussi froides qu'un vent du nord sous des ailes immenses. Les bottes de la flic le brisèrent aussi sec, tant elle mit d'application à marteler le trottoir.
Son casque vira aussi sec, bam, dans l'herbe. Rien à foutre. Elle embraya direct vers les aquariums, aussi détendue qu'un pilote de tank face à un champ de mines.

« Bon, tu viens ?! »

Putain, Pavlína.

_______________
#4d7161
Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus 190612101558701328
Revenir en haut Aller en bas
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 181
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus Empty
MessageSujet: Re: Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus   Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus I_icon_minitimeSam 7 Sep - 2:23

L’adrénaline le prit aux tripes, fit claquer une étincelle à chaque point de contact ; là tout de suite, il l’avait vraiment dans la peau. Je fais pas la circulation, great, et moi je suis pas ton frère. On s’envoie dans le mur direct.
Son éclat de rire se perdit dans le son du moteur, et sur un ready set go que personne n’aurait eu le temps de prononcer.

Je vais t’arracher le souffle, lyubimaya.



Lui, il le perdait à chaque fois qu’il conduisait.
C’était une asphyxie temporaire mais ô combien jouissive, aussi bonne qu’avec une fille ; un coup dans la stratosphère, un coup sur terre, et il lui revenait juste pour filer en rires le long des trottoirs. C’était presque une addiction, ce truc, et peut-être qu’un jour ça le tuerait, mais les lumières l’aveuglaient et il y pensait plus. Faster, faster. Et puisqu’il l’avait pas entendue se plaindre une seule fois, ça devait plaire à Avast aussi.

How surprising. Une fille pareille, ça aime s’en mettre plein la vue, à coup de parpaings ou à coup d’excès de vitesse. Il avait dû en péter cinq ou six limitations sur le chemin – sentir ses mains sur sa taille l’incitait à aller plus vite, et même à passer en trombe devant une patrouille de flics qu’elle lui avait indiqué. Même en état de marche, ils les auraient pas rattrapés ; alors fuck it, il pouvait bien s’éclater un peu, y’avait pas de règles cette nuit-là.

Juste le vide des rues, les enseignes et les néons qui clignotaient, se mélangeaient les uns aux autres en une trainée lumineuse et un rugissement de joie.

J’ai cru t’entendre rire, sweetheart.



Une fois le moteur silencieux, Roman redescendait et délogeait les derniers éclats de rire de sa poitrine. Le casque en mains, il laissa le froid lui caresser les joues et le sortir de sa transe. Les bottes d’Avast manquèrent de le faire sursauter, tout comme le casque qu’elle balança dans l’herbe sans se retourner.
L’attaque suivante fut pour lui, et il leva un sourcil intrigué.

Oooookay. Bipolar much ? Il ne put s’empêcher de se demander si c’était un truc qu’il avait fait, mais nope – elle lui avait donné la permission de défoncer les entrailles de sa bécane et ils avaient pas échangé un mot. Il n’attendit pas le deuxième coup de semonce pour la suivre, au cas où lambiner lui aurait donné envie de lui arracher la langue. Ils étaient pas là pour se battre, dans l’idéal au moins.

« Je suis juste derrière, chill. »

Son sourire ne quittait pas sa voix, et il se concentra sur le paysage pour se réveiller complètement. Il était jamais venu là, ou alors il avait oublié ; la Corporation avait pas sa préférence en matière de cassage de pavés, et les lieux fréquentés par les couples et les enfants non plus. C’était con, maintenant qu’il y pensait, parce que foutre le feu à toute cette verdure aurait sûrement fait bouger quelqu’un – ne serait-ce qu’une armée de jardiniers énervés d’avoir bossé pour rien.
Le bâtiment était plutôt sombre, mais les nuits jamais noires d’encre dans ce foutu monde virtuel. Les jeux d’ombres pas les mêmes. C’était bizarre, mais ses yeux saisissaient la nuance ; ils s’arrêtèrent sur l’aquarium avec un sifflement admiratif.

Ouais. Balèze.

« Nevermiiiind, on peut sans doute y foutre trois fois la tête de ton boss. »

Parce qu’il allait se gêner, tiens. Et puis il signerait l’œuvre en passant, avec un titre inspiré pour qu’Avast se rappelle ce que ça voulait dire ce gribouillis, à posteriori.

Ses pensées se posèrent sur elle, vu que c’était elle qui avait la peinture. Il se mordit la langue, pas mal à l’aise mais vaguement embêté.

« Y’a un truc qui va pas ? »

A moins que l’idée de vandaliser un truc te foute trop la gerbe.

_______________
Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Avast!


Crimson District

Crimson District

Avast!

Messages : 121
Date d'inscription : 14/10/2013
Localisation : Sur une barricade.

Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus Empty
MessageSujet: Re: Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus   Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus I_icon_minitimeSam 14 Sep - 2:10

Toi, chill. Ava ignora la bonne humeur dans la voix de son coéquipier avec un aplomb au moins proportionnel à sa mauvaise humeur. C'est-à-dire, conséquent.
Elle passait certes son temps à être énervée par des trucs divers et variés, mais en général elle n'était pas énervée pour rien. Et là, elle sentait une certaine dose de rien s'accrocher à ses talons. Elle aimait clairement pas ça.

Vaguement visible à travers les verrières qui l'enserraient, le bassin luisait légèrement à la lumière d'une lune artificielle. Avast enregistra les commentaires de Casus sans ralentir le pas.

« Nevermiiiind, on peut sans doute y foutre trois fois la tête de ton boss. »

Elle lui répondit par un grognement et rallia la porte sans cesser de martyriser le béton du plat de ses semelles. Tira son pass d'Hope Corporation et entrepris de le tester sur le lecteur magnétique, en en changeant la configuration d'une pichenette à chaque échec.
Dans son dos, le russe était suspicieusement silencieux.

« Y’a un truc qui va pas ? »

La flic étouffa un nouveau grognement en réponse, qui l'aurait sans doute instantanément transformée en rottweiler. Qu'il ne lui sorte pas le numéro sollicitude. Elle avait amené la vodka et elle était sympa, mais pas stupide non plus.
Ils allaient taguer des murs, ok. Ils étaient pas potes pour autant.
Ah, elle aimait pas ça. Cette angoisse sortie de nulle part.
La jeune femme se retint de passer ses nerfs sur le badge qui refusait de fonctionner. Ou sur Casus. Qui, après tout, n'était responsable de rien. Pour une fois.

« Rien. »

La porte s'ouvrit dans un pépiement aigu, et Ava s'engouffra dans l'obscurité des lieux. Sans vérifier derrière son épaule que Casus la suivait, elle s'engagea dans une allée, à la recherche du poste de contrôle.
Ca lui arrivait rarement, de venir faire coucou aux baleines, curieusement. Son plan mental des lieux était pas des plus élaborés.

La loge dans le mur n'était pas des plus difficiles à trouver, mais la porte était fermée - à l'aide d'un bon vieux cadenas comme on en faisait plus. Qu'à cela ne tienne. Avec toute la délicatesse qui la caractérisait, Ava enfonça sa matraque télescopique dans l'encadrement de la porte, et balança trois coups de botte bien sentis qui envoyèrent l'ensemble rendre l'âme au fond du réduit. Peace and love et médite sur tes crimes, saloperie de cadenas.

La brune laissa tomber le sac d'aérosols et disparut dans la salle de contrôle et un instant plus tard, tous les aquariums s'illuminaient de l'intérieur.
Putain de joli, pas vrai.
Paye tes baleines.

Elle envisagea de ronger quelques câbles électriques pour passer ses nerfs.

Spoiler:
 

_______________
#4d7161
Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus 190612101558701328
Revenir en haut Aller en bas
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 181
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus Empty
MessageSujet: Re: Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus   Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus I_icon_minitimeMar 17 Sep - 22:53

« Rien » my ass, ouais ; et moi je m’appelle Staline, pendant qu’on y est. Il leva les yeux et les paumes au ciel derrière elle, avec un instant d’hésitation trop marqué. Ok, fallait se poser les bonnes questions, maintenant. Est-ce qu’il avait vraiment envie de se foutre dans un endroit exigu avec elle quand elle jouait à la corde raide ? Elle lui avait prouvé qu’elle hésitait pas à poser ses mains n’importe où quand elle voulait lui faire regretter d’être né, eeeet il tenait à toutes les parties de son anatomie, mêmes celles qui servaient à rien selon madame.

Les grognements animaux lui ressemblaient plus que les demi-sourires esquissés entre deux verres, mais il aurait aimé savoir sur quel pied danser – ou à minima, savoir si c’était sa façon de conduire qui l’avait offensée ou si elle venait de se souvenir que sa vie craignait. Ouais, ouais, il comprenait, ça lui arrivait parfois. Je suis coincé dans un jeu, ton boss est un psychopathe, tout va b –

Un bruit de casse suivi d’un hurlement de gonds le fit sursauter. Okay. Cool. Casus arrêta immédiatement de se poser les bonnes questions pour suivre Avast dans l’endroit exigu où elle aurait tout loisir de lui briser (littéralement) les couilles si elle décidait que le mobilier lui suffisait plus. Que vaut la vie, hein. A ce stade, autant bouffer le badge machin qu’elle se trimballait et rouler sur toutes les portes en tank, c’était plus efficace. C’est pas sérieux, tout ça, shérif.

Ils étaient beaux, les dommages collatéraux.

Le jeune homme jeta un œil accablé au chambranle défoncé et à ce qui n’était plus là et avait définitivement rendu l’âme. Encéphalogramme plat. Elle avait quand même un sacré jeu de jambes – technique char d’assaut, il connaissait. Sa tête le remerciait d’avoir toujours évité ses bottes jusque-là. Si elle avait pu se défouler sur le vampire de Crimson District au lieu de maltraiter des portes qui n’avaient rien demandé à personne…

Ah ! La peinture. Great.
Il passa le sac sur son épaule et se pencha dans l’encadrure avec un sourire en coin.

« La violence. J’espère que je suis pas le prochain sur la liste. »

Lui ou les poissons, mais il avait l’avantage de pouvoir se défendre, au contraire des cétacés qui pouvaient juste lui exploser leurs 200 tonnes sur la tronche. Fatal, quoique, elle aurait réussi à s’en sortir. Increvable. Peut-être qu’elle était un vampire, elle aussi.
Wow, le plot twist.

C’était chiant, quand même, de pas savoir ce qu’elle voulait. Voilà la vodka, voilà la moto, je suis limite de bonne humeur et là d’un coup j’ai juste envie de péter la gueule de tout ce qui me passe dans les jambes. Typical Avast, ouais, mais…

Si son flight or fight response avait pas été bloqué sur fight, il aurait été stressé. Là, il était juste perturbé, et un peu curieux, et son cerveau refusait de juste se dire « yolo passe une bonne soirée mais évite de te faire castrer on y tient à ce truc ».
Perdu et confus, le chaton.
Il le prenait presque comme un défi, de la remettre dans le vert.

_______________
Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Avast!


Crimson District

Crimson District

Avast!

Messages : 121
Date d'inscription : 14/10/2013
Localisation : Sur une barricade.

Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus Empty
MessageSujet: cc stalin :B   Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus I_icon_minitimeDim 29 Sep - 22:26

La brune posa les deux poings sur le bureau encombré de tout le bordel du monde et foudroya les aquariums du regard à travers la vitre du poste de contrôle. Elle songea un instant à passer ses nerfs sur le reste – y foutre le feu, par exemple – mais ça aurait fait désordre. Quoique, plus que maintenant, ça aurait été difficile.
Une voix bien connue à la porte – feu la porte – la tira de ses réflexions. Oui, il était encore là, lui. Avec son sourire en travers de la tronche, on change pas les bonne habitudes. Full cops and robbers.

« La violence. J’espère que je suis pas le prochain sur la liste. »

Ava lui jeta un regard noir. Puis pris un instant pour foudroyer la vitre et ce qu’il y avait derrière encore un peu. Puisque sa colère était injustifiée et qu’elle avait pas l’intention de la laisser prendre le contrôle trop longtemps.
Fais un effort, allez. Inspiration. Expiration.
La jeune femme passa ses deux mains sur son front, puis dans ses cheveux, et inspira à fond l’air renfermé du réduit. Le nœud qu’elle avait dans la poitrine se relâcha sensiblement.
Mieux.
Demi-tour sur ses crampons, en shootant dans un classeur abandonné par terre au passage, et Ava alla rejoindre son partner in crime contre le chambranle.

« Ça dépend si t’es sage. J’espère que t’aimes les sushis. »

Bim, boom, le sourire refit son apparition à la commissure de ses lèvres. Sans respecter le moins du monde l’espace vital du russe, elle se pencha en avant et sa main frôla sa gorge pour plonger dans le sac à dos qu’il avait jeté sur son épaule.
Un tintement métallique résonna entre ses doigts lorsqu’elle en tira une bombe de peinture au hasard.
Elle l’agita sous le nez de Casus en retenant son sourire, mais ses yeux n’en disaient pas moins. On repart, sergent. Son index se tendit vers les aquariums.

« Bon alors, tes grosses compétences en art moderne, maintenant. Épate-moi. »

Come on, fais-moi vibrer un coup. Sauf si tout ça c'est que de la gueule.
C’était quand même dommage d’abîmer un truc aussi joli. Il avait intérêt à améliorer la bête suffisamment pour faire passer l’outrage.
Pauvre baleines.

_______________
#4d7161
Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus 190612101558701328
Revenir en haut Aller en bas
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 181
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus Empty
MessageSujet: « je baise mieux que je peins, Ana »    Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus I_icon_minitimeMar 1 Oct - 1:22

Le regard noir lui promit une raclée mais le reste ne suivit pas – lucky me, même si c’était toujours super bizarre de la voir passer de l’un à l’autre comme si de rien n’était. Il allait pas se plaindre d’éviter les coups de semelle, cela dit, y’avait des limites à tout. Malgré l’application qu’il mettait à défoncer ses rues, il aimait pas particulièrement se prendre des roustes et se faire rouler comme un ballon de foot sur le pavé.
Il donnait autant qu’il recevait, mais c’était quand même vachement plus agréable de parler comme deux être civilisés.

Tu trouves pas ?

« Ça dépend si t’es sage. J’espère que t’aimes les sushis. »

Sa proximité éteignit immédiatement toute remarque spirituelle prête à bondir, du genre « je les aime seulement arrosés de vodka » ou « juste si tu me les donnes à la bouche » et il dut avoir l’air parfaitement ahuri pendant un quart de seconde de trop, mais well. Paye ta spontanéité, mon grand, je t’avais dit que ça te jouerait des tours.

Pft. Et quels tours, hein – si elle avait pas compris qu’il l’aimait bien, elle était aveugle et il risquait rien.
L’instant d’après, Casus souriait à nouveau et levait les yeux au plafond. Ah oui, ses grosses compétences, défiguration non-autorisée de locaux publics, tout ça. Ses skills à rendre Picasso jaloux et le faire sortir de la tombe juste pour le challenge.

«  T’aurais dû mettre tes lunettes de soleil, alors, que je t’éblouisse pas trop avec mes grosses compétences. »

Il laissa sa main glisser sur son épaule avant de faire demi-tour et remonter le couloir étroit jusqu’aux aquariums ; la lumière lui fit plisser les yeux, et les nuances des poissons qui s’y ébattaient lui firent claquer les dents. Ah ouais, y’avait ça aussi.
Ça allait pas l’empêcher de se mettre au portrait de Father (le noir était une valeur sûre, dans son cas), mais pour le reste son rendu et celui d’Avast allaient être un poil différent.

T’es chiant Roma, on peut rien faire avec toi.
Well, sooorry princess. Personne choisit d’être handicapé.

« J’y peux rien si la façon dont j’agence les couleurs te paraît louche, par contre. »

Il s’agenouilla pour chercher la putain de bombe noire et la verte – laquelle avait disparue, sans doute dans les mains de sa coéquipière. Il avait l’air d’un écolier à foutre une étiquette avec les couleurs en lettres capitales, mais ça évitait de terribles erreurs – genre le drapeau soviétique, mais vert.
Il voyait pas la différence mais apparemment c’était assez tordant pour le reste du monde.

« Ou si ce que tu fais toi je trouve ça moche. »

Son sourire partit vers la droite, ouvertement moqueur, et il déplia les genoux comme un ressort.
C’était la première fois de sa vie qu’il voyait autant de poissons, n’empêche, et il venait vandaliser leur maison douillette.

Qu’on le jette au trou.

_______________
Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus Empty
MessageSujet: Re: Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus   Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Boot on the start line, pistol in the air ▬ Casus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Méline Dixiant
» Une Hot line sympa mais totalement inefficace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Hope Corporation :: La serre :: L'aquarium-