AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Not quite the Hope you need [100%]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hope


Hope Corporation

Hope Corporation

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 04/08/2014

MessageSujet: Not quite the Hope you need [100%]   Mar 5 Aoû - 3:10


HOPE


• Comment tu t’appelais ?
Math Drystan
• Tu as choisi quel pseudo ?
Hope
• Tu as quel âge en fait ?
18 ans
• Tu viens d'où ?
Angleterre (original, je sais)
• Tu veux aller sur quelle île ?
Hope Corporation (ça fait bien avec le pseudo !)
• Tu fais quoi dans la vie ?
Informateur
• T'es un super-héros ?
Télépathie:
 



» Mémorisation Physique.



• La couleur de tes yeux de biche ?
D'un vert sinople. Les prunelles de Hope sont profondes, scintillantes, mais également perçantes.
• Et celle de tes cheveux au vent ?
Brun chatoyant. Châtain au reflet du soleil.
• Tu sens la rose ou tu pues le yack ?
Je pue les pommes vertes, odeur corporelle naturelle. Aucun parfum est utilisé (le déodorant est une exception).
• Taille & Poids ?
1m75 pour 68 kilos.
• Signe distinctif ?
Je porte toujours une veste noire, même s'il fait chaud.

J'ai également, sans vanité, un corps digne des critères d'Apollon. Merci la muscu et les arts martiaux.

Pour finir, un simple accessoire orne mon cou : une pierre d'émeraude retenu par une simple ficelle de jais.


» Analyse cérébrale.



• On n'est pas parfait hein ?
Solitaire • Narquois • Imprévisible • Blagueur • Purement objectif lorsque c'est nécessaire • Réservé • Souvent ennuyé • Connard lorsque ça lui chante.
• Mais on gère la fougère ?
Intelligent • Stratégique • Analyste • Rationnel • Charismatique • Sang-froid inégalé • Tenace • Optimiste.
• Tu préfères les garçons, les filles, les deux, les chatons ?
Les filles. Par contre, il en a jamais trouvé une à son goût.
• Moi j'ai un rêveuuuh ?
Je n'ai jamais eu de rêves à proprement parlé. Je ne me suis jamais décidé pour mon futur dans la réalité dans mes dix-huit années d'existence, alors élaborer des plans sur Euphémia est une tâche au-dessus de mes moyens pour encore longtemps !
• T'as peur de quelque chose ?
Perdre toutes mes aptitudes physiques dans le monde réel que j'ai acquis... Non sérieux, rester en stase pendant une longue période, ça fait perdre beaucoup de force et de masse musculaire, et encore, je ne rentre pas dans les détails des effets sur le corps humain. Vous avez une idée de l'effort que ça prend pour développer tout ça ?! Rester pour l'éternité dans ce monde tout en sachant que mon corps d'origine est en train de pourrir dans une chambre d'hôpital, voilà ma crainte.
• Quels sont tes goûts ?
Normalement, je dirais que j'adore faire de l'exercice physique. Le sport et les arts martiaux pour maintenir une bonne forme physique, pour moi, c'est la vie. Mais en entrant dans ce monde, j'ai perdu un peu l'intérêt de pratiquer ces activités. Sachant que les avatars resteront toujours les mêmes, je suis donc immunisé par l'inactivité. Bon, je pratique toujours mes arts martiaux, qui sait si j'en aurais besoin tôt ou tard. Surtout dans ce monde.

J'ai beau être intelligent, un premier de classe et j'en passe. Néanmoins, je hais étudier. Pourtant, lorsqu'il est question de résoudre un mystère intéressant ou autre, je suis partant ! Il me faut une année de recherche pour compléter ma mission ? Pas de problème ! ... J'exagère peut-être un peu en disant cela.

Ne rien faire. Comme c'est libérateur ! J'aime me coucher au pied d'un arbre à l'ombre, dans la nature, et laisser la douce mélodie de Zéphyr m'escorter dans les bras de Morphée. Il y a un temps pour tout, même pour se reposer et oublier tous ses problèmes.

Les jeux vidéos ! Ouais, venant de quelqu'un qui semble exclusivement porté vers le sport, ça semble un peu contradictoire. Néanmoins, j'aime les jeux. Je n'apprécie pas un genre en particulier. Cependant, lorsque je tombe sur un truc que j'aime bien, je peux facilement jouer dessus pendant longtemps. Si je dois donner une statistique, je dirais environ cinquante heures par semaine.

La musique. Contrairement à l'impression que je donne, je suis en fait quelqu'un qui sait apprécier la musique symphonique. Un peu de détente ne fait pas de mal aux tympans. Mais en temps normal, je mets à fond le métal, le rock et le punk !
• Signe distinctif ?
Pas un problème, mais plutôt un atout. Je possède ce qu'on nomme une « mémoire photographique ». De ce fait, je suis capable d’enregistrer dans mon esprit de nombreuses images, sons et autres éléments, et ce, dans les moindres détails. Très utile pour mon métier.


» Chargement du jeu.



• On a tous un passé :
Il semblerait qu’on ne puisse continuer la présentation sans parler de ma tendre enfance. Alors, je vais faire un résumé express avant de m’atteler au plus important de cette petite histoire. Écoutez bien – lisez bien plutôt – car je ne répondrai à aucune question. « Il était une fois, une femme a eu un enfant et a décidé de nommer son fils Math Drystan… » Tu le sens bien le pavé de merde ? Moi si, et je suis déjà blasé. Pour faire simple, je suis né dans une famille anglaise bourgeoise. Mes parents sont riches, je suis venu au monde avec une cuillère d’argent dans la gueule. Littéralement. Il y a une photo de moi dans un album, bambin, avec un petit ustensile en argent dans la bouche. Je n’en suis pas fier, mais bon. Passons à autre chose. J’ai vécu dans une sorte de manoir toute ma vie, j’avais avec moi le maximum de confort possible. Jeune, j’avais des nourrices et maintenant, j’ai des servantes sous mon propre compte. Vous voyez, je suis la représentation même du stéréotype du petit bâtard à papa qui roule en Ferrarri sur les routes… Ce n’est qu’une image, je n’ai pas de Ferrari (pas encore).

On peut dire néanmoins que je vivais dans un foyer heureux, avec mes géniteurs et ma petite sœur de dix ans. Franchement, je ne peux pas le nier : j’avais une belle vie. Aucun souci d’argent, aucun souci familial et je n’ai pas une petite sœur qui me tape sur les nerfs pour un rien. Bien que je n’aie jamais été quelqu’un de sociable, j’ai toujours été un garçon actif dans le domaine du sport. Maintenant que je regarde le passé, je me dis que j’ai peut-être agi ainsi pour être dans l’isolement. Mon père me voyait athlète. À son grand étonnement, puisque je ne faisais que ça de mes journées, je lui ai dit que participer à des compétitions ne m’intéresse guère. Aujourd’hui, il pense certainement que je prendrais la relève de l’entreprise familiale informatique qu’il gère. C’est aussi ce que je pense pour le moment, sans grande joie. C’est le plan de secours, dirons-nous.

Bref ! J’en ai marre de narrer ma piètre existence et je sais que vous êtes IMPATIENTS de connaître la suite. Allons donc directement au point qui intéresse tout le monde : le SMS. Mon téléphone portable possède une ligne sécurisée à elle-même et peu d’individus détiennent mon numéro. Ce fut alors une véritable surprise en voyant un message texte de la part d’une certaine entreprise du nom d’Hedger Impact. Au début, je croyais simplement que c’était une publicité pour une bêta ouverte d’un futur jeu. Néanmoins, deux phrases ont attisé ma curiosité. Tout d’abord, la première : « Dans ces terres virtuelles raisonne l'essence de ta liberté. » Cette tirade en particulier est accrochant. Elle donne réellement l’impression que, peu importe ce qui est offert, il s’agit d’un truc révolutionnaire, sans farce. Toutefois, c’est plutôt la seconde phrase qui m’interpelle : « Bien sûr, ce choix ne sera pas sans conséquences. Il te faudra laisser derrière toi tout ce que tu as connu jusqu'à présent. » Peu importe comment je regarde ce message, je ne peux en venir qu’à une seule conclusion définitive : on me demande d’abandonner la vie telle que je la connais pour… Un jeu ? Un programme ? Je l’ignore, en vérité. En ce beau jour d’été de juillet, je n’avais pas réussi à anticiper que ceci allait basculer ma réalité.

Un message pareil n’est pas ordinaire. Il empeste le mystère. Une odeur que mes narines apprécient et qui me sied parfaitement. Une fois à la maison, j’ai immédiatement fait des recherches minutieuses sur Hedger Impact ainsi que la fameuse « Euphémia ». En fait, tout le monde connait moindrement la compagnie : elle possède le monopole du marché du jeu vidéo. Par contre, qu’en est-il de son histoire ? C’est là que je pris connaissance de l’immersion de l’esprit humain dans un monde virtuel – une idée qui, ma foi, me séduit. La compagnie grossit, connait un succès invraisemblable et le destin d’Hedger Impact entre les mains des quatre enfants des créateurs lors de leur funeste fin. C’est là que je pris conscience que mon téléphone est également fait par cette entreprise, d’où l’explication de la réception de ce SMS… Enfin, il y a Euphémia. Peu d’information là-dessus, mais il est écrit noir sur blanc qu’il s’agit d’un monde virtuel tant rêvé. Tout le monde s’impatiente tant qu’à l’ouverture publique d’un tel jeu. Un beau projet, unique dans son genre. Mon père, connaisseur de l’informatique, rajouta que Hedger Impact contrôle presque tout : même son entreprise est aux bottes de la famille Hedger.

J’avais encore quelques doutes concernant le message. Mon instinct criait alerte – et Dieu sait que mon petit doigt n’a jamais tort. Pourtant, comme la plupart du temps, je fis à ma tête. J’accepta l’invitation qui allait me conduire vers le « monde de liberté » promis.
• Ton arrivée à Euphemia et ta réaction :
Exactement vingt-quatre heures après avoir envoyé mon affirmation pour participer à cette expérience, un livreur cogna à ma porte et on vint me porter dans ma chambre le colis. Il s’agissait d’un casque. J’ai donc branché le casque sur une prise Ethernet, j’ai apposé le casque sur ma tête, je me suis connecté avec un pseudonyme pigé au hasard et BAM !! « Surprise, Motherfucker! », comme dirait l’autre. Me voilà piégé à l’intérieur d’un monde virtuel, littéralement. Pour l’originalité du scénario, je donne au malfaiteur un score parfait – insérer une énorme somme de sarcasme dans cette tirade. Tout se passa rapidement. Apprendre que le retour vers le monde réel a été un choc, mais je réussis à ne pas paniquer contrairement à… beaucoup. Le Maire, bien de mauvaise humeur, ne me laissa pas le choix du « don », une capacité surnaturelle implantée dans le système du jeu. Du coup, je suis bloqué avec un truc qui ne me correspond pas vraiment : lire les pensées des gens. Je dois avouer que ça a ses avantages, mais bon.

J’ai choisi de vivre dans la ville de Hope Corporation. Parce que, la technologie quoi. Après, t’as le choix entre un terrain de bonbons, un lieu lugubre, un endroit qui respire la nature et la neutralité et une cité futuristique. Si ce n’était pas des skates volant et de la technologie très avancée, je serais probablement au Crimson District en train de faire le double du troque de renseignements que je fais actuellement. Déjà que je travaille à temps plein hein !


» Toi le geek.



Pseudo : Hope/Math/Kira
âge : 18 ans
jeu vidéo favori : FFXIII (la trilogie Lightning) | Danganronpa | Halo 4
film favori : The Dark Knight
manga / série favori : Sword Art Online | Doubt | Death Note (la partie avant la mort de... Ouais, vous savez de qui je parle !)
Comment tu as découvert le forum ? : Google. En fait, je cherchais un truc inspiré de l'intrigue de SAO. J'ai trouvé mon bonheur ici, sur ce forum. Je ne suis généralement pas un fan des forums avec des statistiques (monter de niveau selon un nombre de points d'expérience), mais ici, on dirait que ça a peu d'importance au niveau du RP ^^ (à moins que c'est moi qui se trompe ? Si c'est le cas, foutez-moi une baffe).
T'es ouf dans ta tête ?: Un vrai oufzor.
Manger ou boire ? : Manger de l'eau !
Je te saoule avec mes questions ? : Répondre non serait mentir et maman m'a apprit de ne jamais mentir /zbaff/
Une dernière alors, c'est quoi le code ? :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eylissa


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 29/06/2014
Localisation : Alsace :)

MessageSujet: Re: Not quite the Hope you need [100%]   Mar 5 Aoû - 9:17

Bienvenue à toi !

_______________


Code couleur : #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noire


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: Not quite the Hope you need [100%]   Mar 5 Aoû - 10:13

Wouah *^* rien a redire sur toute ta fiche ! j'aime beaucoup ton perso pour le coup x3

allez sans plus attendre je te valide !


n'oublie pas de recenser ton vava, faire ta fiche de lien et tout le reste et surtout de t'amuser !!!

_______________
(❀◕◡◕)
Kuroï
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Not quite the Hope you need [100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Not quite the Hope you need [100%]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BIGBANG
» Finnagán • But as long as we survive, Our hope and pride they can't deprive
» hope is the only thing stronger than fear.
» Les petits papiers d'Hope
» «[ Blue Hope ]»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Accéder à Euphemia :: Créer votre personnage. :: Fiches validées-