AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 I wanna live a thousand times and I wanna die ~ Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Candle


Holy Sword

Holy Sword

Candle

Messages : 2
Date d'inscription : 28/01/2015

I wanna live a thousand times and I wanna die ~ Terminé Empty
MessageSujet: I wanna live a thousand times and I wanna die ~ Terminé   I wanna live a thousand times and I wanna die ~ Terminé I_icon_minitimeMer 28 Jan - 18:46


❝CANDLE


• Comment tu t’appelais ? Rachel Hemsworth.
• Tu as choisi quel pseudo ? Candle. Parce que tu es comme une bougie. Tu t’allumes, tu fonds et tu te consumes.
• Tu as quel âge en fait ? 20 ans. Mais tu n’en parais pas autant physiquement, on te prend encore pour une petite lycéenne.
• Tu viens d'où ? Etats-Unis. Tu habitais à New-York, la ville qui ne dort jamais.
• Tu veux aller sur quelle île ? Holly Sword.
• Tu fais quoi dans la vie ? Artiste peintre. Tu es aussi incomprise et maudite. C’est ce qui va avec le job, évidemment. (je sais que c’est déjà pris, si c’est pas possible, elle sera écrivain)
• T'es un super-héros ? Tu détectes les mensonges. Tu aurais tellement voulu pouvoir faire cela avant. Au moins tu es sure de ne plus être trahie par quelqu’un. Le problème, c’est que comme la machine, tu peux te tromper. Alors tu te méfies de tout le monde. Parfois le message est très clair. C’est un menteur. D’autres fois, ce n’est pas certain. Et encore, quand tu as l’esprit embrouillé, ce n’est pas la peine de te demander de détecter quoi que ce soit. C’est tout sauf reposant comme pouvoir en fin de compte. Est-ce que tu regrettes ? Peut-être.


» Mémorisation Physique.



• La couleur de tes yeux de biche ?
Tu as des yeux noisettes. Marron clair. Légèrement teintés d’un roux orangé qui laisse songer aux feuilles presque morte de l’automne.
• Et celle de tes cheveux au vent ?
Tu es rousse. Tu n’as pas d’âme, tu es possédée car Satan est ton père. Toutes les blagues pourries sur les roux y sont passées. Mais quoi, c’est pas sexy une rousse ?
• Tu sens la rose ou tu pues le yack ?
Tu sens la forêt d’octobre et les jacyntes bleues.
• Taille & Poids ?
1m67 – 54 kg – Pointure 38 – Taille M – Bonnet 90C
• Signe distinctif ?
Un pendentif en or blanc en forme d’étoile à cinq branches.


» Analyse cérébrale.



• On n'est pas parfait hein ? Mais on gère la fougère.
Tu es timide. Tu rougis quand on te parle et tu baisses les yeux. Pourtant, tu peux t’emporter, crier et frapper. Tu es lunatique. Tantôt joyeuse tantôt déprimée. Tantôt optimiste tantôt défaitiste. Tantôt pieuse tantôt blasphématrice. Ah. Oui. Non. Pardon. Tu ne crois en rien, tu n’as confiance en personne, tu te méfies de tout le monde, tu crains ton prochain et le toise avec mépris. Pour toi la vie est dure et sèche, elle a un goût de poison. Mais pourtant, parfois, tu as envie de te battre, de survivre parmi les pantins et dans ces cas-là, putain, dans ces cas-là, t’es chiante. Tu es têtue. Tête de mule, tête de linotte. Tu es influençable. Tu es contradictoire. Tu es une contradiction. Un tas de désillusions qui s’illuminent, parfois, dans le noir, quand personne ne regarde. Tu es solitaire. Seule et esseulée. Asociale. Masochiste. Tu es courageuse. Tu réfléchis avant d’agir, tu réfléchis trop, tu réfléchis en permanence. Tu es faussement innocente. Tu préserves une intimité qu’on t’a volée trop tôt. Tu veux passer pour une greluche sans cervelle. Pourtant tu es mûre comme un bon fruit juteux et Dieu sait si tu en as vu, vécu et vaincu durant ces vingt dernières années. Tu es une bizarrerie recrachée par la folie qui elle-même n’a pas voulu de toi. Personne ne veut de toi. Tu as les pieds sur terre, la plupart du temps. Tu es discrète, silencieuse, mélancolique. Tu ferais une bonne plante verte, une belle décoration murale, un chouette punchingball. Ah. Oui. Non. Pardon. Tu es une rebelle, enfin, tu crois être une rebelle. Tu as un esprit indépendant. Tu es rancunière et tu en veux à la terre entière. Tu culpabilises. Pour un rien, une bêtise. Es-tu fautive ? Tu es sincère. Tu es vraie et véritable. Tu as envie de te battre, parfois. Mais tu ferais mieux de te taire.
• Tu préfères les garçons, les filles, les deux, les chatons ?
Bisexuelle. Mais personne ne le sait.
• Moi j'ai un rêveuuuh ?
Mourir en paix. Ne rien regretter. Ah. Oui. Non. Pardon. Pour cela, tu le sais, il est déjà trop tard. Deux fois même. Alors à quoi bon ? Tu veux vivre. Tu veux aimer. Tu veux te sentir vivre. Tu veux être utile. Tu veux te sentir vivante. Et parfois, tu fais des trucs vachement cons du coup.
• T'as peur de quelque chose ?
Tu es un peu parano. Tu as peur de tout. Mais ayant déjà affronter la peur plus d’une fois, tu penses que plus rien ne peut être nouveau. Mais l’ancien aussi fait peur.
• Quels sont tes goûts ?
Tu aimes les bonbons et le chocolat. Les lasagnes. Les desserts. La glace à la vanille. Tu adores la chantilly, la crème fouettée, sur de la glace… ou ailleurs. Tu aimes la musique qui ne ressemble à aucune autre. Tu écoutes des choses que personne ne connait. Du moins, pas comme toi tu les connais. Tu entends différemment des autres. Toi, tu fais l’amour avec les notes. La musique elle t’emporte toujours trop loin et elle participe à tes changements d’humeur. Influence. Tu aimes lire aussi. Mais ce que tu préfères c’est peindre. Et tu peins en musique. Et c’est tellement beau ce que tu peins. Ça ne ressemble à rien. C’est abstrait, incompréhensible. Mais tu y mets tes tripes, ça saigne, ça te soulage. Tu fais des empreintes sur la toile avec tes mains, de la peinture noire et tu dis que tu créé des ténèbres. Tu représentes tes cauchemars, tes rêves, tes mondes imaginaires. Certains aiment. Certains détestent. Mais tu t’en fous. Quand tu vends une toile, tu achètes de l’alcool, tu bois jusqu’à tituber et tu recommences le jour d’après, avant que tu ne te mettes à t’envoyer en l’air avec des inconnus. Parfois tu danses aussi. Complètement nue. En faisant des choses avec tes cheveux roux, qui fouettent l’air sur le rythme de ta tête de mûle et de linotte qui se secoue comme pour en extraire le mal enraciné.
• Signe distinctif ?
Après cette description, oui tu as un petit problème dans ta tête. Tu es dépressive. Mais pas suicidaire. Assez pour être folle. Voir le mal partout, voir le bien dans le mal, être une contradiction confuse.


» Chargement du jeu.



• On a tous un passé :
16 Novembre 1994. Rachel. Parce que c’est beau, ça sonne bien. Ta maman est rousse, ton papa est blond. Ta maman a les yeux noisettes et ton papa n’a pas d’yeux. Il est aveugle. Mais tu as de la chance. Tu n’as pas hérité de sa cécité. Dans ton berceau, tout le monde t’admire, te trouve mignonne, on dit déjà de toi que tu es un ange. Tu es calme. Tu ne pleures ni ne cries pas beaucoup, parfois cela inquiète ta mère, mais on lui dit de ne pas s’en faire, qu’elle doit justement s’en réjouir. Elle a de la chance. Beaucoup de chance. Il faut croire que ce jour-là, une malédiction s’est abattue sur toi. Tu étais destinée à surmonter épreuve sur épreuve. Tu devais éprouver. La souffrance. Et quand tu allais te relever, on te remettrait à genoux. Tu crois en ta bonne étoile ? Tu es ton propre ange gardien. Démerde-toi. Tu es seule face à l’adversité. On se joue de toi, on te lance des pièges, à toi de les déjouer. Tu devais éprouver. Le deuil. Tu marchais sur le fil de ta vie et tu tombais. Genoux écorchés. Démerde-toi. Tu devais éprouver. La trahison. Tu penses que c’est terminé ? Détrompe-toi. Tu subiras le viol, la prostitution, la pauvreté et la faim. La vie est dure et sèche comme une planche de bois. Quand on tombe, on se fait mal. Tu le sais. Ton père meure à tes six ans. Ecrasé. Comme les hérissons en bouillie sur la chaussée. Ton papa, avec sa cervelle étalée sur le bitume, sur l’asphalte brulant. Il allait chercher sa fille à son cours de dessin. Il faisait noir. C’était deux jours avant ton anniversaire. « La rue n’est pas faite pour les aveugles. » Ta maman a beaucoup pleuré. Ta maman a perdu son travail. Ta maman vidait des bouteilles pour écouler son chagrin. On t’a séparée d’elle, tu es partie à l’orphelinat. A 13 ans, tu as été placée dans une famille d’accueil, puis une autre. A 15 ans, ton tuteur t’a violée. Assez de fois pour que tu arrêtes de pleurer. Refait tes bagages, tu t’en vas, on te ballote encore ailleurs, ne pose pas de question, on décide pour toi, c’est pour ton bien, tu t’y plairas. A 17 ans, tu t’es barrée. Tu as vécu dehors, dans le froid, sur le trottoir, devenant amie avec les chats du quartier. Un jour, il a bien fallu manger. Alors tu as vendu ton corps. De toute façon, il était déjà souillé. Tu ne voyais en lui aucune utilité. Un jour, un jeune homme a croisé ta route. Il s’est offert ta compagnie. Il t’a sauvé la vie. Vous êtes tombés amoureux. Il était beau, gentil et riche. Tout ce dont on puisse rêver. Tu avais de nouveau de la chance. Ah. Oui. Non. Pardon. Il t’a épousé pour mieux te frapper. Tu avais 19 ans. Tu as divorcé. Tu as couché avec ton avocat. Tu as gagné beaucoup d’argent grâce à lui qui a dépouillé ton ex-mari. Tu as cru qu’il t’aimait, il avait 30 ans et toi dix ans de moins, tu te sentais bien dans ses bras nus, le soir sur l’oreiller. Puis tu as découvert qu’il allait se marier, il en aimait une autre que toi, il en baisait une autre que toi. Tu n’étais qu’un passe-temps. Un test avant le grand saut. Un dernier plaisir avant le régime. Tu étais trahie et brisée. Tu as sombré. Tu as eu un psychologue. Il t’a conseillé de peindre. Depuis tu collectionnes les pinceaux et chez toi, ça sent l’acrylique. Tu as peint sur les murs aussi. Tu n’as ni amis, ni famille. Mais tu as un chat et un psy. Ça te suffit.

• Ton arrivée à Euphemia et ta réaction :
Un plaisir que tu t’octroie, ce sont les jeux vidéo, tu sors de ton quotidien. Et puis il y a eu Hedger. Ce sms. Ce colis. Ce casque. Cette chance inespérée de tout recommencer à zéro. Prête ? 3.2.1. Zéro. Bienvenue à Euphemia, Candle.



» Toi le geek.



Pseudo : Candle.
âge : 20 ans.
jeu vidéo favori : Dragon Age Origins ; The Witcher ; Mass Effect
film favori : Le Seigneur des Anneaux
manga / série favori : In These Words (yaoi pas pour les petits) + Esprits Criminels
Comment tu as découvert le forum ? : Par Lucky.
T'es ouf dans ta tête ?: Ah. Oui. Non. Pardon.
Manger ou boire ? : Manger.
Je te saoule avec mes questions ? : Ah. Oui. Non. Pardon.
Une dernière alors, c'est quoi le code ? :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola


Dreamland

Dreamland

Lola

Messages : 700
Date d'inscription : 13/08/2013
Localisation : Dream Land

I wanna live a thousand times and I wanna die ~ Terminé Empty
MessageSujet: Re: I wanna live a thousand times and I wanna die ~ Terminé   I wanna live a thousand times and I wanna die ~ Terminé I_icon_minitimeMer 28 Jan - 19:22

Tout d'abord je te souhaites la bienvenue sur Euphemia!! Passons à la modération. Tout d'abord je dois t'avouer que je ne suis ni fan de l'écriture en tu et des histoires ultra triste...

Mais j'ai quand même vraiment adoré ta fiche. Très sérieusement. L'histoire m'a touché. Tout est énoncé sur un rythme effréné. De sa naissance jusqu'à au dénouement. "Tu es destinée à surmonter nombre d'épreuves." Une bien triste promesse. J'ai serré les dents et lu l'histoire. Ça va commencer par la mort tragique du père. Ensuite tout est une succession d'épreuves plus horribles les une que les autres. Sans trop de détail. On a l'impression que c'est énoncé furtivement. Du bout des lèvres. Et pourtant ça m'a tenu en haleine. J'ai presque respiré en pensant que sa vie allait s'améliorer. Jusqu'à ce que je ne me rende compte que ça ne va pas durer.

Et on a l'impression que sa vie passe terriblement. En un seul battement de cil. Et ce n'est qu'au moment où elle arrive sur Euphemia que je peux enfin respirer pour elle. Et. Voilà. J'aime quand une histoire me met la misère comme ça. Il lui arrive peut-être un peu trop d'emmerde mais. J'espère sincèrement qu'elle s'en sortira sur Euphemia c_c !

BON. APRÈS IL N'Y A PAS ASSEZ DE LIGNE DANS LA PARTIE VOTRE RÉACTION À VOTRE ARRIVÉ. (je ne sais pas pourquoi je mets pleins de maj') et c'est un peu dommage parce que je voulais en savoir plus sur sa réaction et trois lignes c'est un peu court. Mais après pourquoi pas. Cela souligne encore plus le rythme effréné de l'histoire alors je l'accepte. Et. En effet on a déjà un artiste dans le jeu mais personne n'a dit qu'il ne pouvait pas y avoir deux. Alors je n'ai plus qu'une chose à dire:Félicitation. Je te valide avec beaucoup de plaisir. Amuse-toi bien.
Ps: Fait attention Holy Dword s'écrit de cette manière et non avec deux l. (Comment ça je chipote?)

Ps2: TLOTR, Dragon Age Origins. Omg. Omg ommmmg yetm ok.

_______________
Le tarot Pokémon a été créé par Daphnia
I wanna live a thousand times and I wanna die ~ Terminé Evf8
signature&cadeau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I wanna live a thousand times and I wanna die ~ Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Accéder à Euphemia :: Créer votre personnage. :: Fiches validées-