AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Au coin d'un chocolat [Red]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellyas Switch


Hope Corporation

Hope Corporation

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : Hope Corporation.

MessageSujet: Au coin d'un chocolat [Red]   Jeu 27 Fév - 19:01

Après un moment, Red et Ellyas avait fini par marcher pour quitter les ruines, le chemin pour rentrer, Ellyas ne le connaissait pas réellement, ils avaient selon lui a tâtons, il marchait tout droit, il fonctionnait ainsi, a quoi bon tourner pour chercher, en allant en face il était certains de trouver quelque chose. Sur le chemin Red avait faillit tomber à plusieurs reprise, tant et si bien qu'Ellyas se demandait si elle ne le faisait pas volontairement, cherchait-elle a le pousser hors de lui de sorte a ce qu'il l'abandonne au milieu de nul part. Mais il comprit que ce n'était pas le cas lorsque finalement elle réussit a se rétablir sans aide, sans s'appuyer sur lui pour éviter la chute. C'était plutôt arrangeant pour Ellyas, il avait hésiter un moment a la porter directement car dès la seconde fois il était lassé de sa tendance à trébucher. Cependant, il aurait eu nombre de remords a l'abandonner il le savait lui même, alors il avait prit sur lui les quatre fois où elle s'était maintenu sur lui pour ne pas tomber lamentablement et avaler plus de poussière qu'elle ne l'avait déjà fait. Il eu un petit rire intérieur, il trouvait quelque peu amusant l'idée de la voir tomber encore une fois, c'était cocasse, cependant, il trouvait aussi cela déplaisant car cela voulait dire l'aider encore plus, faire encore plus d'effort.

Rire, elle avait rit tout a l'heure, tout du moins, Ellyas pensait l'avoir entendu rire doucement, il ne s'était pas réellement attarder la dessus, c'était sans importance a dire vrai. Mais tout de même, pourquoi avait elle rit, avait il dit quelque chose d'amusant ? Était ce nerveux ? Moqueur ? Il n'était pas très au fait de l'interprétation des rires, il n'était pas réellement douer pour décrypter et comprendre, bien qu'il soit curieux de cela. Mais peut importait réellement, il n'avait aucun intérêt pour cela, il était bien plus intéressé par des choses plus logique, comme la destiné, l'avenir, les réactions en général, un rire n'était qu'un rire, il n'avait pas à se marteler l'esprit pour quelque chose d'aussi trivial. Après tout, elle s'était seulement esclaffer après quelqu'un de ses propos. Des propos sérieux, réfléchis, logique, pragmatique, en rien amusant, en rien digne de rire. Pourquoi avait elle rit ? Cela obsedait Ellyas, mais il le taisait, il n'avait pas à en parler, car il le savait c'était trivial, c'était futile, c'était l'un de ses nombreux défauts et il en avait conscience, il savait que ce désir de compréhension absolu pouvait être gênant car obsédant, mais il savait aussi que cela l'avantageait plus que tout, car il avait soif de connaissance il n'avait aucune limite intellectuelle. Mais alors pourquoi, pourquoi ne pouvait il pas comprendre ce rire, il observa la jeune femme un instant, elle était jeune, il le savait. Avait elle rit pour cela ? Non, la différence d'âge n'était pas si grande après tout. Il ne devait avoir que cinq ans de plus au pire des cas, ce n'était rien. Non s'il n'arrivait pas à comprendre cela c'était une tout autre raison, une raison plus simple. Son rire n'avait aucun sens, il était émotionnel. C'était cela, Ellyas ne comptait pas les réactions émotionnel, car elles n'étaient pas réfléchis, c'était pour cela qu'il ne comprenait pas.Voila tout.

Arrivé à l'une des extrémité des ruines, Ellyas vu quelque chose qu'il n'avait encore jamais utilisé, il en avait entendu parler de part leurs utilité, mais il n'avait jamais éprouvé le besoin d'en utilisé un, marcher lui convenait tout a fait, c'était un bon exercice même dans un jeu, il aimait cela. Il marchait souvent lorsqu'il était encore dans le monde réel, pourquoi ? Le plaisir du vent sur la peau, de la pluie, de la neige, le plaisir du bruit de pas, la joie d'écraser ce qui est sur son chemin, le bonheur d'être en action, d'être vivant. Finalement, ils arrivèrent dans le centre d'Hope Corporation, c'était réellement pratique, bien que la vue se brouillait quelque instant, machinalement, mécaniquement, d'un instinct brut, il passa sa main devant ses yeux comme pour essuyer ce qui lui embuait la vue. Mais cela passa, il fut satisfait. La différence de température lui donna un soudain frisson qu'il ne pu réprimer, il trembla, trembla de tout son corps dans un mouvement pareil à une secousse, sa peau se parsemait de petit point, la chair de poule. Il remarqua alors que Red avait ouvert une porte et lui faisait signe d'entrer, elle avait aussi déclaré un petit bienvenue, d'un sourire mécanique lui aussi. Tout était mécanique a Hope Corporation, c'était ce qui venait a l'esprit d'Ellyas, tout où presque, on ne pouvait pas réellement mécanisé les relations, on ne pouvait pas mécanisé le destin, les choses arrivaient car les humains poussaient à ce qu'elles arrivent. Oui, il en était persuadé, aussi forcé ou machinal qu'était le sourire de Red, il y avait une intention de sourire derrière, une réalité.

Le jeune homme aux cheveux verts ne fit que deux pas dans le domicile. Il s'arrêta et observa à nouveau Red, elle avait les mains plus claires, plus pale. Elle avait froid. Elle n'était probablement pas habitué au froid, Ellyas lui l'était, il n'était que peu gêné par cela. Il se décida à faire lui aussi un effort, elle lui avait souris et elle comptait s'occuper de lui, il lui fit un sourire, un sourire peu plaisant en réalité, il était assez froid et distordu. Un sourire dont on sentait que c'était rare. Il ne savait pas réellement faire autrement, il le dissimula presque aussitôt, gêné de son incapacité. Puis, calmement, il déclara.


«  - Je pense sincèrement que vous devriez vous hâtez, vous ne semblez guère appréciée le froid, la douceur et la fraîcheur de la pluie semble vous affectez à un point assez troublant je dois vous l'avouez. Cependant, je suppose que je dois vous remerciez en bon et du forme. Merci bien mademoiselle d'accepter de me voir m'introduire chez vous. »

Fidèle a ses habitudes il fit une petite révérence en avant. Puis repris la parole.

« - J'ai conscience qu'il s'agit d'un abus total de ma personne mais auriez vous quelque chose pour ce qui me sert de chevelure, je n'apprécie guère de les voir dans un état bien plus horrible qu'ils ne sont en un temps normal. »

Il passa sa main dans ses cheveux lisse qui commençait a frisotter légèrement, il détestait réellement cela, s'il ne les essuyait pas, ils friserait totalement en reprenant leurs forme aléatoire et cela lui donnerait l'allure d'un chiot déplaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red


Hope Corporation

Hope Corporation

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 14/07/2013
Localisation : Hope Corporation o/

MessageSujet: Re: Au coin d'un chocolat [Red]   Sam 1 Mar - 18:29