AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Joke


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 17/07/2013
Localisation : Dans ton coeur ~

MessageSujet: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Dim 18 Aoû - 16:00

❝i'm losing my baby, losing my favourite game.


Ses prunelles havanes fixaient le plafond de sa chambre. Allongée dans son lit, Joke se remémorait les événements de la veille. Serrant les pans de sa chemise de nuit et la couverture remontée en dessous de sa nuque, elle n'arrivait pas à trouver le sommeil. Cette situation était jugée anormale dans son cas. Comment la gardienne de l'île, responsable de la sécurité de l'île pouvait laisser un individu aussi dangereux que Night chez elle ? La jeune fille secoua la tête. Comment en était-elle arrivé là ?


***


Il était venue la voir pour lui demander de pavaner à nouveau dans cette tenue d'un rouge carmin enivrant qu'arborent seulement les danseuses du moulin rouge. Pourquoi venait-il réclamer une telle chose ? Le personnel féminin ne lui suffisait plus ? Était-ce un pervers psychopathe ? Tout se mélangeait dans la tête de l'adolescente qui commençait déjà à imaginer les pires scénarios. Refusant catégoriquement, il avait réussi à la faire céder avec une menace vile et mesquine. Danser pour lui ou voir sa réputation détruite. Le choix fut difficile à prendre mais elle n'hésita pas très longtemps avant de se revêtir de ce vermeil. Cette dentelle ne cachait que ce que l'indécence ne voulait vous montrer, aussi timide soit-elle. Joke avait caché son visage avec un masque félin, le chat noir, le plus inaccessible. Et cette parcimonieuse farce se retourna contre elle, quand Night ne la reconnut pas. Elle avait sauté de la scène, manquant de s'empaler sur une chaise et avait crié comme dans les films dramatiques. Agitant ses bras telle une funambule en rabâchant qui elle était, il avait fini par la prendre sur son épaule après deux sirops que chacun se paya de son côté. Notez l'incroyable gentleman. Dans cette chambre close ou même les murmures se font discrets, il n'y eut que bataille de regards, paroles déplacées et sans aucun intérêts, jeux interdits et illusions. Joke s'en veut toujours pour n'avoir pas su contrôler son don. Elle s'en veut d'avoir désirer au plus profond voir, de sa curiosité maladive, l'effet de la vue du sang sur Night. Malheureusement, ce n'était pas vraiment ce qu'elle pensait voir. Un monstre. Un malade mental. Un enfant torturé de l'intérieur. Un monstre. Ce sang qui coulait tandis que les pauvres PNJs tombaient comme des mouches. Cachée derrière le bar, protégée vaillamment par ce barman qui pensait avoir une chance, elle entendit sa voix rauque et caverneuse hurler son prénom. Alors que son preux chevalier tomba lui aussi des mains ensanglantées de Night, ce fut son tour. On ne meurt pas à Euphemia, mais on sent la douleur. On la sent du plus profond de ce corps artificiel. Car tout est artificiel ici, sauf la souffrance. Et l'image de Night tailladant son ventre comme un animal, elle se souvient de ce liquide vermeil dont ses papilles semblaient se régaler. Elle se souvient avoir eut pitié de  ce pauvre garçon qu'il était. Elle se souvient avoir crié mais pas assez fort peut-être.


***


Joke ouvrit grand les yeux dans un sursaut. Elle s'était endormi finalement. Assise dans son lit, elle se rendit compte que son cauchemar n'était qu'un souvenir comme un autre. Mais encore dans les vapes, elle ne se souvenait plus du tout de la suite des événements. Et donc du fait que Night était chez elle, à dormir comme un agneau sur son canapé. Elle se leva et le parquet grinça sous ses petits pieds nus et elle alla dans la salle de bain pour se regarder dans la glace. Elle se passa de l'eau fraîche sur le visage et soupira. Tout allait bien maintenant. Le monde réel commençait à lui manquer et elle se demandait combien de temps elle allait passer coincée ici. Le lendemain elle aurait oubliée bien sûr. Ou était Crystal ? Ou était l'idiote rouquine du monde réel qui ne pensait qu'à son Jayden et au nouveau jeu vidéo sorti. Night prenait une place trop importante désormais. C'était trop bizarre. C'était trop... impensable.

La gardienne, ainsi se surnommait-elle maintenant, retourna dans son lit après avoir entrouvert la fenêtre. Elle habitait près du lac, entourée par la forêt. Motivée à se rendormir, elle entendit des bruits de pas dans le couloir et son sang ne fit qu'un tour. Qui était dans sa maison ? La jeune fille sentit une goutte de sueur froide perler le long de sa tempe tandis qu'elle fixait la porte avec horreur. « Qui est là ? » Pas de réponse. Des ombres apparurent sous la porte, comme si quelqu'un était derrière celle-ci. Elle se tourna dans son lit dos à la porte pour ne pas regarder, tremblant comme une feuille. Elle se pinça ensuite pour s'assurer qu'elle ne rêvait pas. Et lorsqu'une main sortit de nul part la toucha, elle hurla.  « Kyaaaaaaaaaaah ! »




Dernière édition par Joke le Jeu 22 Aoû - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/07/2013

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Dim 18 Aoû - 16:53



Sommeil léger. Tu es sur le canapé de Joke à provoquer Morphée pour qu'elle vienne te prendre dans ses bras. La journée a été plutôt compliqué pour toi... Folie. Le goût du sang restant dans ta bouche te tourmente après chaque crise. Il te rappelle à quel point tu as chéri ce liquide pendant quelques instants toi qui le renies. La relation globuleuse est étrange. Un coup tu l'aimes, un coup tu le rejettes. C'est à se demander où est ta vraie opinion là dessus. Tu le sais en toi actuellement. Il te permet de vivre en échange d'une circulation libre dans ton corps sculpté par sa phobie. Mystère. Ce poison te ronge la chair à chaque instant. T'anime. Te possède. Vivifie. Tu grimaces et sers les dents. Ce démon sombrera un jour. Le jour de ta fin. Il sera entraîné avec toi dans la tombe et finira évaporé par les rayons solaires la traversant. Tu souris. Ce sera toi qui mettra fin à tes jours le moment venu pour te venger de lui. Une victoire après tant de défaites. Démence. Pour le moment il faut dormir... mais comment ?

Tu tournes à la chaîne. Tantôt à droite, tantôt à gauche. Insomnie. Le canapé n'aide pas les choses. Il hache ton dos en petit cube à chaque fois que tu es sur le point de partir au royaume des rêves. Bon, la nuit ne sera pas bonne alors inutile d'essayer. Bruits de pas. Elle est réveillée à cette heure-ci ? Tu t'assoies et donnes une impulsion sur tes bras pour te relever. Quitte à ne pas dormir, autant profiter de ta présence chez elle pour t'amuser un peu. Ce n'est pas tous les jours que tu auras cette occasion... Quoi que. Cela pourrait bien finir par devenir une habitude. La pauvre. Tu n'es vraiment pas un cadeau. Traverser un appartement inconnu ne l'est vraiment pas non plus. Mur. Tu te cognes contre la cloison qui te semblait porte. Après quelques tentatives, tu arrives enfin à sortir du salon. Où faut-il aller maintenant ? Un vrai labyrinthe pour toi qui n'a pas eu droit à une visite guidée. Ce n'est pas non plus un château mais sans lumière, c'est tout comme. Ta patience commence à perdre à ce jeu du chat et de la souris. Par chance tu arrives enfin devant la porte de sa chambre. À ce rythme, tu te serais frayé un passage par la force dans les murs... Non mais oh.

Night. Tu te faufiles discrètement après avoir poussé lentement la porte. Ombre. Elle est fébrile, tu le sens. Aurait-elle oublié ta présence ? Le jeu n'en est que meilleur. Tu t'enfonces dans la pénombre en prenant soin qu'elle suive ton déplacement avec les grincements du sol. Stridents. Tu finis par grimper sur son lit et poser ta main froide sur son corps chaud. Elle hurle. Ahah. C'était donc bien ça, elle a oublié que tu étais là. L'obscurité l'empêche encore de te reconnaître. Tu montes à cheval sur elle en restant au dessus de la couette et la saucissonne de manière à ce que seule sa tête dépasse. Tes mains se placent sur son cou pour l'étrangler mais se retirent avant. Ta voix roque particulière révèle enfin ton identité avec un rire moqueur.

-La sécurité reste à désirer chez toi... ou alors tu n'as pas de mémoire.


Le fameux effet "poisson rouge". Maintenant que tu es là, autant profiter de ta position. Elle ne peut pas bouger, littéralement offerte à ton bon vouloir. De sombres desseins arrivent très vite dans ta tête. Tu descends lentement pour poser ta tête sur son cousin, à côté de la sienne tout en restant à califourchon. Un murmure. Tu n'as pas digéré de ne pas arriver à dormir sur ce vieux canapé. Inadmissible. Tu plaisantes en partie mais elle mériterait bien une punition quand même pour ça. Elle l'aura pour la peine voilà. L'hospitalité lui aurait sauvé la nuit, elle va veiller avec toi.

-Tu as un lit si confortable et tu oses faire dormir ton invité dans le salon ? Je n'ai plus de dos par ta faute.


Tu souffles dans son oreille. Ton torse quitte le sien pour se redresser. Tu la fixes désormais dans les yeux avec une simple lueur comme lumière. Ce n'est pas très grave, tu n'as pas besoin de la voir. La sentir suffira pour te guider. Tu tâtonnes avec tes mains pour trouver ses bras bloqués sous la couette et passes sur sa poitrine sans t'en rendre compte. Une fois les courbes trouvées, tu remontes jusqu'à son visage pour le prendre entre tes mains. Il te faut guetter sa réaction et c'est ton seul moyen vu le peu de clarté. Un combat des sens uniquement en l'absence d'yeux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joke


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 17/07/2013
Localisation : Dans ton coeur ~

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Dim 18 Aoû - 19:42

❝I don't know what you're looking for; you haven't found it baby, that's for sure.


Qui était-ce finalement ? Alors qu'elle ne voyait rien du tout dans cette chambre, une main se fit sentir sur son corps fatigué. Elle hurla, normal. Qui ne crierait pas dans une situation pareille ? La jeune femme était prête à l’assommer avec son oreiller ou bien la lampe mais l'individu encore non identifié fut trop rapide. Ce n'est qu'en apercevant l'ombre de ses cheveux roux que la mémoire lui revint soudainement. Imaginez la scène au ralenti comme dans les films. « Night... ? » un regard, la bouche entrouverte, et il était sur elle. Coincée dans sa couverture Joke essaya tout de suite de se défaire de son emprise. « Eh! » fut sa seule protestation. Même dans le noir le plus complet, il était beau. Même alors qu'elle se voulait généreuse pour une fois, il était con ! Irrécupérable ce gars.

Décidément, ce n'était pas qu'un cauchemar. Même éveillé, cela continuait. La jeune fille était tiraillée entre l'effroi, la fascination et la culpabilité. Expliquons … l'effroi parce que Night lui faisait un peu peur au fond, lui et sa grande... carrure, son sourire pervers et sa folie liée au sang. La fascination était dû à sa grande grande... imposance qui avait le don de la faire plier dans tous les sens. Ce serait peut-être le seul homme pour laquelle elle se mettrait à genoux. Encore une fois à cause de sa... bon j'arrête les sous-entendu. Et de la culpabilité parce que le pauvre chou avait mal au dos et qu'elle ne pouvait s'empêcher de s'en vouloir pour l'avoir fait dormir sur le canapé. « Je.. désolée.. » Et il souffle dans son oreille. Inadmissible. La nuque et les oreilles. Le point faible corporel de toute fille qui se respecte ! Il était doué...

Le voilà qu'il joue les aveugles maintenant. Tâtant ses formes pour se repérer Joke geignit de protestation à nouveau. « ça suffit arrête ! » Il se saisit de son visage, elle le foudroya instantanément avec ses petits yeux en colère. Bataille de regard comme on dit. « Je vais étouffer là dessous ! Pousse toi ! » elle essayait de lui donner des coups de pieds. « Pas touche ! » Il allait lui payer ça. Pour la première fois, elle allait essayer de lui résister. Parce qu'à force de lui céder tout à ce type, ça va en devenir un pourri gâté. Joke voulait juste être son égale, qu'il la respecte comme une femme et non une femelle – c'était pas gagné mais bon – ses bras étant bloqué, elle essaya de lui asséner un coup de genou dans le ventre pour le faire reculer brutalement. « Tu vas voir toi ! J'ai fait de la boxe au collège ! » cette fois, elle n'utiliserait pas les illusions, elle a compris la leçon. Mais va t-elle vraiment gagné sur un rapport de force ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/07/2013

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Dim 18 Aoû - 20:37



Le crépuscule n'est toujours pas là. Tu t'amuses de ses réactions uniquement au travers des traits de son visage que tu repères avec tes mains. C'est amusant comme jeu. Vu l'inclinaison de la lumière, elle doit légèrement te voir elle. Ton sourire malsain compris. Elle se débat mais tu resserres ton emprise sur les draps pour la bloquer dans ce cocon nuptial. Elle a beau dire ce qu'elle veut, dans cette position elle ne pourra pas s’en libérer. La seule solution serait qu'elle ait assez de force pour briser l'étreinte de tes jambes qui maintiennent la prison fermée. Ce n'est donc pas la boxe ou quoi que ce soit qui pourrait l'aider dans cette situation. Tu es en revanche amusé ce qui est plutôt un bon point avec toi. L'inverse ne mène à rien de bon. Jouons. Tu retires tes mains de son visage et la plaque de chaque côté de celui-ci. Ta position est donc assise sur elle avec le haut du corps légèrement incliné sur elle. Domination. Tu la regardes comme un prédateur fixerait sa proie. Elle devra s'y faire : Tu la sais et la veux inférieur. Vouloir changer les choses ne la mènerait que dans des cas difficiles à gérer.

-Au collège ? Ouh. Je dois faire attention alors... du moins si tu arrives à sortir de là.


Si elle y arrive ou que tu rentres toi même. C'est d'ailleurs ce que tu comptes faire sans plus attendre. Insertion. Tu pénètres sous les draps avec elle. Il commence à faire froid au dessus et elle ne te fait pas vraiment peur. Tu te tournes sur la droite pour être face à elle et la fixe. Elle apparait enfin un peu plus à tes yeux. Il faut faire attention quand même, ça mord ces bêtes là il parait. Tu préfères prendre tes précautions et lui remonter dessus. Contact. Seuls vos fins vêtements vous séparent l'un de l'autre. Tu ne l'écrases pas cette fois-ci. Elle n'a pas intérêt à se plaindre. Au moindre faux pas tu lui montreras qui peut se faire respecter entre vous deux. La nuit risquerait d'être agitée... Autant que possible, ne pas lui faire trop mal. Pour ce faire, il vaut mieux la calmer. Comment calmer ces bêtes ? Ah oui. Tu déposes un baiser sur son front.

-Sage. C'est comme ça qu'on vous calme vous autres les femmes ?


Ironie. Tu n'es pas du genre fleur bleue alors en dehors de la violence, tu ignores purement et simplement les méthodes. C'est trop compliqué vu ta patience. Elle devra donc s'en contenter ou subir ton courroux si elle tente une technique de boxe sur toi. Torture. Laquelle serait la plus adaptée ? Une très douloureuse avec du sang... Tu souris discrètement avant de te ressaisir. Calme. Calme. Ton esprit divague trop par moment. Ta chevelure reflétant la lumière donnerait presque une ambiance ambigu à cette scène banale pour toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joke


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 17/07/2013
Localisation : Dans ton coeur ~

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Lun 19 Aoû - 12:01

❝graou.


Son sourire. C'est ce qu'elle fixait sans cesse, sans relâche, frissonnant de le voir si étiré. Des lèvres purpurines, des lèvres d'homme mais pourtant si délicates, si joueuses. Joke s'étonnait elle même à penser ce genre de choses. Surtout à propos de Night, il savait se montrer aussi terrifiant que persuasif. Mais malgré tout ça, Joke ne pouvait s'empêcher de ressentir une sorte d'affection envers lui. Peut-être c'est cela qu'on appelle le syndrome de Stockholm ? Mais pour l'instant, elle devait se contenter de le calmer lui. Parce qu'il prenait un peu trop ses aises avec elle, chez elle, dans son lit. « Ne fais pas semblant d'avoir peur je suis redoutable tu sais... » une menace qui sonne faux, comme une inharmonieuse symphonie.

Joke fronce les sourcils quand il se met sous la couette. Il entre dans son antre, il pénètre son intimité. Attendez... Non, ce n'est pas vraiment ça en fait. « Eh mais t'as les pieds gelés ! » Elle enfouit sa tête dans l'oreiller pour grogner. Du moins en apparence. Parce qu'au fond, cette fille ne voulait juste pas qu'il remarque que ses pommettes s'empourpraient déjà. Joke se sentit bête car il ne pouvait pas le remarquer dans la pénombre, finalement. Alors elle tourna sa tête à nouveau vers lui et se colla à lui en silence. Mais à peine avait-elle commencé ce léger petit câlin qu'il se plaça au dessus d'elle. Mais il ne tenait pas en place ou quoi ?! Joke le regarda avec ce petit air désabusé qui lui convenait si bien.

Il embrassa son front, elle perdit tout ses moyens. Décidément, il était plus que doué. Ironie. « Comment ça calmer une femme ? Tu veux que je te montre comment calmer un homme aussi ? C'est l'heure de la leçon de Joke ! » La jeune fille s'amusait au fond. Au fond. Au fond. « Hyaaah ! » Elle lui prit les épaules et roula doucement pour échanger leurs places. Bon, elle avait galéré car il était clairement plus lourd qu'elle mais elle ne l'avouerait jamais. Vous avez entendu ? JAMAIS ! Presque essoufflée, elle était désormais au dessus de lui, plaquant ses poignets au drap. « Tu vas payer vile créature ! Je te montrer ce que ça fait moi... » alors elle reproduisit dans l'exactitude les mouvements qu'il lui avait infligés il y a quelques minutes. Le susurre sensuel à l'oreille, la prise de visage pour bien le regarder, la caresse de son torse à tâton. C'en était presque trop … étrange. Oui, c'est le mot : étrange. Elle imita sa façon de parler. « Tu es un mâle faible... sang.. sang.. obéis mâle ! Je suis la femelle ici ! Sang.. » elle se retenait de se moquer de lui même si c'était trop tentant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/07/2013

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Lun 19 Aoû - 14:43



Quelle douce fausse note. "Redoutable". Peut-être avec les malfrats de bas étage mais pas avec toi. Tu es difficile à gérer dans le genre aussi. Impossible de te résonner. Comment allait-elle s'y prendre ? Aucunement pour le moment. Elle se retourna juste pour cacher son visage rouge par ta présence masculine dans son lit. Tu ne vois rien mais ce n'est pas compliqué à comprendre. Mignonne. Ton petit cœur aurait presque craqué sur le coup si tu n'étais pas comme ça. De même lorsqu'elle te prit rapidement dans ses bras avant que tu ne la retournes. Tu es désormais sous elle après sa contre-attaque. À quoi joue t-elle ? Te faire exactement la même chose ? Amusant. Elle se moque de toi mais tu ne peux nier que ton comportement était un peu idiot. Tu laisses échapper un sourire puis un rire court. "Sang". Heureusement que de le prononcer de t'affecte pas. Cela semble bien l'amuser elle. Peste. Tu croises les bras et tire une mine boudeuse pour l'imiter à ton tour. Elle veut jouer la carte de l'imitation ? Très bien, tu lui montreras toi aussi ses réactions ridicules.

-Tu devrais avoir peur, je suis très redoutable tu sais...


Tu mimes ensuite de la pousser avec le moins de force possible, tapotant son ventre comme un enfant. C'est plutôt réussi, tu es fier de toi. Comment réagirait-elle ensuite... Ah oui. Tu te tournes et plaques ta tête contre le coussin. Gêne. C'est parfaitement elle. Tu restes quelques instants dans cette position et de retournes vers elle. Comment peut-elle agir de la sorte ? Ça t'est tellement difficile de l'imiter. Tu glisses tes mains lentement dans son dos et l'attire délicatement vers toi. Câlin. Elle est plaquée contre toi. Tu lui susurres des mots tendres à l'oreille. La situation est vraiment bizarre... Tu as poussé la caricature un peu trop loin, elle n'aurait pas osé par la gêne aller jusque là. Tu décides donc d'arrêter pour guetter sa réaction et même lui demander. Après tout, il n'y a pas de raison que tu aies fait tout ça pour au final ne pas avoir son sentiment devant ta "copie miroir". C'est un jeu bien drôle et malsain comme tu les aimes.

-Alors ? Ça fait quoi de se voir ?


Tu te retiens d'exploser de rire et retires tes bas pour lui laisser le champ libre. Elle peut se relever maintenant et rejouer la forte jusqu'à que tu en aies marre et la détrône par ta force supérieure. C'est une souris, ta souris après tout. Ce n'est pas comme si tu es fou, en liberté, chez elle, dans sa chambre et même dans son lit mais un peu quand même. Ceci dit, cela ne semble pas la déranger plus que ça... Les filles ont parfois des goûts étranges en la matière apparemment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joke


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 17/07/2013
Localisation : Dans ton coeur ~

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Lun 19 Aoû - 18:35

❝Hello, what's your name?


Adorable. Oui, il était adorable. Comment était-ce possible ? Comment Night pouvait-il ainsi lui retourner le cœur ? En ne faisant rien d'autre que de rentrer dans son jeu... ainsi elle le regardait faire. Il n'était pas méchant, il n'était pas violent. Il était dans un moment pareil, comme elle. D'une certaine façon, inoffensif. Ils étaient tous les deux, ainsi que pleins d'autres joueurs, coincés dans ce jeu. Coincés dans ce monde sans parents, sans famille, sans personne sur qui compter. Joke commençait à affluer de mauvaises pensées. Elle se sentit presque déprimée. Car Night était finalement un être humain comme les autres, certes un peu dérangé, un peu – carrément – macho, mais il demeurait seul.

Joke retrouva vite le sourire en le voyant l'imiter de façon grotesque et explosa de rire. « Idiot ! Je ne suis pas comme ça ! » La larme à l’œil, elle se sentit vivante. De sa position, elle le dominait largement. Il lui demanda comment ça faisait de se voir. Elle se gratta le menton en levant les yeux au plafond pour faire mine de réfléchir avant de lui rétorquer. « Et bien je dois dire ..  que c'est plutôt émouvant je.. » elle imitait à merveille les idiotes qui gagnaient aux jeux à la télévision qu'elle regardait dans le monde réel après le lycée. Joke savoura pendant quelques instants cet instant de domination envers lui, et décida de profiter qu'il soit un peu calme pour lui soutirer quelques informations. « Dis moi... c'était quoi ton vrai prénom IRL ? »

Elle posa sa tête sur son torse et en emmêlant ses doigts dans les siens et soupira doucement. Elle était bien là. Allongée sur lui, aplatit comme une crêpe flemmarde sur lui. Elle devait l'écraser même, et cette idée la fit sourire. « Moi c'était Crystal. » Elle déposa un baiser sur son torse et se mit à ricaner. « Promis je ne regarderai pas sur facebook si un jour on sort de ce jeu ! » Quoi ? Il fallait bien un peu d'humour pour briser ce silence gênant. Puis alors qu'il ne se doutait de rien, elle décida de se venger héhé et lui prit le bras pour le retourner sur le ventre et lui faire une clé. « En fait, c'était pas de la boxe ! Mais du judo ! » Elle rit et le lâcha. « Pas trop de bobo ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/07/2013

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Lun 19 Aoû - 20:40



Elle continue d'imiter et t'arrache un rire. Elle est vraiment débile... Tu la préfères comme ça à la version chiante lorsqu'elle est dans l’exercice de ses fonctions. C'est certes de ta faute et tu ne lui laisses pas le choix mais peu importe. Sera t-elle encore comme ça dans quelques jours lorsque tu la croiseras dans la rue si tu venais à frapper quelqu'un ? Bonne question. Pour le moment tu te contentes de la fixer, étourdi par la situation. Elle peut bien être au dessus pour une fois si ça l'amuse, le résultat restera encore et toujours le même. L'homme est plus fort que la femme. Tu la domines. C'est presque un délire malsain que de voir cette beauté à ta merci. Sadisme. Ton esprit part loin et revient. Elle t'a rappelé à elle avec une question. Ton nom IRL... Qu'est-il déjà ? Cela commence à dater... Le jeu n'a pas ouvert depuis longtemps mais cela te parait une éternité. Coincé dans ce monde, tout repère réel est détruit. Tu réfléchis quelques instants. Peine. Tu es attristé de voir ta mémoire courir à sa perte chaque jour sans que tu ne puisses rien faire. Sablier. Le sable s'écoule et ton ancienne vie t'échappe.

-Euh... E... Evan.


Il t'ait revenu mais ce n'est qu'un gain de temps avant que tu le perdes. Cela ne semble pas être le cas pour la gardienne. "Crystal". C'est un joli prénom mais tu ne le diras pas. Tu as bien trop de fierté pour ça. La situation tendancieuse t'en empêche aussi. Elle est désormais allongée sur toi, tête sur ton torse et entremêle ses doigts avec les tiens. Comment réagir ? Tu ne sais pas. Violence. Non, elle ne t'a rien fait de mal si ? Tu n'aies pas mal à l'aise alors autant la laisser faire. Baiser. Tu lui caresses doucement la tête par réflexe. Ton esprit est trop tourmenté sur l'affaire des prénoms et tu ne fais pas attention à tes faits et gestes. En parlant de ça... "Facebook". Si tes souvenirs te manquent, pas lui. Tu souris. C'est qu'elle arriverait presque à stopper le mal être qu'elle a provoqué avec sa question. Quoi que... Elle te retourne en te faisant une clé de bras puis te relâche. Elle veut jouer à ça ? Très bien. Tu réinverses les rôles et remonte à ta place sur elle. Ton trône. Le schéma est rétabli.

-Non mais j'ai une forte envie de te faire mal...


Double sens, quand tu nous tiens. Pour une fois c'est fait exprès. Elle va souffrir pour ce qu'elle a osé faire. Tu te mets à la pincer sur tout le corps en rigolant sadiquement. Disparition. Tu as oublié ta tristesse précédente... Même si ce n'est pas totalement grâce à elle, elle y contribue. Tu arrêtes de la pincer et lui mords la joue comme l'aurait fait une bête. C'est ce que tu es dans le fond. Un ours solitaire un peu dégénéré et salaud sur les bords.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joke


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 17/07/2013
Localisation : Dans ton coeur ~

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Lun 19 Aoû - 22:46

❝When you feel my heat. Look into my eyes. It's where my demons hide...


Evan, Evan. Un prénom éphémère, un prénom qui la rapproche encore plus de lui. Elle était si heureuse de savoir ça. Vous me direz, ce n'est qu'un détail. Mais pour Joke, c'était bien plus. C'était un grand pas qui raccourcissait la grande distance entre eux. Elle avait enfin franchi la ligne. Du moins, elle le croyait. La manière dont il avait dévoilé ce renseignement était tout aussi adorable que son comportement. En effet, il avait légèrement hésité, c'était comme s'il était vulnérable au sujet du passé. C'était mignon, il était peut-être aussi sensible qu'elle. Rougissant légèrement, elle lui fit un beau sourire. « Evan ? C'est un joli prénom hein ! Hein Evaaaan ! » elle allait le faire chier avec ça maintenant c'était sûr. « Gentil Evan ! »

Elle sentit sa main caresser sa tête. Elle était tellement bien. Mais il fallait qu'elle se venge d’où sa petite prise de Judo. Elle pensait d'ailleurs que ça le ferait rire vu la situation mais apparemment monsieur n'aimait pas du tout être en position de faiblesse. Elle aurait du s'en douter mais tant pis ! « Hiiii fais pas çaaa ! » Joke riait quand même malgré la position. Joueuse elle lui griffa sensuellement le torse. « Beuuh ça te donne pas des idées hein ? Hihi. » elle était vraiment débile quand elle s'y mettait. Il commençait à redevenir violent. Pincer ça faisait mal hein ! La jeune fille se tortillait de douleur. « Aie ! Sale brute tu me fais mal ! » Il mordit sa joue, elle écarquilla les yeux. « t'es cannibale maintenant ? » elle grogna. C'était un animal sauvage Night. Et elle avait maintenant un nouveau défi : L'apprivoiser. Mais c'était pas gagner.

Evan, Evan, il fallait trouver un moyen de le calmer. Ou de le provoquer ? Elle n'était plus fatiguée pour le moment. Elle avait la nuit entière. Mais elle gagnerait, c'était certain. Même si elle finissait mal ! La demoiselle l'écarta avec ses pieds pour le redresser un peu et chopa son visage pour l'embrasser. Un baiser timide et incertain, des lèvres purpurines honteuses. Une bouche de fillette qui n'avait encore connu que ça. Hop elle lui foutu un coup sur la tête. « ça c'est pour pas que tu te fasses d'idées ! Idiot ! » Elle rampait comme un petit raton laveur pour essayer de s'enfuir très très très loin d'ici avant qu'il réagisse. Ah misère. Joke ou vas-tu petite canaille ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/07/2013

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Mar 20 Aoû - 0:10



Elle te griffe sensuellement. Grogne. La scène devient de plus en plus étrange. Tu laisses faire sans comprendre. Ce n'est pas désagréable tant que tu gardes le contrôle. Au contraire même. Briser sa douce illusion sera synonyme d'extase. Un profond sentiment qui fera vibrer ton corps. Sadisme. Tu en trembles d'avance. Après tout il faut bien que tu en tires quelque chose. Baiser. Elle pose ses lèvres sur les tiennes à ta grande surprise. Tu restes fixes sans bouger ne serait-ce que le petit doigt. Décidément, elle t'étonne de plus en plus. Tu ne la pensais pas aussi entreprenante. Son coup de boule vient une nouvelle fois te remettre les pieds sur terre ceci dit. Celle-là alors... Tu pousses un soupire énervé et l'attrape par le col avant qu'elle ait le temps de partir. Elle ne va pas s'en tirer comme ça. TU imposes les règles. Si elle pense que la tendresse de son baiser peut suffir pour te maintenir tranquille, elle a tord... Tu l'attires lentement vers toi par les vêtements. C'est à se demander comme ces pauvres morceaux de tissues tiennent le coup. Ton sourire en coin de visage en dit long... Elle veut jouer à ça ? Tant pis pour elle. Tu la redresses -étant à genoux sur le lit- toujours en la tirant par son haut et apportes son visage au tien. C'est toi cette fois-ci qui l'embrasse et de manière fougueuse qui plus est. Tu tiens à rester le chat dans toutes situations.

-Tiens, pour que tu t'en fasses.


Tu lâches un grand sourire perfide et la relâche en la jetant sur le lit. Elle devrait être à calmer avec ça... Quoi que, il manque quelque chose. Tu approches ton front et lui donner un léger coup de tête. Il n'est pas bien fort mais suffisant pour endolorir légèrement cette zone. Maintenant, c'est bon. Tu retournes tranquillement sous la couette comme si de rien n'était. Gagnant. Ses petites lèvres doivent encore être sous l'emprise des tiennes. Il faut dire qu'elle ne devait certainement pas s'attendre à ce type de réaction de ta part... C'est le but. Et puis sa gêne est succulente, tu prends clairement un plaisir malsain à la provoquer. Qu'en est-il de son côté ? Oui bon elle n'a pas son mot à dire en fait. Ce type de comportement à ton égare revient à jouer avec le feu, qu'elle ne s'étonne pas de ne plus pouvoir l'éteindre après. Vilaine fille. Il va vraiment falloir que tu lui passes l'envie de te dominer. Il faut qu'elle le comprenne d'une manière ou d'une autre...

-Soit une sage fille et fais dodo petite.


Tu te tournes dos à elle dans une magnifique provocation. À vrai dire tu aimerais bien qu'elle ne respecte pas ta demande, c'est bien pour ça que tu l'as faite. Une invitation à commettre l'erreur juste pour le plaisir de continuer à t'amuser avec sa frêle carrure. Tu pourrais en faire un tas de choses pour qu'elle comprenne que ses plans ne marcheront jamais sur toi. Quelle serait la meilleure méthode ? C'est à voir. La nuit est longue, tu pourras en essayer plusieurs. Quoi qu'il en soit, si elle empreinte le chemin de la résistance, elle se heurtera à ton mur. Le mur de la domination et de la folie. Les dégâts parallèles pourraient être surprenant sur cette délicieuse brebis égarée. Elle a laissé entrer le loup chez elle pour inverser les rôles... Elle finira dévorée comme dans tous contes qui se respecte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joke


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 17/07/2013
Localisation : Dans ton coeur ~

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Mar 20 Aoû - 11:37

❝ i only know what i've been working for another you so i could love you more.


C'est lui, c'est lui qui osa recommencer. Joke remuait sauvagement tandis qu'il l'emmenait lentement à l'échafaud.  Elle tremblait un peu en voyant son sourire qui voulait tout dire. Joke était le genre de fille qui parlait, mais qui parlait tous le temps. Des fois, on avait juste envie de l'embrasser pour la faire taire. Le langage du corps, c'était Night, de toutes les façons possibles et imaginables. En effet, il parlait avec les yeux généralement. D'un regard Joke comprenait qu'elle allait ou mal finir, ou se faire violer si elle ouvrait la bouche.  Et des fois, c'était totalement le contraire, il la faisait craquer avec ses prunelles de chaton adorable. Mais là, ce n'était pas ses iris qui parlait, mais ses lèvres. Et dieu sait à quel point ce baiser – fougueux certes – était un doux délice qu'on ne goûte qu'une fois. Ce qui est bien avec Night au final, c'est qu'il y en aura sûrement d'autres.

« Night... » elle rougissait totalement, sous la fascination morbide. Bim, un petit coup de tête la fait revenir à elle. « Aiiieuh ! » La jeune fille gonfle les joues en grommelant des choses incompréhensibles. Il se tourna dos à elle et lui ordonna de dormir. Genre il était fatigué ! Mais quel salaud pensa-t-elle automatiquement. Elle allait bien sûr ne pas obéïr, elle n'avait pas du tout envie de retomber dans les bras de Morphée, surtout avec ce dangereux personnage dans son lit. Qui sait ce qu'il pourrait lui faire dans son sommeil oh mon dieu... la jeune fille resta pendant quelques secondes à se faire peur toute seule en s'imaginant des choses qu'on ne vous décrira pas dans ce rp pour des raisons évidentes.

….

Elle revint à elle et se mit à bailler. « Ah tu as raison je crois que je vais dormir... » mange toi ça dans tes dents sadoman. Après quelques minutes ou elle faisait semblant de dormir et que cela avait du bien l'agacer, elle sauta sur lui. « Haha ! Tu croyais peut-être que je dormais ! Et bah non ! » Pas du tout crédible, juste débile encore une fois. Elle était morte de rire toute seule puis... d'un coup, elle arrêta de rire comme ça et fronça les sourcils en le regardant. Puis ré-éclata de rire. Elle finit par attraper ses bras et l'obligea à rester allongé, mais face à elle. Elle grimpa à nouveau sur lui. Elle va gagner, c'est évident. Joke s'assit en tailleur sur son torse. « Alors Evan ? On fait son timide maintenant ? Tu as peur de moi alors tu te caches ? » Bien sûr, elle disait ça seulement pour lui renvoyer la provoque dans sa face. « Je n'ai pas envie de dormir môa ! » Elle lui caressa le bout du nez. « Tu sais que tu es trop mignon quand tu es inoffensif comme ça. Tu joues au chat sauvage mais en fait tu n'es qu'un chaton. »





Dernière édition par Joke le Mar 20 Aoû - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/07/2013

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Mar 20 Aoû - 13:52



Silence de plomb. Elle a en apparence accepté de dormir. Quel dommage... tu te serais bien encore joué d'elle. Tant pis, il faut croire qu'elle n'est pas si amusante que ça au final. Tu commences à t'endormir, légèrement frustré par cette décision à laquelle tu ne t'attendais pas. Erreur. Elle te saute dessus, fière d'elle et remonte même sur toi. Cette soirée est sous le thème de chat perché il faut croire. Elle n'a donc pas compris la petite leçon ? Il va falloir passer à plus gros dans ce cas. Ses provocations marchent à merveille en plus de ça. Toi timide, apeuré, inoffensif et... CHATON ? Elle en a trop dit, elle devra le payer de sa fierté ou de son sang. D'un coup de bras, tu l'envoies valser au sol et te lèves à ton tour. Voyons voir qui est le chaton ici. Tu attrapes son bras et la mord à sang. Hum... Tu ne te lasseras jamais de ce gout dans ta bouche. Un fin filet coule de la blessure. Il sera ton allié pour la suite des "négociations". Elle a intérêt à se soumettre très vite, tu ne toléreras pas plus longtemps son jeu. C'est une femme donc inférieur point. Il n'y a même pas à discuter d'égalité ou de supériorité en comparaison à toi.

-Tu ne veux pas comprendre. Je vais t'aider.


Tu récupères le sang de la morsure et le solidifie pour former une épine. Elle doit être habituée à ton pouvoir après l'épisode de l'église... Elle sait ce que tu vas en faire avant même que tu commences. Agonie. Tu la plantes légèrement dans son front et descend d'un millimètre. Sang. Ta vision devient fluorescente. Cette odeur te rend fou. Fou d'elle et d'excitation à l'idée de le voir gicler. Tu continues de descendre très lentement pour former une fine entaille sans doute particulièrement douloureuse. Spasmes. Ta drogue. Consomme la. Tu approches ton visage et respire le haut de sa chevelure d'une grande bouffée d'air. Bonheur. La sensation est indescriptible. Ton regard se charge de la paralyser. Il est froid et amer. Elle doit pouvoir lire que se rebeller empirera les choses. Elle a tout intérêt à se laisser faire et regretter d'avoir jouer avec toi. Night. Tu prolonges la balafre un peu plus avant de tomber sur le côté, à bout de souffle. Tu trembles trop de désir pour continuer... Ce désir malsain qui te fera recommencer encore et encore. Tu peines mais finis par te redresser.

-Ça te va ? Tu veux peux-être que je t'ouvre le ventre ?


Sec et net. Tu es bien loin de la scène de tout à l'heure. Ton instabilité n'est pas nouvelle. Dans cinq minutes tu pourrais facilement être de nouveau en train de t'amuser avec elle sans la blesser physiquement. Tu ne supportes juste pas l'idée que l'on te résiste. Impossible. Surtout pas cette gardienne vu tes plans à son sujet. Elle fait un parfait divertissement en plus d'être un stock de sang...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joke


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 17/07/2013
Localisation : Dans ton coeur ~

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Mar 20 Aoû - 18:57

❝ can you make me feel like home if i tell you that you're mine?


Un monstre. Un monstre. Merde, merde... Joke n'aurait pas du, Joke le sait mais elle l'a fait quand même. La souffrance physique est-il un châtiment équitable face à des paroles en l'air ? Joke sentit son cœur s'affoler. Il redevenait complètement fou. Incontrôlable. Un monstre sanguinaire qui faisait peur à la pauvre Joke. Elle avait voulu provoquer un petit jeu, un jeu entre eux ou elle était sûr de gagner. Il trichait, il lui faisait peur, voilà tout. Joke souffrait, car ça faisait mal. Elle n'aimait pas sentir ses crocs s'enfoncer dans sa chair. Night sentait la débauche, et si elle le laissait la dévorer, elle allait finir comme ces carcasses impurs qu'il laissait derrière lui. Alors elle ne résista pas, elle se laissa faire comme une victime impassible. Elle ne ferait pas parti de ses gens qui le supplient pour survivre. Elle se mordait la lèvre pour mieux supporter la douleur, serrant les pans du drap  en tressaillant de temps en temps. Il lui rappela la scène au moulin rouge. Sec, tranchant, comme l'aiguille qui venait de percer sa peau.

« Non... » Elle se releva, la souffrance s'évaporait doucement et elle devait lui montrer que ce n'était pas cela qui allait l'arrêter. La grandeur de l'homme ne s'obtient pas par la force brut mais l’endurance. Le regard fier et le rictus malicieux suspendu aux lèvres, Joke se remit face à lui. « T'es fier de toi je suppose ? Ce n'est pas fini. Chaton. » Provocation, à nouveau. Tout se jouait sur ça. Elle n'utilisait que les mots et il devenait violent. « Si tu tentes de me sucer à nouveau le sang, Dracula, je te jure que mes illusions vont te faire perdre la tête.  Tu n'as pas d'autres moyens de me dominer ? C'est dommage pour toi... Mais ça n'a aucun effet sur moi ça ! » elle se demandait d'ailleurs ce qui l'affectait en réalité. Elle n'avait pas peur de grand chose au fond, enfin, si... c'était une fille donc elle avait peur de tout. Mais dans cette chambre, à part s'il se décidait à la violer sans raison, elle n'aurait pas peur. Joke lui tira la langue. « Try Again ! »

Elle se leva en silence pour aller se rincer dans la salle de bain puis revint au bout de quelques minutes. ça n'allait pas être facile pour lui d'obtenir ce qu'il voulait. Elle pouvait avoir la tête dur. Sauf s'il trouvait son point faible. Avant même qu'il tente quoi que ce soit, elle se colla à lui pour venir susurrer avec délicatesse. « J'espère que tu as d'autres cartes sous la main. » métaphore du jeu. Car oui ce n'était qu'un jeu : à celui qui arriverait à maîtriser l'autre. Elle savait au fond qu'elle perdrait souvent, elle restait lucide. Mais elle voulait voir ce sourire sur ses lèvres, voir qu'il s'amuse quand même, qu'il s'investisse dans ce jeu presque sensuel. A cette pensée, elle rapprocha ses lèvres des siennes. Elle en voulait encore. Pourquoi donc ? Elle se rétracta avant que leurs bouches se frôlent. Dommage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 16/07/2013

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Mar 20 Aoû - 19:36



Elle a juste pris le temps de se nettoyer le visage et recommence ses provocations. Pulsion. Tu n'entends pas ce qu'elle dit. Sa voix résonne comme un bourdonnement dans ta tête. Seule l'odeur du sang reste. Elle t’enivre. T'adule. T'incite à venir y prendre goût de son plus fort maléfice. Tu luttes contre ta rage. Contre cette douce envie qui parcourt ton corps. Il serait si simple pour toi de percer l'une de ses artères pour étancher ta soif ne serait-ce qu'une semaine... Désir. Elle se colle à toi sans comprendre. Sans comprendre que tu n'aies plus là. Ses lèvres s'approchent dangereusement et reculent mais rien. Inerte. Tu te contentes de trembler. Elle ne le sait peut-être pas mais elle ne fait qu'augmenter ta soif en plaquant son corps au tien. Tu as beau faire le fort, tu es impuissant devant ton propre instinct. Tantôt tu le convoites, tantôt tu le fuis. L'heure est à la dégustation de ce liquide pour lequel tu vendrais ton âme. Non. Résiste. Tu la pousses faiblement d'une main sans grande conviction. Supplice. Elle doit s'éloigner de toi... Comment lui faire comprendre ? Tu peines à glousser quelques mots.

-S... So... là.


Voilà tout ce que tu arrives à prononcer. Trop tard. Elle ne peut comprendre. Comment le pourrait-elle ? Tu la bascules sur le côté avec toi. Sang. C'est la fin. Ton visage noyé par l'envie rampe contre sa volonté vers elle. Il fixe son cou. Tu la tiens par les vêtements tandis que ton corps s'humecte du sien. Un baiser. Deux baiser. Trois baiser pour partir de son menton et arriver dans le creux gauche convoité. Lutte. Tu persistes encore, crispant chacun de tes nerfs pour ne pas succomber à ce poison. Ta bouche s'ouvre quand même en dépit de cela et vient mordre la belle. Une morsure lente et aussi douloureuse pour elle que pour toi. Son haut ne tiendra pas cette fois. Alors ? Alors il s'arrache. S'arrache sous la pression et le bonheur que tu ressens en buvant les premières gouttes divines. Palliatif. Tu n'aspires plus désormais mais gardes tes canines dans son corps. Elle est bloquée par ton corps imposant elle, victime de sa nudité. Tes lèvres rougies par le sang se retire finalement et viennent l'embrasser. Morsure. Tu perces légèrement sa lèvre supérieur au passage et boit encore. Ta soif n'a jamais été aussi grande. Tu paniques devant ce non-contrôle. Fuis. Tes mains semblent la caresser pour l'inciter à ne pas bouger. Tendresse. Ton corps remue sous les gorgées impures.

-So...rs.


Tu mets fin au baiser ou plutôt à la morsure et te redresses sur elle. Folie. Tu arraches tes propres vêtements pour te griffer. Voilà le résultat de ta lutte. Une douleur insupportable que tu voudrais t'infliger pour reprendre tes esprits. Chute. Tu retombes au sol à ses côtés. Tu n'y arriveras pas... à te faire du mal pour revenir à toi. Seul ton haut a été percé par ta colère mais pas ton corps. Folie. Tu tends ta main vers elle faiblement. Répugnant. Une bête réclamant de quoi vivre. Ta gorge est aussi sèche qu'au début après tout ça. Désir. Tu la convoites de façon malsaine. Tu la possèdes. Elle doit venir à toi... Ton corps l'appelle. Sang. Narcotique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joke


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 17/07/2013
Localisation : Dans ton coeur ~

MessageSujet: Re: ❝ i'm losing my favourite game, you're losing your mind again [PV Night][FINI]   Mar 20 Aoû - 22:04

❝ Was this over before it ever began ?