AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rose Madder


Holy Sword

Holy Sword

Rose Madder

Messages : 97
Date d'inscription : 30/11/2013
Localisation : Dans un joli pré.

« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitimeDim 17 Jan - 0:59

Rose passait d'un pied à l'autre, mal à l'aise. Plus stupide que ça, elle n'avait pas ; difficile de prévoir ce qui sortait des réunions de filles, hein ? Elle aurait dû s'en méfier. Chez elle déjà, ses amies avaient le chic pour tourner chaque jeu et chaque gage à l'embarras le plus total. Jusque là, elle estimait s'en être assez bien sortie.
Cette fois-ci, beaucoup moins.

Ce n'était pas tant le fait de le demander à une fille (aucun problème de ce côté-là, elle s'assumait comme elle était depuis bien longtemps), mais de devoir le demander à une amie, en riant, tout en ayant quelqu'un d'autre en tête. Ça avait beau être pour rire, Dieu ! C'était dur. Elle inspirait et expirait à fond depuis quelques minutes près du magasin, histoire de pouvoir se lancer dans le jeu sans être en apnée constante. Ce n'était qu'un mauvais moment à passer ; Lou n'aimait sans doute pas les filles, elle allait décliner gentiment la proposition et elle allait pouvoir lui dire que tout ça n'était qu'un bête pari dont elle tairait le nom de l'organisatrice. Par respect, par amitié, au nom de la solidarité entre filles, tout ça à la fois.

Le bruit caractéristique de la clochette qui tinte lui tira une grimace gênée. Dire que jusque là, ce son lui avait toujours arraché un sourire.

Pressée d'en finir au plus vite, mais de ne pas avoir l'air mal au point de s'en évanouir, Rose détendit les muscles de son visage et se dirigea vers son amie, debout près d'un rayon. Il faut avoir l'air naturel, na-tu-rel.

« Dis, Lou, ça va sûrement te paraître bizarre, mais... Si je te demandais de sortir avec moi, qu'est-ce que tu en dirais ? »

Elle n'aurait pas pu s'exprimer plus mal. Si elle sortait quelque chose comme ça à Done, il allait éclater de rire avant la fin de la phrase.

_______________
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » 190617051223628210

I am my own enemy:
 

ROSIE DOMINATRIX:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: Re: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitimeDim 31 Juil - 2:05

Robe bleue, robe verte, robe beige à pois blancs, robe... Hu. Depuis quand y'avait autant de robes, ici ?  Lèvres pincées, Lou tenta de se souvenir si elle n'avait pas eu un moment de blues, la veille, où tout les jeans auraient étrangement laissé la place à des trucs jugés plus mignons par sa personne. C'était soit ça, soit elle avait tout changé de place sans trop faire attention. Ou juste mal dormi, et maintenant elle ne reconnaissait plus rien. Tant de choix pour une impression stupide de deux secondes et demi ; que du bonheur.
Dubitative, elle se tourna pour sourire à Rose en la voyant entrer. Son attention ne se tourna vraiment vers elle, pour autant, que quand elle lui adressa la parole.

« Dis, Lou, ça va sûrement te paraître bizarre, mais... Si je te demandais de sortir avec moi, qu'est-ce que tu en dirais ? »

… Bizarre était définitivement une grave sous-estimation.
Figée sur place, Apricot froissa dans son poing la robe qu'elle inspectait encore deux secondes avant de questionner sa sexualité.

Pas que Rose la fasse questionner sa sexualité, ha – mais, la question, oui. C'était très différent. D'accord. Bien.

« … Je... Serais flattée ? Mais ah, eh, je penserais que tu te fiches de moi, donc. Haha. »

Un bref instant, l'idée de se taper le front contre le portant lui sembla parfaitement raisonnable. Rose n'était pas sérieuse – à l'évidence ? – et ça restait hypothétique ; elle devait juste. Vouloir ce renseignement. Pour quelque raison que ce soit. Ou bien elle testait son ouverture d'esprit de la manière la plus bizarre au monde, mais pourquoi pas.
Ça faisait plus blague méchante qu'autre chose, mais elle ne pensait pas que Rose le pense comme ça. La voir faire « haha c'était pour de faux !! la honte » lui aurait fait un tout petit peu bizarre, en plus de très mal au cœur.

« A peu près n'importe qui te dirais oui, je pense ? Si c'était. La question. Cachée. »

Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle disait mais ça devrait faire l'affaire.
Heureusement que Rose n'était pas un garçon, hein. Un type blond et gentil et beau et sympa et intelligent n'aurait pas eu le droit de lui poser la question sans mériter mille morts trois-quart.

take responsibility bitC H :
 

_______________
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Rose Madder


Holy Sword

Holy Sword

Rose Madder

Messages : 97
Date d'inscription : 30/11/2013
Localisation : Dans un joli pré.

« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: Re: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitimeLun 20 Aoû - 5:54

« … Je... Serais flattée ? Mais ah, eh, je penserais que tu te fiches de moi, donc. Haha. »

Haha. Ce n’était pas son genre, il était vrai, jamais elle n’aurait osé faire une chose pareille : concentrée à pouvoir en percer un trou entre les deux yeux d’Apricot, Rose se préoccupait surtout d’avoir l’air naturelle et de garder le sourire – ce qui ne marchait qu’à moitié, car elle sentait ses joues la faire souffrir. Pas assez convaincante, songea-t-elle en se décrispant au maximum. Le pari était passé, elle l’avait dit, elle n’avait plus qu’à… Pleurer, s’excuser, faire demi-tour et arrêter d’exister. Ne plus jamais poser un pied dans ce magasin, oublier sa belle amitié avec Apricot.

Mais quelle drama-queen, lui reprocha une petite voix dans un coin de sa tête, comme si une simple question pouvait réduire ta vie en poussière !
Elle n’osa pas s’attarder sur le fait que oui, une seule question pouvait ruiner une vie, même faite de pixels, de peur de s’évanouir pour de bon ou se filer plus d’anxiété qu’elle n’en avait déjà.

Même si, à ce stade, un surplus d’anxiété l’aurait envoyée à un écran de Game Over.

Raaah, arrête d’exagérer, se sermonna-t-elle en silence, à l’abri des quatre murs de son cerveau en bouilli.

« A peu près n'importe qui te dirais oui, je pense ? Si c'était. La question. Cachée. »

A cela, Rose ouvrit la bouche, la ferma, puis hocha bêtement la tête de gauche à droite.

« Non, c’est pas… »

C’est pas – quoi ? Elle se sentit immédiatement bien bête d’avoir pris la parole, car elle ne savait pas quoi ajouter à ses bégayements abrutis. Pour l’intelligence et le charisme, on repassera ; elle aurait eu besoin d’une main sur son épaule pour l’encourager et la sortir de ce pétrin.
Avec toute la force qu’elle put rassembler, Rose remit le calme dans son esprit et fouetta ses neurones pour les remettre au travail. Vaille que vaille, elle ajouta sur un ton un rien précipité, les joues encore rouges du compliment :

« C’est pas la question. Mais merci, je… Enfin, si je te le demandais, ce ne serait pas pour me moquer de toi. Ce serait cruel. »

Et immature, et pas du tout son genre – sans compter qu’elle aurait pu, s’il n’y avait pas eu Done. Lou était mignonne, et choisissait bien les vêtements : c’était une amie chère qu’elle n’aurait pas aimé perdre. Et à elle aussi, beaucoup de gens auraient sûrement dit oui.

_______________
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » 190617051223628210

I am my own enemy:
 

ROSIE DOMINATRIX:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: Re: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitimeJeu 4 Oct - 1:17

Que Rose ne se mette pas immédiatement à pouffer de rire ou à la regarder de travers la rassura un peu. On respire.
Elle n'avait plus quinze ans, mais elle n'en était pas si loin que ça non plus. Alors même si elle aimait à croire qu'elle aurait su gérer des blagues immatures un peu mieux qu'en hurlant, claquant les portes et s'enterrant sous ses couettes pendant dix jours, elle ne pourrait être sûre de rien avant d'y avoir été confronté. Or, tant qu'à faire, plutôt que de devoir remettre en question toutes ses certitudes sur sa personne, elle préférait encore qu'on ne se moque pas d'elle. Elle pensait avoir suffisamment bien choisi ses amis pour ça, mais là encore, on n'est jamais sûr de rien. Peut-être qu'en fait Rose était une gamine cruelle dans l'âme. Une peste. Un monstre tout mignon.
Troisième œil plissé, tous chakras ouverts, elle n'arriva même pas à imaginer. C'était juste ridicule ! Elle n'aurait jamais fait ça, point final. Elle n'y croyait pas.

Mains croisées devant elle, Apricot hocha la tête en souriant.

« Je te crois ! Pas de soucis, la rassura-t-elle, à deux doigts de lui donner une tape virile dans l'épaule pour sceller leur confiance mutuelle. Je sais que t'es pas cruelle. C'est juste que j'imagine mal quelqu'un arriver, et... Voilà. Va falloir que j'entraîne mon estime de moi si je veux trouver ça normal, haha. »

Elle ne pensait pas l'avoir dans les chaussettes, mais elle ne montait certainement pas tout en haut de l'échelle non plus. Il fallait dire qu'elle n'avait pas l'habitude de se faire courtiser ouvertement et sans signes avant-coureur. Voire de se faire draguer tout court. C'était arrivé, mais pas tant que ça — et à chaque fois, l'expérience lui paraissait un peu plus alien que la précédente.

« Enfin, maintenant au moins je sais que si tu reviens me le demander un jour, ce sera très très sérieux », plaisanta-t-elle en lui adressant un clin d’œil exagéré.

Pas qu'elle risque de le faire. Pas qu'elle ait envie qu'elle le fasse, non plus.
...Probablement.

_______________
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Rose Madder


Holy Sword

Holy Sword

Rose Madder

Messages : 97
Date d'inscription : 30/11/2013
Localisation : Dans un joli pré.

« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: Re: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitimeLun 17 Juin - 21:54

La réponse d’Apricot lui fit de la peine ; elle était gentille, et mignonne, il ne fallait pas douter de soi ! Rose doutait pour des raisons différentes, mais l’idée qu’on puisse ne pas se sentir assez bien pour quelqu’un la touchait au cœur et de manière très personnelle. Les moqueries, les méchancetés, elle avait lutté contre ça toute sa vie. Ses sourcils arqués surmontaient des yeux inquiets, rivés au visage de son amie. Elle s’en voulut immédiatement ; et si jamais elle avait empiré les choses en arrivant avec sa question débile, la bouche en cœur ?

Non, non, tu t’emportes. Tu exagères. Tout va bien. Pense à Bouddha.

« Enfin, maintenant au moins je sais que si tu reviens me le demander un jour, ce sera très très sérieux »

Le clin d’œil la fit rire, et même si elle plaisantait, Rose ne put s’empêcher de le lui renvoyer :

« Oh, ce serait sérieux, ne t’en fais pas. Tu es très bien, je pourrais me voir sortir avec toi. »

Est-ce qu’elle venait de faire un coming-out en pleine boutique ? Les joues soudain rouges, elle dû s’empêcher de s’incruster le front dans le comptoir. Booon, arriver et lui demander si elle accepterait de sortir avec elle le cas échéant n’était pas le truc le plus hétéro du monde – mais ça pouvait passer pour une plaisanterie. La conversation entière pouvait passer pour de la taquinerie. Respire, Rose, respire.
Elle enchaîna le moins naturellement du monde, trop pressée :

« Enfin, je ne veux pas que tu penses que tu n’es pas assez bien ! Je suis sûre qu’il y a beaucoup de monde qui adorerait sortir avec toi. »

Dont elle, apparemment. Elle ne savait pas trop où elle allait avec cette conversation, mais la pente semblait glissante et elle devait avoir l’air stupide. C’était le motivational speech le plus bizarre qu’elle ait donné de sa vie.
Et elle en avait donné, dans sa vie.

_______________
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » 190617051223628210

I am my own enemy:
 

ROSIE DOMINATRIX:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: Re: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitimeDim 21 Juil - 3:41

Apricot prit l'aveu comme un compliment — et parce qu'elle faisait assez confiance à Rose pour être honnête, la gêne ne mit pas longtemps à suivre. Elle avait l'habitude d'entendre ses amies lui dire qu'elle était "trooop belle" et "trooop gentille", mais il fallait bien appuyer sur l'exagération pour lui éviter la combustion spontanée.
Quand ça sortait comme ça, elle... ne savait pas gérer. Surtout qu'elle ne lui avait pas juste dit qu'elle était jolie, là — elle pouvait se voir sortir avec elle. Ce qui. Était un peu beaucoup pire, maintenant qu'elle y pensait.
Que Rose vire coquelicot en même temps qu'elle ne fit qu'empirer les choses. Peut-être qu'elles allaient imploser à l'unisson. Ça aurait été un peu gênant. Et sale. Surtout sale.
Heureusement pour le monde et pour la propreté de sa boutique, entendre son amie parler de tous les gens qui adoreraient sortir avec elle fit revirer son cerveau vers l'auto-dépréciation. Ça ne décolora pas ses joues, et son rire n'eut pas l'air moins idiot que si elle avait été en train de la draguer (ce qu'elle ne faisait pas, non), mais au moins l'intention était là.

Vu que Rose ne l'entendait pas, l'intention, ça n'aidait pas beaucoup. Mais il fallait bien qu'elle se rassure.

« Ah, euh — oui ? Non, répondit-elle, totalement perdue — elle n'était plus trop sûre de comment elle avait formulé. Je veux dire, je pense pas que ça fasse tant de monde que ça, quand même... »

Ou si c'était le cas, elle n'avait rien remarqué. Ils cachaient bien leur jeu.

« Je suis pas... » Elle fit un drôle de geste pour désigner Rose. « Aussi jolie que toi, ou... »

Elle s'arrêta net. Son subconscient s'était mis à lui envoyer des signaux paniqués en morse.
Je la drague pas, j'ai dit !

« Mais ça veut rien dire hein, je sais ! Enfin t'es vraiment plus jolie que moi donc un peu quand même, mais euhm — j'ai des qualités ! Oui. Toi aussi, d'ailleurs. Plein. Euhm. »

Eeeet elle s'enfonçait. Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle essayait de dire au juste, à part "heyyy jolie blonde t'aurais l'air encore plus jolie à mon bras" — ce qui était à peu près à l'opposé de ce qu'elle voulait lui dire à la base, mais soit. La panique. La panique homosexuelle. Elle était là.
Mortifiée, elle retint un sifflement de chaudière prête à imploser et se mit à inspecter ses doigts. Elle n'était même pas bi.

« ... T'aimes les filles ? »

Son subconscient hurla un peu plus fort. Tout le reste du système aussi.
Rhaaaaa, nooon. Pourquoi est-ce qu'elle n'avait pas pu lui demander si elle aimait les pizzas, hein ? Ça ne la regardait pas, ça ! Les pizzas, au moins, c'était un sujet neutre ! Sûr. Sans danger.

Mince. Maintenant elle avait faim, en plus. Super.

_______________
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Rose Madder


Holy Sword

Holy Sword

Rose Madder

Messages : 97
Date d'inscription : 30/11/2013
Localisation : Dans un joli pré.

« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: Re: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitimeLun 22 Juil - 23:04

Rose remâchait ses regrets comme un chewing-gum sans goût ; sous la langue, dans la joue, et elle avait mal à la mâchoire à force d’avoir serré les dents trop fort. Mais qu’est-ce que je raconte, se lamenta-t-elle en son for intérieur, c’était juste censé être un pari vite fait bien fait, et ensuite on parle un peu et je ressors eeeet… Elle figea ses lèvres sur un sourire de mannequin en plastique pour éviter de soupirer à tout va. Empirer toute les situations, les rendre dramatiquement awkward, c’était son boulot. Personne ne le faisait mieux qu’elle.
De tout ce qu’elle pouvait dire à Lou, il avait fallu qu’elle sorte le pire et s’emmêle les pinceaux.

Mon dieu, Rose, mon dieu.

« Ah, euh — oui ? Non. Je veux dire, je pense pas que ça fasse tant de monde que ça, quand même... »

Rose faillit protester mais la suite lui cloua les lèvres et elle se sentit rougir encore plus. C’était stupide, en plus, elle savait bien qu’elle était jolie – on le lui répétait depuis son enfance, et ce n’était pas un compliment ou deux qui la faisaient s’évanouir d’ordinaire. Elle avait l’habitude. Joli visage, jolis cheveux, jolis yeux, tout ça. A croire que Lou possédait un super pouvoir de séduction caché. Raaah, n’y pense plus, reste calme, tout va bien.
Elles avaient plein de qualités. Voilà. Elles étaient bourrées de qualités et elle allait se concentrer sur ça avant de fondre et passer dans le plancher comme une glace à 35 °. La situation était un peu bizarre (ma faute à moi), mais en repartant sur un sujet plus banal, elles pouvaient chasser le malaise et passer un bon moment.

En tant qu’amies, sans arrière-pensées.

« ... T'aimes les filles ? »

Ou pas.
Rose tira la tête du secret découvert bien que ça n’en soit pas un. Elle ne le cachait pas, n’en faisait pas étalage non plus mais les gens faisaient rarement étalage de ça et…
Est-ce qu’ils le faisaient ? Est-ce qu’il était de bon ton de se promener avec un drapeau tricolore, ou de réserver ça aux occasions spéciales ? Le stress la faisait remettre en question ses acquis et elle détestait ça.

Beverly tenta en vain de reconnecter entre eux les neurones qui dansaient allègrement la samba. Ce ne fut pas une mince affaire, mais elle parvint à articuler au bout du compte :

« Oui, euh… Je ne fais pas vraiment de différence à ce niveau. (aussi loin qu’elle s’en souvenait, ça avait toujours été le cas) J’espère que... ça ne te dérange pas. »

L’inquiétude la prit au cœur. On ne connaissait jamais vraiment ses amis – et le rejet était toujours plus douloureux qu’un coup de poing.
Elle en savait quelque chose.

_______________
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » 190617051223628210

I am my own enemy:
 

ROSIE DOMINATRIX:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: Re: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitimeJeu 29 Aoû - 19:32

La tête de Rose faillit faire faire la grimace à Lou — la faute à sa fichue peur chronique d'avoir dit une bêtise. Surtout que c'en était une, pour le coup. Ça crevait les yeux qu'elle n'avait pas envie d'en parler et elle, elle faisait quoi ? Ben elle en parlait. Bien sûr. Que faire d'autre dans pareille situation, hein, elle se le demandait. Ça n'aurait pas été aussi drôle si elle n'avait pas tout empiré. Il fallait bien tester ses capacités d'adaptation.
Pas très fortiches, pour le coup. La pauvre Rose avait l'air de nager dans de la mélasse.
Au moins elles étaient deux à galérer, oui ? C'était mieux. Non ?

Pas sûr, franchement. Pas une pour rattraper l'autre.

« Oui, euh… Je ne fais pas vraiment de différence à ce niveau. J’espère que... ça ne te dérange pas. »

Ouf. Okay. Elle n'avait pas détourné le sujet, ou, elle ne savait pas trop fait quoi d'autre au juste — essayé de sortir discrètement, par exemple. Elles étaient encore là, honnêtes et amies et super tolérantes et tout allait très bien se passer. Pas de soucis. Elles géraient la situation comme des championnes.
Un mot sur deux, mais quand même. C'était mieux que rien.
De peur de l'inquiéter, Apricot agita aussitôt ses mains devant elle.

« Non non ! Pas du tout. Ça m'est égal. Mon cousin est bi, d’ailleurs ! Donc. »

... Pour autant qu'elle sache, en tout cas. Elle ne se rappelait pas l'avoir vu avec une fille, mais il lui semblait bien l'avoir entendu dire quelque chose comme ça. Bi, pas gay. Ça remontait à loin, pour le coup — il n'avait vu personne depuis... bref, depuis — mais elle avait confiance en sa mémoire.
De toute façon, personne ne pouvait vérifier. Problème réglé.

« ...Comment tu as su, du coup ? Enfin — te sens pas obligée de répondre, hein, c'est juste. Ça m'intrigue ? »

Mine de rien, gênant ou pas, la question l'intéressait. Il y avait plein de gens de tous les côtés du spectre LGBT, ici (ou qui avaient drôlement l'air d'en faire partie, en tout cas), mais elle n'avait jamais eu l'occasion de profiter plus que ça de leur grand savoir sur toutes ces choses-là.
Est-ce que trouver Rose mignonne la rendait bi ? Non parce qu'elle s'était déjà posé la question, mais au final... Pas de réponse.

Et non elle ne la draguait toujours pas. Tout allait très bien.

_______________
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Rose Madder


Holy Sword

Holy Sword

Rose Madder

Messages : 97
Date d'inscription : 30/11/2013
Localisation : Dans un joli pré.

« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: Re: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitimeVen 30 Aoû - 4:25

Rose soupira intérieurement, soulagée, et remercia le cousin bi de ne pas lui faire perdre une amie – mine de rien, les gens le prenaient mieux quand ils étaient familiers avec la chose. Certains le prenaient encore plus mal, mais elle n’aimait pas s’attarder sur eux.
Elle préférait toujours croire que l’ignorance poussait à la haine, et pas autre chose.

« ...Comment tu as su, du coup ? Enfin — te sens pas obligée de répondre, hein, c'est juste. Ça m'intrigue ? »

La jeune femme tiqua sans raison, croisa ses mains devant sa jupe et les tortura pour se passer les nerfs. Pas secret, je m’en fiche, elle s’en fiche aussi, mais ça ne l’empêchait pas de paniquer à l’idée d’en parler. D’où ça pouvait venir, au juste ? Sans doute du même endroit que l’angoisse de devoir parler d’elle tout court. Sa vie n’était plus un chantier depuis longtemps, mais devoir mentir laissait des séquelles. Tout n’était pas parti.

Alors, alors…

« Je ne sais pas, honnêtement, répondit-elle avec un petit rire qui, elle l’espéra, lui donnait l’air nonchalant et pas aux rives de la mort, j’ai toujours… ressenti la même chose pour les filles et les garçons ? Ça n’a pas été vraiment clair avant mon adolescence, mais… »

Elle n’y avait jamais songé ; ne s’en était pas rendue compte avant d’être sortie avec un garçon, avoir rompu, et s’être dit qu’une fille ferait tout aussi bien l’affaire. N’en avait pas été sûre avant que Bethany l’embrasse, et avant…
Contrairement à certains, elle n’avait jamais été une enfant très portée sur l’amour, les bisous et les câlins.

On se demande pourquoi.

« Ça me fait réfléchir, maintenant que j’y pense, fit-elle en fixant intensément une robe à motifs floraux sur le rayonnage, certains amis le savaient depuis leur enfance, d’autres l’ont su très tard… ça doit dépendre de l’intérêt que tu portes à la chose. Aux relations amoureuses, tout ça. »

A ce que tu veux bien voir et savoir, aussi. Elle ajouta, puisque le souvenir venait de lui éclater sous le front comme une bulle de savon :

« Je crois que Noise l’est aussi. »

Elle n’aurait pas pu en jurer (n’aurait jamais été lui demander, elle n’aimait pas lui parler) mais il lui semblait l’avoir vu avec les deux. Les plus discrets passaient sous le radar, forcément, mais ceux qui aimaient sortir…

Rose se fit la remarque qu’elle allait maintenant fixer tout le monde en se posant des questions sur leur potentielle bisexualité. Bien joué.

_______________
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » 190617051223628210

I am my own enemy:
 

ROSIE DOMINATRIX:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: Re: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitimeJeu 26 Sep - 18:08

Mmmh. Lou fit la moue, bras croisés, plongée dans d'intenses réflexions existentielles. Elle pouvait comprendre que ça lui semble trop naturel pour même avoir eu à se poser la question ; ça faisait sens. Elle ne s'était jamais demandé si elle aimait les garçons, elle, après tout. Ça paraissait juste logique ? Normal. Un fait comme un autre, et puis voilà.
"Les garçons sont mignons", elle l'avait pensé dès l'âge biblique de huit ou neuf ans. Leur emprunter des gommes et des stylos était toute une affaire, attention. On ne plaisante pas avec les coups de foudre de petite fille.
Sauf que ça ne l'aidait pas du tout, vu qu'elle n'avait jamais pensé à se demander si une demoiselle lui aurait fait le même effet. Fichue hétéro-normalisation casse-pieds. Comment elle était censée savoir, maintenant ? En allant embrasser des filles ? Comme, euh. Ro —
Okay, non. Nooon. Elle fit revirer ses pensées de bord d'un grand coup de barre, les joues chaudes comme un très joli soleil d'été coupable. Noooon.

« Ça doit dépendre de l’intérêt que tu portes à la chose. Aux relations amoureuses, tout ça. »

Oh mon dieu elle avait pensé à embrasser Rose. Rose. Elle hocha la tête, très heureuse de voir que si elle regardait à l'autre bout du monde son amie faisait pareil dans l'autre sens, et pensa tellement fort à se désintégrer dans l'atmosphère qu'elle réussit à faire changer son jean de couleurs trois fois. De bleu foncé, il finit sur du rose. Elle ne s'en rendit même pas compte.

« Je crois que Noise l’est aussi.

-Ah ? »

L'information fit revirer son cerveau dans un magnifique 180° de patineur professionnel. Aucune idée de ce que venait faire Noise dans l'histoire, mais elle était prête à s'accrocher à toute information qui n'implique pas d'embrasser Rose.
Et elle allait arrêter de penser à ça nom de —

« En fait,  ça m'étonnerait pas, embraya-t-elle désespérément, sourcils froncés par la conviction intime et très importante de cette révélation. Peut-être que Jig aussi. Peut-être qu'Electro aussi ? Peut-être queeee... »

Elle ne chercha même pas à passer en revue les gens les plus probables. A ce stade, elle sortait ce qui lui passait par la tête.

« Que euh, Done aussi. Tu crois que Done est bi ? Ou gay. Mmmh. »

Grande question qui méritait d'être posée.
Pas que le côté agriculteur fasse très gay, mais bon. Ils étaient dans un jeu et lui, il avait tout sauf une tête de Michel, 56 ans, célibataire et prêt à tout pour trouver l'amour. Tout était possible.

_______________
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » Empty
MessageSujet: Re: « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »   « T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. » I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
« T'es cap, pas cap, pour aller défier Zorro sous sa cape. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» problème pour aller sur mon forum
» Pour aller à mon panneau d'administration
» Comment ajouter un bouton "Radio" pour aller sur le player
» Agrandir "la date et le lien pour aller au nouveau message dans une catégorie"
» Pour aller directement à la dernière page d'un sujet.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: Le quartier malfamé-