AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Le courrier est arrivé. » PV. Lullaby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DreamCatcher


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 11/08/2013
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Le courrier est arrivé. » PV. Lullaby   Mar 13 Aoû - 23:42

Le courrier est arrivé.


» PV. Lullaby



Après un réveil un peu raté, s'être précipité dans la salle de bain pour retirer ses peintures sur le visage - qui même après un coup de gant sur le visage, n'avaient pas complètement disparues - et un petit déjeuné inexistant, Dream' se pressa de se rendre au travail.

Aujourd'hui, comme tout les matins, il arpentait les rues à la recherche des destinataires des nombreuses lettres entassées au fond de sa besace en cuir ; C'était lui, le facteur de l'île. En effet, ici, le courrier n'avait cessé d'être d'actualité, bien que l'on aurait pu imaginer que la technologie l'aurait dépassé. Mais, rien ne vaut les bonnes vieilles lettres écrites à la main n'est-ce pas ? Son travail avait commencé tôt dans la matinée et cela faisait déjà un bon moment qu'il trottinait dans les ruelles, les yeux rivés sur les adresses des lettres qu'il tenait entre ses doigts, ne relevant la tête que pour chercher du regard un panneau ou une boîte aux lettres. Lorsqu'il trouvait enfin le destinataire de son courrier, il se précipitait devant sa boîte aux lettres afin d'y glisser soigneusement son courrier, continuant à faire la même chose pour les pâté de maisons à venir.

Voyant qu'il commençait à avoir du retard sur son travail, Dream' profita des ruelles vides pour courir, ce qui lui permettrait peut être de gagner du temps. Il descendait le long des rues, courant d'un pas léger et silencieux, tout en tournant vivement la tête de droite à gauche afin de ne pas rater une des adresses écrites sur son courrier qu'il devait impérativement livrer dans la matinée. Une légèrement brise du matin parcourait les petites ruelles étroites de la ville, faisant virevolter ses longs cheveux dans l'air. Il s'arrêta alors d'un coup, sortit un autre paquet de lettres de sa besace, dégagea son visage des mèches de cheveux qui lui recouvraient les yeux et se mit à lire les nouvelles adresses qui s'y trouvaient. Il leva ensuite les yeux à la recherche du domicile du destinataire de ce petit tas de courrier, soigneusement attaché avec un fil de lin. Après quelques recherche, il aperçut au loin l'habitat du destinataire de la lettre ; Il se pressa alors de s'y rendre. Une fois devant la porte, aucune boîte aux lettres apparente, il était donc obligé de sonner à la porte et de donner le courrier en main propre, mais vu qu'il n'était pas très présentable ce matin, cela ne l'arrangeait pas tellement. Mais bon, le boulot c'est le boulot ! Il se regarda une dernière fois dans une fenêtre et frotta les restes de peinture qu'il avait sur le visage et fit en sorte d'être un minimum présentable. Il sonna ensuite à la porte et peu de temps après, la porte s'ouvrit, laissant place à une ravissante jeune fille.

« Bonjour ! J'ai du courrier pour vous. »

C'est alors qu'une rafale de vent passa par la, écrasant toute sa chevelure sur son visage. Une jolie coiffure que voici ! Il soupira dans ses cheveux avant de ne les "remettre en place" de façon a ce qu'il voit sa cliente, un petit sourire gêné au coin des lèvres. Il lui tendis ensuite le petit tas de lettre qui lui était destiné.

_______________


Dernière édition par DreamCatcher le Mer 14 Aoû - 11:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullaby


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Le courrier est arrivé. » PV. Lullaby   Mer 14 Aoû - 0:49


« C'est une erreur. »
Dreamcatcher & Lullaby

Qu'elle est belle la vie lorsqu'on est victime d'une majestueuse gueule de bois cloîtrée dans son lit. Tu sais pourtant que tu dois te lever, mais tu n'as pas envie de lever ton cul. De toute façon ta paraisse est bien trop présente et puis, qui voudrait d'une employé titubant comme un déchet? Personne bien sûr. Alors tout simplement, tu allais passer un coup de téléphone, tu leur diras que tu es malade et le tour est joué, tu auras le droit à un jour de congé bien mérité. Enfin c'est ce que tu aimais pensé. Pauvre fille, tu es vraiment pathétique. Tout ça à cause d'un pauvre type qui t'avais fait de l'oeil et ensuite t'avais offert un verre. Enfin un n'est pas le chiffre approprié, t'es juste une opportuniste, au moins tu pouvais recevoir quelques faveurs rien qu'en faisant la sainte nitouche. Tu ris alors, passant ta main délicate sur le haut de ton front, qu'ils étaient naïfs les hommes. Bien sûr nous savons tous que derrière chaque visage d'ange se cache un démon. Dans ton cas ce n'était pas un mythe, la réalité était bel et bien là, t'avais toujours ce besoin de te sentir désirée. Les mauvais souvenirs refont alors surface. Tu t'en veux, tu te désespère toi même. Pauvre fille, tu ne vaux vraiment pas grand chose t'as encore cette partie de toi qui s'affole, qui te cris de la laisser sortir. Elle t'aspires même si tu te bat, tu perds pied et tu t'effondres. Reprend toi voyons ! Ce n'est pas en faisant quelques tours de charme que tu auras une vie meilleure ici. Tu as décidé de changer, assume tes dires.Ton visage s'était crispé, tu soupires. Enfin tu décides de te lever précautionneusement cependant, tu n'as pas envie de te taper cette envie de vomir rien qu'au réveil.

« Sérieux, arrêtes de faire la conne. »

Assise sur son lit, tu te levais alors, plaquant ta main sur le mur. Tu ne tenais pas vraiment debout, t'étais dans un sale état. Tes yeux de sang étaient fatigués, tes cheveux étaient détachés, ondulés et en bataille. Quoi que ce style te donnait un certain charme il fallait l'avouer. Tu respirais alors un bon coup, prenant une bouffée d'oxygène avant de te diriger vers ton balcon. Vêtue d'une simple robe de chambre, tu passais la baie vitrée avant de prendre le paquet de cigarette qui était resté sur la table. De tes doigts connaisseurs tu sortais le tabac de son étui tout en le passant à tes lèvres, allumant le bout avec le briquet posé juste à côté du paquet. Puis tu relevais la tête. Tes yeux rouges regardaient l'île avec admiration, c'est vrai tu avais décidé dé changer, une bonne fois pour toute. Tu devras arrêter de prendre tout le monde comme tes fidèles, te débrouiller par toi même un peu. Après tout t'avais plus les parents dans tes pattes, t'étais une adulte maintenant. Tes lèvres rejetèrent alors la fumée, silencieuse et brumeuse. Sans aucun son hormis celui de ton souffle qui planait dans ce doux silence. Et puis... le bruit de la sonnette retentit. Surprise, tu te retournas brusquement vers la porte d'entrée tout en ne comprenant pas qui pouvait bien te déranger à cette heure. Tu pinçais ta cigarette tout en te dirigeant vers le hall, passant rapidement ta main sur la poignée.
Une personne se tenait devant, un paquet à la main. Des lettres qui plus est et puis... c'était un homme quoi. Tes sourcils se arquèrent, ne comprenant pas pourquoi ce charmant qui plus est, jeune homme se trouvait là. Mais tu compris rapidement lorsqu'il prononça ces paroles, caché par quelques mèches rebelles.

« Bonjour ! J'ai du courrier pour vous. »

Du courrier? Comment ça? Tes yeux se posèrent sur quelques enveloppes entassées dans ses mains. C'est alors que plusieurs et mielleux « what the fuck? » se répétèrent dans ta tête. Après tout, c'était un mal-entendu tu n'avais même pas de boîte aux lettres et puis, on ne peut pas dire qu'écrire était une passion pour toi. Ou alors, tu tapais sur ton ordi pour envoyer quelques mails mais rien de gênant. Tu tirais alors sur ta clope avant d'en dégager une nouvelle fois la fumée, t'adossant contre le mur tout en croisant les jambes. Tu ne comprenais pas.

« Je suis désolée, c'est une erreur. »

Tu n'avais rien de plus à dire, tu n'allais pas justifier la cause du mépris, on te prendrais pour une insociable ou pour une flemmarde qui n'est pas douée pour écrire sur du papier. Les cendres tombèrent à tes pieds tandis que tu te sentais légèrement confuse pour le jeune homme qui avait du apporter ces lettres pour rien. Mais après tout, qu'est-ce que t'y pouvais? Hein? Et puis, tu n'en pouvais plus de ses cheveux qui faisait des caprices. Impulsive comme tu étais, tu disparue rapidement, laissant la porte ouverte avant de revenir avec un élastique et de le lui tendre.

« Si le vent continue à te faire chier, contre le. Sérieusement, comment tu peut supporter d'avoir tout ça devant ton visage? T'as des cheveux longs quand même, ne leur fait pas des misères. Ils sont beaux, ils méritent que tu en prenne soin non? Tu vas avoir pleins de nœuds après. » Dit tu, sérieuse.

Peut être que ton action pouvait choquer, mais tu t'en fichais, quand ça te perturbe tu en fais toujours toute une histoire. Tu re-tirais une nouvelle fois sur ton addiction, tu étais si crevée. Pauvre fille. Et merde, t'avais oublié d’appeler au boulot. Tant pis, ça pouvait attendre.

« T'es un nouveau facteur? Je ne t'ai jamais vu avant. Enfin, chez moi c'est normal puisque je n'ai jamais de courrier mais dans le voisinage je veux dire. »

Curieuse jeune femme que tu es.



© fiche créée par ell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DreamCatcher


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 11/08/2013
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: Le courrier est arrivé. » PV. Lullaby   Mer 14 Aoû - 16:27

Tout ça pour rien.


» PV. Lullaby



A en voir l'air surpris que la jeune fille avait pris, Dream' se doutait que quelque chose n'allait pas. Est-ce sa "coiffure" peu commune ou parce qu'il avait quelque chose sur le visage qui n'allait pas et, qui plus est, pouvait faire croire à celle-ci qu'il s'agissait d'une imposture et qu'il ne serait pas là pour lui livrer son courrier mais plutôt pour la violer, la kidnapper ? Non, bien entendu, arrêtons de penser n'importe quoi. La fumée qui provenait de la cigarette de la jeune fille passa à côté de Dream' avant de disparaître dans l'air, laissant derrière elle une douce odeur de tabac.

« Je suis désolée, c'est une erreur. »

Comment ça ? Une erreur ? Mais c'est impossible, Dream' était certain d'avoir bien lu l'adresse indiquée dans l'angle des enveloppes. Surpris, il rapprocha alors le petit tas de courrier de son visage et se remit à lire en détail toutes les lettres, et oui, en effet, toutes étaient destinée à une personne vivant ici. Il ne manquait plus qu'à connaître l'identité de la jeune fille afin de vérifier qu'il s'agit bien de celle marquée à l'encre indélébile sur toutes les lettres. Il redressa alors la tête, reposant son regard sur sa cliente, qui s'éloignait à l'intérieurement de sa maison, laissant la porte grande ouverte derrière elle. Il n'eut pas le temps de réagir qu'il avait déjà commencé sa phrase dans le vide.

« Ah..A bon ? ... »

Il passa rapidement sa main sur sa nuque, assez gêné qu'elle le laisse là en plan, même si il fallait l'avouer, cela n'était pas la première fois que ça lui arrivait. Et puis merde, il s'en foutait complètement de son courrier aujourd'hui, c'est pour ça qu'il le rangea rapidement de son sac en soupirant.
C'est alors qu'il aperçut la jeune fille revenir vers lui. Elle tenait un élastique pour les cheveux qu'elle lui tendit ensuite. Plutôt surpris, Dream le regarda un instant avant de le prendre.

« Si le vent continue à te faire chier, contre le. Sérieusement, comment tu peut supporter d'avoir tout ça devant ton visage? T'as des cheveux longs quand même, ne leur fait pas des misères. Ils sont beaux, ils méritent que tu en prenne soin non? Tu vas avoir pleins de nœuds après. »

Visiblement, il avait fait fausse route et elle n'était pas partie comme une sauvage mais seulement pour aller lui chercher de quoi gérer ses cheveux en bataille, ce qui était, il faut l'avouer, plutôt sympathique. Il la remercia donc, un petit sourire amical au coin des lèvre. Il attrapa ensuite ses cheveux et les posa sur son épaule droite afin de les attacher en faisant une petite natte un peu à l'arrache comme il les fait habituellement, de façon à ce que cela ne fasse pas trop féminin non plus.

« T'es un nouveau facteur? Je ne t'ai jamais vu avant. Enfin, chez moi c'est normal puisque je n'ai jamais de courrier mais dans le voisinage je veux dire. »

Dream était plutôt content que quelqu'un lui fasse un peu la conversation, bien que cela ne soit pas vraiment sa tasse de thé, puisque à temps normal, il ne fait que glisser des enveloppes dans des boîtes aux lettres, n'adressant ainsi la parole à personne. Mais..Quelque chose l'intriguais quand même. Comment cela se faisait-il qu'une jeune fille comme elle ne reçoive jamais de courrier ? Toute personne normal en reçois, que se soit des factures ou encore de la famille.. Il s'agissait surement d'une personne qui préfère les avantages de l'informatique à ceux d'un bout de papier sur lequel on se serait embêté à écrire à la main.

« Et bien, si on veux, ça doit faire seulement un mois que je le suis. »

Il sortit rapidement son portable de sa poche afin d'y regarder l'heure et il remarqua que son temps de travail était terminé, sans même qu'il n'ait eu le temps de tout livrer. Il eut soudainement envie de lâcher une injure, n'importe la quelle, mais face à une jeune fille, ça n'allait certainement pas trop le faire, c'est pour cela qu'il se contenta de la dire dans sa tête, rangeant de ce fait son téléphone portable dans sa poche. Son visage changea alors pour celui d'une personne blasée, qu'il essayait de cacher avec un léger sourire. Son regard était toujours posé sur la jeune fille tandis qu'il fit un petit signe de la tête comme quoi il n'allait pas l'embêter plus longtemps, et puis de toute façon, il devait rentrer au poste pour se prendre un savon par son boss.

_______________


Dernière édition par DreamCatcher le Mer 14 Aoû - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullaby


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Le courrier est arrivé. » PV. Lullaby   Mer 14 Aoû - 17:51


« Attends s'il te plaît. »
Dreamcatcher & Lullaby

Tu longeais ton regard vers les gestes de ton interlocuteur. Finalement, il n'avait pas eu une réaction trop démarquée vis-à-vis de l'élastique que tu venais de lui donner. Il l'avait plutôt bien prit en fait et c'est avec soulagement que tu le voyait attaché ses cheveux, maintenant aucune mèche perturbatrice ne fera son apparition devant tes yeux. Vraiment, tu es si maniaque quand tu t'y met. Et puis, il n'avait vraiment l'air de savoir quoi dire, peut être que tu posais trop de questions. Le pauvre. Mais au moins cela t'avais permis de te réveiller en de meilleures circonstances. Tu relâchais un voile de fumée, toujours le bout entre tes doigts, scrutant le jeune facteur, tu attendais sa réponse.

« Et bien, si on veux, ça doit faire seulement un mois que je le suis. »

C'est bien ce que tu pensais donc. Tu as décidément l'oeil pour ce genre de chose. Tu laissais un sourire encré tes lèvres tandis que tu bougeais légèrement les jambes. Puis, à cet instant tu te demandais pourquoi ces lettres te sont-elles adressées ? Confuse, tu réfléchissais.Qui pouvait bien connaître ton adresse ? Quelques personnes sans doute, ton entourage est tout de même bien limité. Ta curiosité l'emporta et tu vis au même moment qu'il semblait prêt à partir retourner à ses livraisons. Tu fronça alors les sourcils avant de prendre doucement son bras, sans le brusquer puis tu fixa les quelques lettres entassées dans ses mains.

« Excuse moi, je pourrais voir ces lettres un instant ? »

Alors le doute te remplit, ça serait bien la première fois que l'on t’envoie des lettres tout de même. Et puis, tu avais bien fait comprendre que tu n'aimais pas en recevoir, tu ne saurais jamais comment y répondre et c'est pas avec ton écriture de pattes de mouche que les gens continuerait à t'en envoyer. Tu n'es pas douée pour marquer tes pensées sur du papier. D'ailleurs l'insociable que tu es ne reçoit que peu de textos ou de mails en général. Souvent c'est juste pour le travail. Et puis, les lettres sont censées être des messages personnels. Ce sont souvent des connaissances qui les envoient. Des personnes qui te sont chères...
Décidément, cela ne se pouvait pas. Cela devait bel et bien être une erreur, rien de plus.



© fiche créée par ell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DreamCatcher


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 11/08/2013
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: Le courrier est arrivé. » PV. Lullaby   Mer 14 Aoû - 19:04

Si tu y tiens.


» PV. Lullaby



Maintenant que sa matinée de travail était terminée, Dream' s'apprêtait à quitter les lieux, son corps suivant peu à peu son regard qui se posait au loin dans la rue en direction de son poste de travail, quand tout à coup il sentit quelque chose lui attraper le bras. Surpris, il tourna la tête sur le côté et fit demi-tour vers la jeune fille, qui semblait  vouloir le retenir un instant. Il lui adressa un regard interrogateur, se demandant qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui vouloir.

« Excuse moi, je pourrais voir ces lettres un instant ? »

Quoi ? Elle qui avait l'air de se contre foutre de ses lettres s'y intéresserait tout à coup ? Mais, n'ayant rien d'autre à faire, il n'allait tout de même pas refuser, et puis, aussi bien elle connaissait la fameuse destinataire de ces lettres. Une voisine peut être ? Une connaissance ? Ou bien tout simple elle, qui sait, peut être ne s'était il par trompé en fin de compte.. Puis, il fallait l'avouer, Dream' n'avait pas franchement envie de retourner au poste de travail puisqu'il savait qu'il allait être attendu par son patron, et pas très aimablement ce coup-ci. Il acquiesça alors de la tête et lui tendis le petit tas de lettres qu'il tenait dans ses mains et qu'il comptait renvoyer aux personnes qui les ont écrites.

« Si le nom de la personne écrite sur les enveloppe vous dit quelque chose dîtes le moi, il s'agit peut être d'une de vos voisines.. »

Elle était là, encore en face de lui et il ne cessait de la regarder, curieux de savoir ce quelle allait dire à propos de ces lettres. Elle paraissait assez mystérieuse, le genre de fille qui préfère rester seule et qui se fiche un peu du reste.. Un peu comme lui en fait, c'était surement pour cela qu'elle l'intriguait.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullaby


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Le courrier est arrivé. » PV. Lullaby   Mer 14 Aoû - 20:26


« Fais chier. »
Dreamcatcher & Lullaby

Tu avais une drôle de sensation, il fallait que tu en est le cœur net. Tu levas le menton vers le jeune facteur avant de lui sourire amicalement et de ta main pâle tu pris deux lettres qui apparemment t'étais destinée. Pendant ce temps tu sentais le regard interrogateur et surpris du jeune homme sur toi. Il devait se demander pourquoi un tel retournement de situation, c'est vrai que tu étais étrange parfois. A ta manière, tu étais imprévisible. De ton autre main tu écrasa ta cigarette sur le cendrier, posé le rebord du mur, près de la porte.

« Si le nom de la personne écrite sur les enveloppe vous dit quelque chose dîtes le moi, il s'agit peut être d'une de vos voisines.. »

Des voisines ? Mmh, non impossible. Les seules voisines que tu avais étaient toutes des centenaires, de vielles peaux qui n'arrête pas de gueuler sur tout le monde lorsqu'on met la musique un peu trop fort. Bof, un truc ordinaire quoi. Tu soupiras tout en te rappelant cette soirée que tu avais organisée avec quelques collègues. Finalement tu avais du tout annuler parce que justement tes fameuses voisines ne souhaitaient pas être dérangées durant la nuit. Comme si elles avaient quelque chose à faire hormis jouer au scrabble et regarder les feux de l'amour ? Pathétique ces vieux. Bref, passons. Tu acquiesça au jeune homme tandis que tu retournais la première lettre. Elle sentait délicatement bon, un parfum enivrant de jasmin remontait jusqu'à tes narines. Délicieux. Qui pouvait bien envoyer une si jolie lettre ? Tu aperçu les écritures derrière le papier. « Pour Lullaby »
Aucun doute, cette personne me connaissait, mais qui ? De tes doigts délicats, tu ouvris doucement la lettre tandis que tes yeux se baladaient sur chaque détails encrés sur le papier. Tu la déplia et remarqua un long texte dont tu entama la lecture.



Sunshine ?! Comment avait-elle eu ton adresse ? Ah oui c'est vrai, tu avais du le lui dire quand elle était passée la dernière fois. Étrangement, un sourire orna ton visage, heureuse que ta chère protégée te porte autant d'attent ion, seulement... si elle voulait que tu rencontre « ce type » tu sentais que tu serais prête à sévir. Enfin, tu ne le connaissais que de nom cet œuf au riz. Tu ris tout en pensant à la métaphore que tu venais de faire, passant la paume de ta main sur tes lèvres. Pauvre homme qui attendait ta réaction, il ne devait sûrement pas comprendre pourquoi tu riais ainsi. Tu lui lança un regard complice, lui faisant comprendre que tout allait bien puis... tu te décida à la ranger dans ta poche. Tu y repensera plus tard, il ne faudrait pas faire attendre le jeune homme.
La deuxième lettre quant à elle, était vierge ou presque. Il y avait seulement marqué l'adresse de chez toi. Tes sourcils se froncèrent, l'anxiété te gagna. Tu avais un mauvais pressentiment. Qu'est-ce que c'était ? Tu déchira l'enveloppe, puis déplia le morceau de papier caché dedans.
« Tu vas payer Mary Jane McLogan. Le passé te rattrapera toujours. » C'était comme un poignard qui traversa subitement ton cœur. Qu'est-ce que c'est que ça ? Qui est-ce ? Comment connaissait-il ton nom ? Ton véritable nom ! Après tout tu ne l'avais jamais dévoilé à personne. Ton pseudo était ta carte d'identité ici. Quelqu'un avait-il reçu ce sms tout comme toi ? Quelqu'un que tu connais ? Le stresse t'envahit alors, trop de questions se posaient dans ta tête et ton visage s'était durement crispé, tandis que tes jambes tremblaient légèrement. Soit forte bon sang, c'est peut être une mauvaise farce. Tu froissa le morceau de papier entre tes mains, bien sûr il n'était pas signé cela aurait été bien trop simple. Alors tu le mis dans ta poche, essayant de rester de marbre face à cette sinistre découverte. Tu souris faussement au jeune facteur, être forte.

« Elles m'étaient bien adressées finalement, merci. J'ai été surprise de savoir que quelques personnes de mon entourage avait eu mon adresse. Il faudra juste leur dire que je ne pourrais pas leur répondre, je ne suis pas douée pour ça. »

Et entre temps tu venais de dire le fait que tu n'es pas de boîte aux lettres. Youpi. Tu te gifla intérieurement.
Décidément, la gueule de bois ne te réussit pas aujourd'hui.



© fiche créée par ell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Le courrier est arrivé. » PV. Lullaby   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le courrier est arrivé. » PV. Lullaby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le courrier est arrivé. » PV. Lullaby
» Clés de départ et d'arrivée
» Vos réclamations et mises en demeure par courrier AR...
» remplacer heure d'arrivée par kms restant sur 510
» Itinéraire depuis trace, 2 points, départ et arrivée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Holy Sword :: Les rues commerçantes. :: Habitations-