AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 N'entends-tu pas comme il gronde? Mon Estomac! [PV Donny]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lola


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 13/08/2013
Localisation : Dream Land

MessageSujet: N'entends-tu pas comme il gronde? Mon Estomac! [PV Donny]   Sam 2 Nov - 20:20

Je regardais le ciel de ma fenêtre, moribonde et étrangement mélancolique. Il était gris, complètement gris, le soleil avait décidé de bouder tout le monde, invitant la pluie à se déverser sur Euphemia. C'était marrant au début de regarder les gens courir sous la pluie, se ramasser la figure, tout ça. Ça passe le temps une heure, voir deux... Là, ça en devenait lassant. Surtout sous les coups de midi, quand y'avait plus rien à bouffer dans le frigo et qu'il fallait affronter le déluge pour pouvoir se nourrir. Armée de botte en caoutchouc, d'un manteau de pluie rouge et d'un parapluie.

Voilà pourquoi je détestais la pluie. Parce qu'avec cet accoutrement je ressemblais à une gosse plus qu'à l'ordinaire. Déjà que d'habitude on me confondait souvent avec les gosses, là ça craignait encore plus. Je me regardais encore une fois dans le miroir. J'avais bien essayé les manteau d'adulte, mais ça me donnait l'air de porter une robe. Si j'essaye de mettre des trucs « plus sexy et adulte » ça me donne l'air vulgaire. C'est bien en désespoirs de cause que je portais un ciré rouge. Après une dernière grimace accordée à mon reflet je me glissais dehors, armée d'un parapluie  .

Le vent soufflait bien fort, peut-être un peu trop pour une aussi frêle jeune fille que moi. Je vous jure. Y'a bien des moments où j'ai failli m'envoler, tel l'oiseau, dans les airs. Malgré le déluge, j'avançais tant bien que mal sans trouver un quelconque magasin de bouffe ouvert. Quelquefois je me disais que Dreamland c'était l'endroit le pluuus paumé d'Euphemia. À part des bonbons, des chocolats on trouvait pas de trucs intéressant. Sauf si on parlait de ma boutique, mais bon, la voyance ça me faisait pas bouffer. Où est-ce que j'allais bien pouvoir faire mes courses  HEIN? En vérité je n'y avais pas réfléchis plus de deux secondes avant de me lancer à la conquête d'une autre île, mes bottes frappant les flaques presque avec violence.

Holy sword. L'île de lumière, pas si lumineuse, en fait, puisque la grisaille avait gagné même ces rues, lui donnant un petit côté terne et usé. La place du marché était évidemment et malheureusement vide. Les vendeurs n'avaient pas eu le courage de braver la pluie et le vent. Et pourtant, s'ils avaient su que la voyante du coin venait claquer sa thune pour pouvoir bouffer, sans faire la radine parce que la pluie elle aimait pas trop ça, ils auraient accouru j'en suis sûre. Ouais, non. Je ne doutais pas de ma notoriété auprès des marchands du coin. Tout ça parce que j'aime bien marchander. « Si t'aime pas quand on marchande devient pas marchand ! » avais-je l'habitude de rétorquer à ceux qui se plaignaient.

N'ayant pas le courage de retourner chez moi, parce que ouais, c'est trop loin, je suis frigorifiée et que franchement si je bouffais pas tout de suite je tombais dans la rue. J'entrais dans ce qui ressemblait le plus à un restaurant/bar, refermant mon parapluie et le rangeant dans un coin pour qu'il sèche. Mes bottes couinaient sur le plancher. Je gagnais le comptoir, m'y asseyant presque sans mal,  j'ouvrais mon ciré rouge, relâchant les cheveux que j'avais glissé à l'intérieur pour qu'ils ne soient pas trempé à cause du vent et de la pluie. Je m'écroulais presque sur le comptoir, l'estomac dans les talons et la gorge bien sèche, espérant que je ne m'étais pas engouffrée par erreur dans un endroit un peu chelou.

 « Un café et … n'importe quoi d'autre tant que ça se mange ! Et pas dans 1000 ans parce que je crève la dalle ! »

_______________
Le tarot Pokémon a été créé par Daphnia

signature&cadeau:
 


Dernière édition par Lola le Lun 25 Nov - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: N'entends-tu pas comme il gronde? Mon Estomac! [PV Donny]   Ven 15 Nov - 22:14


    Une journée comme je déteste. Il pleuvait fort. Depuis huit heures du matin. La moitié d’Euphemia semblait s’être rassemblée dans mon petit bar miteux, les commandes n’en finissaient plus, mes cuisiniers ne réussissaient plus à suivre le rythme, les serveurs valsaient d’une table à une autre en amenant les plats à une mauvaise table, l’air était étouffant parce que le bar n’est pas conçu pour accueillir tant de monde vous voyez et pas question d’ouvrir les fenêtres, pas le moment de choper la grippe vous comprenez. Bref, c’était la pagaille complète. Bon j’aurai pu aider bien sûr, mais je me trouvais sacrément plus utile au bar à frotter le marbre, un marbre de euh… Turquie. Du faux marbre, oui d’accord. Bon mais en tout cas il fallait bien le netttoyer hein. Et puis oui d’accord ça m’arrangeait aussi un peu. Je suis trop vieux pour tout ce stress moi, il me faut des activités tranquilles.

    J’étais donc là à me rendre vachement utile, quand une gamine de… allez, douze ans, entra. Toute seule. C’est triste ça, on en voit pleins sur Euphemia, des enfants sans parents. Bah ouais forcément, pas de casques pour eux. Les pauvres. J’essaye toujours d’être gentil avec eux. Enfin bref. Equipée de bottes de pluie, d’un parapluie et d’une veste de pluie, elle s’avança jusqu’au bar, dégoulinante de pluie. T’essuie pas les pieds hein, sale gosse. Les jeunes de nos jours. « Un café et … n'importe quoi d'autre tant que ça se mange ! Et pas dans 1000 ans parce que je crève la dalle ! » exigea t elle. Rml ça va fais comme chez toi. Continuant de frotter mon bar avec application, je fis semblant de ne pas l’entendre, espérant qu’un serveur arrive à ma rescousse pour s’occuper de la gamine. Mais non.  

    Je me suis donc relevé, tout sourire. « Bonjouuur ma petite ! » dis je d’une voix mielleuse, comme celle que j’utilisais toujours avec les enfants. « Ohhh, mais tu es un peu jeune pour le café hoho ! Et pour les teintures aussi… » Je lui caressais affectueusement ses cheveux roses, avec une espèce d’antenne bizarre sur le haut du crâne. « Euh… MACHIN TRUC, UNE GRENADINE ET UN MENU ENFANT STEACK FRITES POUR LA PETIOTE ÈS-TÈ-PÈ » ai-je hurlé. « ça te va ? »  Toute façon, même si ça lui va pas… Bah tant pis, un enfant, ça mange un menu enfant, point.

    (mille pardons pour le retard ;w;.)
Revenir en haut Aller en bas
Lola


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 13/08/2013
Localisation : Dream Land

MessageSujet: Re: N'entends-tu pas comme il gronde? Mon Estomac! [PV Donny]   Lun 25 Nov - 15:23

Je regardais un peu autour de moi, le coin semblait rempli et le service déplorable. Regardez-moi ça... Des serveurs pas fichus de tenir un plateau correctement, des clients grossiers, (moi compris dedans) et des serveuses plus gourdes que jamais. Je me frottais les cheveux, tandis que le vieux papy en face de moi continuais de frotter son marbre acheté chez monoprix. J'esquissais un sourire moqueur, c'est ça frotte papy, peut-être que si tu continu il sera si poli qu'il fera plus vrai... Faut pas croire j'ai rien contre les personnes âgées. Il devait avoir l'air d'avoir... quoi le même âge que mon père ? Ouais. Il était gentil mon paternel, c'est pas ça, hein, mais c'était un peu la honte d'avoir un père qui a besoin d'un déambulateur pour marcher. Les choix de mère. On pouvait bien se demander pourquoi elle avait choisi un vioque. Je suis pas sûre qu'elle veuille le voir crever d'ailleurs mon paternel.

Ouais parce qu'on accusait ma mère d'être une veuve noire mais au fond elle avait juste épouser un mec qu'avait 38 ans de plus qu'elle par amour de l'argent c'était pas la mer à boire, hein. Et elle a jamais essayé de le faire crever. Jamais. La preuve, il doit être encore en vie maintenant, ils partent souvent en vacance dans son bateau privé et ils se gavent de petits canapés, avec du champomy tout en se faisant des bisous. Un couple écœurant tellement ils s'aiment. Même si au début ma mère elle l'a juste épousé pour être en sécurité financièrement parlant les jours où elle aurait trop de ride sur le visage et trop de cellulite sur les fesses. Elle avait fini par tomber tellement amoureuse qu'elle avait même fait une gosse avec. Si c'est pas beau ? Les contes de fées ça existe plus vraiment, les princes non plus alors celles qui se considèrent comme des princesses elles font au mieux.  

Bref. Le barman à la barbe blanche avait fini par remarquer ou avait finalement décidé de prêter attention à la jeune fille impudente que j'étais.  Je me suis mise à lui sourire un peu, histoire de me faire pardonner mon impolitesse, après tout, il avait rien fait de mal hein... ?

Oooooh putain. Voilà qu'il commençait à me parler comme si j'avais cinq ans. Respirer surtout.  

« Bonjouuur ma petite ! Ohhh, mais tu es un peu jeune pour le café hoho ! Et pour les teintures aussi… »

Une veine sur le coin de mon front devait s'agiter, un air féroce s'était installé sur mon visage. Qu'il n'aille surtout pas  plus loin surt... Il se mit à me frotter la tête.

 « Euh… MACHIN TRUC, UNE GRENADINE ET UN MENU ENFANT STEACK FRITES POUR LA PETIOTE ÈS-TÈ-PÈ »

Okay mon pote. J'enfonçais mes ongles dans son bras potelé, le dégageant du dessus de ma tête, j'enfonçais bien fort mes ongles, les sourcils froncés, la lèvre retroussée. Puis, lentement, peut-être un peu trop je me penchais, attrapant le vieux par la barbe, sans ménagement pour le ramener à ma hauteur, relâchant son bras de mon autre main pour saisir le jus de grenadine et lui verser sur la tête. D'une voix un peu trop calme, la voix très basse je parlais, de manière à ce qu'il soit le seul à entendre, mes iris dans les siennes.

 « Tu penses avoir à faire à une gosse mon gros ? Eh ben tu t'es gouré, pédophile à la con ! Si tu me touche encore je te bouffe le bras. Si tu me parle encore comme si j'étais un bébé je reviens cette nuit pour fracasser ton bouiboui que t'ose appeler café. Si tu me sers pas un café dans la minute, que tu me sers quand même un menu enfant, tu sais ce qu'elle va faire la gosse ? Elle va hurler pour attirer l'attention des clients, ensuite s'enfuir pour aller direct à la police, porter plainte contre un petit vieux qu'aime un peu trop toucher les enfants, si tu vois ce que je veux dire. Est-ce que t'as compris?

Je retenais encore un sa barbe pour ensuite la relâcher, pas calmée pour autant.

_______________
Le tarot Pokémon a été créé par Daphnia

signature&cadeau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: N'entends-tu pas comme il gronde? Mon Estomac! [PV Donny]   

Revenir en haut Aller en bas
 
N'entends-tu pas comme il gronde? Mon Estomac! [PV Donny]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» N'entends-tu pas comme il gronde? Mon Estomac! [PV Donny]
» Y a comme qui dirait un probleme
» la vie c'comme les cours d'anglais, y'a trop d'faux amis.
» comme si vous y étiez ..!
» [Résolu] Définir une couleur comme étant transparente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Holy Sword :: Les rues commerçantes.-