AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Léger problème d'orientation [Pv nout]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité




MessageSujet: Léger problème d'orientation [Pv nout]   Mer 30 Oct - 18:07

Cet île est bien plus grande que ce que je pensais.
En fait, je cherchais juste à rentrer au "chez moi" qui m'avait été attribué à mon arrivée sur Euphemia.
Je connais ma maladresse légendaire qui a tendance à vite m'embarrasser... Mais de là à me perdre dans un jeu.

Ces rues sont semblables à un circuit électrique, anglées droite et rangées, ce qui dans un sens reflète bien l'esprit "technologique" de Hope corporation.
Anglées droites et bien rangées... Mais j'ai réussi à me perdre!
À vrai dire, me retrouver dans les allées que je ne connaissais ni en noir ni en blanc m'angoissais à un haut point. Je commençais à avoir peur.
J'ai toujours eu peur de ce qui n'était pas dans mes habitudes...

Heureusement, la timidité est plus facile à vaincre que la peur.
Dans une des rues où quelques gens circulaient -à mon grand bonheur-, il me fallut suivre discrètement quelqu'un qui se déplaçait avec aisance dans ces rues -signe comme quoi il était ici depuis plus longtemps et donc savait se repérer à Euphémia-. Cet homme qui semblait presque jovial n'avait pas l'air de m'avoir remarqué...
Je l'apostrophais après avoir longuement attendu et hésité.

" E... Excusez-moi? C... Connaissez-vous bien Hope Corporation? J'ai un léger problème... D'orientation, si je puis dire..."
Revenir en haut Aller en bas
Nout


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/09/2013
Localisation : On peut s'arranger.

MessageSujet: Re: Léger problème d'orientation [Pv nout]   Sam 2 Nov - 21:44

Note pour l'avenir (même s'il allait sûrement l'oublier dans la seconde ou les prochains jours au mieux) ; les gens n'aiment pas qu'on leur donne un coup dans l'épaule en criant un nom qui n'est pas le leur. Ni qu'on soulève leur capuche en leur faisant la grimace. Ni un tas d'autres trucs pourtant très sympa et utiles pour lier le contact. Après avoir dû se cacher d'un type particulièrement mal luné à l'ombre d'un bâtiment, Nout était revenu dans les grandes voies avec l'utile ambition de ne plus se faire remarquer, histoire de ne pas alerter la police ou n'importe quel autre organisme capable de le mettre à la porte d'Hope Corporation aussi sec. C'était vrai quoi, il y avait des trucs bizarres qui se passaient mais il n'avait rien d'un type louche ou d'un dealer de drogues dures : il était sûr que même l'étoile qu'il avait dessiné sur sa joue plus tôt dans la matinée et qu'il avait oublié d'effacer pour sortir criait au monde qu'il n'était qu'un inoffensif saltimbanque. Clown. Et les clowns  n'étaient des tueurs sadiques mangeurs d'enfants que dans les films, c'était bien connu. En parlant d'enfants...
Nout évita d'une petite pirouette deux gamins qui se courraient après en hurlant. La rue était animée aujourd'hui, tiens ; il pivota à droite, empruntant des détours qu'il ne connaissait pas avec l'aisance d'un riverain. Le jeune homme aurait bien été le dernier à se plaindre de s'être perdu, même dans une île qui n'était pas la sienne et sur laquelle il n'avait sensément pas le droit de passer la nuit. Un chemin menait toujours quelque part, il fallait juste voir le bon côté des choses : on ressortait toujours à un bout ou un autre et si la voie se finissait en cul de sac, il suffisait de faire demi-tour. Rien de très sorcier, hein ? Il allongea le pas et se mit à chantonner, sortant un foulard coloré de la poche de sa veste bleue. Il en fit des nœuds qu'il s'amusa à défaire et intensifia la difficulté jusqu'à ce qu'une voix ne le fasse sursauter.

Pour le coup, il ne l'avait pas senti venir. Il ne l'avait pas vu non plus. Il ne l'avait même pas entendu – il se retourna, yeux noirs grands ouverts, et considéra le garçon qui se tenait devant lui. Oups ?

" E... Excusez-moi? C... Connaissez-vous bien Hope Corporation? J'ai un léger problème... D'orientation, si je puis dire..."

Oh mince. Nout leva les yeux au ciel et regarda à droite et à gauche, à la recherche d'un repère quelconque. Le problème avec les villes comme Hope Corporation, c'était que tous les murs et toutes les maisons se ressemblaient. Parfois, il avait même l'impression de croiser les mêmes personnes aux détours de passages différents. Encore et encore. A moins qu'il ne tourne en rond depuis le début ? Le jeune homme homme haussa les épaules avec un sourire. Euphemia n'était jamais qu'un jeu vidéo qui repassait le même ciel en boucle selon les jours et les mois.

« En fait j'habite pas ici, du coup je sais pas trop où on est. »

Autre manière de dire « moi aussi je suis complètement paumé ». Mais si Nout n'en avait strictement rien à faire, ça n'avait pas l'air d'être le cas de l'autre. Il pencha sa tête sur le côté, le foulard autour de la main.

« Tu viens d'arriver en fait, c'est ça ? »

_______________
A rainbow never smiles or blinks, it's just a candy-colored frown:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Léger problème d'orientation [Pv nout]   Dim 3 Nov - 18:04

Les boulettes c'est mon truc. Je suis maladroit, je n'y pouvais pas grand chose...
Mais de là à interpeller une autre personne toute aussi paumée que moi, il fallait le faire.


À vrai dire, je ne l'avais vu que de dos, jusqu'à ce qu'il se retourne pour me parler. De ce point, j'aurais en effet pu me douter que ce dernier n'était pas de hope corporation: les couleurs vives, le foulard pleins de noeux et surtout l'étoile sur la joue le montrait catégoriquement.
Cet homme avait comme quelque chose d'intimidant, paradoxal à sa bonne humeur intarissable et sa voix presque fluette tant elle était imprégnée d’entrain.
Il n'est pas de cette île m'a t-il confirmé, alors comment faire?

Repris alors que je me perdais dans mes pensées pour trouver une nouvelle solution, ce dernier continua:

« Tu viens d'arriver en fait, c'est ça ? »

Piqué au vif, je sentis le rouge monter jusque mes oreilles.
À vrai dire, me perdre était bien le fruit du fait que je venais d'arriver il y a peu de jours seulement, mais aussi et surtout que je ne m'habituais toujours pas à la vie de jeu vidéo.

"Comment dire... Il y a de ça mais... Je suppose que vous allez bien rire, mais je suis sur euphemia par accident donc je suis comme... Doublement déboussolé."

Les lumières des rues géométriques qui nous entouraient berçaient d'un bleuté étrange son visage presque clownesque. Le visage de cet inconnu qui lui aussi, avait un "léger problème d'orientation". Cet homme était ainsi peint de la même couleur que ce ciel artificiel, sa veste était d'ailleurs elle aussi azurée, dessinant devant moi un tableau de lagon virtuel dont une muse comique était le centre.

Les secondes de ce silence interminable semblaient s'écouler au ralentit dans ces allées où tout prenait cette couleur froide mais douce à la fois.
Je me questionnais intérieurement sur sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Nout


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/09/2013
Localisation : On peut s'arranger.

MessageSujet: Re: Léger problème d'orientation [Pv nout]   Lun 11 Nov - 15:46

D'accord, tout le monde ne pouvait sûrement pas suivre sa philosophie de vie sans s'inquiéter – et en fait, c'était pas pratique quand quelqu'un nous attendait ou qu'on avait un rendez-vous. De vraies terroristes, ces maudites aiguilles, toujours prêtes à embêter les autres ! Conscient néanmoins que son avis sur les montres n'allait ni intéresser ni aider son interlocuteur perdu, Nout le garda pour lui et se remit à nouer le foulard autour de son poignet au risque de l'y coincer pour de bon et de se couper la circulation. Waw, il allait être content l'autre, s'il tombait évanoui comme ça au milieu de tout. Ça avait de quoi rassurer.
Le dieu des magiciens fut heureusement clément et le saltimbanque évita l'accident. Mais à moins de lui conseiller d'aller droit devant lui et de suivre son destin, il ne pouvait malheureusement pas faire grand chose. C'était dans ces moments-là qu'on se disait que « boussole intégrée » n'était pas un pouvoir stupide. Ou tracer son chemin en vert fluo, quelque chose... C'était quoi déjà le conte où le petit garçon semait des miches de pain sur la route pour rentrer chez lui ? Son cerveau lui murmurait « Cendrillon » mais bizarrement il en doutait.

"Comment dire... Il y a de ça mais... Je suppose que vous allez bien rire, mais je suis sur euphemia par accident donc je suis comme... Doublement déboussolé."

Par accident ? Ça aurait été méchant d'en rire, en revanche il ne se priva pas pour en sourire. Comment on pouvait arriver à Euphemia par accident ? Ça ne le regardait pas, ce n'était pas ses affaires, ça pouvait très bien être un point sensible pour le peu qu'il savait sur son interlocuteur, et pourtant il laissa la question s'échapper de ses lèvres inquisitrices :

« Par accident ? Comment t'as fait ? Oh sinon je m'appelle Nout. Et pas Njut, ça a pas exactement la même signification. »

Il y avait de la marge entre une déesse égyptienne et un meuble en kit, quand même ! Par « pas exactement », il entendait complètement. C'était drôle de devoir décliner une identité virtuelle au milieu de gros immeubles qui auraient pu appartenir à une de ces villes américaines – New-York ou Los Angeles, ça sonnait familier même à ses oreilles occupées à faire les sourdes aux cours et aux leçons. Un peu comme s'ils n'étaient jamais partis, alors qu'ils étaient à des milliers de bugs et de pixels du vrai monde. Il y avait un tas d'écrans entre eux et la surface, exact ? Comme mille petits miroirs déformants. Quelque part au Caire, Haji aurait sans doute pu donner n'importe quelle direction au jeune homme, il connaissait la ville par cœur. C'était ça qui lui servait de claque sur la joue quand il oubliait parfois où il se trouvait. Et ça l'amusait à tous les coups, aussi incongru que ça puisse sembler.

Je suis pas né là, j'habite même pas là, tu veux que je crie le nom d'un ami à travers les rues ou qu'on se balade de toit en toit pour se repérer ?

_______________
A rainbow never smiles or blinks, it's just a candy-colored frown:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Léger problème d'orientation [Pv nout]   Ven 15 Nov - 11:13

Nout.
Il faut dire que sa question concernant ma maladresse par laquelle j'étais arrivé ici m'échappa dès que son nom -ou plus probablement sa nouvelle identité- fût prononcé.

Nout.

Ce genre de nom est tout de suite relevé dans mon esprit. Les livres et les manuscrits qui conte les origines divines lient parfois les histoires Grecques et Égyptienne, et je dois avouer que les légendes de quelque pays qui soit pouvaient compter sur moi pour les lire.
C'est toujours interessant.
Nout, la déesse Égyptienne du ciel, nue ou entourée de son voile sombre pailletée d'étoiles. Je me rappelle particulièrement de cette déesse, fille de Shou et Tefnout ainsi qu'épouse du dieu de la terre Geb, pour avoir joué aux dés avec le dieu du temps Thot pour donner naissance. Les mythes la concernant m'avaient souvent intrigué. Elle n'était pas la seule, d'autres dieux avaient retenu mon attention de toute mythologie comme Thanatos, Atlaua, Étain ou encore Hunab Ku.

Je me demande si, comme moi, et sûrement comme d'autres encore, le choix porté sur une légende antique pour ce jeu relevait de son passé.
Tout ce que l'on peut dire, c'est que ce Nout-ci avait de l'humour, car en effet, mettre Nout et Njut dans la même phrase, il y avait là de quoi rire.

" Ce n'est pas bien grave après tout, je suis bien ici aussi... Que... Que fait-on du coup?
Revenir en haut Aller en bas
Nout


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/09/2013
Localisation : On peut s'arranger.

MessageSujet: Re: Léger problème d'orientation [Pv nout]   Dim 1 Déc - 16:39

Quelque part s'il était bien ici c'était qu'il avait dû laisser quelque chose de l'autre côté, non ?

Nout aurait donné beaucoup de choses pour pouvoir voir le monde à travers des yeux étrangers – sauf de la barbe à papa peut-être ; c'était un truc qui manquait à trop de personnes ici-bas, lui compris. Il avait bien répondu « oui » à ce SMS pour avoir une nouvelle vue (non, pas une nouvelle vie), pourtant. Il l'avait. Une petite voix dans sa tête lui murmurait sans cesse que ce n'était pas suffisant. Et en effet, quand il regardait les nuages, il avait encore et toujours l'impression d'être désespérément à ras du sol, trop petit pour toucher les étoiles qui s'amassaient dans l'étreinte d'une main à la paume invisible. Il ne savait pas pourquoi, mais c'était comme ça depuis qu'il était petit. Déconnecté du bitume qui n'arrivait pas à lui engluer les pieds. C'était pas le béton qui manquait, pourtant.

Hope Corporation en avait des tas, de bâtiments tout lisses et tout modernes. Avec plein de gens, conscients ou pas, qui devaient vivre leur petite vie à l'intérieur. Nout préférait l'extérieur, ce n'était pas dans son salon qu'on risquait de se perdre entre la table basse et le canapé. En fait, que ce garçon se soit perdu était une bonne chose ! On découvrait pleiiiiin de trucs quand on cherchait son chemin – il le savait bien, c'était un professionnel. Oui monsieur. Nout était surtout un doctorant en matière de mauvaises idées.

" Ce n'est pas bien grave après tout, je suis bien ici aussi... Que... Que fait-on du coup?

Il aurait donné son avis même si le garçon ne le lui avait pas demandé. Un sourire au ton réflexif sur ses lèvres, il tourna la tête pour regarder autour de lui une nouvelle fois ; comme si la réponse avait pu être gravée ou taguée sur une des façades uniformes. On ne savait jamais. S'il avait eu un mégaphone il aurait pu essayer d'appeler Noise, et le kleptomane serait venu les dépanner à coup sûr, en arrivant par les murs comme Spiderman. Ouais. Mais il n'en avait pas alors ils allaient devoir se débrouiller tout seuls, comme des grands.

A force de fixer la surface des immeubles, il venait d'avoir une idée – un peu foireuse, comme à peu près tous les éclairs de presque lucidité qui le frappaient de temps à autre. En se concentrant suffisamment longtemps. Nout aurait sérieusement dû abandonner son cerveau sur le trottoir et marcher sans.

« On peut marcher, on arrivera forcément quelque part, mais on peut aussi monter tout en haut des immeubles pour nous repérer et... oh, tu connais la grande tour en ville ? Elle est super haute. »

Demander son chemin à quelqu'un, c'était tellement has-been. Hazbine. Tracer une carte, vue du ciel, c'était tellement mieux.
Quoique Nout ne risquait pas de voir son chez-lui depuis un quelconque bâtiment, même muni d'une longue vue.

_______________
A rainbow never smiles or blinks, it's just a candy-colored frown:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Léger problème d'orientation [Pv nout]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Léger problème d'orientation [Pv nout]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Problème avec les flèches d'orientation haut et bas sur le forum.
» [Résolu] Problème avec psg tv
» Problème avec roll over qui "clignote"
» [/résolu] problème avec java à l'instalation :-/
» problème ps2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP ; :: Les archives :: Rps terminés/abandonnés-