AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Parfum des bois dans la cité des rois.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mushroom


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 10/10/2013
Localisation : La forêt, c'est bien.

MessageSujet: Parfum des bois dans la cité des rois.   Ven 25 Oct - 11:28



~ Prince ~

"C'mon buy my stuff !"

"Oh ! Celui là il à une tête à avoir du pognon, d'ailleurs, je l'ai déjà vu quelque part... Peut être qu'il m'en achètera."


Qu'est-ce qui est réellement le plus pénible dans la venue à Holy Sword ? Les interminables détours de sentiers qui conduise à la capitale ? Ou le contrôle fraîchement installés ainsi que tout le capharnaüm local lié au couvre feu ? Honnêtement, le contrôle de sa marchandise et de l'explication de sa venue dans les remparts doré semblait lui avoir valu une éternité ainsi qu'une longue barbe d'argent et des sourcils broussailleux négligés par le temps... Que cet entretient était long... Étaient ils réellement obligé de mettre autant de temps à fouiller quatre paniers de champignons ?! Et puis sérieusement, pourquoi doivent ils être à quatre autour d'un panier d'osier ? Ils ont peur de s'ennuyer à rester debout ?! N'est-ce pas moi même ce que je suis en train de faire ?! Bah, qu'importe, qu'ils en finissent !

Enfin ! Ce fichu contrôle fut enfin terminé et c'est d'un mouvement bref de la tête que les soldats l'avaient "invité" à rentrer dans la cité. C'est plutôt jolis ici... légèrement vieillot mais remplis de charme ! Le genre de chose qui n'existe plus vraiment dans notre monde à nous. Les hautes tours grises n'ont aucun charme et n'en auront peu être jamais. Ici, chaque morceau de pierre semblait avoir une histoire à chuchoter à l'oreille des curieux ! "Parfait, c'est un endroit comme ça qu'il me faut pour vendre des produits aussi vieux que les âges passés". Les champignons font partie de l'alimentation depuis des temps lointain déjà et Mushroom était d'avis que c'était sans doute le meilleur endroit pour vendre ses produits... Après avoir discuté des détails avec les gardes, le maître des champignons s'installa dans la rue commerçante ou un petit étal vide l'attendait.

"Alors...Vérifions donc tout ça... Un tapis, une petite table... "

Mushroom déroula le tapis qu'il étendit sur le sol et où il déposa ses quatre paniers d'osiers débordant de champignons de toute sortes. Du plus plus savoureux au plus rare. Du "champignon de Paris" à la Truffe tant recherchée. Pour lui, ce genre de chose était facile à réaliser puisqu'il pouvait grâce à ses faculté créer toute sorte de champignons. Inoffensifs, dérangeants ou extrêmement mortels... Bien sur, il n'y avait aucun intérêt à créer des champignons mortels, ça ne se vendait que très peu...Enfin, du bon côté de la population en fait... L'idée de vendre quelque chose destiné à empoisonner d'autres le dérangeait. Ainsi, il préférait se concentrer sur quelque chose de plus "commun". Au moins, avec un pouvoir pareil, pas de risque de mourir de faim.

Champignac, Mushmush ou encore plus simplement Mush regardaient les gens déambuler dans les rues commerçantes. Certaines personne curieuse de voir un jeune-homme sur le marché s'intéressèrent à sa présence et lui achetèrent même quelques marchandises qu'il emballa précieusement dans un sac de papier en souhaitant la bonne journée. Un exploit en soi, il n'était pas toujours aussi courtois. Parlons de courtoisie justement... Vous voyez cet homme là-bas, une belle gueule d'ange, sur son Trente-et-un, des mouvements gracieux et une foutue aura lumineuse qui l'entoure ? Vous savez ce que ça signifie généralement ? Pognon... Voilà quelqu'un avec qui il serait bon de commercer ! N'est-ce pas ? Bien sur, la courtoisie s'en était allé prendre congé sur la table d'a côté.

"Monsieur ! Hey, belle gueule ! Oui, vous là-bas ! Avec le faciès d’Apollon, jetez un œil à mes champignons ! Enfin, la marchandise quoi !"

Echec social "1" Mushroom "0". Dans tout les cas, il était difficile d'ignorer le jeune homme aux grands gestes et le sourire accroché à ses lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 25/08/2013
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: Parfum des bois dans la cité des rois.   Dim 27 Oct - 0:36

Il marchait, droit dans ses baskets, une mine qui se voulait résolument neutre, esquivant chacune des sollicitations diverses des badauds. Il n'avait ni le temps ni même l'envie de signer quoi que se soit. Cela faisait maintenant quelques temps que les rues d'Holy Sword étaient parsemées de caméras. Il y en avait tellement que s'en était devenu presque malsain. Plus personne ne pouvait faire quoi que ce soit sans que les forces d'Euphemia soient au courant. Caleb réfléchissait depuis, plus ou moins intensément. Il se souvenait parfaitement de la fois où certains avaient été téléportés dans des arènes. Lui-même avait été téléporté dans une arène sous-marine qui avait la particularité de laisser passer l'eau suffisamment pour y être noyé, au bout d'un certain temps. L'une des arènes les moins Wtf à ce qu'il avait entendu. Il avait eu de la chance de s'en sortir vivant, d'autres en étaient morts. Définitivement. Ils n'avaient pas respawn à l'église du coin.

La population était inquiète depuis même si beaucoup essayaient de se rassurer en reprenant leur routine quotidienne. C'était sans doute pour ça que les rues grouillaient tout de même d'activité. Comme si rien ne s'était passé. Et pourtant le bruit des caméras qui se tournent encore et encore, inspectant tout à chacun faisait sombrement écho au brouhaha quotidien. Il y avait de plus en plus de gardes, la nuit tombait plus vite, de sorte qu'ils soient pour la plupart forcés d'arrêter leur activité plutôt. Un couvre feu avait été instauré même, on ne pouvait plus se balader dans les rues après 22h. Les contrôles étaient de plus en plus sévère, les marchands ne pouvaient plus vendre librement leur produits et étaient soumis à de rudes contrôles. Les autorités se donnaient un mal de chien pour rassurer la population ou du moins, essayaient, ils faisaient croire que tout était sous-contrôle alors qu'ils ne contrôlaient rien. Non seulement les Gms semblaient ne pas pouvoir régler ce problème de mort définitive, mais le peu d'unité qu'ils avaient eu pendant un moment, l'équilibre entre les îles que chacun avaient essayé de garder s'était clairement rompu.

Father l'avait ouvertement et irrémédiablement brisé, Umbra et lui s'étaient brouillés et il y avait à parié que les habitants des deux îles ne seraient plus les bienvenus sur chacune des deux îles. Holy Sword et Dream land semblaient en comparaisons subir moins de pression, les gens s'y sentaient sans doute plus libres. Il y avait plus d'affluence dans la sainte cité et cela pour le plus grand plaisir des marchands qui devaient se remplir les poches. La situation actuelle amusait le blond. Bien plus qu'il ne l'aurait cru, d'ailleurs. La situation était divertissante, à ses yeux. Derrière ces jeux de pouvoirs et ces jeux malsains qui surviendraient encore, sans aucuns doutes, il y voyait une source d'amusement inépuisable.

Prince est beau, populaire, riche, même IG, pourtant il a tendance à s'ennuyer, à se lasser plus vite encore que n'importe qui d'autre. Ses pirouettes et ses exhibitions sur scène, il s'y contraignait bien volontiers parce que ça le faisait se sentir vivant, parce que, au fond, ça l'occupait même  pour une heure. Même pour une journée. Pourtant une routine s'était installée, semblable à celle qu'il avait voulu fuir IRL. Cet événement inopportun avait brisé cette routine et attisé sa curiosité, il s'était même surpris à échafauder des plans pour en tirer profit, histoire de ne pas subir les événements futurs mais d'en être pleinement  acteur.

Il était particulièrement content et finalement ça se voyait. Même si son visage n'affichait pas de sourire ses yeux eux brillaient, son pas était léger. Il s'était décidé à mettre son côté star international pour se consacrer pleinement à sa nouvelle activité. Il cherchait Verity de manière assez intense. Celle-ci ne donnait pas le moindre signe de vie et il était déterminer à trouver le fin mot à cette histoire. Caleb venait sur le marché pour faire ses courses et refaire ses réserves, puisqu'il lui arrivait de partir explorer les environs et même de camper dehors. Arrivé sur la place il avait parcouru les étales des yeux, pourtant un étale en particulier avait attiré son attention. Enfin, il faut dire que le vendeur l'avait cherché, il l'avait appelé sans retenu, sautillant juste pour le faire venir. Prince se dirige donc vers le brun, les yeux rivés sur sa marchandise. Ainsi devant il s'était mis à examiner les champignons.

« Des champignons, mh... Il y en a d'autres sur l'étalage du marchand de légume. Quelqu'ils ont de particulier les tiens, gamin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mushroom


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 10/10/2013
Localisation : La forêt, c'est bien.

MessageSujet: Re: Parfum des bois dans la cité des rois.   Jeu 7 Nov - 9:49



~ Prince ~

"Allez, péquenaud, achètes-en et ne soit pas si odieux."

"Qu'est-ce qu'ils ont de plus mes champignons ? Il est sérieux ?!"


Certes, tout le monde n'avait pas eu le loisir de goûter à ses champignons frais du jour et il était normal que tout individu habitué à faire ses courses ailleurs soit septique en la présence de ce dernier. Qui plus est avec un vocabulaire aussi "riche" que le siens. Néanmoins, il s'offusqua tout de même lorsque le Prince s'adressa à lui. Il me prend pour un nouveau gueux qui vient salir la belle citée aux pavés dorés ? Sérieusement, je lui ferais bien manger un champignon vénéneux pour la peine ! Non, je vais avoir des ennuis. Jouons le profil bas, ça vaut mieux.  

"T'es sérieux ? Et bien approche, tu vas comprendre pourquoi ils sont meilleur ici et non ailleurs ! Je te le garantis, tu ne seras pas déçu. Enfin, "vous" ne serez pas déçu."

Sur ces bonnes paroles, le jeune homme approcha Prince et lui tendit le panier de champignon. Bon, les manger cru, ce n'était pas la meilleure des choses à faire... Et pour pallier à cette éventualité, il se promenait toujours avec quelques ustensiles pour faire la cuisine. Il prépara son petit espace pour y faire cuire ses champignons accompagnés de quelques oignons qu'il éplucha et coupa en lamelle.

"Je vous ai fait revenir les champignons des sous-bois avec un oignon. Tout ceux qui se trouve dans cette casserole se marient bien ensembles. Je vous laisse le loisir de décider de ce qu'il en est. Si vous préférez, vous pouvez aussi les manger cru, mais c'est nettement moins intéressant."

Quelques personnes s'étaient approchées de l'étal lorsque le délicat parfum des champignons et oignon cuit se répandit dans l'air. Ils auraient été un mélange parfait à adapter à une fricassée par exemple. Néanmoins, il ne se promenait pas avec des œufs sur lui. Heureusement, il avait quelques ingrédients qu'il avait pu prendre avec lui. Du poivre noir moulu, quelques grains de sel pour relever la saveur de son plat. Quelques sachets d'épices, trois gros oignons. C'était déjà pas mal, non ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 25/08/2013
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: Parfum des bois dans la cité des rois.   Dim 10 Nov - 0:23

Le blond regardait le petit vendeur s'affairer partout, sauter tout en ventant énergiquement ses produits. Il semblait joyeux et gentillet, pas du genre à s'énerver. Grave erreur. Comme tout vrai marchand qui se respecte il montrait les crocs dès qu'on commençait à douter de la fraîcheur ou de la qualité du produit proposé. Le jeune homme pointait son panier à champignon à la tête de son client au cheveux d'or. Celui inspecta le contenu, haussant les sourcils et les épaules, en signe de défi.

Celui eu l'air d'accepter puisqu'il se mettait déjà à faire de la place, sans doute allait préparer ses champignons... Habilement il attrapait quelques champignons appétissant, sortait un oignon, des épices et commençait à les préparer avec une poêle. L'odeur avait fini d'attirer l'attention des badauds curieux et des cuisinières acharnés. Ce n'était plus seulement à moi qu'il avait affaire mais à presque toute la populace. Bientôt il termina sa poêlé improvisée, proposant à Prince d'y goûter. Le jeune homme saisi une fourchette et s'y risqua sans vraiment s'inquiéter.

Un délice. La qualité et la fraîcheur des champignons était indéniable. Bon prince il leva son pouce en direction du cuisinier improvisé, s'accordant encore quelques bouchées.

 « Je dois bien avouer qu'ils sont de qualités... Mais je connais une meilleur façon de les accommoder petit homme champignon... »

Sans attendre une réponse il s'invita derrière le comptoir du jeune homme, saluant les quelques ménagères et autres curieux. Il avait déjà son sac de fait, il contenait un peu tout le nécessaire qu'il comptait emmener en voyage. En plus de quelques vêtements de rechange et d'un sac de couchage il y avait bien évidemment fait quelques courses et possédait une petite cuisine portable. Il sortit sa propre poêle, son couteau et sa cuillère en bois. Quelques morceaux de poulets, de poivrons, de champignons, un peu de curry juste pour relever, sans vouloir masquer les goûts, bientôt la foule se pressait un peu plus près de l'étale de Champimaniac.

 «Je me demande où est-ce que tu dégotes de telles perles, petit. Mais avant tout ça que dirais-tu d'un petit concours de cuisine, hein ? Je suis prêt à te mettre à disposition tous mes ingredients et mes ustensiles et je suis sûre que la charmante qui habite derrière nous nous laissera son lavabo si on le lui demandait. Ça te ramenrait d'autres clients, on s'amuserait pas mal. Si je gagne tu me laisses partir avec un panier de champignons gratuitement, si c'est moi je suis prêt à venir t'aider tous les jours pour vendre tes merveilles pendant disons une semaine... Alors ça te dit?

Le blond mélangeait ses ingrédients avec bonne humeur, l'odeur forte et particulière du curry se diffusait déjà dans tout le marché, ramenant encore d'autres curieux. Bientôt une petite foule s'était formée autour des deux garçons.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mushroom


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 10/10/2013
Localisation : La forêt, c'est bien.

MessageSujet: Re: Parfum des bois dans la cité des rois.   Mar 26 Nov - 13:16

e


~ Cooking Mama...Prince ! ~

"La route des saveurs"

"Je sent que l'on va bien s'amuser..."


Et bien voilà un visage que le jeune maître des champignons voulait voir se dessiner sur son royal invité. Enjoué, il semblait apprécier le met préparé par son hôte et plus particulièrement la fraîcheur de ses produits ! Bien, fort bien... Petit à petit, les curieux s'amoncelèrent aux rebords de l'étal tandis que Prince sortit de son sac une petite cuisine. Fascinant, il lui faudrait un sac d'une pareille contenance pour stocker d'avantage de champignons ! Les dames, curieuses, enjouées par la beauté du grand gaillard à ses côté... Après tout, c'était une célébrité ici à Holysword... En comparaison, Mushroom n'était qu'un bouseux de la forêt de Dreamland... Qui remporterait ce concours de cuisine improvisé ? D'ordinaire, il avait l'habitude qu'on lui fasse à manger... Heureusement, il avait tout de même développé un certain intérêt pour la cuisine et s'était exercé à l'art culinaire. La compétence de cuisine est toujours un atout qu'il fallait maîtriser. Autant dans le jeux que dans la vie ! Soit ! Passons aux actes...

"Je marche ! Un petit concours de cuisine avec ton jolis minois risque de rameuter la populace..."

Il serra la main de Prince sans son consentement pour sceller l'accord. Le blond s'attela donc à sa tâche en précisant au jeune garçon qu'il pouvait se servir des ingrédients qu'il possédait. L'odeur de curry lui mettait l'eau à la bouche et des idées fuselèrent dans son petit crâne ! Derechef, il s'empara d'un oignon qu'il découpa en dés et ajouta dans sa poêle qui contenait une noisette de beurre moussant. Les oignons dégageait une odeur très plaisante à la cuisson et libérait la douceur de ce dernier... Ensuite, il y ajouta des champignons coupés finement qu'il fit revenir jusqu'à ce que les oignons suent pour ensuite y ajouter deux oeufs qu'il mélangea ensemble avec tout ses aliments. Lorsque les ingrédients était cuits, il ajouta une pincée de sel, de poivre, de paprika et une touche de Safran... Ajouter du curry lui plaisait, mais il avait envie que son plat adopte une autre saveur que celle de son concurrent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 25/08/2013
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: Parfum des bois dans la cité des rois.   Mer 27 Nov - 20:31

La combat s'annonçait rude et les bonnes odeurs emplissaient l'air, sur les premiers coups de midi. L'ancienne star préparait ses ingrédients, un sourcil plissé sous la concentration. Bientôt l'odeur du paprika vint lu chatouiller le nez. Il était décidément difficile de cuisiner deux plats différents, son estomac était plutôt tiraillé par les bonnes odeurs. Il secouait la tête, concentration ! La foule devait s'être amassée autour de l'étale délaissant les autres étales au déplaisir certains des autres vendeurs et autres harangueurs. Tant pis pour eux le monde des marchés étaient sans pitié et il y avait à parier que Champimaniac aura vendu d'ici la fin de la journée le plus de chose et que son chiffre d'affaire surpasse les autres. Il avait réussi à attirer le bon, à croire qu'il un sens aigu du commerce.

Le poulet cuisait tranquillement, alors qu'il découpait habilement le reste de ses légumes. De temps en temps il agitait sa poêle pour éviter que la volaille crame. D'habitude il ne cuisinait jamais en public, mais ça ne le déstabilisait pas pour autant, il était habitué à force d'être observé constamment. Ses gestes étaient sûr. Évidemment, il n'avait jamais invité quiconque dans sa cuisine, généralement ça se terminait dans le salon. Il souriait intérieurement, ses fans avaient intérêts à ne pas oublier cet instant, c'était la première et très certainement la dernière qu'il s'exposerait de cette manière. Sauf si, évidemment, il perdait. C'était le risque d'une bataille. Au moins il ne perdrait pas un bras, quoi qu'il arrive il se considérerait comme gagnant. Faire la marchand de champignon pendant une semaine serait sans doute marrant, tout du moins distrayant.

Il ajoutait les poivrons à la volaille, puis les champignons. Sa poêle dégageait une odeur alléchante, il observait néanmoins son adversaire. Lui non plus n'allait sans doute pas tardé à terminer. Il continuait d'agiter un peu ses ingrédients, puis finalement il baissa le feu. Il déposa le tout dans une assiette en métal, celle qu'il prenait lorsqu'il partait en expédition.

 «Bon alors. Qui est-ce qui va nous servir de juré?

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mushroom


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 10/10/2013
Localisation : La forêt, c'est bien.

MessageSujet: Re: Parfum des bois dans la cité des rois.   Lun 16 Déc - 12:55



~ Duel au marché. Qui sera couronné ? ~

"Joli Jury, offre moi un apprenti..."


"J'espère quand même que ce cordon bleu me servira de larbin..."


La victoire, c'est ce qu'il nous fallait, assurément ! Le jolis visage et le prestige de notre adversaire culinaire nous seraient très utiles et risquaient de nous offrir un chiffre d'affaire plus intéressant... Bon sang, il était tout de même un peu trop doué pour manier l'art de la cuisine celui là. Est-ce que l'on va s'en sortir cette fois ? Bah ! S'il perdait ce duel, il tartinerait de toute façon bien son pain de beurre. Qu'avait-il à perdre vraiment ? Rien au final. Il ne pouvait que remporter ce duel ! Mais oui, ses champignons, il pouvait les faire apparaître don aucun déficit au niveau de sa vente... De plus, la publicité offerte par le jeune homme lui offrait un public et par conséquent des clients !

"Je pense que ces quelques dames au premiers rang ont l'air intéressées mon bon Prince. Maintenant, il ne faudrait pas que ce soit ton faciès qui leur fasses faire des courbettes... Qu'en pensent ces dames ?"

Mushroom lança un regard en direction de son adversaire et proposa d'un geste de la main quelques jeunes ménagères qui passaient par là et semblaient envoûtées par le spectacle. D'ailleurs, en toute honnêteté, la préparation dont la saveur de curry se répandait dans l'air donnait plus qu'envie de la dévorer. Le public était beau, les ménagères étaient belles ! Leur courbes graciles et leur beaux cheveux soignés en feraient tomber plus d'un ! Bref, concentration... Le jeune homme retira son plat du feu et posa l'espace d'un instant un petit récipient près du feu pour qu'il s'imprègne de la chaleur. Après quelques instants, les récipients se remplirent du contenu de son menu qu'il proposa aux membres du Jury.

"Mesdames, voici une fricassée des bois, en espérant qu'elle vous plaira"

Bon, d'ordinaire, il était bien moins polis que ça mais les femmes savaient le dompter.
Les membres du jury s'avancèrent dans l'étal même sous l'invitation de Mushroom. Non loin du Prince, elle seraient à même de juger le plat que ce dernier avait préparé.
Elles semblaient aimer le plat que le benjamin avait préparé ! Mais la guerre n'était pas encore remportée. Qui de Mushroom ou du Prince serait couronné ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 25/08/2013
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: Parfum des bois dans la cité des rois.   Dim 12 Jan - 23:32

Prince observe les jeunes femmes ainsi désignées par le petit champimaniac. Elles ressemblaient de très près à des jeunes femmes normales, mais leur vêtements semblait plutôt indiquer qu'elles étaient, pour la plupart des pnjs. Cela rassura le blond presque instantanément. Il ne voulait pas que sa victoire ne soit remise en doute à cause de sa popularité dans le monde réel. Se voyait-il déjà remporter la victoire? Bien sûr. Cet excès de confiance venait surtout des nombreuses heures qu'il avait dû passer en cuisine, depuis sa plus tendre adolescence, puisque ses parents n'avaient jamais été vraiment là. Brûlures, coupures, le métier qui rentre, comme on dit. Il était aujourd'hui assez fier de sa technique, la dernière blessure semblait remonter tellement loin qu'il ne doutait pas de sa dextérité.

Quoi qu'il en soit il était persuadé que ces femmes devaient être aussi douées, voire plus, en ce qui concerne la cuisine, surtout si elles avaient plusieurs bouches à nourrir. Alors il avance son assiette, un peu d'humilité dans le yeux. Chaque jurées venaient picorer dans l'assiette des deux concurrents. Prince se frottait doucement les cheveux, en attendant patiemment. Certains autres spectateurs semblaient vouloir picorer eux aussi dans les assiettes. Pourquoi les blâmer ? Il était prêt à parier que leur préparation respective avait éveillé les papilles de l'autre. L'ancienne star se tourne vers le plat de Mushroom, qui détonnait par sa simplicité et ses couleurs. Cela sentait le safran et le paprika, l'oignon aussi, nulle trace de viande.

Il saisit une fourchette et en tendit une autre à son adversaire, il voulait également goûter au plat du petit vendeur et il savait que celui-ci voudrait certainement goûter le sien.

 « Je propose que nous goûtions également le plat de l'autre, ça nous permettra de nous faire une idée et puis, je ne sais pas toi, mais moi j'ai faim.

Sans plus se faire prier il plante sa fourchette dans l'assiette du brun, en récupère un morceau de champignon puis savoure, les yeux fermés. C'était vraiment délicieux. Prince sent un peu sa confiance vaciller. Même s'il perdait, dans le fond, il n'avait pas grand chose à perdre, à part un peu de sa fierté. Il avait joué le jeu jusqu'au bout, il était fier de son plat... C'était au jury de décider à présent.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Parfum des bois dans la cité des rois.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parfum des bois dans la cité des rois.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Champignons de ma région ( Var )
» ♪ Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... ♫ [PV Harmonic Prose]
» Conseil d'achat :Je cherche un GPS pour guidage en promenade pedestre (bois et villes)
» Liens inactifs dans Outlook Express
» [Résolu] Affichage images dans un mail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Holy Sword :: Les rues commerçantes.-