AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Fais-moi tourner la tête #Apotheosis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eva


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Dim 23 Fév - 15:52

Enfin il t'avait donné rendez-vous. Enfin il faisait signe de vie. Pourtant tu avais peur, encore plus qu'avant lorsqu'il ne disait rien. Parce qu'au fond, qu'avait-il à te dire ? Peut-être qu'il a l'intention de te licencier ? De te perdre dans ce labyrinthe ? Voire même de te faire quitter le jeu et te laisser agoniser.. N'étais-tu pas un élément inutile, actuellement ? La pauvre gamine faible que tu étais n'avait que si peu d'utilité pour le gouvernement que ta plus grande crainte fut celle d'être un fardeau pour lui. La peur de ce rendez-vous t'envahissait mais pas comme n'importe quelle fille stresserait de voir n'importe quel homme. Toi tu avais peur pour ta place mais surtout pour ta vie.

Tu cours vers ta garde-robes. Merde. Toutes tes fringues étaient sales. Là, t'étais dans le caca. Il te restait rien qu'une robe et des collants. Cette robe pleine de foulards et de dentelles, de fleurs blanches et de jolies perles. En plus de cacher à peine tes hanches, elle était transparente sur tes épaules et ton dos. T'allais être obligée de la mettre. C'était parti pour te maquiller, te coiffer et mettre tes jolis talons. T'avais pas envie d'avoir l'air de vouloir séduire.. c'était raté. Tu étais tape-à-l’œil au possible. C'est ça de pas faire sa lessive.

Tu te dirigeais alors vers le labyrinthe, attirant à peu près tous les regards masculins vers tes jolies formes. Tu tentais d'abaisser la robe, de te sentir moins jolie et de te refermer.. Tout ça te gênait. La prochaine fois tu mettras des vêtements sales. Tu aperçus ta destination et au plus tu te rapprochais, au plus tes pensées se bousculaient dans ton esprit. Tu te demandais surtout s'il était déjà là. Et si tu l'avais fait attendre. Tu ne savais pas quelle heure il était pour le vérifier, malheureusement.


Dernière édition par Eva le Mar 26 Mai - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apotheosis


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Dim 23 Fév - 22:58

❝let's have some trouble



Il était en avance comme toujours. Toujours pointilleux sur l'heure, sur l'ordre, un peu trop ordonné et ponctuel. Assis sur un banc en piteux état devant l'entrée du labyrinthe, il tirait sur sa cigarette. Allume moi, allume moi bébé. Il regardait sa montre. Elle avait intérêt à arriver à temps, sinon elle lui donnerait une raison de la punir.

Les minutes passaient et Apotheosis commençait à s'ennuyer fermement. Qu'est-ce qu'elle foutait sérieux ? On pouvait voir à ses pieds des cadavres de clopes au sol. Il était là depuis un moment. Il finit par lever les yeux. Et elle fut là. Merde, il aurait du relever la tête avant. T'es ma nicotine, t'es mon oxygène. « Vous êtes en retard, mademoiselle. » un ton sec, pour la faire paniquer. Il prit de la distance sans commenter sa tenue, pour faire monter la culpabilité. Elle avait du se faire belle pour lui. C'était sûr.

Il resta dos à elle, pour la faire mijoter. Et avança vers l'entrée. « Je suppose que vous avez du attirer les regards. » Rien que d'y penser, ça le faisait enrager. Mais il restait calme. Trop calme. « Suivez moi. » Il entra dans ce chemin de ronces. « Ne vous éloignez pas. » ça allait être une ballade plus que divertissante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Dim 23 Fév - 23:13

 Ton cœur bat. Tu as peur. Peur de ne pas être mieux qu'un vulgaire mégot de cigarette qu'il jette à son pied. C'est ce que tu étais, pourtant, pas vrai ? Rien qu'un déchet qu'il finirait par jeter. Plus les secondes passaient et plus tu te sentais tomber. Est-ce que tu sortirais de ce labyrinthe en un morceau ? C'était la question qui te perturbait. Voulait-il te virer, une bonne fois pour toute ? La crainte envahissait ton corps tout entier. Ton esprit tremblait, ton corps restait confiant.

« ... Je m'en excuse. »


Tu restes droite, les yeux sur lui sans pour autant le défier. Tu étais ce genre de personnes à pouvoir toiser du regard sans être agressive, sans avoir l'air de dévisager les gens. Tu n'étais pas hautaine et la seule chose se lisant dans tes yeux était une sorte de respect incertain.

« Ma tenue.. ? Je n'avais rien d'autre.. Faut croire que ma lessive se fait pas toute seule, c'est dommage. »


Ta bêtise t'avait arrachée un sourire. Tu te faisais pitié mais en même temps.. N'était-ce pas ça qui t'amusait ? Tu le suis alors, sans poser de questions. Pourtant, Dieu sait ô combien tu aurais voulu lui en poser, des questions. Des tas d'incertitudes se bousculaient dans ton esprit. Ces incertitudes c'est lui qui les créaient. Le pire c'est qu'il le savait et qu'il s'en délectait. Il était tout et rien, un mystère que tu n'arrivais pas à percer, un calcul que tu n'arrivais pas à résoudre, un bouquin auquel il manque des pages. Il te déstabilisait, perturbait toutes tes connaissances et croyances. Il avait comme bousculé tout cet ordre dans tes papiers, dans tes pensées. Il s'était rendu indispensable.

Tu n'en pouvais plus. Il fallait que tu lui demandes.

« Vous allez me licencier ? »


Dernière édition par Eva le Mar 26 Mai - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apotheosis


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Sam 1 Mar - 11:19

❝i'm not nice



Apotheosis franchit lentement l'entrée du labyrinthe. Il ne l'attendait même pas, semblant concentré à regarder aux alentours. Il ne souriait pas non plus. Non, sourire ne servait à rien selon lui. Même s'il était en présence de la personne la plus importante à ses yeux, il ne devait rien laisser paraître.
Il l'écoutait s'excuser, se justifier comme une volonté discrète de se faire pardonner. Qu'elle était mignonne la chienne du gouvernement. Qu'elle était mignonne. Apotheosis fit claquer la langue sur son palais et tendit sa main vers une ronce qu'il effleura du bout des doigts. Elle lui posa ensuite une question auquel il ne s'attendait pas. Mais comment ne pas rire face à ça ?

Il s'imaginait la pauvre Eva depuis des jours à angoisser dans son petit appartement, à se demander s'il voulait encore d'elle. Jouissif. « Oui. » pousser la blague jusqu'au bout. Implore moi Eva. « Implore moi Eva, de te garder. Tu le mérites ? Tu te sens compétente ? » Il se retourna et la toisa avec un grand sourire. En fait, cela pouvait servir de temps en temps. Croisant les bras, comme s'il attendait quelque chose de sa part. En effet, il attendait quelque chose. La bonne blague. « Alors ? Qu'as tu à me répondre Eva ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Sam 1 Mar - 17:44

 Ton cœur cesse de battre un instant. Il ne voulait plus de toi. Pourquoi ne t'avait-il pas tout simplement laissée sur ton lit d'hôpital ? Pourquoi t'invitait-il jusqu'ici si c'était juste pour te dire d'aller te faire foutre ? Tu baissas le regard. L'implorer n'était pas ton intention. Tu aurais bien voulu. Mais tu étais fière. Beaucoup trop pour te mettre à genoux, même devant lui.

« Licenciez-moi, dans ce cas. »


Tu serras les dents, le regarda dans les yeux. Son sourire. Son regard. Tu tremblais intérieurement mais tu ne voulais pas qu'il te pense faible. Jamais. Tu aurais voulu qu'il te voit sans que tu n'aies rien à lui dire. Tu aurais voulu qu'il arrête ces jeux et en même temps, n'était-ce pas ça qui faisait toute l'attraction entre vous ?

« Vous n'avez qu'à me déconnecter, je terminerai lentement une agonie douloureuse et vous serez débarrassé de moi. Seulement vous ne l'avez pas fait. Parce que vous avez besoin de moi. C'est en ça que je suis compétente. »


Tu avances devant lui pour ne plus le voir sans pour autant te retourner. Vous deviez faire cette balade jusqu'au bout, c'était forcé. Tu souris, gênée. Il ne le voyait pas, de toutes façons. Tant mieux.

« Si vous n'aviez pas sourit.. Je crois que j'aurais eu peur. »


Dernière édition par Eva le Mar 26 Mai - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apotheosis


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Dim 2 Mar - 16:11

❝you're mine, kitty



Petite idiote. Elle le connaissait bien, au fond. C'est pour ça qu'il l'appréciait. Pour son audace et ses mots, pour son souffle hésitant et son dos
courbé comme une fleur mourante c'était si beau.
« Je ne te licencierai pas, tu as trop besoin de moi, Eva. » il s'amusait, il ne s'en cachait absolument pas. Cette situation avait rien de désagréable. Heureusement qu'elle ne l'avait pas supplié. Il détestait les chiens s’apitoyant sur leur sort, se reposant sur l'épaule d'un faux prêtre pour leur rédemption.

« Je vois que tu commences à me cerner. C'est bien, je suis fier de toi. » Il était maintenant à côté d'elle. Ses grandes jambes lui permettaient facilement de la rattraper. Il passa une main sur sa tête pour lui caresser les cheveux. « Si je t'ai convoqué ici, ce n'est nullement dans l'intention de me débarrasser de toi. J'aurai très bien pu le faire.. avant. » Il repensait au moment ou il avait failli lui tirer une balle dans la tête.
Il toussa et regarda droit devant lui. « Nous avons l'après midi pour explorer ce labyrinthe. J'espère que tu as un bon sens de l'orientation. Qui sait, si je te perds, on fait comment ? » il eut un rictus amusé et sortit un pendentif de sa poche de pantalon. « Tiens, comme ça, si on te retrouve, on saura ou te ramener. » Il le mit autour de son cou, c'était les vieux pendentifs de l'armée. Il y avait écrit : « Je suis un chaton perdu. Si on me retrouve, ramenez moi à Apotheosis, 11 allée du sucre glace. DreamLand. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Dim 2 Mar - 16:40

 Intérieurement tu soupirais de soulagement. Tu avais eu si peur qu'il réagisse mal. Décidément, c'était mieux quand tu disais vraiment ce que tu pensais. Tenter de lui plaire était une mauvaise chose. Il te préférait toi. Tu commençais doucement à ouvrir les yeux sur la vérité. Tu esquissas un sourire, pensive. Tu n'allais pas le contredire, il avait raison. Mais tu n'allais pas l'appuyer non plus, tu ne voulais pas qu'il te sente à lui. Pourtant c'était le cas. Et il ne faisait que t'enfoncer dans cette certitude de possession.. Avec un collier ? Tu arques un sourcil, attrapant du bout de tes fins doigts la plaquette au bout de la chaîne et lit l'inscription tout bas.

...
...

Il se foutait de ta gueule ?

« ... Heh ? »


Tu restes immobile, les yeux paralysés sur l'inscription. Tu serres doucement les deux, te force un sourire malgré tout ce que tu aurais voulu lui crier. Tu restais calme. A l'intérieur de toi, tu aurais tant espéré avoir les tripes de lui envoyer son collier à la gueule. Tu ne voulais pas abîmer son si joli visage.

« Je l'admets, je n'ai pas de sens de l'orientation.. Cependant.. »


Tu lâches la plaquette, lève les yeux vers lui, souriante, les sourcils haussés.

« Ça ne fait pas de moi une de vos nombreuses possessions. Je ne suis pas un chaton qu'on garde dans une cage pour l'observer se battre avec une pelote de laine.. Et je suis encore moins votre chaton. »


C'était faux. Tu te défendais juste. Tu défendais bien. Tu ne voulais pas te laisser posséder. Pourtant tu étais déjà à lui.


Dernière édition par Eva le Mar 26 Mai - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apotheosis


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Sam 8 Mar - 10:09

❝good luck mcluckie



Apotheosis n'était pas du genre à posséder les gens. C'était les femmes qui rêvaient de devenir ses jouets. Ça l'amusait plus que tout. Une femme fascinée est une femme domptée. Mais Eva, c'était différent. C'était justement parce qu'elle essayait désespérément de lui résister qu'il s'intéressait de plus en plus à elle. Elle avait su piquer sa curiosité et rien que ça, c'était un exploit. Parce qu'Apotheosis s'en fous de tout. Avec les années de formation qu'il a reçu, il avait appris à ne plus ressentir de pitié, de haine et d'amour. Ce sont les trois sentiments qui rendent l'être humain vulnérable. Et il est humain, il ne peut le nier... plutôt que de les annihiler complètement, il a choisi de seulement les ignorer.

Apotheosis resta planté devant elle, à la dévisager avec son sourire cynique. De toute façon, l'expression de son visage trahissait ce qu'il ressentait. Une énorme satisfaction. Avec ce petit pendentif, c'était une façon ou une autre de lui faire comprendre son sort. Et surtout de s'amuser un peu entre les heures de travail. Euphemia était grand et devoir analyser chaque endroit était fatiguant. « Bah alors Eva... ça ne te plait pas ? » Il arbora une mine triste, presque surjoué vu qu'il ne la faisait jamais. C'était d'un ridicule... « tu me fais de la peine là... » bon, évidemment, elle ne pouvait pas le croire vu la probabilité de -100%.

Tapant dans ses mains pour retrouver un visage neutre, il lui tourna les talons. « Allez, agent McLuckie. On y va, pas de temps à perdre. » La glace se referme. Il sait malgré tout que les mots d'Eva seuls suffisent à la percer en un instant. A son tour de résister.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Sam 8 Mar - 19:00

 Ton visage reste détendu, aucune expression dans tes yeux. Juste une sorte de neutralité mensongère se perdant dans tes pupilles. Tu entre-ouvres la bouche. Inspire. Tes songes t'obsèdent, tu ne sais plus où te mettre, tu ne sais plus quoi faire. Tu es paralysée. Expire. Ton cœur ralentit. C'était douloureux. Que se passait-il ? Tu arrêtes de respirer. Tu restes immobile. Ne te perds pas. Tes yeux sont plongés dans le vide, tes membres paralysés. Survis. Tu reprends ta respiration d'un coup, rapidement, paniquée, passant ta main sur ton cœur, soulagée. Il bat.

Tu n'avais même pas entendu Apotheosis parler. Tu relèves la tête vers lui, il avait déjà continué le chemin. Alors tu tentes de le rattraper, arrive finalement à sa hauteur, un mal de crâne perturbant le brouhaha dans ta tête.

« Faire semblant comme vous le faites, c'est aussi un de vos devoirs en tant que membre du gouvernement ? »


Tu esquisses un sourire, passe ta main sur ta nuque. Tu avais transpiré, à cet endroit, c'était froid et désagréable. Tu ne supportais la sueur, c'était insupportable et détestable. Surtout quand elles te gelaient la peau.

« En fait on est faits pour ça, non ? On fait semblant d'être là pour gouverner le peuple et l'aider.. »


Tu soupires.

« J'imagine que c'est le prix à payer pour survivre. »


Dernière édition par Eva le Mar 26 Mai - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apotheosis


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Lun 17 Mar - 9:18

❝shut up



Apotheosis n'aimait pas discuter. Il n'aimait pas grand chose en vérité. Mais ce pourquoi il n'aimait pas les discussions était tout simplement parce qu'il refusait de se dévoiler. Quand on parle avec quelqu'un, on apprend lentement à le connaître, à le découvrir. C'est ainsi qu'il n'aimait pas ça. Refusant catégoriquement qu'on l'explore, il en était de même pour l'inverse : Il se désintéresse des gens. Il s'en fiche, tout simplement.

Parler avec Eva était tout simplement inutile. Il en savait déjà trop sur elle, et elle n'avait pas besoin d'en connaître plus sur lui. C'était décidé ainsi dans sa tête. Mais sa stagiaire était peut-être un peu trop curieuse et un brin têtue. L'innocence même qu'elle arborait empêchait Apotheosis de raisonner comme à son habitude. Il finit par s'arrêter à une fourche, tout en l'écoutant poser ses stupides questions. Un soupire s'échappa d'entre ses lèvres et sa clope tomba au sol. Agacé il l'écrasa d'un mouvement presque nonchalant. « Bon, on va par ou ? Droite ou gauche ? »

Sans même attendre sa réponse, il partit les mains dans les poches vers la gauche. Il avait réussi à éviter ses questions à elle. Arrivant alors devant un cul de sac, sa mine se refroidit. Putain. Il s'assit alors par terre en tailleur et sortit une clope de sa poche. Avant même qu'elle fasse une seule réfléxion, il rétorqua. « La ferme. » et s'alluma une nouvelle cigarette. « Et oui, faire semblant fait parti de mon métier. Enfin, de notre métier ma petite Eva. Mentir c'est un art. Et il faut savoir le contrôler. » il se râcle la gorge. « Et nous sommes élu par le peuple, et pour le peuple. » tu ries. « Enfin, à la base. Disons qu'avec les années, ça a dérivé. » il tousse un peu et passe une main dans ses cheveux. Il la teste. « Enfin, ça doit être bien trop compliqué à comprendre pour une stagiaire comme toi. » tu es détestable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Lun 17 Mar - 17:14

Tu le suis, sans broncher. Tu l'écoutes, sans rien dire. Tu avais l'air absente et pourtant tu étais bien là, tes pensées t'encombrant trop pour pouvoir t'exprimer. «La ferme.» De toutes façons tu n'aurais pas eu la force de parler. Tu hausses un sourcil, discrètement. Tu l'entends mais ne fais aucune réflexion. Ce n'était pas la peine de réagir. De toutes façons il t'aurait encore plus enfoncée si tu avais osé l'interrompre. Tu n'avais pas envie de t'attirer plus de problèmes que tu n'en avais déjà. Tu clignes deux fois des paupières et le regarde. Tu restais debout. Pas devant lui, juste le dos effleurant les branches d'une des haies. Tu penches la tête à son opposé, inspire et ferme les yeux.

Tu avais compris ce qu'il disait. Il le savait. Pourquoi te cherchait-il ainsi ? Qu'aurais-tu pu lui dire de plus qu'il ne savait déjà ? Il savait tout. Toujours. Il avait toujours une longueur d'avance sur tout le monde. Tu ne savais pas si tu trouvais ça rassurant ou inquiétait. Peut-être un peu des deux. En tous cas c'était effrayant lorsque vous étiez seuls. Comme maintenant. Pas un sourire. Pas un rictus. Pas la moindre once de tristesse non plus. Juste une sorte de confiance dans les yeux malgré tout ton corps semblant faible. Il était faible. Heureusement que ton cerveau était là pour relever la donne.

« Je n'ai rien à vous prouver. Vous savez déjà. »


Tu ne le regardes pas. Tu te contentes d'observer la haie face à toi. Du bout des ongles tu te grattes la joue; un bête tic que tu avais. Après un moment tu déplaces enfin ton regard sur lui. Malgré ta position de supériorité, tu n'étais pas hautaine. Tu ne le défiais pas non plus. Tu étais juste là, spectatrice de ce qu'il cachait. C'était flou. Tu n'arrivais qu'à voir des ombres incertaines dans ses yeux. Juste une sorte de voile qu'il déplace à sa guise. Une vérité qu'il modifie.

Tu ne dis rien. Tu n'avais rien besoin de dire. Tu n'avais pas envie de parler.  Alors tu te laisses bercer par le vent sifflant contre tes oreilles et son souffle pollué. Aujourd'hui tu n'aurais pas besoin de lui dire. Comme tous les autres jours, tu n'avais pas besoin de t'exprimer. Il savait déjà tout ce qu'il y avait à savoir.

Un papillon s'approche de ton visage. Tu tentes de le repousser à l'aide de ton don. Pas moyen. Tu hausses un sourcil. Tu t'éloignes de quelques pas et à nouveau, tu essaies. Non pas sur le papillon déjà enfui depuis longtemps mais sur une branche d'arbre à tes pieds. Elle s'éloigne. Tu regardes Apotheosis, sans un mot. Est-ce que c'était toi, le problème ? Ou lui ?


Dernière édition par Eva le Mar 26 Mai - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apotheosis


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Dim 23 Mar - 22:05

❝true story



Il n'y a rien à dire, il n'y a rien à faire. Elle ne peut rien faire, elle est piégée dans une prison d'épine, qui se referme progressivement sur elle. Apotheosis soupires. Il n'a plus envie de s'expliquer. Il est lassé déjà par ce jeu, qui n'est autre qu'un moyen pour fuir la réalité. Et quand il croit enfin s'évader, elle le rattrape. Inexorable. Eva en est la preuve. Elle et son sourire. Son sourire dégueulasse.

Il se lève et s'étire, remet ses cheveux en place et sort l'arme qu'il a, attaché à sa ceinture. Avait-il réellement besoin de ça ici ? Rien ne peut l'atteindre. Ni les autres, ni lui même. Il aurait du être heureux. Le boulot parfait, la solitude et la tranquillité, l'appartement niquel, les meubles en kit suédois. L'amour ? Pourquoi faire ? « tu as déjà été amoureuse Eva ? »

Tu as déjà été faible Eva? Il se dirigea vers elle pour se saisir de son menton. « Détrompe toi, tu n'as rien à me prouver. Mais tu dois leur prouver à eux. Que je ne t'ai pas laissé en vie pour rien. » la vérité éclate. il serra sa prise. « Si tu n'étais pas là, le monde tournerai encore. » mais pas le tien. « Tu n'es rien. Rien du tout. Juste une fille qui a eu la chance. Montre leur, montre leur que tu es indispensable à leur univers. » et au tien. Idiot.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Sam 29 Mar - 15:46

« Non. »

Un ton froid, un regard noir et le visage impassible. Tu savais bien jouer la comédie, tu savais être un mur, toi aussi. Sauf qu'il savait bien à quel point tout ça était faux et même si tu n'en montrais rien, cette question, posée par une autre personne, t'aurait fait montrer des crocs. Lorsqu'il t'attrape, tu essaies de le repousser. En vain. Ton don ne marchait donc plus à cause de lui ? Tu plisses les yeux doucement en le dévisageant.

Méchante. Pas d'agression, juste de la froideur. Tu jouais un jeu que tu n'aimais pas toi-même. Tu te perdais dans son regard en semblant t'y battre. Qui étais-tu ? Personne. Tu n'avais jamais été qui que ce soit. Il le savait. Il en profitait. Tu n'étais qu'une proie faible qui se tenait droite, une proie faible qui préférait se battre plutôt que de fuir. En fait tu étais forte mais tu ne le savais pas encore.

« Qui vous a fait croire que j'avais besoin de vous ? »

Tu hausses un sourcil le fait lâcher ton menton. Cette fois tu le défiais du regard.

« Je n'ai jamais demandé à être sauvée. Vous auriez pu me laisser là dans ces draps blancs et vous n'auriez jamais eu à me demander de prouver quoi que ce soit. »

Tu serres les dents. D'un côté, tu lui en étais reconnaissante et s'il n'avait pas été ainsi.. un connard, disons-le sincèrement, peut-être que tu l'aurais remercié. Sauf que ça aurait fait de toi une personne faible, dans le cas présent.

« Vous avez fait erreur sur votre proie. En fait vous avez fait erreur tout court. »

Tu soupires et t'éloigne de quelques pas. Ça te perturbait de n'avoir aucun don en sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apotheosis


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Mar 1 Avr - 20:06

❝you are all i need



A croire que c'était elle qui lui faisait tourner la tête.
Apotheosis, il aimait bien Eva. Mais il préférait quand même Jodie.
« Je préfère Jodie. »
Première fois de leur relation qu'il lui affirmait quelque chose de positif. C'était sa récompense, pour avoir été forte. Il était fier d'elle. Mais ce sentiment n'était que minime, enfoui tout au fond de lui, et bien sûr malheureusement repoussé.

Elle croyait s'en sortir comme ça ? S'échapper de son filet d'épine si facilement ? Elle était naïve. Elle était bien la seule qui ne le laissait pas indifférent. « Pourquoi je ne t'ai pas laissé crever sur ton lit ? C'est une bonne question. Parce que tu allais m'être utile et que j'ai pensé qu'il valait mieux que je te garde en vie. » Menteur. Putain de menteur. T'as été faible et t'as pas osé appuyer sur la détente. T'as craqué pour ce minois et ses cheveux de neige, son souffle irrégulier et cette anarchie cardiaque.

« ça ne te sers à rien de me fuir... Jodie. Ou tu iras sache que je te retrouverai. Mais ça, tu le sais déjà ? Je ne montre rien, pas de comportement particulier en présence des autres mais... » il soupira, son sourire si sur de lui disparut. Il n'y avait que de la froideur. C'était répugnant. Mais pourtant si apaisant. « Viens chez moi ce soir. » Un ordre de son supérieur. Et il repartit, les mains dans les poches. Il n'y avait plus rien à dire.

_________
c'est la fin pour moi, tu peux commencer un nouveau rp dans l'appart d'Apo si ça te dit !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   Mer 2 Avr - 8:25

La suite ici; www

_______________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Fais-moi tourner la tête #Apotheosis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fais-moi tourner la tête #Apotheosis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fais-gaffe.fr : un site plein de bons conseils
» Truc déjà tout fais.
» Le code se fais en boucle (intro du forum)
» j'ai fais une boulette
» Effet livre, tourner des pages.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Dream Land :: Le Labyrinthe-