AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 Boom, pregnant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P0rnstar


Holy Sword

Holy Sword

P0rnstar

Messages : 118
Date d'inscription : 10/11/2013
Localisation : Dans une poubelle.

Boom, pregnant. Empty
MessageSujet: Boom, pregnant.   Boom, pregnant. I_icon_minitimeVen 14 Juil - 17:46

Les rues de Crimson District, de nuit, laissaient toujours à Alexander des faux-airs de souvenirs tout en néon et contraste poussé à fond derrière la rétine. Ça n'avait rien à voir avec Helsinki, pourtant. Pas de soleil de minuit, pas de neige, pas de concerts, pas de vieux cinéma devant lequel s'installer pour passer le temps ; les boulevards où défilaient les voitures au rythme d'une musique invisible lui manquaient presque autant que les vêtements abandonnés dans son armoire et la caméra coincée de l'autre côté du miroir.
Malgré tout, la ressemblance était là. Ça tenait peut-être à quelque chose dans le bruit de ses talonnettes contre le trottoir ou l'odeur de tabac dans l'air, façon filtre maladroit du bon Dieu. Allez savoir. Tout ce qui comptait, c'était qu'il détestait ce genre d'ambiances. Seul, la nuit, avec son petit cœur en passe de rupture ? Manquait plus que l'alcool, tiens. Dix-sept ans, me revoilà.

Ah fucking ha.

Histoire de se remémorer les raisons de sa promenade tardive, le jeune homme ramena son sac bandoulière devant lui et en retira un carnet noir. Ça en aurait fait rigoler plus d'un qu'il aille traîner dans les bars avec son calendrier de rendez-vous, ce bourreau du travail, mais il avait une bonne raison de l'avoir emmené prendre l'air.
Nommément, Noise.
Alors certes, le garçon avait clairement besoin d'une nouvelle coupe de cheveux — à moins que l'actuelle ne soit regardable, aucune certitude là-dessus —, mais Alexander doutait violemment qu'un créneau horaire de 24h soit nécessaire pour sauver ce qui pouvait l'être. Il n'était peut-être pas diplômé d'une école de coiffure, mais ça ne faisait pas de lui le pire des incompétents. Deux heures par client suffisaient largement.
Mais nooon, pensez-vous. Noise était trop bien et trop hardcore pour lui laisser un mot délicat sur le comptoir avant de partir comme un voleur. Tracer de grands traits au marqueur sur son carnet, ça c'était de l'idée. Romantique, persuasif, élégant, passionné et il en passait et des meilleurs — monsieur avait tout pour plaire, vraiment. Le pire des gentlemen.
Le pire, oui.
Ce n'était pas un compliment.
Soupir aux lèvres, P0rnstar leva le nez vers les enseignes pour trouver le bar renseigné sur la carte de visite indélébile. Il avait envisagé de ne pas obtempérer et de plutôt attendre que Noise revienne pointer le bout de son nez de renard dans le coin pour lui couper une mèche au hasard et lui expliquer sa façon de penser quant-à la dégradation du matériel indispensable au salon, mais avait finalement pris la décision inverse.
Il détestait devoir se l'avouer, mais il n'allait pas spécialement bien ces derniers temps. Sortir lui changerait les idées, à défaut de lui faire plaisir.
Avec un peu de chance, Noise réussirait même à être drôle. C'était beaucoup lui accorder de confiance, mais il n'avait rien à y perdre non plus.

Ah. Voilà.

Sacoche rajustée sur l'épaule, il se glissa dans le bar et scanna les lieux du regard. Il n'eut pas trop de mal à trouver Noise, avec sa tête de héros shonen caméléon, et alla élégamment claquer le carnet près de lui pour signaler sa présence.
Bonjour à toi aussi, oui.

« Ça partira jamais et c'est tragique, lâcha-t-il de but en blanc. Tu me dois un verre et un flacon de correcteur. »

Et la TVA sur le temps perdu, tant que t'y es, joli cœur.
Ça aurait quand même été putain de pratique.

_______________
Boom, pregnant. 190602032109810855
« All the problems make me wanna go
Like a bad girl, straight to video.
Little darling, welcome to the show ;
You're a failure played in stereo. »

It's boring to dwell on feelings of loss :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

Boom, pregnant. Empty
MessageSujet: Re: Boom, pregnant.   Boom, pregnant. I_icon_minitimeVen 10 Mai - 0:44


Bon, récapitulons.

Noise leva ses deux index et les aligna à la perfection respectivement entre les 2ème et 3ème, et les 6ème et 7ème shots de sa ligne. Les néons roses et bleus - tellement cyberpunk, so 2014 - qui dessinaient un smiley rieur au fond du bar ondulaient à travers le liquide transparent. L'épaisseur de l'alcool les déformait suffisamment pour que Noise puisse y voir un hybride fascinant entre une grimace de terreur tragique et un rictus malveillant et torve de soûlard en puissance.
Effrayant, vraiment.
Contrarié par cette vision, le jeune homme se redressa sur son tabouret et jeta un regard attristé à la belle ligne qui s'étalait devant lui sur le bois lustré.
Ligne qui, il est bon de le signaler, était encore totalement intacte.
Noise ne savait donc pas bien si le regard peu amène que lui lançait le barman depuis l'autre bout de la pièce était dû à la lenteur qu'il mettait à entamer ladite ligne, ou à la vitesse à laquelle il avait descendu ses deux derniers Long Island. Il devait craindre pour l'état de ses banquettes.

Never fear, songea le jeune homme en recommençant à jauger ses shots entre ses deux index. La politesse voulait qu'on attende son rencart du jour avant de finir à genoux dans le caniveau. Même lui était au courant de ce genre de choses.
A sa décharge, pour les Long Island, il était arrivé en avance sur son heure de rendez-vous - son quartier était en panne de grilles-pains à réparer - et avait bien dû s'occuper à quelque chose. Et rejoindre les mecs de la table 4 qui jouaient aux cartes depuis une heure en espérant les plumer jusqu'à l'os lui avait paru être une manoeuvre risquée.

Mais maintenant il s'ennuyait.
En tête à tête avec ses shots de vodka, dans lesquels dansaient toujours le smiley mélancolique, Noise poussa un soupir - petit, étouffé, mais un soupir tout de même - et accola son menton sur ses bras croisés. Quelques bruits de rue ensommeillée filtraient par la porte du bar, les rares clients murmuraient dans les coins. Un néon vert fluo clignotait un peu plus loin à sa droite. "Hello Good Times", qu'il disait. Noise tira sur une des mèches qui, d'un bleu électrique, tranchaient dans sa chevelure - ce soir-là d'un châtain très banal - en se donnant l'air aussi fluorescent que le smiley débile en fond de bar. Tenta de se donner lui-même un petit coup de jus pour faire passer le spleen qui filtrait de cet endroit - et de sa personne - par tous les orifices.

Noise n'aimait pas attendre. Il n'aimait pas ce sentiment de ne pas mener la danse.
CE SOIR 20H AT DRAGONHEAD <3
... ou quelque chose du style. Il ne se souvenait plus très bien. Il avait finalement réussi à provoquer... infortunément, disons, l'occasion de laisser à P0rnstar une invitation plus explicite qu'un innuendo, par le biais d'un claquement de doigts discret qui avait fait disjoncter la machine à permanente d'une vieille dame sur sa tête. Dans la confusion provoquée par les braillements et gesticulations de la dame (sans doute un PNJ, qui s'en soucie pourtant), le jeune homme avait réussi à subtiliser le carnet de rendez-vous de P0rn et de le barioler de tout un tas de smileys encombrants au marqueur rouge... avant de se faire proprement la malle par la fenêtre, fidèle à son motto.
Non sans embarquer deux trois tubes de teinture au passage. Toujours le leitmotiv, tout ça.

Bref, donc, Noise attendait son prince charmant, et jamais bonne compagnie n'avait été aussi incertaine.
Il fut donc à deux doigts de sursauter lorsque P0rnstar se matérialisa soudain à ses côtés et posa son carnet meurtri sur le bar à côté de son bras.
Ce qui produisit guère plus qu'un léger "pof".

« Ça partira jamais et c'est tragique. Tu me dois un verre et un flacon de correcteur. »

Noise cligna des yeux, puis adressa un sourire de loup au jeune allemand.
Il était hot, il était gay, et wow, la vodka lui montait à la tête.
C'était cool. Super soirée en perspective.

Pour extérioriser sa joie de voir enfin quelque chose animer le coin - et faire oublier que le coiffeur l'avait pris par surprise - Noise leva le poing bien en évidence et ouvrit lentement les doigts en souriant de toutes ses dents. La musique, jusqu'ici à peine audible derrière le murmure des conversations, s'amplifia jusqu'à en faire vibrer les verres et battre les basses sous leurs pieds.
Puis le jeune homme referma la main et le son s'arrêta net. Nouveau sourire angélique.

« Un verre ? On se sent petit joueur ce soir ? »

D'un geste, il fit savoir au barman que la prochaine consommation était pour son ardoise, puis attrapa le carnet de son camarade d'un geste leste et l'ouvrit à la page du jour, cachant à moitié sa frimousse derrière.
Les deux yeux gris moqueurs du petits voleur se mirent à lorgner P0rn derrière son propre carnet.

« Ton emploi du temps s'en remettra. J'ai mis toute ma créativité dans cette invitation, tu as remarqué ?  »

Et s'il avait eu un crayon rose vif sous la main à l'instant même, il en aurait rajouté une couche.
Et pourquoi s'arrêter à de tels détails. Débouchant du coin des dents un stylo invisible, Noise croisa les jambes, redressa des lunettes imaginaires sur son nez, et fit mine d'écrire dans le carnet d'un air très impliqué.

« Nous disions donc, demain 8h... une teinture rose fluo et quelques bouclettes vertes pour Rosie Madinlove, à 10h permanente afro multicolore pour Nout et à midi tu rases la tête de Casus Belli en écrivant "Maman" sur sa nuque. Il paraît que c'est un signe de rapprochement fort chez les militaires. »

Bien que Casus ne soit pas tout à fait militaire. Voire même pas du tout. Noise plissa les yeux derrière son paravent de papier, puis les releva vers son compagnon d'infortune. Ou sa victime du soir, comme auraient préféré la qualifier nombre de leurs connaissances communes.

_______________
#993333

Boom, pregnant. Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P0rnstar


Holy Sword

Holy Sword

P0rnstar

Messages : 118
Date d'inscription : 10/11/2013
Localisation : Dans une poubelle.

Boom, pregnant. Empty
MessageSujet: Re: Boom, pregnant.   Boom, pregnant. I_icon_minitimeDim 2 Juin - 4:11

Au sourire de Noise, Alexander en rendit un semblable. Il avait intérêt d'être content de le voir, tiens — il aurait aussi bien pu ne pas venir du tout. Ça lui avait effleuré l'esprit. Une dizaine de secondes, plus ou moins, par intermittence au cours de la journée. Les mauvaises idées, il y répondait comme on tire sur les pétales d'une pauvre marguerite qui n'a rien demandé à personne. J'y vais, j'y vais en retard, j'y vais en retard et en colère, j'y vais et je lui fais regretter de m'avoir fait venir, j'y vais et je m'amuse, j'y vais pas.
Pas très sûr de savoir sur quoi c'était tombé, au final, il s'assit sur le tabouret à côté de son meilleur ami au monde. BFF six ever or some shit. Mixtape master. Pro de la sono. C'était quand même très cool, comme entrée en matière — il voulait bien lui donner les points là-dessus. Ça tombait bien, vu le nombre qu'il avait perdu rien qu'à avoir des goûts capillaires carrément douteux. On peut pas tout avoir, hein.

Il faillit lui faire remarquer qu'il n'avait pas précisé la taille du verre en question, et qu'il se sentait franchement plus d'humeur à y aller à la bouteille, là tout de suite, mais  décida d'être un gentleman et de le laisser s'amuser deux minutes. C'était un tout petit peu dangereux de boire avec du spleen en bandoulière — il le savait, presque trop bien — mais ça ne l'empêcha pas de se trouver très spirituel quand il demanda au barman "un truc sexy". Vu le regard qu'il lui lança, soit il allait se retrouver avec un cocktail de demoiselle, soit il allait lui refiler le truc le plus cher auquel il puisse penser.
Mais puisque c'était Noise qui payait, hein.

« J’abimerais même pas les cheveux de Rosie chérie sous la torture, répondit-il, sacoche passée par-dessus son épaule pour mieux finir par terre. Ce serait un sacrilège. Le reste, faut voir. »

Il allait devoir payer les cordes ou l'anesthésiant dont il aurait besoin pour forcer Rambo à se tenir tranquille le temps qu'il rase tout, déjà. Le business avant tout. Et puis Nout aurait risqué d'aimer son afro multicolore, hein. Alors s'il voulait lui faire plaisir tant mieux, mais sinon son idée avait tout d'un plan foireux. Et bizarrement, qu'il veuille faire plaisir à Nout, il en doutait rien qu'un peu.
Il n'arrivait pas à imaginer Noise être du genre à faire des cadeaux et distribuer des compliments à la volée. Pas sûr que ce soit fondé, mais il le voyait plus lancer des "jk jk" en poussant les gens dans les fossés, juste pour oublier qu'il les aimait un peu, au fond de son petit coeur d'adolescent en colère. Ou pas en colère. Est-ce qu'il l'avait déjà vu vraiment en colère, en fait ? Aucune idée.
Pas sûr que lui l'ait vu vraiment en colère non plus, ceci dit.

Penché sur le bar, il tendit le bras pour récupérer son carnet. Il n'avait pas trop envie de sourire mais par réflexe, il se retrouva à le faire quand même.

« Du coup je suppose que de 14 à 18 c'est toi que je rase et que je teins en rose, hein ? Je suis sûr que tu ferais fureur. Le petit côté néo-nazi homo, tout ça. »

Il doutait franchement que Noise puisse avoir l'air néo-nazi, rien qu'à cause de sa stature super imposante, mais il voulait bien lui laisser le bénéfice du doute. Tout le monde ne pouvait pas avoir les épaules super dreamy de Casus Belli.
Pas que ce soit son genre, en plus, mais bon.

« En fait non - tu sais quoi ? Je retire ce que j'ai dit. Tu m'as horriblement meurtri. Va m'en falloir dix, des verres, pour oublier l'afro multicolore. »

Il avait l'air meurtri, pour sûr. Aussi meurtri qu'un type qui a très envie de faire une bêtise ou de mettre le feu aux poudres — voire les deux en même temps, pourquoi pas. C'était bien mignon, d'être sage et gentil, mais ça n'avait jamais consolé personne.

« Si t'arrives à suivre, of course, Zuckermaus. »

Du bout de l'index, il poussa le premier shot de sa jolie ligne de travers. Ça fit tanguer la vodka et le cœur des obsessionnels-compulsifs mais lui, ça le fit sourire pour de vrai. Chaos et destruction, waw. Personne n'allait jamais s'en remettre.
Plus sérieusement, il aimait boire. Pas bien glorieux mais her, on s'amuse comme on peut.

_______________
Boom, pregnant. 190602032109810855
« All the problems make me wanna go
Like a bad girl, straight to video.
Little darling, welcome to the show ;
You're a failure played in stereo. »

It's boring to dwell on feelings of loss :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

Boom, pregnant. Empty
MessageSujet: I wanna do bad things with you ♪   Boom, pregnant. I_icon_minitimeSam 15 Juin - 1:17


"Un truc sexy", pas vrai. Noise se retint très fort de faire un commentaire sur le côté midinette passé de mode - voire d'assez mauvais goût - qu'avait cette commande. Se contenta d'adresser un sourire innocent au barman, qui sortit de leur champ de vision en grognant et roulant les yeux.
S'il avait voulu renchérir il aurait pu dire un truc du style "le comptoir est partant pour un strip-tease", mais il doutait que vanter son charme fou d'entrée de jeu soit la meilleure stratégie pour entrer dans les bonnes grâces de P0rnstar.
Avec un nom pareil, on pouvait se permettre d'être difficile sur son choix de conquêtes, après tout.
Oh, et puis, qui ça intéressait. Noise laissa l'allemand reprendre son bien et l'écouta critiquer ses différentes propositions capillaires, tout en observant le barman qui leur ramenait deux verres multicolores.

« Du coup je suppose que de 14 à 18 c'est toi que je rase et que je teins en rose, hein ? Je suis sûr que tu ferais fureur. Le petit côté néo-nazi homo, tout ça. »

Noise éclata de rire. Si ça pouvait faire plaisir au coiffeur, il était prêt à se sacrifier pour ça. Les cheveux ça repousse, et à l'idée des regards scandalisés qu'une telle dégaine ne manquerait pas de faire se retourner sur son chemin, il en salivait d'avance.

« Pas de problème. J'irai même emprunter une combi en cuir pour aller avec. »

L'ensemble serait du plus bel effet. Il faudrait qu'il pense à aller montrer ça à Electro, elle allait adorer.
Ou pas.

« En fait non - tu sais quoi ? Je retire ce que j'ai dit. » Reprit soudain P0rn. « Tu m'as horriblement meurtri. Va m'en falloir dix, des verres, pour oublier l'afro multicolore. Si t'arrives à suivre, of course, Zuckermaus. »

Noise ne parlant pas un mot d'allemand, il se contenta d'espérer qu'il ne s'agissait ni d'une insulte ni d'une comparaison rabaissante. Pour le reste, il avait entendu l'intonation challenge dans sa voix. Et ça lui convenait très bien. Il adorait les défis. Ca le faisait vibrer. Keep being sexy and see how I follow, boy. Un sourire de requin étendit ses lèvres et il se pencha sur le comptoir pour souffler, d'un air de chat :

« Est-ce que ce serait de la provocation que j'entends là ? »

Si l'allemand pensait pouvoir le coucher, nul besoin de préciser qu'il allait faire tout son possible pour le décevoir. Noise avait la réputation de ne pas tenir l'alcool. Mais ça, c'était surtout parce qu'il se jetait volontairement dans l'ivresse excessive trois soirs par semaine. S'il décidait de rester maître de ses moyens, P0rn allait avoir du mal à durer plus longtemps que lui.
Mais était-ce le but ?
C'est le moment que choisirent leurs verres pour parvenir jusqu'à eux sur le comptoir, l'américain ne put s'empêcher un regard langoureux entre P0rn et son cocktail, aussi sexy qu'il était, en effet, rose vif. Le gars avait même rajouté une borchette de bonbons pour compléter le tout.
Parfait. Souffla le jeune homme en plantant ses yeux gris provocateurs dans les prunelles de son ami, retenant tant bien que mal son hilarité.
Il se recula sur son siège et saisit son propre verre. Un Blue Lagoon façon Noise-client-difficile, à savoir 80% vodka, 18% limonade et 2% curaçao.
Sans doute raison pour laquelle le bleu de son verre était aussi. Indigo. Bleu lagon, pour être très précis.
Noise s'accorda une très longue seconde pour s'assurer qu'il était bien en train de penser à ce qu'il pensait. C'était le cas. Son estomac lui fit un spin de protestation. Puis il foudroya son verre du regard, l'attrapa avec plus de violence qu'attendue, et le tendit à P0rn pour trinquer.

« Aux afros multicolores et au bon goût capillaire, mec. »

Et au premier qui se retrouvera à genoux dans le caniveau. Le jeune homme siffla dans le mouvement un tiers de son verre. Puis il le reposa, reprit son sourire de loup et tira deux shots vers eux.
Quoi. Sérieusement, quoi.
Noise n'avait jamais été très bon pour lire l'ambiance. Prendre la température pour les coups d'un soir oui, comprendre quand les moral des autres n'était pas au beau fixe, non. Pourtant là, il avait bien compris que celui de P0rnstar n'allait pas plus haut que ses genoux. Peut-être pas au fond des chaussettes, mais tout de même.
Ca se voyait. Ou alors c'était juste lui qui résonnait partout.
Aha. N'importe quoi. Il allait trop bien.
Quoi qu'il en soit, à mesure que les minutes passaient et que les intonations et inflexions des mâchoires se révélaient, le type de soirée qu'ils étaient censés passer devenait de plus en plus clair. Le potentiel d'alcoolémie intentionnelle s'acheminant doucement vers le bout de l'éthylotest. Quelqu'un a un thermomètre ?
Il attrapa son shot et invita son compagnon de beuverie à croiser son bras pour le boire. Premier coup, allez.
T'en fais pas, on va te consoler.

_______________
#993333

Boom, pregnant. Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







Boom, pregnant. Empty
MessageSujet: Re: Boom, pregnant.   Boom, pregnant. I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Boom, pregnant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quick Boom [Terminée]
» BOOM Tchoukou Bim BamBAM bAbAm !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: Le quartier malfamé :: Bars-