AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 « Alcohol, my permanent accessory. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeDim 17 Jan - 0:06

Electro pensa à refaire le coup de « POLICE PAS UN GESTE » une fois plantée devant la porte d'entrée de la boutique. Elle se prit trois bonnes minutes de réflexion, oubliant presque qu'elle tenait encore la main de Jig entre ses griffes acérées peintes de noir ; quand il ne pipait mot, il avait presque l'air sage et convenable. Presque intelligent, tout comme la demoiselle qui menaçait de faire tomber ses sourcils dans ses yeux à force de les froncer. Finalement, elle opta pour la formule la plus soft et la plus civilisée, songeant que la dernière fois, la crise cardiaque avait été évitée de peu. Surtout que vu la raison pour laquelle ils venaient, hein...

M'enfin, fallait dire que c'était une question de vie ou de mort. Inspirant à fond, Electro ouvrit la porte avec la délicatesse d'un bulldozer sur piles et fit claquer ses talons hauts contre le carrelage. Apricot était au comptoir, comme souvent, et c'est dans cette direction qu'elle partit en ligne droite, abattant son poing libre sur le meuble.
Niveau discrétion, on faisait mieux. Elle allait vraiment la lui filer, un jour, cette fameuse crise cardiaque.

« OKAY ON A UNE QUESTION CAPITALE. (elle se pointa du doigt pour mettre un peu plus d'emphase dans ses prochains mots) Si je te demandais de sortir avec moi, tu dirais oui ou non ? »

Elle ça ne l'aurait pas dérangée, mais là n'était pas la question ; sa femme se tapait bien son bro de cœur, lequel vivait avec elle et Jig dans un presque ménage à trois on ne pouvait plus sain et chaste. Leur vie amoureuse et sexuelle n'avait pas de barrières, vive la liberté !

La jeune femme fixait toujours Lou de ses yeux foncés, guettant la réponse comme le pigeon la miette de pain tombée à terre.

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeDim 31 Juil - 0:29

Bon Dieu de –
Doigts crispés sur le comptoir et les nerfs en vrac, Lou recula juste avant que son amie ne détruise son pauvre meuble. Enfin pas exactement détruire, mais ça lui fit cet effet-là.
Pour de vrai. Sérieusement. Elle allait devoir installer une allée de clochette devant le magasin. Une. Haie d'honneur de clochettes et de carillons. Histoire de la prévenir lorsqu'un tank arrivait en courant ou en hurlant ou les deux avant que son petit cœur n'ait eu le temps d’anticiper la chose.
C'est à dire beaucoup. Beaucoup. Beaucoup trop souvent.
A force, elle ne savait plus trop si Electro : réponse A, aimait les entrées remarquées ; réponse B, adorait lui faire peur ; ou réponse C, était juste beaucoup trop motivée pour le bien des autres, et ce en toutes circonstances.
Un peu de tout ça, à priori.

En tout cas bravo, elle fut conquise et attentive à cent pour cent dès les premiers mots.

« Si je te demandais de sortir avec moi, tu dirais oui ou non ? »

Les yeux ronds, elle jeta un coup d’œil perdu à Jig. Ce qui n'était définitivement pas le meilleur réflexe, parce qu'elle ne l'imaginait pas lui venir en aide, là, tout de suite.
Rassurée malgré tout que la question soit à peu près triviale, à défaut d'être normale, elle tapota doucement des doigts sur le comptoir.

« Je... Ça dépend ? Je te demanderais si tu te moques de moi, d'abord... Sûrement, répondit-elle en toute honnêteté ; Electro lui avait toujours donné l'impression de prendre ce genre de concepts à la légère. Après, si tu étais sérieuse... »

Nouvelle moue gênée. Elle n'avait aucune idée de ce qu'on attendait d'elle, là. A part un oui ou un non, ha – elle pouvait peut-être quand même faire ça. Une réponse ne coûtait rien. Hypothèses abstraites et tout ça. « Si je t'avais demandé », c'était suffisamment loin pour ne pas faire peur.
Nouveau coup d’œil au complice. Qu'on la fixe n'aidait pas la réflexion.

« Je sais pas. Peut-être... ? Je sais vraiment pas, désolée, répéta-t-elle en tournant la tête de gauche à droite. Je dirais pas non d'office, mais de là à dire oui... »

...Attendez. Elle avait quel âge, déjà ? Est-ce qu'elle le lui avait seulement déjà donné. Combien de risques elle aurait eu d'aller en prison pour son « peut-être », là. C'était important.
Maintenant en proie à de graves tourments, elle plissa les yeux.

« Mais pourquoi ? Tu veux te faire hypothétiquement jeter ? »

wheres my threesome at ?? :
 

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeJeu 25 Aoû - 16:21

Se laisser traîner avait parfois des points positifs. Tout ce qu’il avait à faire (et encore) était de mettre un pied devant l’autre pour ne pas se casser la gueule. Sinon, c’était son guide à la poigne d’enfer qui faisait le reste du boulot façon voiture téléguidée. C’était cool. Tranquille. Jig se serait même accordé une petite sieste, mais il se contenta de fermer l’œil jusqu’à ce qu’ils arrivent à bon port.
Pourquoi, déjà ? Manger ?


« OKAY ON A UNE QUESTION CAPITALE. Si je te demandais de sortir avec moi, tu dirais oui ou non ? »

Ah, non. Mais, oui ! Ça lui revenait.
Regardant Apricot Tea après avoir agité sa main libre nonchalamment, équivalant d’un bon « G’day, mate » de ceux qui n’ont pas le temps de placer un mot, il attendit comme son amie la réponse fatidique. Qui. Prit son temps, elle aussi.
Thing trépignait comme un roseau, ce qui contrebalançait avec son air complètement blasé et limite endormi. Et on se balance dans le fond, on se balaaaaance … comme l’esprit de la petite vendeuse. Boooorinnng.
A vrai dire, de toute la tirade d’Apricot, il n’avait dû enregistrer que le premier « non ».


« Mate, c’est quoi le problème ? Electro n’est pas assez cool ? »

Lâcha-il finalement après s’être remis bien droit, frappant machinalement l'épaule de sa colocataire avec la paume de sa main. Peut-être pour la soutenir face à son râteau.

_______________

« Alcohol, my permanent accessory. » Jig_1110

« Alcohol, my permanent accessory. » 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84« Alcohol, my permanent accessory. » 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeVen 4 Aoû - 1:38

Electro hocha d’abord la tête de gauche à droite pour montrer à la jeune femme qu’elle était sérieuse – puis de haut en bas pour confirmer la chose. C’était d’une importance capitale. Majeure. Elle DEVAIT savoir si ses cheveux roses étaient au goût d’Apricot et dans le cas contraire, ce que la pauvrette avait contre le rose. Parce que le rose c’était très classe. Puisque personne n’osait en porter, en mettre sur ses propres cheveux tenait d’un acte de rébellion et de classe immense. Elle aurait aimé que sa proie du jour s’en rende compte.

Electro savait bien qu’une femme aimait se reposer à l’ombre rassurante des muscles virils d’un homme – un biker, ou un joueur de basket, quelque chose comme ça. Comme elle n’en avait pas assez pour servir d’ombrelle à Apricot, elle devait tout miser sur ses cheveux.

Mais elle s’égarait un peu. Elle avait dit quoi, là ? Oh mince.

« Mais pourquoi ? Tu veux te faire hypothétiquement jeter ? »

Miss « je n’écoute même pas quand on me met ledit râteau hypothétique » ouvrit la bouche pour sortir quelque chose d’intelligent, mais Jig la devança. Après lui avoir mis un coup dans l’épaule pour le remercier d’être un super bro, Electro posa les deux mains sur le comptoir avec les mêmes sourcils froncés qu’à son arrivée.

« Je veux hypothétiquement pécho, la corrigea-t-elle on ne peut plus sérieusement (toujours voir le verre à moitié plein), mais ouais. Comme Jig le dit, je suis méga cool. Tu devrais m’épouser tout de suite. D’ailleurs. »

Elle prit son ami le lagon par le bras et le poussa presque sur le comptoir.

« Si tu devais choisir entre moi et Jig, tu choisirais qui ? »

Un peu de saine compétition n’avait jamais fait de mal à personne – de son souvenir, ce qui excluait les quelques soirées arrosées où elle avait laissé une partie de sa mémoire.
Mais comme elle était sobre, elle ne risquait pas d’oublier. Tout allait bien.

Puis franchement, Jig aussi faisait du super boyfriend material.

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeDim 17 Déc - 17:27

Lou, l'air on ne peut plus concentrée, chercha vainement comment expliquer à Thingumajig le nombre de "problèmes" qui pouvaient se poser à son acceptation en dehors du fait qu'Electroweak était supposément cool.
D'un autre côté, elle n'aurait pas non plus su comment lui faire comprendre que boire trop et trop souvent n'était pas plus cool que hurler dans tout les sens ; ils ne devaient pas avoir le même avis sur la question. Ni sur ça, ni sur les vêtements, ni sur les cheveux fluos. Et puis Jig étant comme il était, tant qu'à faire, espérer se brancher sur la même longueur d'onde que lui semblait un peu...
Compromis, disons.

Yeux rivés sur les mains qui venaient de revenir violenter le comptoir, elle lança à son amie un sourire un peu gêné. Elle ne manquait pas de confiance en elle, hein ; on ne pouvait pas lui enlever ça. Mais Lou avait beau apprécier qu'on sache claquer ses poings contre la table et la demander en mariage avec toute l'énergie du monde, elle euhm —

« Si tu devais choisir entre moi et Jig, tu choisirais qui ? »

... Eh ?
Réponse coincée dans la gorge, elle haussa des sourcils désespérés en direction de Jig dans l'espoir qu'il puisse se sortir de cette situation tout seul (et l'en extirper par la même occasion). Inutile de compter sur Electro pour changer d'avis ou oublier sa question.
Après une brève tentative pour faire le vide dans sa tête, elle la secoua de gauche à droite.

« Jig est un garçon, donc... laissa-t-elle traîner, indécise, en lui coulant un regard en coin. Spontanément, je penserais à lui avant de penser à toi. Mais au-delà de ça, c'eeest plus compliqué ? »

Elle n'avait honnêtement jamais pensé à aucun d'eux de cette façon, donc. Oui.
Enfin, jusque-là. Maintenant elle allait y penser, bien sûr. Merci fuschia merci lagon.

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeSam 8 Sep - 18:12

Jig se laissa traiter comme un sac à patate, habitué qu'il était à la poigne de son amie qui l'avait poussé sur le présentoir. Comme elle ne l'avait pas fait mal non plus, il n'avait pas de raison de protester encore.
Ah, c'était à lui maintenant ? Elle avait même pas dit non encore, Apricot. Ou bien Electro voulait partager ? Ils n'avaient jamais fait ça encore, tous les deux, mais pourquoi pas.

L'avis ne fut malheureusement pas partagé par la vendeuse de vêtements qui recommença à dire des trucs sans grand sens pour l'australien. A peine eut-elle finit sa phrase qu'il lâcha un banal :

« Pourquoi ? »

Le même, bien stupide, que les enfants posent quand ils n'ont rien compris. Et qui se serait vu répété quoi qu'aurait dit Apricot, de toute façon. Alors, n'attendant pas de réponse, Jig prit les devants et attrapa la jeune femme par les bras :

« Allez, on sort ensemble. »

Vainement, il tenta de la tirer comme pour la porter par-dessus le comptoir. Voyant étrangement vite qu'il n'y arriverait pas comme ça, le garçon commença alors à grimper le meuble pour la rejoindre de l'autre côté.
Faire le tour n'était pas une option.

_______________

« Alcohol, my permanent accessory. » Jig_1110

« Alcohol, my permanent accessory. » 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84« Alcohol, my permanent accessory. » 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeSam 19 Jan - 4:04

Electro aurait aimé dire à Apricot qu’elle était super hétéronormative, mais elle la comprenait. Un mec, ça a des muscles, ça peut défendre sa copine – et elle, à part envoyer ses cheveux dans la tronche de l’agresseur, elle ne pouvait pas faire grand-chose. Tout miser sur les cheveux, pensa-t-elle encore une fois, un air passionné totalement hors de propos peint sur la figure.

Bon, y’avait plus musclé que Jig, mais il devait faire l’affaire. Il allait falloir qu’elle teste ça un jour, quand même, histoire de ; elle l’emmènerait se promener dans les coupe-gorges de Crimson District pour qu’il puisse s’y défouler un coup. Electro se dévouait pour jouer le rôle de la cruche en détresse, elle mettrait même des dentelles pour l’occasion. La jeune fille relégua cette promenade de santé dans un coin de sa tête, et raccrocha assez vite la réalité pour voir Jig prendre les choses en mains – dans le sens propre du terme.

Ooookay. Wow. Il y allait pas de main morte ! Inspirée par sa force virile et la manière très simple dont il envisageait les choses, Electro décida de l’imiter. Elle se hissa à la force de ses bras de crevette sur le comptoir, et glissa avec un peu trop d’enthousiasme de l’autre côté. Autant dire qu’elle s’y cassa joliment la figure, heureusement sans y laisser ses dents. Apricot n’allait sûrement pas trop apprécier cette invasion soudaine et barbare de sa petite bulle, mais ils avaient un destin à accomplir. Elle devait gagner, pour la gloire, pour l’honneur, pour les femmes et le METAL.
Ce dernier méritait ses lettres capitales, c’était un art noble.

La jeune fille patina pour se relever, mais bomba son torse très peu couvert une fois la chose faite. Il importait de montrer à la cible qu’elle était solide comme un homme.

« Okay, mais je vais t’expliquer un truc important, fit-elle en lui mettant presque son doigt dans les yeux, tu sors avec Jig, t’as les muscles (discutable). Mais si tu sors avec moi… »

Elle tenta de rejeter ses mèches trop longues par-dessus son épaule, mais ne parvint qu’à y mettre un peu plus de désordre.

« T’as les cheveux ! Et la sexyness (tout aussi discutable que les muscles du second prétendant). Si tu as trop froid la nuit, tu peux t’envelopper dedans, ça te fera une super couette. »

Electro ne pensa pas, même un quart de seconde, au fait que les gens normaux mettaient un pyjama plus épais quand ils avaient froid. Comme elle dormait à poil ou en sous-vêtements, elle devait trouver une alternative au plaid tombé par terre durant la nuit et à sa flemme de se lever pour le récupérer.

Franchement, si là elle n’était pas convaincue…

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeSam 2 Fév - 17:32

Pourquoi ? Apricot ouvrit la bouche sur un silence perplexe. Pourquoi quoi, d'abord ? Pourquoi c'était compliqué ? Pourquoi les garçons d'abord ? Ça lui paraissait plutôt simple. Elle n'avait jamais été qu'avec des hommes et les femmes ne l'avaient jamais intéressée, jusque-là, alors évidemment que —

« Euhm ? »

Par réflexe, elle voulut libérer ses bras aussitôt qu'on les lui saisit. Elle n'aimait pas trop ça, qu'on la touche sans raison ni lui demander son avis ; Jig avait à moitié de la chance qu'elle l'aime bien et ne soit pas trop sur les nerfs, parce que sinon il aurait risqué d'en être quitte pour des griffures ou des tympans percés. Elle ne plaisantait pas avec sa sécurité.
Comme il la tira vers l'avant, elle fronça les sourcils et tira dans l'autre sens. Heureusement pour leur tango raté, le garçon ne mit pas longtemps à décider de changer de tactique.
Trop dubitative pour réussir à s'inquiéter, Lou recula et laissa la place aux criminels en herbe de la rejoindre sans lui rentrer dedans.
... Ce qui n'empêcha pas Electro de se casser la figure. Bien sûr. Pourquoi est-ce qu'elle s'étonnait encore de quoi que ce soit.
L'adolescence, soupira-t-elle intérieurement, mains nouées devant sa jupe. Quand ils avaient quelque chose en tête, hein.

La (presque) agression de son amie la fit reculer d'un petit pas supplémentaire, juste pour éviter qu'un faux mouvement ne la rende borgne. Pas qu'elle ait quelque chose contre le look pirate, songea-t-elle en accordant un coup d’œil à Jig, mais quand même. Ça ne lui disait trop rien, de perdre sa perception de la profondeur. Entre autres.
Attentive malgré tout aux très bons arguments qu'on lui proposait, elle dut faire de son mieux pour empêcher ses lèvres de trop s'étirer. C'était très sérieux, tout ça — elle n'aurait pas voulu qu'Electro pense qu'elle se moquait d'elle. Même si c'était un peu le cas. Juste un tout petit peu.
S'imaginer s'enrouler dans les cheveux de son amie la fit rire pour de bon.
Main contre la bouche, à moiti désolée seulement, elle toussa pour essayer de faire passer son début de fou rire.

« J'imagine très bien, répondit-elle entre ses dents, faisant de son mieux pour arrêter d'imaginer, justement. Mais euh, comment dire — je sors pas avec les gens pour leurs muscles ou leurs cheveux, en général. Ni la... Sexyness ? »

Plus discutable, déjà. Mais bon ; elle pensait à la personnalité avant tout. Ça et sa relation à l'autre. Tant qu'ils s'entendaient et qu'elle l'aimait bien, ça lui allait.

« Mais je suis sûre que ce sont des supers arguments, hein ! Et du coup c'est encore plus difficile de vous départager, poursuivit-elle, terriblement désolée de devoir le leur apprendre. Vous avez tous les deux de jolis cheveux et de... super muscles. Super impressionnants. »

Et super insistants.
Heureusement que c'était une blague, tout ça, parce que sinon elle n'aurait plus su où donner de la tête. De vrais chihuahuas.

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeSam 15 Juin - 18:44

Jig alla machinalement pour aider sa potine aux cheveux roses, mais celle-ci n'en eut pas besoin. Il ne s'était pas inquiété en soi, les chutes ça lui connaissait bien à Electro. Y'avait qu'à vois ses collants et ses vêtements tous déchirés.
Son attention passa ainsi de la rose à la brune au rythme de leur prise de parole. Il avait cru comprendre qu'on parlait de muscles et de sexyness, mais n'était pas assez dans la discussion pour capter qu'il était le sujet d'une des deux caractéristiques. Ils étaient là pour une seule chose, et c'était sortir ensemble.
Il n'argumentera d'ailleurs pas sur l'idée que les cheveux d'Electro soient confortables la nuit. Il était même d'accord, pour avoir testé. Après tout entre mates, partager un lit était monnaie courante quand elle venait crashé chez lui après une soirée arrosée ou inversement. Ce qu'il ne cautionnait pas, c'était son pyjama ou plutôt son manque de pyjama. Rien que de la voir lui donnait des frissons glacés.
Du coup, Jig ne comprit pas pourquoi Apricot se mit à rire. Mais ça, pourquoi les gens riaient lui échappait toujours. Du coup, il préférait ne pas se poser plus de questions et aller de l'avant.

« Ah, cool, mate. On fait quoi, alors ? On va surfer d'abord ? »

Elle venait de confirmer qu'elle voulait sortir avec eux. Et quoi de mieux que de surfer pour commencer un rendez-vous romantique. Après il se préparait mentalement à être ouvert à d'autres propositions.

_______________

« Alcohol, my permanent accessory. » Jig_1110

« Alcohol, my permanent accessory. » 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84« Alcohol, my permanent accessory. » 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeLun 17 Juin - 22:01

Femme qui rit à moitié dans ton lit ; Electro prit l’éclat d’Apricot pour ce qu’il était, à savoir un signe sûr qu’elle était en train de tomber sous son charme. Franchement, après de tels arguments, elle ne voyait pas les choses se passer autrement. Elles allaient repartir bras dessus, bras dessous, et…
Eeeet… et faire un ménage à trois avec Jig. Ou quatre, en comptant Noise. Cinq, avec Killy.

Ouais, ça commençait à faire beaucoup.

« J'imagine très bien. Mais euh, comment dire — je sors pas avec les gens pour leurs muscles ou leurs cheveux, en général. Ni la... Sexyness ? »

Raphaella fronça les sourcils, plissa les yeux, et chercha à percer un trou dans le crâne de Lou pour voir ce qui s’y passait. Ni les muscles, ni les cheveux, ni la sexyness ?  C’était quoi, ses critères, si elle se fichait des trucs les plus importants ? Merde, songea-t-elle soudain, la peur au ventre, elle les préfère intelligents. Ni elle ni Thing n’étaient intelligents. Ils allaient perdre. Ils étaient foutus. Sautons du navire.

« Mais je suis sûre que ce sont des supers arguments, hein ! Et du coup c'est encore plus difficile de vous départager. Vous avez tous les deux de jolis cheveux et de... super muscles. Super impressionnants. »

Elle leva les bras pour exhiber ses biceps anorexiques, histoire de marquer un point – même sans le corps de Schwarzenegger, elle faisait toujours des ravages. C’était les cheveux. Son atout charme. Elle ne se lassait pas de le répéter. A défaut d’en avoir dans le crâne, elle en avait sur le crâne.
Tout n’était peut-être pas perdu ; Thing, en tout cas, semblait trouver que la partie était même gagnée.
La mention du surf la fit s’insurger immédiatement, et pas en silence.

« Ah non ! C’est pas juste si on va surfer, toi t’es super doué et moi je crains ! »

Elle ne savait même pas s’il y avait un endroit où surfer, à Euphemia. Ça ressemblait à un truc que tout bon jeu vidéo se devait d’avoir, maiiiiiis…
Tant qu’elle l’avait pas vu de ses propres yeux, ça n’existait pas.

« Moi je propose un concours de pizzas ! Enfin, les manger, pas les faire, hein. »

Elle les mangeait mieux qu’elle les faisait – en fait, elle n’avait aucune idée de comment faire une pizza. Elle possédait en revanche un savoir ancestral et secret sur la façon dont avaler une part le plus vite possible. Ça marchait aussi sur les saucisses de Francfort.

Là, elle pourrait briller et remporter le cœur de Lou.

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeLun 22 Juil - 20:04

Sourire aux lèvres, Lou tapota des talons par terre. Leur motivation était tellement motivante qu'elle commençait à la motiver, elle aussi. Du jamais-vu. Bon, heureusement qu'elle était de bonne humeur, quand même — Electro et Jig auraient eu vite fait de lui donner la pire des migraines, sinon. Ils parlaient trop. Trop vite. Trop tout le temps. Trop tout.
Comme eux, en même temps. Trop de cheveux, trop d'énergie, trop de conneries, trop d'eyeliner et trop de mauvaises idées.
Ahhh, l'adolescence. Quelle belle époque.

Imaginer Electroweak sur une planche de surf aurait eu de quoi terroriser le plus efficace des maîtres-nageurs (surtout parce qu'on n'était jamais trop sûre qu'elle soit sobre, en fait). Lou n'était pas maitre-nageuse, mais elle n'en fut pas moins terrorisée. Elle n'osait pas compter sur Jig pour la sauver si elle partait se noyer derrière les bouées rouges. Ses réflexes n'étaient pas exactement légendaires.
Heureusement, Lou n'eut même pas besoin de protester qu'il n'y avait pas de mer, ici — puisqu'apparemment, le combat pour ses faveurs devait être juste et équitable et que le surf, eh bien, ça ne l'était pas.
Imaginer la team fluo s’étouffer sur des pizzas n'était pas beaucoup plus rassurant, mais un peu quand même. Elle prenait toute amélioration. Difficile de faire pire qu'une noyade.

Enfin. Si. Ils auraient pu proposer d'aller brûler un immeuble et de marquer "Lou jtm" avec les flammes.

Ne jamais les sous-estimer.

« Ah mais non, les faire c'est plus drôle ! répondit-elle, main sur la hanche, son meilleur air de maitresse d'école au visage. Ou alors on fait des pizzas, et ensuite on les mange. Et si je gagne je m'épouse moi-même. »

Telle Mérida. Parce qu'elle était le meilleur de ses prétendants et n'avait besoin de personne. Clairement.

« Sauf si vous avez trop peur de rater, bien sûr. Je comprendrais. C'est vrai que les cheveux et les muscles c'est pas très utile, pour faire de la pizza. »

Du moins elle l'espérait très fort. Parce que si Electro trempait ses cheveux dans la sauce tomate et faisait le meilleur headbang de l'histoire pour l'appliquer sur la pâte, elle jurait de ne plus jamais les suivre où que ce soit.
Et ça valait aussi pour les muscles, hein. Si Thing jetait la pâte à pizza contre le mur pour qu'elle soit bien ferme, elle... Mourait. Voilà.

... C'était peut-être pas une bonne idée, tout compte fait.

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeLun 29 Juil - 15:03

L'idée qu'ils aillent faire du surf n'eut pas le temps de s'installer et germer que les cris hystériques d'Electro la balaya d'un coup. Jig n'eut donc pas le temps de se retrouver déçu, mais il fit au moins la grimace pour signifier son mécontentement le temps d'un instant. Pour l'australien, c'était impensable qu'il ne soit pas possible de surfer dans le coin. Comment un monde sans surf pouvait exister, hein ? Heureusement, il ne ferait pas face à cette problématique de sitôt.
Ils allaient donc manger des pizzas ? Ouais, pourquoi pas. Sur le coup il n'y voyait pas de soucis. Manger n'était jamais un soucis, sauf bien sûr quand ça n'impliquait pas des trucs bons. A priori, les pizzas étaient une valeur sûre. L'ajout de la contrainte de les faire eux-même ne le fit pas peur non plus. Encore fallait-il qu'il envisage la scène et il en était tout simplement incapable. Bien sûr, le garçon n'aurait jamais trouver d'intérêt à la chose de lui-même et c'était l'énergie de ses deux camarades qui l'inspiraient bien plus qu'autre chose. Après tout, avait-il seulement déjà fait une pizza de sa vie ? Sur le coup, ça ne lui semblait pas important comme détail. Le goût de la compétition n'avait aussi rien à voir car, si on lui demandait, il ne saurait certainement plus dire pourquoi ils font tout ça. Juste qu'il était là. Et satisfait de cette condition.

« Ok, mais tu peux pas t'épouser toi-même !? Ça se fait pas ! »

C'était important à souligner, avec en plus un doigt accusateur dans la direction de la brune.

_______________

« Alcohol, my permanent accessory. » Jig_1110

« Alcohol, my permanent accessory. » 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84« Alcohol, my permanent accessory. » 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeSam 3 Aoû - 2:13

La jeune fille fronça les sourcils, une protestation inintelligible aux lèvres. Elle le voyait bien, le coup de Lou ; elle leur faisait miroiter un duel équitable et une fois devant les ingrédients, ils se rendaient compte qu’elle était chef italienne spécialisée en pizzas et les écrasait tous à une seule main. Main qu’elle s’accordait ensuite, les laissant célibataires et esseulés.
Electro croisa les bras, la mâchoire tendue, clairement pas partante. Elle était venue ici pour pécho (hypothétiquement, mais les nuances étaient déjà passées par la fenêtre) et refusait de se faire avoir.

Et comme elle avait la compétition dans le sang, elle ne voulait pas perdre non plus, que ce soit face à la future mariée ou à Jig. Il était charmant et tout, mais elle était quand même mieux.
Ses cheveux étaient plus longs.

« Sauf si vous avez trop peur de rater, bien sûr. Je comprendrais. C'est vrai que les cheveux et les muscles c'est pas très utile, pour faire de la pizza. »

Que – quoi pardon ? Outrée, Raphaella ramena les cheveux susmentionnés contre elle. Bien sûr qu’ils étaient utiles pour faire de la pizza ! Elle pouvait tremper une mèche dans chaque sauce pour aller plus vite. Elle voulut le lui faire savoir, mais son ami avait une remarque plus pressante à faire et la coupa en plein élan :

« Ok, mais tu peux pas t'épouser toi-même !? Ça se fait pas ! »

Elle n’attendit pas que Lou rétorque quoi que ce soit pour sauter tête la première dans le trimaran que Thing venait de lancer à tout berzingue sur la mer.

« Ouais, d’abord ! C’est légalement impossible, je le sens ! »

Et elle avait un très bon odorat. Elle était même prête à appeler Avast sur le champ pour vérifier – parce que clairement, la policière connaissait le code civil d’Euphemia sur le bout des menottes.
Histoire de, Electro pointa aussi un doigt vers leur cible du jour. Le but, c’était de limiter la casse et l’empêcher de se barrer avec elle-même.

Au pire, si elle choisissait Jig, Electro s’arrangerait pour qu’il partage. C’était un frère, il lui devait bien ça. Mais si elle gagnait sa propre main…

Ça sent le roussi, commandant.

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeDim 1 Sep - 1:49

Oups. Ils avaient senti l'arnaque. Vu leur... capacité d'attention, on va dire, elle n'avait pas pensé que ça puisse arriver. Her — ils passaient leur temps à sauter dans tous les wagons ! On ne pouvait pas lui en vouloir d'avoir espéré que l'éléphant dans le couloir passe inaperçu. C'était totalement crédible.
Tant qu'à faire, ils auraient quand même pu avoir la gentillesse de grimper dans ce foutu wagon avant de se rendre compte qu'ils s'étaient fait avoir. Ils l'embêtaient, là. Son super plan était en péril. Comme elle n'en avait pas d'autre, c'était plus ou moins grave. Il allait falloir qu'elle réfléchisse.
Le temps de trouver comment rattraper le coup, Lou leur adressa un sourire adorable et parfaitement innocent.

« Mais si, ça se fait ! Vous avez juste peur que je gagne, avouez. »

Parce qu'elle comptait bien gagner, oui. Ç'aurait été malin de s'embêter à ce point et de quand même finir doublement mariée.
D'un coup, comme si elle venait de comprendre quelque chose, son expression se fit perplexe. Puis carrément confuse.
S'il y avait un moment dans sa vie où jouer la comédie risquait de lui servir  (et pour la bonne cause !), c'était le moment où jamais. Une petite partie d'elle-même adorait faire avaler des couleuvres multicolores à ses amis. C'était toujours beaucoup trop drôle.

« ... Non mais, sérieusement, précisa-t-elle, comme si ça allait tellement de soi qu'elle n'avait pas pensé qu'ils puissent être sérieux. Ça se fait ! Tu peux pas épouser un mineur, ou un animal, ou une planche de surf, mais rien ne t'empêche de t'épouser toi-même. »

Elle posa les mains sur les hanches, sûre d'elle au possible. Elle était à peu près certaine que ça devait vraiment être autorisé dans certains coins, donc elle ne s'en voulait pas trop de mentir comme ça.
Pas comme si ça risquait de les blesser, quoi qu'il en soit. Ils passaient leur temps à dire des âneries, ces deux-là.

« En France, en tout cas, on peut. Je suis majeure, célibataire et très consentante. Je peux me demander en mariage. D'ailleurs je crois que je vais le faire tout de suite, puisque vous avez teeeeellement peur de perdre. »

Elle leva les paumes vers le plafond, terriblement attristée de perdre ses prétendants. Que voulez-vous ! La vie est ainsi. Elle ne pouvait pas les forcer à tester leurs compétences en préparation de pizza.
Juste histoire de, elle fit mine de faire demi-tour. Pour aller chercher une bague dans la caisse enregistreuse, clairement.

Toujours garder une bague de fiançailles sur soi. On ne sait jamais.

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeMar 10 Sep - 11:20

Si Electro était d'accord avec lui, c'était cool. Il sortait donc pas ça de nulle part. Pas qu'il en doutait, il faisait toujours confiance à son instinct. Mais au moins ils ne se battraient pas sur cette question-là. Ça pouvait être explosif quand leurs avis divergeaient. Enfin, c'était sans compter sur l'argumentaire de Lou qui s'avéra malheureusement convaincant aux oreilles de l'australien. Et, au premier abord, ses oreilles en question eurent du mal à y croire. Déjà, il avait complètement oublié cet histoire de défi à gagner. Trop de choses en tête, sorry mates.
Mais sinon, what ? Bien sûr qu'on pouvait pas se marier avec des animaux et des planches de surf, duh. Même lui qui était un grand amateur de vagues n'aurait pas été d'accord avec ça. Alors comme ça en France on pouvait se marier avec soi-même ? Bizarre ! Comment ça pouvait exister. Et pourquoi Lou ferait ça ? Il comprenait vraiment pas, et fixait la demoiselle avec un œil rond entre méfiance et surprise. L'australien se sentit tout bonnement menacé dès lors qu'elle se mit à bouger. Ses sens en alertes l'obligèrent à littéralement sauter sur Apricot Tea en hurlant un très éloquent :

« NOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!! »

Il l'aurait certainement plaquée au sol si ses appuis n'avaient pas été assez solides. Du coup, il la serrait très fort à la taille et enfouissait son visage dans son linge. Il n'acceptait pas qu'elle s'épouse comme ça, devant eux, d'autant s'ils pouvaient y faire quelque chose, hein ? C'était bien ça qu'ils voulaient, non ? En tout cas, Jig se sentait loyal envers Electro avec son geste. Et comme il avait zappé les enjeux, il demanda les règles avec sa tête toujours dans les côtes de Lou :

« Faut faire quoi, déjà ? »

_______________

« Alcohol, my permanent accessory. » Jig_1110

« Alcohol, my permanent accessory. » 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84« Alcohol, my permanent accessory. » 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeMar 10 Sep - 13:41

Raphaella Lueger, peur ? Pft, n’importe quoi ! Elle avait pas eu peur une seule fois depuis qu’elle était née, et elle était même pas née en pleurant, d’ailleurs, mais en hurlant. C’était important à souligner. Elle était venue au monde en chantant du death metal, et ça passerait dans la tradition familiale, que ses parents le veuillent ou non.

« ... Non mais, sérieusement. Ça se fait ! Tu peux pas épouser un mineur, ou un animal, ou une planche de surf, mais rien ne t'empêche de t'épouser toi-même. »

Electro la fixait d’un air toujours plus sceptique, pas hyper convaincue ; si on pouvait s’épouser soi-même, alors on pouvait bien épouser une planche de surf. C’était complètement con. Pourquoi soi-même et pas un objet ? Elle était sûre d’avoir entendu une histoire comme quoi un mec avait épousé un cactus. Ou un poster de Miku. Ou un monument. Un chien ? Merde, elle savait plus.
On pouvait vraiment s’épouser soi-même ?

Ses yeux bleus quittèrent Lou pour fixer le vide, hantés par les doutes.

Elle allait demander le code civil français à cette dernière pour lever les doutes en question, mais Jig coupa court à l’argumentaire juridique en se jetant sur la jeune femme avec un grand cri. La bouche toujours ouverte sur sa question avortée, elle le fixa comme s’il lui avait poussé deux yeux et trois paires de bras en plus. Wow, mate, y’a un truc qui va pas ?

Apricot allait pas, de toute évidence. Ça faisait un effet monstre à son pote, cette histoire de bague à passer au doigt. Bah, au moins, elle risquait pas d’aller où que ce soit. Elle pouvait pas s’épouser discrétos le temps qu’ils rament à étaler la sauce tomate sur la pâte à pizza.
Elle fit la moue, le pour dans une main et le contre dans l’autre. Devoir faire la pizza la gonflait, elle aimait bien cuisiner mais les trucs à empiler c’était pas son truc ; un ordre à respecter, des saveurs à mélanger, blablabla ! Trop compliqué pour elle. Elle allait perdre. Mettre les lardons dans ses cheveux et les olives dans son soutif. Maiiiiis…

Y’avait la partie « manger » qui arrivait juste derrière et si elle persuadait Lou du bien-fondé d’un concours de qui gobe sa part le plus vite, elle pouvait rattraper son retard. Les coiffer au poteau tout en se coiffant d’une main et en mangeant la pizza d’une autre.

Ouais, c’était faisable !
Elle se mit à sautiller sur ses talons compensés dans un bruit de marteau-piqueur sorti tout droit des enfers.

« OUAIS OKAY ON FAIT CA ! On les fait PUIS on voit qui les mange le plus vite. J’AI PAS PEUR. »

On aurait pu se demander si elle ne tramait pas quelque chose de pas net, mais Electro avait simplement de l’énergie à revendre et une girouette à la place du cerveau.
Un coup nord, un coup sud. Et au beau milieu de tout, plein est.

MA PIZZAZ:
 

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apricot Tea


Crimson District

Crimson District

Apricot Tea

Messages : 92
Date d'inscription : 21/04/2014
Localisation : Chez elle.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeMer 2 Oct - 0:01

Le hurlement de Jig la fit bondir d'au moins trois mètres et lui arracha un cri surpris, tous sens en alerte. Ou presque. Presque en alerte. Et vu qu'il lui sauta dessus, heureusement qu'ils ne l'étaient pas trop, hein. La soirée pizza aurait été avortée aussi vite qu'elle était venue. Bye la sauce tomate, bonjour les civières.
Clairement pas le bon moment pour faire une crise de panique ou l'assommer à grands coups de "LÂCHE MOI LÂCHE MOI LÂCHE MOI" entre deux coups de poings sur sa tête ou ses épaules. Pas sûr qu'il y ait de bon moment pour ça, mais. Définitivement pas là. Ça aurait un peu cassé l'ambiance. Puis elle ne voulait pas se retrouver seule avec Electro à devoir gérer ça. Non merci.
Bras levés dans un réflexe vieux comme le monde, elle leur évita d'être pris au piège par ceux de Jig. Ce qui lui aurait permis de hurler en le frappant, notez. Très important d'être préparé.

« Faut faire quoi, déjà ? »

Il n'avait pas l'air prêt à l'étriper ou à la violer (très étonnant, vraiment), mais elle eut quand même du mal à chasser la raideur dans ses bras tendus. Pas qu'elle déteste le contact physique, mais elle préférait quand même être un minimum préparée et...
... Et elle avait complètement oublié ce qu'elle leur avait demandé de faire, sur le coup. Ses joues virèrent au rouge, elle inspira bien fort, et elle tapota les épaules de son ami en espérant que ça le forcerait à se décrisper un peu.

« Des pizzas. On fait des pizzas », répéta-t-elle, regard remonté vers la moue pensive d'Electro.

C'était le plan, en tout cas. Enfin elle pensait — c'était ça, oui ? Faire des pizzas et les manger, pour euh. Gagner sa main.
Avec un peu de chance, ils auraient oublié le pourquoi du comment à mi-chemin entre les olives et les lardons. Leur capacité d'attention restait relativement limitée, à priori.

Le bruit des talons de la demoiselle contre le parquet faillit la faire hurler de plus belle. Ça n'arrêterait jamais, hein. Ils allaient hurler pendant trois heures.
Et elle venait de signer pour ça. Mon Dieu. Elle commençait à regretter, là. Peut-être que les épouser tous les deux aurait pris moins de temps et aurait laissé ses nerfs plus à l'abri.

... Pas sûr. Mais peut-être. Mais pas sûr. Maiiiiis.

« Cool ! On fait ça. Tu peux euh, me lâcher, proposa-t-elle, très sage et très gentleman et très raisonnable, en agitant bêtement les bras sur le côté. Comme ça je peux fermer et on peut y aller et ensuite euhm, on s'épouse. Ou je m'épouse. Bref ! On fêtera les fiançailles. Avec de la pizza. »

Ils n'avaient pas de quoi se payer du caviar, clairement. La sauce tomate ferait très bien l'affaire.

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » 160619013229336003
«  I want a cup that overflows with love,
Although, it's not enough to fill my heart.
I want a barrel full of love,
Although, I know it's not enough to fill my heart.
Want a river full of love, but then -
I know the holes will still remain.
I need an ocean full of love,
Although, I know the holes will still remain. »

I need a miracle, and not someone's charity :
 
Revenir en haut Aller en bas
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeVen 1 Nov - 23:03

Le danger avait l'air d'être passé. Lou n'allait pas faire la pire erreur de sa vie et ils allaient faire des pizzas. Electro aussi avait l'air ravie, alors tous les signaux faisaient penser à Jig que tout allait bien et qu'il pouvait lâcher la vendeuse de vêtements. Sans gestes brusques, il recula et se redressa en pensant à leur prochaine épreuve. Manger des pizzas ne le dérangeait pas du tout, il n'avait pas ultra-faim mais une faim notable quand même. Le problème ça allait être l'étape intermédiaire qui consistait à les faire. Ça avait l'air compliqué mais, heureusement, il y avait les deux autres qui seraient sûrement plus douées que lui. Raph avait tellement l'habitude de faire la cuisine chez eux, il lui faisait confiance pour tout défoncer. Il ne connaissait pas les talents de Lou, mais ça ne pouvait pas être du même niveau, si ? De son côté, son esprit de compétition se préparait à se déchaîner bientôt. Il ferait de son mieux. Il n'était pas incapable de cuisiner, mais. Il valait mieux ne pas trop lui en demander non plus.
En signe d'approbation avec la suite des opérations, Jig leva donc les bras de la victoire et se tourna vers sa complice aux cheveux roses pour lui faire un double highfive. Après ça, l'australien repassa de l'autre côté du comptoir en toute simplicité et normalité avant d'attendre en croisant les bras que Lou fasse ce qu'elle avait à faire.
Des fiançailles avec de la pizza. Quoi de plus cool ? Quand soudainement une pensée le frappa.

« On peut dire à Noise ? C'est dommage qu'il soit pas là. »

_______________

« Alcohol, my permanent accessory. » Jig_1110

« Alcohol, my permanent accessory. » 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84« Alcohol, my permanent accessory. » 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitimeSam 2 Nov - 22:21

Electro tapa dans les mains de son ami avec un rugissement sonore ; elle avait la compétition dans le sang et la faim au ventre. Elle allait gagner. Elle se lançait ce défi, elle se laissait pas le choix, et si elle perdait elle irait se pendre. Voilà.
Pas du tout dramatique – tant qu’il n’y avait pas de veines taillées dans l’affaire, c’était raisonnable selon ses critères. Easy peasy.

Elle se remit à sautiller sur ses chaussures et il fallut que Jig mentionne Noise pour réduire à néant l’ambiance « chantier juste devant la vitrine ». Elle tangua d’un côté et de l’autre, la bouche pincée et les yeux plissés. Ok, captain, il est temps de faire une toute petite équation de rien du tout.
Electro adorait gagner, et plus y’avait de participants, moins elle avait de chance de rafler la mise. Maiiis dans leur cas, plus de participants signifiait aussi que Lou aurait plus de mal à gagner sa propre main. Et si c’était Noise qui l’emportait, il pouvait la leur prêter. Il pouvait aussi se barrer en cadillac avec Lou en les laissant sur le bord de la route, mais parfois fallait savoir prendre des risques. Faire confiance aux frères, en la bonté humaine, tout ça. Se transformer en chamallow pour les besoins du jeu. Faire bloc contre l’adversité.

Elle fit le tour du comptoir, poing levé et cri guerrier à la bouche.

« OK. CA ME VA. Il doit savoir étaler la pâte à pizza, je lui laisse le bénéfice du doute. »

Et même s’il avait des truelles à la place des mains, il pouvait toujours déconcentrer Apricot avec une teinture multicolore. Raphaella se mit à rire, sûre d’elle et de son plan infaillible.

« BON ON Y VA ? »

Sans attendre qui que ce soit, elle tira les portes et sortit d’un pas royal.
Ehehe, ce que je suis intelligente.

_______________
« Alcohol, my permanent accessory. » Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







« Alcohol, my permanent accessory. » Empty
MessageSujet: Re: « Alcohol, my permanent accessory. »   « Alcohol, my permanent accessory. » I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
« Alcohol, my permanent accessory. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tableau à onglets : onglet permanent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: Le quartier malfamé-