AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Lugubre rencontre en compagnie des pierres. (Avec Saruko) ★
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité




MessageSujet: Lugubre rencontre en compagnie des pierres. (Avec Saruko) ★   Jeu 26 Déc - 17:16


Première vision.

ft. Saruko

Il fait froid une fois de plus à Crimson district, il doit être tard aussi. Depuis que je suis arrivé à Euphemia j'ai perdu la notion du temps. Je me promène comme à mes habitudes dans un quartier peu réputé de Crimson District, entouré de mon voile d'obscurité, j'observe les gens je les juge. J'ai pris de me prendre une petite collation que j'engloutis après m'être installé à côté d'un vieux pont de pierres, le contact avec ce minerai glacé me procure des frissons mais je fais vite abstraction de ce sentiment pour finir ma ration de nourriture. J'ai choisi cet endroit car il est calme hormis quand quelques personnes louches passent dessous, j'ai même pu assister à la vente d'un marchand ambulant refourguant des dagues ébréchées à un jeune novice.

Je continue d'occuper mes yeux à la vue de cette lugubre atmosphère qui règne sur Crimson District, on finit par s'y habituer et ça en devient plutôt agréable surtout quand on ne peut pas se faire voir. C'est ça que j'aime sur cette île, la discrétion est un code d'honneur, la trahison aussi à ce que j'ai cru comprendre. Puis tout à coup, je vois surgir non loin de moi, un petite fille, je lui donne environ 12 ans, je ne savais pas qu'il y avait des enfants de cet âge qui sortent à cette heure avancée de la nuit. Bien sur ce n'est pas jolie petite fille blondinette et niaise qu'on peut trouver à Holy sword mais une étrange gamine vêtu essentiellement de rouge arborant des iris enflammés. Je me retrouve soudainement être l'observateur observé ce qui m'encourage à activer mon pouvoir d'invisibilité pour ne pas me faire repérer si ce n'est pas déjà le cas.

Elle semble dégager une aura quelque peu spéciale, elle n'a vraiment pas l'air commune et c'est plutôt un bon point car je n'aime pas ce qui ne sort pas de l'ordinaire. Je me demande ce qu'elle peut faire dans un endroit aussi délabré que ce pont de pierre. Peut-être que je l'aborderai, cela dépendra de ce qu'il va suivre mais pour le moment je reste là, le regard plongé dans ses pupilles étincelantes. L'atmosphère ambiante devient de plus en plus tendue mais je reste assis, appuyé contre le mur et je remarque que la brume s'est épaissie ce qui me déplaît pas au contraire, c'est en partie pour ça que je suis venu habiter sur cette île, c'est le seul lieu où je me sens à mon aise.

Soudainement un homme enroulé dans un long et épais tissu ressemblant à une cape d'une teinte marron s'approche de la jeune fille, je me tiens prêt à surgir sur l'inconnu que je ne reconnais pas faute de ne pas pouvoir apercevoir son visage. On ne sait jamais ce qui peut arriver ici et je me sentirai coupable si cette jeune fille se fait agressé devant mes yeux sans que je ne puisse réagir. Les poings fermés, la respiration lente et faible j'observe la scène qui se passe juste à quelques mètres de moi.


Revenir en haut Aller en bas
Saruko


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Lugubre rencontre en compagnie des pierres. (Avec Saruko) ★   Sam 28 Déc - 0:42




What ?


Peintures, lumières, ciel rouge, ... "Clic", me disait l'horloge. Je levai mes yeux et repris un souffle, plutôt long, sous la détente. Le temps tournait, sans se rendre compte des minutes qui passent. Je tendis mes bras vers la fenêtre, un dessin aux mains, les yeux éteins, un sourire qui s'affiche, l'air de rien. Dehors, tout devenait sombre, à chaque minute qui passe : nous ne voyions plus les rayons, le soleil devait se coucher. C'était une journée d'amplitude et de prises de temps. Mais ce fus tellement agréable d'avoir toute une journée de repos et d'imprimer l'imagination sur quelques faits réels. Remettre ça à plus tard : l'intérêt y est. Je me relevai donc, me dirigeant vers l'extérieur, gestes mous au départ.. C'était frais. De petites poussées de vents suffisaient à flotter mes cheveux dans l'air, ainsi que mes vêtements, mais assez faible pour tout soulever. - heureusement-.

Personne de spécial ne m'attendait, j'allais partout sans savoir où aller, je ne me rendais nul-part. Des gens passager, grotesques, malsains, futés, malins, vulgaires, victimes, leaders, tout y était, traversant Crimson Discrit et ses rues malfamés, en dérivant de partout, comme si je dansais. Il y avait toujours des conflits, des clients, des trafiquant, des jeux, des profiteurs, etc. Le quotidien je dirais, tout bêtement. Ce n'est pas ce qui était de plus supportable à mes yeux. Je m'en éloignais même, très loin, au point d'arriver sous un vieux pont, qui ne semblait pas être un endroit harmonieux, hormis l'atmosphère, tout calme. Je poussai mes cheveux à l'arrière, afin de laisser mes trais visibles. Mes yeux rayonnaient le coin sombre. Flippant non? Je m'amusais à grimper les murs pour observer la vue d'ensemble. Puis, je m'occupais, seule, adossée contre les pierres du mur. Et rien de m'empêchait de sentir l'inconnu lointain, je savais bien que certaines personnes m'observaient. Je relevais ma tête d'un coup sec et le dévis de gauche à droite. Personne. C'était bien sombre, peu de choses sont distincts. Mes yeux bougeaient un peu comme une boussole perdue. Je fronçais mes sourcilles. Je n'étais pas apeurée, non. Juste inquiète.

... moins rassurant d'un côté. J'accrochai mon regard, vers un homme, qui semblait prendre de la rancune. Il s'approchait, pas à pas. Il était grand, vêtu d'une cape sombre marron. On n'y voyait pas le visage, mais je n'avais pas besoin d'y réfléchir. Je pris tout à coup un air blasé devant lui, les trais de mes yeux se voyaient frustrés, désormais. Peut être ne me voulait-il aucun mal . Hors, je ne fais confiance à personne, ... personne. Je me déplaçais lentement, en rond par rapport à lui, en prenant mes distances contre les siens, m'appuyant sur les pierres du pont, puis, ... un. deux. trois... Je pris un appui sur mon pied et me mis à courir de tout mon élan pour s'éloigner de cet individu, heurtant quelques obstacles, puis.. en tournant au virage, un grand , un autre homme. En croisant cet autre inconnu, je ne m'empêchais de tirer légèrement ses vêtements, j'allais trop vite. Je voulais m'excuser. Je n'étais pas attendue de cette part, non, ... j'étais apeurée. Je reculais en arrière tout en perdant l'équilibre. Je tombai en guise de fatigue, d'autant plus qu'il faisait nuit. Ce fut la première fois que ce genre de choses m'arrivait... étais-je aveugle? Personne n'aurait été là.. ? Rien.. n'était là. Je frottai mes yeux, hallucinée par la scène qui vient de se passer. En les ouvrant, je n'aperçus rien de plus que la bête qui me suivait. A peine j'arrivais à me soulever, je restais sur mes gardes, assise, pris un vieux bout de ferraille qui tranchait le chemin, pour ma sécurité. Je regrettais de ne pas avoir emporter quelques pantins, comme je faisais d'habitude.

© code par Yoru


_______________

Shiny rose and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Lugubre rencontre en compagnie des pierres. (Avec Saruko) ★   Lun 30 Déc - 3:21


Une rencontre

voilée.

ft. Saruko

Je repense désormais à mes débuts sur cette île des plus inhospitalières, je me doutais que ça n'allait pas être facile tout les jours lors de la description de Crimson District et je peux assurer maintenant que la description de cette île est largement méliorative comparé à ce qui se passe dans ce bastion des horreurs. J'avais du m'adapter comme je l'ai toujours fait. S'adapter, c'est un peu comme apprendre de la musique il y a la partie théorique, celle qu'on nous fait connaître et la partie pratique ; la plus dure car elle ne nous laisse pas le droit à l'erreur. Et cette île ne laissait pas de places à l'erreur et c'est malheureusement ce que cette jeune fille va connaître ce soir si il lui arrive malheur et je crois que cela ne va pas tarder vu la transformation de son regard à la vue de l'homme cambré dans sa cape ombrageuse. Le rapport entre les deux personnages, l'un grand, l'autre petit était tendu, l'atmosphère ambiante renforçait cette impression dans mon esprit. Cette histoire ne va pas être de tout repos, je le sens.

Tout à coup, la petite fille habillé de manière simple alors que le froid a tendance à tenailler mon maigre uniforme commence à prendre son élan et je l'a vois s'élancer tel un oiseau lors de son premier vol, contrait par le prédateur de devoir s'en aller, voler pour trouver un emplacement plus sûr. Je la compare désormais à un rouge-gorge, tantôt frêle, tantôt admirable, elle déploie ses ailes poussées par la peur pour finalement finir par me rentrer dedans sans que je ne puisse répliquer. Dieu sait que je ne m'y attendais pas du tout. Je recule un peu sous la force du choc mais juste à peine ce qui me prouve qu'elle est bien doté d'un petit corps fragile. et oui, il faut se méfier de tout le monde ici, surtout de leurs pouvoirs. Je la contemple de toute ma hauteur désormais, malheureusement pour elle, elle ne peut voir que ce qui est derrière moi, étant doté de mon pouvoir d'invisibilité. Malheureusement, n'étant pas encore professionnel dans ma capacité, après quelques secondes suivant la percussion de nos deux corps, mon pouvoir se brisa et j'apparu devant les grands yeux éberlués de la jeune fille. Et ma parole fut plus prompte que ma pensée encore une fois.

Et merde ! Pas encore...

Je pris un autre de ces airs blasés dont j'avais l'habitude de prendre lorsque quelque chose finit par me contrarier. Et maintenant que vais-je devoir faire ? Nous sommes tout les deux sous le pont ombrageux de ces nombreuses prises de pierres glacées et j'entends les pas de l'inconnu de plus en plus proche désormais. Impulsivement comme il m'arrive de l'être, j'attrape la jeune fille par les épaules et je la place derrière moi. Je ne vais pas laisser cette jeune fille à la portée de cette énergumène, il me reste encore une âme salvatrice envers les personnes faibles. les pas résonnent de plus en plus et je vois apparaître l'étrange personne en face de moi, plus grande que je ne le pensais mais restant à ma taille, faible musculature. Étrange personnage dans une étrange situation. Je prends une voix rocailleuse pour paraître menaçant face au nouvel arrivant tout aussi surpris que moi en me voyant.

Qui es-tu et que veux-tu à ma petite protégée ?

Les mots sont sortis avant que je n'ai le temps de les réfléchir mais il valait mieux que ça en reste ainsi, on ne sait jamais, le brigand pouvait toujours la pourchasser plus tard, ce que je ne souhaiterai pour rien au monde. Soudain je vis le poignard à la main droite de mon nouveau interlocuteur et j'entrevois un regard dégoûté sur la parcelle de visage que j'arrive à voir. Je crois que cette petite peut m'être reconnaissant. Il me suffisait de me mouvoir dans cette obscurité pour la protéger si j'arrive à réactiver mon pouvoir en un si court laps de temps entre deux utilisations. Je le vois qui hésite, ne sachant comment réagir je craque mes phalanges et je l'entends râler en détournant les talons.

Revenir en haut Aller en bas
Saruko


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: Lugubre rencontre en compagnie des pierres. (Avec Saruko) ★   Sam 11 Jan - 22:40




This was a first time...


Cela devait m'arriver dans la soirée. C'était en tout cas, un très mauvais moment. A quoi s'y attendre ? Sans l'aide de pantins en vue, je ne suis en aucune mesure de me battre, d'autant plus que ce n'était pas dans mes coutumes. Cependant, je ne m'arrêtais pas, je devrais fuir comme je le fais au rituel. Mais, avec une agression pareille, ce serait délicat. Autant essayer, du moins, je ne mourrais pas. Avec appuis sur ma jambe gauche, je me relevais lentement, pris en garde mes arrières au cas où avec le levier quasiment rouillé que je tenais dans mes mains. Je lançai à présent un regard de dépit tirant vers cet inconnu. Aussitôt devant moi, quelque chose apparu en papillonnant. Finalement, c'était un homme, cette apparition abracadabrante venait de surgir devant moi. L'ennui est que je ne pouvais distinguer le visage de cette personne. Elle laissait ses paroles sortir de son esprit comme celle-ci, c'était étonnant ! et dans ce cas, elle devait me connaitre familièrement. Etant sa 'protégée', elle ne pouvait que s'agir de ce cher Conan, Father aurait pu l'être, hors, il ne sort pas dans les rues comme ça. En bref, j'étais figée. Je n'aurais jamais deviné m'accrocher à une personne d'invisibilité. M'enfin, qu'importait ce que c'était, je sentais la compression. Avoir une rencontre avec une âme errante, ça ne me tentait pas.

A présent, je m'éclipsais dans le dos de cette personne. J'avais une idée, elle me venait en tête par hasard. Je lui chuchotais en tirant légèrement sur le tissu de sa manche et de son dos en me pointant sur mes pieds. Je le remerciai d'avoir frugalement avancé mon plan. J'attendais un moment, laissant passer les petits gestes de l'autre vaurien en attendant les grands. Ayant le levier en main, d'un unique coup et avec élan, je lui tapais le bas de son bassin. C'était généralement là que souffraient les mâles. Et l'effet fut imminent, visiblement. Il souffrait ! Néanmoins, rien ne m'empêchait de lui redonner quelques coups pour m'assurer qui ne se lèvera pas. Deux sur la tête suffisait à s'étaler par terre. Peut être qu'il ne me voulait pas de mal, mais dans tous les cas, ce n'était pas poli d'intervenir comme il l'avait fait. Je pris la main de l'autre personne confiant en jetant le levier dans les environs pour se réfugier un peu plus loin d'ici. C'était rapide, pour être honnête, moi-même je n'omettais rien à mes gestes...

Enfin à la lumière ! Je repris mon souffle et me redressait, affichant un sourire niais et les yeux fermés. En les ouvrant, je savais que ce n'était pas une surprise : c'était bel et bien Conan. Courageux et remplis de bonnes surprises. Mon regarde se changeait au bout d'un instant, cette fois, il était plein d'enthousiasme. Mes yeux se dilataient, en absences de reflets. J'étais comblée de le retrouver ainsi. Rapidement, je me jetai lui faire un beau câlin en guise de merci. Sans lui, je ne n'aurais pas su quoi penser à fuir cet individu.

« Aah, contente que tu sois là. » disais-je avec ardeur.

Puis, je me remis d'aplomb sur mes pas, en voulant lui proposer quelque chose. Hors, je ne savais quoi. En levant brusquement la tête au ciel, j'aperçus une nuée d'astres scintillants sur un fond sombre rougeâtre, bordés d'affames nuages et fumée mélangée. Mes pupilles s'enflammaient de pleins, mais elles duraient à peine, détachant mon regard du ciel. J'eus le temps de réfléchir. Je lui pris la main et lui montrait la direction du pont. Je venais de remarquer que j'avais accidentellement laissé quelque chose d'assez précieux. Je fus angoissée. La chose précieuse que j'avais n'était rien d'autre qu'un objet volé. Dans mes poches, je n'avais qu'une petite arme, probablement celle de l'individu. Je ne savais pas comment, mais l'habitude, elle, fait les choses toute seule, sans en prendre conscience. Finalement, je laissai tombée cette idée. En revanche, je restais muette, je ne savais pas quoi dire. Mon esprit restais encore tétanisé après cet incident.

«... C'était la première fois que ça m'arrivait. » lançais-je en soupirant


© code par Yoru


_______________

Shiny rose and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Lugubre rencontre en compagnie des pierres. (Avec Saruko) ★   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lugubre rencontre en compagnie des pierres. (Avec Saruko) ★
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» j ai des souci , je debute depuis ce jour avec linux fedora
» Lecture video interrompue avec mise en tampon
» probleme avec les cellules d'excel sur la mise en forme
» [Résolu]Mis a jour impossible avec Antivir
» [Résolu] Problème avec psg tv

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: Le quartier malfamé :: Sous un pont-