AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Comme deux clochards [PV : Noire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité




MessageSujet: Comme deux clochards [PV : Noire]   Sam 4 Jan - 16:27

Une bouteille à la main, une amie, ou du moins ce qui pouvait le plus s’en approcher, à ses côtés, et le cadre romantique d’un dessous de pont en bord de rivière, voilà le cadre idéal pour passer une bonne soirée. Du moins Mr Panda n’aurait pas le choix car c’est là que ses pas, ou plutôt leurs pas, les avaient conduit lui et Noire. Un endroit au calme, presque retirés du monde et pourtant si proche des grandes artères, les dessous de ponts on ce charme indiscutable, cet impression d’appartenir à un autre monde. Ils ne sont au final que la face cachée du reste du monde dans lequel nous vivons, pour beaucoup ce sont les scènes ou jours après jours se joue des opéras de misère ou des hommes vivent, dorment et meurent. D’autres clament haut et fort que ce sont des scènes romantiques qui s’y déroulent, des histoires dignes d’un Shakespeare, alors que les arches de pierres formant les dessous de pont sont plutôt les théâtres de viols et de suicides sentimentaux, les gens venant y noyer leurs peines dans l’alcool ou dans l’eau de la rivière passant là. Toutefois, quelque soit votre vision des choses les ponts sont un endroit ou être au calme un havre de paix pour ceux cherchant juste à s’asseoir et profiter de quelques instants.

« Je te propose de nous arrêter ici, on devrait être au calme, et si jamais un clochard pointe le bout de son nez il suffira de le pousser dans les bras de la rivière et de la laisser faire son office. »

A dire vrai Mr Panda essayait simplement de paraître courtois envers Noire, sa présence ou non, sa décision de s’arrêter avec lui ou de continuer plus loin pour trouver un meilleur endroit, lui importait peu. Elle avait moins d’importance que la bouteille de Vodka qu’il avait amené, mais quelque chose en lui l’incitait à se montrer bienveillant envers Noire, c’était une très jolie fille et au fond il l’aimait bien. Boire avec elle était presque aussi bon que de boire seul. L’alcool avait toujours été un grand problème pour lui, son orgueil lui interdisait de reconnaître qu’il avait une forte dépendance à ce genre de breuvage, mais en même temps il avait du mal à s’en passer. L’alcool avait ce genre de pouvoir miraculeux d’occulter le vide de sa vie pendant un temps. Sans se sentir entier pour autant, il se sentait plein pendant les quelques heures que dure l’ivresse. Puis l’ivresse donne aux ébats un quelque chose d’incomparable et ça il ne pouvait pas s’en plaindre.
Le patron de club étendit sa veste par terre histoire d’avoir un endroit ou s’installer sans trop se mouiller, ni se salir et se laissa tomber dessus, laissant à côté de lui assez de place pour s’asseoir. Il dévissa le bouchon de la bouteille et sans autre forme de procès s’enfila la première rasade de Vodka de la soirée. Retirant le goulot de ses lèvres il ferma les yeux appréciant la brûlure lui descendant le long de la gorge et laissant la chaleur l’envahir et l’engourdir.
Il tendit la bouteille ouverte vers Noire, il n’avait pas besoin de l’entendre parler, mais si jamais elle voulait discuter il entrerait dans son jeu, de toute façon ils étaient ensemble pour le reste de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Noire


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: Comme deux clochards [PV : Noire]   Lun 20 Jan - 19:45

[dsl du retard...]


Ah ! Panda… un bon ami… avec qui parfois ça va plus loin, un confort pour tout les deux, il faut le dire… il ne savait pas tout de moi, en fait il en savait très peu, mais… pas plus de curiosité que ça.. Notre relation s’arrêtait surtout à boire ensemble, parler de tout et de rien, et finir les soirées en un câlin, ou plusieurs, plus ou moins intimes.
Bref, avec Panda, ce soir là on était partis ensemble, lui une bouteille à la main, et moi accroché à son bras, le suivant, jusqu’à ce lieu, sous un pont, au bord de la rivière. Un endroit paisible et où seuls certaines personnes se rendait habituellement, mais là, c’était désert, on allait être seuls, avoir la paix… Un cadre pas si pittoresque que cela, parce que l’architecture du pont était agréable, c’était un lieu couvert, un peu intimiste, avec une vue directe sur l’eau qui coule et sur la berge en face, un petit paysage, presque un cadre idéal en fait… mais bon… ça restait le dessous sombre d’un pont, témoins de spectacles désolants…
Il s’arrêta, me proposant donc de nous arrêter là, qu’on devrait être au calme et que si par malheur un clochard passait, il suffirait de le pousser dans la rivière, j’en ris légèrement même si c’était a moitié une blague… de toute façon quelconque passant voulant le dessous d’un pont, voyant que celui-ci était déjà occupé, irait voir ailleurs pour trouver un autre abris, on serait probablement tranquilles pour les heures qui allaient venir !


-C’est parfait…


Il étendit sa veste par terre, pour s’assoir dessus et me laisser assez de place pour le rejoindre, j’avais une veste plus grande, qui aurait pu être plus confortable pour la mettre au sol… mais je n’avais pas eut le temps de lui proposer alors je la garder sur moi, couvrant une robe bien trop courte et à froufrous, avec mon corset. Il but une lampé de sa bouteilles avant de me la tendre, et je l’imitais simplement, prenant une gorgée de ce breuvage. Vodka pure… cela me fis un peu grimacer, je n’avais plus l’habitude quand même… avec toutes ces bouteilles de champagnes qu’on m’offrait, ou tous ces cocktails… je lui rendis la bouteille, cherchant ensuite dans ma veste mon paquet de cigarette, dont j’en sortis une, avant de tendre le paquet a mon compagnon de soirée, et d’allumer la mienne, tirer dessus et recracher de manière totalement désabusée et naturelle la fumée.

-comme deux âmes esseulées, qui s’accompagnent dans le vice…


On les accumulait, et ça me faisait sourire, étrange non ? Mais j’aimais bien… c’était la vie a Crimson, c’était mon caractère, et celui de mon compagnon… c’était… normal.
Je tirais à nouveau sur ma cigarette et remontais mes jambes contre moi, les resserrant, écrasant ainsi un peu plus ma poitrine qui était déjà pourtant à l’étroit dans ce vêtement. J’étais bien et en même temps mal… avec tout ce qui c’était passé ces derniers temps c’était surement normal…

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comme deux clochards [PV : Noire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Résolu] addition de deux variable.
» j'ai deux question qui m'intrigue
» Y a comme qui dirait un probleme
» La confrérie de la Dague Noire : Dépôt de logo
» [Résolu] Page noire au démarrage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: Le quartier malfamé :: Sous un pont-