AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 Do you need some money, darling ? [PV] Slumber
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Psychosis


Crimson District

Crimson District

Psychosis

Messages : 152
Date d'inscription : 25/07/2013
Localisation : Crimson District

Do you need some money, darling ? [PV] Slumber Empty
MessageSujet: Do you need some money, darling ? [PV] Slumber   Do you need some money, darling ? [PV] Slumber I_icon_minitimeMer 31 Juil - 21:49

Do you need some money, darling ?
« [PV] Slumber »
------------------------------------------------------------------------------

Aujourd'hui, Psychosis était sûre d'au moins deux choses : la première, c'est qu'elle allait avoir des problèmes dans peu de temps, beaucoup de problèmes, ce qui l'amusait plus qu'autre chose, finalement. La seconde, c'est qu'elle bouillait d'impatience d'arriver à la destination qu'elle avait prévue pour passer le temps pour enfin voir de quoi tout le monde parlait. Le Dark Lake, qu'elle s'appelait, sa destination. Elle était déjà à Euphemia depuis 3 mois maintenant, et il fallait avouer qu'elle n'avait pas vraiment eu le temps de visiter les alentours de l'île, de Crismon District. Elle était bien trop occupée avec son travail de « bras gauche » pour se permettre de voyager. Mais c'était ses congés aujourd'hui -ou plus tôt une journée où qu'elle n'avait pas envie de passer dans la ville donc elle fuguait un peu histoire de se retrouver dans un coin tranquille. Si on pouvait appelait ça un coin tranquille d'ailleurs. Le lac où elle se dirigeait était supposé être tout sauf un coin tranquille. Visiblement remplit de monstre, sombre, dangereux, voire même maudit comme disaient certains ; en bref, une destination de vacances parfaite pour quelqu'un comme la jeune fille qui adorait ce genre d'endroit lugubre. Évidemment, elle n'y allait pas pour le lac en lui-même. N'oublions pas que celle ci avait une peur maladive de l'eau et de tout ce qui pouvait y toucher de près ou de loin, tels que les poissons, les algues et même la pluie. La raison en était assez simple, quand on y pense. Comment voulez-vous qu'elle se défende convenablement sans s'épuiser sous la pluie...? Toujours était-il que ce lieu l’intéressait énormément de par l'effroi qu'il pouvait provoquer chez les autres et de l'aura qui semblait s'en réchapper lorsque l'on évoquait les nombreuses morts qui avait eu lieu là-bas. Elle en frissonnait d’excitation rien que d'y penser.

Elle avait prit sa journée pour pouvoir profiter de l'endroit le plus qu'elle pouvait, mais elle avait quand même réussi à traîner en route, et la lune commençait déjà à pointer le bout de son nez à l'horizon. Qu'importe pour elle, si il y avait bien une chose qu'elle ne craignait pas, c'était la nuit. En levant la tête, elle se rassura du fait qu'il y avait peu de nuage au-dessus d'elle, et donc peu de chance qu'elle se retrouve loin de chez elle prise dans une averse. Il y avait une grotte dans le coin au cas où, d'après les dires. Psychosis était enfin arrivée. Le voyage n'avait pas été aussi long qu'elle l'avait prévu, peut-être parce qu'elle avait accéléré le pas, pressé de voir ce fameux lac à la réputation mortelle. Seule au milieu d'une grande plaine bordée par les arbres, elle contempla avec calme et admiration cette nature qui l'entourait. Tout y était oppressant, tout semblait vous regardez avec la seule envie de vous tuer, tout était noir. Un rire s'échappa des lèvres de l'adolescente, qui résonna en même temps qu'un bruissement dans les feuilles ; un petit coin de paradis s'offrait à elle. Peut-être qu'il y avait des ours, ou des loups qui rodaient autour d'elle, qui sait ? Elle va sûrement rentrer chez elle un peu tard, ou si elle campait ici, à la belle étoile ? Beaucoup de questions se posaient à elle, sans qu'elle ne veuille prendre la peine d'y répondre franchement. Elle ressemblait plus à une petite fille dans un parc d'attraction qu'à autre chose, pour l'instant, elle ne tenait donc pas trop en place. Mais elle savait pourtant que cette « joie » ne serait que, malheureusement, temporaire. Depuis qu'elle avait quitter le centre de Crimson District, quelque chose avait réussi à la rendre mal à l'aise, plus que ce qu'elle pouvait ressentir en ce moment près du lac -duquel elle gardait ses distances d'ailleurs- et l'alarma soudainement.

Elle n'avait aucunement peur de bestioles qui pouvait régner dans ces lieux, qu'elles soient gluantes, rampantes ou volantes, mais elle se sentait suivit. Quelque chose ou quelqu'un, à partir du moment où elle avait quitter son doux foyer, l'avait prise en chasse et ne semblait pas vouloir à lâcher. Elle était bien prête à en découdre, mais elle avait un mal fou à voir ce qu'il se passait du côté de la forêt, et bien qu'une petite flamme flottait doucement au dessus de son épaule pour lui permettre de voir où elle mettait le pied, cela n'éclairait pas assez les environs. Bon... Il y avait toujours la solution de foutre le feu à toute la plaine histoire d'être tranquille, mais elle aimait cette partie de l'île, et elle avait aussi bien l'intention d'y revenir, contrairement à d'autres endroits comme le casino où elle avait cramé les cheveux d'une bonne femme qui, visiblement, aimait bien triché aux cartes et où elle avait fini par tabasser le croupier parce qu'il l'avait regardé de travers. C'est qu'elle est du genre susceptible, la Psychosis. Elle s'avança d'un pas ferme vers l'étendue d'eau, tentant au maximum de se rapprocher de l'amas de végétation sans pour autant sembler rechercher quelque chose. Si son intuition été exacte -et elle l'était souvent- il y avait effectivement quelqu'un qui l'avait suivie jusqu'ici, et puisqu'il n'avait toujours pas donner signe de vie, c'est qu'il ne se sentait probablement pas repéré pour le moment. Elle devait donc faire comme ci elle n'avait rien remarqué et se renseigner comme elle le pouvait sur sa position... N'était-elle pas devenu un peu paranoïaque depuis qu'elle était arrivé à Euphemia, celle là ? Elle soupira en s'allongeant dans l'herbe brunâtre, fixant le ciel encore bleu et jouant avec la boule de feu qui lui servait de lampe. Qui aurait eu le courage de venir jusqu'ici à par elle, de tout façon...?


Dernière édition par Psychosis le Jeu 8 Aoû - 12:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slumber


Dreamland

Dreamland

Slumber

Messages : 83
Date d'inscription : 25/07/2013
Localisation : Dream-Land

Do you need some money, darling ? [PV] Slumber Empty
MessageSujet: Re: Do you need some money, darling ? [PV] Slumber   Do you need some money, darling ? [PV] Slumber I_icon_minitimeJeu 1 Aoû - 18:29

Par delà toute les destination de Euphemia, il avait fallu que cette fugitive prenne la route de Dark Lake... D'après les rumeurs, cette étendue d'eau et de végétation était hantée, une raison de plus de doubler la somme qu'il avait demandé au départ ! Pfff... Les temps sont durs et un travail est un travail comme un autre. Heureusement, elle aurait pu s'attarder dans la maison hantée. Ni une, ni deux, il aurait campé jusqu'à ce qu'elle s'en aille de cette fichue baraque... Mais revenons-en au commencement...

Crimson Disctrict, décidément, c'était une destination qu'il commençait à connaitre sur le bout des doigts... Et pour cause, c'était sans doute la ville la moins bien fréquentée de toute l'île et par conséquent, le repaire de nombreux voyoux en tout genre... Ce jour là, j'avais rendez-vous avec un vieil homme du nom de Jeeves. Il séjournait la plupart du temps dans un bar non loin des quartiers malfamés. Petit, borgne, sans réelle condition physique ce vieillard devait avoir au moins soixante-dix balais. Qu'importe... Je reconnu l'individu qui portait une longue épée sur le dos... Peut être avait-il appartenu à un quelconque ordre de guerrier, qui sais... A dire vrai, il était plutôt difficile de l'imaginer autrement qu'un simple vieillard qui se donnait un genre. Lentement, je m'approcha de lui tout en essayant d'oublier les regard qui se posaient sur moi. Froid, il fallait rester froid, impassible et faire preuve de sang froid dans ce genre d'endroit.

"Jeeves, je présume... Je viens pour l'annonce du tableau des quêtes... Pourrais-je avoir d'avantage de détails ?"

Je pris place en face de lui et c'est également à ce moment précis que je remarqua deux autres mercenaires qui semblait attendre que le vieillard sorte de sa léthargie. L'un tout de noir vêtu, on ne voyait de lui que ses yeux. L'autre, en revanche était habillé simplement de vêtements classique de la région. J'échangea un regard avec les deux hommes et porta ensuite mon attention sur Jeeves qui... Dormait.

Il ne fallut pas longtemps pour que l'homme habillé tout en noir assène un coup de bâton sur le crâne du vieil homme. "Jeeves" répondit le malheureux.

"Vous êtes là pour l'annonce n'est-ce pas ? Bon, et bien... Voilà, je recherche quelqu'un qui répond au nom de >>Psychosis<<"

L'homme tout de noir vêtu quitta la table sans commentaires. Il devait s'agir de quelqu'un qu'il connaissait de réputation où à qui il avait déjà eu affaire... Le fait que l'homme à la cape noir avait pris congé de la table ne semblait pas affecter Jeeves qui continua ses explications sur la quête.

"Cette canaille me doit de l'argent, beaucoup d'argent. Je me souviens, un soir d'automne quand ma femme...Ah non, c'est pas cette histoire..."

... Mieux ne valait pas y prêter attention.

Après plusieurs longues dizaines de minutes de paroles et de récits fantasque sur la vie de couple et des exploits passés de Jeeves, l'homme en vint enfin à la raison de sa demande.

"Je l'ai battue aux jeux mais elle ne m'a jamais payé ce qu'elle me devait, j'ai besoin de cette somme absolument et je vous demande à tout pris de la récupérer... Selon des connaissances, elle aurait été aperçue en direction de Dark Lake"

Le deuxième mercenaire se leva et quitta la table sans dire un mot. Décidément, ce monde était affublé de mal poli.

"Pas besoin d'en dire plus, j'accepte cette mission, après tout, une bonne partie d'or à été posée sur la table. Soit ! Signons ce contrat que je puisse m'en aller de ce bar poisseux"

Il posa un morceaux papier sur lequel toute les modalités du contrat avait été soigneusement écrites à la main. En bas de la page, il n'y avait plus qu'à signer le document et de prendre un quart de la somme demandée sur la mission. Un quart correspondait aux frais de déplacement du Mercenaire et conservais l'argent même si la mission était un échec. Après tout, ce sont des heures prestées bon sang !

Il partit donc à la recherche de la jeune fille qui semblait prendre le chemin de Dark Lake... Bon, ok, le nom n'était pas rassurant du tout. Surtout pour quelqu'un qui est vite effrayé par les ténèbres et tout ce qui pouvait s'y cacher.

Arrivé au pied des étendues de la forêt sombre, un vulgaire panneaux de bois et recouvert de mousse indiquait : "Dark Lake, passez-votre chemin"... Dans ce cas, inutile de continuer plus loin, pensais-je sur un ton humoristique tendis que mes cheveux se dressait lentement.

L'air était humide, et les bois semblaient vouloir absorber tout ceux qui avait décider d'en fouler la terre. Oppressante situation que voilà, l'air frais qui soufflait sur mon visage me rappela à la raison et je continua ma route pour atteindre le lac. Visiblement, il n'y avait personne ici. L'atmosphère sombre, le bruit des branches qui se soulèvent, l'air frais qui s'insinuait dans mes poumons me dérangeait au plus au point. Quelque chose toucha mon épaule, je tressailli de plus profond de mon âme et fit apparaître furieusement une vague d'eau autour de moi dans le doute de croiser quelqu'un dans mon dos... Rien. Il s'agissait juste d' une branche crochue dont la forme ressemblait à s'y méprendre à une main. Trop de réalisme, trop de réalisme dans ce jeux, vraiment trop...

La brume se forma autour de mes pieds, mes mollets et ensuite me recouvra d'un voile opaque. Rien. On ne voyait plus rien... Pratique quand on sait qu'on approche d'un lac, vraiment. Mes pas se faisaient plus lents, concentré pour ne pas me retrouver dans le lac s'en m'en rendre compte. Ce n'est pas parce que je contrôlais l'eau qu'il me plaisait de m'y baigner de la sorte. Au loin, par delà le brouillard semblait luire une petite forme qui se mouvait. "Un f...fan...fantôme ?" me surpris-je à murmurer à voix basse.

Instinctivement, je m'en rapprocha...Proche, elle l'était de plus en plus qu'étais-ce donc que cette lumière qui parvenait à percer légèrement cet épais brouillard ? Lorsque je vit une silhouette entourée de ténèbres sur le sol, je compris bien assez vite de qui il s'agissait... Mon contrat allait peut être se terminer plus vite que prévu... La description de Jeeves correspondait parfaitement à celle de cette jeune fille étendue sur le sol. Elle semblait si insouciante, comme si rien ne pouvait lui arriver, au dessus de tout.

Je ne pu m'empêcher de sourire lorsque je la trouva. Elle était plutôt mignonne malgré son air de garçon manqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Psychosis


Crimson District

Crimson District

Psychosis

Messages : 152
Date d'inscription : 25/07/2013
Localisation : Crimson District

Do you need some money, darling ? [PV] Slumber Empty
MessageSujet: Re: Do you need some money, darling ? [PV] Slumber   Do you need some money, darling ? [PV] Slumber I_icon_minitimeDim 4 Aoû - 20:07

Dark Lake. Littéralement, le lac sombre. Décidément, cet endroit portait bien son nom. La nuit n'était pas encore vraiment entamée qu'il lui était déjà impossible de voir devant elle sans l'aide d'une petite flamme éclairant les alentours. La brume était si épaisse qu'elle parvenait non sans difficulté à voir à moins un mètre devant elle. Elle soupira d'aise, toujours allongée loin du point d'eau.

L'air se rafraîchissait doucement, n'affectant en rien l'excitation et la paix qui animait la jeune fille. Que pouvait-elle craindre du froid, de toute façon ? Son corps était constamment alimenté en chaleur -ce qui lui était très dérangeant lorsqu'il faisait chaud par contre- alors elle ne sentait pas vraiment la différence. Tout était très silencieux par contre. Peut-être un peu trop à son goût. Après tout, elle faisait partie de ces gens qui ne supportent pas le calme, le vrai, celui qui prouve que l'on n'a rien à faire et qui nous ennuie profondément.

Les mains levées vers le ciel, elle généra trois petites flammes supplémentaires qu'elle s'amusa à faire tourner autour de ses bras. Pouvoir maîtriser un élément, c'était vraiment le pied, quand on y pensait ! Ce n'était pas de l'autre côté du casque que l'on pourrait faire ce genre de chose. Et bien qu'elle n'était pas non plus arrivée sur Euphemia pour jouer avec le feu, elle avait trouvée un côté apaisant au fait d'être devenu une sorte de « sur-homme ». Elle se sentait puissante. Très puissante. Sûrement assez puissante pour pouvoir remettre la main sur sa chère et tendre petite sœur un jour. Dire qu'elle était là, quelque part dans ce monde, toute seule.

Un triste sourire étira ses lèvres tendit qu'elle se redressait, s'asseyant en tailleur avant de fouiller dans son sac. Elle commençait à avoir faim, et si il y a bien une chose qu'elle déteste sur cette terre, c'était de ne pas être complètement rassasié ! Un estomac vide engendre un corps faible ! C'est une règle de survie basique voyons. Il n'y avait, hélas, pas grand chose dans sa besace pour la nourrir. Un bout de pain et une tablette de chocolat, c'était tout ce qu'elle avait sur elle. C'est la crise... Elle pesta en fourrant une barre chocolaté dans le pain et croqua avidement dedans, rêvant d'un bon steak bien saignant à se mettre sous la dent. Il va falloir penser à demander une augmentation à son employeur...

Alors qu'elle engloutissait la dernière bouchée de pain, un son attira son attention. Elle en avait presque oublié qu'elle était suivit. Ou du moins, qu'elle se sentait fortement observée depuis quelque temps. Son inquiétude -si on pouvait appelé ça comme ça...- augmenta un peu plus lorsque des bruits de pas réguliers se firent entendre. Comprenant que l'on se rapprocher d'elle, elle se releva d'un bon souple, cherchant du regard celui ou celle qui avait eu le malheur de s'en prendre à son moment de tranquillité. Distinguant difficilement une silhouette dans la brume, elle envoya en un mouvement de poignet une salve de flamme qui entoura le corps de l'inconnu.

« Un pas de plus et j'te crame ! »

Tact et délicatesse, tels étaient les mots d'ordre de Psychosis... L'homme qui lui faisait face -puisque c'était visiblement un homme- lui était totalement étranger. Elle n'avait jamais vu sa tête sur son île et ne semblait pas nouveau ici non plus. Pas bien musclé au premier coup d'oeil, la jeune femme se demanda ce qu'un gringalet pareil lui voulait. Un pauvre suicidaire peut-être... dommage que la loi lui interdise de tuer un autre joueur.

Elle s'avança doucement, les sourcils froncés et le visage sérieux. Quoiqu'il soit venu faire ici, il devra répondre de ses actes s'il ne voulait pas finir en filet mignon. Elle grogna en se pinçant l’arête du nez.

« Qui t'es et qu'est ce que me veux ? »

Bien qu'elle n'était nullement sûre que le jeune homme était ici pour elle, elle préférait s'assurer de sa propre sécurité avant de retourner vaquer tranquillement à ses occupations pour le moins... Inhabituelle. Il n'avait pas l'air spécialement dangereux, ni bien méchant d'ailleurs. Il avait plus une tête de gentil petit garçon qu'autre chose, mais valait mieux pas se fier à la couverture. Les gens qui avaient le courage de mettre les pieds au Dark Lake n'était pas souvent des mauviettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slumber


Dreamland

Dreamland

Slumber

Messages : 83
Date d'inscription : 25/07/2013
Localisation : Dream-Land

Do you need some money, darling ? [PV] Slumber Empty
MessageSujet: Re: Do you need some money, darling ? [PV] Slumber   Do you need some money, darling ? [PV] Slumber I_icon_minitimeJeu 5 Sep - 10:31

Le face à face. Dangereuse femme que voilà... Entourant de flammes celui qui se présentait à elle. Aucune forme de politesse dans ses mots. Sa vie était la priorité et par conséquent sa sécurité était la première chose qui l'inquiétait... Néanmoins, elle ne risquait pas de mourir entre les mains de Slumber. Les femmes avaient toujours été un sujet plutôt délicat et puis...Les règles d'Euphemia interdisaient la mise à mort. Pratique de toute façon trop barbare à ses yeux. Alors que les flammes dansaient autour de lui, il ressentit de plus en plus la pression qu'exerçait la jeune fille à son encontre, elle le questionnait sur sa venue à Dark Lake. Sûre d'elle, elle débordait d'arrogance et de fierté et on pouvait le lire dans regard. Un nouveau sourire étira ses lèvres.

« Un pas de plus et j'te crame ! »

Alors qu'elle s'approcha un peu plus de lui, elle fronça les sourcils et son visage devint plus sérieux...ce qui confirmait ce qu'il avait lu dans ses yeux un peu plus tôt.

« Qui t'es et qu'est ce que me veux ? »

"Ce que je te veux ? Et bien à vrai dire, c'est assez simple... Je suppose que tu t'en doutes mais tu es sans aucun doute la proie de plusieurs chasseur de primes. Je ne viens pas chercher ta tête mais plutôt l'argent que tu dois à un vieillard du nom de Jeeves... Oh et puis..."

Terminé la politesse, Slumber leva lentement sa main en direction de la jeune fille en la pointant du doigt.

"Le plus tôt serait le mieux"

Slumber claqua ses doigts et une bulle d'eau éteignit les flammes qui le narguait jusque là. L'eau noire de Dark Lake se mouvait autour de lui. La pénombre inquiétante et les eaux sombres du lac lui donnait presque un air mauvais, ses yeux bleus perçant les ténèbres baigné par la lueur lunaire.

"Je me doute que tu ne te laisseras pas faire... Mais ce n'est pas ton jolis visage qui va changer quelque chose à la situation. Laissons parler nos pouvoirs, non ?"

L'eau qui tournoyait autour de lui glissa le longs de ses bras et s'arrêta sur ses poings... comme s'il avait enfiler des gants à même l'eau. Slumber choisit d'adopter une pose de combat utilisée en boxe anglaise. Gauche pour évaluer la distance suivit d'une droite et ré-enchaîna gauche-droite. Bien que le style ressemblait à de la boxe, il n'avait pas besoin d'être réellement au corps à corps puisque chaque coup envoyé envoyait des chocs provoqués par l'eau sur ses poings. Actuellement, il avait envie de voir comment elle se débrouillait et de juger sa puissance... Après tout, le feu, ce n'était pas le pouvoir le plus insignifiant... Loin de là d'ailleurs. Rester prudent et garder la tête froide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Psychosis


Crimson District

Crimson District

Psychosis

Messages : 152
Date d'inscription : 25/07/2013
Localisation : Crimson District

Do you need some money, darling ? [PV] Slumber Empty
MessageSujet: Re: Do you need some money, darling ? [PV] Slumber   Do you need some money, darling ? [PV] Slumber I_icon_minitimeSam 14 Sep - 22:17

Psychosis aimait bien se balader la nuit. Même s'il ne lui était jamais vivement conseillé de se rendre dans ce genre d'endroit, comme le Dark Lake, réputer pour être effrayant et dangereux même de jour. Mais les fortes têtes comme elle n'était pas du genre à se laisser avoir par les croyances populaires. Déjà, de l'autre côté du casque, elle allait souvent se promener la nuit dans le cimetière avec les enfants de son âge en quête de frayeurs. Evidemment, tous s'enfuyaient, craignant l'arrivée d'un quelconque fantôme, abandonnant alors la jeune fille qui continuait son chemin tranquillement. A vrai dire, elle était de ceux qui aimaient prouver qu'il n'y avait aucune crainte à avoir d'un simple lac. C'était bien pour ça qu'elle avait décidé de profiter de son jour de congé pour "camper" ici. Certes, les habitants des forêts alentour n'étaient visiblement pas réjouit de sa présence ici, mais il lui suffirait de les faire griller un peu. Surtout qu'un bon gros morceau de viande lui serait des plus bénéfiques en ce moment. Dieu ce qu'elle avait faim, et ce n'était pas son pauvre petit bout de pain qui l'avait rassasié.

Elle n'avait cependant pas eu le temps de finir celui-ci qu'un intrus pénétra dans son champ de vision, transportant avec lui une aura qui ne plus définitivement pas à la jeune femme. L'homme au cheveux bleutés qui lui faisait face était maintenant cerné de flamme et dans l'obligation de répondre à ses questions s'il ne voulait pas finir en filet-mignon de joueur pour nourrir l'affamée qu'elle était. Mais cette neutralité et cet air sûr de lui qu'il affichait ne fit qu'augmenter la colère et se resserrer l'étau enflammé autour de ce frêle petit corps. L'explication de sa présence lui fut bien vite expliquer, et il en avait bel et bien après elle, son instinct ne la trompait jamais. Il y avait beaucoup de personne à qui elle devait de l'argent, ce n'était pas un scoop. C'était d'ailleurs pour ça qu'elle avait de plus en plus de mal à se trouver un compagnon de jeu, mais elle ne se souvenait ni de près ni de loin de ce Jeeves qu'il avait cité. Par contre, le fait d'avoir plumé un vieillard, ça lui disait vaguement quelque chose, oui. Elle ne douta en rien en la véracité de ces propos et se prépara à répliquer quand il se sentit obliger de rajouter quelque chose, dirigeant un doigt accusateur vers elle.

Le plus tôt serait le mieux.

C'était dommage pour lui. S'il n'avait rien rajouté, elle aurait sûrement accepté de donner tranquillement l'argent et de le laisser repartir. Elle n'était pas vraiment d'humeur à jouer et elle se doutait bien que c'était le travail du jeune homme de faire le sale boulot des autres (ce qu'elle comprenait plus ou moins vu le job qu'elle se tapait), mais il l'avait prise de haut, chose qu'elle avait vraiment très mal vu. Grognant un "T'es mort.", enrobant ses deux poings d'une vague de flamme, elle s'avança d'un pas ferme vers lui, la colère tordant son visage. Mais elle stoppa bien vite son avancée, voyant le cercle dansant disparaître autour du joueur en un claquement de doigt. L'information parvient bien vite au cerveau de Psychosis qui repéra instantanément le danger qui flottait auprès de l'homme : de l'eau.

Elle recula de plusieurs pas, l'effroi ayant remplacé la colère, tremblante, choquée, horrifiée. Avoir cette réalité sous le nez la tétanisa. C'était comme ci vous enfermiez un claustrophobe dans un ascenseur bloqué ou un arachnophobe dans une pièce rempli d'araignée. L'eau était la seule de ses phobies à laquelle elle ne pouvait faire abstraction. Faire face à un manipulateur de l'eau dans un endroit comme celui-ci était la pire chose qui pouvait lui arriver. Elle ne pourrait ni se battre convenablement, ni espérer un seul instant gagner contre lui, et ce sentiment de faiblesse la pétrifia encore plus. Le feu autour d'elle s'agita, se mouvant de manière incontrôlable et indéterminée. L'inconnu avait cependant bien l'intention d'en venir aux mains et aux pouvoirs pour récupérer une misérable somme d'argent.

Adoptant alors une étrange position qui prouvait qu'il était préparé à ce qu'il pourrait arriver de la part de la pauvre terrorisée, il força Psychosis à attaquer directement, prise par la peur qu'il n'attaque en premier, et créa entièrement une cage de feu, qui ne devrait certainement pas le garder enfermé bien longtemps. Pantelante et misérable, elle songea rapidement à un plan d'évasion foireux qui visait à courir le plus vite possible, mais l'humidité de l'endroit lui obligeait à pomper un peu plus de son énergie pour maintenir cette cage qui emprisonnait son adversaire loin d'elle. Elle espérait bien qu'il serait assez affaiblit par ça pour ne pas chercher à la rattraper, mais l'intensité des flammes ne devaient même pas être assez forte pour faire brûler le peu d'herbe qui se trouvait là.

N... N'essaye même pas de sortir de là, ou je serais dans l'obligation de te tuer !

Tentant de gagner le plus de temps qu'elle ne le pouvait, elle retourna vers l'endroit où elle avait laisser ses affaires, les fourrant le plus rapidement possible dans son sac tout en gardant son pouvoir actif. On ne le dira pas assez, mais son pouvoir était bien trop grand pour son petit corps et elle avait beaucoup de mal à s'en servir convenablement dans ce genre de situation où l'environnement, la fatigue et le stress n'était pas en sa faveur. Surtout que l'utiliser trop longtemps avait le don de la mettre K.O par fois. Mais il était absolument hors de question qu'elle affronte face à face ce monstre qui ne ferait qu'une bouchée d'elle. Plutôt fuir. Certes, c'était lâche et elle avait déjà perdu une grande partie de sa dignité aujourd'hui, mais c'était cette frayeur qui lui dictait sa conduite.

Non, elle n'était pas du genre superstitieuse. Elle ne croyait ni aux fantômes ni aux rumeurs sinistres, mais tomber sur l'être qui avait le pouvoir de la battre en levant le petit doigt dans un endroit qui ne lui permettait pas d'user de son don à son apogée était tout de même une drôle de farce que le hasard avait décidé de lui faire.

_______________
Do you need some money, darling ? [PV] Slumber Psycho11
Merci à Sleepy pour ce kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







Do you need some money, darling ? [PV] Slumber Empty
MessageSujet: Re: Do you need some money, darling ? [PV] Slumber   Do you need some money, darling ? [PV] Slumber I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Do you need some money, darling ? [PV] Slumber
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP ; :: Les archives :: Rps terminés/abandonnés-