AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 △ nyx.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyx


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 11/11/2013

MessageSujet: △ nyx.    Lun 11 Nov - 21:27



❝Nyx


△ Comment tu t’appelais ?
Abigail O'Donnell.
△ Tu as choisi quel pseudo ?
«Nyx» ; La Déesse de la nuit issue du Chaos.

△ Tu as quel âge en fait ?
La vingtaine autant physiquement que mentalement.

△ Tu viens d'où ?
Irlande du Nord.
△ Tu veux aller sur quelle île ?
Crimson District.

△ Tu fais quoi dans la vie ?
Technicienne du Casino.

△ T'es un super-héros ?
Gravité △ Avez-vous déjà essayé de courir dans l'espace ? C'est impossible. Selon la masse de la personne, il est plus ou moins facile de se déplacer, mais jamais il ne vous sera donner de vous mouvoir correctement. Car il n'y a pas de gravité. Et de mon côté, je peux l'annuler ou l'activer à 10m à la ronde. La durée n'est pas infinie, et l'énergie que ça pompe est plus qu'à considérer.


» Mémorisation Physique.



    △ La couleur de tes yeux de biche ?
    Bleu foncé ; ils paraissent même noirs sous trop d'ombre.

    △ Et celle de tes cheveux au vent ?
    Noirs, reflets bruns/aubergine au soleil.

    △ Tu sens la rose ou tu pues le yack ?
    Je pue la clope et l'alcool. Mon shampoing et mon gel douche sentant la Karité, il arrive que je sente moins fort.. Si je suis nue ou en peignoir, car n'oublions pas l'odeur des vêtements.

    △ Taille & Poids ?
    58kg pour 1m65.

    △ Signe distinctif ?
    △ Une brûlure sur l'annulaire droit due au four que je n'ai jamais réussi à allumer correctement. Ça m'apprendra à vouloir cuir une pizza.
    △ Une cicatrice sur le tibia gauche qui date de quand j'ai appris à rouler à vélo. Une mauvaise chute dont je suis pourtant sortie avec seulement quelques blessures.
    △ Un tatouage noir de serpent tout autour de mon poignet gauche jusqu'au bout de mon index.
    △ Percée trois fois à l'oreille gauche (un au-dessus, deux en-dessous), deux fois à l'oreille droite (en-dessous).


» Analyse cérébrale.


    △ On n'est pas parfait hein ? Mais on gère la fougère.
    Nyx est une personne contradictoire et incompréhensible ; elle peut pleurer à un mariage et rire à un enterrement. Elle semble n'avoir aucune notion du bien ou du mal. Pour elle la dualité est une simple illusion dont les gens se bercent pour se rassurer de ne pas être quelqu'un de bien ou de mauvais. C'est ce qui fait qu'elle n'arrive pas à comprendre le reste du monde et que le reste du monde n'arrive pas à la comprendre. Elle intériorise beaucoup ce qu'elle pense, en devient presque taciturne, elle n'aime pas partager ses pensées ; elle dit que ce serait montrer un brouillon et ignorer le résultat final.

    Seulement, il arrive qu'à trop penser, elle sombre dans ses propres délires, en devient presque folle. Dans ces moments-là, elle a l'habitude de se perdre elle-même, dans une rue, dans sa chambre, de rester couchée au sol pendant des heures, alors que son cerveau ne suit plus.

    Pourtant, ne vous trompez pas, Nyx est une personne souriante. Elle vous regarde, vous sourit, vous accueille, est polie; mais elle ne vous comprend pas et vous entendre peut facilement l'ennuyer. Seulement elle ne le dira pas. Non qu'elle soit hypocrite, mais elle ne voit pas l'intérêt de créer des ennuis là où il n'y en a pas. Elle aura la délicatesse de vous laisser parler et de vous faire gentiment comprendre qu'elle a autre chose à faire.

    Ne cherchez pas en Nyx de la compassion, elle n'en a pas. On peut la décrire comme une psychopathe ; elle n'a pas de remords pour quoi que ce soit et elle manque clairement de comportements humains. Le sang, tuer des gens, voir des êtres mourir, tout ça lui est égal. Elle ne le ferait pas, certes, mais ça ne la dérangerait pas. Elle a un sang-froid hors du commun, qui peut même parfois faire peur. Ça ne l'empêche pas d'aimer, certes.. Mais ça réduit les possibilités.

    Tout ça fait d'elle une fille franche ; elle n'aura pas peur de vous dire telle ou telle chose, que ça vous blesse ou pas. Elle aura juste le tact de le dire correctement. Comme ça au moins, si elle vous donne de l'affection, soyez sûrs qu'elle est réelle. Elle préférera vous dire qu'elle vous déteste plutôt que de vous faire croire qu'elle vous apprécie.


    △ Tu préfères les garçons, les filles, les deux, les chatons ?
    Les lamas, les garçons et les filles.

    △ Moi j'ai un rêveuuuh ?
    Elle ne rêve pas, mais elle espère que ce sourire revienne. Un sourire qu'elle a perdu il y a des années ; son propre sourire.

    △ T'as peur de quelque chose ?
    Nyx a peur d'elle-même ; de ce qu'elle peut devenir. Les moments où elle psychote sont ceux qu'elle déteste le plus. Elle a horreur de devenir cette caricature d'elle-même, et pourtant elle n'arrive pas à le contrôler.

    △ Quels sont tes goûts ?
    Elle aime les noix, les moutons, dessiner, porter son pull à longues manches blanc qu'elle a tricoté, les géraniums, la cigarette après manger, le brouhaha, le sucre, les robes courtes, le soleil, le psychédélique, le bruit de la pluie.

    △ Signe distinctif ?
    Ou comment faire répéter ce qui est écrit au-dessus.

» Chargement du jeu.



    △ On a tous un passé :
    Les pâturages, les moutons, les lamas, tu adorais t'en occuper. Cette étendue d'herbe était ton jardin, celui de ta famille. Tu élevais les bestiaux avec ta jolie maman, elle te montrait comment faire et tu imitais sur les petits. Tu avais une brebis rien qu'à toi que tu as nommée Nyx. Cette brebis, tu la chérissais autant que tu en étais capable, elle était ton amie mais aussi ton alliée. Parfois, quand tu étais triste, tu allais la voir. Nyx, ta maman mais aussi ton papa, ils étaient très précieux pour toi. Jamais tu n'aurais voulu les quitter.

    Seulement, ça n'a pas été souhait exaucé. Ton papa, chaque soir, c'est lui qui venait te border. Chaque soir, il était là pour te raconter de jolies histoires, il te regardait fermer les yeux et il partait. Il était important, c'est vrai. Alors pourquoi, ce jour-là, a-t-il décidé de partir ?

    Ce soir-là, tu avais attendu ton papa mais il n'était pas venu. Tes pas t'ont alors guidés jusqu'au salon où il était avec maman. Quand tu es arrivée, tu les as vu se crier dessus. Des larmes coulaient sur les joues de maman, parce qu'elle avait mal. Du verre brisé au sol, du sang sur son dos, tu voyais la douleur qu'il lui avait infligée mais tu étais impuissante. Oh pauvre petit être inutile, qu'aurais-tu pu espérer faire ? Timidement, tu as tendu ta main vers la poignée, a ouvert la porte et les as regardé de tes jolis yeux innocents.

    Elle t'a dit de détourner le regard, de repartir te coucher. Elle t'a pris dans ses bras, pendant que ton père claquait la porte d'entrée.. Cette fois c'était une porte de sortie. Les larmes de ta maman coulaient sur ton joli pyjama, pendant qu'elle te ramenait à ton lit. Tu espérais que c'était un cauchemar, que tu allais te réveiller. Seulement, tu savais que tu ne t'étais pas endormie.

    Longtemps, ta maman est restée triste. Toi tu la regardais à travers la baie vitrée depuis la plaine, à côté de Nyx. Tu te disais que si tu lui offrais le plus beau des cadeaux, peut-être ses larmes cesseraient. Sauf que tu n'avais aucune idée de ce qu'était le plus beau des cadeaux. Puis un jour, cet homme a sonné à votre porte. Il souriait, il était grand, il était beau. Tu n'as pas compris pourquoi il était là mais il parlait souvent avec ta maman et au fil du temps, son sourire était réapparu. Tu te disais que c'était alors quelqu'un de bien et tu as commencé à l'apprécier.

    Après quelques mois, il a fini par dormir avec maman, et à te border le soir. Tu n'aimais pas qu'il essaie de prendre la place de ton papa, mais tu restais muette, car après tout, il faisait sourire maman. Pourtant, il était arrivé un jour où elle n'allait pas bien. Alors tu lui as demandé ce qu'il se passait, elle t'a souri, t'as dit que c'était difficile à porter, un enfant, que c'était pour ça qu'elle semblait malade. Au début, tu pensais qu'elle en avait marre de toi, qu'elle ne savait plus assumer la responsabilité d'avoir une fille. Alors ça t'avait rendue triste, mais tu n'as rien dit. Au fil des jours, le ventre de ta maman gonflait et tu avais peur. Du haut de tes 5 ans, tu te disais qu'elle allait exploser si on ne faisait rien. Alors tu lui as demandé d'aller voir un médecin et elle t'a alors expliqué que c'était un bébé qu'il y avait dans son ventre.

    Voulait-elle te remplacer ? Tu ne lui suffisais plus ? Cette nouvelle t'avait déchiré le cœur, tu criais au scandale, tu as commencé à hurler toute ta colère envers cet homme qui voulait devenir ton père et qui en plus t'éjectait de la vie de ta mère. Tu t'étais alors réfugiée près de Nyx, tu refusais de parler à qui que ce soit, même de les regarder. C'est alors qu'il est venu t'expliquer que jamais il ne pourrait devenir ton père, mais qu'il voulait au moins réparer ses erreurs. Tu as versé des larmes, lui a dit de s'en aller, ce qu'il a fait. Et puis quelques heures plus tard, tu es revenue au salon, sans un mot. Ils avaient bien compris, que tu ne leur en voulais pas..

    Un jour ton nouveau beau-père a t'a emmenée voir ta maman qui avait été absente trop longtemps. Elle était dans le lit, à côté d'elle il y avait un berceau. Tu t'es hissé à sa hauteur, tu as regardé le truc moche à l'intérieur. C'était ton petit frère. Ils ont eu la mauvaise idée de l'appeler Esras. Que tu trouvais ça laid, ce prénom, comme celui qui le portait, après tout. Mais tu n'avais rien dit. Parce que c'était de la jalousie, et qu'ils réagiraient mal.

    Même si tu ne voulais pas l'admettre, tu aimais bien ton frère. Tu aimais l'embêter, aussi, et tu râlais sur lui très souvent. Lui et toi, vous étiez souvent assis à la table dans le jardin, à réclamer le repas que ton beau-père préparait. Qu'il était doué pour cuisiner.. Quand il arrivait avec sa casserole de pâtes à la table, Esras et toi vous étiez en compétition pour savoir lequel des deux aura sa part le premier. Très souvent il gagnait parce que tu avais fini par casser une assiette.

    Tu grandis ainsi, dans la compétition et malgré tout, la bonne humeur. Sauf qu'il a fallut qu'un jour, Nyx tombe malade et meurt, quelques jours après. A partir de ce moment-là, tu t'es enfermée dans ta chambre, devant ton ordinateur, avec ton portable qui sonnait parfois, te disant de descendre pour venir manger.. Tu avais perdu toute cette joie et cette vivacité qui te définissait tant.

    Parfois tu t'asseyais dans les pâturages où était sensée se trouver Nyx. Tu te couchais, dos au sol, tu fermais les yeux et tu pensais. Tu pensais trop. Tu finissais par t'encombrer l'esprit de problèmes et questions inutiles. Quand ton frère venait te demander quelque chose tu lui criais dessus. Quand ton beau-père venait te dire qu'il était temps de manger, tu lui répondais méchamment que tu n'avais pas faim. Lorsque ta mère te demandait si tu allais bien, tu lui disais de s'occuper de ce qui la regarde. Ça a duré jusqu'à longtemps, très longtemps.

    Un jour tu es partie. Tu as laissé tes parents et ton frère derrière toi, tu es allée t'installer dans un appartement d'une fille que tu avais rencontré au lycée. Tu ne donnais plus aucun signe de vie à personne, tu étais devenue si froide, d'un seul coup.. A cause d'une brebis. Il en fallait si peu pour détruire ce que tu étais.

    Ton portable vibre et en regardant le message qui venait de t'être envoyé, tu hausses un sourcil. Qu'est-ce que c'était que cette blague ? Tu y as répondu, telle une idiote.. Et il ne s'est rien passé. Alors tu as souri et tu as laissé ton portable sur ton bureau, avant d'aller manger. Le lendemain, un colis arriva. Ta colocataire te l'a laissé devant la porte de ta chambre et tu l'avais récupéré. En l'ouvrant, tu y as découvert un casque. Pourquoi un casque ? Tu n'avais rien commandé et personne n'aurait pu t'en envoyer un.. Pourtant, il était bien à ton nom. Ton beau-père ? Ton père ? Ta mère ? Ils se souvenaient peut-être de ton existence, finalement..

    Ça t'aura coûté cher de l'avoir essayé..


    △ Ton arrivée à Euphemia et ta réaction :
    Tu avais bêtement enfilé ce casque et tu te retrouvais dans un monde étrange que tu savais n'être pas le tien. Tu étais perdue, tu t'es mise à penser, comme tu pensais là où Nyx aurait dut être. Tu t'es mise à psychoter, à t'imaginer tous les scénarios du monde jusqu'à ce que tu te rappelles de ce sms que tu avais reçu.. On t'a alors appelée, ils t'ont demandé le pseudo que tu emprunterais.

    « .. Ce sera Nyx. »

    Tu fixais la carte où étaient présentées les îles.. Tu ne connaissais rien de tout ça alors pourquoi c'était évident ? Pourquoi est-ce que tout t'arrivait dans la tête comme une vérité ? Ils t'ont donné un don, et tu es arrivée autre part. Que tout ça était farfelu.. Décidément, tu n'es pas faite pour comprendre le monde. Même lorsqu'ils t'expliquent, tu n'es pas sûre d'être tout à fait au point..

    Petit être inutile.



» Toi le geek.



    NOM/PSEUDO : Nyx c'est suffisant.
    AGE : Entre 10 et 20 ans.
    JEU VIDÉO FAVORI : Kingdom Hearts, les anciens opus de Zelda.
    FILM FAVORI : Time Out, Limitless, Inception.
    MANGA/SÉRIE FAVORITE : Pandora Hearts.
    COMMENT T'AS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Un partenariat. o/
    T'ES UN OUF DANS TA TÊTE ? : Métro.
    MANGER OU BOIRE ? : Manger. :D
    JE TE SAOULE AVEC MES QUESTIONS ? : A peine.
    UNE DERNIÈRE ALORS, C'EST QUOI LE CODE ? :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Father


Fondateur
Fondateur

avatar

Messages : 1054
Date d'inscription : 06/07/2013
Localisation : Dans sa chambre trop d4rk.

MessageSujet: Re: △ nyx.    Mar 12 Nov - 17:43

Mon dieu.
J'ai trop aimé ta fiche. Je sais pas, le caractère de Nyx, sa vision du monde ... (tout ça combiné à la musique)(omg swaaag)
En plus la présentation est soignée, alors c'est plaisant à lire :D
Bienvenue dans la famille, tu es officiellement une Euphemienne !
Je te valide petite brebis ♥
PS: l'avatar *o*


_______________

cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 11/11/2013

MessageSujet: Re: △ nyx.    Mar 12 Nov - 18:01

Mercii, trop d'amour dans ce message. ;w;
*court terminer le codage de sa rs*

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: △ nyx.    

Revenir en haut Aller en bas
 
△ nyx.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Accéder à Euphemia :: Créer votre personnage. :: Fiches validées-