AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 « Les chroniques d'Euphemia numéro 1 » [En cours de correction]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Stalker


Le maire
Le maire

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/09/2013

MessageSujet: « Les chroniques d'Euphemia numéro 1 » [En cours de correction]   Dim 8 Sep - 1:15




Il semblerait que le regroupement de certaines personnes contre Father n'est pas servi à grand chose, les tensions sont aux plus fortes sur Euphemia en ce moment !
Umbra serait à la limite de déclencher une guerre contre Crimson District qui commence à devenir légèrement envahissant.
Mais ce n'est pas tout ! Les gros titres de ce mois seraient que plusieurs joueurs auraient disparu sans aucune explication dans différents endroits d'Euphemia. Ou sont-ils passés ? Personne n'a encore réussi à atteindre le dernier niveau... Et nous savons bien qu'il est impossible de mourir dans ce monde virtuel ! Le mystère est à son comble et personne ne veut répondre à mes questions. Je vous promets chers lecteurs que je mène mon enquête... Ces joueurs ne se sont pas volatilisés comme ça, il y a sûrement une raison. Mais laquelle ? Et surtout, comment découvrir la vérité ? La tension est à son comble sur Euphemia. Ouvrez l’œil.



Vous avez des rumeurs à nous faire partager ? Envoyez un MP à The Stalker. N'hésitez pas ! Vous avez un rp à nous proposer ?
L'équipe du journal « Les Chronicles du Stalker » est à votre disposition pour assouvir vos pulsions primitives de surveiller, espionner, tout mater, zieuter et ses dérivées alors n'hésitez pas à faire partager !
NEWS : The Stalker.
Potins et Rumeurs : The Stalker et ses 3 assistantes anonymes qui ont peur d'assumer.
Interviews : Ambre, journaliste.
Horoscope : Lola, voyante.

(oui nous avons des gifs dans un journal)(et oui on t'emmerde :D)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Stalker


Le maire
Le maire

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/09/2013

MessageSujet: Re: « Les chroniques d'Euphemia numéro 1 » [En cours de correction]   Dim 8 Sep - 1:15




Il me disait toujours sois gentil avec les filles bah maintenant va falloir repasser.
[Sunshine et Lionheart]
Pour le lien c'est ici !

Notre destination ? Dream land, tout simplement, l'île des merveilles populaire pour sa faune et sa flore sans pareil et ses... friandises de couleurs ! C'était à cet endroit que nous nous sommes rendues, mais, plus exactement, nous avions voulues explorer la luxueuse végétation de la « jungle toxique ». Cet endroit rependu pour ces champignons et ces gaz hallucinogènes. De vraies plaies ! Mais nous avions plus esquivés ces sales plantes et finalement, nous approchions de la « rivière des vœux perdus », un endroit doté de mystères en tout genre et parfait pour une petite inspection. On ne sait jamais sur quelle âme en peine nous pourrions trouver à cet endroit. Et nous avions choisis notre moment, puisque, en ce lieu se tenait un homme aux cheveux rouges. Bien sûr, nos yeux de lynx reconnurent immédiatement qui était l'individu en question : « Lionheart » qui détiendrait une liaison avec Error 404 , ce qui fait de lui un homosexuel attitré. Quelle dommage pour ces dames.

Passons, nous nous étions cachés entre les feuillages, observant les intentions du jeune homme jusqu'à ce qu'apparaisse une autre silhouette, frêle et pâle. Sunshine, petite demoiselle au cœur assurément pur et innocent. Etait-ce une coïncidence ? Se retrouver dans un lieu comme celui ci ? Nous n'attendions qu'à en savoir davantage ! Premier scoop, la première phrase que prononça Sunshine était loin d'être ce qu'on pourrait appeler « de pure et innocent » comme sa réputation faisait paraître. Elle avait rit au nez de Lionheart sans raison valable, et les échanges de voix de l'albinos ne se firent que plus cruels de secondes en secondes, mais nous avions été trop loin pour entendre toute la conversation. Puis, le jeune homme tomba dans l'eau. Cela s'était déroulé si rapidement que nous n'avions pas pu comprendre exactement ce qu'il s'était produit. Mais malgré la mystérieuse personnalité de Sunshine, elle l'aida tout de même à notre grand étonnement et plongea à son tour. Elle avait l'air si déboussolée, que s'était-il réellement passé ? On aurait dit une pièce de théâtre ni plus ni moins.

Malgré la courte frayeur que nous avions eu derrière nos feuillages, l'albinos reprit connaissance grâce à l'intervention de sauvage du jeune garçon. Cela se termina malheureusement sur le même ton de voix, assez hostile et peu reconnaissant de la jeune fille. Pourtant le jeune homme ne lui en voulait pas le moins du monde. Explication ? Il voulu même lui prêter un de ses vêtements. Malheureusement nous n'avons pas pu entendre plus de cette conversation car, une d'entre nous à trébuché et à écrasé un de ces fichus champignons. Hallucination et perte de conscience pendant quelques minutes. A notre réveil, il n'y avait plus personne. Quelles ont été nos impressions sur cette scène mélo-dramatiques ?
Sos besoin d'oxygène./!\
[Lullaby et Smoke]
Pour voir c'est ici !

Nous étions tranquillement sous un pont à comploter et à inventer des scandales , lorsque nous avons entendu des bruits de pas. Nous nous sommes planquées et avons simplement attendu. Une fille jurait toute seule sous le pont. On se demandait un moment si elle nous parlait à nous où si elle parlait tout seule... Et puis quelqu'un surgit. Et puis il commence à agresser la fille avec une phrase tellement stéréotypé du voyou de té-ci, sisitoimêmtuc du genre « Wsh pourquoi tu m'regardes là. Breeeef. La fille réplique avec un air tout cool et tout du genre « R'tourne voir maman ». Et puis là le type il commence à lui dire qu'il a tué sa mère (on a songé à appeler la police à un moment, mais on a eu trop peur), il dit que c'est trop pas un enfant et qu'en fait c'est elle la gamine. Et puis, cher lecteur, ça aurait pu être tout. Mais non. Ce joyeux échange preeeesque bon enfant c'est transformé en drame. Pire qu'un film hollywoodien.

La fille commence à répliquer genre une trop longue réplique juste pour dire, en gros « Lâche-moi, t'es peut-être un dingue mais tu vois je suis une fille libre okay ? Et c'est toi le gosse d'abord. » Puis là le délinquos il lui sort qu'il va la tuer si elle se tait pas. Deviiiinez ce que mademoiselle fait ? Elle continue de jacasser. Bref. Nous on se demande si la fille elle est pas un peu stupide, dans le noir on arrive pas à discerner les protagonistes. Et puis là y'a de la fumée partout on comprend pas, la discussion continue, chacun reste sur ses positions à savoir « Je fais c'que je veux connard » « I WILL KILL YOU BIIITCH », on se demandait si on était pas trop en train de rêver. On apprend au passage que la fille elle se sent seule, peut-être est-ce un appel en détresse, on ne sait pas trop...

Et puis là ça se transforme en film d'horreur, le type il commence à faire des trucs louches et puis y'a de la fumée, on manque presque d'étouffer dans tout ce bordel et finalement l'autre type disparaît et on retrouve la nana éventrée. ON VOUS ASSURE. On a encore du sang sur nos fringues. Est-ce qu'on venait d'assister à une attaque de fantôme ? Est-ce que tout ça était bien réelle ? D'où est sortie cette fumée ? Est-ce que la fille est encore en vie ? Est-ce que la fille essayait simplement de draguer le mec/le fantôme délinquant mais qu'en fait ce fantôme n'a rien compris du tout ? Est-ce que nous sommes en sécurité ??? Est-ce que Umbra, Father, Verity et Euphory ont à leur solde un mercenaire méchant qui rode la nuit pour tuer les joueurs ? En tout cas, c'est une affaire à suivre !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Stalker


Le maire
Le maire

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/09/2013

MessageSujet: Re: « Les chroniques d'Euphemia numéro 1 » [En cours de correction]   Dim 8 Sep - 1:16




Doux comme un agneau tu deviens en ma présence.
[Sen & Night.]
Pour voir clique ici !

Sen entrait tranquillement dans la taverne du coin, un véritable rayon de soleil celle-là ! Les gens qui se tapaient dessus se sont arrêtés. Au début on boudait un peu parce que au moins ça faisait de l'animation, mais un type venait d'annoncer une tournée générale. nous étions tranquillement assis sur une table dans le coin.

Nous stalkions un autre personnage plus ou moins célèbre dans tout euphemia pour ses tendances psychotique entra à son tours. Nous n'avons pas très bien compris ce qui s'est passé mais Night agressa la pauvre petite Sen.

Nous nous sommes approchés discrètement pour comprendre ce qui se passait. La pauvre petiote s'explique toute tremblante, elle n'avait rien fait! Même si Night venait de l'agresser, la pauvrette n'en n'oubliait pas ses manières, elle l'invita à s'asseoir et se présente même! L'autre type réplique un truc genre qu'il s'en fout, tout ça. Il lui sort genre ouais on a tous un pouvoir blablabla mais ça n'est pas ça le plus incroyable ! Il lui a dit qu'il voulait lui faire un bisou ! Vous vous rendez compte ? Night un des types les plus baraques de Crimson district, ce criminel lui a dit qu'il voulait lui faire un bisou!

Est-ce que Sen et Night auraient une relation caché ? Est-ce que Sen aurait effectivement un pouvoir qui apaise le cœur des gens ? Est-ce que Night ne serait finalement qu'un cœur en manque d'amour ? En tout cas c'est une affaire à suivre !

Assistante 1 : « Ouais, moi j'y crois pas trop... Night c'est un psychopathe ! Le plus plausible pour moi c'est que Sen a un pouvoir comme un bouclier genre Bella dans Twillight. Ça vous a pas choqué là comment il l'a agressé et tout vous ?
Au milieu des miroirs.
[Ambre & Red].
Le lien c'est ici !

Je suis maintenant à Hope Corporation. Je suis partout en fait... J'aimerai vous faire partager cette merveilleuuuse aventure qui s'est passé dans la galerie des miroirs à l'abri des regards.
Les deux protagonistes sont : Ambre, la célèbre journaliste que je respecte en tant que Stalker en chef et la jolie Red, serveuse dans un café que je respecte également de devoir supporter des robots toute la journée.

Ces deux jeunes femmes, coincées dans le lieu le plus mystérieux de l'île d'Umbra, vont apprendre à se connaître, même se lier d'amitié tout en essayant de ne pas céder à la panique. J'ai pu assister à toute la scène caché mes caméras et je peux donc vous dire que ces deux là font la paire. Entre ma disciple et une petite naïve qui a su prendre un peu de caractère et d'audace avec cette rencontre, je ne me lasse pas de regarder cette scène et de me réjouir de leur déception d'accéder à l'étage supérieur !

Finalement, Ambre et son pouvoir d’observation a su bien cerner sa nouvelle amie, lui proposant même d'aller l'aider dans son travail et Red prit plus d'assurance de cette expérience.
C'était vraiment très amusant avec un suspens prenant.

Assistante 1: Euh. Je pensais qu'on allait assister à une scène de catch ou coquine moi, hein! C'était sympa l'amitié entre fille tout ça, mais bon, une bonne dispute quelquefois c'est bien aussi, hein! J'espère qu'elles vont réctifier le tire la prochaine fois!

Rp coup de coeur du mois.

I'm losing my favourite game, you're losing your mind again.
[Joke et Night]
Pour le lien c'est ici !
Nous ne vous commenterons pas normalement ce rp coup de cœur pour des raisons évidente. Si nous nous étions des dizaines à suivre ce rp c'est avant tout parce que ça se passait dans une chambre. Ne dites pas le contraire vous toutes ! Vous espériez qu'il se passe QUELQUE chose dans ce rp non ? Et bien oui, nous aussi, on y a cru... Jusqu'au bout. Mais non. Laissez-nous vous raconter depuis le début.
Night, souvenez-vous on vous en parlé plus haut, dormait sur le fauteuil de Joke. Parce que oui Joke avait invité ce psychopathe dans sa maison. Quelquefois il ne vaut mieux mettre sa politesse dans sa poche pendant quelques temps. Bref, celui-ci c'était réveillé, Joke elle avait fait un cauchemar et il s'invite sur son lit. Il se met SUR elle et commence le petit jeu du chat et de la souris, chacun espérant obtenir le rôle du chat. On apprend plein de petite chose sur Joke et Night, comme leur nom irl, tout ça. Joke n'a pas peur même si Night essaie de faire genre « Wsh je vais te violer ». Et puis pouf, Joke lui fait un clef au bras.

Sauf que c'est de notorieté publique que genre Night il est un peu susceptible quoi. Il reprend sa place et commence à la pincer en riant de manière sadique puis il la mord sur la joue. Joke elle fait genre aïe j'ai mal mais en fait, elle a l'air d'aimer parce que ouais, elle l'embrasse. Ouiii ça aurait pu être mignon si elle ne l'avait pas frappé sur la tête avec a sienne ensuite. Faut croire que ça l'amuse le Night parce qu'il recommence à l'embrasser AVEC FOUGUE puis il lui donne aussi un coup de boule. Super romantique ces deux là hein ? On est d'accord.

Puis le plus naturellement du monde il lui demande d'aller au lit. Et là nous on était « WTFFF ». Mais Joke n'en avait pas envie, après avoir soupiré de soulagement nous recommencions à attendre la réaction de Night... Qui ne se fit pas attendre... Et là ça se transforme en film d'horreur, il fait une épine avec du sang et puis il lui ouvre le front et il le décrit bien le bougre. Mais Joke elle, elle n'a toujours pas peur, elle veut même continuer à le provoquer. Naïve et inconsciente Joke, on a eu sacrément peur pour ta vie, ensuite, tu sais ? Mais Night lui a demandé de sortir après un baiser brûlant et sanglant avant... De déchirer ses vêtements et de s'auto-griffer... On vous a dit que ça devenait glauque hein ? Ça n'arrête pas Joke qui l'enlace et qui essaie de la calmer... Oui on en fonderait presque tellement c'est craquaaant ! Et puis... Et puiiiiiiiiiis !

Rien. Non. Ils ont fait genre « Non mais en fait c'est un rêve.» Et plus rien de croustillant ne se passe ou ne se passera plus tard à part un nouveau jeu du chat et la souris, spécialité de ces deux là. À la fin de ce rp Night s'en va, Joke tombe de plus en plus amoureuse... Finiront-ils par le faire UN JOUR ? Est-ce que Night tombera amoureux de ce petit bout de femme plein de courage ? Est-ce que Joke est masochiste ? Est-ce que finalement on a tord de les encourager ? En tout cas, voici une autre affaire à suivre !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Stalker


Le maire
Le maire

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/09/2013

MessageSujet: Re: « Les chroniques d'Euphemia numéro 1 » [En cours de correction]   Dim 8 Sep - 1:16





Rumeur Insolite.
On aurait aperçu des silhouettes translucides un peu partout à Euphemia. Pour certains ce sont des fantômes qui viennent nous hanter, pour d'autre il s'agit d'un simple bug informatique. Les Gm refusent tout commentaires...

Il y anguille sous roche.
D'après nos informateurs, Umbra serait le premier amour d'Alekseï, ils ont l'air assez proche d'ailleurs ne seraient-ils pas amants ? Mais nous avons appris qu'Alekseï aurait poursuivi Ambre à travers le manoir de Father, de plus Ambre et Umbra s'envoient régulièrement des lettres. Lettres de menaces ? Disputes épistolaires ?  Aucuns des joueurs ne veut faire de commentaires ! Affaire à suivre !

Les feux de l'amour.
Il semblerait que Raziel se serait rapproché de la jeune et jolie danseuse Noire... D'autres informations nous on parvenu, Raziel et Pandore étaient en couple avant Euphemia. Pandore a-t-elle tourné la page ? Serait-ce une manière pour Raziel d'essayer de récupérer la scientifique ou alors a-t-il de véritables sentiments pour Noire ? Une certaine Railgun entrerait aussi dans le schéma... Pour en savoir plus n'hésitez pas à suivre ce trio/quatuor !

Quand passer sous le bureau n'est plus simplement qu'une expression.
Les policiers du bureau d'Hope Corporation auraient aperçu leur patron à moitié nu dans son bureau. On dit aussi que son cousin était présent et qui lui aussi aurait été à moitié dénudé. Les deux hommes auraient-ils une relation ?

Déclaration ratée ou plutôt un beau râteau.
Selon nos informateur Noise serait allé dans l'Auberge de Mock Turtle, pour y passer la nuit... Mais il semblerait que le jeune homme aurait tout simplement fait des avances à Mock. Celle-ci l'aurait repoussé, assez froidement. Serait-elle frigide ? Noise s'en remettra-t-il ? Ira-t-il se réfugier dans les bras de la voyante de dreamland pour se consoler ? Affaire à suivre !

Ou comment fail un suicide.
Des individus auraient apperçu une silhouette se jeter du haut d'une tours d'Hope Corporation en criant « Adieuuu Monde crueeel ». Après avoir enquêté nous sommes arrivé à la conclusion qu'il s'agissait d'un scientifique du nom de Sleepy. Un mystérieux bon samaritain aurait sauvé Sleepy en s'élançant dans le ciel et en rattrapant le jeune homme ! Il l'aurait déposé sur le trottoire et s'en serait allé, tel un superhero. Qui est notre mystérieux sauveur ? Est-ce que Sleepy arrivera à se suicider un jour en paix ? Est-ce qu'un psychologue viendra aider notre narcoleptique préféré ? Affaire à suivre !

Un garçon peut en cacher une autre.
Liar, babysitter attitré d'Euphory aurait été aperçu à Dreamland en robe ! Il semblerait même que ça lui allait très bien ! Pourquoi porte-t-il des robes ? Liar ne serait pas une fille ou une trans' tout simplement ? On se pose la question, il adore les lapins, les sucreries et le rose, ne serait-ce pas là une évidence, finalement ?




Dernière édition par The Stalker le Dim 8 Sep - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Stalker


Le maire
Le maire

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/09/2013

MessageSujet: Re: « Les chroniques d'Euphemia numéro 1 » [En cours de correction]   Dim 8 Sep - 1:16





Interview de Prince.


1) Afin que nos lecteurs puissent cerner quelque peu votre personnalité, commençons par un petit portrait chinois de mon crû : si vous étiez un instrument de musique ? Un singe ? Un appareil électronique ? Un arbre ? Un mot ?

Si j'étais un singe je serai le plus intelligent
Si j'étais un instrument de musique je serai une guitare électrique.
Si j'étais un appareil électronique je serai … non ouais ça me gonfle en fait de répondre à cette question. Sérieusement. Ça intéresse réellement quelqu'un de savoir ça ?

2) Si vous aviez pu participer à l’élaboration d’Euphemia, qu’auriez-vous modifié par rapport à l’univers dans lequel nous évoluons actuellement ?

Tout d'abord j'aurai fait en sorte qu'on puisse se déconnecter, j'aurai aussi mis un interface où tu peux voir les caractéristiques de ton personnage, parce que crois-moi, ne pas être au courant de son propre pouvoir c'est la loose. Enfin je ne vais apprendre leur boulot aux devs. Je pourrai mais ça serait relou.

3) Avant d’arriver sur Euphemia, vous étiez un chanteur très en vue, probablement promis à une brillante carrière, tandis qu’ici, à part provoquer des émeutes à tous les coins de rue, vous n’avez pas l’air de faire grand-chose de constructif. Etes-vous mécontent de vous être laissé piéger par le jeu ? Regrettez-vous votre ancienne vie ?

Et bien ma biche c'est une question des plus intéressantes. C'est vrai qu’officiellement je suis aventurier mais le jeu n'altère en rien mes capacités vocales, où scénique. Je fais quelques minis concerts mais comme tu le fais si bien remarquer bichette je crée souvent des émeutes. Pouvoir ou pas, je reste toujours Caleb Johnson, faire danser les foules ça me connaît, ensuite ça dégénère un peu mais ce n'est pas forcément à cause d'un prétendu pouvoir la plupart du temps. Je reste une bête de scène irl ou ig. Est-ce que je regrette ma vie d'avant ? C'est difficile à dire. Avant la vie était beaucoup plus facile mais avait tendance à être ennuyante alors qu'ici je m'amuse tous les jours. J'ai tendance à préféré Euphemia.

4) On dit que depuis votre arrivée sur Euphemia, votre personnalité a bien changé –et pas dans le bon sens- par rapport à celle que vous affichiez dans le monde réel. Qu’avez-vous à répondre à ces accusations ?

Ah je m'y attendais à celle-là! Il fallait se douter que ce qui se trouve sur Wikipédia n'est pas forcément exacte. Est-ce ma faute si je suis doté d'une personnalité plus complexe que les médias voulaient bien vous raconter? Oh... Vous ne m'aimez plus maintenant ? Alors tant pis, les fans superficiels ça me débecte.

5) Je ne comprends pas bien pourquoi, mais un bon nombre de lectrices s’intéressent à votre vie sentimentale et aimeraient savoir si vous avez déjà rencontré l’Amour avec un grand A. Si non, comment imaginez-vous la femme de votre vie ?

Oh.. Pitié. Il faut vraiment que je réponde à ça ? Bon. Rassurez-vous les filles Prince est toujours célibataire et compte le rester. Si je devais imaginer une femme idéal je dirais... Qu'elle serait dotée d'un caractère bien trempée, elle serait aussi mesquine que moi, voir plus, ce qui suppose une certaine intelligence et vivacité d'esprit. Elle ne serait pas superficiel, elle ne dirait pas oui amen à toutes mes demandes, elle ne passerait pas son temps à se morfondre et à se plaindre elle ne se fouterait pas en rogne pour un oui ou pour un non. J'imagine. Ce qui ne correspond à personne ici bas.

6) Vous avez des cheveux d’un blond magnifique, mais ôtez-moi un doute… Ce ne serait pas une teinture, par hasard ? Le cas échéant, je… *tousse* les lecteurs seraient certainement intéressés de savoir comment vous prenez soin de votre chevelure.

Ce n'est pas une teinture non, ça bousille les cheveux ces machins là. Pour mes cheveux je vais vous dire, avoir une alimentation équilibré faire du sport et bien dormir les rends plus brillants. Je n'utilise que des shampoings tenso-actifs non-ioniques et ne les laves pas plus de deux par semaines. Ensuite évite de stresser ma biche, c'est mauvais pour ta chevelure. Tu peux utiliser des huiles capillaires aussi.

7) N’avez-vous jamais songé à consulter un psychologue pour soigner votre narcissisme pathologique ?

Je ne vois pas en quoi affirmer haut et fort qu'on est le meilleur est considéré comme du narcissisme à partir du moment ou tu ne fais qu'énoncer une vérité bichette.


8) Vous n’avez pas vraiment continué votre carrière musicale sur Euphemia, alors que votre succès serait garanti par votre physique y compris si vous aviez les capacités vocales d’un crapaud enroué. Vous êtes-vous lassé de la scène ? N’avez-vous pas peur de décevoir vos fans ?

Non mes fans savent qu'il m'arrive de faire encore des lives, c'est pour ça qu'elles me suivent un peu partout. Je n'ai pas abandonné ma carrière, être aventurier n'est pas vraiment un métier alors j’exerce les deux plus librement.

9) Décrivez-nous donc une journée type de votre quotidien.

Mon quotidien sort tous les jours de l'ordinaire c'est difficile de te répondre ma biche. Lorsque je suis sur les routes je me lève, j'explore, déniche des trésors, affronte des dangers, déjoue des pièges... C'est plutôt amusant, risquer sa vie, découvrir des nouvelles choses. Et puis je reviens d’expédition, je revends mes trésors. Sinon je me balade en ville, je m'arrête faire des lives dans les tavernes, je rencontre les autres joueurs, je signe des autographes... Et puis comme tout le monde je mange, je bois, je dors, je me lave. Je m'amuse. Je ne passe que très rarement mes nuits seules.

10) A-t-on déjà repoussé vos avances ? Si non, comment réagiriez-vous si cela arrivait ?

Je ne fais jamais d'avance, elles tombent toutes dans mes bras trop facilement. Il m'arrive de rencontrer de vaines résistances mais elles finissent toutes par craquer. Toutes.


Questions IRL

11) N’ayant pas appris des erreurs de votre personnage, vous répondez à un sms louche et  vous retrouvez à votre tour piégé dans Euphemia . Quelle île choisissez-vous ? Pourquoi ?

Déjà j'y réponds avec plaisir, parce que c'trop cool les jeux vidéoos ! Si je devais choisir je dirais Dream ou Holy sword. Parce que Dreamy est trop cool avec ses bonbons et sa bouffe, tout court. Et puis Holy parce que bah on rencontre moins de psychopathe qu'ailleurs.

12) Toujours dans Euphemia, vous tombez nez-à-nez avec votre (vos) personnage(s). Quelle serait votre réaction ? Et la sienne (leur) ?

Euh. SI je croise Prince ou Lola dans une ruelle je fuis. Déjà parce que le premier est un connard, enfin, je prends le temps de le reluquer à fond, je le laisse me chanter une petite chanson puis je me casse parce qu'il est franchement énervant comme type quand il s'y met.

Sinon Lola je me casse parce que elle me viderait les poches sans vergogne ou me tirerais les cartes sans me demander avant et me forcerait à payer et puis comme elle est radine elle me courserait à travers tout Euphemia...

13) Quels sont, selon vous, les deux personnages d’Euphemia avec qui vous vous entendriez le mieux ? Et les deux avec qui vous vous entendriez le moins ? Les deux qui vous feraient le plus peur ? Pourquoi ?

Je dirais Sen, parce que c'est une fille toute mignonne et Cherry parce son personnage est très touchant.

Ceux qui me feraient le plus peur. IL Y A TROP DE CANDIDAT. Je suis désolée mais franchement les mecs d'Euphemia sont tous creepy.

Article écrit par Ambre, journaliste de Hope Corporation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Stalker


Le maire
Le maire

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/09/2013

MessageSujet: Re: « Les chroniques d'Euphemia numéro 1 » [En cours de correction]   Dim 8 Sep - 1:16






Interview de Horizon.


1) Afin que nos lecteurs puissent cerner quelque peu votre personnalité, commençons par un petit portrait chinois de mon cru : si vous étiez un légume ? Un vêtement ? Un déchet ? Un tissu ? Un mollusque ?

Si j’étais un légume, je serais forcément la salade. Parce que je raconte des salades, qu’une salade, c’est bon pour la ligne – voyez ma taille de guêpe – et aussi parce que la salade est pourvue de paquets de feuilles, de nombreuses couches, comme moi, qui suit quelqu’un d’impulsif et qui est toujours plus étonnante, avec plusieurs personnalités.
Si j’étais un vêtement, je serais une mini jupe à carreaux. J’en porte souvent, je trouve que c’est un vêtement qui me reflète particulièrement bien. Cette jupe fait penser à celle d’un uniforme de lycéenne, symbolisant la jeunesse, l’innocence et la candeur. Mais le fait qu’elle soit courte et agrémentée d’accessoires, comme des collants résilles ou des bas mi cuisses, lui donnent une connotation provocatrice et sexy à laquelle on ne s’attend pas au premier coup d’œil, quand la jupe est seule.
Si j’étais un déchet, je serais une boulette de papier qui pour moi représente l’ambition et l’acharnement pour la victoire. Quelqu’un qui réfléchit gribouille sur une feuille ses idées, mais insatisfait et rageur, il chiffonne le papier avant de le balancer à la poubelle. Panier ! (rires)
Si j’étais un tissu, je pense que je serais ce motif écossais qu’on trouve sur les fameuses minis jupes. J’apprécie tout particulièrement ce tissu. En rouge et noir, c’est très sexy. Ca donne un côté rebelle et punk, tout en restant quelque chose qui à la base est classique et plutôt conventionnel. Voyez, j’aime les choses à double tranchants. Je me verrais bien en iceberg ! (rires)
Si j’étais un mollusque, je serais le calamar géant, qui oui, est un mollusque – je ne suis pas si bête que ça. C’est un animal qui peut être dangereux, plus grand que les autres calamars. Il vit dans les abysses, comme moi qui aime l’obscurité de la nuit. C’est une espèce qui reste très mystérieuse, et je pense entretenir une part de secret dans ma personnalité.

2) Considérez-vous le fait d’être-comme chacun d’entre nous- piégé sur Euphemia comme un calvaire ou une aubaine ? Pourquoi ?

C’est une aubaine, c’est certains. Quitter ma vie d’avant a été un véritable cadeau vu l’enfer que je vivais. J’ai un passé très sombre et changer de paysage m’a fait beaucoup de bien. Et j’ai pu enfin rencontrer l’homme que j’admire et vénère le plus au monde depuis des années : Father. Je dois beaucoup à la création de cet univers.

3) On ignore toujours comment les dons sont attribués lors de l’arrivée sur Euphemia. Si vous aviez pu choisir le vôtre, quel pouvoir vous seriez-vous octroyé ?

Le mien, c’est-à-dire, la torture mentale me convient très bien. J’aime faire souffrir les gens. (rires) En fait, la torture mentale est beaucoup plus jouissive que la torture physique, même si la vue du sang est toujours très excitante. Soit. Je ne sais pas, j’aimerais pouvoir maîtriser parfaitement les arts martiaux, même si je maîtrise pas mal de technique de combat grâce à mes entraînements pour mon métier. Le contrôle d’un élément doit aussi être quelque chose d’intéressant, le feu, pourquoi pas ? Pour voir les gens cramer ! Ou bien l’air ? Pour les asphyxier. Mais comme je le disais précédemment, la torture mentale me plait énormément. Le seul inconvénient, c’est que je ne peux pas tuer de cette manière. (rires)

4) Si vous aviez la possibilité d’inventer un lieu et de l’intégrer à l’univers d’Euphemia, où et quel serait-il ?

L’île des traîtres ? Oui, une sorte de QG de tous les malfaisants qui se cachent dans les royaumes hors Crimson District, d’ailleurs, l’île serait étroitement reliée à cette dernière. L’armée de Father. Je me vois bien en général. Avec Alekseï à mes ordres, ça lui fera les pieds. (rires)

5) Vous êtes la garde du corps personnelle d’Umbra, la Game Master et dirigeante de Hope Corporation. Vous qui avez l’occasion de la fréquenter et donc de la connaître bien plus que n’importe quel citoyen lambda, en toute honnêteté, que pensez-vous d’elle ? (je rappelle que la liberté d’expression est garantie, alors ne vous gênez pas)

Umbra. Autant vous dire tout de suite que je la déteste, voire je la hais. Sa gentillesse et sa politesse à toute épreuve me donnent des hauts le cœur. Je ne supporte pas son calme et sa sensibilité. Nous sommes deux personnes très différentes. Malgré cela, son intelligence me fascine, comme elle me fascine chez Father. Son arrogance ressort parfois, ce trait de personnalité est peut-être celui que je préfère et déteste le plus chez elle. C’est quelqu’un de très solitaire et elle ne montre pas ses sentiments, sur ces deux points, nous nous ressemblons. Mais je ne peux pas supporter que quelqu’un soit en opposition à Father. Elle est donc une ennemie. Nos rapports sont assez froids, de toute façon. C’est une garce.

6) Concrètement, avez-vous souvent à intervenir pour assurer la sécurité de notre dirigeante ? Contre quelle sorte de menace l’avez-vous d’ores et déjà protégée ?

Je ne dirais pas cela. Souvent est un très grand mot. Disons que j’assure ses arrières, même si je m’arrange pour avoir la tête ailleurs, parce que sa sécurité, au fond, je m’en contrefiche, je suis là pour mon job, pour gagner du fric, sa protection, elle se la met là où je pense, et profond encore. Je me suis tout de même précipitée une fois, afin de rattraper une tellière qui allait lui tomber dessus. Juste parce que je risquais moi aussi d’être brûlée. Inutile de vous dire qu’il n’y a jamais eu de gros accidents. Avec la police aux alentours, et ce cher Opium qui surveille, tout va pour le mieux. (ton ironique) Lors des attaques de Crimson, je ne suis pas dans les rangs de Hope Corporation. Le plus drôle, c’est que personne n’a remarqué ce détail. (rires)

7) On vous voit souvent à Crimson District, quand bien même les tensions entre cette île et la nôtre ne sont un secret pour personne. Regretteriez-vous d’avoir intégré Hope Corporation ? A moins que vous n’ayez un penchant pour l’alcool qui vous attire irrésistiblement dans les bars de Crimson District ?

Soyons clairs, si je suis à Hope Corporation, c’est uniquement par hasard. Enfin presque, mais je ne peux pas vous dire pourquoi j’y suis. (murmure : ) c’est un secret. Je ne dirais pas que je déteste cet endroit autant que je hais Dream Land, mais je ne le porte pas dans mon cœur. Crimson est de loin mon lieu préféré. J’aime l’ambiance malfamée qui y règne aussi saugrenu que cela puisse paraître. Je me sens vraiment chez moi. Je suis l’une des leurs, ma personnalité colle largement plus à l’atmosphère de Crimson qu’à celle de de Hope. Et oui, j’aime l’alcool. (rires)

8) Au fait, y a-t-il une bonne raison pour que vous vous soyez teint les cheveux en rose ? Un pari perdu ? Une envie de jouer les publicités pour PQ ?

Il n’y a qu’une seule raison. Enfin, non, deux. Je déteste ma couleur naturelle. C’est un blond qui n’est pas blond, qui n’est pas brun, une couleur indéfinissable. Le rose est ma couleur préférée, je la vénère. Et donc, mes cheveux sont teints en rose. Le rose, si on y réfléchit, est une couleur à doubles tranchants aussi.

9) Vous avez une terrible réputation de salo… *toussetousse* de croqueuse d’homme. Est-elle justifiée ? (pas de fausse modestie entre nous, s’il vous plaît)


De salope, vous pouvez le dire. Je n’en suis pas une. Vous savez, les rumeurs courent ici, il suffit d’être un peu libertine pour qu’on vous prenne pour quelqu’un de facile. Détrompez-vous, je n’ai rien à voir avec les donzelles qui bossent au Moulin Rouge – et encore, elles, elles se font payer ! Je ne suis juste pas dans une relation fixe, et j’aime la diversité. Je ne m’offre pas à n’importe quel homme, je ne mets pas dans mon lit le premier imbécile venu. Je ne suis même prête à dire, que je suis difficile. Mais la luxure est certainement mon pêché capital. Je ne me qualifierais pas de croqueuse d’homme – vous savez, vu la mentalité de certains d’entre eux, un laideron de deux cents kilos pourrait leur suffire. Je ne souhaite juste pas entretenir de relation amoureuse, je préfère me faire plaisir en goutant un peu à tout. Vous savez, comme si au marchand de bonbons, vous ne vouliez pas vous contenter d’une seule sorte, et que vous vous serviez un sachet complet de diverses variétés, avec différentes saveurs et couleurs. C’est la même chose. Et jamais, ô grand jamais, je ne me servirais dans les bonbons pourris. Ah, et ! Je voudrais rajouter quelque chose. Je suis bi. Il n’y a pas que des hommes qui viennent dans mon lit. (clin d’œil)

10) Portez-vous des lunettes parce que vous avez réellement des problèmes de vue, ou juste pour essayer de vous donner un air intelligent ?

J’ai réellement des problèmes de vue. Je suis myope, je vois très mal de loin. Il m’arrive de ne pas les porter. Et je suis réellement intelligente.


Questions IRL


11) N’ayant pas appris des erreurs de votre personnage, vous répondez à un sms louche et vous retrouvez à votre tour piégé dans Euphemia . Quelle île choisissez-vous ? Pourquoi ?

Je ne sais pas. J’hésiterais certainement entre continuer de vivre plus ou moins normalement à Holly Sword, et réaliser mes rêves à Crimson District. Mais je pense tout de même que le fait d’atterrir dans un autre monde m’inciterait à vivre comme dans un roman, et là je deviendrais un véritable personnage de roman en osant faire des choses que je n’oserais pas faire dans la vraie vie. Crimson simplement parce que c’est l’endroit de la décadence. Et je suis une grande folle ! (rires)

12) Toujours dans Euphemia, vous tombez nez-à-nez avec votre (vos) personnage(s). Quelle serait votre réaction ? Et la sienne (leur) ?

Je pense que je pourrais bien m’entendre avec Horizon, mais je ne supporterai pas son côté « salope » justement. Je suis quelqu’un de plutôt romantique, en fait. Elle, je pense qu’elle m’aimerait bien, mais je ne serais pas sa meilleure amie loin de là, elle serait plus du genre à vouloir que je m’assume encore plus que je ne m’assume aujourd’hui et à me pousser dans le vice. Un peu comme un démon intérieur, mais un gentil démon. Ouais, Horizon serait mon gentil démon. (rires)

13) Quels sont, selon vous, les deux personnages d’Euphemia avec qui vous vous entendriez le mieux ? Et les deux avec qui vous vous entendriez le moins ? Les deux qui vous feraient le plus peur ? Pourquoi ?

Je pense que je m’entendrais bien avec Opium et Overdose, qui sont le genre de gars schizo et bipolaires, mais sympas. On va dire que je les considère comme une seule et même personne, vu que ce sont des inséparables cousins. Ma meilleure amie serait peut-être Joke, son pseudo veut tout dire, c’est une fille cool. En tout cas, je me tiendrais loin de Father, par peur. J’ai moins de couilles qu’Horizon. J’aurais peur de Smoke aussi – désolée mon biquet. Parce que ce sont tous les deux des gars dangereux et deux psychopathes de première ! Je pense que je m’entendrais plus ou moins avec tout le monde, même si je me chamaillerais avec Euphory. Et je ne supporterais pas forcément la personnalité de Sunshine, je ne la détesterais pas, mais je la trouverais trop niaise. Mais je serais sympa avec elle quand même. J’aime tout le monde moi ! Surtout le genre de personnes qu’il y a sur Euphemia, parce qu’aucun d’entre eux ne ressemble aux gens que je déteste IRL. Je vous aime les gens !! (rires)

Article écrit par Ambre, journaliste de Hope Corporation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Stalker


Le maire
Le maire

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/09/2013

MessageSujet: Re: « Les chroniques d'Euphemia numéro 1 » [En cours de correction]   Dim 8 Sep - 1:17






Horoscope et divination du mois de septembre par la seule et l'unique voyante d'Euphemia, Lola !



Bélier#21 mars au 19 avril influencé par le pendu

Amour: Bon, mes petits têtus je vous conseil d'y aller mollo si vous avez une personne en tête... Parce que vous risquez d'effrayer votre proie ! Pour les personnes en couple ne soyez pas trop entreprenant, même si c'est difficile ! Sinon, vous courrez droit à la cata' !

Chance&argent:
Je vous  conseil d'éviter le casino, ce mois-ci... Sauf si vous voulez devenir les premiers Clodo d'Euphemia... Juste comme ça... Une simple chute pourrait se transformer en big accident alors, faites attention à vos fesses !

Travail:Le travail ne vous fait pas peur mon grand, c'est bien ! Votre dévouement sans borne et votre courage sera ENFIN récompensé !

Taureau#du 20 avril au 20 mai influencé par la mort!

Amour : Okay... Bon, pas de chance, vous vous coltinez une poisse d'enfer côté amour. Si vous supassez cependant les épreuves à venir votre amour en sera renforcé ! Ce qui ne vous tue pas rend plus fort, normalement. Alors que vous soyez en couple ou secrètement amoureux je n'ai qu'une chose … Courage !

Chance&argent : Côté chance et portefeuille les dieux d'Euphemia vous gâtent ! Bah oui, ils sont pas si méchant que ça les Gms hein ! Donc allez-y, tous au casino ! Vous allez peut-être trouver des sous sur le sol !

Travail: Vos soucis côté amour risquent d'influencer votre travail, faites attention, si vous vous faites virer en plus vous risquez la dépression ! Tenez vous éloigné des hauteurs et tous les trucs dangereux... On sait jamais quand une envie de suicide vous prendra.



Gémeaux#du 21 mai au 20 juin  influencé par la papesse

Amour : ALLEZ LES GÉMEAUX ! C'est le moment de déclarer votre flamme ! La papesse, symbole de la fécondité et de la stabilité vous encourage à fond ! Ça serait con de passer à côté de ça ! Sinon pour ceux en couple, tout va pour le mieux, si on était pas dans un jeu virtuel je vous aurais bien conseillé de mettre une capote pendant vos petites affaires, mais comme vous n'êtes que des pixels, foncés !

Chance&Argent :
Si vous continuez à dépenser intelligemment tout devrait bien se passer ce mois ! Votre chance n'est ni bonne, ni mauvaise ce mois... Vous avez autant de chance d'avoir la poisse que d'avoir de la chance au casino et dans la vie de tout les jours.

Travail : Décidément, vous en avez de la chance les Gémeaux, la papesse apparaît de nouveau à l'endroit ce qui est une bonne chose ! Elle annonce un futur succès dans votre travail !



Cancer#du 21 juin au 22 juillet influencé par la Justice

Amour: à tous les cancers célibataires il vous faudra prendre une grande décision une fois prise la Justice vous promet que malgré les obstacles qui jalonneront le chemin cela en voudra le coup !  Vous les cancers en couple, c'est l'harmonie dans votre couple, si vous vous êtes disputé dans le passé sachez que tout s'arrangera !

Argent&Chance: Oh beh rien à signaler ici à part que rien de malhonnête ne vous atteindra... Gare aux malfrats cependant, la justice est prête à vous tomber dessus, il vous faudra vous montrer discret, ce mois.

Travail : Côté travail faites attention à ne pas être trop franc et trop direct, vos collègues risquent de mal le prendre, même si ça partait d'une bonne attention !


Lion#du 23 juillet au 23 août influencé par l'Impératrice

Amour : Il en fallait bien des supers poisseux ce mois-ci... Pas de chance ça tombe sur vous. L'Impératrice tirée à l'envers annonce un jeu de séduction un peu... Superficiel. Vous prendrez peut-être pied mais ne vous faites pas d'illusion, votre histoire ne durera pas.

Chance&Argent : Votre poisse intersidérale fait de vous la cible idéal  de tous les malfrats de Crimson et Hope. Alors, moi si j'étais vous, je resterais à Dreamland.

Travail : L'Impératrice vous pousse à commettre des erreurs, à faire preuve d'inattention, vous risquez d'être la cible de vos collègues et votre patron ne vous confiera pas de tâche importante ce mois-ci.  



Vierge#du 24 août au 22 septembre  influencé par les amoureux

Amour:Vous en avez de la chance, amis célibataires une rencontre va bouleverser votre solitude ! C'en est fini du désert ! En plus il/elle sera canon ! Pour les vierges en couple les amoureux vous incitent à écouter vos désirs et à les assouvir et renforcent vos sentiments !

Chance&Argent:
Tiré à l’envers les amoureux vous préviennent que vous aller tomber dans certains pièges plutôt vicieux et vous invite à la prudence. Vous risquez également de rencontrer votre meilleur ennemi, faites attention à vous, vous aussi !

Travail : Les amoureux ne sont pas de très trèèès bon conseil, alors agissez prudemment, cependant une rencontre va venir et vous amènera à prendre une décision qui va peut-être changer du tout au tout votre travail.



Balance#du 23 septembre au 22 octobre influencé par la roue de la fortune


Amour : La roue de la fortune tiré à l'envers vous pousse à agir avec légèreté... Faites attention à ne pas foutre votre couple en l'air. Côté célibataire des imprévus et actions maladroite vous éloigne de l'élue de votre cœur. Si vous tenez toujours à le ou la séduire il va falloir mettre les bouchées double pour surmontez ces imprévus.

Chance&argent : Tiré à l'endroit celle-ci vous garantie une chance INCROYABLE. Au moins l'argent vous sourira ce mois-ci ! Rien ne vous atteint non plus, la roue de la fortune vous protège !

Travail : Alors... Là... Faites attention, votre patron pourrait très bien faire des suppressions de poste ce mois et avec votre malchance au travail ça risque de tomber sur vous... Il serait peut-être temps de penser à trouver un autre job...


Scorpion#du 23 octobre au 21 novembre influencé par le chariot

Amour:Bon, concrétement ça ne sera pas un très bon mois. Les scorpions en couples vous risquaient de prendre une mauvaise décision qui va influencer dans le mauvais côté votre relation. Un/une ex pourrait même revenir foutre le bordel dans votre vie... Restez fort ! Les célibataires... C'est le désert pour vous, carrément ce n'est ce mois-ci que vous allez trouver votre âme sœur ou conclure avec l'élu(e) de votre cœur...

Chance&argent : Mais côté chance et argent c'est le pied, il est temps de parier, sous la protection du chariot vous allez gagner à coup sûr !

Travail : Vous l'attendiez votre promotion ? Elle est là ! Vous avez surmontez toutes les difficultés vous voilà justement récompensé !



Sagittaire#du 22 novembre au 21 décembre influencé par le Jugement

Amour: Voilà, le jugement vous aide à prendre une grande décision, Sagittaires célibataire, si vous hésitiez entre plusieurs lapins vous choisissez enfin. Il est temps de vous lancer, le jugement vous protège ! Les couples qui voulaient passer à l'étape suivantes sont récompensés, tout se passe comme vous le voulez entre vous !

Chance&Argent :
La banqueroute n'est pas loin, il est temps d'investir ailleurs et de faire attention à vos dépenses !  

Travail
:Votre projet est enfin terminé, lorsque vous le présenterait à votre patron, vous ferez un tabac ! Quelque soit votre demande il acceptera si elle est raisonnable !


Capricorne#du 22 décembre au 19 janvier influencé par la force

Amour : Votre sincérité et votre générosité vous a fait marqué des points auprès de votre élu(e), il est temps de prendre votre courage à deux mains ! Pour les capricornes en couple rien à signaler, vous filer le parfait amour !

Chance&Argent:
Il n'est pas impossible que vous vous blessiez ce mois-ci ou tombiez malade puisque la force vous fait défaut... Votre égoïsme et votre entêtement risque de vous coûter cher.

Travail :Vous n'arrivez pas à gérer vos émotions et votre fougue et mal perçue auprès de vos collègues et de votre patron ! Essayez de vous calmer et de ne pas vous énerver, si vous vous entêté vous foncé droit dans le mur



Verseau#du 20 janvier au 19 février influencé par le soleil

Amour :Que de bonheur ! L'astre illumine votre vie de couple et vous renforcez vos liens. N'hésitez pas à discuter de tout et de rien vous n'avez rien à perdre ! Même si vous célibataire n'allez pas conclure ce mois-ci vous allez vous faire des amis ! Si c'est pas merveilleux ?

Chance&Argent:Vous êtes très malchanceux, le soleil ne vous illumine pas de ce côté là... Déceptions, blessures... Allez, courage, profitez en pour en parler avec vos amis !

Travail :Si vous recherchiez un emploi sachez que vous allez le décrocher ce mois-ci ! Pour les travailleurs vous réussissez tout ce que vous entreprenez et attiré vos collègues grâce au soleil !


Poisson#du 20 février au 20 mars influencé par l'étoile !

Amour : L'étoile vous pousse à devenir méfiant et trop curieux par rapport à votre partenaire, faites attention, il ou elle risque de très mal le prendre. Pour les Célibataires votre excès de coquetterie ne joue pas en votre faveur au contraire il repousse tout vos prétendant... Soyez plus nature !

Chance&Argent : L'étoile vous protège et guide vos pas ! Vous ne risquez pas de vous tromper de chemin ! Côté argent, rien à signaler, ni en bien ni en mal. Faites comme d'habitude et tout ira bien !

Travail : Vous êtiez bloqué ? L'étoile vous guide et recevez l'illumination ! Maintenant vous pouvez recommencer à avancer sur vos projets, si c'est pas formidable !

Et voilà... Je crois que j'ai fais le tour ! N'oubliez jamais que même si mes prédictions sont exactes vous pouvez changer votre destiné ! Alors à la semaine prochaine et n'hésitez pas à venir me voir dans mon échoppe à Dreamland pour plus de précisions...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « Les chroniques d'Euphemia numéro 1 » [En cours de correction]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Les chroniques d'Euphemia numéro 1 » [En cours de correction]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Chroniques Royales N°4
» Les chroniques d'Alandum : Récits d'un autre monde
» Free RPG - Fiche V3
» Les Chroniques d'Antartica.
» C'est l'histoire d'une tortue, qui se tord et qui se tue ✖ Euphemia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP ; :: Flood-