AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 -Yes, your Highness !-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité




MessageSujet: -Yes, your Highness !-   Mer 21 Aoû - 14:55


❝HIGHNESS


✗ Comment tu t’appelais ? Attendez que je me souvienne. Je crois que ça commençait pas un K... Kwang-Sun peut-être... Ou Kentin. J'ai un doute.
✗ Tu as choisi quel pseudo ?
Highness, parce quelque que soit le côté du casque, je suis toujours aussi important et badass, on peut rien y faire.
✗ Tu as quel âge en fait ?
21 ans, autant dans mon corps que dans ma tête. Mmh... Nan, en y réfléchissant bien, je dois avoir 14 ans dans mentalement. Syndrome de Peter Pan, connait pas, ça se mange ?
✗ Tu viens d'où ?
Le pays de la paix éternelle et des pâtes, j'ai nommé la Corée. Huh, y a pas de paix en Corée ? Et pas tellement de pâtes ? Même pas celle du Sud, ça alors.
✗ Tu veux aller sur quel île ?
Je suis partie chez les fous, bien évidemment ! Oui, oui, chez Hope Corporation. Si, si, ils sont fous la-bas, ils le seront bientôt en tout cas.
✗ Tu fais quoi dans la vie ?
Garde du corps ? Je ne sais pas si on peut appeler ça comme ça. Videur peut-être. Ou assassin. En gros, mon rôle, c'est d'empêcher les gêneurs d'approcher de la serre de la Corp'. Disons qu'on ne cultive pas que du basilic là-bas et qu'il serait mauvais que ça se sache.
✗ T'es un super-héros ?
Mon pouvoir à moi, c'est le contrôle des souvenirs. Et oui, je peux aussi bien vous faire oublier certaines choses ou rajouter des événements qui n'ont jamais eu lieu dans votre vie.
Spoiler:
 

» Mémorisation Physique.



    ✗ La couleur de tes yeux de biche ?
    J'ai des yeux bleus, bleu azur. Un peu comme le ciel, mais en plus foncé. Il arrive des fois que, selon la luminosité il y est un léger éclat violacé, mais sinon, ils restent relativement bleus.
    ✗ Et celle de tes cheveux au vent ?
    Noir, mes cheveux sont noirs avec des reflets bleutés. Noir ébène je crois. Non, ils sont plus bleus que noirs. Ils sont bleus aux reflets noirs plutôt, à croire que c'est la couleur dominante chez moi. Sa tranche bien avec ma peau toute pâle qui manque terriblement de soleil.
    ✗ Tu sens la rose ou tu pues le yack ?
    Ni l'un, ni l'autre. Je sens tout bêtement mon gel douche, avec une touche légèrement ambrée sûrement. Je dois aussi sentir pas mal la fumée de cigarettes de tant à autre, mais comme je ne fume pas, ce n'est pas réellement une odeur qui m'est propre.
    ✗ Taille & Poids ?
    La dernière fois que je suis passé chez le médecin, je faisais 1m78 et je pesais dans les environs 63kg mais je dois avouer que je n'en suis plus très sûr. De toute façon, je suis grand et pas trop gras, si c'est ce que vous vous posez comme question. Bon, je n'ai pas non plus la carrure d'un rugbyman, mais je suis en bonne forme physique !
    ✗ Signe distinctif ?
    Il y a bien un tatouage rouge que je m'étais fais sur la poitrine étant plus jeune, mais je n'aurais jamais cru qu'il me suivrait jusqu'à Euphemia. On peut aussi noter le sabre que je porte constamment sur moi, parce qu'il m'a suivit aussi, celui là, alors comme j'ai peur de le perdre, il ne me quitte jamais.



» Analyse cérébrale.



    ✗ On n'est pas parfait hein ?
    Non, je n'ai pas beaucoup de défauts à vrai dire. Je suis un peu mégalomane, certes, mais quand on a autant de classe que moi, on a le droit. Je suis aussi très tête en l'air et j'oublie facilement des visages, des noms ou même des rendez-vous important, mais cette amnésie n'est pas vraiment ma faute. J'avoue faire preuve de mauvaise foi dans certains cas. Quelque peu lunatique sur les bords, il est vrai que je passe du gars sympa à un gros sadique qui aime transpercer les gens d'un coup d'épée. Je suis... Spontané quoi. Ah, et misogyne aussi. La j'y peux rien, ce sont les femmes qui me dégoûte. Leur manière, leur caractère, leur... existence. Non, j'ai décidément beaucoup de mal avec cette race là. Je suis aussi taciturne, mais pas méchant. Séducteur sur les bords, il est vrai que j'ai confiance en ma beauté.
    ✗ Mais on gère la fougère ?
    Souriant, c'est ce qu'on peut facilement retenir chez moi. Même si ce sont souvent des sourires face à la douleur d’autrui, au moins, je souris. Je suis aussi digne de confiance et garde n'importe quel secret (de toute façon, je les oublie après). Fin stratège, j'aime beaucoup les défis intellectuels et je suis très ambitieux. Autonome et débrouillard, je n'ai pas besoin qu'on me tienne la main pour avancer dans la vie. La fierté fait aussi parti intégrante de moi-même, mais je me demande juste si ce n'est pas une autre façon pour désigner quelqu'un de d'orgueilleux... Ma force évidente me procure un certain besoin de protection, qui contraste beaucoup avec mon besoin de faire souffrir. Je suis aussi bon bretteur puisque je suis quasiment né avec une épée dans les mains.
    ✗ Tu préfères les garçons, les filles, les deux, les chatons ?
    Je pense que vous l'aviez compris, mais les femmes, très peu pour moi. Je ne me donne qu'a la gente masculine, et il y a sûrement peu de chance pour qu'une demoiselle me force un jour à tourner le museau.
    ✗ Moi j'ai un rêveuuuh ?
    Lorsque j'étais sur Terre, autant physiquement que psychiquement parlant, je voulais devenir chevalier. C'était la vocation de ma famille de toute façon. Mais je dois avouer qu'ici, que dans ce jeu, mon seul désir est de pouvoir le quitter. On s'y amuse bien ma foi, mais toutes les bonnes choses ont une fin, et on ne prive pas les gens de leur liberté sans leur avis.
    ✗ T'as peur de quelque chose ?
    La peur de mourir, bien sûr. Qui n'a pas peur de ça. Imaginons que le créateur du jeu décide un jour de tous nous tuer, il n'aurait qu'à claquer des doigts et nous ne pourrions tout simplement plus nous réveiller. Je ne sais pas en fait, s'il a ce pouvoir là, mais toujours est-il que j'ai peur de cette satanée faucheuse.
    ✗ Quels sont tes goûts ?
    Le poisson, les légumes, la viande, les laitages. Je mange de tout, j'en ai bien besoin pour grandir, mais je vais vous faire une confidence, mon pêché-mignon, c'est les sucreries. Et surtout ces petits bâtonnets de biscuits enrobés de chocolat que l'on appelle Mikado. J'aime la nuit, le vent et la neige et m’accommode très mal à la chaleur. J'aime dormir jusque point d'heure et l’obscurité totale. J'aime jouer avec les sentiments des gens aussi, ce n'est pas bien, mais c'est une manière comme une autre pour s'occuper lorsque l'on s'ennuie, et je n'aime pas ça, m'ennuyer. J'écoute peu de musique, ça ne m’intéresse pas vraiment, ce qui fait que je n'aime pas danser non plus -par extension. J'aime les vêtements sobre et classe, parce que je le vaux bien, et l'odeur des agrumes. J'apprécie la bonne cuisine, étant moi-même un excellent cuisinier, et surtout les bons gâteaux. Mon préféré, c'est le crumble aux pommes. Ou le moelleux au chocolat. Mmh... Le framboisine peut-être. Il y en a tellement !
    ✗ Signe distinctif ?
    Bien que peu de chose soit hors norme chez moi, il peut m'arriver parfois de devenir complètement fou et de ressentir un étrange besoin de tout cassé.



» Chargement du jeu.



    ✗ On a tous un passé :
    Le 17 juillet, je crois, il y a 21 maintenant, l'adulte que je suis est venu au monde. C'était dans une période un peu plus charnière de l'été. Il faisait très chaud, partout, tout le temps. Et moi, inondé de la chaleur extérieure tout comme celle de ma famille, je faisais mon entrée dans ce drôle de jeu que l'on appelait « la vie ». Cette vie là m'avait donné tout ce dont on pouvait rêver : des parents riches ayant une notoriété peu négligeable, beaucoup de serviteurs à mes petits soins, un physique et un sex-appeal débordant, en bref, une vie de château qui me convenait parfaitement bien. Voué à devenir chevalier (c'est comme ça que l'on surnommé les hauts militaires de ma famille) comme mon père, j'ai vécu mon enfance à apprendre l'art de manier le sabre et à diriger des troupes.

    Cet intérêt évident qu'on me donnait développa alors très tôt chez moi un narcissisme déconcertant et un besoin de montrer mes capacités aux autres. Oui, un bon gros mégalomane quoi. Devant grandir avec ce caractère assez dur à vivre, il y avait très peu de gens qui désirait m'approcher, hormis les autres fils et filles de bonnes familles qui souhaitaient être bien vu de mes parents. Mais ça, je m'en fichais bien. On s’intéressait à moi, ça me suffisait. Mon passage au lycée fut cependant bien plus compliqué. Rapidement mis de côté, méprisé par les plus forts comme par les plus faibles, peu soutenu par le corps enseignant, j'avais décidé de sécher la plupart de mes cours, au grand dam de ma famille qui avait beaucoup d'espoir en moi, seul héritier des Kim. Au fur et à mesure, il arrivait même que je ne donne plus signe de vie pendant plusieurs jours.

    Où étais-je ? Qu'est ce que j'étais parti faire ? Pourquoi ? Me renfermant sur moi-même, j'étais quémandeur de toutes ses questions qu'il me plaisait d'ignorer. C'est d'ailleurs durant cette période de ma vie que j'ai fais tatoué, à l'instar de ma mère, cette marque sur mon torse. Adolescent difficile vous me direz. Parfaitement, et j'en suis plus ou moins fier. J'ai fais souffrir des adultes qui ne le mériter peut-être pas, mais n'était-ce pas non plus de leur faute si j'étais ainsi rejeté par mes pairs ? Si toute mon enfance, j'ai jouis des plaisirs et des privilèges qu'offrait cette célébrité, en vieillissant, j'ai vite compris que c'était la pire des tares auxquelles j'aurais à faire. J’espérais que je finirais par m’accommoder de tout ça, rien y fit. Les jeunes étaient stupides, et étant d'une nature difficile à approcher et à supporter, je me suis mis à détester le monde entier, en particulier ces espèces de mannequins sur pattes scotchées à leur téléphone qui prenaient un malin plaisir à parler de moi dans mon dos. Au moins les hommes avaient la décence de le faire ouvertement.

    C'est alors que j'ai rencontré un drôle de spécimen. Un étranger venu d'Amérique dont les parents avaient été mutés dans notre ville et qui venait d’intégré notre classe. Je ne me souviens plus de son prénom, mais il était le genre de garçon sociable, qui connaissait tout le monde au bout de 2 jours, qui avait des amis à gauche à droite, sportif, gros bavard, qui aimait rire, négligé. Tout l'inverse de moi, en somme. C'est pour ça que je me suis toujours demander comment nous avions pu devenir amis, finalement. Le jour et la nuit, qu'on nous appelait. C'est parce que nous étions exactement ça. J'étais bon élève, il était le cancre de la classe. J'étais de bonne famille, il était fils de deux artisans. J'étais séduisant, il était... commun. Et pourtant, toutes les filles ne bavaient que pour ses beaux yeux. Je n'étais plus la vedette, c'était rageant. Pour la première fois de ma vie, j'enviais quelqu'un pour des choses qu'il avait et que je ne pourrais jamais avoir ; une vie normale.

    Mais je me suis finalement attaché à ce crétin, peut-être un peu plus que je ne l'aurais dû d'ailleurs, et malgré nos différences et nos disputes, il m'était arrivé de sourire sincèrement à ces côtés. Je l'avais alors accompagné dans l'université de son choix, sachant de toute manière que j'étais destiné à un avenir tout autre. Je n'ai hélas pas pu profiter de tout ça bien longtemps. La mort de mon père, emporté par la maladie, alors que je n'avais que 21 ans me propulsa directement dans les bras des militaires, m'empêchant même de terminer mon cycle universitaire. Je devais hérité de son titre et de ces devoirs une fois l'hiver achevé. J'en étais fier, très fier, mais il manquait quelque chose dans mon petit monde de perfection. Une chose qui me donna une fois de plus envie de tout lâcher pour fuir, cet ami qui avait été le seul à me regarder comme un homme quelconque. Alors j'ai fuis, loin, dans un lieu d'où on aura du mal à me ramener. Un univers qui était venu me trouver lorsque j'en avais eu le plus besoin. Un univers du nom d'Euphemia. Seulement, j'étais à milles lieues de me douter qu'accepter la proposition de ce SMS allait me priver définitivement des rares choses que j'aimais, tout ça pour un simple caprice de gosse de riche. Pitoyable, oui, on peut dire ça comme ça.
    ✗ Ton arrivée à Euphemia et ta réaction :

    "Qu'est ce que c'est que ça, il n'y a même pas une statue à l'effigie de ma grandeur !"

    C'est à peu près ce que je me suis dis en arrivant sur l'île centrale. Du monde partout, des têtes que je n'avais jamais vu et qui ne m'avait jamais vu. J'étais devenu comme n'importe qui, j'étais comme eux, j'étais arrivé dans un nouveau monde qui m'était étranger et j'allais devoir m'y habitué, puisque c'est ici que j'allais vivre à présent, ici et pour toujours. Cette idée me rendait malade, mais je n'avais pas le choix. Je n'avais plus le choix. Je n'étais absolument pas le maître, et je n'avais plus d'ordre à donner à qui que ce soit. C'était une perspective qui me convenait aussi, en un sens, mais pas pour l'éternité.

    Je me suis dirigé au hasard sur l'une des îles, Hope Corporation. J'avais entendu dire de part et d'autre qu'il y avait un endroit où l'on faisait des choses plutôt illicites. Et oui, que pensiez-vous que je faisais durant mes fugues, que je révisais tranquillement ? Non, dans les recoins malfamés de la ville, j'avais trouvé ma place dans une sorte de gang qui acceptait n'importe qui, dont le sigle est marqué sur moi à vie. Et ces gens là semblait apprécié les champignons hallucinogènes et autres drogues. Je n'y étais pas devenu accroc, mais il me plaisait de caser les codes de cette manière. Alors arrivé sur mon île, mon sabre et un nouveau pouvoir en main, j'avais décidé de me faire une place dans les ténèbres de ce monde.



» Toi le geek.



    NOM/PSEUDO : Kiyo'
    AGE : 17 ans
    JEU VIDÉO FAVORI : Les Tomb Raider, FF 7, les Zelda, bref, tout un tas de trucs quoi.
    FILM FAVORI : Sherlock Holmes, jeux d'ombres.
    MANGA/SÉRIE FAVORITE : SAO surtout, mais aussi Code Geass, K Project, Fairy Tail, Railgun... Je regarde pas beaucoup de séries à côté de ça.
    COMMENT T'AS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Je sais plus ._.
    T'ES UN OUF DANS TA TÊTE ? : Moi, non, jamais ! C'est les voix dans ma tête qui vous l'on dit ? ==
    MANGER OU BOIRE ? : Les deux mon capitaine !
    JE TE SAOULE AVEC MES QUESTIONS ? : Presque pas...
    UNE DERNIÈRE ALORS, C'EST QUOI LE CODE ? :



Dernière édition par Highness le Ven 23 Aoû - 12:19, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lola


Dreamland

Dreamland

avatar

Messages : 700
Date d'inscription : 13/08/2013
Localisation : Dream Land

MessageSujet: Re: -Yes, your Highness !-   Mer 21 Aoû - 21:46

Bienvenuuue ♥ bon courage pour ta fiche :3

_______________
Le tarot Pokémon a été créé par Daphnia

signature&cadeau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: -Yes, your Highness !-   Mer 21 Aoû - 21:58

Thank's mademoiselle~
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité




MessageSujet: Re: -Yes, your Highness !-   Mer 21 Aoû - 22:48

Bienvenue ! ♥.


Très bon choix niveau physique ! xD ( Saruhiko... *A* ).

J'espère que tu te plairas sur le fow ! :B
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité




MessageSujet: Re: -Yes, your Highness !-   Ven 23 Aoû - 0:50

Hey ouais. Saruhiko, c'est le bien !

Bon, j'ai fini ma fiche, je vous laisse passer dessus, admin de mon coeur~♥
Revenir en haut Aller en bas
Father


Fondateur
Fondateur

avatar

Messages : 1054
Date d'inscription : 06/07/2013
Localisation : Dans sa chambre trop d4rk.

MessageSujet: Re: -Yes, your Highness !-   Ven 23 Aoû - 23:57

Désolé, je n'aime que Misaki Yata dans K-Project.
Je ne te valide pas parce que tu es moche.
Au revoir.


... Je déconne bien sûr ! 8D ce n'est pas drôle je sais mais je vous emm/censored/ 8D.
Je te valide sans hésiter, ta fiche est très bien ! (en passant j'adore ton métier! ça change des trafiquants ... quoique ... ) et ton pseudo correspond tout à fait à ton personnage et à ta fiche.
Amuse toi bien ici !

oh et. je sais qui tu es. 8D


_______________

cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: -Yes, your Highness !-   

Revenir en haut Aller en bas
 
-Yes, your Highness !-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» -Yes, your Highness !-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP ; :: Les archives :: Fiches des anciens membres-