AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 Bubble est la cible de P0rnstar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bubblegom


Bubble
Bubble

Bubblegom

Messages : 298
Date d'inscription : 29/10/2013

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeDim 22 Jan - 16:08

Comme un dimanche matin des plus banal, il n'y avait pas foule dans cette partie des rues commerçantes.
Bubble lança un coup d’œil à droite, puis à gauche, puis derrière lui, en gigotant les pieds bien ancrés dans le sol. Il n'était pas certain de pourquoi il se sentait aussi nerveux, et aurait aimé se convaincre qu'il n'en était rien, mais les bonbons du paquet qu'il tenait entre ses mains n'étaient pas du même avis. Heureusement que l'adolescent n'avait pas apporté de biscuits, sinon ils auraient été parfait pour la base d'un cheesecake.
Trépignant sur le pas de la porte du lieu de résidence de P0rnstar, Bubblegom pesait le pour, le contre et se redemandait de temps en temps ce qu'il faisait là au juste. Pour dire quoi ? Et comment ?

Il n'était du genre à trop réfléchir d'ordinaire, se complaisant dans le moment présent et tentant d'en profiter un maximum. Pourtant, cette façon de vivre s'était avérée de plus en plus difficile à suivre depuis l'enfermement à Euphemia. Et cela s'était aggravé suite à l'anniversaire de P0rnstar. Ouh.
Cela faisait quoi ? Plusieurs mois déjà. Qu'ils se croisaient furtivement, quand ça arrivait, agissaient comme si de rien n'était. Alors, rien ne s'était passé ? Il était évident que si.
Sinon, pourquoi s'était-il mis à se comporter si bizarrement ? Pourquoi n'arrivait-il pas à venir voir son ami en tout simplicité, comme avant ? Pourtant c'était bien lui qui avait voulu ça, non ? C'était la meilleure chose à faire, non ? Raaaahhhh ... Scheiße ...

Bubblegom se frappa la tête avec son offrande sucrée pour se réveiller avant de la secouer vivement. Il se mit ensuite à fixer méchamment le bouton de la sonnette du salon de coiffure.
Pas de blague cette fois, il le faisait à la mode conventionnelle. Même si ses habits l'étaient moins, mais ça au moins c'était habituel. Enfin quelque chose qui ne changeait pas. Ce jour-là, il portait un short à volants violet, des collants jaune, sans oublier ses fidèles tennis blanches. Sur son dos, le garçon avait cependant un simple t-shirt clair décoré de motifs bleus.
Sinon, pas sûr qu'il était d'humeur à monter sur les toits et mettre les pieds dans le plat, de toute façon. Mais était-il réveillé, au juste ? Le suisse aurait pu vérifier aux fenêtres, mais si jamais c'était le cas et qu'il l'avait remarquer fouiner ? Ehhhh ...

« BON ! »

Se hurla-t-il à lui même pour se remplir de courage. Son doigt vint s'appuyer avec force sur le sonnette dont il put entendre les échos à l'intérieur. Voilà. C'était fait.
Il appuya une seconde fois, tant qu'il y était.

Et si en fait il n'était pas chez lui et que-...

_______________

Bubble est la cible de P0rnstar 810645BlindheartSigna
“And I don't know where it's going, Or what it will do.
And I try to control it, But control is what I lose.
You got my blind heart holdin' onto you.”
#984048
Autres comptes : ; ; ; ;


Dernière édition par Bubblegom le Dim 4 Juin - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
P0rnstar


Holy Sword

Holy Sword

P0rnstar

Messages : 135
Date d'inscription : 10/11/2013
Localisation : Dans une poubelle.

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeDim 4 Juin - 1:59

Quelle heure il pouvait bien être en Finlande ?
Affalé en travers du lit, ventre et joue contre le matelas, Alexander questionna le drap blanc du regard. Ce dernier ne trouva rien à lui répondre, bien entendu, et le silence ne fit que le frustrer un peu plus encore. Foutu drap.
Il y avait quelque chose de terriblement injuste dans la rancœur qu'il pouvait ressentir face à l'incapacité d'un objet à parler, d'autant que personne à Euphemia n'aurait été capable de lui répondre mieux que lui, mais ça ne l'empêcha pas de le fusiller des yeux avec l'application d'un sniper en mission. En l'absence de qui que ce soit pour confirmer ou infirmer quoi que ce soit, il décida qu'il était très précisément 19h12 et que tout le monde était en train de manger. Ça le rassura un peu.
Sur le dos maintenant, il songea qu'en parlant de nourriture, il aurait mieux fait de se préparer un petit-déjeuner. Histoire de. Seulement il était debout depuis trop longtemps, s'était déjà lavé et habillé et plus ou moins coiffé, et n'avait plus aucune envie de se traîner jusqu'à la cuisine pour sortir des céréales ou du café. Donc ce serait grève de la faim sur lit de rien du tout, au plus grand plaisir des kilos en trop qu'il n'avait pas.
Est-ce qu'ils pouvaient seulement prendre du poids, ici ? Super bonne question. Pas comme si finir obèse ou maigrelet risquait de tuer leurs petits cœurs en pixel quoi qu'il en soit, maiiiis.
Bon.
En quelques mouvements à la grâce discutable, le jeune homme glissa du lit au sol puis se redressa de tout son long. Un dimanche matin, il n'y avait pas grand chose à faire qui mérite d'être fait. Il pouvait sortir, se promener, ranger... Mais voilà, ce n'étaient pas des choses qui réclamaient son attention immédiate. Ça ne changerait pas grand chose, qu'il se décide à bouger ou retourne faire des galipettes — au sens propre du terme, pour une fois — sur son lit. Rien de prévu, ça voulait aussi dire aucun rendez-vous de pris. Aucune personne dont il soit sûre de trouver la porte ouverte le jour du Seigneur et des siestes de dix heures à baver sur l'oreiller.
Un pied dans la pièce, l'autre en dehors, il chantonna pendant dix bonnes secondes avant de se décider, mains dans les poches, à se traîner jusqu'au salon. Quitte à s'ennuyer il pouvait au moins regarder les dessins animés, hein.
Pour autant qu'il en sache, dans les moments de flottement, quand il doutait ou avait mal au cœur ou se sentait seul, penser à tout sauf à rien et s’efforcer de s'activer autant que possible l'empêchait de trop se morfondre. Monter un meuble fonctionnait à merveille, par exemple. Ça ou se lancer dans du Pacman pendant trois heures, parce que la frustration était le meilleur médicament qu'il se connaissait contre la déprime — avoir envie de tuer une boule jaune, ça lui passait l'envie de se poser des questions existentielles. Alexander 1, négativité 0.

Lorsque le doux son de la sonnette vint lui vriller les tympans, le spleen matinal lui était suffisamment passé pour qu'il se retrouve à jongler avec des oranges en commentant d'un langage fleuri les abrutis à la télé. Sur le coup, persuadé à juste titre qu'il n'avait invité personne, il resta interdit ; une seconde, pas plus — juste le temps pour l'invité surprise de sonner une seconde fois et déjà il se levait, éteignait la télé par réflexe et glissait au rez-de-chaussée.
Il pensa un bref instant à aller se changer, jugeant avec tristesse que la combinaison jean tee-shirt était indigne de lui, mais décida que ce serait inutile. Un dimanche matin, ce serait soit quelqu'un qui se ficherait pas mal de sa tenue, soit quelqu'un qui s'était perdu ou trompé de porte. L'un dans l'autre...

Planté devant Bubble, l'air idiot, la sensation d'être mal coiffé mal habillé et mal réveillé se décupla par un million puissance trois-cent-cinquante-huit.

« Heyyy ! Qu'est-ce que tu fais là, toi ? » lança-t-il un peu au hasard, s'injuriant trois microsecondes plus tard parce qu'à l'évidence il était venu le voir, hein. Wow, bravo, P0rnchan. Excellent esprit d'analyse. « Euh, tu veux rentrer ? »

Au cas où ce ne soit pas le but de la visite. Sait-on jamais.
Il aurait aussi pu l'enlacer ou lui crier dessus ou rigoler ou dire une ânerie quelconque, voire le sommer de rentrer sous prétexte qu'il lui manquait, mais la volonté de ne pas piétiner des limites invisibles l'en empêcha. Au lieu de ça, il fit un pas tranquille en arrière, histoire de dégager le passage, souriant mais sans excès.
Même Wikihow n'ayant pas su lui apprendre comment gérer la situation, il avait abandonné l'idée de réussir un jour. En attendant, il faisait comme il pouvait.

Ce RP est long comme :
 

_______________
Bubble est la cible de P0rnstar 190602032109810855
« All the problems make me wanna go
Like a bad girl, straight to video.
Little darling, welcome to the show ;
You're a failure played in stereo. »

It's boring to dwell on feelings of loss :
 

Revenir en haut Aller en bas
Bubblegom


Bubble
Bubble

Bubblegom

Messages : 298
Date d'inscription : 29/10/2013

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeDim 4 Juin - 22:41

Trop penser n'était clairement pas dans ses habitudes. Et, pour le moment, ça avait clairement fait plus de mal que de bien.
P0rnstar planté devant lui, son expression comme un miroir, Bubble entrouvrit la bouche mais aucun son ne sortit. Que ce soit ses idées, ses conversations avec lui-même, ses questions, sa honte, sa colère et sa tristesse ... tout avait fondu comme neige au soleil en un clin d’œil et dégoulinait à présent misérablement sous ses pieds. S'il bougeait d'un pouce, sûrement que le sol s'effondrerait et que les eaux l’engloutiraient d'un seul coup.
Au même moment où son ami l'invitait à rentrer, le garçon secoua la tête avec force encore une fois pour se réveiller. Ce fut ensuite au tour de ses mains, dont l'une tenait encore le paquet de bonbons, de l'aider en venant se plaquer avec violence sur ses joues. Peu importe s'il avait l'air bizarre, Bubble n'y pensait même pas. Il en était tout simplement incapable pour l'instant.

« EUH ! Oui ! Non. EUH. Je sais pas. TIENS. »

Un peu trop vif, pas sûr d'où il voulait en venir non plus, le suisse s'avança et mit son offrande sucrée dans les mains du coiffeur comme si son seul désir avait été de vite s'en débarrasser. Il avait clairement trop de choses avec lesquelles jongler, alors si ça ça pouvait être fait c'était sûrement tant mieux. Il était venu pour quoi, au juste ? Pour dire quoi ? Pour rentrer ? Pour faire quoi, ensuite ? Des crêpes ? Agir bizarrement ? Se regarder dans le blanc des yeux ?
Bubblegom était comme une bouilloire sur le feu et, soudainement, elle se mit à siffler. Trop, c'était trop. Il devait faire preuve d'honnêteté et vider son sac. Autant qu'il le pouvait.
Après une profonde inspiration, Bubblegom commença à tout déballer sans trier et, au bout d'un moment, les larmes vinrent aussi rejoindre la fête.

« J'y arrive pas, c'est trop difficile. Pourquoi c'est difficile, hein ? Je comprends pas, je pensais que c'était bien, qu'on était bien mais non ! C'est trop bizarre. Entre nous, toi et moi depuis la dernière fois ! Est-ce que c'est la même chose pour toi ? Parce que j'arrête pas d'y penser et je m'en veux. Je suis le pire des pires de t'avoir laissé comme ça. Genre, tu m'as embrassé et tout, tu m'as dit que tu m'aimais et tout et tu m'as demandé de répondre et j'ai pas répondu et et et ... Je voulais réfléchir parce que, c'est nouveau tu vois. Je sais pas trop, je suis perdu mais je veux pas que ce soit plus pareil. Et c'est plus pareil, en fait. Je suis un monstre, en fait ! Pourquoi j'arrive pas à être clair, même là je sais pas ce que je veux, je sais même pas ce que je dis. Ou je crois que je sais pas. Enfin, non. Je veux être avec toi, je suis désolé waaaah ... »

Épaules tremblantes, secouées par les sanglots, Bubble n'arrivant plus à tenir son haut débit de parole se mit à cacher son visage dans ses mains. Il tentait de vainement essuyer ses joues et ses yeux avec.

_______________

Bubble est la cible de P0rnstar 810645BlindheartSigna
“And I don't know where it's going, Or what it will do.
And I try to control it, But control is what I lose.
You got my blind heart holdin' onto you.”
#984048
Autres comptes : ; ; ; ;
Revenir en haut Aller en bas
P0rnstar


Holy Sword

Holy Sword

P0rnstar

Messages : 135
Date d'inscription : 10/11/2013
Localisation : Dans une poubelle.

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeSam 29 Juil - 21:06

D'un simple geste de la tête, Bubble réduisit le cœur d'Alexander à un tout petit chas d'aiguille tremblant. Non ? Oui ? Sourcils haussés, tentant vaille que vaille d'avoir l'air nonchalant et sûr de lui, il glissa les deux pouces dans les passants de son jean. Ce n'était jamais le moment de se tordre les doigts, d'accord, mais alors là ce n'était vraiment pas le moment. S'il s'amusait à passer son malaise à Bubble et inversement, ils n'étaient pas sortis de l'auberge.
D'autant que comme son ami n'avait pas passé la porte en chantant aussitôt invité à le faire, du stress et de la confusion, il en avait déjà pour mille.
Il aurait dû s'y attendre, pourtant.

S'empêcher de claquer la porte entre eux lui demanda plus d'efforts qu'il n'aurait pu l'imaginer.

Silencieux, lèvres coincées sur un genre de demi-sourire hésitant, Alexander leva les mains pour récupérer le paquet qu'on lui tendait. Par réflexe, ses yeux suivirent le mouvement. Se retrouver avec des bonbons dans les bras ne l'étonna pas plus que ça, après coup ; c'était typiquement Bubble d'arriver avec des sucreries, des gâteaux ou des crêpes. Certains ramenaient la bière, d'autres les entrées, et lui, eh bien, il préférait les desserts. Aucun risque d'hypoglycémie avec son joli sourire dans le coin.
À cette idée, bien sûr, le sien faillit dégringoler dans le fossé.

Allez, Alex, respire. C'est quand même pas si compliqué. Ça ne l'a jamais été.

Comme si, hein.

La voix de Bubble, bientôt noyée de larmes, tira un million de sonnettes d'alarme entre ses tempes.

Je suis un monstre, en fait.

Pas encore paniqué mais tout sauf calme pour autant, Alexander inspira un grand coup maladroit avant de poser les mains bien fort sur les épaules de Bubble, amical et ferme et parfait, et le rassura avec tout les mots qu'il rêvait d'entendre de sa part.
C'était le plan, du moins. Ou ça l'aurait été s'il en avait eu un.
Au lieu de ça, bouche ouverte sur du vide et mains arrêtées à une dizaine de centimètres de leur cible,  il claqua des dents et passa le bras droit derrière les épaules du garçon. Sans l'attirer contre lui ni rien ajouter, gorge serrée, il le poussa d'une pression énergique à l'intérieur du salon ; ferma la porte — mais pas à clef —, posa le paquet de bonbons sur une petite table et, en quelques enjambées, se retrouva accroupi devant une petite commode blanche pour en sortir une boîte de mouchoirs.

Comme Bubble l'avait fait pour lui quelques secondes plus tôt, il la poussa alors contre sa taille pour le forcer à s'en saisir.
Son cœur lui hurlait de le serrer contre lui et de le traiter d'imbécile ; malheureusement, le cœur comme le reste avait ses limites.
Si ni l'un ni l'autre n'arrivait à réfléchir, ils n'iraient pas loin. Alors, au lieu de ça, il appuya juste doucement sur ses épaules pour le faire s’asseoir sur la chaise près de lui.

Quand il eut l'impression que son ami s'était suffisamment calmé pour pouvoir l'écouter, il tira une autre chaise sur laquelle s'assoir lui-même et prit une nouvelle inspiration étranglée. Aligner les pas dans le vide ne lui avait jamais semblé si difficile.

« Je suis désolé. C'est ma faute, lâcha-t-il tristement, sans s'inquiéter d'avoir l'air déprimé — il l'était, de toute façon. J'aurais pas dû te dire ça, mais c'est juste... »

Inutile de chercher ses mots très longtemps. Il savait qu'il ne trouverait rien à dire là-dessus.

« Enfin, c'est fait, c'est tout, résuma-t-il en passant sa main contre son visage dans une vaine tentative pour remettre de l'ordre dans ses idées. Et t'as rien d'un monstre, c'est... »

La réalité lui noua la gorge tellement fort qu'il crut s'étouffer.
Okay, trop dangereux. Trouve autre chose.

« Je veux dire — non, c'est pas ça. Okay, alors, je t'aime, un peu, répéta-t-il, gêné, presque entre ses dents, sans le regarder, et j'ai aucune idée de ce que toi tu en penses. On en est là. T'as le droit de me jeter, t'as le droit de pas me jeter, mais juste — c'est pas que je veux pas te voir, ou que je t'aime moins, mais je sais pas trop... Comment faire, ou ce que j'ai le droit de faire, je sais même pas si t'aimes les garçons, et si tu me jettes je t'éviterai un mois et je m'en remettrai et ce sera comme avant, mais... »

Mais je t'aime.
P0rnstar haussa des épaules, impuissant.

Le pire, dans tout ça, c'était de ne pas pouvoir le dédouaner totalement. Bubble n'avait pas tout à fait tort, quand il se critiquait. Il lui en voulait un peu.

Le silence, pour le coup, l'avait blessé bien plus qu'un refus catégorique.

_______________
Bubble est la cible de P0rnstar 190602032109810855
« All the problems make me wanna go
Like a bad girl, straight to video.
Little darling, welcome to the show ;
You're a failure played in stereo. »

It's boring to dwell on feelings of loss :
 



Dernière édition par P0rnstar le Dim 2 Sep - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bubblegom


Bubble
Bubble

Bubblegom

Messages : 298
Date d'inscription : 29/10/2013

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeSam 26 Mai - 19:59

Difficile d'estimer si son flot de parole avait été compris d'une façon ou d'une autre, Bubblegom lui-même n'aurait su rappeler ce qu'il avait débité dans l'urgence. Les larmes roulaient et ses mains tentaient de les retenir mais devaient aussi venir cacher sa bouche lorsqu'une toux remontait, sommant humblement le garçon à reprendre ses esprits et respirer.
Le contact évasif qui le força à entrer un peu plus l'obligea déjà un peu à se calmer. Malgré son champ de vision flouté, il reconnu le contact d'une boîte cartonnée et laissa ses mains redescendre pour l'attraper. Ses sanglots se muèrent en hoquet et Bubble tenta de maîtriser de nouveau sa respiration. Sa tête lui faisait drôlement mal en tout cas et, mécaniquement, il sortit plusieurs feuilles du compartiment avant de se moucher bruyamment avec. De la même façon, il se débarbouilla un peu, commençant déjà à y voir plus clair. Il remarqua même qu'ils s'étaient assis en fait. Woh.

D'habitude, pleurer faisait du bien. Mais là, ça n'avait fait que tout empirer, pas vrai ? Shhh.

« Je suis désolé. C'est ma faute. J'aurais pas dû te dire ça, mais c'est juste... »

Gael releva la tête vers Alex, une objection coincée au fond de la gorge. Mettre en bouteille ses sentiments et faire comme s'ils n'avaient jamais existé n'aurait pas été mieux pour lui. Qu'il lui fasse croire le contraire était terrible et le nœud dans son estomac se resserra à cette idée.
La conclusion était que Bubblegom n'avait pas du tout bien réagi. "Tout foirer" était peut-être la meilleure expression qu'il lui viendrait ... Cependant, se vautrer dans l'auto-flagellation n'était clairement pas la solution et ça ne le ressemblait tout simplement pas. On fait des erreurs, on s'en veut, il est temps de réparer les non-dits.
Son cœur manqua un battement lorsqu'Alex lui fit de nouveau savoir qu'il l'aimait. Il sentirait presque ses oreilles picoter, mais ce n'était pas le moment de se reperdre.
La voix du finlandais le guida, même si ce qu'elle portait faisait mal, et l'aida à finalement se poser intérieurement. Peu de gens pouvaient imaginer un Bubblegom silencieux et, pourtant, ce serait sûrement la première complainte d'Alex à son sujet depuis le dernière fois. Et ça n'allait pas changer pour encore quelques minutes.

Tournant plusieurs fois sa langue dans sa bouche, Gael fit la liste de ce qu'il voulait dire et expliquer. Non, il ne voulait pas le jeter. Depuis le jour de sa déclaration, même si ça l'avait surpris, aucun signal négatif ne s'était mis à hurler dans son cerveau.
Euphemia ce n'était pas la vraie vie, ce n'était pas sa vie. Il était bien et optimiste la plupart du temps, mais en arrière-fond ça restait un jeu pour oublier la situation. Malgré tout, il s'était fait des amis. De très bons amis. C'était bien mais, en même temps, ça faisait mal. C'était bizarre car le jeu, la situation n'en devenait que plus réelle à ses yeux et la distance avec la Suisse beaucoup plus profonde.
Pourtant, l'amitié, il connaissait et ça restait facile à gérer encore. Alors que, l'amour ?
Jamais dans ses souvenirs Gael ne se rappelle avoir été particulièrement attiré par quelqu'un, garçon ou fille ? Ou bien n'avait-il juste jamais fait attention, et ça ne l'avait pas gêné jusque là. Les rares fois où il se projetait, il se voyait marié avec une femme et des enfants comme les schémas les plus répandus le voulaient ...

Et sinon, là, maintenant ?

« Je pense ... »

Gael s'arrêta pour prendre une grande inspiration et libéra le poids qui pesait sur sa poitrine :

« Je t'aime. »

Le garçon appuya son regard sur Alexander autant qu'il put, jusqu'à ce que la gêne et le cadre de la situation ne revienne en force. La sale mine de son interlocuteur, l'heure, les mouchoirs dans ses mains et le rouge aux yeux et aux joues.
Un simple rire fila entre ses lèvres pour alléger l'atmosphère et il cacha ses yeux avec les mouchoirs usagers. Sourire revenu.

« On a de sales têtes, hahaha. L'amour ça craint, en fait. »

_______________

Bubble est la cible de P0rnstar 810645BlindheartSigna
“And I don't know where it's going, Or what it will do.
And I try to control it, But control is what I lose.
You got my blind heart holdin' onto you.”
#984048
Autres comptes : ; ; ; ;
Revenir en haut Aller en bas
P0rnstar


Holy Sword

Holy Sword

P0rnstar

Messages : 135
Date d'inscription : 10/11/2013
Localisation : Dans une poubelle.

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeDim 2 Sep - 20:09

C'était bizarre, quand même. De se sentir aussi vulnérable et mal-à-l'aise, plus tendu qu'avant de se prendre un coup dans l'estomac ; prêt à avoir mal, vraiment mal, alors qu'au fond, ce n'était pas si grave. Il s'en remettrait. Il n'en mourrait pas. Ça piquerait un peu, au début, et puis ça passerait. Comme à chaque fois.
Sauf qu'il n'y en avait pas eu souvent, des cas comme ça. Il se souvenait de Riku, évidemment — et puis il y avait eu Niilo, avant, mais il était trop jeune pour en penser grand chose, à l'époque. Ils avaient rompu comme on se dit au-revoir ; sans s'agripper ni s'en vouloir. Depuis, il n'avait pas été amoureux. Luukas était le dernier garçon avec qui il avait voulu être, et la façon dont ça s'était terminé avait sans doute beaucoup à voir là-dedans.
Chaque fois qu'il y pensait, la peur lui nouait les intestins si fort qu'il en avait la nausée. S'il sortait avec Bubble, est-ce que ça risquait de finir pareil ? Gael était peut-être trop gentil pour lui dire des horreurs, mais ça ne changeait rien au problème. Ses yeux se baissèrent vers ses mains, serrées bien fort contre les jambes de son pantalon. Il n'était pas toujours gentil. Il ne prenait pas toujours très bien les refus. Il n'était pas très intelligent, non plus, et il buvait trop, souvent.
Alors évidemment, qu'il voulait être avec lui. Mais il avait peur de lui faire mal. Une partie de son cerveau était terrorisée à l'idée de l'entendre dire "désolé, je préfère qu'on reste amis", et d'être en colère au lieu de triste. De lui en vouloir. De le détester. De répondre avec son égo au lieu d'autre chose — et il savait qu'il en était capable, alors ce n'était pas comme s'il s'inquiétait pour rien, non plus.

Il ne se faisait pas confiance du tout.

Entendre Bubble élever la voix lui donna envie de claquer la porte et de se boucher les oreilles. Si j'entends rien il aura rien dit et j'aurai pas à répondre — lalalala.
C'était bien beau de lui dire que son silence l'avait blessé ; maintenant que la réponse était toute proche, il aurait tout donné pour rester dans le noir. Il avait trop peur d'avoir mal.

« Je t'aime. »

De surprise, il releva la tête. Son regard croisa celui de Bubble ; il le soutint en silence, l'air bête, trop pris au dépourvu pour réussir à être soulagé ou à s'exclamer de joie. Je t'aime. Ça sonnait bien. Je t'aime — un peu. Son ami avait fait moins de détours et de demi-mesures que lui, pour le coup, mais qui ça aurait étonné ?
Comme le garçon cachait de nouveau son visage, Alexander suivit le mouvement de ses mains des yeux. Et quand il rit, d'un coup, il sentit toute la pression le quitter ; comme un ballon de baudruche dans lequel on plante une aiguille — clac.

Il s'entendit rire plus qu'il n'eut conscience de le faire.

« Okay alors, parle pour toi. Ma tête est toujours super canon », répondit-il avant de prendre une inspiration étranglée. Puis une autre, plus franche, et il eut l'impression d'être moins bloqué.

L'euphorie n'allait pas tarder à prendre le pas sur le reste. Il n'avait pas prévu d'arriver jusque-là, quand il l'avait embrassé. Il n'avait pas prévu grand chose, en fait.
Ça faisait un bon moment qu'il ne s'était pas senti aussi heureux. Wow.

« Et — tu veux sortir avec moi ? Du. Coup. »

Comme ça ce serait clair. Il n'était pas trop sûr d'avoir un jour fait les déclarations avant d'être avec la personne en question, en fin de compte. Il était rapide, mais pas à ce point.
Et il se serait imaginé sauter de joie ou le faire tourner sur lui-même ou dire un truc stupide ou n'importe quoi, vraiment, mais une part de lui le poussa à la retenue si fort qu'il n'y pensa même pas ; la peur, la gêne, la retombée d'adrénaline, il n'en savait rien. Il avait tellement imaginé l'inverse que la situation devait lui paraître un peu surréaliste.

« Je pensais que t'allais me jeter, ajouta-t-il dans la foulée, coude contre la table et main contre les yeux, un sourire stupide aux lèvres. Je vais avoir l'air nul encore deux minutes avant de redevenir cool, là. Désolé. »

Il était sûr de lui, d'habitude, mais là il n'était pas encore assez remis sur pieds pour ne pas avoir l'impression de risquer une claque à tout instant.
Au moins, il avait oublié toutes ses appréhensions. Tout ce qui pouvait mal tourner. Bubble l'aimait ; ça lui suffisait largement pour faire taire le reste.

sup :
 

_______________
Bubble est la cible de P0rnstar 190602032109810855
« All the problems make me wanna go
Like a bad girl, straight to video.
Little darling, welcome to the show ;
You're a failure played in stereo. »

It's boring to dwell on feelings of loss :
 

Revenir en haut Aller en bas
Bubblegom


Bubble
Bubble

Bubblegom

Messages : 298
Date d'inscription : 29/10/2013

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeSam 1 Juin - 20:44

Les rires flottèrent dans la pièce, faisant quitter le visage de Bubble de sa cachette en carton. Il tira la langue à la blague du grand brun avant de lui offrir un large sourire. Enfin, "blague" ... Même si ce n'était pas faux que P0rnstar était super canon - une vraie star de cinéma - ce n'était pas une raison de le sortir comme ça !
Le garçon continua légèrement plus sérieusement ensuite, partant sur ce qui semblait être la suite logique de toute cette histoire : sortir ensemble. Il aurait été optimiste de penser que le jeune suisse avait réfléchi jusque là, mais ça ne lui faisait pas peur. Il venait de lui rendre ses sentiments en lui disant qu'il l'aimait, ils n'allaient pas s'arrêter là et se souhaiter une bonne nuit quand même ?

« Hey, t'as pas à être désolé ... je te trouve toujours cool. »

Après, qu'y avait-il vraiment derrière cette idée de "sortir ensemble" ? Surtout dans leur situation si particulière. Pas de parents ou autres membres de la famille à qui demander de bénédiction, un travail, deux îles ... Que faire, comment le faire ?

« Je suppose que c'est ce qu'il faut faire, non ? Sortir ensemble. Je n'ai jamais fait ça, je ne sais pas trop ce que ça implique. »

Sans pour autant être inquiet, Bubble baissa la tête, pensif. Il ne doutait pas que l'autre garçon était un expert en la matière et saurait le conseiller. Après, lui-même n'était pas complètement stupide. Il imaginait bien. Aller au restaurant, au cinéma, au parc ... sûrement en se tenant la main. Le rose de son visage se fit de plus en plus intense et le papier entre ses doigts se voyait torturer à mesure que des images et des idées lui venait. Une nouvelle question le tarauda sournoisement, le faisant prendre une petite voix timide.

« Est-ce qu'on va ... euh ... genre ... »

Il releva les yeux vers P0rn, le feu aux joues :

« ... Habiter ensemble ? »

_______________

Bubble est la cible de P0rnstar 810645BlindheartSigna
“And I don't know where it's going, Or what it will do.
And I try to control it, But control is what I lose.
You got my blind heart holdin' onto you.”
#984048
Autres comptes : ; ; ; ;
Revenir en haut Aller en bas
P0rnstar


Holy Sword

Holy Sword

P0rnstar

Messages : 135
Date d'inscription : 10/11/2013
Localisation : Dans une poubelle.

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeVen 21 Juin - 1:42

Jamais fait ça, holy wow. Ça lui fit bizarre de l'entendre. Et c'était franchement stupide, parce qu'il n'imaginait pas Bubble avoir eu quinze mille conquêtes et dix copines (copains ?) dans sa très longue existence, de toute façon — l'aura de pureté et de Bisounours au caramel, tout ça — mais quand même. Tout le monde sortait avec tout le monde, dans son entourage. Même ses sœurs s'y étaient mises assez tôt. Que de décadence. Plus le temps de jouer aux playmobil, avec tout ça.
Krkrkrkr.
Tête relevée, coude toujours sur la table, Alexander resta regarder Bubble regarder ses genoux. Il aurait bien aimé lui faire une liste de trucs cools à faire quand on sort avec quelqu'un, histoire de lui montrer à quel point on pouvait compter sur lui et à quel point ça pouvait être sympa, d'être en couple — sauf qu'au fond, il n'était pas trop sûr d'avoir les bases non plus. Ça n'avait jamais duré super longtemps, ses histoires d'amour. Puis avec Niilo, ils étaient à peine ados : ça n'avait rien à voir. A quatorze ans, on ne voit pas les choses pareil. Forcément.
Il n'avait pas vraiment raccroché les wagons, depuis — puisque non, Riku ne comptait pas. Nooon. Nope.

Sauf que ça lui enlevait cinquante pourcent de ses relations amoureuses, ces conneries.

Comme il se voyait mal admettre à Gael qu'il avait surtout l'habitude de coucher avec ses amis, et avec les inconnus, et même avec les gens qu'il n'aimait pas, en fait, et que du coup il ne savait pas trop comment gérer le reste du monde, il décida d'attendre qu'un éclair de génie lui tombe dessus. Ou qu'on lui pose une question. Un truc facile, de préférence. Qui ne le force pas à admettre qu'il pensait rarement avec sa tête et que quand il le faisait, ça finissait le plus souvent mal.
Il était à peu près certain que ça faisait partie des trucs qu'on ne disait pas avant le troisième rendez-vous. Ou le troisième anniversaire de mariage. Une fois que le destin ne risquait plus trop de revenir vous filer des coups de karma dans la tronche, quoi.
La bonté proverbiale de Bubble était proverbiale, pour sûr, mais quand même. Il aimait bien être cool. Avoir l'air cool.
Se sentir cool.

« Est-ce qu'on va ... euh ... genre  ... Habiter ensemble ? »

Ok wooow ok. Ok.
A défaut du "hauejtnrf,kec d?" qui lui vint en tête et le fit cligner des yeux deux fois trop vite, il réussit à refermer la bouche sans avoir rien dit de compromettant. Mais sans avoir rien dit du tout, non plus.
Il devait avoir l'air bien con, là.
Sa première pensée fut que wow cowboy deux secondes trente on se calme, parce que wow — il n'avait jamais vécu avec personne — pas comme ça, en tout cas — et d'après ce qu'il avait pu voir dans sa vie, ça équivalait plus ou moins à un mariage. Il aimait beaucoup Bubble (beaucoup) mais de là s'imaginer l'épouser, ça allait loin. Un peu. Peut-être. Éventuellement.
Est-ce qu'il avait un peu envie de le demander en mariage direct cash no questions asked quand il rougissait comme ça ? Oui. Carrément. Mais il ne le faisait pas.
Il ne se rappelait pas l'avoir fait, en tout cas. Superbe maîtrise de soi.

« Euh, j'en sais rien ? J'ai jamais habité avec mes copains, mais. Je sais pas. »

La réponse sonna pensive et curieuse plus qu'offensée. De un, parce que Bubble avait dit deux secondes plus tôt qu'il n'y connaissait rien ; de deux, parce que c'était juste une question. Aucun mal à ça. Et puis une fois passé le terrible mur de tout ce que ça pouvait impliquer, de vivre ensemble, l'idée n'avait rien d'atroce. Il s'en fichait un peu.

« Je veux dire — si tu veux, moi, ça me dérange pas. Et le contraire non plus. Rien me dérange, résuma-t-il, bras écartés pour bien montrer l'étendue de sa bonté. Je suis cool comme ça. »

Ça éviterait peut-être que Rambo Bellissimo revienne mettre le feu à la baraque, remarque. Avec un peu de chance.
Dos contre la chaise, P0rnstar haussa les épaules et lui adressa un grand sourire.

« Saaaauf. Si tu me fais des crêpes tous les jours. Là t'as plus le choix, je te kidnappe. »

Priorités. Les crêpes avant tout.
Bubble en pyjama juste après.

_______________
Bubble est la cible de P0rnstar 190602032109810855
« All the problems make me wanna go
Like a bad girl, straight to video.
Little darling, welcome to the show ;
You're a failure played in stereo. »

It's boring to dwell on feelings of loss :
 

Revenir en haut Aller en bas
Bubblegom


Bubble
Bubble

Bubblegom

Messages : 298
Date d'inscription : 29/10/2013

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeLun 29 Juil - 16:47

Bubble se demanda un instant si la tête que fit P0rn était celle qu'il avait faite, lui, quand ce dernier l'avait embrassé ? Non, il avait sûrement dû être encore plus ridicule et long à la détente. Bien sûr que sa question était inattendue.
Il ne savait pas trop pourquoi c'était à ça qu'il avait pensé en premier. Il aurait pu envisager des choses plus simples, mais non. Jamais il n'aurait demandé ça, dans son autre vie, mais force était de constater que tout était différent à Euphemia. Il se sentait vraiment seul malgré ses très bons amis. Toute sa vie il avait été habitué à partager son espace vital avec pas moins de six personnes et n'était pas encore arrivé au moment où ses rêves étaient marqués par une envie d'indépendance et d'habiter dans son appartement à lui tout seul. Au final, ça lui était tombé dessus sans crier gare et ça avait été vécu très difficilement. D'accord, il s'était habitué. Il y avait bien été obligé, le garçon n'aurait pas pu survivre en pleurant tous les soirs. Alors là, avec l'évolution de leur relation, Bubblegom y avait sans doute vu un rayon de lumière, une belle occasion pour retrouver un des petits quelque chose qui lui manquait terriblement.
Au fond, il s'en voulait. Il était triste que la situation soit ce qu'elle était et aurait à cent pour cent préféré qu'ils se rencontrent dans le monde réel et vivent leur relation là-bas de façon beaucoup plus normale et saine. Le suisse n'avait jamais été doué pour penser au futur, mais pour une fois ses pensées s'y tournèrent un instant parce qu'apparemment il aimait bien se faire souffrir. Non, non, non. Stop. Ce n'était plus le moment d'être en proie aux doutes. Il aimait Alex, ça c'était clair et net. Pour le reste, ils improviseraient et seraient au moins ensembles pour ça. Et cette idée le rassurait déjà.

« Euh, j'en sais rien ? J'ai jamais habité avec mes copains, mais. Je sais pas. »

Ça semblait normal. Quel âge il avait, Star ? Même à vingt ans on ne décide pas du jour au lendemain à vivre sous le même toit en couple, à priori ? Ça devait arriver, mais restait rare malgré tout. Les gens avaient d'autres soucis comme les études ou le travail et cela restait une décision importante.
Pourtant, l'idée ne fut pas rejetée et Bubble en fut bien content.

« Saaaauf. Si tu me fais des crêpes tous les jours. Là t'as plus le choix, je te kidnappe. »

Son nouveau sourire se mua en rire et le garçon sauta de sa chaise en levant les bras, motivé :

« Je peux faire des crêpes et plein d'autres choses encore, tu sais ! »

Si ça ce n'étaient pas de bonnes raisons de le kidnapper ! Le Bubblegom savait aussi faire le ménage et le repassage. Eh oui, monsieur. Il déposa sa boîte de papier sur la chaise qu'il venait de quitter et s'approcha de P0rnstar, l'invitant à se mettre sur ses pieds à son tour en tirant doucement sur ses bras, légèrement timide.

« Enfin, quoiqu'on fasse ... »

Il l'enlaça ensuite, plongeant sa tête dans son linge. Il avait l'impression que cela faisait une éternité qu'il n'avait pas fait ça.

« Je suis content que ça aille mieux entre nous. »

Un « Tu m'as manqué. » vint se perdre dans sa gorge parce qu'il sentit que les larmes allaient encore être de sortie s'il prononçait un mot de trop. Et il ne voulait vraiment pas gâcher le moment en allant salir les vêtements de P0rn. Alors il ferma les yeux et resserra juste un peu plus fort son étreinte pour en profiter au maximum.
Ils avanceraient tout simplement à leur rythme.

_______________

Bubble est la cible de P0rnstar 810645BlindheartSigna
“And I don't know where it's going, Or what it will do.
And I try to control it, But control is what I lose.
You got my blind heart holdin' onto you.”
#984048
Autres comptes : ; ; ; ;
Revenir en haut Aller en bas
P0rnstar


Holy Sword

Holy Sword

P0rnstar

Messages : 135
Date d'inscription : 10/11/2013
Localisation : Dans une poubelle.

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeMer 14 Aoû - 18:18

Bubble se mit à rire et du coup, Alexander aussi.
C'était fou ce que ça avait pu lui manquer. De le voir tout court, bien sûr — mais surtout de le voir sourire et sauter partout, sans silences gênés ni distances de sécurité. Il s'y serait habitué, hein. On finissait toujours par s'habituer à tout. Mais il n'en avait aucune envie.
Savoir qu'il n'aurait pas besoin de le faire le soulagea si fort que sa poitrine s'en contracta de nouveau. Pire qu'avant d'éternuer.
Les mains sur ses bras lui tirèrent un frisson, mais il se leva sans protester. Il aurait eu du mal à le lever tout seul, le pauvre. Il pesait son poids et Bubble, sûrement pas grand chose.

« Enfin, quoiqu'on fasse ... »

Le contact lui tira d'autres frissons. Il avait l'habitude, pourtant ; Gael était plutôt câlin, dans le genre. Lui aussi. Tout le monde n'aimait pas avoir un machin hyper tactile de quasi un mètre quatre-vingt accroché à soi, alors il avait dû enlacer et soulever Bubble un peu plus souvent que nécessaire pour compenser la cruauté des autres.
Mais c'était différent, maintenant. Un peu.
Tête baissée, bras le long du corps, il hésita une bonne seconde avant de les lever pour enlacer Bubble à son tour.
Ça m'a manqué, putain.

« Je suis content que ça aille mieux entre nous. »

Bubble le serra un peu plus fort contre lui ; alors, prudemment, il se détendit et s'autorisa à faire pareil.
Il avait tellement eu l'impression de s'être fait jeter. C'était peut-être ridicule, mais pour lui, c'était important ; ça lui avait fait mal. Vraiment. Il était à fleur de peau et sensible et débile et son cerveau prenait tous les raccourcis possibles — il n'y pouvait rien. N'arrivait pas à y pouvoir quelque chose, en tout cas. Peut-être qu'il ne faisait aucun effort. Sûrement que ça ne changerait jamais. Je suis comme ça, c'est tout. Il faisait avec.
Savoir que Bubble allait devoir faire avec aussi, maintenant, lui faisait un peu peur. Il se connaissait. C'était terrible à dire, mais voilà. Ça restait vrai.
Il voulait tellement que ça aille bien entre eux. Tout court.
Son soupir se perdit dans les cheveux de Gael.

« C'était un pièèèège, gronda-t-il, la gorge encore un peu serrée. Maintenant, t'es coincé comme ça pour toujours. »

Et par "comme ça", il voulait dire dans ses bras. Littéralement dans ses bras. Il ne le laisserait plus partir.
Histoire de bien se faire comprendre, il raffermit un peu son étreinte. Sans l'étouffer ni lui faire mal, quand même — il n'aurait pas voulu lui déboîter une épaule. Par amour ou pas, ça aurait été un tout petit peu brutal pour rien. Il n'était pas content au point de vouloir frapper quelqu'un.

« Ça te dérange, si les gens savent ? Ou tu veux attendre. Et, euh. »

Il préférait demander ce genre de trucs sans le regarder. En cas de réflexe malheureux. Son ego prenait de la place, quand même. Il fallait tout le temps tirer sur sa laisse pour le forcer à se tenir tranquille.
Il aurait compris que Bubble préfère garder ça secret un certain temps ; il risquait d'avoir le droit à pas mal de questions, si leur relation devenait publique. Ça ne risquait pas d'étonner grand monde que P0rnstar sorte avec Bubblegom (à part ceux qui pensaient encore que c'était une fille), mais l'inverse ? Eeeh. Y'avait un risque, quand même.
S'il préférait se laisser un temps d'adaptation, il pouvait l'entendre. Il se tiendrait tranquille.
Et, euh.

« ... Tu risques d'entendre. Des. Trucs. Sur moi. »

Des trucs que certains n'avaient aucune raison de lui raconter avant mais qui devenaient super pertinents maintenant qu'ils sortaient ensemble. Parce qu'Euphemia était rempli de gens horribles. Comme partout.

« Je t'autorise... Comment on dit, déjà. Gracieusement ? Gracieusement, poursuivit-il, très digne, à les ignorer. »

Non, parce que frapper les crétins avec un peigne en leur répétant de préserver les oreilles innocentes de Bubble risquait de ne pas fonctionner. Il préférait prévoir le coup.

_______________
Bubble est la cible de P0rnstar 190602032109810855
« All the problems make me wanna go
Like a bad girl, straight to video.
Little darling, welcome to the show ;
You're a failure played in stereo. »

It's boring to dwell on feelings of loss :
 

Revenir en haut Aller en bas
Bubblegom


Bubble
Bubble

Bubblegom

Messages : 298
Date d'inscription : 29/10/2013

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeVen 30 Aoû - 16:59

Bubblegom serait bien incapable d'expliquer son amour des câlins. Lui qui ne croyait pas du tout à la magie, il lui était impossible de nier le grand pouvoir des étreintes viriles remplis d'amour. Scientifiquement prouvés, sûr et certain. Et ça allait dans les deux sens, il le savait. Quand P0rn le serra contre lui à son tour, une onde de chaleur vint lui réchauffer le cœur et le couvrir d'une couverture toute douce. Trop bizarre, mais tellement bien.

« C'était un piège. Maintenant, t'es coincé comme ça pour toujours. »

Le garçon se mit simplement à rire, préférant resserrer lui aussi ses bras sur le brun plutôt que se débattre et crier. C'était ça qu'on appelait le Syndrome de Stockholm ? Hahaha. En tout cas, l'idée lui plaisait et il se laisserait faire. Peut-être que c'était ça aussi, être en couple. Pouvoir rester dans les bras de la personne qu'on aime sans que ça ne fasse trop bizarre. Il le voyait parfois, dans la rue, des gens glués l'un à l'autre par les bras et parfois par la bouche. Bon, la deuxième option serait peut-être un peu gênante sur le long terme quand même. Comment il pourrait parler ? Et l'idée même de retrouver les lèvres de P0rnstar sur les siennes lui fit monter le rouge jusqu'aux oreilles. La première et dernière fois que c'était arrivé ...

« Ça te dérange, si les gens savent ? Ou tu veux attendre. Et, euh ... Tu risques d'entendre. Des. Trucs. Sur moi. »

Le garçon réfléchit un peu, légèrement surpris par la première demande. Il ne se serait certainement pas posé la question tout seul, mais il arrivait à comprendre que certaines personnes avaient besoin de temps pour ce genre de chose ? En fait, Bubble n'aurait su dire ce que cela aurait changé si les gens l'apprenaient maintenant ou plus tard. Il était bien conscient aussi que certains ne seraient même pas surpris de le savoir en couple avec un garçon, et ne parlons même pas de ceux qui le prenaient toujours qu'il était une fille. Il ne doutait pas non plus que ses amis seraient heureux pour lui, pendant que d'autres s'en ficheraient.
L'autre information de P0rnstar le laissa tout aussi dubitatif d'ailleurs. Il ne voyait pas du tout ce qu'il pouvait entendre de plus sur le finlandais comparé à ce qu'il avait déjà pu entendre quand ils étaient amis ? Il se savait candide dans sa manière de penser des fois - merci aux gens de le lui répéter, mais quand même !

« Euh, d'accord ? Dans tous les cas je viendrai t'en parler ! »

C'était la meilleure solution selon lui, et ce même si le brun ne l'aurait pas mis en garde. Pour lui, c'était important de ne rien avoir à cacher. Si un doute persistait ou une incompréhension, il fallait la résoudre et pas attendre plusieurs mois dans le flou total. Hahaha, n'est-ce pas ? Il voulait éviter de revivre ça.

« Et euh, je sais pas trop. Je ne pense pas que ça me dérange ... Je me fiche un peu de ce que peuvent penser les gens. »

S'il y a eu des moments ou, non, il ne s'en fichait pas, Bubble avait fini par laisser couler les remarques qu'on pouvait bien lui faire. Des gens méchants, il y en aurait toujours. Ça pouvait blesser sur le coup, mais ce n'était que des petites écorchures que les pansements pourraient aisément effacer.
Relevant la tête pour retrouver le visage de P0rnstar, le suisse lui fit avec un sourire éclatant :

« Tu n'as pas faim ? On pourrait sortir ... C'est moi qui invite ! »

Cependant, ses yeux se plissèrent, voyant bien que le garçon n'était ni habillé pour sortir, et même pas coiffé ! Taquin, il ajouta :

« Sauf si tu as la flemme de t'habiller ... ou que ça prendra cent mille ans ! Au lieu de déjeuner, on ira dîner. »

_______________

Bubble est la cible de P0rnstar 810645BlindheartSigna
“And I don't know where it's going, Or what it will do.
And I try to control it, But control is what I lose.
You got my blind heart holdin' onto you.”
#984048
Autres comptes : ; ; ; ;
Revenir en haut Aller en bas
P0rnstar


Holy Sword

Holy Sword

P0rnstar

Messages : 135
Date d'inscription : 10/11/2013
Localisation : Dans une poubelle.

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeVen 13 Sep - 1:01

La réponse de Bubble fit hurler Star intérieurement. Pas parce qu'il trouvait horrible de l'entendre dire d'accord — au contraire, hein ; s'il pouvait vraiment se boucher les oreilles au premier signe d'aveu bizarre, cool — mais juste parce que l'imaginer venir lui répéter ce qu'un Noise ou un Nout ou, ou n'importe qui, aurait pu lui raconter, c'était. Pas gérable. Pas okay. Atroce. "Oh ben Machin m'a dit qu'un jour tu —"
Une longue sirène d'alarme se mit à résonner dans sa tête. Gottverdammt. Nope nope nope. Agrippé à Gael, il essaya de se persuader que ses amis allaient être suffisamment sympa pour se dire que certaines choses étaient faites pour rester privées.
C'était beaucoup en attendre d'eux, hein ? Ouais. Trop. Définitivement trop. Merde.

Bon, il gèrerait ça en temps voulu. Un truc à la fois.

« Et euh, je sais pas trop. Je ne pense pas que ça me dérange ... Je me fiche un peu de ce que peuvent penser les gens. »

Son sourire atteignit le coin de ses yeux clos. C'était mignon. Pas sûr qu'il s'en fiche vraiment, mais il s'habillait bien n'importe comment ; s'il lui disait que ça lui était égal, il voulait bien le croire. Bubble n'avait jamais eu besoin d'un preux chevalier pour venir le sauver. Il se débrouillait bien tout seul.
Ça ne l'empêcherait pas d'arriver en hurlant au premier type qui viendrait lui faire des commentaires, okay — mais ça, c'était un autre problème. Et ça n'en serait un que si ça dérangeait son copain. Ils verraient bien.
Les yeux dans les siens, il accueillit la proposition avec un sourire et le petit tacle avec un soupir gravement offensé. Lui, avoir la flemme de s'habiller ? Lui, prendre cent mille ans pour se coiffer ? Wow.

« Je te ferais savoir que je suis le Lucky Luke de la salle de bain, répondit-il, solennel. Je me change et je me coiffe en moins de deux heures. C'est hyper impressionnant. »

Pour lui, en tout cas, ça l'était. Son petit côté perfectionniste remontait dès qu'on lui refilait une veste à accorder à des chaussures ou un peigne et de la laque.
Trop fier de son apparence pour vouloir qu'on lui critique.

« Mais comme tu m'invites, okay. Je vais faire un super effort et me changer en une heure. »

Ses bras glissèrent du bras de Bubble à ses tempes ; puis, sans prévenir, il lui ébouriffa les cheveux. Mais pas un peu pour être gentil — non, carrément. A lui en refiler de l'électricité statique et des nœuds.

« Je te laisse de quoi t'occupeeeeer » chanta-t-il en riant, mains devant lui pour se protéger de toutes réprimandes de ses petits poings.

Une fois un peu éloigné, il lui adressa un finger gun très sérieux pour le forcer à rester dans le coin et disparut en marche arrière par la porte menant à l'étage.
Une heure, pas plus. Ça allait être marrant. Il sortait avec Bubble, quand même. Dans les deux sens du terme.  La crise existentielle risquait de frapper entre deux coups de peigne pour venir lui voler une heure de plus.

Repose en paix, temps imparti.

_______________
Bubble est la cible de P0rnstar 190602032109810855
« All the problems make me wanna go
Like a bad girl, straight to video.
Little darling, welcome to the show ;
You're a failure played in stereo. »

It's boring to dwell on feelings of loss :
 

Revenir en haut Aller en bas
Bubblegom


Bubble
Bubble

Bubblegom

Messages : 298
Date d'inscription : 29/10/2013

Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitimeDim 15 Sep - 21:27

Deux heures, hein ? Oh wow, c'était certainement très impressionnant, en effet. Et que le grand brun soit capable de diviser son temps de soin par deux rien que pour lui était flatteur. Bubble était touché et se sentait tout chose, mais le sentiment s'évada vite pour laisser place à la frustration de se faire décoiffer. C'était qu'ils se valaient bien sur la question, à priori. Le garçon hurla le nom de son copain et lui tira bien fort la langue avant que ce dernier ne finisse par disparaitre pour de bon.
Là, laissé seul, il leva les bras au ciel et se laissa tomber sur un siège qui le fit tourner sur lui-même. Son cœur battait à cent à l'heure, sûrement à cause de la colère de s'être fait décoiffer de cette façon, mais continua quand il se rendit compte qu'il avait invité P0rnstar à sortir. Qu'il avait réussi à partager ses sentiments. Qu'ils étaient ensemble, ensemble.
Alors Bubble sauta de son siège et couru jusqu'au salon de coiffure fermé. Il se planta devant un miroir pour fixer les dégâts qui faisait s'élever quelques mèches vers le plafond. Ses yeux roulèrent et il soupira avec insolence avant de piquer une brosse, sans gêne (il avait couru pour arriver là, de toute façon), et de se faire tout beau de nouveau. Peut-être même plus beau encore. Il fouillerait les tiroirs pour voir si des accessoires n'y trainaient pas. Il mettrait bien une barrette avec des fleurs ou des étoiles ou ... un arc-en-ciel ? Pourquoi pas. Ce serait cool. Et s'il avait fait froid, P0rn aurait pu mettre l'écharpe qu'il lui avait offert à Noël et ils auraient été assortis. Encore plus cool.
Bubblegom était si heureux, même s'il ne savait pas ce que la suite lui réservait. Il n'était toujours pas sûr de ce que ça voulait dire d'être en couple, mais se casser la tête avec ces questions n'était peut-être pas la chose à faire. Il ferait comme il pourrait, espérait que ça serait suffisant. Parce qu'il voulait que ça se passe bien, que ça marche. Mais pour tout ça, il savait aussi qu'il pouvait compter sur Alexander. A cette idée, le garçon sourit à son reflet.
Tout allait bien.

_______________

Bubble est la cible de P0rnstar 810645BlindheartSigna
“And I don't know where it's going, Or what it will do.
And I try to control it, But control is what I lose.
You got my blind heart holdin' onto you.”
#984048
Autres comptes : ; ; ; ;
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Bubble est la cible de P0rnstar Empty
MessageSujet: Re: Bubble est la cible de P0rnstar   Bubble est la cible de P0rnstar I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bubble est la cible de P0rnstar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Holy Sword :: Les rues commerçantes.-