AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Dreamy, creamy, cheesy hibou.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bubo


Hope Corporation

Hope Corporation

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Dreamy, creamy, cheesy hibou.   Dim 17 Jan - 2:22

La nuit approchait et les lumières des lampadaires ou des fenêtres d’appartements suivaient le mouvement en commençant doucement à s’illuminer. C'était pas plus occupé (et encore moins préoccupé) que ça que Kai regardait le spectacle ainsi que les passants. Et ce comme à l’accoutumé depuis un perchoir, bien entendu.
Il avait le choix à Crimson. Les immeubles restaient une valeur sûre et, quand il était de bonne humeur, le garçon faisait même la grue au sommet des réverbères. M’enfin, rien de tout ça ce soir. Kai avait préféré la sobriété de l'enseigne du magasin de vêtement d’Apricot Tea. Peut-être (sans doute) la personne la plus fréquentable qu’il connaissait sur cette île. D’ailleurs, quand on parlait du loup, il reconnut l’ombre de la jeune femme sortir un instant puis s’empressa de sauter par-dessus bord. Après s’être habilement rattrapé sur ses genoux, Kai se releva comme si de rien n’était :


« Hey, salut Lou. »

Après qu’elle se soit remise de ses émotions, se rendant bien compte qu’elle n’avait pas affaire à un violeur psychopathe des cheminées, le canadien poursuivit :

« Va pas t’évanouir mais qu’est-ce que tu ferais si je te proposais de sortir avec moi ? »

Hop. Pourquoi tergiverser. Le hibou plante ses griffes de façon nette et précise pour rassasier sa curiosité.

_______________
I'm insane, it's your fault, so sly
Your well of lies ran dry

#000033
Autres comptes : ; ; ; ;
Maman hibou m'a toujours dit ... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

MessageSujet: Re: Dreamy, creamy, cheesy hibou.   Dim 31 Juil - 2:59

Manteau beige sur les épaules et clefs en main, Lou éteignit les lumières petit à petit jusqu'à arriver devant la porte d'entrée. Elle aurait pu se plonger dans la pénombre tout de suite et revenir vers la porte après, comme une personne civilisée, mais elle n'était pas trop tranquille dans l'obscurité ; ça ne lui coûtait rien non plus de faire comme ça, donc c'était aussi bien.
Arrivée dans la rue, elle se tourna pour fermer avant d'opérer un demi-tour satisfait. Une bonne chose de faite. Ça méritait bien un bon bain et un bon livre, tout ç–

Horrifiée, elle n'attendit pas que la silhouette se soit relevée pour recuer aussi vite que le lui permirent ses jambes.

Un cri incohérent et beaucoup trop aigu fit trembler ses lèvres. La peur ne tarda pas à se charger du reste et en un quart de seconde, ce fut tout son corps qui jouait des castagnettes – pas la meilleure réaction pour survivre, mais on ne peut pas être au top tout les jours.
Miraculeusement restée à peu près stable sur ses deux jambes, la jeune femme serra les deux mains contre la poitrine. Ses clefs avaient dû tomber par terre, son cœur menaçait de les rejoindre et merde, merde, sérieusement ce – !
Petit. Crétin.

« Hey, salut Lou. »

Ben oui, salut –  et la famille, ça va ? Encore sous le choc, elle poussa un gémissement à mi-chemin entre le grognement excédé et le soupir soulagé. Y'avait pas idée. Ils allaient vraiment finir par la tuer, tous, à rentrer chez elle en hurlant ou à lui tomber dessus au milieu de tout.

« Va pas t’évanouir mais qu’est-ce que tu ferais si je te proposais de sortir avec moi ? »

Bizarrement, elle fut tentée de désobéir.
Sauf qu'elle ne contrôlait pas ses baisses de tension et qu'à l'évidence, la déclaration ne fut pas suffisamment effrayante pour lui faire perdre conscience. Perturbante, ça oui. Gênante, pour sûr. Mais pas terrifiante.
Ça lui aurait évité de devoir répondre, cela dit, donc ça aurait été pas mal du tout. Vraiment. C'était le moment, là. Allez petit cerveau, alleeeeez.

« … Pour. Quoi. Tu demanderais ça ? questionna-t-elle, yeux plissés, méfiante. Enfin, non, je – je te dirais. Que c'est pas drôle. Comme me faire peur, d'ailleurs. Pourquoi, tu veux sortir avec moi ? »

Son ton de voix trahissait le sérieux de la question – proche de zéro, donc.

is he trying to kill me or woo me or what just :
 

_______________

« Inside my head is humming ; sometimes I hear them coming.
The power, believing - the hate I hate believing.
Where is this ? It can't be -
Who are you ? I know you.
You wouldn't ; or would you ?
Don't fight me - ignite me !
My trigger, your finger ;
Your darkness, I know it.
Come forward, I've seen it -

I mean it. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bubo


Hope Corporation

Hope Corporation

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Dreamy, creamy, cheesy hibou.   Sam 12 Nov - 23:22

Kai se comportait comme si tout allait bien. Bras croisés contre sa poitrine, il regardait Lou le sourcil haussé. Quoi ? Ce n’était pas la première fois qu’elle le voyait quand même, et elle finissait toujours tremblante comme une feuille. Et quand elle ne tremblait pas, elle était par terre. Au moins pouvait-il la féliciter de toujours tenir sur ses jambes. Cependant, une pensée parasite vint l’avertir qu’il valait sans doute mieux pour lui ne pas remettre ça sur le tapis. Ou pas autant qu’il le pourrait.

Enfin, bon, la réponse de Lou à sa question fut … une autre question. Bien entendu. Kai aurait presque été blessé d’autant de méfiance à son égard, alors même qu’il n’était qu’un oisillon apprenant à sauter du nid. Puis ce n’était pas la première fois qu’il lui parlait et … Certes, d’accord, la demoiselle avait peut-être effectivement raison de réagir ainsi. Mais ça le touchait quand même.


« Enfin, non, je – je te dirais. Que c'est pas drôle. Comme me faire peur, d'ailleurs. Pourquoi, tu veux sortir avec moi ? »

Kai lui offrit un grand sourire, prenant une voix douce et chantonnante :

« Ohhh, alleeez … Il faut muscler ce petit cœur, je t’aide un peu. Un jour tu ne sursauteras plus et tu me frapperas plutôt, j’aurai tout gagné. »

Voulant continuer dans l’interaction naturelle et dérider l’ambiance, le garçon s’approcha avant de se baisser pour ramasser le trousseau brillant qui avait pris la fuite entre les doigts de la brune. Gentleman, il se redressa à moitié dans une courbette et tendit son bien à la jeune femme :

« Et pour répondre à ta question : pourquoi je ne le voudrais pas, eh ? »

Ce n’était certes pas sa manière de faire habituelle mais.

Enfin. « Habituelle ».

_______________
I'm insane, it's your fault, so sly
Your well of lies ran dry

#000033
Autres comptes : ; ; ; ;
Maman hibou m'a toujours dit ... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

MessageSujet: Re: Dreamy, creamy, cheesy hibou.   Sam 7 Jan - 20:18

Sans vouloir lui manquer de respect, elle était à peu près certaine que son petit cœur était en fait d'une taille fort respectable, et plus musclé que celui de trois bœufs sous testostérone. Elle passait son temps à le faire paniquer, après tout : il était habitué au yoyo lassant que la peur infligeait à sa tension. Ce n'était pas agréable, ni très bon pour la santé, mais... Pour sa défense, avant d'arriver à Euphemia, les crises de panique n'étaient pas aussi fréquentes — loin de là. Ses amis et connaissances, ici, aimaient juste un peu trop lui faire du mal. Elle ne savait pas pourquoi.
C'était peut-être un concours, songea-t-elle, méfiante, avant de se saisir des clefs que son agresseur lui tendaient. Le hibou pouvait être charmant, quand il voulait ; elle n'en doutait pas. Mais, bon. Ça ne voulait pas dire qu'il l'était tout court, ou qu'il avait souvent envie de l'être. Elle privilégiait la volonté sur les capacités, pour le coup. Ce n'était pas très gentil de lui faire peur comme ça quand il l'avait déjà vu perdre connaissance sur un malentendu.

Peut-être que lui donner des petites tapes sur la tête le rendrait plus coopérant ? Elle n'avait aucune idée du bouton sur lequel appuyer pour le faire passer en mode gentil oisillon au lieu de vilain rapace.

« Et pour répondre à ta question : pourquoi je ne le voudrais pas, eh ? »

Erh. Trousseau rangé dans sa poche, elle déroba son regard au garçon pour plutôt fixer ses mains ; le trottoir ; le ciel. Tous très intéressants, par ailleurs. De jolies teintes foncées. Un grand sens esthétique, de... Beaux ensembles... Et oh, Bubo qui était toujours là.
Elle n'avait aucune idée de comment répondre à sa question d'une façon à la fois cohérente et polie envers tout le monde. Les "wow tu m'as vue" ou "wow tu t'es vu" passaient aaassez mal, en règle générale, et elle ne voulait pas avoir l'air plus pathétique qu'elle ne se sentait déjà l'être.
Lou imaginait bien qu'on puisse vouloir d'elle, mais se voyait difficilement assez belle et charmante pour être abordée dans la rue — que ce soit par une connaissance ou un inconnu.

« Ben... Parce que tu ne voudrais pas ? Enfin, s’embrouilla-t-elle, envoyant une main s'occuper à remettre ses cheveux en place, c'est pas comme si c'était une obligation, alors euh... Tu demanderais ça que si tu avais des raisons de vouloir le faire ? Pas juste aucune raison de pas le faire ? Sauf si c'est une blague, et... Tu vois ?  »

Ouais, aucune chance. Elle-même n'était plus très sûre de voir quoi que ce soit.
Il n'avait pas qu'à la traumatiser juste avant de la demander en mariage, aussi.

« Et puis, je suis un peuuu plus vieille que toi... Je crois. » A cette idée, elle plissa les yeux ; elle devrait définitivement demander l'âge de tout le monde, wow. « Tu as besoin d'une copine pour impressionner quelqu'un ? »

Ouuu la rendre jalouse. De très bonnes hypothèses, s'il en est. Bravo, Lou. Elle se mettait un 8/10 d'enquêtrice hors-pair.

_______________

« Inside my head is humming ; sometimes I hear them coming.
The power, believing - the hate I hate believing.
Where is this ? It can't be -
Who are you ? I know you.
You wouldn't ; or would you ?
Don't fight me - ignite me !
My trigger, your finger ;
Your darkness, I know it.
Come forward, I've seen it -

I mean it. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bubo


Hope Corporation

Hope Corporation

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Dreamy, creamy, cheesy hibou.   Dim 8 Jan - 2:34

En silence, Kai écouta ce qu'Apricot avait à dire, essayant de comprendre son raisonnement ... Alors qu'elle semblait elle-même s'y être perdue. Hm. Ce qu'il retenait, c'était que lui demander de sortir avec elle devait être mu par une raison particulière, et pas juste le plaisir de la chose ? En effet. Ça pouvait se tenir. Le garçon n'était pas spécialement romantique et n'allait pas craquer sur la première personne un peu mignonne ou de son genre. Il ne pensait même pas avoir un genre spécial ... Tant que la personne était intéressante ? Enfin bref, tout ça n'était pas la question.

« Et puis, je suis un peuuu plus vieille que toi... Je crois. »

Nouvel haussement de sourcils. Oui, peut-être ? Elle avait vingt-quatre ans, non ? Plus ou moins. À ses yeux, ça allait, mais peut-être que c'était elle qui n'aimait pas les hommes plus jeunes ? En plus, avec sa petite taille et son menton imberbe, il était vrai qu'il pouvait difficilement tromper son entourage et dire avoir dépassé la vingtaine. Heureusement qu'il n'en avait pas envie.

« Tu as besoin d'une copine pour impressionner quelqu'un ? »

Kai regarda le ciel et haussa des épaules tout d'abord. Impressionner quelqu'un comment ? Parce qu'il aurait une donzelle au bras ?

« Ça serait un peu macho, non ? Et tu me vois essayer d'impressionner des gens ? »

Il se mit à rire en s'imaginant. Lui qui faisait le hibou sur les lampadaires, où il mettrait sa copine ?
Il reprit en haussant des épaules :


« Non bah, écoute, je demandais ça comme ça. Ce serait prétentieux de penser que je pourrais être ton genre ... »

Après réflexion, il fronça ses sourcils, perplexe :

« Et ça voudrait dire que tu as un drôle de genre. »

Pour de vrai. Il le pensait réellement et, autrement, y réfléchirait à deux fois du coup avant de tenter quoique ce soit.

« Mais je ne sais pas, t'es une fille sympa et courageuse. Pas vraiment comme les autres, ici. Je t'aime bien. Ce serait la raison pour laquelle je te poserais la question. »

Il lâcha un soupir avant de revenir soutenir le regard de Lou :

« Alors, tu voudrais sortir avec moi ? »

Il demandait ça un peu trop naturellement, peut-être ? Mais pourquoi tourner trois heures autour du pot pour un truc pareil.

[ C'est comme ça qu'il a demandé à Lauren. Je vous assure. ]

_______________
I'm insane, it's your fault, so sly
Your well of lies ran dry

#000033
Autres comptes : ; ; ; ;
Maman hibou m'a toujours dit ... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

MessageSujet: Re: Dreamy, creamy, cheesy hibou.   Jeu 13 Juil - 16:35

Le haussement d'épaule on ne peut plus vague du garçon lui fit plisser les yeux plus fort. Il n'avait pas dit non, hein. Pas oui non plus, mais tout de même — elle restait persuadée que pour faire passer le message clairement, le mieux restait de répondre à la question de manière claire, nette et précise, et de préférence sans renvoyer d'autres points d'interrogation à l'envoyeur. Elle n'aimait pas trop qu'on la fasse tourner en rond comme ça.
D'autant que, là encore, il n'avait pas tout à fait dit non. Pour une fille aussi souvent méfiante et peu sûre d'elle que Lou, ça jouait beaucoup.
Quand on évite la question, c'est qu'on ne veut pas y répondre. Elle s'accrochait à ce principe dur comme fer.

« Non bah, écoute, je demandais ça comme ça. Ce serait prétentieux de penser que je pourrais être ton genre ... »

Cette fois, ce fut à elle de hausser un sourcil. Un drôle de genre ? Enfin, peut-être avait-elle un faible pour les gens bizarres — elle ne s'était jamais posé la question — mais c'était un peu contre-productif, comme attitude, non ? S'il partait perdant, il reviendrait perdant.
Gênée par les compliments, Apricot croisa les bras sous sa poitrine. Urgh. Elle apprendrait à les accepter, un jour. Promis.
Dans une dizaine d'années, par exemple.

« Alors, tu voudrais sortir avec moi ? »

Inspire ; expire.
Un peu plus à l'aise, elle posa sur lui un regard intrigué.

« Tu sais, tu es censé vanter tes qualités quand tu demandes un truc comme ça. Pas dire que tu es bizarre. Sauf si tu penses que c'est une qualité, rectifia-t-elle, moue pensive aux lèvres. Mais euhm. »

Ça n'avait pas eu l'air d'avoir valeur de compliment, pour ce qu'elle en avait saisi.

« Dans l'hypothèse très improbable où tu déciderais de vouloir sortir avec moi, répondit-elle, insistant bien sur l'étrangeté de la chose, je suppose queee... Je. J'y réfléchirais d'abord ? Je ne sais pas. »

C'était le mieux qu'elle puisse faire. Elle s'imaginait mal être avec lui, l'imaginait encore plus mal vouloir être avec elle et tout ce conditionnel, ces points de suspension et ce mystère persistaient à donner des airs de blague cruelle à sa demande.
Elle faisait de son mieux pour croire les autres spontanément, mais c'était difficile.
Puis, sans vouloir vexer personne, ça n'aurait pas été très malin non plus.
Le monde n'avait rien d'un parc d'attraction plein de sourires et de lumières chaleureuse. Il y avait des gens cruels partout ; des gamins stupides, des crétins sans compassion, des menteurs éhontés. Elle ne sous-entendait pas que Kai en faisait partie, bien sûr que non — pour autant qu'elle en sache, c'était un gentil garçon. Caractériel, mais gentil. Il avait au moins bon fond.
De là à confier son cœur et sa confiance totale au hasard, en revanche, c'était une toute autre histoire qu'elle n'avait aucune envie de raconter.

_______________

« Inside my head is humming ; sometimes I hear them coming.
The power, believing - the hate I hate believing.
Where is this ? It can't be -
Who are you ? I know you.
You wouldn't ; or would you ?
Don't fight me - ignite me !
My trigger, your finger ;
Your darkness, I know it.
Come forward, I've seen it -

I mean it. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bubo


Hope Corporation

Hope Corporation

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Dreamy, creamy, cheesy hibou.   Lun 17 Juil - 0:58

« Tu sais, tu es censé vanter tes qualités quand tu demandes un truc comme ça. Pas dire que tu es bizarre. Sauf si tu penses que c'est une qualité. Mais euhm. »

Son expression n'oscilla pas particulièrement. Vanter ses qualités, pour quoi faire ? C'était pas une émission de télé-achat, si ? De toute façon, qu'en était-il des filles qui aimaient les bad boys, eh ? Niveau qualités, ça pouvait repasser. Peut-être que d'autres trouvaient ça mignon d'être "bizarre". Pas Apricot, cependant, à priori. M'enfin, elle n'avait rien dit non plus à ce propos et ça ne semblait pas non plus jouer en sa défaveur.

« Dans l'hypothèse très improbable où tu déciderais de vouloir sortir avec moi, je suppose queee... Je. J'y réfléchirais d'abord ? Je ne sais pas. »

Cette fois, les bras de Kai se croisèrent en même temps qu'une mine sérieuse peignait son visage. La réponse ne semblait pas l'avoir pleinement satisfait, et pas parce que c'était un râteau. C'était rien du tout, en fait.

« Pourquoi très improbable, eh ? Je viens juste de le faire. »

Peut-être avait-il mal posé les choses ? Le cadre n'était pas le plus romantique ... Il supposait. Seuls, dans le noir, illuminés par les réverbères ... Non, ça aurait pu coller mais Apricot Tea était une femme de standing. Elle avait besoin de réfléchir, ce qu'il pouvait comprendre ... malgré sa jeunesse.
Pourtant, il ne la demandait pas en mariage non plus.

_______________
I'm insane, it's your fault, so sly
Your well of lies ran dry

#000033
Autres comptes : ; ; ; ;
Maman hibou m'a toujours dit ... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Dreamy, creamy, cheesy hibou.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dreamy, creamy, cheesy hibou.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les cris des animaux
» Dreamy Melody

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: Le quartier malfamé-