AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 96
Date d'inscription : 06/12/2013

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeDim 8 Déc - 19:53

Thingumajig faisait du beat box.

Il n’était jamais sûr de quelle heure il pouvait être dans ce pays. Le soleil se couchait beaucoup trop tôt bordel, il n’avait jamais vu ça ! Pour lui, là, dans cette nuit noire, il devait sans doute être, genre, presque onze heures ? Eh bien, non. Pendant qu’il crapahutait près d’un lac qui sentait bon la mort, sans doute que des enfants commençaient à prendre leur goûter.
Bon. Au final, il s’en foutait ; pas comme s’il avait un rendez-vous de toute façon. Donc, comme dit, Thingumajig faisait du bruit, créait du rythme, jurait à chaque fois que ses chaussures s’enfonçaient dans la boue trop violemment. La question à se poser alors n’était pas : pourquoi il se trouvait là (qui s’en fout), mais bien où il allait comme ça.

L’Antre des Slenders.
Ce mot ne lui était pas inconnu, pas mal de ses potes lui avait déjà parlé de la légende urbaine … L’Australien avait même joué à un jeu où il était dans un genre de forêt, ou un truc comme ça, pour chercher des feuilles sur des arbres … (Des feuilles papier, hein, pas des feuilles d’arbre, ce serait complètement con.) Il ne savait pas exactement pourquoi d’ailleurs. En fait, avait-on besoin d’une raison valable pour se promener dans une forêt, en pleine nuit, hantée par un monstre dégueu sans visage ? Non. Bien sûr que non.
Bref, mine de rien, arriver à cette grotte de fous (ouais, pas de forêt ici, une grotte, encore mieux quoi !) n’était pas facile. Il fallait faire le tour du lac ! Une petite promenade de santé, tranquille, animée par la musique et les effets de lumière de la lampe torche du jeune homme. Le temps avait filé, au final. Il en fallait vraiment peu pour être heureux.

A présent posté, conquérant, à l’entrée de l’ouverture des plus sombres, Thingumajig ne put s’empêcher de rire. Un rire qui avait de faux air de diabolique scientifique. Sa voix s’engouffra dans l’entrée, se répercutant en écho contre les parois difformes. Le son se perdit jusqu’au silence. Seul le vent continuait de murmurer … Ah, c’était quoi ça ? Fronçant les sourcils, le garçon sorti un élastique de sa poche et s’attacha les cheveux avec. Les mecs, il ne plaisantait plus. D’un pas décidé, il ouvrit la marche vers ce territoire de l’horreur … jusqu’à glisser sur un caillou, tombant sur les fesses. Ses chaussures vaseuses n’aidaient pas à garder l’équilibre, étrangement.


« Oh putain de fffff… »

Il se releva, envoya un coup de pied rageur à la pierre, et reprit donc. Cherchait-il quelque chose de précis ? Pas vraiment. Les ombres qui l’entouraient, elles, c’était une autre histoire.

_______________

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Jig_1110

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 179
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeMar 10 Déc - 9:33

Pas d'infrarouge, évidemment, même pas d'éclairage public ; Casus leva le faisceau lumineux vers le plafond, prêt à faire la conversation aux stalactites qui en pendaient comme des larmes sales de pierre. C'était dégueulasse mais bon, on ne pouvait pas attendre d'une grotte désertée qu’elle soit entretenue tous les jours par une femme de ménage. Le jeune homme sauta de la pierre sur laquelle il s'était hissé sur une autre corniche, au risque de tomber à terre et de se rompre le cou dans l'indifférence la plus totale.

A part lui et les créatures mythiques qui hantaient soi-disant le lieu et étaient à l'origine de ses petites cabrioles risquées, il n'y avait personne ici. De toute évidence, les euphémiens ne considéraient pas vraiment cet endroit comme une promenade de santé ; dommage, pensa Casus en laissant filer un insecte aux grandes antennes qu'il n'avait jamais vu de son autre vie, c'était pas mal pour un rendez-vous amoureux, toute cette obscurité et cette... humidité. Agacé de s'être collé sans faire attention à une paroi suintante, il essuya d'un revers sec de la main son manteau noir. Il allait revenir bredouille et couvert de boue (ou autres substances non identifiées) et ce serait bien fait pour lui, tiens. Ça lui apprendrait à écouter ce que les débiles disaient à propos des endroits les moins fréquentables de ce foutu jeu. Des types aux membres difformes et anormalement longs, et puis quoi encore ? Ça ressemblait aux histoires que les pré-ados en manque d'action se racontaient autour du feu pour se faire peur. Une forêt, une grotte, une maison, un ancien hôpital psychiatrique... Quelle différence, au fond, c'était la même merde. Et pour l'instant, il n'en avait pas vu un seul, de ces fameux monstres. Juste quelques insectes et chauve-souris effarouchés de recevoir de la visite.

Ah oui, sans oublier ses amies les stalactites et les stalagmites. Elles étaient sympas. Elles auraient presque pu suffire si elles avaient été vivantes et flippantes. Tout ça, ça servait qu'à effrayer les fillettes. Casus poussa un soupir et continua son ascension, indifférent au sol qui s'éloignait. La lumière valsait sur les murs et le plafond, éclairant la roche et ses aspérités. Ils étaient trouillards ou assoiffés de sang, ces machins ? Parce que s'ils osaient pas sortir, le russe ne voyait pas l'utilité d'en faire tout un foin. Qu'on les laisse vivre leur vie.

Mais lui il était chiant, alors il avait bien envie de les faire sortir. Ses bottes accrochaient solidement les cailloux, l'empêchant de glisser comme un abruti. Pour partir à l'aventure, il fallait être bien équipé et surtout ne pas sursauter au premier bruit. Le jeune homme n'avait pas les nerfs fragiles ou impressionnables et leva juste un sourcil surpris quand un rire à la Myster Hyde lui parvint de l'entrée, quelques mètres plus loin. Ahun, les Slenders savaient parler ou alors un crétin avait décidé de lui pourrir sa balade en solitaire ?
L'insulte qui fusa un instant plus tard le fit pencher pour la seconde option. Ouais, y'avait qu'un curieux pour pouvoir se casser la gueule dès le début (ça ou il avait fait la connaissance de madame stalactite ou madame chauve-souris). Perché sur son trône inégal, il attendit que l'inconnu se rapproche pour lui envoyer sa lumière dans les yeux.

Ou dans l’œil, plutôt. My bad. C'est qu'il avait presque l'air effrayant, avec sa queue de cheval et son air de... en fait, aucun qualificatif ne lui venait à l'esprit. Et sa tête ne lui disait rien non plus, en passant.

« Oh no, fit-il avec un sourire moqueur, je pensais que les monstres avaient enfin décidés de se pointer. Décevant. »

L'antre des slenders sans slenders. Oui, définitivement, how disappoiting.

_______________
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 96
Date d'inscription : 06/12/2013

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeMar 10 Déc - 12:50

Une aventure débutant par une chute, c’était un bon concept.

Thingumajig faisait en sorte de ne pas aller trop vite, ne voulant pas se retrouver à embrasser le sol. Encore. Il n’était même plus d’humeur à beat boxer ; désolé ses fans. Au lieu de ça, pendant un instant, il s’amusa à allumer et éteindre sa lampe façon disco … avant de se rendre compte que ça lui donnait mal à la tête. De plus, c’est que ça énervait les petites chauves-souris. Ces farouches vampires n’étaient pas d’humeur à danser, bizarrement. Tant pis pour elles.
Allez ! Petits petits petits petits petiiits ? Où êtes-vous les Slenders ? Ne dîtes pas que vous prenez le goûter comme les gosses à cette heure, hein ? Certes, le jeune homme n’était qu’au début de son ascension, mais l’endroit se nommait l’Antre des Slenders, non ? Alors ? Hein, hein ?
Comme à l’extérieur, ça ne sentait vraiment pas bon. Thing ne saurait nommer cette odeur, mais il était capable de dire que c’était loin d’être un parfum de meuf. Après quelques pas dont les sons se répercutaient contre les murs poisseux, le jeune homme sentit comme une présence pas trop loin devant lui. Ah ! Enfin un Slender ? Hu. Vu sa taille, il semblait que non.


« G’d-Aaah ! Samèrelapute … »

Le faisceau sauvage venait de lui coller une vilaine tâche orange sur la rétine. Il la voyait toujours malgré les boucliers que formaient sa main et sa paupière. Putain. Le mec (ou la meuf, il en savait en fait) avait dit un truc … que Thing ne comprit pas. Il préféra donc ne pas y faire attention. Dans tous les cas, l’Australien sentait que le petit projecteur était toujours braqué sur lui, comme dans ces films de policier avec des interrogatoires théâtralisés. C’était quoi au juste cette histoire de gentil et de méchant flic ? Son bras répondit à sa place, balançant avec force sa propre lampe vers le poulet sans uniforme. Un bruit de choc lui fit comprendre qu’il avait touché sa cible. Un autre bruit de verre brisé aussi. Coupable d’ampoulicide volontaire sur sa congénère, la lampe torche (intacte) de l’Australien roula vers d’autres lieux …

YOLO, diraient certains. Thingumajig, lui, s’enquit donc juste à rouvrir l’œil :


« AH ! BEAUCOUP MIEUX. … Rghmr… Il fait noir ici. »

Comment ça lancer sa seule source de lumière était une mauvaise idée ? Fondamentalement, ce n’était même pas une idée, au départ. Le jeune homme avait juste eu un geste instinctif de légitime défense. Bon, peut-être qu’il devait aller chercher sa lampe, non ?

_______________

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Jig_1110

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 179
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeMer 11 Déc - 12:36

L'enfoiré de...
Une insulte en russe s'échappa comme un murmure rageur des dents serrées de Casus, pourtant plus habitué à lancer des « fuck it » à tout va ; il secoua le poignet douloureux qui venait de laisser s'échapper la lampe torche brisée, maudissant l'obscurité qui s'était soudainement abattue sous toutes ses formes. Les yeux bleus foncés distinguaient encore la silhouette du type plus bas, et il ne fallut pas plus d'un quart de seconde au pseudo-pyromane pour se laisser tomber de son perchoir et se réceptionner souplement à terre. Et vas-y que je te balance ma lampe à la tronche, vas-y que je nous fiche dans le noir comme un crétin... C'est cool, si les monstres arrivent, on est parés à les affronter. L'esprit pratique de Casus lui souffla que tabasser un imbécile n'allait pas l'aider à s'en sortir. Au lieu de lui filer un coup, il balaya la semi-obscurité, histoire de retrouver le projectile avant son attardé de propriétaire. Il faisait noir, qu'il avait osé dire, l'autre : « Naaan, tu crois ? » avait envie de lui répliquer Casus sur un ton mêlé d'ironie et de colère.

Heureusement que cette lampe avait aucune valeur sentimentale. Il écrasa les restes de sa lampe avec la semelle épaisse de ses bottines, avant de se pencher vers celle dont l'autre s'était servi pour essayer lâchement de l'assommer : il l'alluma et après s'être assuré qu'elle marchait toujours, l'éteignit pour les replonger dans l'humidité angoissante qu'un claustrophobe n'aurait pas supporté deux minutes. Jour, nuit, jour, nuit. Nuit, et il comptait pas rallumer la criminelle avant un bon moment.

C'était cool, ils pouvaient presque jouer à Colin-maillard, comme ça.

« Beaucoup mieux ouais, j'avoue. T'es un vrai héros, l'attardé. »

Maintenant qu'il y repensait, ça sonnait un peu comme le scénario pourri d'un vieux film en noir et blanc, le genre où un monstre en papier mâché sort de derrière un rocher pour bouffer tout cru le meilleur ami du héros. A la différence près que là, y'avait ni héros ni meilleur ami, et que question longueur de cheveux et intelligence, de ce qu'il avait pu voir, l'autre aurait été mieux dans le rôle de la blonde stupide à forte poitrine.
Casus aimait bien les vieux films, mais qu'on leur colle au moins un monstre crédible, et pas juste des rumeurs de gamins et une lampe torche assassinée. Les crétins en manque de sensations fortes étaient plus dangereux que les rochers glissants et les animaux sauvages, ici.

Casus médita l'idée de continuer sa recherche avec son larcin et de laisser l'autre à son triste destin (il pouvait toujours rebrousser chemin s'il avait peur, l'entrée était pas à deux kilomètres non plus), mais il fallait croire que la petite agression avait laissé son empreinte. Et puis maintenant qu'ils étaient deux, ça aurait été dommage de pas faire connaissance, hein ? Il lui enfoncerait sa lampe au fond de la gorge s'il commençait à le faire chier, point final.

Casus pensait souvent qu'il aurait dû tenir une association de charité. Ahah.

« Tu comptais repousser les monstres en leur balançant ta lampe à la gueule ? Parce que si c'est ça, je te préviens, c'est pas vraiment efficace. »

La preuve, il avait survécu. Les dommages collatéraux s'étaient avérés négligeables, au fond. Un mouvement à sa droite lui fit hausser un sourcil avant qu'il n'en conclut que ça devait juste être une chauve-souris ou un gros insecte. Un mec aux membres difformes ne pouvait certainement pas sortir d'une petite crevasse. Le jeune homme fit tourner la lampe entre ses doigts gantés, curieux malgré lui. Pour être arrivé jusque là, il pouvait avoir combien de Q.I, ce type dont il ne distinguait même pas tout à fait le visage ?

Les paris sont ouverts.

_______________
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 96
Date d'inscription : 06/12/2013

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeMer 11 Déc - 23:17

Les tâches finirent par s’estomper, libérant son champ de vision … Thingumajig allait donc faire le premier pas pour récupérer son bien, mais l’autre n’était visiblement pas de cet avis. D’un geste souple, il s’était retrouvé non loin de l’Australien, mais ne laissa même pas le temps de l’apprécier de plus près, allant récupérer la survivante des lampes. De là-haut, il lui avait semblé plus petit … Mais bon, sa taille ne l’impressionnait pas non plus. Elle était moyenne pour un mâle, par chez lui.
Sans un mot, le jeune homme suivit ce mec qui s’amusait avec sa source de lumière (sans la lui foutre dans les yeux cette fois) avant de simplement l’éteindre.


« Beaucoup mieux ouais, j'avoue. T'es un vrai héros, l'attardé. »

Ouais, ses avis étaient souvent sensés, mine de rien. Majig ne disait jamais rien au hasard, ça partait du cœur. De là à le traiter de héros ? Il était décemment mieux habillé que ces viocs en slip. De plus, il ne comprenait pas pourquoi il avait utilisé le mot "attardé" juste après … Un vrai héros pouvait-il être attardé ? Bah, pourquoi pas dirons-nous … On n’en avait rien à foutre, en fait.

« Tu comptais repousser les monstres en leur balançant ta lampe à la gueule ? Parce que si c'est ça, je te préviens, c'est pas vraiment efficace. »

Compter … Planifier … Prévoir … Non, ce n’était vraiment pas des mots que Thing employait souvent. Là, pour le coup, on lui avait juste parlé de la grotte à un moment. Et puis là, comme ça, il s’était dit qu’une promenade ce serait cool. Ah, y’avait des monstres là ? Why not. C’était même pas pour un stupide défi ou quoi. Juste une pulsion soudaine. Fronçant des sourcils, il répondit :

« Hrm, J’sais pas. C’est con. Si je suis venu, c’est pas pour les repousser au départ. »

Ben ouais, duh. Pourquoi se préparer à aller dans un endroit pour en plus faire en sorte de pouvoir mieux en partir. Ça ne semblait pas idiot ? Surtout dit comme ça ?
Tranquillement, l’Australien s’approcha de l’inconnu et lui reprit la lampe pendant qu’il la faisait tournoyer. Il l’alluma ensuite et orienta le faisceau de lumière devant lui, continuant sa marche. La caverne semblait profonde, mais pas non plus labyrinthique. Comme un gros estomac avec une déco particulière.  D’un "clic", les entrailles redevinrent sombres. C’était vraiment une bonne idée de les laisser dans le noir de temps en temps, ça ne le dérangeait pas tellement. De toute façon, il n’avait rien noté de pertinent. Pas de silhouette longiligne plantée là, au milieu, attendant juste le moment propice pour les saluer avec un grand sourire.


« Tu les as déjà tous tués ou quoi ? »

Thingumajig continuait son avancée tâtonnante vers l’inconnu. C’est pour ça qu’il était là, de toute façon. Un bruit lointain interpella le jeune homme. Le bruit de pierres qui roulent, comme bousculées. Hors contexte, ça aurait pu ne rien vouloir dire … Mais bon, ce n'était pas le seul bruit ici. Entre les battements d'ailes des chauves-souris, le vent, l'humidité, les petites pattes des insectes grouillants ... Pas la peine de vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

_______________

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Jig_1110

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 179
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeMar 17 Déc - 9:36

« Hrm, J’sais pas. C’est con. Si je suis venu, c’est pas pour les repousser au départ. »

On aurait pu faire une liste de tous les adjectifs péjoratifs dont le russe allait affubler son partenaire opportun – parce qu'il était bien parti pour battre une sorte de record du monde, là tout de suite. Il leva les yeux au plafond, gardant pour lui le joli commentaire qu'il aurait aimé faire sur son QI,  glissant un « de rien » à demi ahuri quand la lampe lui fut enlevée des mains. Les ombres s'agrandirent un instant, se mêlant aux roches et aux gouttelettes qui perçaient quelques fois le silence, avant de se taire et tendre à nouveau la main à l'obscurité. Casus battit des paupières : il en avait assez de ces éclairs lumineux qui lui déchiraient la rétine. Qu'il la laisse éteinte ou il allait lui casser la figure, il pouvait le jurer. Y'avait rien ici, de toute façon. Le râleur fit un pas en avant et trouva matière à regretter son perchoir quand sa bottine rencontra une surface flasque et qui faisait mieux de rester non-identifiée. Okaaaaay, respire. T'es dans une putain de grotte, t'attends pas à trouver de l'herbe ou du béton. Bordel,  si ça se trouve c'était un cadavre de chauve-souris.

Arrête de penser, ça vaudra mieux.

« Tu les as déjà tous tués ou quoi ? »

Casus laissa filtrer un rire moqueur, délaissant son cadavre potentiel pour avancer à son tour, cette fois-ci comme un être civilisé et pas comme un singe de rocher en rocher. Les voix sonnaient drôles, dans cet espace renfermé qui faisait trop d'écho. L'avantage, c'était que le moindre bruit se répercutait le long des parois. Impossible d'être pris par surprise, même par des monstres aux membres trop longs. Surtout par des monstres aux membres trop longs, se corrigea-t-il, courbant légèrement le dos pour ramasser un caillou au sol ; le minéral, glacé, roula une seconde dans sa paume avant de rencontrer ses congénères, un peu plus loin devant lui. Casus tâtait le terrain, et c'était pas évident parce que mine de rien, à Zaporijia, y'avait pas des masses de grottes.

Ils se donnaient du mal pour rien, quand même. Ce jeu, il allait finir par crasher un jour, et tous ses beaux décors avec.

« Ouais, je les ai même mangés, c'est pour ça qu'il y a pas de cadavres. »

Et maintenant qu'il y pensait, c'était presque crédible comme rumeur. Ils étaient dans un jeu, pas dans la réalité. Qui savait ce que la belle au bois dormant et ses imbéciles de frères et sœurs avaient pu coller à chaque coin de rue juste pour le fun. Tout bien réfléchi, ça faisait plutôt pitié. Ils avaient rien de mieux à foutre de leur vie que créer une parodie de vie alternative et d'y entraîner de grands inconnus – tout ça pour quoi ? Le jeune homme tira sur la manche de son manteau, un sourire quasi extatique que personne ne pouvait voir sur les lèvres. Tout ça pour de la dynamite. Boum boum.

C'était ce qui arrivait quand on faisait pas gaffe aux invités. Casus était peut-être pas un virus, mais il pouvait très bien agir comme tel en son âme et conscience.

Le silence qui s'était écoulé était minime, juste le temps d'un sourire, d'un rire, d'un soupir. Quoi d'autre ?

« Nan, t'inquiètes, je t'en ai laissé, t'as plus qu'à attendre qu'ils se pointent. Parce que pour l'instant, j'ai vu que dalle. »

A part de l'humidité, des insectes, des chauve-souris, et une crasse qui aurait fait hurler sa mère dans les aigus les plus insupportables. Le monstre des ménagères, mais rien de plus terrifiant. Qui a dit que la patience était une vertu, déjà ? Elle précipitait les inconscients dans le ventre du grand méchant loup.

_______________
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 96
Date d'inscription : 06/12/2013

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeJeu 26 Déc - 18:52

Thingumajig passa la lampe torche d'une main à l'autre avant de la ranger bien au fond de la poche de son pantalon. Il rangea ensuite ses mains bien profondément dans les poches de sa veste ... c'est qu'il y avait un courant d'air. Un court instant, il regarda derrière lui, distinguant légèrement la silhouette de l'autre mec ... qui lança une révélation insoupçonnée :

« Ouais, je les ai même mangés, c'est pour ça qu'il y a pas de cadavres.
- Hiiiiin ... Dommage. C'était bon ? »

Le jeune homme fit claquer sa langue contre ses dents. Il n'aurait pas pu le dire plus tôt, sérieux ? Ça le cassait un peu, là. Mais bon, il était assez impressionné aussi au fond. Manger du Slender n'était pas une mauvaise idée ! Ça avait peut être le goût de poulet ? A entendre les gens, tout avait le goût de poulet de toute façon ...

« Nan, t'inquiètes, je t'en ai laissé, t'as plus qu'à attendre qu'ils se pointent. Parce que pour l'instant, j'ai vu que dalle.
- Dude, t'en as pas mangé alors ? Faudra qu- »

Ses pensées restèrent pour lui alors que son pied venait de se prendre dans une racine ... Une racine. Dans une caverne ? Enfin, cette question ne traversa bien entendu pas son esprit aérien, trop occupé utiliser la force pour se dégager ... Ce qui n'était vraisemblablement pas une bonne idée. La racine criminelle frétilla et commença à se glisser, prenant de la hauteur, pour former une ombre de trois mètre, regardant l'australien de haut. Thing ne la voyait pas dans le noir complet de la grotte, mais il pouvait très bien sentir sa présence imposante.

« Sa. Mère. G'd-... »

Allait-on enfin le laisser finir ses phrases ? Ne serait-ce que sa putain de salutation ?
Il sentit les longs doigts du Slender se faufiler le long de sa gorge avant de se plaquer sur sa bouche, l'empêchant de débiter quoique ce soit d'autre. En réponse à cette délicate invitation à se la fermer proprement, le poing de l'Australien lui échappa, fonçant droit dans ce qui devait être son opposant Slender. Celui-ci se montra cependant plus vif et stoppa le coup de son autre main rachitique. C'était horriblement froid. Mais Thing n'allait pas s'en tenir qu'à ça ; c'était à sa jambe gauche de partir à présent. Elle épousa à merveilles la silhouette qui s'affaissa dans un craquement gerbant. Blessé, sans nul doute, la créature lâcha sa prise qui prit une grande goulée d'air et cracha par terre. C'est qu'il puait grave.
L'agitation se faisait sentir dans l'air. Les deux "aventuriers" d'un soir venaient de trouver ce qu'ils cherchaient visiblement. L'heure du goûter était finie ... Ou venait juste de commencer ?

_______________

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Jig_1110

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 179
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeVen 27 Déc - 15:25

«  Dude, t'en as pas mangé alors ? Faudra qu- »

Casus allait se demander si balancer un crétin dans un ravin lui vaudrait quelques réprimandes ; avant qu'il n'en arrive à la conclusion qu'il se fichait éperdument des dites conséquences, le silence de l'autre le frappa comme une pierre au fonde l'estomac. Habitué aux casse-gueule de la rue et du métier, il se planqua derrière une saillie rocheuse, s'obstinant à distinguer les contours flous et gris de la caverne humide. Il ne fit pas attention aux gouttes qui venaient frapper son épaule à intervalle régulier, ni à l'eau boueuse dans laquelle il avait enfoncé son pied. Tout ce qui l'intéressait, c'était l'énorme silhouette à laquelle l'autre arriéré avait décidé de taper la causette.

Mais. Quelle. Idée. Il voulait pas franchement savoir si frapper ses interlocuteurs était un  moyen de dire « salut » de là d'où il venait ou s'il venait seulement de se rendre compte qu'il parlait pas à un arbre ; dans tous les cas, le bruit de bois cassé était un trompeur. Les végétaux, ça bougeait pas, ça dansait pas non plus. Il ne fallait pas être Einstein pour deviner qu'ils avaient trouvé la deuxième partie du nom de l'endroit. Slendeeeers. Par réflexe plus que par réelle peur ou compassion, Casus s'extirpa de sa cachette et saisit l'autre par le bras, preste comme il savait si bien l'être en situation de crise. Il poussa l'ahuri entre deux rochers où il se cala à son tour, lui fichant une claque derrière la tête au passage. Pas possible de savoir s'il espérait lui faire chopper une attaque cérébrale ou si c'était une sorte de compliment. Naaan, il voulait pas le tuer quand même. L'oreille tendue, prête à saisir le moindre bruit d'éboulis, il lança plus bas :

« Bien joué, « dude », faudra que tu m'expliques ce qui va pas chez toi quand on sortira d'ici. Enfin, si on sort. »

L'idée le fit curieusement rire tandis qu'il se redressait pour zieuter par dessus la roche dégoulinante.
L'ombre s'était à demi redressée, et Casus la devina claudicante ou ce qui s'en approchait. Au moins, il avait pas raté son coup, le cyclope. Mais ce qui l'inquiétait, c'était pas le slender au corps de vieillard géant et rachitique, mais tous les potentiels potes qu'il pouvait appeler à la rescousse. Loin du monde réel, dans un jeu où tout se déclinait en pixels et images illusoires, peu importe leur degré de réalisme, Casus se sentait néanmoins plus en sécurité. Un petit brainstorming ne leur aurait pas fait de mal si l'autre n'avait pas eu l'air dépourvu de toute réflexion pertinente. C'était bien leur veine. Casus se mit hors du champ de vision du machin qui ne possédait pas d'yeux ; se questionna sur la crédibilité de cette légende urbaine sans approfondir sa critique.

Il détestait les jeux vidéos. Alors retrouver des pages dans une forêt en se faisant courser par un monstre en tailleur, il avait jamais tenté.

Putain, il avait même pas son flingue.

« T'en sais des trucs sur ce machin-là ? » Lui demanda-t-il en désignant la paroi derrière laquelle le monstre devait toujours déambuler. Il avait laissé tomber un humour que son coéquipier, soit qu'il le fasse exprès ou ait vraiment un grain, ne semblait pas en mesure de comprendre. Il s'agissait d'être efficace, hein ? Avec un peu de chance ils pourraient le tuer et le traîner dehors pour en faire un super épouvantail.

Slender est passé par là. Bouh.

_______________
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 96
Date d'inscription : 06/12/2013

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeVen 3 Jan - 16:53

Thingumajig était prêt à resservir quelques petits pains bien frais à la bestiasse désarticulée, mais fut stoppé dans son action future par quelque chose qui lui tira par le bras …

« Hey ! »

S’exclama-t-il avant de se rendre compte que son ravisseur n’était autre que l’autre mec, celui qui mangeait du Slender. C’était quoi son problème ? S’il avait encore faim, il n’avait qu’à chasser son propre gibier, sérieux. Thing se laissa cependant traîner par le grand dadais, sourcils froncés par l’incompréhension, et se fit pousser dans un coin comme un vulgaire sac de pomme de terre avant de recevoir un choc contre son crâne. Wazzafuck.

« Bien joué, « dude », faudra que tu m'expliques ce qui va pas chez toi quand on sortira d'ici. Enfin, si on sort.
- J’compte pas moisir ici, duh. »

Thing ne savait pas trop pourquoi il parlait à voix basse lui aussi. Il se calquait sur l’autre, sûrement. L’australien ne comprenait pas tellement non plus ce concept de se cacher pour gagner du temps et réfléchir … surtout que sa méthode lui avait semblé bien fonctionner avec le Machin Arbre ! Il ne dit rien cependant, quand même curieux de voir ce que son camarade de grotte avait à proposer. Quand on le frappait sur la tête, c’était souvent le signe qu’on avait quelque chose d’important à lui signaler. Un genre de signal qui lui indiquait de se la fermer et d’écouter. Ça pouvait être marrant.

« T'en sais des trucs sur ce machin-là ? »

Même si dans le noir, ses expressions étaient loin d’être perceptibles, le jeune homme roula de l’œil. Il était chasseur de Slenders ou pas ? Bon, manger du bœuf ne voulait pas dire qu’on connaissait tout de cet animal, certes. Mais bon. Et lui ? Il avait une tête d’expert en créature dégueulasse ? Quelle tête a un expert en créature dégueulasse, au juste ? Il lâcha un simple :

« Nop. »

Avant de se rapprocher et de fixer la même direction que l’autre. Oh, coucou toi, on s’est déjà vu quelque part, non ? Oui oui, c’est à cause de moi que tu rampes comme ça, connard. Thing rit dans sa barbe. Ça lui aura appris qu’il ne fallait pas sous-estimer sa coupe de cheveux, hin.
Mais ce n’était peut-être pas une bonne idée. Le Slender se figea et fixa quelque part dans leur direction … par hasard, sans doute. En tout cas, un bruit étrange s’apparentant à un cri s’échappa de lui alors qu’il ne semblait même pas posséder de bouche … Après cela, pendant un instant, un silence assourdissant envahit la caverne. Plus une goutte d’eau, plus un battement d’aile. Comme si le temps lui-même s’était figé. L’atmosphère s’alourdit et Thing aurait pu être le premier à reprendre la parole si un éboulement ne s’était manifesté avant. De nouvelles ombres se faufilèrent du fond de la grotte telles des araignées et se dirigèrent vers leur camarade blessé.


« Tiens, il a ramené des copains. Quand même. Ils sont putain d’aveugles pour pas nous avoir capté ces cons. »

Une légère pointe de déception dans la voix. Cependant, un grand sourire d’excitation s’étira sur son visage. Visiblement, une petite idée avait germé de sous la caboche lagon du borgne insouciant.

« On pourrait pas jouer à un jeu, mec ? Celui qui en met le plus KO ? »

Allez. Ce serait cool.

_______________

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Jig_1110

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 179
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeLun 13 Jan - 3:26

« Je pense qu'ils le sont, ouais. »

Casus dressa un bref compte-rendu de la situation dans sa tête, compara l'abruti à côté de lui aux machins qui rampaient dans l'ombre et se demanda lequel des deux avait le plus de chance de l'emporter sur l'autre. La moitié de cerveau ou le géant rachitique et aveugle ? Le fait que les monstres de la caverne soient en mesure de dresser une armée fit pencher la balance en leur faveur. Ça et les remarques de son voisin qui gagnaient en stupidité et lui faisaient rouler des yeux exaspérés. Casus ne s'était jamais senti aussi déconnecté de quelqu'un d'autre, comme s'ils habitaient sur deux planètes différentes, à des années lumières l'une de l'autre. Peut-être parce qu'il n'avait pas vraiment l'habitude de côtoyer des demeurés, que son entourage avait jusque là été sain d'esprit et que – ô combien étonnant, les grottes et les Slenders n'existaient pas pour de vrai chez lui. Enfin, pour tout résumer de manière concise et précise : il enlevait trente ans ou quarante ans d'espérance de vie à l'énergumène à longue crinière qui semblait tenté de jouer à Indiana Jones.

Et à lui aussi, parce qu'un certain sens de compétition le titillait et qu'il n'avait pas envie de sortir de cette grotte juste quand les invités s'étaient enfin décidés à pointer le bout de leur nez. Donc ouais, pensa-t-il avec une immense satisfaction, je suis complètement con. Well, ça faisait du bien d'être self-aware, quelques fois. Mais il n'allait certainement pas filer et laisser le cyclope s'éclater tout seul – quel que soit le sens qu'il aurait fallu donner au verbe à la fin du match amical. Casus ne comptait ni se faire manger ni se laisser battre, l'équation était plutôt simple. Une fois encore, il regretta l'absence d'une arme dans ses mains ou à sa ceinture. Jamais là quand on en avait besoin, celles-là. Il leva les yeux vers l'éminence qui pointait au dessus de lui et sourit.

Okay.

« Ça roule, mais je viens pas te sauver si tu te fais choper. »

Je suis pas un bon samaritain, non plus.
Il expulsa l'autre de leur cachette aussi délicatement qu'il l'y avait poussé ; grimpa sans difficultés sur la roche glissante. Les journées passées à courir dans les ruelles étroites des quartiers défavorisés de Iekaterinbourg avaient laissées leur emprunte, tout comme les sauts d'obstacle à Zaporijia et les courses contre la montre sur le barrage au dessus du Dniepr. Plus vite, toujours plus vite. De ses jambes capables de rester stables même sur le sol le plus mouvant et de sa tête qui fonctionnait sans que les rouages aient besoin d’être constamment huilés, Roman avait tiré une assurance trop profondément ancrée en lui. Quand la grande ombre le surprit là-haut, un peu à la manière d'un drôle de fantôme, il lui sauta au cou sans réfléchir. De toute façon, il avait glissé.

Bam. Sur le coup, il s'était vraiment réceptionné comme une quiche. Il n'eut pas le temps d'y penser qu'il s'était déjà redressé. L'ombre ne bougeait plus, probablement assommée.

« Un de moins ! »

Surtout ne pas oublier de tenir les comptes. Il lui fila un coup de pied pour bien faire ; ses semelles, dures comme l'acier, ne rencontrèrent que le vide. Il fronça les sourcils, décontenancé.

« Wha... »

Et en balança un derrière lui, habitué à sentir venir les coups. J'ai des putains de marteaux au bout des jambes, fais gaffe à toi connard. Il sentit quelque chose craquer sous son pied, comme le premier coup lancé par l'autre débile. Et où est ce qu'il était d'ailleurs, lui ? Qu'il lui pète pas le tibia par accident (et à vrai dire l'inverse ne le tentait pas tellement non plus). Ce qu'il pouvait faire noir dans ce four.

Et si on se jetait à l'eau, Vitia ?

_______________
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 96
Date d'inscription : 06/12/2013

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeVen 17 Jan - 21:45

« Ça roule, mais je viens pas te sauver si tu te fais choper. »

No worries. Thingumajig ne pensait pas avoir besoin d’une quelconque aide. Tout se passa très vite après les paroles du mec. Il le poussa hors de leur cachette improvisée et c’était partie, le jeu pouvait commencer. Dans le noir, l’australien ne pouvait déjà plus voir son camarade de jeu … mais à en entendre les échos que renvoyaient les parois de la caverne, il était déjà dans le feu de l’action. Pas de temps à perdre, donc ! Un défi était un défi.
Julian n’était pas un combattant dans l’âme. Avant son accident, la plupart de ses proches pouvaient volontiers témoigner à son égard de l’expression « Il ne ferait même pas de mal à une mouche ». Les arts martiaux ? Monsieur n’y avait touché qu’avec les yeux. L’adolescent préférait s’adonner aux joies du surf (comme la majorité des jeunes de son âge) ou à d’autres sports d’équipe avec ses vieux amis. Son accident n’avait pas changé ses goûts, certes, cependant, jouer des poings ne le gênait plus. Bien que son expérience en la matière fût proche du zéro, il s’en foutait, laissant son corps répondre comme il l’entendait.
Come on.


« Un de moins ! »

Quoi ? Déjà ? Il n’en avait même pas rencontré un encore … Elle était où la fête, sérieusement ? Ah ! Sa prière venait d’être exhaussée. Thing sentit un geste dans un coin et, sans plus se poser de questions, lança son poing dans l’obscurité. Heureusement pour lui, ce fut bien du bois qu’il venait de fracasser et pas une stalagmite perdue. Même si la silhouette ne bougeait déjà plus, un petit bonus frappe n’allait pas lui faire de mal, hein ? Qu’est-ce qu’elles étaient fragiles … Trop facile ?

« Hinhin, moi aus--… »

Un hoquet de surprise l’arrêta dans son compte, sa semelle vaseuse venant de glisser contre une pierre des plus instables. Avec toute la grâce du début de cette histoire dans cette foutue grotte, son coccyx rencontra la dureté du sol. Visiblement pas très content de sa position, Thingumajig jura sa détresse :

« Putaindechaussuresdemerde. »

Dans un mouvement vif et plein de haine contre les godasses, l’australien les retira sans défaire ses lacets et les balança, chaussettes avec, quelque part dans les ténèbres … Très mauvaise idée. Quand il se rendit compte de sa connerie, un nouveau juron s’échappa. Il en avait besoin merde. C’était froid par terre, en plus. Bordel de merde.
Grognant, Majig se releva non sans mal avant de sortir sa lampe torche et l’allumer, en quête de ses pompes. Elles ne devaient pas être bien loin.
Bien entendu, comme si les habitants de la grotte allaient accepter de faire pouce … Un mouvement dans son dos alerta Thingumajig qui se retourna :


« Une seconde, merde, je cherche mes chaussures. »

Lorsque son faisceau de lumière rencontra la sale bestiole, celle-ci s’arrêta dans un craquement hurlant et prit la fuite … Okay. Les sourcils du jeune homme se froncèrent d’incompréhension …

« …Ben alors ? T’es un Slender ou un putain de vampire ? »

_______________

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Jig_1110

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 179
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeDim 6 Avr - 2:04

Bon, vu que l'autre se marrait quelque part à sa droite, il ne devait pas encore être tout à fait mort. Casus en douta lorsqu'il l'entendit grogner quelques malédictions, pensant un très bref instant qu'une silhouette l'avait attrapé par les jambes, mais visiblement, c'était plus ses chaussures qui avaient prit un coup. Il se détendit, attentif aux sons qui effleuraient la pierre humide, quand une seconde exclamation le déconcentra (encore). Et rien au monde, aucune interjection ou aucun smiley n'aurait pu retranscrire l'expression qui passa tel un fantôme sur son visage quand l'imbécile demanda, avec tout le sérieux du monde, que la bête attende qu'il retrouve ses chaussures. Le russe claqua la paume de sa main contre son front, atterré. VRAIMENT ?
Ce mec était une grosse blague à lui tout seul. En temps normal, il en aurait ri – blanc, jaune, rose, peu importait, mais la situation était un brin inquiétante. Ce n'était pas parce qu'ils étaient dans un jeu vidéo et que ces monstres de pacotille se cassaient au moindre coup qu'il fallait sortir la serviette de plage et prendre ses aises. Il devait manquer un morceau de cerveau au tueur de lampe, et pas le plus inutile. Est-ce qu'il était trop tard pour le tirer hors de la caverne ?

Et pourquoi il n'avait plus ses chaussures, d'ailleurs ? Bordel.

Le visiteur surprise à sa gauche eut droit à un magnifique coup de genou qui faillit se planter dans une roche toute proche. Soulagé de ne pas s'être cassé la jambe, il jura silencieusement contre le noir, laissant le compte des ennemis abattus se perdre dans l'écho. C'était bizarre que cette caverne soit un cul-de-sac, quand même. Il devait y avoir un tunnel quelque part, que l'absence de lumière rendait invisible. Si l'autre n'avait pas cassé sa lampe, aussi... Il souffla une terrible imprécation en Ukrainien avant d'envoyer bouler un gros rocher blanc sur le côté. Impossible de lancer ça. S'il touchait mister no shoes...

Ah ouais, merde.

« Mec, tes chaussures sont censées rester à tes pieds, j'te signale. Qu'est-ce que tu fous... »

Casus arrêta là son discours moralisateur, bâillonné de force. Saloperies de machins de merde qui arrivaient dans l'angle mort. C'était pas délibéré, quand même ? En voulant éviter le coup, Casus avait trébuché et découvert opportunément l'espèce de crevasse qui se trouvait juste derrière lui. Oh god, why. La réception fut catastrophique et les cloches qui sonnèrent dans sa tête tout aussi désagréables. Un vrai miracle qu'il ne se soit pas assommé. On avait la tête dure, dans sa famille.
Son premier réflexe fut d'aligner une suite d'insultes pour montrer qu'il était toujours en vie (parce que personne n'était poli après s'être pris un mur en pleine tête, surtout pas Casus).

Slenders ou Edward Cullen, ils allaient passer à la guillotine. TOUS.

« Éclaire par là, j'y vois que dalle ! »

Lui demander de l'aide n'était peut-être pas la meilleure idée au monde, mais il n'allait pas non plus partager un thé avec l'ennemi. En espérant que le pseudo aventurier de l'arche perdue soit capable de braquer le faisceau dans sa direction – mon dieu, faites qu'il ne soit pas sourd, pensa-t-il en se redressant.
Ces connards avaient réussi à péter son manteau préféré.

_______________
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 96
Date d'inscription : 06/12/2013

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeVen 25 Avr - 0:45

Thing ne se posait aucune question. Il vivait l’instant. Simplement.
Que les Slenders soient aussi fragiles que du bois tendre ou aussi peureux face à la lumière que des sales vampires étaient des faits. Juste des faits. Qu’il ne questionnait pas. Qu’il n’y avait pas à questionner. Il n’avait jamais eu affaire à de telles créatures, de toute façon. Alors pourquoi devrait-il être surpris ou quoi ? De toute façon, en attendant il cherchait encore ses chaussures.


« Mec, tes chaussures sont censées rester à tes pieds, j'te signale. Qu'est-ce que tu fous...
- Je sais, no worries, mate ! J’y vais là, putain. »

Ouais ouais ouais. Moment d’égarement. Tant qu’il le retrouvait, le chemin, hein, pourquoi y’avait-il à se plaindre et à lui vriller les tympans avec des cris moralisateurs ? Ses pieds souffraient déjà suffisamment, coupés par le froid de la roche et les vicieux petits cailloux qui s’y plantaient. De temps en temps, Thing se devait de pivoter dès qu’il sentait du mouvement autour de lui afin de faire fuir les Slenders qui n’avaient pas compris qu’il n’était pas d’humeur. Mince quoi, une minute, oh. On le croirait presque maniant un sabre laser.

Heureusement pour lui, sa punition n’eut pas à durer bien longtemps … Elles étaient là ses godasses, attendant tranquillement de se faire pêcher, gisant au pied d’un mur qui avait sans doute stoppé leur vol plané. Bonne idée d’avoir été placé là, hein ? Sans plus attendre et tout sourire, ne faisant guère attention aux coups, aux bruits fracassants et au chapelet d’injures qui se balançaient un peu plus loin, l’australien ramassa son bien et s’apprêtait à les remettre à leur place.
Bon, juste ses chaussures. Remettre ses chaussettes lui paraissait trop chiant comme opération. Du coup, il les bourra simplement au fond de ses poches de pantalon. Voilà ! Prêt à retourner dans la bataille mon capitaine.


« Éclaire par là, j'y vois que dalle ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait.
Jig positionna le faisceau vers la voix de l’autre aventurier de la soirée et fit ainsi fuir les longs doigts fins qui s’apprêtaient à attraper son cou. Sa silhouette illuminée dessinait sur les parois de la grotte une ombre tremblotante, longue et sinistre. Presque comparable aux créatures nocturnes hantant le sein de ce bordel où ils avaient décidé de se promener.


« Hey ! Attrape ! »

Comme ça, il se décida que c’était suffisant pour lui de tenir la lampe torche. Alors, sans même attendre de savoir si l’autre était prêt ou non, le jeune homme lui balança sa seule source de lumière. Enfin, rassurez-vous, il s’était fié à l’ouïe pour viser. Sinon on aurait eu une deuxième tombe pour accessoire électronique à ériger. Peut-être même une pour être humain aussi, d’ailleurs.

Son geste sembla s’apparenter à un signal d’alarme pour l’une des créatures tapie dans l’ombre qui ne chercha pas plus loin pour lui sauter dessus. Lui non plus n’attendit pas pour réagir. Son instinct en éveil, il roula sur le côté, donnant à embrasser à la créature une stalagmite plutôt que sa petite gueule d’australien borgne. Il en profita pour lui sauter dans le dos et … woh. Un craquement et le retour de ses pieds sur terre lui firent comprendre qu’elle s’était cassée en deux la pauvre bête. Ça devenait chiant.
Combien il en avait eu, là, au fait ? Fallait surtout pas oublier de compter, hein.

Thingumajig se dit en passant que peut-être ce serait plus amusant de rejoindre le blond. Alors c’est ce qu’il fit, partant à grands pas dans sa direction.

_______________

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Jig_1110

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 179
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeVen 30 Mai - 20:55

C'était étroit, humide, pas franchement confortable, et Casus dut poser le pied sur la paroi d'en face pour stabiliser le poids de son corps encore sonné. Impossible de savoir si quelques Slenders tendaient leurs griffes vers lui, l'obscurité était trop compacte pour qu'il puisse la percer, aussi habitués que soient ses yeux à le diriger dans les recoins les plus sombres. Ses mains effleurèrent très rapidement la pierre glissante, qui lui renvoya un son dégueulasse et laissa ses mains humides, enduites de saletés dont il ne voulait même pas connaître la provenance. Il risquait de glisser et de s'assommer pour de bon, mais c'était pas comme s'il avait le choix ; le rai de lumière qui fila au dessus de sa tête, lampe torche de police fantôme, faillit le faire s'accroupir par instinct.
Du calme mec, c'est juste l'autre débile qui t'as entendu et – miracle ! – a compris ce que tu voulais de lui. C'était pas terrible, mais ça ferait l'affaire, il y voyait déjà plus clair. Il ne restait plus qu'à...

« Hey ! Attrape ! »

Hein ?
Casus cligna des yeux une fois de trop et faillit laisser la lampe lui échapper. Il tendit le bras un peu trop vite, alla rouler une pelle au sol et aux rochers à sa gauche, mais réussit à maintenir la source de lumière hors de la boue. Cooool. Le jeune homme se redressa mécaniquement, passa une main agacée sur la partie de son visage qui avait pris cher, et décida de prendre la chose avec philosophie plutôt que hurler à n'en plus finir sur le crétin qui tenait décidément à n'avoir aucune réaction logique et humaine. Quelle idée de balancer la lampe sur... Urgh. Paix et sérénité. Ses jambes le portèrent en avant et, habitué à sauter et éviter tous les obstacles que la ville mettait sur son chemin quand il fallait courir le plus vite possible, il se hissa finalement hors de la crevasse qui l'avait gentiment trahi quelques minutes plus tôt. Il enregistra sa présence dans un coin de son esprit pour ne plus jamais s'y prendre les pieds. Ses doigts firent jouer la lampe froide, laquelle éclaira le visage vide d'un slender qu'il envoya sans sommation visiter le trou dont il venait de s'échapper. Ils allaient pas faire chier, hein !

Tap tap.
Persuadé d'avoir affaire à un autre monstre en pâte à modeler, Casus braqua la lampe vers le bruit parasite qui courrait le long de la pierre, aveuglant de nouveau l’hurluberlu aux cheveux trop longs. Ah, si c'était que lui... Le faisceau pivota pour éloigner deux ombres difformes qui s'enfuirent en poussant des cris stridents.
Le russe se demanda vaguement à quoi ça pouvait servir de garder des bêtes aussi fragiles ici. Okay, ouais, cet endroit était habité par des monstres comme on le disait ; bouuuuh, awesome. Mais franchement, si c'était pour qu'ils se cassent à la moindre pichenette, à quoi ça servait ?

Les GM n'avaient aucune notion du challenge. Ils étaient à Crimson District, oui ou merde ?

« Ils sont en carton ces machins, c'est pas possible. Ou en bois, mais franchement... »

La grimace, éloquente, se prolongea dans le craquement d'une jambe, d'un bras, ou même d'un cou : allez savoir dans quoi sa botte avait été s'écraser. Les corps désarticulés qui s'agitaient dans l'obscurité faisaient peur en groupe, mais une fois la lumière allumée, qu'est-ce qu'il en restait ?
Dommage qu'ils puissent pas tout éclairer d'un coup. Casus serait bien parti à la recherche d'un passage secret et d'ennemis plus coriaces.

« Combien ? »

Il avait entendu des trucs comme quoi y'aurait aussi Nessy dans le lac, là, juste à l'extérieur. Si l'animal qui rôdait prétendument sous la surface était aussi fort, ils pourraient se faire un dîner à la broche en sortant. En attendant...

Combien pouvait encore y'en avoir, de monstres brindilles ? A croire qu'ils se multipliaient quand ils avaient le dos tourné.

Allez, ramène le boss de fin, qu'on se marre enfin un peu.

_______________
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 96
Date d'inscription : 06/12/2013

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeLun 23 Juin - 17:01

La vie de Thingumajig n’était pas aussi simple qu’on pourrait le penser. Lui ne s’en préoccupait pas trop et semblait avoir un truc avec les étoiles … Une vaine indécente qui le permettait de survivre dans ce monde de brute sans s’en rendre compte. Heureusement pour lui, à cet inconscient borgne. Sa tombe était déjà creusée depuis belle lurette, le fossoyeur n’attendant juste qu’une seule minute d’inattention de sa chance pour que l’australo n’y trébuche maladroitement.
Quelle idée de venir dans un endroit pareil, hein ? Quelle idée de proposer un défi à l’autre blond pour voir qui castagnerait le plus de bestioles, hein ? Ah bah, ça. C’était un mystère autant pour nous que pour lui, ne vous inquiétez pas. Quoique … Il s’amusait bien.

Son ascension jusqu’à son compagnon d’infortune ne fut pas qu’une simple promenade de santé où il était bon d’admirer crevasse et cailloux. De temps en temps sortaient de l’ombre des silhouettes d’arbres tentant de lui croquer ses mèches bleus ! Mais non. Pas comestible. Alors, cassez-vous. Ce qu’ils firent dans un résonnement qui alla ricocher sur les parois de la grotte sombre. Un vrai concert en son et lumière, signé Crimson District. Thing secoua ses poings endoloris par tous les coups qu’il avait donnés ; les jointures de ses doigts étaient rouges et quelques échardes y étaient coincées. Les blessures de guerre étaient inévitables. Enfin, il fallait tout de même avouer qu’il s’en sortait plutôt bien.
Arrivé au même niveau que l’autre aventurier de cette histoire, celui-ci lui braqua son arme en pleine face. Encore. Mais.


« MAIS BORDEL ARRÊTE AVEC CA. Hrrrrr … »

Une main tenant son crâne et l’autre protégeant instinctivement son œil valide, le jeune homme tenta de calmer la douleur ainsi que la petite danse des lucioles qui s’étaient imposées dans son champ de vision. Sérieusement. Mais l’autre n’en avait que faire de ses grognements plaintifs, plus occupé à continuer de se débarrasser de quelques insectes rampants et de commenter l’aberrante difficulté de sa tâche.

« Combien ? »

Hein ? Combien quoi ?
Remis de l’attaque surprise, Thing releva la tête vers son interlocuteur, sourcils froncés d’incompréhension. De quoi il parlait ? Est-ce qu’il aurait raté un épisode, ou quelque chose comme ça ? Pas que ça l’étonnerait, mais bon. Ce simple mot ponctué d’une interrogation pouvait toucher n’importe quel sujet : combien y’avait-il de cratères sur la lune, combien tu me donnes pour tes chaussures (il venait de les remettre, il n’allait pas les vendre bordel.), combien de slenders tu as tailladé en petit bois … Oh. Tiens, c’est vrai ça. Combien, déjà ?
Tentant de faire tourner ses méninges, Thing se mit à fixer ses doigts qu’il abaissait un à un à mesure qu’il se souvenait avoir cassé en deux l’une de ces créatures … Ne remarquant pas que le silence s’était soudainement mis à peser lourdement autour du duo. Plus un souffle. Plus un craquement. Les créatures du gouffre avaient-elles battu en retraite face à leur incroyable efficacité de tueurs en série … ? Bien sûr que non.

Soudainement, scindant le silence avec violence, un cri horrible interrompit Thingumajig dans ses comptes ; créant par la même occasion une bourrasque décoiffante. Le son était similaire à celui des Slenders, bien que plus puissant … Réflexion faite, c’était comme s’il avait été poussé par … Un Slender géant ?
Des frottements d’écorce se firent entendre dans l’ombre et le petit groupe n’eut pas à attendre longtemps avant de voir apparaître dans le fond deux lumières rouges jumelles. Fixées dans leur direction. Le ridicule rayon de la lampe torche n’aurait aucun effet sur cette bestiole taille XXL qui approchait dangereusement ; lentement mais sûrement.
Le plus simplement du monde, l’australien finit par lâcher un « Oh … » teinté de surprise.


« G’day. »

Ah, bah voilà. Depuis le début de cette mésaventure, c’était la première fois qu’il réussissait enfin à le prononcer clairement. Hourray.

_______________

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Jig_1110

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 179
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeSam 2 Aoû - 18:16

Ce type devait être sacrément lourd à fréquenter tous les jours. Du style à faire perdre l'intégralité des neurones à son entourage dès qu'il ouvrait la bouche – et nom de dieu, heureusement qu'il était pas plus bavard que ça, le cyclope. Sans ça, Casus aurait été tenté de lui scotcher la lampe en travers de la figure pour qu'il se la ferme, et il était encore assez lucide pour savoir que ça aurait été vaguement contre-productif. Pas besoin d'analyse de la situation, très simple au demeurant : foutez deux types qui peuvent pas se supporter au milieu d'une bagarre et ils finiront par s'arracher les yeux au mépris de l'adversité. Pour sa défense, Casus n'avait pas choisi son partenaire et ne l'avait même jamais croisé ; difficile de savoir à l'avance si ça allait être la super entente ou le néant total. Pour ne pas être trop méchant, il pouvait se contenter de penser que leurs personnalités dramatiquement éloignées ne leur permettraient jamais de s'entendre sur un quelconque terrain.

Ou s'il suivait sa méchante honnêteté, de penser que ce type était juste arriéré et que légitimement, il pouvait en avoir marre de ses réactions sans queue ni tête. Allez, ça remonte au cerceau, trèèès lentement...
Casus n'eut pas le loisir d'assister au dénouement passionnant du calcul type primaire de son adorable acolyte ; aussi vite qu'il était apparu, le silence vola en éclats, lui faisant porter une main surprise à son oreille. Wah. Okay, ça c'était loin des espèces de borborygmes grinçants des bouts de bois qu'ils avaient renvoyés en Enfer jusque là : y'avait des notes semblables, mais John Doe avait délaissé le piano pour aller abattre ses poings sur le clavier d'un orgue gigantesque. Et c'était. Putain. De désagréable. Casus préféra néanmoins ne pas s’appesantir sur son ouïe potentiellement détruite, conscient qu'au bout de ce hurlement, il devait y avoir un corps – un corps en proportion, et que ça aurait été con de mourir alors qu'il avait échappé à un coup rompu dans une crevasse et à la compagnie du cyclope.

Comme il l'avait pensé, le truc était un espèce de Slender XXL à l'air tout sauf aimable. Enfin, quand on savait qu'ils en avaient écrasés une bonne dizaine de plus petits sans la moindre compassion, ça pouvait se comprendre. Est-ce que ces machins étaient dotés de sentiments, ou est-ce qu'ils défendaient leur territoire comme une meute de chiens enragés ? Bon, point positif, ce gros tas avançait lentement et n'avait pas l'air rapide dans tous les cas. Ils avaient tout l'espace à leur avantage. Si ses membres étaient aussi solides qu'une feuille de papier mouillée, quelle que soit leur taille, ça allait vite vu.
Point négatif : s'il avait de la force, contrairement aux apparences, encaisser un seul coup allait les mettre dans la merde.

Que faire face à une telle monstruosité ?

« G’day. »

Mais c'est bien sûr.
Casus ne se facepalma pas avec la lampe torche, quoi que l'envie de s'y briser le front fut très forte l'espace d'une longue seconde. Il fit preuve d'un sang froid à toute épreuve, se demandant vaguement qui était le plus dangereux entre le monstre au fond de la grotte et celui qui se trouvait juste à côté de lui. Fallait pas croire, c'était un dilemme. A côté de ce type de toute évidence allergique aux coiffeurs, il ne se sentait pas en sécurité. Il n'avait aucune notion du danger et de l'urgence. Et s'il le lançait sur le monstre pour tester la résistance de son squelette ?
Au moins, ça l'aurait rendu utile.

« Ouaiiis, okay. À part « G'day », t'as rien de plus efficace à lui balancer à la figure ? »

À part tes chaussures, mec. Casus séchait, n'ayant pas l'habitude d'affronter des trucs et des machins de cette putain d'envergure. Eh, au pire, ils pouvaient le bombarder de gros rochers pour voir.
Il voulait juste prendre connaissance de sa résistance aux coups de pieds. Le reste, ça venait sur le coup, pas besoin de trop s'en faire.

_______________
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 96
Date d'inscription : 06/12/2013

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeJeu 14 Aoû - 9:08

Les parties de son cerveau contrôlant la peur avaient, il semblait, quelques soucis techniques. Face aux deux globes de lumière écarlate s’approchant dangereusement, des bruits de craquements dégoûtants en prime ajoutés au souffle rauque, son manque de réaction pouvait sembler particulièrement inapproprié. On ne demandait pas des cris de fillettes ou des prières au Seigneur ; peut être juste un tremblement, un frisson, une sueur froide … Mais rien. Enfin, son camarade casseur de Slenders n’était pas mieux non plus.

« Ouaiiis, okay. À part « G'day », t'as rien de plus efficace à lui balancer à la figure ? »

Jig tourna la tête vers le grand blond, considérant sa question. Lui balancer un truc à la figure, hein ? Son œil unique retomba vers ses pieds chaussés à la va-vite … avant d’aller voir ailleurs. Non, non, non. Il avait déjà galéré à cause de sa connerie un peu plus tôt, il n’allait pas se faire avoir de nouveau. De toute façon, son pauvre huit de pointure n’aurait aucune chance face à ce style d’adversaire. Pas besoin d’avoir fait polytechnique pour s’en rendre compte.
Bah ! Son corps pivota donc à la recherche de quoique ce soit de plus utile … genre une pointure quatorze que quelqu’un aurait laissé traîner. Avec des semelles en fer, ce serait un bonus non négligeable. Mais bon, pas de cordonnier dans les environs … que des cailloux et des cadavres disloqués en bois sombre traînant ici et là comme après une soirée un peu trop arrosée.


« J’sais pas. »

Sans grande conviction, Thing se dirigea vers une silhouette sans vie de Slender et la tira par le premier bout qui lui passa entre la main. C’était incroyablement léger, malgré la taille. Comme s’il ne s’était s’agit qu’un vulgaire bâton, l’australien souleva à bout de bras son épée difforme avant de revenir à sa place originelle.
Les phares rougeoyants s’étaient rapprochés … donnant une approximation plus nette de la stature imposante que devait se trimbaler ce roi des bestiasses. Mais Thing n’attendit pas plus pour tournoyer sur lui-même, tenant à deux mains sa prise, avant de la lâcher tel un poids d’athlétisme … L’arme improvisée, malheureusement, de par sa légèreté, l’expérience en tant qu’athlète de son lanceur et sans doute pléthore d’autres facteurs, s’écrasa mollement sans atteindre sa cible présumée.


« Hmm. »

Lâcha tout simplement le garçon face à sa performance plus que médiocre. Bon, tant pis.
Après avoir haussé des épaules, les mains à présent enfoncées dans les poches, Jig offrit son dos à la créature monstrueuse, et fit ainsi tranquillement demi-tour.
Le borgne n’avait visiblement rien trouvé de mieux que de sonner la retraite. Visiblement.

Même avant que son accident ne l’empêche de pouvoir se concentrer sans crainte sur des écrans luminescents, Thing n’avait jamais vraiment été jeux vidéo. Sans doute que son éducation y était pour beaucoup … Mais c’était le genre de garçon à préférer sortir un peu prendre l’air plutôt que de rester chez lui. Cependant, il avait déjà essayé et, à force d’écouter les camarades en parler, n’était de ce fait pas si inculte que ça sur les us et coutumes des univers vidéoludiques.
Là, ils étaient clairement face à un boss de donjon. Et sans avoir eu à passer par un mini-boss, s’il vous plaît. En même temps, le duo n’avait pas tellement bougé depuis l’arrivée de la première vague d’attaque. Comment on appelait ce genre de jeu ? Un « beat’em’all », c’est ça ? Mais, contrairement aux jeux de plateformes, aucuns bonus ne jonchaient le sol poisseux. Aucun objet susceptible d’être plus efficace qu’une chaussure ou qu’un caillou. Pas de batte, de poings américains … Encore moins de poulet rôti au cas où il faudrait reprendre de l’énergie. Franchement, c’était pas très bien fait. Et Jig n’avait rien d'un suicidaire, non plus. Même si en douter pouvait sembler légitime, il était bien conscient de ses capacités.
En temps normal, à moins d’une bonne motivation de sa part ainsi qu'une intense provocation de la part de son opposant, il n’était pas du genre à sauter sur le gros gaillard musclé et la boule à zéro. C’était pas très cool pour lui, de toute façon. Et là, à part râler et avancer en grinçant avec la lenteur d’un escargot de course tout en alourdissant l’atmosphère, le Slender Géant ne faisait pas grand-chose méritant une quelconque punition du père Thingumajig.

_______________

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Jig_1110

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 179
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeMer 20 Aoû - 23:14

Casus se remit une médaille en or de la patience avant de dévisager l'autre du coin de l’œil, attentif à ses gestes qui frôlaient chaque fois l'arrêt cardiaque par manque de logique. Il aurait pu compter le temps que mettait visiblement l'information à arriver à son (hypothétique) cerveau, mais le crissement des griffes contre la pierre l'empêchait de se concentrer correctement. Il se sentait comme un oiseau flottant tranquillement dans l'eau alors que le pétrole menaçait de s'agglutiner à ses plumes – tout ça pour dire que oui, il se sentait stupide à rester là, bras ballants. Y'a pas urgence, tout va bien. Si ça se trouve ce truc tomberait en poussière avec un coup de pied en pleine face, pour ce qu'il en savait.
Et malgré son « j'sais pas » digne d'une réponse à un professeur en colère, le cyclope s'en alla ramasser un Slender comme on ramasse une fleur. Soit monsieur avait des muscles en béton, soit ce truc ne pesait rien, et Casus penchait plutôt pour la deuxième option. Pas qu'il doutait des capacités extraordinaires de son acolyte en haltérophilie, mais si ça revenait à souffler une petite brise au visage de leur adversaire, c'était même pas la peine. Malgré son air sceptique et ses doutes, le jeune homme le regarda faire et s'écarta sensiblement pour lui laisser la place de viser juste. S'il pouvait lui envoyer une lampe torche à la gueule, il pouvait tout aussi bien headshot leur adversaire, nope ?

A condition que le projectile pèse plus qu'une feuille de papier. Joli lancer, belle technique, mais résultat plutôt pitoyable : là, le gros Slender devait trembler de peur ou il s'y connaissait pas. Perso', à sa place, il se serait déjà enfui en courant. Les yeux qu'il discernait très mal dans l'obscurité ne clignèrent même pas face à l'acte héroïque du casseur de monstres : la fuite tranquille et sans se presser. Casus hésita vraiment entre suivre le débile ou rester divertir la créature qui allait s'ennuyer sans emmerdeurs pour s'occuper de son cas. Mais plus il y pensait, moins il avait envie de le laisser partir sans l'avoir noyé ou tabassé au préalable – il avait encore en tête les dix-mille moues agacées ou perturbées qu'il avait dû lui arracher depuis le début de leur séance foireuse de spéléo. Alors entre monsieur un seul œil et Godzilla, la question ne se posait pas. Il attendit quelques secondes de plus dans l'obscurité avant d'éteindre la lampe et la ranger dans la poche de son manteau, qu'il rajusta sur ses épaules.
Ses bottes foulèrent sans difficulté les déformations du terrain dont il se souvenait de toute façon bien ; dehors, le ciel semblait toujours aussi morne et taché d'encre, mais ses yeux distinguaient suffisamment ce qui l'entourait. Bon, d'abord, le crétin à la queue de cheval, juste devant lui.
T'aurais fait quoi à un de tes potes s'il t'avais fait une blague relou ? Hmmm...

« Cool, ta technique de survie. »

Sans crier gare, il lui crocheta violemment les jambes et l'attrapa comme un prince attrape sa jolie princesse, à la différence près qu'il ne comptait pas l'emmener dans un château et qu'il devait peser au bas mot 20 kilos de plus que la princesse en question. Well, il pouvait le faire, sans ça il se serait écroulé sur le champ, il avait déjà testé. Quelques enjambées plus tard, Casus balançait son colis dans l'eau du lac, se demandant à l'instant même où le corps transperçait l'onde si l'autre gus savait nager. Bhaaaaa.
S'il savait pas tant pis, il invoquerait la sélection naturelle et voilà, fallait bien que ça arrive de temps en temps. Peut-être que le choc thermique allait lui remettre le cerveau à l'endroit et qu'il en ressortirait complètement dégueulasse mais intelligent. Un mal pour un bien, comme on dit.

Apparemment, il y avait aussi des monstres et autres créatures censément dangereuses dans le lac ; mais si elles ressemblaient aux Slenders de la grotte, l'autre allait plutôt ressortir avec une brochette à cuire au feu de bois.

Never smile at a crocodile.

_______________
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 96
Date d'inscription : 06/12/2013

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeMar 2 Sep - 20:27

Les mains enfoncées dans les poches de sa veste, Thing retournait le plus tranquillement du monde sur ses pas. Ne faisant plus attention aux bruits dans son dos qui se transformèrent peu à peu en murmures du vent, il ne tarda pas à retrouver le paysage sombre de Dark Lake. La nuit était bien avancée à présent mais, au moins, il y voyait mieux que dans la grotte des Slenders.
Sa petite balade s’était avérée plutôt ... intéressante, quand même, mine de rien. Il avait fait une visite, bien que courte, de la grotte et salué tant bien que mal des êtres de bois aussi fragiles que nombreux … Ça avait été tellement fun là-dedans que la lampe avec laquelle il était venue était morte, emportée prématurément par la fougue de la jeunesse. Bah, tant pis, il n'en avait pas eu tant que ça besoin … Ah ! Et puis il avait rencontré un autre gars … dont il ne le connaissait pas le nom. Mais peu importait ; il avait engagé un concours avec lui de celui qui casserait le plus de Slenders … Mais qui était le gagnant, au juste ? Voilà un nouveau mystère qui allait allonger sa longue liste perdue au fond d’un des tiroirs de son cerveau.
Tiens, en parlant du loup … Le blond l’avait suivi, on dirait. Il avait peut-être faim, lui aussi, et ne rêvait que de rentrer chez lui ? Ça semblait légitime.


« Cool, ta technique de survie. »

Oh, crap.
Avant même que Thing ait pu répondre quoi que ce soit aux félicitations (un genre de "merci" par exemple ?), son interlocuteur l’attaqua par surprise et le prit dans ses bras avec une virilité déconcertante. Wowowowowo, why mate ?
L’australien savait très bien qu’aux compliments s’ajoutaient parfois des marques d’affection ou des cadeaux sympathiques ; mais là ? Il ne comprenait pas du tout ! Et encore moins lorsque son porteur commença à avancer dangereusement jusqu’au lac et … l’y balancer tel un vulgaire sac de pomme de terre.

Rien qu'à Dark Lake, et encore plus le soir, il ne faisait déjà pas très chaud. Ce pourquoi Jig ne sortait jamais sans une bonne veste ; lui qui, en plus, était pas mal frileux. Malheureusement, la température extérieure n'avait totalement rien à voir avec celle de l’eau. Son état était alors comparable à s’il avait eu la délicieuse idée de se jeter un seau de glaçon sur la tête.
Le lac, en plus d’être plus glacé que l’enfer, n’avait rien à voir avec la mer limpide des côtes australiennes. Et puis, pas sûr que sa faune sous-marine rougiraient face aux célèbres requins s’ils étaient à l’image des Slenders … Enfin, tout ça, le borgne n’eut pas tellement le temps d’y penser.

Le plus vite possible, il fit de grands mouvements avec ses bras afin de retrouver l’air salvateur qui lui brûla les poumons. Ses mains se jetèrent en avant et trouvèrent le contact de la cheville de son ancien assaillant. Sans plus réfléchir, le jeune homme tira, ses pieds prenant appui sur la vase … Et plouf. Deux victimes à la flotte.
Cependant, Thing n’attendit pas plus non plus. L’esprit toujours embué par la panique et la température, il fit de grands gestes instinctifs et désorganisés, frappant sans doute dans la foulée l’arroseur arrosé, avant de finalement réussir à se hisser sur le sol ferme.
Épuisé et les membres endoloris, il s’appuya sur ses genoux pour respirer à grandes goulées avant de s’ébrouer, retirant le plus possible l’eau qui le trempait jusqu’aux os ainsi que les algues sombres sur sa peau … ou les sangsues. Mais il s’en foutait. Pour l’instant, alors que ses chaussures faisaient un drôle de bruit à chacun de ses grands pas, il n’avait pas dix milles choses en tête …

Merde. Merde. Merde. Froid. Froid. Froid.

_______________

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Jig_1110

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casus Belli


Hope Corporation

Hope Corporation

Casus Belli

Messages : 179
Date d'inscription : 27/10/2013
Localisation : Sur le toit d'un immeuble.

Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitimeJeu 4 Sep - 0:18

Ce qu'il était con, bordel. Il faisait quoi à rester planté là, s'assurer que l'autre allait remonter pour respirer ? C'était pas sa mère, c'était lui qui l'avait foutu là, et il avait juste envie de tourner les talons et oublier cette histoire sans queue ni tête. Well, good job. Quand une main lui saisit la jambe, il sursauta avant d'avoir le réflexe de s'en dégager et la piétiner comme il se doit : résultat, Casus alla lui aussi dire « coucou » à l'eau du lac – dégueulasse et froide, comme il était en droit de s'y attendre, manquant de se rompre la nuque au passage, puis de se faire assommer par l'autre hurluberlu qui se débattait comme un canard pris dans une marée noire. C'était paaaas vraiment le meilleur moyen d'éviter de se noyer mais soit. Peut-être qu'il avait la phobie de l'eau ou whatever, c'était pas son problème. Le temps que le jeune homme réussisse à agripper la berge, les poumons encore pleins d'une tasse involontaire, l'autre s'était déjà taillé, et tant pis pour lui. Il l'aurait rattrapé s'il n'avait pas été trempé de la tête au pied. Et putain, ce que cette eau était immonde. Il pesait ses mots.
Casus vira un truc non identifié de son épaule et l'entendit percer la surface quelques mètres plus loin : il ramena ses cheveux en arrière, jetant un œil au ciel encore noir et couvert. Elle descendirent le long de sa nuque et agrippèrent le tissu du manteau, qui glissa avec difficulté le long de ses bras. Wow, la joie, il en avait vu de belles aujourd'hui, lui. Il l'essora autant que possible, puis sentit la lampe rouler sur ses genoux, curieusement encore en état de marche. Waterproof, le machin ? Il enleva ses gants et la fit griller d'un simple contact, comme quoi son pouvoir marchait même sous l'eau. Intéressant à savoir. Il faisait froid mais il préférait encore se les cailler que crever de chaud, question d'habitude. Il tenta de percer l'obscurité des environs pour retrouver son partenaire de baignade, mais ce dernier avait disparu, ou se cachait dans des nuances qu'il ne discernait pas. Tsss. S'il le retrouvait, il allait lui apprendre à...

Une toux désagréable coupa le fil de ses pensées, comme quoi inhaler une eau aussi affreuse, c'est une putain de mauvaise idée. On pouvait pas choper la crève dans ce jeu, si ? Soucieux de ne pas finir cloué au lit par un truc bizarre – parce que sa dernière baignade forcée avait fini par un quarante de fièvre, quel extase – il se redressa sur ses jambes, un froid persistant lui collant à la nuque. Il vira quelques débris supplémentaires de ses vêtements puis plissa les yeux, à la recherche du chemin du retour. Son regard s'attarda à peine sur la grotte où les Slenders dormaient paisiblement, préférant laisser le monopole à son esprit et les tortures qu'il récitait avec application pour en dresser une liste. Il allait pas se plaindre de cette mésaventure, on en tirait toujours quelque chose. En l'occurrence, qu'un cyclope à la coupe douteuse, une lampe à la main ou dans l'eau, c'est dangereux. Il se promit d'arracher un nom à ce visage qu'il ne risquait pas d'oublier et fit craquer quelques trucs sous ses bottes – toujours non identifiés et ne tenant pas tant que ça à l'être.
Ce jeu était super bizarre et rempli de contradictions. Et peut-être qu'il était réaliste au point qu'on puisse confondre la sensation de l'eau contre sa peau ou son palais avec celle qu'elle laissait dans la réalité, mais c'était loin d'être pareil. C'était pas ce qu'il voulait, et si ça n'avait tenu qu'à lui, hein... Il serra le poing à s'en faire mal, s'arrêtant un instant, hésitant sur ses talons. Ah oui, ici, y'avait personne à retrouver chez lui, de toute façon. Il souffla l'agacement sans un bruit et reprit sa marche,  un instant déstabilisé de ne plus avoir le cyclope à ses côtés.

Il s'habituait pas au silence.
Damn it.

_______________
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] 190619045856650769
Baby I'm preying on you tonight, hunt you down eat you alive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] Empty
MessageSujet: Re: Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]   Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Say Good Night, Not Good Day at Mr. Crocodile [Casse Bonbon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dylan Dog: Dead of Night
» One more night - w/Odd
» — late night thinking (w/phœnix)
» Présentation de Bonbon Rose
» <@¿@> du 25 février : bonbon réglisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: Dark lake :: L'antre des slenders-