AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité




MessageSujet: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Lun 16 Sep - 14:41


❛❛ Parfois, il m’arrive de vouloir démissionner… ❜❜

En effet, je me demande si ce rôle de psychologue me correspond bien. C'est une décision que je songe à faire lorsqu'un patient me soûle trop. Il y a plusieurs cas à prendre en compte :

Les premiers, ce sont ceux qui racontent leur vie alors qu'ils n'ont aucun problème particulier dans leurs petites têtes. En général, ce sont des mamies. Question de vécu. Les deuxièmes, ce sont ceux qui parlent de leurs petits soucis soporifiques « je pense que mon époux me trompe ! Je suis débordée... » Aucun intérêt. Et moi aussi je suis débordée de t'entendre piailler. Enfin, les derniers, ce sont ceux qui se lamentent un peu trop sur leur sort, un peu comme dans les séries lentes à l'eau de rose où les dialogues entre les acteurs sont d'une richesse exceptionnelle. Ironie, bien sûre. Cependant, ses trois catégories, j'avais l'occasion de les voir dans l'ancien monde où je vivais.

Ici c'est différent. Mais ici, il y a pire...

Ici, il y a les PNJs.

Bordel...

Elle est jolie ma nouvelle vie ! Maintenant, j'ai beaucoup plus l'impression que l'on se paie ma tête. Je passe des heures et des heures devant des clients qui sont totalement faux. Comment je le sais ? C'est pourtant clair : toujours les mêmes têtes. Et sans arrêt les mêmes récits racontés !

Un long soupire s'échappe de mes lèvres. Je pose alors mon visage contre ma main gauche, afin qu'elle ne tombe pas de fatigue. J'ai cessé de gribouiller sur mon carnet de notes de petits chats, chiens et autres bestioles à poils. Mon regard qui exprime une grande lassitude se porte sur cet être inexistant.

Enfin, il a fini par se taire.

« Et donc ? Je vous ai donné les mêmes solutions la dernière fois que vous êtes venu ! C'est pas trop demander d'avoir de VRAIS clients ? !» ai-je annoncé d'un ton sec et désagréable.

Évidemment qu'il ne comprend rien. Un PNJ comme lui ne possède pas une intelligence artificielle suffisante pour saisir ce que je lui dis. Alors, j'attends... J'attends qu'il se décide de partir. Et lorsque ce moment est enfin arrivé, je me lève en vitesse pour me précipiter vers la salle d'attente. Je crains de revoir ses visages... toujours les mêmes que j'ai vus hier... et avant-hier... et encore avant... Je veux faire de vrais rencontres. C'est si compliqué que ça ? ! J'ouvre la porte pour croiser un nouveau patient. Je n'ose même pas voir la tête de ses derniers que, les bras croisés et adossé contre l'encadrement de la porte, je demande d'un ton glacial :

« Au suivant... »








Dernière édition par Yoru le Mar 12 Nov - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ely


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Mar 17 Sep - 10:27

❛❛ Mais quelle idée. ❜❜


Y’en a marre, sérieux.

Allez savoir pourquoi Ely était au milieu des quartiers de Crimson District, il n’en savait rien lui-même. Peut-être était-il ici pour se remonter le moral, pour se dire que son coup de blues n’était rien comparé à certaines situations qu’il ne connaitra certainement jamais. Mains dans les poches, capuche relevée sur ta tête, il avançait le regard dans le vide, en tapant toujours dans la même pierre qui poussait toujours un peu plus loin devant lui. Et là, il croisa les êtres vides –comme il les appelait-, les PNJs. Des programmes vides qui tournaient en rond depuis toujours, et continueraient jusqu’à la fin. Il trouvait ça triste, mais il pensait aussi que ces programmes n’avaient certainement pas conscience de ce qu’ils pouvaient vivre.

Un… Psy’ ? Quelle idée…

Ely s’arrêta un instant devant l’écriteau, pensant un peu à tout et n’importe quoi. Passant de « Non, inutile » à « Pourquoi pas ? ».Et finalement, sur un coup de tête, il entra. Il rabaissa sa capuche en montant les quelques marche qui le séparait de la prochaine porte qui semblait être la salle d’attente. Il s’installa sur la chaise isolée dans un coin de la pièce, proche de la fenêtre qui donnait sur les toits des bâtiments mitoyens. Il poussa un soupir avant de se laisser aller contre le dossier de la chaise, mains dans les poches. Il pouvait encore partir, il n’était pas trop tard. Mais lorsqu’Ely se disait qu’il pouvait rentrer tranquillement, il vit une personne entrer dans la salle d’attente. En le voyant, souriant, mais le regard vide, il pensa simplement que ça permettrait de passer un peu de temps.

C’est long…

La porte en face de lui s’ouvrit, limite violemment, et une femme s’adossa au cadre, les bras croisé, le regard fixant le mur sans voir qui attendait.

« Au suivant ! »

Ely se leva tranquillement, fit un signe de tête à la rousse pour la saluer, passa devant elle et avança dans la nouvelle salle qui devait être le cabinet de la psychologue. Il se dirigea directement vers le sofa dans un coin du cabinet. Certainement une habitude qui revenait après plusieurs heures passer dans un cabinet pratiquement identique dans le monde réel. Il s’assit, ne disant mot, attendant que la psychologue commence. Après tout, il ne savait pas vraiment pourquoi.

Mais qu’est-ce que je fous là ?


_______________

Avatar by #Grblbl

♥ :
 


Dernière édition par Ely le Lun 23 Sep - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Lun 23 Sep - 20:20


❛❛ Pourquoi j’espère tant croiser une vraie personne… ? ❜❜

Oui, après tout je sais que je n'ai même pas à regarder dans les yeux de ce client qui vient de se lever. Car cela sera toujours le même manège. Peut-être que je devrais prendre des congés ? Après tout, ont-ils vraiment besoin d'une psychologue dans ce monde ? Apparemment, ce n'est que les PNJs les plus intéressés...

Quelle plaie.

Je ne réponds même pas à son salut. Je ne prête aucune attention à lui. Il sait ce qu'il a à faire ? Juste à s'installer confortablement sur ce sofa. Et c'est ce qu'il a fait. Tant mieux, je n'ai même pas à l'indiquer. Au moins, il est un peu plus intelligent que les autres... Je ferme la porte derrière moi puis, je me décide enfin à le voir. Ah... ? Ce visage ? Il ne m'est pas familier. Son expression semble tout à fait réelle : j'ai comme l'impression qu'il ne sait pas tellement pourquoi il est venu ici. Mais... ce n'est pas un simple figurant dépourvu de cerveau. Je le fixe sans mot. Mes pupilles se ferment et s'ouvrent à répétition, comme si j'essayais de sortir d'un rêve.

Alors, je me suis trompée... ?

Idiote...

« Non… je n'hallucine pas… » Ai-je murmuré doucement.

En effet, ce jeune homme est bel et bien en face de moi. Ma joue me démange maintenant et je ne peux pas m’empêcher de la frotter. Soulagée, je m’assieds en continuant de le fixer. Il ne faut surtout pas montrer ma frustration d’avant. Je me connais bien, il me suffit d’un petit détail perturbant pour que je fasse une crise. Pourquoi je réfléchis trop ? Il suffit simplement de sourire pour ne pas faire fuir ce patient. J’attrape alors mon stylo qui se tenait devant mes yeux. Machinalement, je décide de rayer les petits animaux que j’avais griffonnés sur les pages de mon carnet. Je regarde alors vers sa direction. Je toussote un peu avant de prendre la parole :

« Présentez-vous tout d’abord, ensuite, dites-moi quel est votre problème. Je vous écoute…»

Aucun sourire. Aucune formule de politesse. Toujours aussi froide… Un échec. Comme d’habitude. Pourquoi je suis constamment ainsi ? Pourtant, je devrais être contente d’être en présence d’une personne vivante.






Revenir en haut Aller en bas
Ely


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Lun 23 Sep - 21:49

❛❛ Il y a un hic. ❜❜


Que dire.. ?

A vrai dire, la rousse avait beau s'être installée en face de lui, il ne savait pas vraiment pas où commencer. Il n'arrivait pas à se souvenir de sa première visite chez un psychologue, à Londres, c'était donc comme s'il recommençait de zéro. Il l'a regarda quelques secondes, la voyant raturer quelque chose sur son carnet avant de lever les yeux vers lui. Une voix froide, aucun sourire. Une psychologue qui est vraiment dans le délire du professionnel, très certainement. Il n'y prêta pas plus attention, avant de se laisser tomber contre le dossier du sofa. Une habitude qu'il avait pris.

« Ely, 29 ans. Je ne sais pas pourquoi je suis ici. »

Il en était certain, là, elle devait vraiment se dire qu'il se payait sa tête. Mais après tout, il avait quelque chose qui n'allait pas, il ne savait pas quoi, il ne savait donc pas, par conséquent, qu'est-ce qu'il était venu trouver dans ce cabinet propret de psychologue en recherche de gros problèmes. Il croisa les bras, comme une personne bipolaire qui entrait dans une phase dépressive, pour ne plus sortir un seul mot, renfermé. Il attendait une quelconque réaction de la part de la femme, mais les yeux fixé sur le plafond, il ne pouvait pas remarquer grand chose. Après un moment de silence, ou il lui semblait entendre la mine du crayon blesser le papier encore vierge du carnet, il se redressa, posa ses coudes sur ses genoux avant de fixer la rousse.

« Quelque chose ne va pas. J'espérais que vous pourriez m'aider à trouver ce putain de truc qui cloche. »

Il poussa un soupir sur la fin de sa phrase. Il fixait ses gants de nouveau, essayant de réfléchir pour trouver lui même, mais rien ne venait. Enfin, si. Tout lui venait en tête. Il ajusta de nouveau ses gants, avant de passer sa langue sur ses fines lèvres. Le manque de chaleur humaine, le manque de contact, le manque d'amour, l'emmerdement des gants, etc. Le tout ramenant à une seule chose. Cette caractéristique qui le blasait. Mais ça, il le savait depuis un moment. Mais il avait comme l'impression qu'il y avait quelque chose en plus, en ce moment. Mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus.

Un nouveau coup de langue sur ses lèvres, avant de relever les yeux vers le plafond. C'était loin d'être gagné, et il le savait. Il poussa de nouveau un soupir, attendant d'entendre de nouveau la voix de la rousse. Parce que si elle était une bonne psychologue, elle parlerait. Du moins, c'était comme ça que ça fonctionnait, à Londres.

Putain de hic. Il est toujours là.


_______________

Avatar by #Grblbl

♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Mer 2 Oct - 1:40


❛❛Un petit sourire forcé au moins… ?❜❜
…Même pas. En fait, je pense que c’est la fatigue qui me rend si affreuse. A force de fréquenter des clients sans intérêts, c’est un peu normal. Je pense que j’aurais été au moins souriante si cet homme était venu plus tôt. Cependant ce n’est pas le cas et il va vraiment falloir que je trouve une satanée solution contre mon manque de… de joie de vivre ? Je soupire juste avant qu’il me dise tout en s’affalant au fond de son siège :

« Ely, 29 ans. Je ne sais pas pourquoi je suis ici. »

Il plaisante ? Je ne bronche pas pour autant même si à l’interieur de moi j’ai envie de tout simplement me barrer de ce cabinet, ô fort ennuyeux ! D’accord. Il est devant moi et soi-disant il n’a pas de problème. On ne joue pas à cela avec moi. C’est mon métier de lire dans le comportement des personnes. Alors, je fais l’effort de me lever et de me rapprocher de lui juste au moment où il se décide à mater le plafond. J’écris les informations qu’il m’a donné puis je l’observe un instant. Il porte des gants ? À prendre en note : c’est important.

Il me regarde enfin tout en annonçant :

« Quelque chose ne va pas. J'espérais que vous pourriez m'aider à trouver ce putain de truc qui cloche. »

Vulgarité. Intéressant… Pourquoi n’enlève t-il pas ses gants ? Il les a juste remis en place… Intrigant. Sa langue passe contre ses lèvres. Le stresse peut-être ? Il attend une réponse de ma part. Attends un instant, j’analyse… Je réfléchis... Il porte des gants… Qu’est ce qui peut l’empêcher de laisser ses mains à l'air libre ? Il ne veut pas rentrer en contact avec les personnes qu'il fréquente ? Première hypothèse : il ne supporte pas cela… Non, c’est trop facile de penser ainsi… Je jette encore un coup d’œil vers lui : il se lèche une nouvelle fois les lèvres. Pas de stresse, c’est juste un simple tic…

Sinon... il serait en possession d’un pouvoir très embêtant pour son entourage : il suffirait simplement qu’il touche quelqu'un pour que son don fasse effet. Hypothèse plus fiable. Allez, il a assez attendu… Je retourne à ma place et je finis par sourire sans m’en rendre compte.

« Bon alors d’après mes observations, vous portez donc des gants à l’intérieur. Cela m’a assez surpris. Qu’est-ce qui vous empêche de les garder ? Est-ce qu’il s’agit de votre pouvoir ? C’est bien cela ce truc qui cloche ? Dites-moi quel est ce don que vous possédez… »

J’espère vraiment que j’ai vu juste…




Revenir en haut Aller en bas
Ely


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Mer 2 Oct - 22:35

❛❛ Un pas en avant..? ❜❜


« Bon alors d’après mes observations, vous portez donc des gants à l’intérieur. Cela m’a assez surpris. Qu’est-ce qui vous empêche de les garder ? Est-ce qu’il s’agit de votre pouvoir ? C’est bien cela ce truc qui cloche ? Dites-moi quel est ce don que vous possédez… »

Ely se redressa sur le sofa, posant un regard surpris sur la rousse. C'était devenu une habitude chez lui, de garder ses gants en permanence, et autours de lui ça ne surprenait plus personne. Ca attisait la curiosité de certaines personnes un peu trop curieuses, et parfois naïves, mais sans plus. Sa langue passa une fois de plus sur ses lèvres. Une deuxième fois, puis il retira un de ses gants avant de prendre la parole.

« Mon don, n'est-ce pas..? Je dois avouer que je m'en suis... Lassé. Je n'ai aucun moyen de le contrôler, je dois donc me passer du toucher. Vous voulez essayer ? »

Ely avait parler en fixant sa main qu'il bougeait comme pour en découvrir les moindres recoins. Puis il avait terminé en fixant la femme, un sourire joueur sur les lèvres. Il se figea un instant, avant de baisser la tête, et de remettre son gant. Sa langue passa de nouveau sur ses lèvres. Il n'était pas venu pour parler de son don, et des soucis que ça pouvait lui causer. Mais il lui fallait faire confiance à la psychologue. C'était elle la professionnelle après tout.

« Mon toucher est érogène. Un millimètre d'une peau étrangère collée à la mienne, et les hormones de l'autre s'envolent. C'est instantané, et c'est usant... Chiant. »

Après tout, il fallait bien qu'il commence quelque part. Il passa de nouveau sa langue sur ses lèvres qui trouvait sèches. Trop sèches. C'était bien la première fois qu'il parlait à quelqu'un de ce don de cette manière, et surtout de ce que ça lui causait, à lui. L'esprit toujours embué de questions sans réponses, et un refoulement monstrueux. Il regarda la psy un moment. Ses cheveux roux, ses yeux, son nez, sa bouche, ses mains, tout. Mais comme pour toutes les personnes qu'il pouvait rencontrer, y'avait « ça ». Encore, et toujours ça.



_______________

Avatar by #Grblbl

♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Jeu 3 Oct - 18:44


❛❛ D'après sa réaction, j’en ai déduis que j’ai eu raison. ❜❜

Mes paupières clignent un instant. Pourquoi cela l’étonne autant ? C’est bien la première fois que j’ai un patient comme lui. Mais lui au moins possède un problème intéressant. Après l’avoir surpris encore une fois en train de se passer la langue sur sa bouche, une envie, à la fois enfantine et folle, me vient à l'esprit : celle de compter le nombre de fois qu’il va le faire. Je commence alors à tracer trois petits bâtonnets sur le coin de ma page. L’ombre d’un sourire malicieux apparaît à mes lèvres. C’est un petit jeu que j’ai l’habitude de faire lorsque je rencontre quelqu'un avec une petite manie.

Lorsqu'il se décide à retirer un de ses gants, ma curiosité se réveille.

« Mon don, n'est-ce pas..? Je dois avouer que je m'en suis... Lassé. Je n'ai aucun moyen de le contrôler, je dois donc me passer du toucher. Vous voulez essayer ? »

Je reste légèrement méfiante à sa question même si cela me tenterait bien. Essayer… Pourquoi pas après tout. S’il me le demande, c’est que ce n’est pas si dangereux que cela. Mon regard se fige vers sa direction. J’hésite à répondre un bref « je veux bien tester. » Mais à la place, je note automatiquement un quatrième bâtonnet sur mon carnet. Puis je n’ai même pas eu le temps d’en placer une qu’il me dit :

« Mon toucher est érogène. Un millimètre d'une peau étrangère collée à la mienne, et les hormones de l'autre s'envolent. C'est instantané, et c'est usant... Chiant. »

Oh non… Quelle idiote. Je sens déjà mes joues se réchauffer. Elles sont sûrement bien roses à l’heure qu’il est. C’est vraiment une grosse surprise. Je m’attendais à tout, sauf à cela. Et dire qu’il y a même pas quelques minutes, j’étais prête à lui dire oui pour essayer. Je me sens bien conne. J’ai honte. J’ai juste envie de… Mais attends… Le toucher, c'est un sens. Pour annuler son pouvoir, je peux tout simplement inverser son toucher. Il n’est pas au courant de cette capacité que j'ai en ma possession, alors je vais essayer de le surprendre.

« Ouais… en effet… ça doit être très… très… très… agaçant… » Ai-je dis tout doucement en barrant les 4 bâtonnets que j’avais griffonnés.

Mon crayon et mon carnet sont abandonnés sur la table au moment où je me lève pour venir juste à ses côtés. Je tends ensuite ma main vers lui, l’air sérieuse et fière. Je lui ordonne, avec un petit sourire au lèvre :

« Retirez à nouveau ce gant et donnez moi votre main, s'il vous plait ! »

Je me concentre suffisamment pour que mon pouvoir puisse marcher. Aucun soucis à se faire désormais. Lorsqu'il me touchera, je serai immunisée contre le sien.





Revenir en haut Aller en bas
Ely


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Ven 18 Oct - 16:33

❛❛ Un de plus... Le pas décisif. ❜❜


« Ouais… en effet… ça doit être très… très… très… agaçant… »

Ca, il ne lui faisait pas dire. Si seulement il n'avait pas choisi son pouvoir en déconnant, en se disant, comme le con qu'il était, et est toujours, que ça serait cool. Mais maintenant, quand il se regardait dans la glace le matin, il ne voyait qu'un pauvre con qui n'aurait jamais plus de contacts humains normaux dans sa vie.

« Retirez à nouveau ce gant et donnez moi votre main, s'il vous plait ! »

Ely fixe la rousse un instant. Était-elle sérieuse ? Savait-elle vraiment ce qu'elle faisait ? Qu'allait-il se passer, il n'en savait rien. Elle paraissait si confiante, alors que tout se bousculait rapidement dans son esprit. Il refusait de refaire vivre ça à quelqu'un, sauf pour assouvir la curiosité des plus tenaces, une fraction de seconde. Mais elle, c'était une psychologue. Il ne trouvait pas ça normal.

« Ce n'est très certainement pas une bonne idée, vous savez. Même si vous êtes une psychologue en manque de sensations, de gros problèmes qui vous prendront du temps, il vaudrait mieux pour vous que vous sachiez ce que vous voulez faire. »

Il la fixa un moment, avant de passer à nouveau sa langue sur ses lèvres. Elle n'avait pas l'air changer d'avis.  Ca allait à toute vitesse dans son esprit. Mais il se devait de jouer le jeu. Sinon, pourquoi serait-il ici, à lui parler ?

« Vous pourriez être surprise. »

Oui, il n'était pas venu pour rien, il refusait de s'être arrêté pour rien. Pour une fois, il ne ferait peut-être pas les mêmes erreurs que dans son ancienne vie. Ely voulait avancer, et il essayait de comprendre comment elle allait l'aider. Déjà, lui tendre la main ? Faudrait lui faire comprendre que c'est, partout. Incontrôlable. Il fixa sa main, la faisant tourner devant ses yeux, puis tira sur son gant pour le remettre comme il faut. Puis, sans prévenir, il attrapa la main de la rousse pour la coller contre sa joue.

Et maintenant, il attendait, cette réaction qu'il avait vu, vu et revu, des centaines de fois. Cette réaction, qui avait finit par le dégoûter.


_______________

Avatar by #Grblbl

♥ :
 


Dernière édition par Ely le Jeu 31 Oct - 16:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Mer 30 Oct - 1:10


❛❛ Allez... serre moi la main. ❜❜

Il semble hésitant. Enfin, il l'est plutôt... J'ignore son tic car j'ai fini par m'y habitué et comme la situation est devenu plus intéressante, aucun intérêt pour moi à continuer mon jeu ridicule des bâtonnets.

« Ce n'est très certainement pas une bonne idée, vous savez. Même si vous êtes une psychologue en manque de sensations, de gros problèmes qui vous prendront du temps, il vaudrait mieux pour vous que vous sachiez ce que vous voulez faire. »

Je garde la main tendu vers lui en ayant un sourire légèrement plus grand sur mes lèvres. Je sais très bien ce que je fais. Si tu ne prends pas cette main, tu n'en sauras rien. Enfin... Pourquoi devrais-je absolument toucher sa main ? Je peux également effleurer son visage du bout des doigts pour lui montrer de quoi je suis capable. Je me demande comment il va le prendre. Pouvoir toucher librement quelqu'un sans l'exciter, c'est peut-être cela qu'il recherche ? Sera t-il... content ? En réfléchissant, je comprends tout à fait ce qu'il ressent. Je pense qu'avec un don pareil, je serais plus désagréable que d'habitude...

« Vous pourriez être surprise. »

Hélas, ce n'est pas moi dans l'histoire qui sera surprise. Je pense que cette rencontre est bien tombée. Mon client possède un problème de don et j'arrive à résoudre ce problème grâce au mien. Je me sens moins inutile, surtout ce pouvoir que j'ai choisis. Moi qui pensait avoir fait le mauvais choix. C'est faux. J'aide un patient avec lui.

Soudainement, je sens ma main se faire emporter. Il la presse alors contre sa joue. Elle est normalement froide, mais logiquement, il doit la sentir chaude... Je commence un peu à stresser. Mon sourire s'efface. Et si jamais mon don ne fait pas effet ? Non, pas de panique... Il faut attendre...

En dix secondes, rien ne se passe. Je ne ressens pas l'envie de lui sauter dessus et encore moins de lui faire des choses pas trop catholiques sur le sofa. Heureusement.

Un soupire de soulagement s'échappe de mes lèvres. Bon... il a besoin d'une explication maintenant.

« Mon don, c'est l'inversement des sens. En gros, j'ai inversé ton toucher afin qu'il ne soit plus du tout érogène avec moi. Et apparemment, ça marche merveilleusement bien ! Je suis rassurée. »

Je viens de remarquer que je l'ai tutoyer sans lui demander son avis. C'est le tout premier client d'Euphemia que je tutoie.

« Ah... euh... Je préfère te tutoyer, si ça ne te dérange pas. Fais de même avec moi. »







Revenir en haut Aller en bas
Ely


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Mer 30 Oct - 19:19

❛❛ Pour une surprise. ❜❜


Il attendait, fixant la rousse. Et s'il avait fait une connerie ? C'était amusant, avant. Mais maintenant. Ely se demandait s'il avait bien fait. Était-ce une bonne idée de lui faire ressentir quelque chose de si peu naturel ? Elle soupire. Elle semble soulagée. Il la regardait, surpris, ne comprenant pas. Rien ne se passait, elle restait calme, elle semblait comprendre, elle. Ely laissa tomber sa main, libérant celle de la psy.

«Mon don, c'est l'inversement des sens. En gros, j'ai inversé ton toucher afin qu'il ne soit plus du tout érogène avec moi. Et apparemment, ça marche merveilleusement bien ! Je suis rassurée.»

Il soupire à son tour. Il comprenait mieux. Il se posa en tailleur sur le sofa, passa à nouveau sa langue sur ses lèvres. Il l'avait enfin trouver, la solution à son problème ? C'était vraiment cette psychologue chez qui il était aller comme ça, au hasard ?

« Ah... euh... Je préfère te tutoyer, si ça ne te dérange pas. Fais de même avec moi. »

Il retint un léger rire. Evidemment qu'elle pouvait le tutoyer, et à sa demande, il le ferait aussi. Pour une fois, il avait un véritable sentiment de joie qui s'installait en lui. Oublié l'image de la psychologue en manque de gros problèmes, et de sensations. Oublié le côté professionnel. Ely voulait la revoir, il voulait pouvoir passer du temps avec elle, pouvoir être enfin tranquille. Il passa de nouveau sa langue sur ses fines lèvres, et enleva ses deux gants pour les fourrer dans ses poches.

« Il n'y a pas de soucis. Je ferais de même avec toi. Yoru, c'est bien ça ? »

Il venait de se souvenir de l'inscription sur la plaque à l'entrée du bâtiment. Il lui adressa un grand sourire, puis fixa ses mains qu'il faisait tourner devant lui. Il hésitait, il passerait pour un fou, mais, ne l'était-il pas déjà ? Il se tourna de nouveau vers la rousse, et lui tendit sa main, le plus sérieusement du monde.

« Tu permets ? J'aimerais vérifié que je ne suis pas en train d'halluciner. »

Il avait effectivement du mal à le réaliser. Le premier contact humain depuis bien longtemps. Le premier, et il espérait que ça ne soit pas le dernier, loin de là.


_______________

Avatar by #Grblbl

♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Jeu 31 Oct - 17:43


❛❛ Une aura de joie s'émane de mon patient. ❜❜

Enfin, je ne sais pas si je dois encore le considérer comme un patient. Je sais maintenant que nous allons construire une autre relation. Différente de celle du "banale client qui a un rendez vous avec sa psy". Cela me fait étrangement plaisir. Pourquoi ? Parce que mon but principal en devenant psychologue c'était de faire des rencontres.

Le brun finit par retirer ses gants. Une confiance s'installe déjà. N'a t-il pas peur que mon pouvoir ne fonctionne plus ?

« Il n'y a pas de soucis. Je ferais de même avec toi. Yoru, c'est bien ça ? »

Je n'ai pas rappeler mon nom. Mais il l'a retenu. Je hoche doucement la tête de bas en haut tout en affichant un doux sourire sur mon visage. Une expression rare. Mais j'ai l'étrange impression qu'elle ne sera plus rare dans ce monde.

Mon regard se pose doucement sur la main qu'il me tend.

« Tu permets ? J'aimerais vérifié que je ne suis pas en train d'halluciner. »

C'était dit d'une façon si sérieuse.

« Bien sûr. » Ai-je plus murmuré que prononcé.

J'approche ma main lentement de la sienne pour ensuite légèrement l'effleurer. Je la serre alors, tout doucement, puis je lève le regard vers le sien en clignotant des yeux. Mon don annule bel et bien le sien. Je ris légèrement.

« Ce n'est ni un rêve, ni une hallucination. Tu es rassuré ? »

Je finis par lâcher sa main afin de pouvoir gratter la joue qui commence peu à peu à me chatouiller. Signe que je suis embarrassée. Et pourquoi donc ? Ce n'est qu'une amicale poignée de main...

« Bon... plus sérieusement. Un contact normal avec autrui pour toi, c'est carrément impossible. La seule solution que je vois c'est... »

Je prend un air sérieux tout en croisant les bras.

« ...De t'aider à contrôler ce pouvoir... Je suis, pour le moment, la seule personne qui peut t'aider sans que ça te pose problème. Pourquoi pour le moment ? C'est simple, il peut exister d'autres personnes capables... d'annuler des pouvoirs par exemple. Je n'en connais pas mais je suis sûre que ça existe. Mais pour le moment, il n'y a que moi. Et tu peux compter sur moi. »






Revenir en haut Aller en bas
Ely


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Lun 4 Nov - 12:23

❛❛ Confirmation. Une solution bien réelle. ❜❜

Elle sourit, puis elle laisse échapper un léger rire. Elle ne réagissait toujours pas. Ely se sentait soudainement rassuré. Il avait enfin trouvé une solution digne de ce nom. Un sourire s’étira sur ses lèvres après qu’il y passait sa langue, par habitude. Il avait encore du mal à y croire, et il en profitait d’avoir les mains dégantées. Pour une fois, il pouvait découvrir ses mains, sans avoir peur de l’effet qu’il pourrait provoquer.

« Ce n'est ni un rêve, ni une hallucination. Tu es rassuré ? »

Oui, il l’était. Il n’en savait rien, mais il se doutait que ses yeux devaient briller légèrement, une lueur d’espoir. Puis elle reprit la parole, longuement. Et à chaque mot qu’elle prononçait, il avait de plus en plus l’impression d’être en dehors de la réalité. Enfin, en dehors du jeux, comme s’il rêvait de nouveau.

« Bon... plus sérieusement. Un contact normal avec autrui pour toi, c'est carrément impossible. La seule solution que je vois c'est... De t'aider à contrôler ce pouvoir... Je suis, pour le moment, la seule personne qui peut t'aider sans que ça te pose problème. Pourquoi pour le moment ? C'est simple, il peut exister d'autres personnes capables... d'annuler des pouvoirs par exemple. Je n'en connais pas mais je suis sûre que ça existe. Mais pour le moment, il n'y a que moi. Et tu peux compter sur moi. »

Ely la fixa un moment, surpris par ce qu’elle venait de dire. Elle se proposait elle-même pour l’aider, alors qu’elle semblait si réticente à discuter au début de la séance. C’était de plus en plus irréaliste pour le brun, mais soit, il acceptait. Qu’avait-il à perdre à faire confiance à une psychologue ? Elle semblait sérieuse dans son travail, et Yoru, elle semblait plutôt digne de confiance. Elle était persuadée de pouvoir l’aider, alors il tenta sa chance, il la força, comme il avait pu le faire lors de son arrivée ici.

« J’accepte ton aide avec plaisir. Tu sais, ça fait du bien de se sentir soutenu, même un peu. »

Il s’ouvrait doucement mais sûrement à elle. Il avait envie de s’en sortir, et si elle pouvait l’aider, ce n’était que mieux. Emporté par cette nouvelle, il n’avait pas fait attention, et le vibreur de son portable le rappela à l’ordre. Il se faisait tard, il allait être en retard pour ton boulot, mais après tout, rien ne pouvait le déranger maintenant. Tout semblait s’arranger, alors se faire virer ou non, ce n’était pas ce qui le préoccupait.

« Il nous faudrait tout de même un minimum d’organisation, aussi. C’est toi la professionnelle, tu fais comme ça t’arrange. Je m’adapterais avec mes horaires de boulot. »

Ely lui adressa un sourire, espérant pouvoir revenir assez rapidement. Il se mit à frotter ses mains l’une contre l’autre, profitant de l’absence de la couverture des gants. C’était une petite liberté qu’il ne s’offrait que rarement. Il profitait, enfin.


_______________

Avatar by #Grblbl

♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   Lun 11 Nov - 19:19


❛❛ Je semble de bonne humeur. ❜❜

Face à ma proposition, Ely est surpris. Est-ce qu'il va accepter ? Tout cela peut paraître impossible pour lui, mais je suis tellement sûre de moi. Je cherche à éviter son regard fixe sur ma personne. Est-ce que j'ai dit une bêtise ?

« J’accepte ton aide avec plaisir. Tu sais, ça fait du bien de se sentir soutenu, même un peu. »

Finalement je relève mes yeux vers lui. Soulagée, j'affiche un doux sourire. Je pense que tout se passera bien, même si pour le moment j'ignore comment je vais faire pour l'aider à maîtriser son don. Je me renseignerai. Je passerai du temps à faire des recherches la dessus. Je serai là pour lui, et j'espère ne pas le décevoir. Un vibreur me surprend légèrement. Il s'agit de son portable et il me fait rappeler l'heure de fermeture de mon cabinet. Je pense qu'il est temps de conclure ce rendez-vous... Alors je m'approche de mon bureau lentement.

« Il nous faudrait tout de même un minimum d’organisation, aussi. C’est toi la professionnelle, tu fais comme ça t’arrange. Je m’adapterais avec mes horaires de boulot. »

« En effet. Mon cabinet est ouvert tous les jours de treize heures à dix-huit heures, sauf en fin de semaine. Mais... ça me dérangerait pas de te voir à ce moment là ! »

Je note les horaires à l'aide de mon crayon contre une feuille de mon bloc-note que j'ai déchiré à l'instant. En entendant le frottement de ses mains, je me retourne vers lui en mettant entre celles-ci le petit bout de papier.

« Rend-moi visite au plus vite. Je suis quasiment sûre que tu brûles d'impatience de me revoir ! » Ai-je dis avec un ton légèrement taquin.

Mais je dois avouer que c'est aussi le cas pour moi. Je l’accompagne à la porte tout en gardant cette étrange bonne humeur. J'ai retrouvé cette énergie débordante pour exercer mon métier. Tant pis pour les PNJs, je les snobe et ça ira mieux.

« Bye bye Ely ! »

Toujours ce traditionnel salut de la main et ce petit sourire dessiné sur mes lèvres. J'ai hâte d'être à la prochaine séance.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les problèmes de mes patients ? C'est le néant. (PV Ely) [fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Résolu] Problème avec psg tv
» Problème avec roll over qui "clignote"
» [/résolu] problème avec java à l'instalation :-/
» problème ps2
» Problème avec Java

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP ; :: Les archives :: Rps terminés/abandonnés-