AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeJeu 26 Déc - 0:04


Et je m’entraine à loucher des yeux
« parce que ça fait un regard langoureux ♥ »

feat Thingumajig.

    La salle était enfumée à en faire décéder un asthmatique en deux minutes. Il avait beau être à peine 17h, la luminosité avait franchement baissé, et l'ombre tendait à fondre la foule qui avait envahi le casino en une entité unique aux multiples bras avides de ces jetons rouges qui coulaient à flots entre les mains des croupiers. A une table ronde qui rassemblait un public nombreux et braillard, un homme haut en couleurs raflait toute la mise avec un petit air moqueur, l'ajoutant au tas qui menaçait déjà de le masquer entièrement. Ses adversaires dépouillés le couvraient de regards sinistres en se faisant les dents sur le bord de la table. Nouvelle manche, nouveau tour de force de monsieur haut-de-forme. Même en fixant intensément ses mains, Noise ne parvenait pas à deviner son truc. C'était peut-être un quelconque - et formidable - pouvoir qui lui permettait de réussir ce tour de force. Il avait déjà plumé deux tables depuis le début de la soirée et ne paraissait pas vouloir s'en tenir là. A ce rythme, il allait finir millionnaire ou avec une balle entre les deux yeux avant 19h. Puisque son adversaire le plus coriace, qui intervertissait régulièrement ses cartes comme par magie, en était lui-même réduit à baver de rage sur ses jetons. Quel veinard, songeait rêveusement Noise en soufflant la fumée de sa cigarette vers le nuage qui couvrait déjà la salle, en gardant celle-ci entre les lèvres. La manœuvre peu pratique en question se justifiait très simplement : en effet, sa main droite était enfoncée dans la poche de son voisin et la gauche se tenait plus ou moins prête à tout dégagement à effectuer dans l'urgence. Pas de quoi s'inquiéter cependant, puisqu'alors que le personnage hilare empochait une nouvelle manche sous les applaudissements du public, la sacoche de Noise se retrouva tout aussi miraculeusement alourdie sous l'action du saint-esprit. Triturant sa clope, le jeune homme s'éloigna discrètement en échangeant une bourrade amicale avec un parieur manifestement ivre jusqu'au cou. 

    Pour des gens qui passaient leur vie avec leur or dans les mains, ils étaient remarquablement inattentifs concernant l'intégrité de leur bien. Pas que cela dérange le kleptomane encapuchonné mais... C'était presque ennuyeux. Il devait bien y en avoir un ou deux à tenir sa bourse contre son cœur dans le lot, mais le tout était de les repérer. Et pour l'instant, Noise faisait chou blanc. Passant une main dans ses cheveux décolorés en blanc sous sa capuche sombre, le jeune homme croisa malencontreusement le regard d'un congénère assez futé qui mimait l'ivresse en titubant et renversant tout le monde sur son passage - non sans les délester au passage de tout ce qui pouvait passer à portée de ses doigts. Le personnage s'abattit sur Noise avec un râle alors que l'une des victimes portait une main sceptique à sa ceinture : Passé le premier instant d'hésitation, il échangèrent un sourire amusé, puis Noise remit le jeune homme d'aplomb et le poussa dans la foule, en écartant d'une tape la main qui visait sa ceinture. Pas question de se laisser tirer son butin du soir, non plus. Tirant sur la mèche bleu roi qui striait joyeusement sa chevelure opaline, Noise s'engagea plus avant dans la foule, soulageant au passage quelques individus de leurs porte-feuilles. Il avait dit à Jig qu'il serait là ce soir malgré l'interdiction sur les îles ; ce qui correspondait en soi à une invitation à sortir, mais son ami l'éborgné était parfois un peu dur de la comprenette, alors il n'était pas sûr à 100% de le croiser non plus. D'autant qu'il n'avait pas son signalement physique, l'australo ; et c'était ça le plus drôle, évidemment. Sur le tableau des scores mental que tenait Noise, il avait un point d'avance sur mister barre de fer ; à lui d'égaliser le score. Et ouais, c'était du high level ce soir mais bon, faut savoir dépasser ses limites, hein. C'était un service rendu, presque. 

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: A quoi ça sert qu’on soit si beaux ~   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeJeu 26 Déc - 23:27

Son œil valide suivait la petite boule blanche, dévalant la roulette aux couleurs sombres. La pression pesait sur ses rondeurs. La sueur de certains joueurs tâchaient leurs chemises.

Le casino n'était pas loin de la banque où travaillait Thingumajig. Des fois, de nouveaux riches y entraient la gorge bien déployée pour déposer leur fortune durement acquise par la sueur de leur front et le pouvoir de leurs nerfs d'aciers ... ou la chance. Lui aussi, quand l'envie le prenait, il se dirigeait vers le bâtiment et allait dépenser le fond de ses poches. Juste comme ça. Il n'était pas très doué de toute façon, ne comprenant rien à ces trucs de cartes ou il ne savait trop quoi. Étrangement, ça l'énervait vite et il cassait la figure de quelques gens. Du coup, l'Australien se rabattait plutôt sur les jeux de hasard. Ça ne demandait pas trop d'effort, juste des choix ... qu'il faisait à l'instinct. Ça ne marchait pas toujours, mais d'autres ... Comme là, par exemple.

La combinaison de chiffre et de couleur tomba. Un rire s'échappait des lèvres de Thingumajig alors qu'il ramassait tranquillement les jetons de la table ; sans oublier le sien, bien sûr, seule mise qu'il avait proposé. Satisfait de sa prise, le jeune homme s'en alla sans oublier de souhaite la bonne journée à ses camarades qui en mangeaient leur chapeau. C'est ce qu'il fallait faire, il parait.
Bon, sinon ? Avant de penser à rentrer chez lui, Majig se rappela que Noise lui avait dit qu'il serait là lui aussi. C'était cool. Cherchons le du coup.

Sur son chemin, un mec visiblement beurré comme une tartine de Fairy Bread gesticulait comme un con et bousculait tout le monde. Même l'Australien l'avait vu venir. C'était quoi ces mecs, sérieux ? Ils pouvaient pas jouer tranquille ? Peut-être qu'il avait perdu et qu'il voulait noyer son chagrin ? Bah, qui s'en foutait, au juste ? Dans tous les cas, il allait lui tomber dessus, et ce n'était pas drôle du tout, ça. Avant que l'accident ambulant ne le fracasse, Thing déposa amicalement sa main contre le visage de l'inconnu. Dans la surprise, le pseudo ivrogne lâcha la bourse qu'il s'était amusé à remplir au fil de la soirée avant de se voir transformé en vulgaire ... banane. Le jeune homme rattrapa sa victime et la porta à son oreille, tel un téléphone :


« Allô ? Noise ? »

On ne savait jamais. De son côté, le fruit exotique ne comprenait vraisemblablement pas la situation et paniquait légèrement. Thing le prit alors du bout des doigts et le jaugea de l’œil, comme si la saturation de jaune allait lui révéler quelque chose d'utile.

« Hm, t'es pas Noise, toi. »

Le jeune homme soupira et déposa la banane sur la table la plus proche. C'est là qu'il remarqua la bourse solitaire au sol ... Il la ramassa, surpris. Que pouvait-elle bien faire là, la petite ? C'est qu'elle était bien pleine en plus ! Thing haussa donc simplement les épaules et continua sa route avec elle. C'te veinarde.

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeSam 28 Déc - 15:01



    Quelqu'un heurta Noise à l'épaule, lui arrachant une exclamation vite étouffée. Sans attendre la moindre excuse - qui ne vint pas, de toute manière - le jeune homme porta immédiatement la main à sa hanche pour s'assurer de la présence de sa sacoche. Cette dernière, fort heureusement, n'était allée nulle part entre-temps.
    Ce bain de foule le rendait paranoïaque.
    Le kleptomane fit quelques pas au hasard. Un cri de rage suivi de hourras du côté de la table de poker annonçait la fin de partie. Ses yeux gris errèrent un peu au hasard, un instant perdus dans la multitude ; jusqu'à ce qu'ils trouvent un point d'ancrage, happés brutalement par un joli bleu indigo.
    Un sourire releva les lèvres de Noise : c'était lui, ou cette andouille était en train de se faire piquer son portefe...
    ... Ah d'accord.
    Lorsque entre deux passants il vit Jig tenter d'utiliser l'ex-pickpocket transformé en banane comme téléphone, Noise ne put décidément pas retenir un éclat de rire. Il dut de retourner pour s'esclaffer à son aise sans se faire repérer bêtement. Et tant pis pour les parieurs qui se retournaient sur lui d'un air tantôt étonné, tantôt agacé. Ceux qui se trouvaient autour de Jig quand il avait effectué son petit tour avaient du faire des têtes autrement plus épiques.
    Ahhhh putain une banane. Qu'est-ce qu'il aimerait pas finir sa vie dans cet-état là. En reprenant son souffle et s'éloignant de quelques pas, le jeune homme de promit de ne jamais énerver son ami - ou du moins pas jusqu'à finir en banana split.
    Bon. En attendant, si lui ne se bougeait pas, Majig allait errer dans la pièce sans réfléchir et ça allait prendre toute la soirée. A défaut de lui taper sur l'épaule - même lui il serait déçu, voyons - Noise pouvait au moins se rapprocher un peu. C'était pas vraiment de la triche non plus, hein. Pas vraiment.
    Pour une raison qu'il n'essayait pas trop de s'expliquer, Noise préférait généralement perdre au jeu que gagner.
    Tout en prenant la foule à revers pour se rapprocher de son ami, l'américain s'arrêta pour plonger une main dans une poche et la laisser plus longtemps que nécessaire, fixant l'endroit où l'australo n'allait pas tarder - selon ses calculs savants - à ramener sa queue de cheval.
    1... 2...
    Le portefeuille entre deux doigts, Noise tira la capuche sur sa tête et se rapprocha de la table de jeu la plus proche, surveillant son ami du coin de l'œil.
    Tiens, encore mister haut de forme. Les yeux de Noise faisaient l'aller-retour entre ses mains et Jig, et ses doigts trituraient sa mèche bleue.
    Well go now, find me, find me, find me...
    Quinte flush.

    Le jeune homme n'applaudit pas avec les autres, plissant les yeux sans lâcher les mains gantées du prodige des yeux. Et puis il se tourna légèrement vers Majig et porta le son entre les obstacles qui les séparaient pour qu'ils sonnent à ses oreilles seules.

      « Allô ? Turn me up, Alice. T'en mets du temps. »

    Noise n'était pas du genre patient.

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Si tu pleures comme un veau.   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeVen 3 Jan - 19:42

Thing marchait tranquillement entre les tables, leur lançant parfois quelques regards au cas où Noise s’y trouverait par hasard. A un moment, il s’arrêta l’air de rien et fut attiré par le nombre impressionnant d’as dans le jeu d’un mec … Il en avait genre … six ? C’était normal ? L’Australien haussa les épaules et reprit son chemin. Ces jeux étaient vraiment trop galères pour lui.
Même si cela ne se voyait pas à sa façon d’agir, Jig était vraiment déterminé à l’idée de trouver son petit américain. Il ne saurait pas vraiment expliquer pourquoi. Il en avait envie, c’est tout. Pourtant il y avait beaucoup de gens ici, peut-être que Noise n’était déjà plus là ou lui avait fait une blague en lui mentant … Aucune de ces solutions ne passa sous sa tête lagon. Il s’en fichait un peu. Dès qu’il en aurait marre, il partirait, c’était aussi simple que ça.


« Allô ? Turn me up, Alice. T'en mets du temps. »

Ah, tiens, quelqu’un sur la ligne. Qui était cette Alice love, au juste ? Cependant, la voix était loin de lui être inconnue. Comme piqué au vif, Thingumajig balança son regard dans tous les sens à la recherche de l’origine de l’appel manqué. Il passa sans doute plusieurs sur lui avant de se rendre compte que ce mec là-bas, aux cheveux blancs et à la mèche d’un bleu qui lui plaisait bien le fixait avec un petit sourire. Suspicieux, l’australien le toisa aussi avant de s’en approcher à grand pas. La bonne humeur commençait à s’inscrire sur son visage à mesure qu’il approchait. Hinhin, il l’avait trouvé ! Automatiquement, sa main sortit de sa poche … mais il préféra se raviser, ratant le visage de son pote de peu pour aller serrer la pince à sa mèche colorée. C’était bon. Thing avait perdu cette manche. Si Noise ne l’avait pas appelé, il ne l’aurait sans doute pas trouvé. Une prochaine fois.

« G’day, mate. Whayadoin' ? »

Le jeune homme lâcha les cheveux et rangea sa main dans ses poches toujours pleines de jetons. Son œil unique fut attiré par la table pas loin où des gens applaudissaient ou rageaient beaucoup trop fort à ses oreilles contre un mec chapeauté. Son sourcil s’arqua, éreinté mais curieux :

« C’est putain de bruyant par-là … Y’s’passe un truc intéressant ? »

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Moi le Rimmel c'est ma hantise...   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeMer 15 Jan - 22:46



    Noise vit avec satisfaction son ami redresser vivement la tête, presque comme s'il sursautait, et darder de multiples coups d’œil frénétiques tout autour de lui. En fait, tout en retenant difficilement un sourire hilare, il entreprit même de compter le nombre de fois où le regard de Thing passait sur lui avant de le remarquer : il savait pertinemment que le jeune homme avait quelques lééégeeers problèmes optiques, mais loin de compatir à son sort, avait tendance à s'en amuser. Enfin pas de façon dont Thing aurait à se plaindre, hein.
    Et puis zut, c'était lui qui risquait de finir en légume, dans l'histoire.
    Au bout de cinq aller-retours, Jig' parut enfin distinguer le truc le plus bizarre dans la foule et donc pas conséquent le potentiel Noise ; le susnommé savoura la tête qu'il fit en s'en rendant compte - mister surf avait toujours des mines impayables, sans doute parce qu'elles apparaissaient sans prévenir sur un visage plutôt inexpressif - et resta planté là, une main dans une poche, l'autre abaissée et tapotant sa cigarette pour en chasser la cendre.
    Il regarda tranquillement son pote s'avancer, se rapprocher, sortir la main de sa poche eeeeet hheythefuckareudoindu-?? ah non, il l'avait pas fait. La main de l'australien rata l'appendice nasal de Noise de manière clairement intentionnelle - et non pas grâce au pas en arrière paniqué du jeune homme - et vint tirer sur la mèche bleue qui retombait sur son front.
    Ouais, Jig' avait un truc avec le bleu. Comme les toréadors et leurs nappes rouges pour taureaux, là, mais en bleu. Avec la différence que Jig' ne risquait pas de l'encorner parce qu'il s'était fait une couleur.
    Euh... enfin il espérait.
    Noise répondit à la salutation du jeune homme en souriant avant de tirer un coup sur sa clope et d'ajouter une barre à sa colonne sur son tableau des scores mental.Une nouvelle clameur se fit entendre à la table de M. Prodige, et les deux jeunes gens se retournèrent vers lui dans un ensemble presque parfait. Noise remarqua que le type qui faisait des échanges de cartes était plumé jusqu'à l'os et agonisait sur le bord de la moquette.

      « C’est putain de bruyant par-là … Y’s’passe un truc intéressant ?  »

    Noise porta derechef la cigarette à ses lèvres et en mordilla l'extrémité avant de tirer une bouffée. Puis il désigna le roi de la soirée d'un pouce.

      « Ce type les plume tous les uns après les autres depuis trois heures. Je sais pas comment il fait. J'ai cherché, pourtant. C'est peut-être un androïd ou un GM caché. T'es doué au jeu, Sailor Neptune ? »

    Lui-même avait une chance tellement variable que la moindre partie pouvait se révéler royale ou au contraire totalement désastreuse. Et il n'aimait pas trop tenter le diable sur ce terrain-là ; le jeu, c'était pas sa spécialité. Non pas qu'il n'ait pas songé à s'y risquer, mais il avait déjà assez d'ennemis comme ça. Et faire les poches des joueurs gagnants était nettement plus rentable, de son point de vue.
    En parlant de ça... Laissant sa clope entre ses lèvres, Noise tira agilement des doigts de son ami la bourse qu'il avait subtilisée précédemment et l'ouvrit sans se gêner. Simple curiosité hein. C'est celui qui trouve qui garde, selon son code d'honneur - même s'il n'était pas certain que Jig' n'ait pas déjà oublié l'objet, ce qui n'était pas son cas. Waw, en plus elle était pleine. Ce sale rival qui avait fait une meilleure recette que lui. Il méritait bien son sort de banane, tiens.
    Noise laissa filer un sifflement entre ses lèvres serrées.

      « Eh bah dude, jolie prise. » Il lui rendit la bourse. « Bonne journée, les enfants, la famille, toussa ? Combien de braquages today dis-moi ? Oh, et pendant qu'on y est y a un truc que tu veux faire en particulier ? »

    A part me changer en poivron vert. S'il te plaît.

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: J'ai peur que ça coule sur ma chemise :'((   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeVen 17 Jan - 22:03

Le borgne passa du pouce au chapeau, du chapeau au pouce, avant de repartir vers le chapeau. Sa petite montagne de jetons ne demandait qu’à être chamboulée d’un bon coup de pied. Avec ça, sans doute qu’il pourrait s’acheter des tas de magrets, de foie gras ou de confits de canards, ce mec. La faim commençait à gagner Thingumajig, tiens.

« Ce type les plume tous les uns après les autres depuis trois heures. Je sais pas comment il fait. J'ai cherché, pourtant. C'est peut-être un androïd ou un GM caché. T'es doué au jeu, Sailor Neptune ? »

Tout s’expliquait, hein … ou pas vraiment. L’australien continuait de fixer la célébrité de la soirée, tentant de chercher un indice, un signe, un mot collé sur son front qui lui dévoilerait peut-être sa nature. Androïd ou GM caché, hein ? Distrait, Jig haussa des épaules en réponse à la question de son pote, ponctué d’un las :

« Hinhin, nan. Trop chiant. »

Il n’avait même pas fait attention au surnom que lui avait attribué l’américain. Comme ce n’était pas la première fois qu’il l’utilisait, Thing avait heureusement fini par comprendre que c’était pour le désigner. Tout ça parce qu’elle avait des cheveux bleus comme lui c’te meuf … mais à part ça, les deux protagonistes ne partageaient guère d’autres caractéristiques. Elle n’était pas australienne et lui n’avait pas de boobs. CQFD. Et ne parlons même pas de la mini-jupe.
Le chapeau parlait avec quelques gens … Cependant, avec le vacarme ambiant et la distance, Majig entendait que dalle. Pouvoir identifier sa voix, aurait pu l’aider à le traiter avec un long doigt accusateur d’androïd ou non. Tous les androïds avaient des voix bizarres, n’est-ce pas ? Comme cette chanteuse aux cheveux bleus et verts, là. Avec un poireau, voyez ? Ou encore … les gens dans Google Traduction. Trop occupé à cette réflexion et à se remémorer quelqu’un s’amusant à entrer des phrases random dans le logiciel, le jeune homme réagit à peine lorsque Noise lui prit la bourse des mains … lui offrant juste un œil vide. Tiens, c’est vrai qu’il avait oublié cette bourse, lui.


« Eh bah dude, jolie prise.
- J’l’ai trouvée par terre. »

Genre. Normal, quoi. Noise rendit son butin au borgne (sans aucun doute durement gagné par la sueur d’un autre) et continua dans un discours qui le fit tiquer :

« Bonne journée, les enfants, la famille, toussa ? Combien de braquages today dis-moi ? Oh, et pendant qu'on y est y a un truc que tu veux faire en particulier ? »

Brutalement, Jig posa ses mains sur les épaules du mécheux bleuté, secouant doucement la tête, le ton grave.

« Conneries, Noise. Tu sais que je n’ai pas d’enfants. Et que ma famille est pas là, duh. »

Il avait perdu la mémoire ou quoi ?

« Et … »

Du mouvement sur le côté stoppa la suite de sa phrase. Thingumajig retourna subitement dans le rôle du fauve en quête de sa proie. La montagne de pièces rouges dégringolait pour rejoindre une énorme bourse et le chapeauté se levait.

« … Et il va se barrer. »

Sans plus d’explications, l’australien attrapa fermement le bras du Hope Corpo’ et l’embarqua dans la foule à la rencontre du curieux joueur. A coup de coudes et aussi gracieux qu’un rhinocéros, le jeune homme arriva assez vite en face de l’inconnu au haut-de-forme, tenant toujours son pote bicoloré.

« G’day, mate. T’es un androïd ou un GM caché ? »

Cash. Pas le moment de tourner autour du pot.

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeSam 18 Jan - 0:12



    Par terre. Noise cligna des yeux et retint un sourire. Il avait déjà oublié ou... ? Bah, peu importe au fond, tant que le mec de toute à l'heure ne venait pas les emmerder en venant réclamer sa recette de la soirée. Non pas qu'il ait peur de ce qu'une banane pourrait lui faire, techniquement, mais on savait jamais, il avait peut-être des potes de 180 kilos et...
    Non, vraisemblablement non. Quel veinard quand même, ce garçon. Lui pour avoir du fric, fallait qu'il se farcisse les poches des gens. Il devait être génial au jeu ; dommage qu'il n'en aie pas envie parce que sinon le kleptomane l'aurait bien exploit...
    Les deux mains soudain posées sur ses épaules et l'air sérieux de Jig' stoppèrent le jeune homme un instant, surpris. Quoi, qu'est-ce qui se passe ? Ayant plus ou moins oublié le contenu de sa phrase, Noise mit un temps à comprendre ce que lui disait son ami.

      « Conneries, Noise. Tu sais que je n’ai pas d’enfants. Et que ma famille est pas là, duh. Et... »

    Noise battit des cils. Ah, oui, ok. Un instant j'ai cru que tu allais me dire "I'm pregnant" ou un truc du styyyyehh ?
    Dommage que cette remarque n'ait pas pu quitter ses lèvres, parce que vu le taux de compréhension de Thing en ce qui concernait le domaine de la plaisanterie, sa réaction aurait pu être marrante à observer. Noise faillit avaler sa clope lorsque la main de son pote le tira en avant sans sommation ni délicatesse. Hein, quoi, what, why ?

      « Woeh, Jig', wwaiit- »

    Traîné dans la foule sans ménagement, Noise put redécouvrir la joie des coups de coudes dans les côtes et des exclamations indignées. Pire qu'un concert de Justin Bieber, les fangirls gémissantes en moins. Le jeune homme lâcha un juron et cracha sa cigarette en essayant de rendre un coup de pied à un importun qui lui avait explosé les côtes, mais la main de Thing était intraitable. Fuck it. On pouvait le traiter de malade si on voulait, mais Sailor Neptune était un putain de tank. Noise savait même pas s'il n'entendait pas ses protestations ou s'il les ignorait purement et simplement.
    Enfin le borgne s'immobilisa et son pote lui rentra gentiment dedans avec un juron supplémentaire. Mais Jig' était un roc. Renafoutre' mate.

      « G’day, mate. T’es un androïd ou un GM caché ? »

    Noise émergea vaguement derrière le dos de son ami pour lancer un regard sceptique à l'enchapeauté, cherchant à évaluer le degré de dangerosité de ce dernier et si, le cas échéant, l'option "fuite" était envisageable.
    Il l'entendit articuler un « pardon ? » incrédule, et en déduisit que soit c'était un gars parfaitement normal (à part qu'il ruinait la totalité des joueurs en claquant des doigts), soit c'était un mec doué en théâtre.
    Le petit sourire en coin qu'il décelait sur ses lèvres semblait appuyer la seconde théorie. Combien pour le GM caché ?
    Si c'était le cas, ça pouvait craindre un max, là.
    Ça pouvait mais... Le regard de Noise tomba sur la bourse qui se balançait toujours au bout de son bras. Ça faisait un joli paquet, tout ça.
    Wah, il aimait vivre dangereusement. Le cerveau de Noise fit "tilt". Effet de surprise ftw. Il jaillit de derrière le dos de Thing tout en le projetant d'une main sur leur interlocuteur :

      « THINGUMAJIG, ATTAQUE VEGETABLES ! »

    Ses doigts frôlèrent le velours de la bourse et saisirent les cordons. Aussitôt, il se rejeta en arrière et sans prendre le temps de vérifier quoi que ce soit, tira violemment sur le tas d'or qu'il avait dans la main et attrapa le poignet de Jig' de l'autre.
    Chacun son tour de se faire traîner.

      « On s'caaaassssse ! »

    Le jeune homme fendit la foule à grand renfort de coups de pied en priant pour que Mr Hat mette un moment à reprendre ses esprits, et pour que la foule ne se retourne pas contre eux d'un seul coup. C'était dangereux, trop de gens ensemble au même endroit : on savait jamais si la tendance majeure serait de se moquer du pigeon ou de transpercer le pickpocket avec à grands coups de fourches. Flippant.
    Noise s'éloigna le plus possible des tables de poker. Puis il trottina vers des escaliers qui serpentaient contre un mur au fond de la salle, sans doute vers des pièces privées à l'étage puisque c'était une zone qui n'attirait pas foule, et monta quelques marches sans lâcher son ami aux cheveux bleus. Ce ne fut qu'à l'abri de la solide rambarde de chêne qu'il consentit enfin à laisser son poignet tranquille et à se planquer pour jeter un œil à la salle et vérifier qu'ils n'étaient pas suivi.

      « Man, » Fit-il en haletant légèrement, « si c'était un GM on serait cuits hein ? »


_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeSam 18 Jan - 14:57

Thingumajig continuait de fixer le grand bonhomme que le haut de forme rendait plus imposant. Mais l’australien n’était pas impressionné pour un sou, il voulait juste une réponse à sa putain de question. Une question pas très compliquée qui plus était, non ? C’était pas facile de savoir si on était soi-même un androïd ou un GM caché ? Alors pourquoi il lui demandait pardon ?

« Quoi ? T’es sourd ? J’ai dit …
- THINGUMAJIG, ATTAQUE VEGETABLES ! »

Ouah. Inattendu. L’œil rond, les lèvres pincées, Thing tentait de comprendre le fil de l’action, mais décrocha bien vite. Après avoir été poussé brutalement contre son interlocuteur (lui non plus ne s’attendait pas à l’attaque surprise de Noise, visiblement), sa main avait malencontreusement atterri sur son visage surpris … Malheureusement, le bleu lagon n’eut pas la chance de voir en quoi le chapeauté était devenu, embarqué à son tour par son pote comme une vulgaire danseuse de bal. Mais mec, qu’est-ce que tu fous bordel ? Même pas le temps de dire au revoir, les deux fuyards se retrouvèrent loin de la foule qu’ils avaient piétinée avec passion et générosité.
Finalement, Noise se décida enfin à s’arrêter. Leur course avait été telle que les deux amis haletaient en cœur. Son poignet que le bicoloré avait tenu tout du long était à présent encerclé d’un magnifique bracelet rouge. Ouh, Jig voyait trouble … il soutint son crâne et ferma l’œil un instant pour se remettre.


« Man, si c'était un GM on serait cuits hein ? »

Son dos se plaqua contre le mur (il rangea aussi la bourse dans l’une des poches de sa veste qu’il avait continué à tenir depuis tout à l’heure pour une raison xy) et l’australien se laissa tomber par terre, soupirant.

« Putain mec, maintenant on sait toujours pas ce qu’il est du coup. Rmf. »

Ben ouais, c’était important. Thing passa sa main dans ses cheveux puis se massa légèrement la tempe. Quand il rouvrit son œil, des petites tâches colorées envahissaient l’atmosphère. Il grogna, se disant que ça allait passer de toute façon, merde. L’australien avait carrément autre chose en tête à présent.

« J’ai faim. Y’a pas un resto’ pas loin ? »

Ouais, il n’avait pas mangé depuis la sortie du boulot … ça creusait tout ça.
Son regard fixé sur l’horizon remarqua du mouvement. Des gens qui venaient dans leur direction tiens. Il plissa l’œil pour mieux voir … C’était un petit groupe de gorilles, lunettes noires et tout le bataclan, qui semblaient chercher quelque chose … ou quelqu’un. Ou quelques deux ? En tout cas, ce qui capta plus particulièrement l’australien fut le petit truc jaune que l’un d’eux tenaient :


« Oh. Ces mecs ont un citron … Je vais pas manger ça comme ça, c’est dégueulasse. Shit, dire que j’avais une banane tout à l’heure-là. »

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Je suis un post inutile.   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeDim 19 Jan - 2:35



    Noise plissa ses yeux gris pour essayer de distinguer le mieux possible la foule entre les barreaux de la rambarde, contre lesquelles il collait le nez. A première vue, rien de menaçant, mais vu l'épais nuage de fumée qui flottait au-dessus du rassemblement, rien n'était sûr.

      « Putain mec, maintenant on sait toujours pas ce qu’il est du coup. Rmf. »

    Noise entendait son ami s'effondrer sur les marches en grognant pendant que lui-même procédait aux vérifications d'usage. Distrait, il lança une pique rapide sans se retourner, le temps d'être sûr que Mr Hat n'allait pas bondir hors de la foule et se transformer en Father en vomissant des chauve-souris avant de zigouiller tous les occupants de la salle par excès de colère - et de pauvreté. Ça aurait fait un bon slasher movie, tiens. Faudrait qu'il vérifie si le concept était pas déjà pris quelque part, sait-on jamais.

      « Déjà fatigué ? Tu devrais faire du sport, t'sais. »

    Commentaire d'une mauvaise foi sans précédent de la part de quelqu'un qui n'avait jamais daigné outrepasser les 2h réglementaires d'EPS au collège pour faire une quelconque activité sportive supplémentaire.
    Enfin cela dit, il était plutôt bon au 100 mètre et au saut de haie. Et pour tout ce qui impliquait la fuite en général.

      « J’ai faim. » Reprit soudain Jig' comme si de rien n'était. « Y’a pas un resto’ pas loin ? »
      « Eh, c'est toi qui vit ici je te rappelle. » Protesta Noise en se tournant dans sa direction.

    Ce qui ne voulait pas dire qu'il ne connaissait pas les restos du coin, d'accord. Mais quand même. Et puis il paraît que râler ça augmente les années de vie alors...
    Avant que Noise ait pu approfondir cet intéressant début de réflexion sur les bonnes œuvres d'un caractère déplorable dans le domaine de la médecine, le regard de l'australien l'avertit qu'il se passait quelque chose en contrebas.
    Coup d’œil. Ouah, cool.

      « Oh. Ces mecs ont un citron … Je vais pas manger ça comme ça, c’est dégueulasse. Shit, dire que j’avais une banane tout à l’heure-là. »

    Noise ne perdit pas son temps à contempler le citron en question. Il fit marche arrière à quatre patte du plus vite qu'il put et se colla contre le mur à côté de son ami en s'éloignant du plus qu'il pouvait de la rambarde, priant pour que la différence de niveau et de QI - laquelle n'était pas forcément en l'occurrence orientée dans le sens où il l'entendait - empêcherait Mr Hat et ses molosses de les trouver.
    Après, si l'un d'entre eux avait la capacité de les renifler à deux kilomètre, ils étaient plus ou moins foutu.
    Déjà, le kleptomane attrapa le bras de sa tête brûlée de copain, histoire d'être sûr qu'il n'allait pas se jeter sur eux pour tenter de les bouffer.
    Non pas qu'il n'aurait pas voulu assister à ça, mais il doutait tout de même du potentiel de succès de l'entreprise.

      « Shht, bouge pas de là. J'écoute ce qu'ils disent. »

    Et ils disaient, selon son audition sur-développée... Rien de très intéressant, en fait. Apparemment, le citron les faisait bien marrer. Même s'il les menaçait de tout un tas de trucs pas très recommandable - les molosses ne devaient pas imaginer que leur patron allait retrouver sa forme naturelle dans un avenir trop proche.
    A part ça, ils ne semblaient pas pressés de venir faire un tour dans leur direction. Mais prudence étant mère de sûreté et grand-mère de survie, Noise garda la ligne de leurs poursuivants ouverte tout en se retournant vers l'australien :

      « Tu veux manger où ? » Ouioui, c'était important quand même. « Et à part ça mec... faudrait qu'on bouge de là sans se faire remarquer. Genre. Mais je sais paaaas trop où on pourrait se planquer, là. »

    Y avait toujours l'étage mais il doutait que les pièces soient 1) ouvertes et 2) inoccupées. Qu'il s'agisse de salles de jeu ou de simples chambres.
    Quant à l'issue de secours donnant sur l'arrière du casino, bien que repérée depuis longtemps, elle se trouvait actuellement... à l'autre bout de la grande salle.
    Ultra-pratique.

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: BLABL2ZOFEGVBNOEUFDN   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeDim 2 Fév - 21:09

Il n’avait pas un bon souvenir du jour où la bonne idée de croquer dans un citron lui avait traversé l’esprit. Définitivement, non.
Thingumajig cessa de fixer le fruit, attiré par le manège de son pote aux cheveux bicolores qui vint le rejoindre à son mur avant de se mettre à serrer son bras. Qu’est-ce qu’il lui arrivait ? Son seul œil valide le fixa et, avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, fut coupé :


« Shht, bouge pas de là. J'écoute ce qu'ils disent. »

Le borgne passa du garçon le tenant fermement au groupe citronné, jouant avec quelques-unes de ses mèches lagons entre les doigts de son bras libre. A la limite semblant peu concerné par le pourquoi du comment de la chose, il signala son obtempération d’un simple :

« Ok. »

Il ne voyait aucune raison de ne pas l’écouter … l’inverse marchait aussi d’ailleurs, mais bon. Thing se plongea dans le noir en attendant que son pote ait fini de faire ce qu’il avait à faire.

« Tu veux manger où ? »

Ah, enfin une question intéressante. Comme boosté, un grand sourire se plaquant sur son visage, l’australien tourna vivement sa tête vers Noise. Celui-ci ne donnait pas l’impression d’être aussi content que lui à l’idée de dîner, lui faisant même une proposition plutôt hors-sujet pour le coup :

« Et à part ça mec... faudrait qu'on bouge de là sans se faire remarquer. Genre. Mais je sais paaaas trop où on pourrait se planquer, là. »

Thingumajig reprit une expression stoïque, réfléchissant. Les lettres W, H et Y tournaient nonchalamment dans son encéphale endommagé. Elles n’avaient pas l’habitude de dépasser le stade de pâtes dans la soupe alphabet de son esprit. De toute façon, on lui avait déjà assez rabâché les oreilles que, quoi qu'il arrive, il ne comprenait rien. Autant s’éviter un mal de crâne et plutôt répondre à ce qui l’intéressait le plus dans cette histoire :

« J’sais pas. On trouve un endroit et on rentre dedans et puis merde. »

Aussi simple que ça. Le plan parfait. Si vous n'avez pas compris, il parlait d'un restaurant. L’œil de Thing retourna vers les gorilles en contrebas, se divisant, s’aboyant des ordres inaudibles à cette distance par le commun des mortels. Très bientôt, certains allaient sans doute venir vers eux et leur souhaiter la bonne journée. Ou soirée. Whatever.
Sinon, de la situation, qu’avait-il retenue ? Le mec chapeauté … L’australien lui avait demandé ce qu’il était pour assouvir la curiosité de Noise. Ensuite il l’avait transformé en … Oh ! Est-ce que le citron serait … Ah. Eh bien, tout lui semblait plus clair soudainement. Ou presque. Un minimum.
Sans vraiment crier gare ou au moins un approprié « Eureka », le jeune homme se remit sur ses jambes, entraînant Noise avec lui dans son élan. Certes, il ne comprenait pas pourquoi ils devaient se planquer … mais tant que ça lui permettait d’aller manger à la fin.


« Bon, allons-y alors. »

Sans plus d’explications, Jig parti à grands pas vers l’étage supérieur, montant les escaliers quatre à quatre. Tournant la tête pendant sa course, son œil croisa les hommes au citron … qui reprit forme humaine et commença à faire de grand geste dans sa direction. Le jeune homme lui répondit alors en accordant un simple coucou de la main, beaucoup trop occupé à se hâter pour sortir un quelconque running gag.

Arrivé en haut, Thing fit quelque pas avant de se planter devant la première porte qui se présenta à lui et la salua d’un grand coup de pied dévastateur. L’ouverture laissa échapper un craquement douloureux mais tint tout de même bon. L’australien ne se laissa pas démonter et, sans perdre de temps, attrapa le premier meuble qui se présenta à lui (une superbe chaise de velours rouge) et le fracassa contre l’obstinée qui céda enfin à ses avances, dévoilant une salle aussi vide de vie que de lumière. Guidé par une énergie inconnue (sans doute celle qui anime tout bon australien écervelé), le bleu lagon se dirigea vers des rideaux qu’il tira d’un coup sec, décrochant leurs tringles avec eux. La fenêtre qu’ils cachaient fut ouverte en grand avant que le cambrioleur improvisé n’y passe la tête.
Le vent s’engouffra dans ses mèches, fouettant son visage et dévoilant sa cicatrice. Sans plus en demander, un Thingumajig tout décoiffé referma la fenêtre et se retourna vers Noise :


« Mec, il fait froid dehors. »

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: T-t-taste the fleeesh   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeLun 3 Fév - 21:36



    Ils ne lèveraient jamais la tête si ça se trouve. Peut-être qu'ils étaient trop bêtes pour imaginer que les deux jeunes gens aient pu emprunter les escaliers, ou qu'un mystérieux bug du jeu les empêchait de voir tout ce qui s'apparentait de près ou de loin à une marche. Si ça se trouve c'étaient tous des pnjs et...

      « Bon, allons-y alors. »

    Et ouaiiis mais... Eh ? Ehhh ? Il faisait quoi l'autre protozoaire làà- Noise cessa de s'indigner contre son camarade en manquant louper une marche parce qu'il tentait vaguement de résister à sa poigne. A la place, il s'élança à sa suite pour gravir les escaliers quatre à quatre et filer sur la moquette en marmonnant à mi-voix le demi million de suppliques couinantes qui défilaient dans son cerveau. Où est-ce qu'il avait vu qu'on se levait pour faire coucou au chat dans une partie de cache-cache ? Il avait jamais joué à un jeu où il fallait éviter les gardes de sa vie, l'australo ?
    En contrebas, des aboiements qui n'étaient vraiment perceptibles que des oreilles Noise en raison du brouhaha ambiant lui confirmèrent que ces gens n'étaient malheureusement pas concernés par le bug de l'escalier invisible. Il s'arrêta donc patiemment pour observer Jig faire sa fête à la pauvre première porte qu'il trouva sur son chemin. Il lui asséna quelques uns de ces coups de pieds qui ne marchent qu'au cinéma avant de changer d'avis et de finir le travail à coups de chaise.
    Wah, quel homme.

      « Man, ce serait bien qu'on bouge, là. »

    Un coup d'œil dans son dos confirma à Noise la véracité de cette affirmation juste avant qu'il s'engouffre dans la pièce à la suite de son comparse. Que faisaient les pnjs aux pj sur lesquels ils tombaient à bras raccourcis ? Le kleptomane se souvenait être passé entre les mains de plein de gens pas trop cools et un peu trop adeptes de gnons dans la face, mais de là à se souvenir si c'étaient des pj ou non... Il en avait vu un peu trop pour ça. Il n'y avait pas une clause qui stipulait quelque part que le meurtre d'un humain par une machine était interdit, comme dans la plupart des films de science fiction ? Sur ces questions pas forcément rassurantes, et auxquelles il n'avait pas de réponse, Noise rejoignit son ami près de la fenêtre. Le moment que celui-ci choisit évidemment pour la refermer et se tourner vers lui.

      « Mec, il fait froid dehors. »

    Le décoloré fixa son australien en triturant machinalement sa mèche bleue, pas plus affolé que ça par les grognements sonores qui se faisaient entendre depuis le couloir. Le pire, c'est qu'il réfléchissait presque sérieusement à la question. Un sourire bon enfant étira ses lèvres, et il haussa les épaules d'un air fataliste, repoussant dans un coin de sa tête plusieurs répliques qui lui venaient à l'esprit pour choisir la moins tendancieuse de toutes :

      « ... Bah fallait prendre une veste écoute. Tu te couvres jamais assez. »

    Réflexion faite, c'était peut-être pas...

      « ... Quoi que si en fait, c'est bien assez. Enfin voilà, je dis pas qu'un surfeur c'est pas mieux en bermuda toute la journée tu vois mais - dis, ils en mettent du temps à rentrer quand même. Tu crois qu'ils passent pas par la porte ou qu'ils sont complètement cons ? »

    Le tout sur le ton de la plus banale des conversations. Avant de retomber sur le sujet de la météo, Noise corrigea au dernier moment son fil rouge... enfin, son axe d'argumentaire.

      « ... Jig. On est cons mec. On a pas échangé les jetons. »

    Ou pas. Parce que dans l'esprit du cambrioleur, le profit tenait quand même une bonne place devant la survie ou le degré de protection des surfeurs contre le froid. Il secoua la tête en tentant vainement de se convaincre qu'il y avait plus important sur le moment mais cette pensée s'accrocha à lui de façon à ce qu'il ne puisse s'en débarrasser qu'en se collant une bonne claque sur le front après s'être débattu pendant quelques seconde de façon très démonstrative avec lui-même. Meeeeerde !
    Le jeune homme se précipita sur la fenêtre pour couper court à la tempête de désillusions et auto-flagellation qui le menaçait et l'ouvrit en grand avant de passer une jambe à l'extérieur. Il se pencha vers la rue, le vent s'engouffrant dans ses mèches pâles et lui arrachant quelques larmes par sa froideur.

      « ... Wah, c'haut. »

    Avec une moue désapprobatrice, il leva les yeux pour se tenir au rebord surplombant la fenêtre et s'en servir pour prendre pied sur la gouttière la plus proche. Laquelle trembla sous son poids de manière inquiétante.
    Bon. Heureusement que pas loin, c'était pas trop en pente. Noise faillit quand même glisser - mais seulement faillit. Il finit par lâcher le rebord pour se tenir un bref instant en équilibre sur plan incliné - 1, 2, blocage de poumons - avant de se laisser glisser jusqu'à une corniche typique des constructions antiques et tarabiscotées de Crimson. Au moins pour ça, leurs baraques étaient plus simples à escalader que celles de Hope.
    Noise jeta un coup d’œil en contrebas, cherchant un moyen de descendre sans se casser quoi que ce soit, ce qui aurait été nettement moins simple pour se tirer en courant.
    Il finit, en se penchant un peu alors que le vent faisait claquer les pans de son manteau sombre, par déceler la présence de la colonne de la gouttière, un peu plus loin. Nickel. Restait à espérer qu'elle soit assez solide.
    Il releva les yeux vers la fenêtre :

      « Woh, Thingu ! T'attends le dégel ? »

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Tu t'envoles, tu t'envoles, tu t'envoooles ...   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeSam 8 Fév - 11:05

Sa remarque sembla faire entrer Noise dans une problématique sur ses habitudes vestimentaires. Eh, mais il faisait toujours en sorte d’être bien couvert, non ? Ce qu’il portait n’était pas une veste ? Les vêtements avaient tellement de noms, pourquoi faire aussi compliqué ? Si Thing avait eu le temps d’en placer une, il lui aurait dit qu’il n’avait qu’à lui montrer des vêtements à mettre, lui, voilà. Il n’en avait rien à foutre de ses fringues, tant que ça le protégeait du froid.

« Dis, ils en mettent du temps à rentrer quand même. Tu crois qu'ils passent pas par la porte ou qu'ils sont complètement cons ?
- Bah attends, je vais voir …
- ... Jig. On est cons mec. On a pas échangé les jetons. »

Changé autant de sujet en quelques secondes pouvait embrouiller, mais le bleu ne manquait pas de flexibilité. Et puis bon, ce n’était pas comme s’il n’était pas habitué avec l’américain à capuche. Alors qu’il allait se diriger vers la porte et voir où en étaient les gorilles au citron chapeauté, le borgne s’arrêta et se retourna vers son pote bicoloré.

« Eh ? Pour qu-… Hiiin. Merde. On va pas manger alors ? … »

Cette perspective ne plaisait pas à son estomac … Mine déçue, il fallait trouver une solution à ça, surtout, et …

« … … Noise, tu fous qu-… »

Passé par-dessus bord, moussaillon.
Dubitatif, Jig avait suivi de son œil le petit manège de son pote … Il s’était, genre, donné des claques et avait secoué sa tête comme si un insecte s’y était accroché ou quelque chose comme ça … avant de soudainement se diriger vers la fenêtre, l’ouvrir et s’éclipser à la manière des héros nocturnes, sans rajouter quoi que ce soit.
L’australien fixa ainsi l’ouverture où venait de disparaître Noise et y passa de nouveau sa tête afin de voir ce qu’il faisait … Mais non. Il n’allait pas le suivre, hein. Il irait ailleurs et le retrouverait plus tard, voilà. Content de son idée et avant de la mettre à exécution, Thing retira son élastique afin d’arranger ses cheveux qui s’étaient vu décoiffé par les rafales de l’extérieur … Cependant, un bruit dans son dos interrompu son geste. Quand il se retourna, de nombreuses paires d’yeux étaient dirigées vers lui, s’approchant dangereusement … Merde. Ils n’étaient pas là pour lui offrir un sandwich, hein ? Et tiens, ils avaient réussi à passer la porte au final. Il en informerait Noise.


« … G’day. Je crois que je vais passer de l’autre côté, hein. »

Sans avoir eu le temps de refaire sa queue de cheval du coup, Thing traversa lui aussi tête la première la fenêtre, laissant sans remord ses invités en plan. Noise style. Sauf que, le surfeur, au lieu d’être aussi prudent et agile que le voleur, se laissa simplement rouler. Oubliant simplement que de l’autre côté d’une fenêtre, il n’y avait pas autre chose que le vide.
Faisant face à sa cruelle destinée de moustique écrasé, ses membres réagirent heureusement à temps et lui permirent de choper la gouttière d’une main. Les pieds dans le vide, l’artiste de cirque du dimanche siffla d’admiration, fixant l’asphalte qui l’aurait accueilli les bras grands ouverts sans son réflexe de survie. Il l’avait échappé belle. Mais grave.
Cependant, cette prise n’était pas vraiment des plus solides. Fragilisée par des années de rouille et de chocs divers (équilibristes ou idiots sautant des fenêtres), quand Thing voulut s’accrocher avec son autre main, la gouttière émit un grincement inquiétant et commença à se disloquer lentement. Un juron légitime s’échappa des lèvres de l’australien, entraîné malgré lui dans la décadence du tuyau métallique. Ça doit être dans ce genre de situation qu’on se dit que le pouvoir de la téléportation serait super utile. Ou un truc du genre.

Tout alla assez vite. Heureusement qu’il ne s’était pas trouvé à un étage trop conséquent du Casino, que la gouttière avait même réduit sa distance avec le sol, et surtout que ce groupe de personne avait eu la bonne idée de se retrouver au bon endroit au bon moment. Enfin, selon les perspectives.
Adossés contre le mur de la bâtisse, discutant de leur argent durement perdu, ces gens ne s’attendaient pas à ce qu’un bidule bleu leur tombe sur la tête. Un grincement les avait heureusement avertis que quelque chose n’allait pas, les incitant à lever le bout de leurs nez rougis par l’ivresse … mais pas à se décaler.
Ainsi affalé sur son lit humain improvisé, Thingumajig explosa de rire.


« Eh bah putain ! G’day, au fait. »

Des grognements furent émis par les pauvres inconnus. Dure journée, hein ?

I'm on the top of the world, hey:
 

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeSam 15 Fév - 1:37



    Noise testait la résistance de la gouttière en fer du bout du pied lorsque Thingumajig se décida à faire son coming out. Avant cela, alors qu'il fixait l'encadrement de la fenêtre en fronçant les sourcils, il n'aurait pas parié que le jeune homme finirait par sortir un jour. D'ailleurs il ne voyait pas pourquoi puisqu'il ne connaissait pas à son ami une quelconque peur du vide et que - malheureusement parfois - manquer de témérité n'était décidément pas quelque chose que l'on pouvait lui reprocher. Cela dit cette sortie tardive soulevait des questions autrement plus intéressantes que celle de savoir pourquoi Jig' jouait les limaces ; à savoir est-ce qu'il allait avoir besoin d'un coup de main et le cas échéant est-ce qu'il ne serait pas préférable de...
    Noise envisageait tout juste - parallèlement - que l'australien ait pu rester sur place par crainte de ne pas pouvoir de payer de bouffe sans jetons lorsque celui-ci jaillit littéralement par la fenêtre. S'il avait eu les bras tendus, on l'aurait pris pour un superman égaré au soleil, et cette vision ralentit légèrement le cerveau du cambrioleur le temps qu'il se demande si son pote avait été balancé par la fenêtre ou s'il s'était jeté ainsi de son plein gré. Ce qui - il fallait bien le dire - n'était pas la chose la plus intelligente à faire depuis le premier étage. Noise faillit pousser un cri d'avertissement lorsqu'il vit que son ami ne semblait pas vouloir s'arrêter, mais le voir rouler ainsi sur la pente du toit ne réussit qu'à lui coincer l'injonction dans la gorge quelque part entre le rire et les larmes. Il faillit bien s'étouffer.
    C'aurait été bête qu'il soit le seul à mourir, et comme ça en plus. Parce que oui, Thing n'était pas mort, il s'était raccroché à la gouttière. Il s'était...
    Ah.
    Le jeune homme qui reprenait son souffle entendit le cri du métal et s'entendit vaguement appeler le nom de l'Australien quand celui-ci disparut de son champ de vision. Il glissa en catastrophe jusqu'au bord du toit.
    Merde merde mer-
    Il dérapa contre la gouttière, faillit se casser la figure, se rattrapa, tout ça pour découvrir que son pote s'était lourdement affalé sur d'innocentes personnes qui sortaient du casino après s'être certainement fait plumer jusqu'à la moelle autour des tables tapissées de vert.
    Ah et oui, l'australien avait l'air en un seul morceau.

      « G’day, au fait. »

    Planté sur son bord de toit, Noise sentit une certaine rigidité envahir sa joue gauche, crispée sur une expression de contrariété irrépressible. Un tic nerveux agita ses lèvres, signalant le combat intérieur que se livrait - fait oh combien rare - le soulagement à l'envie de hurler dans sa petite cervelle. Au final, ils engendrèrent une descendance hybride proche de la race "désespoir", et il enfouit brièvement le visage dans ses mains.
    Un gémissement lui échappa.

      « ... Bordel Jiiiiiiig'. »

    Jig', quoi.
    Il pensa qu'il le détestait vraiment à cette instant de cette minute/seconde/milliseconde précis. Et hésita à lui sauter dessus à pieds joints, mais se rappela au dernier moment qu'il y avait quelqu'un en-dessous, un gentil pigeon innocent qui ne méritait pas un sort pareil.
    Enfin, deux trois insultes lancées depuis la fenêtre l'incitèrent à bouger son joli petit cul de là.
    Noise descendit donc par la gouttière de manière plus civilisée que son comparse, atterrit souplement et se releva aussitôt pour attraper - encore une fois - Thingumajig au poignet et le tirer derrière lui. Sans vérifier s'il n'avait rien de cassé parce qu'il le dirait bien tout seul.
    Réprimant tous les "ptaintescontauraispumourir" qui se pressaient derrière ses lèvres parce que ouais, ça n'avait pas d'intérêt, Noise se contenta de commenter en piquant un sprint :

      « On se tire, on verra plus tard pour les jetons ! »

    Oui parce que c'était plus important que tout le reste.

    Malgré tout ce qu'il avait pu râler précédemment, Noise connaissait assez bien Crimson. Tout simplement parce que c'était l'endroit où il avait le plus de chances de se faire du fric ; même si Hope lui revenait mieux, les ruelles du District commençaient à n'avoir plus aucun secret pour lui. Et de toute façon, les aboiements des pnjs mécontents sur la place du Liar Game l'auraient fait courir dans n'importe quelle direction pourvu qu'elle ne le fasse pas revenir sur ses pas, cul-de-sac y compris.
    Mais heureusement pour Thing qui n'était peut-être pas prêt à suivre tous les déplacements frénétiques et acrobatiques de Noise et à y survivre - suffisait de voir le coup du toit - il n'eut pas à recourir à ces extrémités. Au bout de plusieurs mètres, les échos du casino s'estompèrent et Noise lâcha la main de son ami pour courir plus à son aise maintenant qu'il s'était remis sur pied. Il le mena en trottinant dans un réseau de ruelles entrecroisés pour finalement déboucher sur une place étroite entourée de hautes maisons accolées les unes aux autres, où il alla s'appuyer contre un banc qui traînait. Reprenant son souffle, il désigna d'un geste empathique le kebab dont la vitrine brillait de mille feux juste en face d'eux.

      « Eeeet voilààà. Pas comme si on allait jeûner pour si peu. »

    Bon, ok, le départ précipité les avait privés d'une bonne partie des gains mais qui sait, ils pourraient peut-être les récupérer plus tard. Noise connaissait un ou deux filous au bar du Liar Game.

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeVen 7 Mar - 23:16

Complètement hilare, Thing se laissa traîner par son ami à travers les rues de Crimson.
Bordel. Ils n’ont vraiment fait que courir ce soir ! Et étrangement, une drôle d’impression que ça ne serait sans doute pas leur dernière course pesait toujours. Mais bon, pas comme si c’était quelque chose qui n’arrivait pas régulièrement quand ils sortaient ensemble. C’était cool. Marrant.
Les deux amis avaient donc quitté Liar Game sans remords ni regrets. Avouons que l’australien n’y pensait même plus de leur mésaventure (Laquelle ?), carrément, son esprit déjà bien assez occupé par la promesse du dîner.


« Eeeet voilààà. Pas comme si on allait jeûner pour si peu. »

Putain. Génial. Enfin. La joie envahissant les synapses de Jig le poussa à frapper avec camaraderie dans le dos de Noise. Genre : bon boulot, j’ai la dalle, moi, merde. Sans plus de mot ou de manifestation virile de son enthousiasme, il se dirigea donc vers le magasin comme une mouche de la lumière. C’était que cette vitrine avait de quoi lui cramer la rétine.
Le son d’une petite clochette l’accueillit en même temps que la vision du Kebabier (aussi barbu que baraqué) mais, surtout, de l’énorme morceau de viande à l’odeur familièrement alléchante tournant tout doucement.


« G’day. Un kebab. »

Face à l’extrême politesse de son client aux cheveux psychédéliques, le commerçant grogna son accord et commença à préparer le sandwich d’un geste expert. Tout ça pendant que l’autre suivait de son œil unique le mouvement infini de son rôtissoire. Il semblait lui manquer quelques neurones à celui-là. Mais bon, ça, le barbu le pensait souvent de la majorité des visiteurs de son restaurant. Pas souvent à tort, malheureusement pour sa foi en l’humanité.
Emballé dans un temps record, comme d’habitude, l’homme tendit le sandwich vers le borgne en grommelant son prix à travers sa superbe barbe sombre. Nonchalamment, Jig sortit de ses poches quelques jetons et les déposa sur le comptoir. Il ne savait pas si le compte était bon … Au pire il aura donné plus, mais tant pis, rien à foutre. Il avait faim. Ce pourquoi il commença à entamer son repas alors que le restaurateur passait des bouts de plastiques rouges à son client en fronçant ses épais sourcils.


« C’est quoi ça.
- Ça quoi ?
- Tu te fous de ma gueule, bâtard ? »

Condescendant à sa manière, Thingumajig continuait de croquer dans son kebab qu’il venait de payer avec son argent. A part les jetons, il n’avait rien. Comme dit plus tôt dans la soirée, le garçon sortait avec peu d’argent et avait du coup échangé tout ce qu’il avait sur lui au casino pour pouvoir jouer.
Bref, Thing ne comprenait vraiment pas où était le problème. En fait, il ne comprenait même pas qu’il y avait un problème. A Crimson, les gens qui s’exclamaient « Tu te fous de ma gueule, bâtard ? » n’étaient pas si rares. L’australien supposa alors que c’était sa manière de lui souhaiter la bonne soirée et s’apprêta donc à tourner les talons pour rejoindre Noise …
Malheureusement, le brave vendeur au sang chaud était habitué aux petits délinquants du quartier qui partaient sans payer et n’allait pas se laisser faire, pour le coup. Vif, il sauta agilement du comptoir et attrapa la queue de cheval du jeune homme pour le tirer vers lui avec force.


« Tu restes là. Si tu peux pas payer, j’appelle les flics. Point barre.
- Hé ! Mes cheveux, fils de … »

Son insulte n’eut cependant pas la chance de finir, mourant écrasée contre le mur. Quand tu décides de vendre des kebabs dans une ruelle de Crimson District, vaut mieux savoir te défendre. Aussi habitué à foutre la sauce blanche sur les frites qu’à tataner des connards, c’est sans grande difficulté que le restaurateur immobilisa l’australien, lui tordant les bras dans son dos. Dans la violence de l’action, le sandwich fut lâché et s’écrasa contre le sol carrelé, vomissant son copieux contenu.

« Fils de … ? Mais pour qui tu te prends, sérieux.
- … Mon …
- … Eh ?
- … Mon Kebab … »

Cadavre au sol. Deux témoins. Si ce n’était plus. Le crime pas parfait du tout. Malheureusement, Jig n’était pas le mieux placé actuellement pour jouer les héros de la salade et du petit pain.

Mais c’est de la violence.:
 

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeDim 23 Mar - 1:14



    Une fois n'est pas coutume, Thing réagit au quart de tour, et le temps que Noise se remette de la claque d'amitié virile assénée entre ses omoplates, l'australien était déjà loin. L'américain se redressa avec un soupir, massant une de ses épaules malmenées à force de tirer son pote derrière lui ; il ne suivit pas ce dernier immédiatement, alors qu'il pénétrait dans l'échoppe baignée de la lumière jaunâtre de deux ampoules solitaires.
    C'est que d'une, la fuite ne lui avait pas ouvert l'appétit - au contraire - et de deux, il préférait vérifier qu'il avait du cash sur lui avant de pénétrer dans un magasin. Question de sûreté.
    En plus, il sentait une vague menace planer alentours : il n'y avait personne dans les rues et les ombres semblaient le narguer. Autrefois, le jeune homme aurait argué avec lui-même qu'avec sa chance, il ne risquait rien. Seulement cet état des faits avait été plusieurs fois contredit depuis son arrivée sur le serveur. Et en l'occurrence, il y avait tellement de choses qui pouvaient aller mal qu'il n'aurait pas su quoi choisir.
    Les types du casino pouvait les retrouver, déjà. Étonnant mais possible.
    Ensuite, les flics pouvaient débarquer. Les malades qui peuplaient Crim' pouvaient traîner dans les coins en attendant de lui couper la gorge. Un bug du serveur pouvait faire débarquer une armée de fantômes. Et tout un tas de trucs réjouissants du style.
    Maintenant qu'il y songeait, il n'avait pas envie de s'attarder dans le coin, tiens. Autant se dépêcher et ne pas faire le difficile, alors.
    Noise tirait une poignée de PO de sa poche lorsqu'une pensée le frappa soudain et le fit se tourner vers le kebab. L'australien était bien fauché, pas vrai ?

      « Tu te fous de ma gueule, bâtard ? »

    Le temps que les différents bruits de choc et menaces crachées contre l'insolence se répercutent entre les tympans de Noise, celui-ci n'était déjà plus là. Triste à dire, mais le réflexe de conservation ne s'élimine pas comme ça.
    Surtout que le jeune homme n'avait jamais eu l'intention de s'en séparer.
    Il ne savait pas ce qui se passait exactement dans cette boutique, mais ce n'était pas dur à deviner : Jig', des jetons rouges, un mec avec les pieds sur terre. Et pas commode, à priori.
    Sans garder en tête la façon dont il y était arrivé, Noise se retrouva aussitôt assis au bord du toit de la baraque branlante, tout proche de la porte. Là, il tira une cigarette de sa poche en se fustigeant intérieurement.
    Tout mensonge étant inutile, nul besoin de préciser qu'en temps normal, il ne serait même plus dans le quartier.
    S'il était très doué pour la provocation, le moindre soupçon de baston suffisait à lui faire prendre la porte comme si de rien n'était. Les bagarres, il ne les gagnait jamais, et les fractures il pouvait s'en passer. Et quand il n'était pas tout seul dans le coup, les autres se débrouillaient généralement mieux tout seuls.
    En même temps, c'était pas comme s'il pouvait lui donner un coup de main à Thing, hein ? A part se faire étaler, éventuellement, ce qui n'aurait pas avancé grand-chose. Et puis il était grand, hein, il pouvait se débrouiller, ajouta-t-il mentalement en allumant sa clope. D'autant plus que le tenancier avait parlé de flics, ce qui impliquait qu'il n'avait pas l'intention de lui faire la peau. S'il se souvenait bien, la chef de police malade avait l'habitude de Thing, il pouvait pas lui arriver grand-chose de mal.
    Alors que lui, si les flics le choppaient, il était dans la merde. Couvre-feu et tout ça. Ça les faisait pas rigoler, bizarrement.
    Au-dessous, le malabar continuait de rugir comme les bestiaux qu'il mettait dans son pain.

      « Fils de … ? Mais pour qui tu te prends, sérieux. »

    Et puis Jig' qui marmottait un truc à propos de son kebab. Noise parvint à en conclure que si le jeune homme était visiblement encore en un seul morceau - ou en tout cas, encore capable d'utiliser ses cordes vocales - ça ne devait pas être le cas du sandwich. Ses oreilles ultrasensibles avaient enregistré un "splotch" piteux de viande et sauce écrasées par terre. RIP.
    Bon, il serait peut-être temps de mettre les voiles, là.

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeSam 29 Mar - 14:54

L’honnête vendeur de fast food, que l’on nommera Xyz pour plus de commodité et de chaleur à son égard, était habitué aux délinquants. Ces sales joueurs qui se croyaient les « maîtres du monde ». Non non, faut payer mon pote, on est tous dans la même galère alors tu fais pas chier. Ce manque de condescendance n’était d’ailleurs pas exclusif aux habitants de Crimson District. Malgré les apparences, la zone n’était (heureusement) pas constituée que de connards finis et n’avait rien à envier aux autres îles. Lorsque Xyz prenait le thé avec ses camarades Kebabiens d’autres horizons, la majorité avait toujours dans son sac une petite anecdote sur des gens ayant tenté de les flouer sans remords. Mais bon, fallait savoir les mater et tout allait bien. Montrer qui était le patron.

Ce qu’il faisait très bien là, avec ce mec qui pensait pouvoir payer avec ses jouets en plastique tout droit sorti d’une boîte de Monopoly. On la lui avait jamais faite celle-là quand même.
Alors que Xyz lui tordait les bras, l’australien finissait de pleurer son dîner tout en ne s’avouant pas vaincu. Cependant, tenter de se débattre contre la poigne de l’homme était difficile en vue de sa position …
Il allait parler mais aucune autre insulte ne put sortir de sa bouche, son visage écrasé avec violence contre les murs de la boutique. Assez assommé par le choc, Thingumajig fut contraint au silence et au calme. Bon garçon, c’était pas si dur, hein ? Xyz profita ainsi de la situation pour le traîner jusqu’à l’arrière-boutique. Avec toute la grâce et la délicatesse dont il était pourvu, le vendeur balança l’australien auprès de ses copines les sacs de pomme de terre. Après avoir frotté ses mains avec un air satisfait, l’homme tourna le verrou à double tour. Cette prison de fortune suffirait en attendant l’arrivée des flics. Hey, il n’allait pas l’emmener chez lui et le violer pour lui apprendre la politesse. Xyz n’était pas cinglé. Juste barbu.

Après tant d’émotions et débarrassé de son bourreau, Jig émit un gémissement et roula doucement sur le sol froid de sa cellule temporaire. La pièce était petite et étroite, utilisée comme garde-manger par le vendeur. Une ampoule pendouillait au plafond, éteinte. La seule source de lumière provenait de l’extérieur, filtrant à travers une grille d’aération située en hauteur. Sinon, on aura compris que des patates trônaient au sol mais, il s’y trouvait aussi des étagères bourrées de boîtes de conserves ou de sauces. Une autre porte grise devait mener à la chambre froide … Cependant, l’idée d’aller y faire un tour ne traversa pas l’esprit chamboulé du borgne malmené.  Non. Il préféra plutôt se remettre sur ses jambes tremblantes et foncer droit dans l’entrée close. Le choc fit un grand bruit qui n’échappa pas à Xyz, finissant juste d’appeler les forces de l’ordre.


« Woh, on se calme là, eh ! »

Il était coriace le bleu, n’empêche. Dopé à la drogue ? Ou juste chtarbé. Ou les deux. Préférant ne pas ouvrir de débat sur la question, le restaurateur grommela quelques incompréhensibilités dans sa pilosité faciale massive. Il était temps de nettoyer toute cette merde, là. Gaspillage de nourriture, sérieusement.

Fuck it. Du côté de Jig, y’avait pas de chaise pour l’aider, là. En plus, à force de se faire tabasser et bousculer depuis tout à l’heure, il avait un mal de chien, putain. Thing frotta son front afin de calmer sa douleur crânienne avant de se laisser tomber, retrouvant son lit de tubercules. Ben, tiens. Tant qu’il y était. L’une de ses mains tâtonna l’un des sacs en toile et en sortit, triomphante, un légume cabossé. Comme s’il s’était s’agit d’une banale Gala, le borgne le frotta contre son t-shirt avant d’y croquer.

Et on mâche. Et on mâche. Et on mâche. Avant de tout recracher.

Dégueulasse.

L’australien repensa à son Kebab qu'il avait à peine eut le temps d’entamer … Définitivement, il ne comprenait pas qu’est-ce qu’il avait pu prendre à ce connard de Kebabien. Sérieux. Qu’on lui explique. Hoy, Andrew. Hoy, Noise. Quelqu’un, please.

C’est dur la vie.


Spoiler:
 

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeVen 4 Avr - 21:13



    Assis sur ses talons entre deux tuiles passablement érodées, Noise mâchonnait sa cigarette avec un acharnement proche de la perversion. L’altitude froide et piquante sous les quelques pixels étoilés qui piquetaient désormais le ciel imprégnait ses vêtements et le faisait frissonner. En bas, dans la boutique, le concert de grognements et feulements de colère, bruits de chocs et insultes, continuait de retentir. Un vrai combat d’hommes, sans grands discours ni plaidoyer.
    Et de fait, des plus faciles à suivre quand on a pas l’image.
    En un sens, le jeune homme préférait largement ses propres scènes de conflit : au moins la conversation valait le coup d’être entendue. En l’occurrence, impossible de savoir ce qui se pass…
    Le bruit d’une porte claquée et d’un loquet qu’on rabat lui titilla l’oreille, ramenant l’action à quelque chose de quasiment compréhensible. Noise se figea un moment, analysant les chocs sourds et répétés, puis la conversation du type au téléphone.
    De mieux en mieux.
    Il se rendit compte qu’il avait un goût ignoble dans la bouche : à forcer de broyer sa clope entre ses dents, cette dernière avait fini par crever ; le jeune homme cracha le tabac sur le toit avec dégoût et jeta le reste du bâtonnet par-dessus bord.
    Bon, là ça commençait à craindre grave. Il était grand temps qu’il se tire.

    Grand temps qu’il se tire. S’il voulait sauver sa peau. Tout ça.

    Avec un juron craché entre des dents serrées, Noise rabattit la capuche sur sa tête et sauta du toit à l’arrière du bâtiment.
    Genre ; Comment il pouvait faire quoi que ce soit lui dans ces cas-là ? Il était programmé que pour sauver sa peau à lui merde. Et encore, le pourcentage de réussite était loin de chatouiller les 100%.
    Il le faisait chier aussi l’australo, avec ses jetons en plastique, bon sang !
    T’es con Shawn. Bordel ce que t’es con.
    Une fois dans la rue, le décoloré jeta des regards furtifs aux alentours : quoi qu’il ait l’intention de faire – et il ne savait même pas encore – il devait le faire vite. Les chiens de garde de Crimson étaient du genre rapide et tenace.
    Un tour rapide du mur lui révéla l’absence de porte de derrière ou de trappe de secours cachées sous les poubelles : en revanche il ne mit pas longtemps à repérer un ventail accessible.
    En deux temps trois mouvements, Noise ramena la poubelle la plus stable contre le mur et l’escalada :

      « Jig’ ? »

    « Pourquoi tu l’as pas transformé en courgette ce mec ? » Fut la première question qui lui vint à l’esprit, mais il doutait que Thing ait une quelconque réponse à lui fournir.
    A la place, il se donna le temps de la réflexion et reprit :

      « Mon vieux, je sais absolument pas comment te tirer de là. »

    Ce qui n’était ni plus ni moins que la stricte vérité. Il n’avait jamais eu la prétention d’être utile à autrui, et en était habituellement – comme on pouvait s’y attendre – profondément et sincèrement désolé.
    L’ouïe en alerte, le garçon pouvait même entendre les battements de son propre cœur contre ses côtes. Ce n’était pas des reniflements de chien, plus loin dans la rue ? Non, pas encore.

      « Les flics vont pas tarder, mec. T’as pas un truc utile avec toi ? »

    Il lui répugnait singulièrement d’employer la manière forte. Pas son style. Trop de risques. Migraines à la clé.
    Cela dit, il n’allait pas avoir le choix très longtemps.

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeJeu 24 Avr - 12:06

Ah.
Il ne savait vraiment pas quoi faire. A part attendre. Elles étaient confortables ces pommes de terre … L’australien aurait abandonné tout espoir de réflexion s’il n’avait pas entendu le choc d’une poubelle que l’on collait près du mur et une personne y montant. Le peu de lumière qui entrait dans la pièce fut filtrée par l’ombre du ninja des rues :


« Jig’ ? »

Oh. Noise. C’était gentil de passer. La famille, bien ou bien ? Et ta sœur ? Bon, ce n’était pas le moment de poser ce genre de questions existentielles. Et mine de rien ça ne faisait pas si longtemps qu’ils s’étaient quitter, n’est-ce pas ? … Ruminant toujours dans son tubercule, le borgne n’en savait rien. Mais qu’importe.

« G’daaaaay, Noise ! Sérieux, on peut plus acheter des trucs tranquille ! »

Il était content de l’entendre. Les pommes de terre n’avaient pas tellement de conversation … ou alors sa tête ne leur revenait juste pas, ne leur donnant aucunement envie de parler avec lui. Il avait croqué dans l’une de leur copine, après … Pas très cool comme premier contact.

« Mon vieux, je sais absolument pas comment te tirer de là. »

Eh ? Le sortir de là ? Oh. Ouais, c’est vrai que ce serait pas mal …

« Les flics vont pas tarder, mec. T’as pas un truc utile avec toi ? »

Les flics ? Raah. Thing grogna en se relevant, lâchant aussi le légume dans sa main. Ça allait plus l’avancer à quelque chose que de rester assis. L’autre connard avait dit qu’il allait appeler les flics, ouais. Eh. Ok, le jeune homme avait déjà fait un tour à la prison de Crimson … C’était sympa, souvent bruyant mais quand même. Malgré tout, il préférait cent fois plus son appartement. Pourquoi les policiers ne l’y emmenaient pas, plutôt ? Au lieu de se faire chier et tout à l'embarquer au commissariat et remplir de la paperasse.

« Utile ? Avec moi ? »

Thing n’essaya même pas de réfléchir. Il savait pertinemment qu’il n’avait rien à part ses clés (quelque part, sans doute.) et les jetons rouges. Et peut-être d'autres trucs oubliés. M’enfin. L’australien regarda d’un peu plus près la pièce où il se trouvait … Faute de mieux.

« Rhmm. Nop, mais ici y’a de la bouffe. Des patates, des tomates, des … »

Et ainsi commença une large énumération de produits alimentaires. Paroles qui n’échappèrent pas au propriétaire de la boutique.
Le Kebabien était on ne pouvait plus impressionné par la vitalité de ce vaurien. Putain, quoi. Il l’avait quand même jeté comme un vulgaire sac et pas mal amoché, pourtant il avait la force de … de quoi, au juste, bordel ?
Avec force, l’homme tambourina sur la porte et haussa le ton :


« Eh oh, y’s’passe quoi là-dedans ?
- Ça se voit pas, duh ? Je parle. »



Le restaurateur n’était pas vraiment sûr de ce qu’il lui avait pris, du coup. Curiosité ? Excès de zèle ? Trop grande confiance à ses capacités martiales ? En même temps, comment prendre au sérieux ce teubé bleu ? Dans tous les cas, Xyz s’en alla fatalement réouvrir son garde-manger … et y découvrir son prisonnier soupesant l’un de ses gros pots de mayonnaise … Enfin. Pas longtemps.

Dans son investigation des lieux, l’australien avait été amené à atteindre les pots de condiments et avait machinalement pris l’un des pots le plus proche. Il était en plastique blanc et plutôt lourd, ne donnant aucun indice sur son contenu … C’est sans doute pourquoi il l’ouvrit et plongea son index dans la crème blafarde  avant de la porter à ses lèvres. Mayonnaise. Rien d’autre. Pas mauvais. Ça lui changeait de la patate crue.
Thing fronça des sourcils en entendant le verrou de la porte s’ouvrir. Il voulait quoi l’autre, encore ? Sans doute pas lui offrir un nouveau Kebab, ça au moins c’était réglé. Donc, la silhouette imposante de son bourreau lui apparut en contre-jour … Enfin. Pas longtemps.

Xyz avait l’air moins cool, le pot de mayonnaise sur la tête et le corps gisant sur le carrelage après avoir glissé sur la mélasse graisseuse. Thingumajig enjamba le colosse in extremis pendant qu’il se battait pour comprendre ce qu’il venait de se passer :


« Woh. Je suis sorti, mec. »

Sans plus attendre, l’australien récupéra ses petits jetons rouges encore sur le comptoir. Si l’autre n’en voulait pas, il les reprenait, hein. Merde, quoi.

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeDim 25 Mai - 20:41



    La meurtrière était trop étroite et surplombait le sol de trop haut, ce qui empêchait Noise d'apercevoir son pote enfermé dans la remise. D'un côté ça n'aurait pas avancé à grand-chose, de l'autre il ne pouvait pas être certain que Jig' n'ait pas été bâillonné dans un coin pendant que le vendeur lui donnait la réplique en se payant sa tête. Il devait bien y avoir des imbéciles qui prenaient leur pied en faisant ce genre de blagues sur ce jeu, et à moins de réactiver son pouvoir Noise ne pouvait pas franchement s'en assurer. Ça s'imite une voix, si.
    Si ça se trouve c'était même un de ces fichus fantômes ou un doppelgänger quelconque qui n'attendait que de le voir risquer sa peau pour le voir se faire dépecer en ricanant. Sérieusement, il avait un bon millier de raisons de prendre ses jambes à son cou, et la liste en question s'allongeait de seconde en seconde. S'il avait eu un programme interne pour la visualiser, Noise était persuadé qu'elle aurait obscurci son champ de vision, avec quelques encadrés "WARNING" "WARNING" s'ouvrant d'un côté de l'autre pour parfaire la mise en scène.

      « Rhmm. » Reprit la voix louche de l'autre côté du mur. « Nop, mais ici y’a de la bouffe. Des patates, des tomates, des… »

    La longue énumération qui suivit ces mots confirma en une fraction de seconde l'identité de celui qui les prononçait. Noise retint un soupir : malheureusement c'était bien Thing qui était retenu prisonnier là-dedans, et il n'allait pas pouvoir se faire la malle en hurlant après des armées de poltergeist. Difficile d'imaginer quelqu'un d'autre sur ce jeu sortir sans broncher ce genre de réplique.
    A moins qu'il n'ait un frère jumeau quelque part.
    Et gosh ça ce serait hardcore.
    Mais il aimerait bien y assister quand même.
    ... des cornichons, des champignon, de la bolo et de la mayo.
    Alors que Jig' terminait sa litanie comme un adepte une formule rituelle destinée à invoquer le grand prête sanglant du saucisson, Noise déplaça un pied sur sa poubelle pour garder son équilibre. Le couvercle émit un raclement métallique.

      « Putain mec c'est trop bien on va pouvoir se faire une pizza ! »

    En même temps il commençait à avoir faim, là. Il aurait dû le prévoir quand même, faire un sac pique-nique ou un truc comme ça.
    Soudain, la voix du type de la baraque retentit à nouveau : Noise passa les doigts dans ses mèches claires, embêté mais déterminé à ignorer sa voix le temps qu'une idée lui vienne... puis un bruit de choc lui fit relever la tête.

      « Jig' ? »
      « Woh. Je suis sorti, mec. »

    ... Ah ben voilà qui était rapide.
    S'il n'avait pas été du genre à éviter les emmerdes à tout prix une fois que celles-ci se montraient, Noise se serait sûrement montré vexé que tout ce soit réglé si facilement alors qu'il avait eu la bonne grâce de rester là au lieu de rentrer chez lui. A la limite il aurait même pu s'allumer une autre taffe et la fumer tranquillement en attendant que son pote fasse tout le boulot.
    S'il avait su. Cela dit, s'il n'avait pas parlé à Jig', celui-ci aurait-il attiré l'attention du vendeur, et aurait-il tenu le salvateur pot de mayonnaise en main au moment fatidique ? L'un dans l'autre, il en doutait.
    Ce qui voulait dire qu'il était foutrement indispensable quand même. Dommage que cette pensée ne lui fasse ni chaud ni froid.
    Se demandant à quoi tout cela pouvait bien servir, le jeune homme descendit de sa poubelle et refit le tour de la baraque pour rejoindre son pote à l'entrée. Et avec un peu de retard, il lui sortit enfin le truc le plus plausible qui lui était venu à l'esprit devant la situation :

      « Damn guy, pourquoi tu l'as pas transformé en courgette ? »

    Secouant la tête, il s'empressa d'aller faire les poches au pauvre type qui gisait sur son propre carrelage, une bosse de la taille d'un œuf sur le crâne recouverte d'une fontaine de mayonnaise. Sweet dreams.

      « Au moins t'es reposant comme gars haaan, tu sais que si tout le monde était comme toi y aurait jamais d'action dans les séries ? Fallait me dire que tu maîtrisais le lancer de mayo mec je t'aurais attendu devant. »

    Son estomac émit un gargouillis discret. Et en plus je crève la dalle.
    Il s'apprêtait à proposer de cambrioler le frigo lorsqu'un son lointain le figea sur place.
    S'il ne s'abusait, c'était le doux son des aboiements et des hurlements de mégaphone qu'il entendait là.
    Deux possibilités : soit la ravissante créature qui entendait botter le cul à tous les malfrats de Crimson avait décidé de faire une descente au casino et dans le reste de la ville afin de coffrer tricheurs, pickpockets ainsi que tous ceux qui ne respectaient pas le couvre-feu et éventuellement quelques outsiders ; soit les renforts appelés par kebab-man étaient en train de débarquer.
    Dans tous les cas, ça craignait grave.
    Noise se redressa, passa devant Jig' et sortit dans la rue. Une moue lui déforma les traits un instant, puis il soupira :

      « Ahhhhh ça craint. Faut se tirer man. Enfin toi tu peux chercher un autre kebab, tant que tu t'éloignes de là je suppose qu'ils feront pas le lien avec l'auuutre là. » Un vague geste désigna le type toujours allongé dans une mare de condiments.

    En ce qui concernait sa propre peau bientôt accrochée dans la salle à manger de Father entre les trophées de chasse, ça risquait de barder davantage s'il se faisait coincer par les flics.
    Pas qu'il soit Euphémiennement connu mais assez pour qu'on sache un peu qu'il n'était pas le joueur le plus honnête du monde.

      « C'est dommage pour ton kebab quand même. C'était bon au moins ? »

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeMer 28 Mai - 22:08

Alors que Thingumajig empochait de nouveau ses jetons, dans son dos ne tarda pas à apparaître Noise. Le Hope Corpien le salua par une question qui le fit légèrement froncer des sourcils. Qu’est-ce qu’il en savait, au juste ? Peut-être n’avait-il pas eu l’occasion de toucher le nez de son agresseur … En même temps, vu comment il lui avait tordu les bras. Non, le kebabien appartenait sans doute à ces ninjas confirmés à qui des gestes surprenants comme une main trop près du visage ne faisait ni chaud ni froid (contrairement au mec chapeauté du casino, quoi.). Et d’une vivacité rare, il la lui aurait sans doute tordue sans plus de politesse. Non, l’australien y tenait à sa main … Et avoir mal était douloureux.
A cette pensée, il frotta sa tempe gauche en grommelant alors que son pote s’amusait dans son coin.  Il ne comprit pas tellement ce qu’il voulait dire, d’ailleurs, en le qualifiant de "reposant" ? Il n’était pas fatigué, mais ne trouvait pas non plus que leur petite soirée pouvait s’apparenter à une banale sortie bar. C’était pas de l’action que d’avoir couru dans le casino, sauter d’un toit, s’être fait enfermé par un restaurateur cinglé ? Eh ben, il ne comprenait plus rien à la vie … déjà qu’il avait du mal au départ.


« J’te l’aurais bien dit si je l’avais su, hein. »

Se connaître des talents comme lanceur de mayonnaise n’était pas à la portée de tout le monde. Il ne l’avait pas senti de l’intérieur … Pas de coup de foudre, non.  Certaines personnes avaient le don, disait-on. Ce don qui vous électrocutait tous les sens et faisait monter l’adrénaline. A la télévision, Thing était certain d’avoir entendu quelqu’un dire ces mots : « La première fois que j’ai vu un cheval, j’ai compris. J’ai compris que je donnerais ma vie pour l’équitation. ». Qui pouvait réellement comprendre la flamme de la passion ? Celle-ci semblait parfois s’embraser n’importe où, n’importe quand et surtout avec n’importe quoi … Même un pot de condiment pour kebab ? Ouais, why not. Si lui n’avait rien ressenti ne fermait pas les portes aux autres gens de cet univers.

Se perdant dans un fil de pensée dont il ne savait même plus la source, Jig ne se réveilla que lorsqu’il vit passer un éclair blanc devant son unique œil. Tranquillement, il suivit Noise dans la rue et tendit l’oreille, cherchant ce qui pouvait bien l’embêter comme ça.


« JAhhhhh ça craint. Faut se tirer man. Enfin toi tu peux chercher un autre kebab, tant que tu t'éloignes de là je suppose qu'ils feront pas le lien avec l'auuutre là … C'est dommage pour ton kebab quand même. C'était bon au moins ? »

Sans trop savoir d’où il venait, un rire nerveux prit soudainement Thing qui tapota par grands geste l’épaule de l’américain.

« Ouais ouais. Bah, tant pis. J’ai plus faim d’ailleurs, la patate m’a coupé l’appétit. »

Crûe ce n’était vraiment pas bon, hein. Le jeune homme cessa de titiller Noise et s’étira. Bon, il était temps de partir alors ? C’est vrai qu’il y avait des bruits inquiétants qui commençaient à se rapprocher … le genre à lui hérisser les poils et secouer un panneau danger juste en face de son visage. Pas qu’il n’aimait pas la police, hein, Jig était obligé de les supporter vu ses nombreux séjours en prison … Mais bon, ça ne l’empêchait pas de les trouver franchement chiants.

« Oy, au fait, attends … »

Alors que son ami allait dégager fissa, Thing tendit son bras et l’attrapa par le visage, lui pressant sans y penser le nez du plat de sa main.

« Ah, oups. Sorry, mate. »

Des ombres commençaient à apparaître de l’autre côté de la rue, hu. Ouais, fallait partir. Rangeant l’avocat dans sa poche, Thingumajig s’envola ni vu ni connu dans la rue opposée tel un oiseau de la nuit. Sans les cris qui allaient avec, heureusement pour sa discrétion.
Lorsqu’il en eut marre de courir (ne sachant plus trop où il était et, en même temps, ne souhaitant pas que Noise redevienne normal dans ses vêtements), l’australien s’arrêta et alla s’asseoir sur un muret.
Déposant l’avocat à ses côtés, comme le fidèle compagnon qu’il représentait, il reprit la conversation là où il l’avait laissée :


« Donc, dis, j’ai pas compris pourquoi il m’a cherché l’autre, là … Tu sais, toi ? »

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeJeu 12 Juin - 15:40



    Son instinct et ses pieds s'étaient réunis en congrès extraordinaire pour lui hurler en chœur de foutre le camp et plus vite que ça. Non pas qu'habituellement ils soient si en froid que ça, mais en général sa langue s'arrangeait toujours pour foutre la merde entre eux et ruiner leur belle coordination. Ou ses yeux, lorsqu'il y avait un truc à piquer pas trop loin de ses doigts.
    Décidément, les différents sénateurs siégeant dans l'hémicycle qu'était son corps n'avaient rien à envier à ceux de la politique terrienne. Jamais d'accord sur quoi que ce soit.
    Pour le moment, c'étaient son cerveau et ses oreille qui s'allaient gentiment pour écouter Thing raconter ses histoires de patate sans en comprendre un seul mot alors que les cris se rapprochaient et qu'il allait visiblement falloir enclencher la seconde dans un avenir plus que proche.
    Noise supporta sans broncher l'accolade de son ami, lequel n'avait pas l'air plus inquiet que ça.
    Mais en y pensant, le jeune homme ne se rappelait pas avoir déjà vu son pote inquiété par quoi que ce soit. C'était peut-être une notion naturellement absente de son cerveau, à moins que la barre de fer qui lui avait traversé la tête l'ait tout simplement clouée au mur au passage.
    Noise avait toujours trouvé cette histoire de barre de fer tout simplement awesome.
    Ses pieds étaient en train de gagner le débat sur ses oreilles lorsque Jig' se tourna vers lui.

      « Oy, au fait, attends… »
      « Mais qu'est-ce que tu f-. »

    -aaaaaaaaah je suis un... qu'est-ce que c'est ? C'est un avion ? C'est un lamasticot ? Non ! Yo soy un avocado ~
    Dommage que les avocats n'aient jamais eu de mains pour se facepalmer. Noise essaya, pourtant. Il essaya vraiment, même, mais sans grand résultat comme quelqu'un de plus sensé aurait pu s'y attendre. En plus, les tressautements frénétiques dont l'agitait les mouvements de course répercutés dans la poche de Thing l'empêchaient passablement de se concentrer. C'était sûrement de là que venait le problème.
    Un avocat sauteur.
    Te prends pas un poteau, mec. Ouvre les yeux, s'il te plaît.
    Parce que c'était le genre de problème qu'il s'attendait souvent à rencontrer avec Thing. Non pas qu'il doutât de ses capacités, mais le voir piquer un sprint alors qu'en général il n'arrivait pas à reconnaître les gens dans la rue lui causait de temps à autre une légère appréhension.
    Parfois cela dit ; parce qu'il n'était pas l'être le plus prudent et rationnel du monde non plus.
    Quant à savoir qui de Thing et lui l'était le plus... Qui était l'avocat, là, déjà ?

    Au bout de ce qui parut une éternité au légume, l'australien s'immobilisa et l'attrapa pour le poser sur ce qui semblait bien être un mur. Noise prit le temps d'admirer la différence de taille du paysage qu'il observait depuis sa position de petit avocat bien sage, tandis que Jig' s'asseyait à côté de lui.
    Dommage que personne ne soit là pour immortaliser ce moment. Le borgne et l'avocat. Il aurait accroché le cliché dans son salon.

      « Donc, dis, j’ai pas compris pourquoi il m’a cherché l’autre, là… Tu sais, toi ? »

    Noise avait bien d'autres question, du style "pourquoi tu m'as chopé par le visage motherfucka ?" ou "c'est cool de bavarder avec un avocat, non ?" - mais cela aurait donné lieu au débit immédiat d'un quelconque raisonnement tordu passant sans doute par un "tu voulais pas me prendre la main haaaaan" totalement hors de propos qui donnerait immédiatement envie à l'américain de noyer le poisson en parlant de légume farci au surimi et en précisant que mister blue jean n'avait pas intérêt à essayer de le bouffer parce que sinon il -

      « Sais pas. Différence de culture, peut-être. » Marmonna-t-il, ressentant une pointe de déception en constatant qu'il n'était pas toujours capable de mener deux raisonnements farfelus poussés en même temps.

    Petite revanche parce qu'il était quand même coincé jusqu'à nouvel ordre dans la peau rigide et verte d'un légume. Avec sa chair tendre en plus, il risquait gros.
    Mais quand même, un avocat qui parle. Bordel ce que c'était la classe.

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: L'avocat philosophe.   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeLun 23 Juin - 23:58

Ce qu’on appelle un rendez-vous. :
 

A sa question, l’avocat n’eut qu’une seule chose à dire :

« Sais pas. Différence de culture, peut-être. »

Sans grande émotion sur le visage, Thing regarda le fruit d’où était sortie la voix de son ami. La scène n’avait rien d’étrange, pour lui. C’était son pouvoir, après tout, de transformer les gens en leur touchant le nez. C’était marrant, au début. Puis ça a fini par ne plus le faire autant rire tellement c’était ancré en lui. Comme quand … Comme quand on prend un bain de mousse tous les soirs. Ou quelque chose comme ça.
Bref, la réponse de Noise, bien qu’aussi éclairante qu’une ampoule morte, ne surprit pas non plus l’australien. S’il devait tout le temps se surprendre de tout ce qu’il ne comprenait pas, de toute façon, on n’était pas rendu.


« Ah. »

Fit-il simplement, retournant son regard de cyclope devant lui avant de se décider à le laisser vagabonder vers le ciel. En ville, d’habitude, on ne voyait pas les étoiles à cause des trop fortes lumières et de la pollution … Mais ça c’était sur Terre. Là, à Euphemia, qu’il se trouve à Crimson District ou à Holy Sword, Thing les voyait toujours briller d’un même éclat. Ces petites lumières étaient bien les seules qu’il supportait de regarder un petit moment.

« Compliqué. »

Déjà il laissait la mésaventure du Kebab derrière lui, pensant plutôt à Electroweak. Ça faisait comment de parler aux étoiles ? Et tiens, elle faisait quoi, là ? La fête ? Dans un bar ? Ou bien elle roulait dans l’appartement ? La première proposition était sans doute la plus probable. Mais le mieux serait peut-être qu’il rentre, il aurait sa réponse du coup. Cependant, là, assis sur son muret avec ce petit avocat bien mûr … Na, il n’était pas motivé à partir.
Même quand celui-ci se retransforma en américain à capuche, d’ailleurs ; les cinq minutes étant passées. Son œil noisette se retourna vers lui le plus naturellement du monde, se disant que, hey, elle était vraiment sympa cette coupe de cheveux.


« J’aime tes cheveux. »

Peut-être même qu’avec un peu plus …

« Si y’avait plus de bleu, ce serait mieux, même. »

Bleu comme la mer. Il aimait bien la mer, Jig. Il n’y avait pas de belles vagues sur Euphemia pour sortir les maillots de bain et les planches. Andrew … Non, Andrew n’était pas là.

« J’ai envie de surfer, bordel. »

Les pensées sortaient de sa bouche à mesure qu’elles effleuraient son esprit. Peu importe si ça semblait décousu, hors contexte … Lui en tout cas ne s’en rendait pas compte. Ou s'en fichait complètement. Et ça n’allait pas être Noise qui aurait son mot à dire sur la logique de ses discours.

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Duck says quack, and Jig goes g'dayy ♪   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeDim 29 Juin - 15:02



    lorsque le garçon reprit sa forme humaine il vit thing qui le regarder d'un regard brulant comme de l'eau bouillant il se cacha sous sa capuche gêné mais le beau male lui dit:

      « J’aime tes cheveux »
      « S-sempai... >////< » fit il en rougissant, il ne voulé pas croire mais cette question vouler t'elle dire que?

    il pensa ensuite que si sais pour thing il pourra bien se faire tous les cheveux en bleu si sais pour lui il sera heureux de le faire.

      « J’ai envie de surfer, bordel. »

    a ses mots il rougi de plus bel et répondit:

      « A-ah oui ? M-mais tu sais, toi et moi enfin, je veux dire o-on ne devrait pas... »

    sais vrai sa il ne vouler pas casser leur amitier. mais il lui prit la manche en mordillant sa lèvre et en le regardent les yeux pleins de daisir et dit:

      « Je peux être ta planche si... si tu veux... »

    il senti une vague de chaleur le remplir et baisa les yeux, oh non qu'allai t il faire si il été rejeter?


Véritable rp écrit après ma résurrection:
 

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 74
Date d'inscription : 06/12/2013

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Si si, c'est la vraie version. Je vous jure, votre honneur.   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeMer 2 Juil - 22:25

J’aime tes cheveux. J’aime tes cheveux. Je m’y perds comme dans les eaux azures de la mer. Mon esprit s’embarque à bord d’un grand voilier et mes cheveux se voient emportés par le vent qui nous pousse tous les deux vers l’infini. Le temps n’existe plus. L’espace n’existe plus. Il n’y a plus que toi, moi et le bateau. On vogue dans le vide et c’est juste tellement beau, tellement chaud que je ne veux plus le quitter. Je te regarde encore … Toi et tes joues rouges. Toi et ta capuche. Toi et ce battement de cœur que rien ne trompe. Courage. Lance-toi. Je te rattraperai. Je t’enlacerai et plus jamais je ne te lâcherai. Be my plancha mi amor.
Soudain. Contact. Un frisson m’émoustille lorsque tu prends doucement ma manche entre tes doigts fins. Je ne quitte pourtant pas tes grands yeux gris tels l’écume. Et j’attends. J’attends que d’entre tes lèvres sortent ces mots.


« Je peux être ta planche si... si tu veux... »

Un sourire se dessine sur mon visage et doucement j’attrape ce si joli menton qui t’appartient. Non, continue de me regarder.

« Well. Come on, mate. We’re going for a ride. »

Et je le pris sous mon bras.

KYAAAAH SEMPAI :
 

I lied. :
 

_______________

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Jig_1110

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 869
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitimeVen 18 Juil - 22:42



    Noise eut la bonne grâce de prendre la contestation de son ami avec la philosophie d'un moine tibétain. Après tout, libre à lui d'ignorer les statistiques et de devenir un australien manchot. Un australien manchot et borgne tiens. C'était pas avec ce profil d'ancien combattant du Vietnam qu'il allait brancher de la minette en soirée mister blue dabedidabeda, c'était clair. Bon, cela dit, c'était de Jig' qu'il parlait là ; ce n'était donc pas forcément un problème.
    Et puis d'ailleurs il aurait déjà fallu trouver un foutu requin sur ce serveur. Quoi que, les requins devaient avoir un radar à surfeurs. Au moins. Comme les groupies qui reniflent leur idole à des kilomètres ou les cochons chercheurs de truffes. L'appel du ventre, un truc comme ça ; faudrait vérifier mine de rien.
    Noise en était déjà quasiment à proposer au seul australo du coin de lui servir de cobaye pour la Belgique pêche au requin, alors que ce dernier en était toujours au surf improvisé façon bûcheron :

      « Sur des troncs d’arbre, c’est pas pareil. On fait peut-être ce genre de conneries en Amérique, mais j’ai jamais vu ça en Australie. »

    Vexé par la mention collée en épithète sur son magnifique continent natal, le jeune homme croisa bras et jambes et ouvrit la bouche pour répondre que les surfeurs manquaient carrément d'imagination ; seulement Jig' paraissait fort absorbé par tous les aspects du problème qu'il venait de lui poser et s'efforçait visiblement de les résoudre à voix haute.
    Un jour ç'aurait été bien qu'il apprenne à lui couper la parole, à Thingu.

      « Mate, en plus, le tronc dans l’eau, on se casserait la gueule à vouloir tenir dessus. » Et de poursuivre, conciliant : « Sinon. On fera ça un de ces quatre, alors. ‘Sais pas. Genre … On prend un arbre et on dévale la montagne d’Holy. Surf terrestre. »

    Sa moue précédente imprimée sur les lèvres, Noise remâcha dans plusieurs sens l'insulte lancée envers sa patrie tout en considérant tout de même l'idée de Thing - qui avait le malheur d'être alléchante en plus.
    En fait il s'en foutait grave de l'Amérique, c'était même pas le problème. Il ne pouvait pas laisser passer l'insulte parce que... parce que, c'est tout. Est-ce qu'un pingouin fait le poirier quand un pélican lui bouffe ses frites ? Non ! Bah c'était pareil, voilà. Moralité, Noise décida tout d'abord de venger le tacle infligé aux USA par l'Australie pendant la première mi-temps.
    Il commença par lui shooter dans le genou dans les règles de l'art en s'écriant :

      « Woooh t'as un problème avec les américains toi làà c'est çaaa ? »

    Et sans crier gare, tendit la main pour saisir l'élastique qui attachait les cheveux de Jig' et le fit glisser pour libérer sa crinière. Et parce que l'agression n'avait rien de très violent, il lui frotta les mains sur le crâne pour bien emmêler la tignasse bleue.
    Sur ce, Noise lui tira la langue avec toute maturité qui le caractérisait puis bondit sur ses pieds et s'éloigna un peu, en équilibre sur le muret.

      « Nahh. Et ouaiis. Pour le surf de montagne. Mais moi je te filme hein ; et je fais le barbec de marmotte. »

    Ça sonnait bien, comme ça,  tiens. Le jeune homme agita un peu l'élastique dérobé à son comparse, éprouvant tout de même quelques doutes quant à la réactivité de ce dernier face à une provocation d'une telle ampleur.

_______________
#993333

"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Noise_11


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF Empty
MessageSujet: Re: "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF   "'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
"'Cause I'm a real fruit bat and I'm ready to rap" ▬ BFF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ouais bah la pomme c'est mon fruit préférée Nah! o/ /SBAFF/
» Real Directions™ pour un meilleur guidage visuel en ville
» Avec de la Floraline***
» Demo Reel 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: Liar Game-