AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Once upon a time, you put the hope in hopeless
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité




MessageSujet: Once upon a time, you put the hope in hopeless   Lun 3 Fév - 22:51


~Waterlily~


✗ Comment tu t’appelais ?
Kenshin Satoru
✗ Tu as choisi quel pseudo ?
Waterlily
✗ Tu as quel âge en fait ?
23 ans physiquement et mentalement.... Ça dépend.
✗ Tu viens d'où ?
Le pays du soleil levant, oui, le Japon.
✗ Tu veux aller sur quelle île ?
Crimson District
✗ Tu fais quoi dans la vie ?
Coiffeur ( ouais, bah il faut tout de même gagner sa vie hein?)
✗ T'es un super-héros ?
Marionnetisme:
Ce pouvoir permet de contrôlé les geste d'une personne durant cinq minutes, mais ceci dit, pour ce faire, l'utilisateur doit faire une échange de salive avec celui qu'il veut contrôler.


» Mémorisation Physique.



✗ La couleur de tes yeux de biche ?
Toi, tu as de la classe. Tu as de beaux yeux bruns très foncés. Par contre, cette couleur ne t'as jamais plus alors tu préfères mettre des verres de contact de la couleur qui te représente le plus: le rouge.
✗ Et celle de tes cheveux au vent ?
Tes cheveux sont d'un naturel noir comme l'abysse, mais lorsque des petits voyeurs te croisent au soleil qui brille sur ta chevelure d'ange, ceux-ci croiraient probablement que tu les as teindu d'un mauve très foncé. Ceux-ci sont un peu plus long que tes épaules et toujours attachés, placés d'un côté d'une te tes épaules. De plus, une longue frange vint aveuglé un de tes yeux.  
✗ Tu sens la rose ou tu pues le yack ?
Tu sens l'homme. Tu sens toi quoi. C'est une odeur plutôt indescriptible, mais tu sens bon selon plusieurs personnes.  Tu as une odeur de riz, de cigarette et de nouille souvent sur toi ou tes vêtements.
✗ Taille & Poids ?
Qui voudrait savoir ton poids de toute façon? Ta taille plutôt imposante pour un japonais de 1 mètre 80 fait qu'il n'y a pas vraiment d'autres questions que l'on te pose. Par contre, si les curieux veulent vraiment savoir, ton poids est dans les environ de 70 Kilos de muscles. Tu es très mince pour ta taille.  
✗ Signe distinctif ?
Tu as des cicatrice un peu partout, mais celles qui se démarquent des autres sont celle qui est sur ton nez ainsi que les nombreuses sur tes mains. Tu as de nombreux tatouages entre autre celui dans ton dos qui y sont dessiné des nénuphars sur une sorte de nid d'aile grise. Tu en a aussi un  sur le bras et qui descend vers ton torse bien musclé.


» Analyse cérébrale.



✗ On n'est pas parfait hein ?
Kenshin est loin d'être parfait. Il n'est qu'une personne arogante en recherche d'une quelconque attention, d'une sorte de jouet pour le sortir de cette ennuie lassante qu'il éprouve. Il n'est bon à rien autre que fumer et faire des coupes de cheveux aux autres personnes. Outre pour le jeu, cet homme n'est pas du tout social. On le considère plutôt comme quelqu'un de froid et mystérieux, mais ce mystère qui l'entour n'est pas du tout quelque chose que l'on aimerait découvrir. Un petit conseil, ne vous la jouez surtout pas curieux avec lui, ce n'est, premièrement, pas quelqu'un qui va vous le dire et deuxièmement, ce n'est pas quelqu'un qui va reste tout gentil et doux avec vous. Il va plutôt vous massacrer, puisque son tempérement est plutôt... Agressif. Malgré cette fausse arrogance que cette personne tente de ce créé, ce personnage a une faible, très faible estime de lui. Il sait que la seule chose qu'il peut faire est fumer, coiffer et frapper.
✗ Mais on gère la fougère ?
Cet homme n'est pas sans coeur (sinon il serait mort, non?). Il est apte à différencier la colère rationnel, à celle irrationnel, même s'il n'utilise pas souvent cette compétence à bon escient. Il est tout de même quelqu'un qui a un certain respect si vous respectez aussi sa vie privé. Il va être attirer par les personnes plus puissante et va y trouver un intérêt. Ce respect ira probablement à ces gens. Kenshin apprécie la compagnie des animaux et les défend farouchement si une personne oserait leur faire du mal. Il est protecteur envers les plus faibles, et méprisent ceux qui s'attaque à ceux-ci.  
✗ Tu préfères les garçons, les filles, les deux, les chatons ?
Kenshin s'est toujours considéré comme hétérosexuel, mais à vrai dire, il n'est jamais tomber amoureux d'une fille. Il a déjà été amoureux, une fois, mais il préfère ne pas y penser.
✗ Moi j'ai un rêveuuuh ?
Ce garçon n'a pas vraiment de rêve à lui, disons, pas des rêves qui pourrait être réalisé. En fait, il aimerait que sa mère revienne, que le monde se consume, que l'espèce humaine soit réduite en cendre ou bien que sa famille disparaisse sans qu'il ne les tuent lui-même.  Sinon, ses rêves change du jour au lendemain, un jour il veut devenir policier, l'autre jour il rêverait de voler une banque.
✗ T'as peur de quelque chose ?
Kenshin est quelqu'un qui n'a peur de rien.... Mais non, je blague. Tout d'abord, il faut savoir que ce garçon est un indécis, mais que ses indécision sont relier à ses peurs et sa plus grande peur est justement, cette recherche de lui même, de ce qu'il est, ce qu'il veut. Il est apeuré par ce qu'il est devenu: « Je suis la personne la plus ignoble qui existe», dit-il souvent lorsque personne n'écoute. Tout ses peurs sont un amas de sa vie, de ce qu'il est. Il est rongé par la peur et la haine: la peur du sang, la peur d'être seul, la peur de blesser les autres.... La peur est ce qu'il est, ce qu'il a toujours vécu, son habitat.
✗ Quels sont tes goûts ?
Aliments: En ce qui concerne ses goûts alimentaire, sachez que le voir manger du sucré est très rare, mais je crois bien qu'il pourrait apprécier manger du sel. C'est peut-être extrême, mais cet homme en mange tout le temps. Il en met dans n'importe quoi ( ouais il est assez fou pour en mettre dans les frites du mcdo // PAN//) Sinon, il n'est pas bien difficile, son repas préféré est les escargots cuit ou les ramen avec une tone de crevette dans la soupe. Il aime l'oignon et certain fruits acides comme l'orange, le pamplemousse ou le citron.
Musique: Pour la musique, c'est très diversifié. Cet homme écoute la plupart du temps du rock ou du métal, mais il aime aussi des musique en acoustique, des chansons calmes. Ce n'est pas surprenant de le voir écouter du classique, ça le calme.
Vestimentaire: Tu aime porter deux choses: la première, ta préférée, est un kimono traditionnel rougeoyant que tu laisse un peu ouvert et la deuxième est  que tu aimes porter des chemises avec des jogging ou des jeans.  
✗ Signe distinctif ?
Cela lui arrive parfois de se rappeler des choses en parlant tout seul.


» Chargement du jeu.



✗ On a tous un passé :
«On a tous un passé et pour ma part, il est des plus banal. Certes, je ne suis pas un gosse de riche qui a toujours eut tous ce qu'il voulait dans la vie, ni un enfant né dans une famille très pauvre où je crevais de faim. Je suis un garçon nomal, né dans une famille des moins originals. Je ne dis pas non plus que je n'ai jamais eu de problèmes familials, ce serait le plus grand mensonge que je n'aurais jamais pu dire. Començons par le début ennuyant de mon histoire peu trépidante.  Je suis né à Tokyo, au Japon, sur la planète terre. Ma mère était une femme au foyer tandis que mon père était avocat. Mes parents ont tenté de bien m'élever, mais j'étais un petit turbulant. Ils éessayaient du mieux qu'ils pouvaient de m'instruire, m'apprendre des valeurs, mais la seule chose que je voulais était jouer comme tout enfant. Ma mère était trop gentille et peu sévère. Elle me laissait donc faire ce dont j'avais envie.

En élémentaire, je m'étais fait des amis... Ouais je sais c'est étonnant, mais j'étais encore jeune et innocent. Je m'amusais a semer la pagaille. Évidement, comme tout cancre qui se respectait, j'ai sonné l'alarme de feu et je ne me suis pas fait prendre. Je rigolais avec mes amis et ma mère me grondait, mais je m'en fichais un peu. C'est alors que mon père a décidé de s'interférer dans mon éducation. Il me faisait peur dans ce temps... Terriblement peur en fait. Dans ce temps il ne me buttait pas encore, il ne faisait qu'hausser sa voix et je me taisais. Il voulait que j'aille de bonnes notes, mais pas la peine de vous spécifier que j'étais carrément nul à l'école, en particulier en math. À partir de la fin de l'élémentaire, je n'eus aucune vie social. Mon père ne me laissait aucune liberté, se qui avait pour conséquence que je faisais deux fois plus de conneries en classe. Je fus sorti des dizaine de fois, j'étais moqueur, chiant et je commençais à méprisé mon père comme tout ado qui veut sa liberté et faire des trucs en dehors des cours comme... tout sauf étudier.

C'est à ma troisième année du collège qu'il me donna ma première baffe.... En publique. C'était terriblement humiliant et j'avais fugué quelque jour chez un de mes amis. Il y a eut une grosse emmerde ensuite entre mon ami, la police et mon père. Le parent de ce garçcon m'en avait toujours voulu depuis ce jour et mon paternel... J'en parle même pas. Cet homme a été me chercher toute l'année et lorsqu'il avait des empêchements, c'était ma mère qui allait me reconduire à la maison.  J'ai perdu ma réputation et la grande majorité de mes amis. De toute façon, j'ai toujours aimé être seul. Bref, au moins, mon père était un peu plus fier de moi puisque mes notes s'amélioraient de plus en plus. Pourtant, si je n'avais plus vraiment de problèmes familiaux, les problème sociaux-scolaires commençaient à m'agacer. Ouais, il eut un temps où j'ai été intimidé, enfin, si on peut dire cela. On m'insultait librement, me poussait dans les casiers et m'écrivait des jolis mots comme « va te pendre, tu ne vaux rien espèce de débile.», mais  tout le monde s'en foutait, même les profs. Bref, en d'autre mot, j'étais seul et oui, j'ai souvent pleuré parce que ça blesse. Mes parents étaient complètement contre la violence et donc je n'avais jamais vraiment appris à me défendre.

Je me suis fatigué de ces insultes gratuites à la dernière journée de mon collège.  Une sorte de poussé de colère et d'adrinaline  m'a permis d'en mettre plusieurs à terres et de me faire arrêter par le directeur. Je me suis expliqué, mais comme à son habitude, il ne croyait ce qu'il voyait ou entendait et m'a donc dénoncé à mes parents. Ça faisait plus d'une heure que j'attendais ma mère, puis un appelle de l'école survint comme quoi celle-ci eut un accident de la route. Je me suis rendu à l'hôpital et mon père pleurait.

- Pa...pa... Est-ce que m'man va s'en sortir?

- Tout..... C'est de ta faute. ELLE NE S'EN SORTIRA PAS PAR TA FAUTE!

Je m'étais figé et j'étais parti en pleurant. Ouais, mon père était en colère, mais même aujourd'hui je ne supporte pas ce qu'il a dit. C,était un peu comme s'il m'avait dit en plein visage: « Pourquoi t'existe!? Tu m'apportes que des problèmes! T'as tué volontairement ta mère! Tu l'aimais pas ta mère!? C'est ça!? Pourquoi tu l'as tué? T'es plus mon fils. T,es un erreur de la nature et j'ai honte de t'avoir créé.»

Bref, comme vous l'aurez surement deviné, j'étais détruit, mais totalement. Ce n'était pas comme si je pouvais m'enfuir ou faire face à ce problème. Mon père venait de me dire qu'il me détestait, qu'il me prenait comme le tueur de sa femme bien-aimée. Il s'excusa, trois jours plus tard. Je n'avais pas bouger de ma chambre seuement pour aller aux toilettes et boire un peu. Il était venu me voir en cognant à ma porte et me demandait son pardon pour ce qu'il avait dit, mais je ne luiavait pas répondu. Il avait dû boire beaucoup car il m'a pris et foncé dans la fenêtre, si fort que celle-ci vola en éclat. Ai-je besoin de précisé que mon dos, mes mains ont été sauvagement sectionné. Je fus transporté à l'hôpital en urgence et ont me fis plusieurs points de sutures. Mon père était étrangement inquiet et s'excusa plusieurs miliers de fois à la sortie de l'hôpital. Je ne lui ai plus adresser la moindre parole.

Au lycée, je me suis fait des amis, de très mauvais potes en fait. Ils m'ont entré dans une sorte de gang de rue et j'ai commencé à fumer par leur faute et pas seulement de la cigarette. Je rentrais tard et mon père, comme tout parent qui couve un peu son enfant,  était très inquiet. Je suis presque certain qu'il savait à peut près ce que je faisais, mais me laissait faire, surement parce qu'il pensait que je le détestais, ce qui n'est pas vraiment faux. Ensuite, je me suis plongé dans la bagarre avec les autres. J'ai saigné, mais aussi explosé des mecs qui se prenaient pour d'autres. J'étais un simple mouton qui suivait une petite troupe de trouble-fait et qui cherchait en vain sois-même.  Je me suis trouvé un job pour payer mes consommations comme vendeur. Puis, je me suis fait arrêté. Mon paternel a payé ma caution et m'a jurer que la prochaine fois c'était moi qui allait se débrouiillé tout seul. Alors que ce vieux m'avais frustré, je suis parti habité chez un pote en l'avertissant cette fois. Quelque temps après, j'ai lâché mes potes qui m'ont démolis le visage et je suis parti à la recherche d'un boulot stable et légal. J'en ai trouvé un après quelques mois dans un fast-food.

Après avoir diminuer la drogue avec regret et difficulté, je me fis des économies et je quittai la maison de mon père pour déménager avec un colocataire dans un petit appart.  C'était confortable et je me suis fait un ami, un vrai cette fois qui m'engueulait presque pour que je fumes dehors. J'ai eu mon diplome de justesse et quelque années plus tard on me nomma gérant-adjoint du restaurant rapide. Ma vie devenait platonique, en fait, elle l'a toujours été. Puis, le fameux message.  Je crois qu'il restait peut-être 5 minutes, quelque chose du genre losque j'ai donné mon accord pour ce jeu. C'était une compagnie connu et j'aime les jeu qu'il faisait. J'étais tout de même sceptique sur le fait que ce soit vrai, mais je l'essayai pour une fois...»


✗ Ton arrivée à Euphemia et ta réaction :
« Bordel, c'est grand et le grasphisme, wow! Je m'attendais à quelque chose de beau, mais pas à ça. Une jolie demoiselle, surement un PNG, me demandait quelle île je voulais aller. J'ai longtemps hésité à vrai dire entre crimson et Holy sword. La vie d'avant avec cette bagarre, même si ce n'était qu'un jeu, ça me manquait, mais Holy avait l'air sympa aussi. Après quelques minutes j'ai choisi Crimson's District. Je dis qu'après avoir configuré mon profil, je me déconnecterais, mais au moment voulu, la machine n'a pas voulu. J'ai paniqué dans le genre vraiment peter un câble. J'ai brisé des choses et des gens. Puis, après quelques jours, je me suis habitué. Crimson était vraiment lugubre et c'était terriblement froid comme ambiance, mais ça respirait une vie d'aventure... puis finalement je suis devenu coiffeur, ne me demander ni comment, ni pourquoi. On m'a embauché presque sans mon consentement. J'ai.... raté plusieurs coupes, mais je me suis amélioré. Après un an ici, Je me suis amélioré et j'ai pu rencontrer des gens qui sortent de l'ordinaire. Ils ne sont pas des plus docile, comme moi en fait, mais ils sont amusant à regarder gesticuler comme des rats dans une cage. Finalement, la routine que je voulais changer s'est transformé en une autre presque similaire, mais virtuelle. »



» Toi le geek.



NOM/PSEUDO : Anna
AGE : 87 ans
JEU VIDÉO FAVORI : Devil survivor (2 et overlock), Zelda ( evidement), Mario.  
FILM FAVORI : Clannad le film....
MANGA/SÉRIE FAVORITE : Du moment; Pandora heart, Number
COMMENT T'AS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Je sais pas, par magie!
T'ES UN OUF DANS TA TÊTE ? : Yup!
MANGER OU BOIRE ? : CHOCOLAT!
JE TE SAOULE AVEC MES QUESTIONS ? : Mais naaaaaah!
UNE DERNIÈRE ALORS, C'EST QUOI LE CODE ? :


Dernière édition par Waterlily le Lun 3 Fév - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Father


Fondateur
Fondateur

avatar

Messages : 1054
Date d'inscription : 06/07/2013
Localisation : Dans sa chambre trop d4rk.

MessageSujet: Re: Once upon a time, you put the hope in hopeless   Lun 3 Fév - 22:58

Bonjour et bienvenue sur le forum ! ♥
Je viens de survoler ta fiche (oui oui on est rapide)
et le seul détail que me gêne est le temps de contrôle de ton pouvoir. 10 minutes c'est vraiment long ! 5 minutes pour un joueur normal serait mieux et 10 minutes sur les Pnjs, ça ok !

J'espère que tu vas te plaire ici, la famille t'ouvre grand les bras ♥
Tu arrives après une énorme mise à jour, donc si tu as des questions n'hésite pas.

_______________

cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Once upon a time, you put the hope in hopeless   Lun 3 Fév - 23:11

Merci! J'ai jamais vu quelqu'un d'aussi rapide avant! Et J'ai modifié pour cinq minutes~.
Revenir en haut Aller en bas
Father


Fondateur
Fondateur

avatar

Messages : 1054
Date d'inscription : 06/07/2013
Localisation : Dans sa chambre trop d4rk.

MessageSujet: Re: Once upon a time, you put the hope in hopeless   Lun 3 Fév - 23:18


Re-Bienvenue ! J'ai lu ta fiche entre temps. Rien qui m'empêche de valider... à part quelques fautes d'accord, fais attention en te relisant ok? C'est pas méchant mais ça attire l'oeil. (oh et c'est PNJ et pas PNG xD ça m'a bien fait rire.)

J'aime bien ton perso, un peu carrément bourrin ♥ ça change un peu et j'aime ça ! ♥
Je te valide sans attendre, tu peux aller créer ta fiche de liens, rp, t'amuser dans le flood et sur la cb et prendre part à l'intrigue si ça te chante ♥

BIENVENUE DANS LA MI-FA WESH.

ps : et recenser ton avatar, ton don/métier et te recenser lolilol


_______________

cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Once upon a time, you put the hope in hopeless   

Revenir en haut Aller en bas
 
Once upon a time, you put the hope in hopeless
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Camelot - Time Of Kings n'attend plus que vous ! [RPG]
» problème life time map updater
» Choose your last words This is the last time Cause you and I, we were Born To Die.. //Apple A NOTER
» MAC : BBOX / Disque dur / time capsule / time machine
» Bbox et Time machine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP ; :: Les archives :: Fiches des anciens membres-