AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

avatar


Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge Empty
MessageSujet: Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge   Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge I_icon_minitimeMer 9 Oct - 17:16





Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne








A peine emménagée dans son studio, Koe voulut faire le tour de l'île pour voir dans quel environnement elle allait vivre désormais. Sa ballade la mena d'abord vers le centre ville, un endroit très animé et peuplé. Koe était habituée aux marées humaines des rues de Tokyo, mais préféra de pas trop s'attarder dans la foule. Elle déboucha alors sur une petite rue, puis sur une autre et encore une autre jusqu'à arriver dans un endroit très... différent.
Cet endroit était un peu lugubre mais reposant. On aurait dit que le temps s'était arrêté en ce lieu. Un endroit parfait pour s'asseoir et se reposer un peu. Koe trouvait du charme au lieu. C'était un bon endroit pour s'isoler et réfléchir. Réfléchir... cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas trouver dans un endroit pour réfléchir calmement dans un état d'esprit neutre.


"Je me demande si maman et papa vont bien... comment ça va se passer à partir de maintenant... ce monde a l'air tellement différent ! Et voilà que je me remet à parler toute seule..."


Koe avait pris l'habitude de dire à haute voix ses pensées. Après tout, au lycée personne ne lui parlait plus avant. Il fallait bien trouver un moyen pour résister à la solitude qui l'avait gagné de plus en plus dans la vie réelle ! Petit à petit, elle prit de plus en plus connaissance de l'environnement. Cet endroit n'était pas seulement reposant et calme. Il régnait en ces lieux comme de la mélancolie et même de la tristesse. Cela rajoutait un brin de solennité aux ruines l'entourant.


"Je me demande ce qui s'est passé ici"


Elle regarda autour d'elle, émerveillée par la grandeur des colonnes en ruines. Son regard s'attarda sur la verdure qui avait poussé sur le béton rongé, puis sur une fleur qui avait résisté aux méandres du temps. Soudain, un murmure parvint à ses oreilles. Un murmure si petit qu'elle n'arrivait pas bien à en comprendre les paroles et pourtant, une sensation de tristesse l'envahit aussitôt au point qu'elle sentit les larmes monter et son coeur se serrer. Surprise, elle essaya d'essayer aussitôt les gouttes naissantes qui s'étaient nichés au coin de ses yeux devenu légèrement violacés.


"Mais qu'est-ce qui m'arrive ?"


Elle fut tellement chamboulée qu'elle n'entendit même pas les bruits de pas résonnant sur le bitume se rapprocher. C'est alors qu'elle entendit la voix de quelqu'un qui lui demanda si tout allait bien.
Elle fut surprise et sursauta. Elle se tourna vers la personne qui se trouvait être un beau jeune homme dans des habits assez excentrique et inhabituels. Elle se mit aussitôt à rougir face à cet inconnu qu'on aurait cru sorti d'un spectacle théâtral du XIXeme siècle si Koe avait bonne mémoire de ses cours d'histoire occidentaux. Ou peut être était-ce de l'époque de la comedia dell'arte ? En vérité, elle ne pouvait le dire, sa culture à ce sujet étant limitée à ce qu'elle en avait lu dans un manuel scolaire.
'Peut-être est-ce le propriétaire des lieux ? Non, ça ne peut pas être ça. Après tout qui serait propriétaire de ruines. Quoi que... Un promeneur qui passait par là sûrement.' Tandis qu'elle se posait toutes ces questions, le jeune homme continua à la questionner mais la voix de Koe ne voulait pas sortir. Elle réussit néammoins à sortir quelques mots avec efforts et persévance.


"Ce..ce n'est rien. Juste... "


Elle s'arrêta net, ne sachant même pas la suite de ce qu'elle voulait dire. Elle était perdue, encore emprise sous cette curieuse émotion qui n'était d'origine pas la sienne.


"Non, rien. Merci monsieur..."


Elle esquissa un sourire. Le regard un peu fuyant, impressionnée par le charme et la prestance que cet inconnu dégageait à première vue : 'On dirait un prince.'









Dernière édition par Koe le Dim 13 Oct - 0:02, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Selenge


Hope Corporation

Hope Corporation

Selenge

Messages : 35
Date d'inscription : 16/09/2013

Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge Empty
MessageSujet: Re: Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge   Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge I_icon_minitimeSam 12 Oct - 12:09



Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge 131008121250645135 Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge I10
❝ Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne ❞

Temples de pierres, roches granuleuses, sombres. Sur une rue étrangement vide, gît un cadavre des plus noirs. La Mort s'est éprise de ce lieu désolé. Froid, les yeux éclipsé, dernier souvenir, dernier veux. Oublis moi, ce que tu as de mieux à faire, oublis moi. Jamais je n'ai existé. Des histoires de fantômes et de mort-vivants, ici, la légende devient réalité. Personne de pourra savoir que c'est moi, si j'aurais eu la chance d'être ton meurtrier, jamais tu n'aurais pu pensé qu'un ange tombé des cieux aurait pu te tuer. Regarde toi, tu es pathétique. Confiance aveugle en la Mort, pourquoi faut-il que ce soit si dure, pourquoi à t-il fallu que tu te dresse sur mon chemin, à présent, il ne reste que moi. Je suis la seule à pouvoir te voir, jamais l'éclat de tes yeux ne perceront mon échine, je l'avais pourtant rêvé. Pourquoi m'as tu fais confiance. Tu es pathétique...

Marche lancinante,  Ange des Ténèbres marchant sans but entre deux pensées folles, deux souvenirs débridés. Dans une rue étroite, un corps d'ivoire entreprend sa descente en Enfers, se confrontant aux damnés d'En-Bas. Sans le moindre scrupule, les écorchant vif, leur détruisant l'échine. Juste marcher au milieu des morts, au milieu des souvenirs. Il suffit d'imaginer pour se sentir libre. Détruire ces images vous détruisant de l'intérieur, oh, si tout pouvait être si facile. Scintillement d'une lame et vous voilà débarrassé de ces immondices vous pourrissant l'existence. Qui pourra détruire les fragments meurtris de mon passé? Le vide ne se refermera pas, il ne se refermera plus. Comment combler l'absence? Tu n'as pas réussit, qui le pourra. Un dernier regard avant ta chute, un dernier adieux, jamais je ne connaîtrai ce que tu appelles amour. Je n'ai pas eu le temps, je n'aurais plus le temps...

Un souffle dans l'obscurité, volute de cristal s'élevant parmi les cieux et toujours cette marche effrénée. Qui t'attendra du mauvais côté, qui osera venir partager ta peine, qui viendra perpétuer ton désir de vengeance? La frontière entre le bien et le mal s'est brisé. Mère n'était pas là pour venir t'inculquer ces sordides idéaux. Tu n'as pas besoin de son amour, tu n'as même pas eu besoin de t'en échappé, tu as vécu loin de ses chimères, de ses illusions. Tu as appris bien assez vite que les contes de fées n'existent pas. Personne n'a dû détruire tes rêves. Elevé en homme, plus rien ne te fait souffrir. Pourtant, les commisérations de Père t'ont values de nombreux déboires. Toi, une femme? Tu as dû en assumer les conséquences. Ton défit n'était pas de quitter brutalement l'enfance, mais plutôt, devenir un Autre. A l'occurrence, une Autre. Mère ne t'a pas manqué, tu t'es vite rendu compte que tu n'en avais pas besoin. Ses bras doucereux ont très vite pus être remplacé. Il n'est plus question de mettre cette satanée Mère sur un piédestal...

Citation :
"Ce..ce n'est rien. Juste... "
La porte d'un temple, un rêve de plus. Arrête, arrête tes enfantillages immédiatement! Il n'est pas question de revenir en arrière, tu le sais très bien. Pourtant, ces souvenirs d'hommes chauves l'étreignent jusqu'au coeur, elle s'était promise de ne jamais regretter, elle ne fait que ça. C'est une âme brûlée jusqu'à l'échine qui fait ses premiers pas dans un monde nouveau. Loin du cloître que lui avait offert son tuteur, ici, elle se retrouvait en proie du monde, pour de bon.
Allonger ses pas, marche plus rapide, peut-être laisserat-elle ces mauvaises pensées derrière elle. Plus rapide, allez-vous en, ici commence une nouvelle vie...

Citation :
"Non, rien. Merci monsieur..."
Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge Images?q=tbn:ANd9GcTInjhC_1Az_xadMMRyF055N3KA9raSVpJUbzU2roVpKEZOY5TM

    «  Ne me mentez pas charmante demoiselle, on ne pleure pas sans raison.  »

Prenant délicatement le menton de la jeune femme pour que cette dernière ne fuis plus son regard, il attendait des réponses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

avatar


Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge Empty
MessageSujet: Re: Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge   Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge I_icon_minitimeDim 13 Oct - 1:08





Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne









Citation :
«  Ne me mentez pas charmante demoiselle, on ne pleure pas sans raison.  »

Koe était si intimidée qu'elle ne pouvait s'empêcher de fuir son regard. C'est alors qu'il prit son menton avec une telle douceur qu'elle se laissa étrangement faire. Leurs yeux se croisèrent. Elle fut figée en voyant la beauté de cet homme qui avait des traits si fins qu'on aurait dit à première vue ceux d'une femme. Son regard était direct et perçant... Il y avait quelque chose de majestueux en lui mais aussi de douloureux. Devait-elle lui faire confiance et lui partager ce qui lui arrivait ?
'Et si je me lançais ? Mais...'
A nouveau les murmures reprirent. Cette fois elle put en entendre quelques mots :
'Lance toi jeune fille ! ....rquoi hésites-tu ?
- Qui êtes-vous ?'
Mais les murmures cessèrent à nouveau.
Koe fut troublée à ce qu'elle venait d'entendre. Qui était-ce ? Pourquoi entendaient-elle ces murmures étranges ? Elle commença à se sentir inquiète.
Il est vrai que depuis que les gens l'avaient ignorée, elle se sentait seule au point d'en venir à développer la mauvaise habitude de parler seule. La solitude avait-elle eut raison d'elle au point de la rendre folle ? Pourtant, cette voix elle semblait si réelle ! Comment pourrait-elle venir de son imagination.
A cet instant, elle décida de se lancer et avec une toute petite voix elle dit :



Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge 131008121135718913 "J'ai ressenti de la tristesse et de la solitude en ces lieux, et avant que je m'en rendre compte les larmes étaient déjà venues d'elle même..."


Elle hésita un instant avant de continuer. C'est alors son regard s'illumina et le son de sa voix légèrement tremblante elle continua :


"...l'avez-vous ressenti vous aussi ? Entendez-vous aussi ces murmures ?"


A coup sûr, il allait se moquer d'elle. Après tout, qui d'ordinaire pleurerait pour une raison aussi étrange ! Des murmures... Et voilà, elle allait se ridiculiser devant ce prince inconnu et l'histoire allait recommencer. On l'ignorerait de nouveau, au mieux on dirait d'elle qu'elle est bizarre.
A ces pensées, les larmes voulurent de nouveau se nicher au coin de ses yeux mais cette fois, ce fut la douleur de son coeur qui rejaillit.
Elle avait envie de crier sa stupidité, de chanter la mélodie de cette agonie qui la gagnait mais il fallait se reprendre, elle était devant cet homme. Elle devait affronter la réponse qu'il allait lui faire. Qu'allait-il répondre ? Son coeur battit à la chamade tandis que ses joues s'empourprèrent encore plus qu'elles ne l'étaient déjà. Et regrettant ses dernières paroles, elle s'écria :




"Non, laissez je divague haha... Je viens d'arriver ici alors je ne suis pas encore tout à fait habituée à ce monde."






Revenir en haut Aller en bas
Selenge


Hope Corporation

Hope Corporation

Selenge

Messages : 35
Date d'inscription : 16/09/2013

Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge Empty
MessageSujet: Re: Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge   Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge I_icon_minitimeJeu 17 Oct - 5:04



Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge 131008121250645135 Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge I10
❝ Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne ❞

Un genre enfantin, illusion d’un monde parfait. Pays des contes et merveilles, où rien ne peut arriver. Pays où le bien ressort toujours vainqueur, pays des songes et des merveilles. Pays illusoire, pays chimérique, pays tout en vous tenant la main, vous mènera à votre fin…
Koe a écrit:

"J'ai ressenti de la tristesse et de la solitude en ces lieux, et avant que je m'en rendre compte les larmes étaient déjà venues d'elle même... l'avez-vous ressenti vous aussi ? Entendez-vous aussi ces murmures ?
Non, laissez je divague haha... Je viens d'arriver ici alors je ne suis pas encore tout à fait habituée à ce monde."
Dernières notes volubiles résonant parmi les Dieux, fermer la bouche pour délimiter les barrières de son chant. Le différencier de l’infini pour qu’il puisse encore être délectable, pour qu’il puisse être encore apprécié par le genre humain. La Belle aurait chanté jusqu’à l’infini pour panser ses blessures, ne pas s’arrêter pour qu’il ne replonge pas. Modeste présent, voir futile, mais qu’importe. Juste attendre que les échos s’éloignent, juste attendre que les sons s’évaporent, engloutit par l’appétit forcené de la nuit. Nouveau silence, apaisant. Relever la tête et redescendre sur Terre, regarder à nouveau cette inconnue lui faisant face. Etrange proximité, deux être reliés par un simple regard anodin. Parcourir les tréfonds de l’infini, arriver aux portes du nouveau monde et se perdre, encore une fois.

Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge Images?q=tbn:ANd9GcTInjhC_1Az_xadMMRyF055N3KA9raSVpJUbzU2roVpKEZOY5TM

    «  Malheureusement je n'ai rien ressentit, vous devez sans doute être beaucoup plus sensible que moi pour se genre de chose.  »

Entre deux mondes, deux chemins, Homme idyllique perdu dans sa propre histoire. Ne sachant plus où aller, marchant tel un errant dans les coulisses de sa biographie. Fermer les yeux et s’oublier quelques instant, oublier à quel point la solitude est pesante, oublier et s’inventer un monde, une nouvelle rencontre. L’idylle perdu marchant dans les catacombes d’une rue morte depuis si longtemps. Prince se croyait seul, et il l’était. A présent, ce temps est révolu, deux routes se sont croisée.

Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge Images?q=tbn:ANd9GcTInjhC_1Az_xadMMRyF055N3KA9raSVpJUbzU2roVpKEZOY5TM

    «  Je m'appelle Selenge et vous ? »

Il dépose un regard doux et bienveillant sur cette pauvre jeune fille au yeux larmoyant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

avatar


Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge Empty
MessageSujet: Re: Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge   Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge I_icon_minitimeDim 27 Oct - 14:14





Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne









Citation :
«  Malheureusement je n'ai rien ressentit, vous devez sans doute être beaucoup plus sensible que moi pour ce genre de chose.
Je m'appelle Selenge et vous ? » »

A ces mots, le cœur de Koe s'apaisa. Les murmures cessèrent. Le silence se fit, elle leva la tête et un regard fut échangé. Les yeux doux et bienveillant du prince firent jaillirent une larme timide qui coula sur une joue empourprée.
Il avait sûrement raison, elle devait être plus sensible. Peut-être était-ce pour cela qu’elle ressentait la tristesse en ces lieux, la tristesse en elle et… la tristesse du prince ? Ce Prince qui à présent semblait heureux d’avoir une présence cachait néanmoins une solitude dissimulée par un sourire bienveillant et par le parfum apaisant de la violette. Doux arôme qui arrivait à toucher le cœur de Koe et à la rassurer comme l’abris des feuillages où elle avait l’habitude de se cacher du Monde.




Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge 131008121135718913 "Koe..."




Toujours emprise par la main de Selenge, elle ne pouvait baisser son regard. Son regard s'attarda alors sur un détail de la tenue de celui-ci, une sorte d’épée. Elle fut intriguée. Est-ce vraiment un prince ?! Sa question lui brûlant les lèvres, elle ne pouvait vaincre sa curiosité grandissante. Il fallait qu’elle en sache plus mais sa timidité l’empêchait de poser la question directement. C’est alors qu’elle tenta :



Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge 131008120839225920 "Heu... Mr. Selenge est-ce par hasard votre domaine ici ? Ou bien êtes-vous venu profiter du silence apaisant de ces lieux ?"



Le regard de Koe était emplit d’une lueur de curiosité malgré les joues empourprées qui trahissait la gêne de sa question. Elle était directe mais d’une hyper-timidité rare. Ce prince semblait cacher bien des secrets également… Koe souhaitait en savoir plus sur Selenge mais comment une personne qui avait peur du regard des autres pouvait réussir à développer une relation quelconque avec quelqu’un…
Et si elle osait encore une fois de faire confiance à quelqu’un et d’ouvrir son cœur à nouveau ? Elle avait accepté l’offre anonyme sans hésitation pour changer de vie et soi-même. Après tout, il n’y avait ici aucun Dieu maléfique pour lui faire du mal. Il n’y avait qu’un lieu, deux personnes et une rencontre improbable qui avait rompu la promesse du silence de ces ruines.






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge Empty
MessageSujet: Re: Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge   Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les voix s'élèvent au sein d'un lieu où le silence règne - Koe & Selenge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Centrer une image au sein d'une page html
» Je voix pas le menu pour mettre le texte en Gras...etc.
» [RESOLU] Où sont les VOIX TTS étrangères sur mon Nüvi 2595 ??? je ne vois que les FR !
» voix - choix resolu
» Leonie - Ohne dich kann ich nicht sein, ohne dich

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Hope Corporation :: Les ruines-