AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Juste une nuit de tranquillité [Lola]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oz


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Juste une nuit de tranquillité [Lola]   Ven 9 Jan - 20:47

Juste une nuit de tranquillité ♠
Lola





Il faisait nuit, normalement personne ne devait sortir à cet heure. Personne n'en avait le droit au risque de se faire emprisonner dans ce terrible bâtiment gris de Dream Land. Voir pire. Mais Oz s'en fichait, il faisait ce qu'il voulait car après tout, la ville était vraiment vivante seulement la nuit. Ce n'était que dans cette période de la journée que l'on voyait vraiment les habitants et leur côtés sombres, leurs vices et leurs envies qui ressortaient en allant voir des femmes ou bien des hommes, en faisant preuves de violence et de folie. C'était comme ça qu'était les gens sur Crimson la nuit.

Quand ils osaient sortir de leur tanière et de la noirceur des ruelles sombres et silencieuses. Oz ne faisait que regarder ce qu'il se passait, il ne faisait que se cacher parmi le sombres pour mieux les apprivoiser. Après tout il était informateur et se devait d'avoir le plus de renseignements possible sur les personnes qui l'entouraient. Alors il observait en silence les hommes et les femmes, il souriait quand il avait de quoi les enfoncer encore plus dans leur propre connerie, de quoi les soumettre au moindre chantage. C'était vicieux mais c'était ce qu'il fallait faire contre ce genre de personne. Et surtout grâce à son pouvoir, il pouvait très aisément partir si jamais il y avait des éclaireurs au service de Father.

Quel drôle de nom n'empêche. Passé une certaine heure, il finit par avoir assez d'information et alla donc se balader tranquillement. Il faisait frais la nuit et eut le réflexe de resserrer son pull contre lui. Il était trop grand et ne le réchauffait pas assez. Bah de toute façon, il risquait un rhume tout au plus. Marchant en silence, il regardait le ciel remplie d'étoile avec une grimace de dégoût. Il n'aimait pas ce ciel, il était certes faux mais toutes ces petites lumières lui donnait la nausée. Il les avait tellement contemplés que ça en devenait lassant. Pourquoi avoir rajouté ces trucs au lieu de mettre des nuages au juste ?

Cela lui rappelait tellement de souvenirs. Il fit la moue et rebaissa le regard vers les rues qui lui faisaient face. C'était tellement con de se rappeler de mauvais moment. Mais la solitude encourageait la mémoire et les souvenirs. Ce genre de moment permettait donc de se retrouver face à nous même et à voir à quel point la vie était nulle. Ou pas. Dans son cas si. Plissant ses yeux cernés, il eut dans son champ de vision une église au loin. S'arrêtant, il la contempla de sa position, perdu dans ses pensées. Il y était déjà allé là-bas. Assez souvent même. C'était un endroit assez cale et où peut de gens pouvaient aller.

Ou n'osaient pas aller. Du coup il se reposait là-bas quand son appart' le lassait. Ou quand il n'avait rien à faire. Comme maintenant. Haussant les épaules dans le vide, il regarda autour de lui rapidement avant de disparaître de la rue. Il réapparut devant l'église et avança doucement sans faire de bruit. Même s'il y avait personne dans le coin, normalement, il fallait être un minimum prudent. Il se demandait pourquoi cet endroit était abandonné au juste quand un bruit attira son attention. S'arrêtant tout de suite, les sens aux aguets, il se mit à regarder partout autour de lui avant finalement de voir une ombre passer près d'un mur à moitié détruit. Se disant en premier lieu qu'il allait rentrer chez lui avant de se faire attraper cette idée lui tomba de l'esprit dès qu'une chevelure rouge apparut dans son champ de vision.

Son cœur se mit à battre plus fort tandis que la colère monta dans ses veines. Ça ne pouvait pas être elle, alors il fallait se calmer ! Seulement ce n'était pas la peine de le raisonner. Sortant de l'obscurité, il rattrapa la crinière rouge avant de saisir la jeune fille par les épaules et la plaquer contre un mur avec violence. Ses yeux foncés étaient remplis de rage.

    « Espèce de.... ! »

Minute. Elle était trop petite.
Merde. Ce n'était pas elle.
Enfin, tant mieux aussi.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 13/08/2013
Localisation : Dream Land

MessageSujet: Re: Juste une nuit de tranquillité [Lola]   Lun 12 Jan - 22:33

Je me pressais contre les murs crasseux de l'île de Father. Là, dans l'obscurité. J'essayais d'esquiver les patrouilles des hommes d'Avast! qui semblaient vraiment déterminés à faire respecter le couvre-feu instauré depuis l'épisode dramatique du gouvernement. Je me pinçais les lèvres et secouaient gravement la tête. Ne pas penser. Vivre. C'est tout ce qui me restait, à présent. J'inspirai doucement, les bras serrés contre moi, une bouteille d'alcool cachée et passablement bien emballé dans un sac en papier.

Là tout de suite, je me demandais encore si le jeu en valait bien la chandelle. Braver le couvre-feu. Risquer de se retrouver enfermée de nouveau. C'était dangereux. Mais toujours mieux que de rester cloîtrer dans ma boutique. Et tant pis si j'étais pas d'humeur à boire ce soir là. Ça me servira les jours de fête. Comme... La nouvelle année. Parfaitement. Je n'avais pas prévu qu'ils soient autant acharnés, les policiers Crimsoniens. Enfin si. Mais non. J'aurais dû pouvoir repartir quelques minutes avant le début du couvre-feu. Par la frontière. Mais. Les gardes à la sortie n'avaient rien voulu savoir. J'avais donc fui. Le paquet entre les bras.

Et je ne savais plus depuis combien de temps le jeu de cache-cache durait. Mais j'en avais clairement les bottines. Pour rester poli. Je devais maintenant passer la nuit sur cette île paradisiaque. Super. Sans savoir vraiment où me cacher, parce que j'avais franchement pas beaucoup de pote dans le coin excepté From, mais je ne pouvais clairement pas débarquer chez elle. Comme une fleur. Les habitations devaient faire l'objet d'une surveillance étroite.

Alors j'avais choisi l'Église abandonnée. Parce que je savais qu'elle n'était pas très fréquentée. Comme le faisait remarquer son nom. Et puis bon. Ça me semblait être le seul plan dont je disposais. Malheureusement. Alors, furtivement je grimpais les marches. Poussais la grande porte et pénétrais à l'intérieur de l'édifice. Seuls quelques cierges allumés près de l'autel illuminait l'endroit. Prudemment je déposais le sac sous un des bancs sur lesquels avaient dû s'assoir quelques fidèle avant. J'avais décidé de visiter l'endroit, plus avant, pour trouver un endroit où passer la nuit tranquillement. Cependant, avant que je ne puisse esquisser le moindre geste, la lourde porte grinça. Quelqu'un venait d'entrer. Merde. Merde. Merde. Sans réfléchir je m'élançais courageusement. Pour fuir l'endroit. Cependant l'intrus s'était élancé à son tour, saisissant mes cheveux pour m'attraper et me plaquant contre le mur. Douloureusement. Les secondes s'écoulaient lentement. Yeux grands ouverts. Merde. Merde. La police? Un voyou du coin?

« Espèce de.... ! »

J'inspirai avec force. Expirait. De toute évidence je n'avais pas affaire à la police. Il me retenait toujours. Par l'épaule et les cheveux.
- VA TE FAIRE FOUTRE CONNARD.

Yeux froncés. J'essayais de calmer mon coeur qui sous le coup de la peur battait à toute allure.
-LÂCHE-MOI BORDEL DE MERDE. OU BIEN...

Sans réfléchir je balançais mon pied dans ce que j'estimais être les parties génitales du type. Ou ses jambes, qui sait. Pas le temps de viser. Si au moins ça pouvait le faire lâcher prise. Je n'allais pas me laisser agresser comme ça. Sans rien dire. Qu'il essaye. Seulement. Et il allait passer un mauvais quart d'heure.

_______________
Le tarot Pokémon a été créé par Daphnia

signature&cadeau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Juste une nuit de tranquillité [Lola]   Mar 13 Jan - 14:51

Juste une nuit de tranquillité ♠
Lola





Beaucoup trop petite. Il s'était planté et fronça les sourcils. Merde. C'était quoi cette fille, pourquoi elle avait des cheveux rouges au juste hein ? Elle pouvait pas être blonde comme toutes les autres ? Enfin, pas rouge quoi bordel. Il fut surpris par l'ampleur de sa voix et eut un mouvement de recul en sentant son pied cogner sa cuisse. Un peu plus et elle lui aurait fait vraiment mal. La lâchant sur l'action, il jura avant de la toiser.

    « Putain !... Mais t'es conne à gueuler comme ça à cet heure ou tu le fais exprès ?! »

Si jamais il se faisait chopper à cause d'elle, la rouquine allait prendre vraiment cher. Même s'il y avait plus de chance que ce soit elle qui se fasse avoir vu que lui pouvait s'éclipser comme il le voulait. Il recula encore et la détailla comme il le pouvait dans l'obscurité. La faible lumière qui venait de dehors lui permit de voir que ses cheveux rouges étaient longs, qu'elle était vraiment petite et surtout qu'elle avait des fringues vraiment bizarre.

    « Qu'est-ce qu'une gamine fout ici au juste ? Une gamine qui en plus, ne vient pas de Crimson ? »

Ça se voyait comme le nez au milieu du visage. C'était quoi ces gamins au juste qui se croyaient tout permis à se balader à n'importe quel heure dans un quartier aussi sombre que Crimson ? Ils étaient inconscient ou quoi ? Croisant les bras, il eut un drôle d'air en plantant ses yeux foncés dans les siens. Il était à peine distinguable dans l'ombre avec ses vêtements et regarda ensuite autour de lui.

    « T'as de la chance, si j'étais de mauvais poil je t'aurais donné aux flics sans aucuns scrupules rien que pour m'avoir frappé. Mais j'ai la flemme. Et... »

Il arqua un sourcil. Ses yeux étaient posés sur les bancs de la pièce visible à côté. Il y avait un truc sous l'un d'entre eux qui était dans son champ de vision. Si les sièges n'étaient pas tous ou presque cassée ou complètement détruit, il ne l'aurais jamais remarqué. Qu'est-ce que c'était que ça au juste ? Ça venait de cette fille ? Curieux, il se tourna vers elle et s'avança prudemment. Il ne voulait pas finir avec des bleus. Il avait beau être assez violent, il évitait quand ça concernait les femmes. Sauf une seule. Mais cette fille n'avait rien à voir.

    « Qu'est-ce que c'est ce truc là-bas ? »

Il s'arrêta juste devant elle, la dominant de toute sa taille et la regardant fixement. Maintenant qu'elle était ici, elle avait intérêt à dire pourquoi. Après tout, il pourrait peut-être tirer de bonnes informations venant d'elle.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 13/08/2013
Localisation : Dream Land

MessageSujet: Re: Juste une nuit de tranquillité [Lola]   Jeu 15 Jan - 22:24

« Putain !... Mais t'es conne à gueuler comme ça à cet heure ou tu le fais exprès ?! »

Euh. Okay? Je fronçais les sourcils alors qu'il m'avait relâché. Je frotte le sommet de mon crâne, encore un peu endoloris. C'était moi qui était conne? Sans tarder je passais mes deux mains dans mes poches qui contenaient les poings américains que j'avais obtenu lors de mon dernier level up. Prête à cogner ce tordu s'il s'approchait.

- Pardon. Mais. J'ai cru l'espace d'un instant que tu voulais m'agresser ducon. Hein. Parce que ouaiiiis, vous avez pas une réputation d'enfant de coeur vous les crimsoniens.

Répondis-je, les dents serrés. Je soupirais pour me masser l'épaule. Le garçon dans le viseur. En plus ça me rassurait pas tant que ça qu'il soit lui aussi en presque cavale, hein. Surtout qu'il avait l'air louche. Ses fringues ressemblaient à rien. Il était sombre et glauque. Il collait bien au paysage. Bien trop à mon goût. Ça pouvait être n'importe qui. N'importe qui de dangereux. Les mecs comme lui ça courait les rue. Ça pullulait ici. J'estimais pas forcément être mieux lotie. Question réput' tout ça. Qui que ce soit j'étais bien déterminée à sauver ma peau.

On s'observait Donc.  Silencieusement. J'essayais de ne pas le perdre du regard. On sait jamais s'il se remettait en tête de me refaire le portait. Et lui. Il devait me jauger. Un truc comme ça. Il esquisse un mouvement. Je recule.
 « Qu'est-ce qu'une gamine fout ici au juste ? Une gamine qui en plus, ne vient pas de Crimson ? »

Et merde. Fallait que je tombe sur un emmerdeur qui, en plus d'être possiblement dangereux s'avérait extrêmement vexant. Je plissais les sourcils, les lèvres, mon irritation devait être palpable. Légère inspiration.
- Ça ne te. Regarde. Pas. Premièrement.Martelais-je, en appuyant bien chacune des syllabes. Au risque de passer pour quelqu'un d'immature. Et tu devrais pas insulter les gens sue tu connais pas, gamin..

Paf. Dans les dents. Question repartie j'avais fait de sacré progrès. Malgré moi. Non parce que c'était fou le nombre d'insolent qu'on trouvait sur ce fichu jeu. Ils devaient avoir de sacré problème d'éducation. Ou avec leur mère. Je préférais pas trop y penser. En fait.


« T'as de la chance, si j'étais de mauvais poil je t'aurais donné aux flics sans aucuns scrupules rien que pour m'avoir frappé. Mais j'ai la flemme. Et... »


-Ah ben, si monsieur à la flemme, hein. C'est cool. Tu veux q- Wow. Mec. T'approches pas.

Poings armés, en avant. Merde. Merde. Merde. Qu'est-ce qui lui prenait, encore? Je le fixais, tendu comme un arc. Fallait surtout pas reculer. Garder sa position. Les pieds encrés dans le sol.


« Qu'est-ce que c'est ce truc là-bas ? »


Ce truc? Je n'osais pas tourner la tête mais je me doutais qu'il parlait de mon sac en papier. Je fronçais les sourcils. Phalanges rouges. Agacée.
-T'es trop curieux. Trop causant. Pour un mec de Crimson. J'esquissais un mouvement de côté. Prudente. Puis finalement baissais la garde pour lui tourner le dos et aller me poser sur le banc. Convaincue que s'il avait eu l'intention de me refaire le portrait, il aurait eu mille fois le temps. Je tasse le sac sous le banc du pieds. Ehm. Donc. Je comptais crécher ici. Okay? Si tu pouvais dégager. Ce serait sympa.


HRP: Je ferai mieux au prochain poste. ♥

_______________
Le tarot Pokémon a été créé par Daphnia

signature&cadeau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Juste une nuit de tranquillité [Lola]   Dim 18 Jan - 19:29

Juste une nuit de tranquillité ♠
Lola





Petite et chiante. Il avait souvent entendu parler des filles qui avaient ces caractéristiques et finalement, c'était bien vrai. C'était elle qui l'avait insulté en premier pour commencer, d'où elle se la ramenait ? Fronçant les sourcils avec un certain agacement, l'idée de l'emmener juste devant le poste de police lui titilla le cerveau. Au moins elle apprendra à arrêter de faire chier les gens. Après tout, elle l'avait dit elle même. C'était un Crimsonien. Il ne pensait qu'à lui, et là il pensait à son calme.

    « Dis donc la mioche. C'est toi qui m'a insulté en premier alors tu vas te calmer. Et sache que tes poings américains ne serviront à rien contre moi. »

Il pouvait la mettre K.O en un seul coup. Il avait juste à se téléporter derrière elle et lui frapper la nuque avec assez de force pour la rendre inconsciente. Facile. Et surtout rapide. Il avait très vite apprit à se défendre dans ce quartier en cas de problème, et même s'il n'était là que depuis très peu de temps, ce n'était pas une raison pour négliger le détail « auto-défense ».

La toisant donc, elle s'assit sur un banc, juste en dessous du sac et plissa les yeux. C'était donc à elle. Qu'est-ce qu'il y avait dedans ? Sa curiosité jouait contre le fait de l'envoyer chez les flics. Dans le pire des cas il prenait le sac et paraît en la laissant là. Elle étai bruyante et trop voyante, elle finirait par se faire repérer d'une manière ou d'une autre. Vraiment pas discrète.

Et débile en plus. Pff. Pourquoi il devait se taper une fille comme ça cette nuit au juste ?

    « Crécher ? Ici ? T'as pas la tête pour. Retourne donc dans ton pays aux bonbons. Gamine. »

Il accentua bien le dernier mot vu qu'il avait remarqué que celui-ci l'agaçait. Une gamine qui se prenait pour une grande, c'était mignon. Il plissa encore plus les yeux en posant son regard sur sa chevelure. Bordel, c'était tellement ressemblant... Secouant la tête, il se posta en face d'elle et la toisa.

    « Qu'est-ce que tu as dans ton sac ? C'est presque louche. Une gamine de Dream Land qui vient ici avec un sac et qui compte « crécher » dans une église abandonnée. Va apprendre à mentir. »

Au pire il l'emmènerait vraiment aux flics et s'éclipserait ensuite.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 13/08/2013
Localisation : Dream Land

MessageSujet: Re: Juste une nuit de tranquillité [Lola]   Jeu 5 Fév - 20:31

« Crécher ? Ici ? T'as pas la tête pour. Retourne donc dans ton pays aux bonbons. Gamine. »


Je soupirais. Habituellement. C'était les nanas qui avaient une réputation de pipelettes. Mais. Là. Putain. Je devais tomber sur le premier émo parlant de tout l'univers. Et. En plus. Il semblait avoir un semblant de réparti par marrante sous le pied. Trop super. Je me souviendrais de cette nuit. Franchement. Non seulement fallait que je me tape la compagnie de Roméo troD4rk mais aussi que je fasse la clodo dans une église en miette, dont les souterrains étaient peut-être hantés par des fantômes. Des vampires. Ou d'autres machins trop grugrugu méchant. Mais dangereux. Parce que sinon ça serait pas drôle. Hein. Cette île faisait grave flipper sa race. Mais en même temps on y trouvait une tonne de délinquant qui faisaient semblant de coller au décore. Et. À ce stade de la conversation j'étais convaincue que le délinquant ici présent faisait partie de cette catégorie. Il avait pas la carrure d'un serial killer. À peine celui d'un cassos casseur de voiture. Je tournais la tête doucement, les bras croisés.  

 « Bla. Bla. Bla. Eh. La crèche de Crimson pour bébé délinquant elle ouvre bientôt ou bien je suis tombée en plein dedans sans savoir ? Nan parce que si c'est le cas. Tu me le dis et je me casse direct. » Je me levais du banc pour revenir vers lui. Convaincue que je ne courrais pas le moindre risque. Et qu'une balayette suffirait à lui régler son compte. Je soupirais encore. Agacée. Fatiguée. J'en avais rien à faire que ma présence le gêne ou pas. En fait. Parce que, j'allais pas sortir d'ici avant la fin de la nuit. Je pouvais pas. Et ça. Fallait pas être super malin pour le deviner. Évidemment. Si je le pouvais je m'éclipserais de cet endroit supra creepy en claquant des doigts. Clac. Comme ça. Mais. Non. Je pouvais pas. À moins de repartir en minicavale. ENCORE. Et je n'avais certainement pas envie de terminer la nuit en prison. J'avais assez donné comme ça. Hein.

« Qu'est-ce que tu as dans ton sac ? C'est presque louche. Une gamine de Dream Land qui vient ici avec un sac et qui compte « crécher » dans une église abandonnée. Va apprendre à mentir. »


Je me plantais devant lui. Bras croisés. Je le détaillais en silence. Du sommet du crâne jusqu'aux pieds. Sweat à capuche. Cheveux noirs. Yeux rouges. Teint blafard. Grand et mince. Le profil type du délinquant émo. Ou. Du moins il se rapprochait vraiment beaucoup de l'idée que je m'en faisais. Sans attendre je le hélais, d'un mouvement de tête.  

-Eh. C'est une mauvaise technique de drague cet interrogatoire ou t'es du genre à kiffer voir du mystère là où il y en a pas ?

Je plissais les yeux. Guettant une réaction. Puis. Sans attendre, je répliquais, mains posées sur mes hanches. Le visage franc.

- Nan. Parce que t'es genre carrément pas mon type. Je les aime quand même plus intelligent et moins chiant. Et je n'ai absolument pas l'intention de raconter ma vie à un gamin que je ne connais que depuis... Deux minutes. Allez. Et qui veut déjà me voler mon goûté. Alors. Ben. Lâche-moi la grappe tu veux. Et si tu veux squatter l'église, fait le en silence. Ou. Essaie. Parce que bon. Je sais très bien que je suis super intéressante comme meuf mais. Wow. T'es. R.E.L.O.U. »

J'aurais presque pu lui tapoter l'épaule gentiment. Si j'étais sympathique. Ce que je n'étais pas franchement. Encore un qui devait être tombé sous le charme de mes socquettes et de mes cheveux roses. C'était tellement compliqué de gérer sa mauvaise popularité. À croire que tous les délinquants de l'univers avaient un faible pour les filles comme moi.  Je comprenais cependant. J'étais super mignonne. Marrante. Franche. Futée. Adorable et tout.  Mais. Pour une fois dans ma vie j'aimerai tomber sur un type normal. Gentil. Pas trop arrogant comme ça, parce que sérieux, s'il fallait que je gère l’ego de mon mec en plus du mien... Bref. Un type sympa pas trop prise de tête. C'était quand même pas compliqué ! J'avais pas envie de plaire aux pédos et aux gens creepys. Et toi coco. Dans ma tête. T'avais pas les qualités requises. Désolée mais je suis pas désolée.

_______________
Le tarot Pokémon a été créé par Daphnia

signature&cadeau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/01/2015

MessageSujet: Re: Juste une nuit de tranquillité [Lola]   Ven 6 Fév - 8:28

Juste une nuit de tranquillité ♠
Lola





Attends, qui était censé être le bavard ici ? Lui ? Il arqua un sourcil quand elle se mit à parler et lâcha son attention dès qu'elle parla de crèche. Il la fixa en la détaillant sans l'écouter, car de toute façon, elle semblait dire autant de conneries depuis le début. Petite, cheveux rouges, yeux clairs, tenue de gamine. Ouais, et c'était lui qui devait sortir d'une crèche c'est ça ? Il se mit à rire et elle se mit devant lui.

Un sourire narquois apparut. Bien, elle avait laissée le champ libre vers le sac. C'était ça, sa cible dès le départ. Cette fille était juste devant. Il était curieux oui, un peu trop. Il la fixa pendant toute sa blablaterie sans en écouter un seul mot, et quand elle eut finit, du moins le pensait-il, haussa les épaules.

    « Cool. »

Et il disparut, juste devant la jeune fille. Pour apparaître ensuite devant le banc et prendre le sac d'un geste rapide. Bien, il avait eut ce qu'il voulait.

    « Tu parles plus que moi gamine. »

Il eut un air moqueur et disparut de nouveau pour apparaître derrière elle et la pousser sur le sol avec force. Son regard se fit soudainement plus sombre tandis qu'il la toisait avec mépris. Elle lui rappelait un peu trop l'autre. Et son agacement revint sans qu'il ne le contrôle. Les yeux plissés, il posa le sac sur le banc derrière lui puis il avança jusqu'à ce que ses pieds soient au niveau des hanches de la jeune fille. Il s'accroupit et appuya ses épaules sur le sol après l'avoir retournée pour planter son regard dans le sien.

    « … Ne me prends pas pour un con. Tu n'imagines pas ce que je peux te faire. »

Il y avait tellement de possibilités. Là il pourrait lui prendre un de ses poings américains et... Non, ce n'était pas elle. Se calmer. Se calmer. Serrant les poings, il se redressa lentement et soupira en sa direction. Elle pensait vraiment qu'il était inoffensif ? Que parce qu'il parlait trop, il ne pouvait rien lui faire ? Faux. S'il l'avait voulu, pendant juste ces quelques secondes où il avait été au dessus d'elle, il aurait pu lui faire regretter ses paroles.

    « … T'es inutile comme fille. »

Elle parlait trop, et se croyait intéressante à ce qu'il avait entendue. Elles étaient toutes comme ça les petites et chiantes ? Purée, il mettrait jamais les pieds à Dream Land. Jamais.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Juste une nuit de tranquillité [Lola]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste une nuit de tranquillité [Lola]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» travailler de nuit!!!!
» Black&White | Juste Black ca fait ^^
» Jour et nuit
» La Maison de la Nuit de Fairbanks
» La Maison de la Nuit-->Ecole de Vampires, intrigue et meurtres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: L'église abandonnée-