AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeJeu 8 Aoû - 9:40

La bénédiction finale d'Electro sonnait comme une délivrance, Jig lança lui aussi son ultime cri de guerre avant de retrouver sa place et remplir son assiette de pâtes à la sauce douteuse. Le ketchup s'était bien mêlé à la vodka et aux nouilles, donnant au plat une teinte rose et très peu ragoûtante. Mais l'australien avait très faim et il savait que c'était bien des pâtes. C'était donc mangeable. Sans plus réfléchir ni admirer son assiette, il avala une première bouchée et à défaut de l'explosion des papilles, c'était ses neurones qu'il sentait pétiller. Il fit la grimace, avala très vite comme on boirait cul sec puis tira la langue en gémissant avant de taper du poing sur la table. Cette danse faite, comme les premiers effets s'estompaient, Jig reprit une nouvelle bouchée et le manège recommença. Son estomac se remplissait, les pâtes étaient encore chaude et le passage dans l’œsophage était agréable. Impossible donc de s'arrêter avant l'étape de la satiété, et les effets au niveau de sa bouche et de l'arrière de son crâne ne changeraient rien.
Trop concentré sur la tâche importante de se nourrir, il ne remarqua pas la mite caniche faire son entrée et il n'écoutait qu'à peine ses camarades de tablée. Sa dernière bouchée cependant remonta bien jusqu'à son front et le garçon fut obligé de lâcher ses couverts avant de frapper la pauvre table maltraitée, cette fois avec les deux poings. Heureusement qu'elle était solide, car elle aurait bien vite rendue l'âme. La chaise ne pouvait cependant pas en dire autant et à force de s'exciter sur son siège, associé sûrement aussi à d'autres jours remplis d'actions rocambolesques des colocataires aux cheveux colorés, le mobilier céda et envoya Jig rejoindre la parquet en hurlant. Des injures colorées vinrent fleurir l'atmosphère alors que l'australien se roulait par terre pour calmer la douleur dans sa nuque.

_______________

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Jig_1110

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeVen 9 Aoû - 17:51

Noise et Jig passèrent de l’euphorie à la souffrance en une bouchée et Electro ne remarqua rien, trop occupée à se servir en se félicitant de ses dons de cuisinière – glanés auprès des plus grands, ses parents. Booon ok, ils y mettaient pas de vodka mais elle avait bien le droit d’y ajouter sa petite touche personnelle ! Son père avait pas arrêté de lui répéter que c’était personnel, la cuisine. Que ça avait beau être la même recette, ce serait toujours différent selon les personnes. Il voulait sûrement parler d’herbes, de mélanges subtils ou même d’âme ou whatever (c’était leur trip), mais elle, elle préférait la vodka. Le rhum, à la rigueur. Les flammes.
Ils l’auraient foutu en pension d’avoir préparé un truc pareil à ses frères, mais Noise et Jig étaient ses potes, pas sa famille.

Ils appréciaient forcément sa cuisine, vu qu’ils la kiffaient grave.
C’était la moindre des choses.

« Sista’, sans dec’ tu mérites un prix culinaire. Meilleure impro sur les spaghettis. Felicitazioni. »

Ah ! Quand elle disait qu’elle n’avait jamais tort ! Electro remercia Noise d’un geste de la fourchette, un spaghetti qu’elle aspira vite au bord des lèvres ; muy bueno, tout ça tout ça. A la voir se goinfrer comme un chancre,  et foutre du ketchup absolument partout, un étranger aurait eu du mal à croire qu’il y avait l’équivalent d’une demi bouteille de vodka dans leurs assiettes ; il n’y avait que l’odeur pour ne détromper personne.
Electro se dit au milieu de tout qu’elle aurait aimé un sauna, mais à la place de l’eau il y aurait eu de la vodka. Raide morte en deux minutes, voire morte tout court, mais l’expérience en aurait valu la c –

Oh, Chili !

Un cri ravi s’échappa de sa gorge brûlante.

« Chiliii ! Tu veux des pâtes, on en a plein en rab ! »

Elle avait aucune idée de ce que ça mangeait, ce… truc que Chili était, mais dans le doute les pâtes lui semblaient pas l’option la plus absurde. Ils en avaient des tonnes, en plus, et fallait tout finir !
Avant que Noise ait pu répondre « oui », « non » ou « Britney Spears en string », Thing se mit à frapper la table avec une telle intensité que son verre chavira avec un cri de détresse – sorti de sa propre bouche, parce que les verres ça parlent pas. Aux dernières nouvelles, en tout cas.

Les yeux écarquillés, Raphaella lâche un « euh, Jig ? » vite avalé par le son d’une chaise à l’agonie.
Et bam, plus de coloc en vue.

Elle baissa les yeux vers le pauvre Australo, qui avait l’air de souffrir à peu près autant que le mobilier qu’il venait de défoncer.
Woooow. Wow.

« Euh, tu vas bien ? Tu t’es rien pété ? Nan parce que je sais pas remettre les épaules en place moi »

Ses fesses quittèrent la chaise et elle se pencha au-dessus de lui, parce que clairement ça allait lui remettre en place ce qui l’était potentiellement plus.
Call 911, right.

_______________
"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 890
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeJeu 15 Aoû - 1:49

Chili ne perdit pas de temps avant de quitter le crâne de son maître pour lui préférer le confortable coussin de cheveux roses de sa frangine autrichienne. Wow, rude, il était super vexé là - ses cheveux à lui étaient quand même vachement mieux. Sans compter la passoire qui ceignait actuellement le crâne rose telle une couronne pastafari bleuâtre. Si Chili avait des goûts aussi pourris, il voulait changer de pet non mais. Y avait des limites.
... Cela dit, il y avait aussi une chance non négligeable pour qu'il soit tout simplement attiré par les vapeurs d'alcools dégagées en permanence par tous les pores de la petite personne d'Electro. Sa saturation corporelle était toujours un peu trop élevée, et Noise n'était pas loin de croire que c'était ça, son pouvoir. Métaboliser la vodka.
Les étoiles, sans doute qu'elle leur parlait déjà dans le monde réel.
Concentré sur Electro qui s'apprêtait visiblement à empoisonner sa bestiole avec ses pâtes satanistes - quoique, il savait pas au juste ce qu'était censé bouffer Chili, du sucre et des bonbons for sure, il l'avait déjà vu, mais à part ça ? Mystère – Noise oublia complètement de superviser leur australien de service pendant quelques minutes. En même temps, avec les vapeurs qui leur montait à tous à la tête, on pouvait pas attendre de lui des sens aiguisés façon Hawkeye. En même temps, il était pas sa mère non plus.

Bref, lorsqu’une série de chocs le fit sursauter, le début d'atteinte à la vodka ayant diminué sa concentration comme sa réactivité, l'américain mit un moment à réaliser que c’était leur ami qui s’en prenait à la table. Il eut pas le temps de laisser filer un sifflement de surprise.
Soit Jig avait pas du tout kiffé la sauce vodka, soit il l’avait kiffée un peu trop pour son propre bien.
Noise accueillit le fracas de la chaise cassée en rentrant la tête dans les épaules et grimaçant largement.
Woooow man what.
Eeeeet c’était la cata. Même Raph lâcha Chili pour bondir sur ses pieds et s’avancer vers son coloc et vérifier son état. De son côté, le jeune homme à la coupe bicolore commença par grimacer et ajuster les décibels qui atteignaient ses tympans, parce que fuck, ça c’était de la rage.
Il aurait pas voulu être la chaise.

« Euh, tu vas bien ? Tu t’es rien pété ? Nan parce que je sais pas remettre les épaules en place moi. »

Nooon sérieux. Autant il adorait Electro, autant il aurait sauté par la fenêtre avant de la laisser essayer de lui remettre quoi que ce soit en place, perso. Sauf bourré au dernier degré, certes. Mais ils en étaient pas encore là.
Noise alla s'accroupir près de son ami, dès qu'il arrêta de gigoter et insulter les quatre enfers pendant une seconde. Joli répertoire, by the way.
Il était pas super inquiet, parce que d'une il avait jamais vu quelqu'un crever d'une chute de chaise et de deux si Jig avait l'énergie d'injurier le monde entier comme ça il devait clairement pas être mourant. Ou alors c'était une façon super classe de claquer, 10/10. 10/10, comme ce que j'écrirai sur ta tombe lol.
Wow, salut miss vodka. Noise cligna des yeux et secoua brièvement la tête, avant de se pencher à son tour vers le jeune homme :

« Eh mec, ça va ? » Il était même pas sûr de piger où son pote s'était cogné, pour le coup. Dans le doute, il tendit la main pour la poser son front, comme si ça allait lui donner une info importante ou quoi que ce soit - au moins il voulait s'assurer qu'il voyait encore. Droit. Net. Pas facile avec un seul œil, though « Fais gaffe, wow. Si t'as l'impression qu'y a un morceau qui va se décrocher, surtout, bouge plus. »

Perso, c'était sa technique habituelle. A partir du moment où tout se tient relativement, tout va bien. Si t'as des membres qui cherchent à se barrer ou à faire des rotations dans des sens inappropriés, well...
Au top de son utilité, l’américain retira sa main pour l'agiter devant le nez de Thingu - ouais enfin assez loin quand même, il voulait pas se faire mordre en franchissant les distances de sécurité - en brandissant l'index et l'auriculaire tel un métalleux en pleine séance de nécromancie.

« Tu vois combien de doigts, là ? »

Primordial, comme question, c’était pas Electro et sa couronne passoire-Chili qui lui dirait le contraire.

_______________
#993333

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 190810010149159570


Dernière édition par Noise le Ven 30 Aoû - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeVen 30 Aoû - 14:51

Les voix de ses amis le ramenèrent les pieds sur terre, lui faisant ouvrir l’œil pour découvrir les deux ombres colorées penchées sur lui. Il n'y voyait pas très clair, des étoiles venant obscurcir sa vision, et en plus il avait toujours putain de mal. Se pensant attaqué par des aliens sur le coup, Jig eut un geste de recul mais se fit arrêter par un bras de chaise dans les côtes. Il lâcha un grognement mais, heureusement, se rendit compte que les aliens n'étaient rien d'autre que ses potes. Autrement, il leur aurait sauté dessus, et sûrement pas pour des câlins virils.

« Fais gaffe, wow. Si t'as l'impression qu'y a un morceau qui va se décrocher, surtout, bouge plus. »

Jig ne comprit pas de quel morceau Noise voulait parler, alors il leva la tête vers le plafond qui avait l'air intact. Okay, il baissa la tête du côté de ce qu'il restait de la chaise mais ne compta pas la pleurer. Pourquoi c'était pas solide ces machins. Au moins, la douleur intense était passée, même s'il avait encore comme des tâches devant l’œil. Tout allait bien, l'australien avait retrouvé son calme.

« Tu vois combien de doigts, là ? »

Du mouvement se faisant au niveau de sa tête, Jig releva le nez et fixa avec intensité ce que Noise lui présentait. Sa main dans un signe assez marrant pour lui faire oublier le rapport et l'intérêt avec la question. Du coup, sans y répondre, il préféra lever sa main droite et tenta de modeler ses doigts avec l'aide de sa main gauche pour former le même signe que faisait l'américain. Sauf qu'il donnait plus l'impression de vouloir faire un chien en ombre chinoise. En tout cas, il y mettait tellement du sien que sa langue était sortie du coin de sa bouche. Et si l'échec arrivait parfois à l'énerver, là son incompétence le fit bien marrer. Qu'est-ce qu'il foutait putain. Un semblant de lapin malade vint frapper le démon de Noise façon brofist sous les ricanements d'un Thingumajig cassé.

« T'es con. »

Fit-il, même pas sûr de s'il s'adressait à lui-même ou son ami. Puis il leva la tête en direction d'Electro qui avait quand même un drôle de chapeau.

« Hey, Elec, c'est quoi ton bonnet ? »

Son interrogation était plus dirigée vers le truc poilu à antennes qu'il venait tout juste de remarquer, et pas vers la taille de poitrine de la demoiselle. Clairement.

_______________

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Jig_1110

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeVen 30 Aoû - 18:31

Electro fit la grimace à Noise – ewww what, si elle voyait un truc se détacher elle appelait direct la police. Ils remettraient ça en place vite fait. Elle avait déjà vu une fracture ouverte et ça craignait un max, franchement. C’était métal mais ça avait juste sa place sur une couverture d’album, pas au milieu de leur salon.
Elle chercha son téléphone dans la poche de son jean mais se claqua juste les fesses. Wait, où étaient passées ses fringues ?

Aaaah ouiii. C’était pour ça qu’il faisait un poil frisquet, depuis tout à l’heure. Wow. Elle voyait les choses d’un œil nouveau.

« Tu vois combien de doigts, là ? »

Plus intéressée par le bien-être de son ami que par son manque de tenue (dans les deux sens du terme), la jeune fille se pencha exagérément vers Jig, au risque de virer la passoire et le pauvre Chili con carne. Bien heureusement, l’ustensile et la mite mexicaine tinrent bon, et leur pote n’était ni assommé ni devenu un légume. Electro poussa un soupir de soulagement bien imbibé de vodka. Cool, ils allaient pas devoir appeler la police. Non parce que si elle avait dû leur ouvrir en petite tenue, hein, on l’aurait embarquée. On l’avait déjà embarquée pour outrage à le décence blablabla un truc comme ça.

Fuck les flics. Et qu’est-ce qu’il était en train de foutre, là, Jig ?

Electro laissa ses genoux glisser au sol, les yeux rivés aux mains de ses deux amis. Il essayait d’accomplir un rituel satanique ? D’invoquer Belzébuth ? Ils étaient pas censés avoir du sang d’Australo, pour ça ? Ou alors c’était comme ça qu’on make out en Australie, hein, elle y avait jamais été. Elle pouvait pas juger.
Fascinée et un peu assommée par l’alcool qui lui montait à la tête, elle les regarda faire sans rien piper. Chaud, quand même, s’ils étaient en train de s’embrasser spirituellement devant elle, mais qui était-elle pour juger ? Paix, amour et chapeaux métal, mes frères.
Pourquoi est-ce que Jig avait crié, déjà ?

Elle ne raccrocha le sol que lorsque ce dernier lui demanda son bonnet, question qui la fit grimacer comme un oni prêt à dévorer des enfants.

« PARDON ? Wow, mec, ça se demande pas ça, tu vois bien que je fais du D en plus non ? »

Clairement, elle avait de quoi rentrer dans la compétition avec Lou et Avast – en rembourrant à coups de melons voire de pastèques. Elle croisa les bras sous son minuscule B, et leva bien haut le menton.

« Je te demande il fait quelle taille ton duck là ? »

La lumière divine lui inonda brusquement l’esprit et elle se tourna vers Noise, mortellement sérieuse.

« NOISE. Vérifie quelle taille il fait, steuplaît, à moins que tu l’aies vu dans la salle de bain ? »

Pour ce qu’elle en savait, ils s’étaient douchés ensemble et étalés sensuellement du savon sur le corps. Elle voyait pas le problème. Elle, elle l’aurait fait.
Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, elle n’avait pas encore eu la joie de voir Jig se promener tel Adam dans le jardin d’Éden à travers le salon, ni de prendre sa douche avec lui. Pas de pudeur là-dedans, c’était juste jamais arrivé.

Elle posa sa main sur Chili avec beaucoup de motivation. La pauvre bête avait dû sentir la claque plutôt que la caresse.

_______________
"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 890
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeDim 1 Sep - 23:56

... Okay il foutait quoi là. Accroupi auprès de leur australo national au côté d'une Raph toujours à moitié à poil, Noise pensa même pas à baisser la main, trop occupé qu'il était à couvrir Jig d'un regard désabusé. Lâche tes doigts, mec. Il allait vraiment finir par croire que le choc avait été trop rude. Comment on évalue la perte de mobilité fine chez un type qui s'est pris une barre de fer dans le crâne ? Mystère.
A moins que ce soit la vodka. Le ricanement lâché par l'australien quand il heurta son poing avait plutôt tendance à confirmer cette dernière théorie. « T'es con. »
Noise tourna un regard blasé vers Electro qui les fixait comme une souris devant un putain de serpent. Wow, elle était partie là. Loin. Le jeune homme fronça un sourcil et s'apprêtait à lui présenter son super signe du diable pour checker aussi - quoi, ils étaient tous bros liés par le sang, le ketchup et la vodka now - lorsque Jig reprit la parole. Avec toute la clairvoyance et l'adéquation qui le caractérisait. Noise en lâcha un sifflement d'admiration, no joke.

« Hey, Elec, c'est quoi ton bonnet ? (Hurlement de l'intéressée, que Noise trouva justifié. Ca se demande pas, ça, dude.)
- PARDON ? Wow, mec, ça se demande pas ça, tu vois bien que je fais du D en plus non ? Je te demande il fait quelle taille ton duck là ? »

Noise retint à peine un ricanement - du D, oui, tout à fait, sur la planète minimoys - se contentant de suivre l'échange avec ravissement comme un supporter bariolé devant un terrain de tennis. Jusqu'à ce que, brutalement et sans pitié, Electro ne décide qu'il avait sa part à jouer dans la conversation :

« NOISE. Vérifie quelle taille il fait, steuplaît, à moins que tu l’aies vu dans la salle de bain ? »

Le cerveau du jeune homme grippa une seconde. BORDEL RAPH-
Il dut faire la tête d'un mec qui vient de se faire gifler. Un truc comme ça. Elle pourrait se vanter de l'avoir eu plus tard, là. En rester figé comme ça, la bouche ouverte, à pas savoir quoi dire, ça lui arrivait une fois toutes les décennies.
Il aurait peut-être dû la mettre au courant, pour pouvoir espérer une certaine indulgence de sa part.
Non, idée ridicule et ultra-dangereuse, sur quelle planète il lui aurait fait confiance là-dessus gosh.
L'américain lui renvoya son plus bel air d'opossum constipé.

« ... Va vérifier toi-même ?? »

Ouais, franchement, c'était quoi cette façon de croire que sous prétexte qu'on était équipés de la même tuyauterie y avait pas de pudeur qui tienne ? Est-ce qu'il lui disait que les nanas faisaient toutes leurs pyjama party à poil dans le même lit ou un truc comme ça, lui ? Parce qu'elle croyait que ça l'intéressait, lui, de savoir comment son meilleur ami était monté ? On était pas dans un porno et/
Mec, chill out. C'est Raph.
Noise serra les dents et leva les yeux au ciel avec mauvaise humeur. Le retour de la vodka et de son effet "tout ou rien" sur son humeur. Si elle pouvait rapidement le renvoyer de l'autre côté de la balance, ce serait bien, merci.

« Ou même je vous prends une chambre direct hein, suffit de demander tu sais. » Le jeune homme arracha un rictus mielleux à ses lèvres dans ce qui aurait mérité le prix de l'effort du siècle.

Joignant le geste à la parole, il ouvrit son interface et tendit un doigt vers le service de communication sans même lui accorder la grâce d'un coup d'oeil. A la place, il préféra lancer un sourire étincelant à la petite chose rose au bonnet totalement D on y croyait tous. Eh, ils étaient à Crimson, les love hotels étaient à deux pas.

Et puis une partie de son cerveau - celle qui gardait un semblant de lucidité - lui colla une gifle et lui ordonna d'aller se passer sous l'eau froide, ce qu'il fit immédiatement. Psychologiquement parlant.
Avec un claquement de langue déçu, le jeune homme aux cheveux bicolores referma son interface, et jeta un regard désolé à Electro :

« Wait, non, je suis pauvre c'est vrai. »

Mieux. Il était super fier de lui, là.
Miss vodka fit un demi-tour sur chapeaux de roues et lui inspira une idée bien plus marrante. Ni une, ni deux, l'américain tapota le genou de son meilleur ami et lui lança avec un grand sourire et un regard entendu vers Raph :

« Bon bah mec, strip-tease, go, la dame veut voir. »

Well, s'il connaissait ses potes, ça allait virer gros n'importe quoi dans trente secondes. Et Electro qui était déjà en sous-vêtements.

_______________
#993333

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 190810010149159570
Revenir en haut Aller en bas
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeJeu 5 Sep - 19:33

C'était facile de voir quand quelqu'un avait pas compris, parce que lui il comprenait encore plus rien au final. What. Jig se sentit agressé par les décibels d'Electro et porta ses mains à ses oreilles instinctivement. Mais ça servait à rien, la voix aiguë de la Crimsonienne traversait très bien la barrière de chair. De quoi elle parlait, il avait pas de canard. Il aurait jamais de canard, il détestait ces putains de canard. C'est elle qui en avait un sur la tête ? Non, le garçon reconnut finalement Chili, la grosse bestiole poilue de Noise. Même en Australie il en croisait pas, des comme ça. Alors pourquoi elle l'emmerdait, là ? Ne comprenant pas le sens de la conversation, son œil passa de l'Electro toute énervée sans qu'il sache pourquoi au Noise presque aussi énervé. Eh bah merde. Quand les deux finirent par avoir leur attention complètement dirigée vers lui, Jig les fixa puis déblatéra dans tous les sens ce qu'il avait retenu. Et en parlant fort tant qu'à faire, parce que tout le monde hurlait dans cette maison de toute façon :

« Je fais un mètre soixante-quinze ou un truc comme ça. Je comprends que dalle. Y'a Chili sur ta tête. Quelle dame veut un strip-tease, y'a pas de dame ici ! T'façon, j'me déshabille pas. Noise se déshabille, il aime ça. »

En plus de boire et d'autres trucs sympas, l'américain avait d'autres préférences nocturnes que Jig ne comprenait qu'à moitié. Enfin, c'était cool il supposait mais un peu dérangeant quand même, non ? En tout cas, ça lui donnait envie de souffler du nez des fois. Il pouvait quand même faire autre chose, parce que lui il était là en tout cas. Des fois le soir, il s'emmerdait.
Après avoir jeté à oeil à ses habits pour vérifier qu'ils étaient bien là, il fit de même avec ceux de Noise puis avec ceux d'Electro ... Ou plutôt ce qu'il lui en restait. Elle portait jamais souvent de vêtements non plus, la meuf. Et quand elle en portait ça couvrait pas grand chose non plus. Pas que ça le dérangeait mais elle devait sûrement avoir froid, non ? C'était cette idée qu'il ne supportait pas.

« Pourquoi t'es à poil Electro ? T'as fait un strip-tease à cette meuf ? C'est Lou ? »

Il ne savait pas trop comment il était arrivé à cette conclusion, mais elle était là.

_______________

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Jig_1110

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: "uN meTRe sOIXantE QuINzE" rit encore Electro deux semaines plus tard   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeVen 6 Sep - 4:31

La tronche de Noise ne plut pas à Raph, et sa réponse non plus. Elle plissa les yeux, comme si elle se demandait à quelle sauce le manger – tequila barbecue ou vodka frites ? Elle lui avait juste demandé de vérifier, c’était pas la mer à boire, non plus ! Il lui baissait son froc, tirait son boxer, prenait un mètre ruban et voilà ! Ou alors il jaugeait la taille d’un œil expert, il devait savoir faire ça, non ? Des trucs de mecs, tout ça.
Dans son imaginaire, ils faisaient tous l’hélicobite dans les vestiaires avant le sport. Comparaient leur engin pour savoir qui avait la plus grosse. Ses frères faisaient ça, alors pourquoi pas les autres ?

Merde quoi. Si elle avait eu un putain de pénis, elle aurait passé son temps à le mettre à l’air, histoire de pouvoir CLAQUER SA BITE CONTRE LA TABLE pour argumenter. Sans métaphore.
Pourquoi je suis pas un meeeec – et wow, pourquoi elle était fâchée, déjà.

« Ou même je vous prends une chambre direct hein, suffit de demander tu sais. »

Ah oui, c’était vrai ; Noise faisait sa pucelle effarouchée. Electro lui fit les gros yeux, puis manqua de cracher sur son interface. MAIS WHAT QUOI.

« Mec putain range ça, je t’ai demandé de vérifier, pas de coucher avec lui ! »

Et elle allait sûrement pas coucher avec Jig non plus, c’était son pote ! Pas sobre, en tout cas. Bourrée, elle disait pas, mais au moins ça faisait partie du secret de la confession : ce qui se passe à l’ombre d’une bouteille de vodka reste à l’ombre d’une bouteille de vodka. Pas vu, pas pris. Pas de témoins sobres, et c’était comme si rien ne s’était passé.
Là, il exagérait. Heureusement pour ses tifs qu’elle avait envie de raser pour lui apprendre la vie, il laissa ses love hotels de côté et retrouva une humeur un peu plus Noisienne. Hors de question de prendre Jig à deux mains, cela dit ; fallait qu’il fasse un strip tease, maintenant.

Le gremlins qui mangeait ses neurones la fit rire bêtement à l’idée. Sexy, le strip tease. Autant qu’une planche de surf qui s’effeuille. Elle était pas certaine que Jig ait les capacités motrices nécessaires au strip tease.

« Je fais un mètre soixante-quinze ou un truc comme ça. Je comprends que dalle. Y'a Chili sur ta tête. Quelle dame veut un strip-tease, y'a pas de dame ici ! T'façon, j'me déshabille pas. Noise se déshabille, il aime ça. »

Elle partit d’un long éclat de rire qui se termina sur un caquètement de biquette enragée. UN METRE SOIXANTE QUINZE. Oui bon, elle se doutait bien qu’il parlait de sa taille de la tête aux pieds, mais elle venait d’imaginer une énorme teub d’un mètre soixante quinze et c’était magnifique. Douloureux pour le partenaire et celui qui devait se la trimballer et se faire arrêter à tous les aéroports du monde, mais vachement marrant de là où elle était.
Elle tendit le doigt vers Noise et réussit à faire passer entre deux éclats amusés :

« Oh putain comment il t’a cernéééé. Par contre wow Jig, je suis une dame merci bien. Bâtard. T’as vu mes cheveux de princesse. »

Des années d’entrainement pour les avoir aussi longs et beaux, mieux que Raiponce. Et concernant la deuxième partie de ses réflexions existentielles…
Elle baissa les yeux vers ses sous-vêtements, comme pour y chercher la réponse.
Pourquoi Lou ?

« Nan, je sais pas. Je suis rentrée et j’ai voulu me coucher puis j’ai eu faim. (elle jeta un regard vers le salon) Mes fringues doivent être là-bas. Je crois. »

Non parce qu’à priori, si elle s’était désapée dans la rue en hurlant, la police serait arrivée. Avast aimait pas trop qu’elle longe les murs en soutif, ça faisait pas sérieux parait-il.
Alors que, pft. On passait mieux inaperçu complètement à poil, c’était bien connu.

« MAIS c’est toi qui dois faire un strip. A POIL JIG. »

Avec tout l’enthousiasme d’un paysan sur son tracteur qui voit passer une minijupe

_______________
"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 890
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: i am so shook   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeSam 7 Sep - 2:00

Electro lui prenait la tête et Jig était très clairement perdu. L'espace d'un quart de seconde fort glorieux, Noise ressentit l'envie irrésistible d'envoyer un coup de tête à sa frangine coiffure façon Pinky Pie et de hurler à l'australo un truc type "ELLE PARLE DE TA BITE MEC". Histoire de remettre les choses en place.
Heureusement que les deux lascars avaient la capacité inédite de le faire taire - en général parce que ce qui sortait de leurs bouches à eux lui donnait proprement l'envie de s'étouffer sur sa vie et de ne jamais se relever.

« Je fais un mètre soixante-quinze ou un truc comme ça. Je comprends que dalle. Y'a Chili sur ta tête. Quelle dame veut un strip-tease, y'a pas de dame ici ! »

L'américain s'étrangla en choeur avec sa frangine spirituelle. AH OUAIS quand même. Mine de rien ça en faisait des centimètres ç-

« C'est pas mal 1m75 mec dis do- » Parvint-il à articuler avant de s'étouffer et rejoindre la viennoise au tapis.

Un mètre. Soixante-qui- Ca devait être dur à avaler wo-
L'américain partit dans un hurlement de coyote qui le fit rouler sous la table dans les jambes d'Electro. RIP. Rendez son corps à sa mère pour finir dans le pot-au-feu sacré. Gravez cette quote sur sa tombe. Amen.
L'avantage fut que la suite le coupa tout de suite dans son élan. Débandage immédiat, 10/10. Il s'étrangla avec sa propre salive.

« T'façon, j'me déshabille pas. Noise se déshabille, il aime ça.
- Oh putain comment il t’a cernéééé. »


Noise fit la tête de quelqu'un qui vient de mordre dans un truc très acide. WOW. De quel droit il disait des trucs pareils, lui ? D'où il aimait se déshabiller, c'était nouveau, ça ? D'où Electro renchérissait, on se calme ? What the fuck dudes. Il chercha d'instinct un truc à balancer à la tronche de ces deux crétins, occultant de manière très pratique le fait que Jig faisait clairement allusion à ses habitudes de lapinage durement acquises ces derniers mois et dont il n'était pas censé être totalement au fait. Enfin il aurait préféré. Enfin il pensait.
D'où il avait retenu ça d'ailleurs ce connard. D'où il était seulement au courant. C'était pas foutu de le reconnaître dans une foule et ça réussissait à se rappeler avec qui il partait des bars à 2h du matin ?
... wait, peut-être qu'il bavardait trop avec Electro aussi. Shit.
Heureusement, le jeune homme et son alcolyte à base de patate du jour occultèrent très rapidement cette série de détails pour plutôt se concentrer sur la discussion qui dérivait sur les cheveux d'Electro et... Lou ?
Wooh, qui a fait un strip-tease à Lou pendant que j'étais pas là. Faux-frères.
Et de fringues, aussi. Tout le monde baissa les yeux sur l'état de dénudement de Raph avec un bel ensemble.
A priori, tout le monde se demanda aussi où se trouvaient lesdites fringues avant qu'elle ne leur balance - un peu trop victorieusement - un semblant de réponse.
Dans le salon. Ok. C'était déjà bien de le savoir, même si l'américain doutait que ça serve à quoi que ce soit vu leur état d'ébriété avancée. Si l'un d'entre eux réussissait à changer de pièce avant la fin de la nuit il voulait bien le-

« MAIS c’est toi qui dois faire un strip. A POIL JIG. »

Nouvel éclat de rire débile. Clairement la vodka lui était montée au cerveau et y avait posé ses valises. Tranquille, pépère. Ceci dit elle y avait ses quartiers depuis un moment, elle connaissait le coin.
Noise s'accorda un quart de seconde pour faire remarquer à son cerveau que le sol tournait, là. Il était pas sûr que ce soit très normal.
Oh et puis tant pis.
Chili prit un envol catastrophe lorsque son maître se retourna et tacla proprement sa colocataire et sa passoire de combat en la chopant par la taille, et roula avec elle au sol sans trop savoir s'il essayait de la chatouiller à mort ou de lui écraser une main sur la figure. C'était pas bien clair. La raison pour laquelle il voulait lui faire une prise de catch en premier lieu l'était plus bien non plus d'ailleurs, il était quasiment sûr qu'elle l'avait mérité quelque part mais où, quand, comment ? Mystère. Pas grave.

_______________
#993333

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 190810010149159570
Revenir en haut Aller en bas
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeMer 11 Sep - 14:13

Le monde tanguait bizarrement, quand même. Et ça n'allait pas être les rires de ses deux hyènes d'amis qui allaient l'aider à y voir plus clair. Il avait fini par laisser de côté le problème, s'il y en avait jamais eu un. S'il ne comprenait pas, il ne comprendrait jamais, un point c'est tout. Ce qui lui sautait à l’œil, en revanche, c'était que le danger était imminent. Quelque chose, il était pas encore trop sûr de quoi, allait arriver pour sa pomme et ça n'allait pas lui plaire. Sûrement parce qu'ils parlaient un peu beaucoup de strip-tease, nus et poils ? Jig ne captait qu'un mot sur cinq, les étoiles venant frapper à ses portes et déformant son entourage. Qui avait foutu ce miroir déformant là ?
A la façon d'une grenouille affamée, l'australien suivit l'envol de Chili du regard. La bestiole alla se planquer sur un meuble un peu plus loin du massacre près de la table à manger. Jig se dit que c'était son moment rêvé pour se faire la malle, à lui aussi, alors il se retourna et, tel Rambo, il se mit à ramper entre les débris de chaise dans le sens opposé des roulades de Noise et Electro.
Il entendait toujours les hurlements, les cris et les rires dans son dos mais peu lui importait, lui il avançait. C'était la guerre, moussaillon. Un seul moment d'inattention et tu crevais. Oh, putain. Un haut le cœur le surprit dans sa fuite acharnée, le garçon sentait bien que les pâtes voulaient revoir la lumière du jour. Ergh. Fallait tenir bon. Jig s'arrêta un instant pour respirer et ravaler son vomi si besoin, mais le plat décida de bien vouloir rester encore un peu à sa place au fond de son estomac. Il était donc bon pour repartir. Coup d’œil à droite, coup d’œil à gauche pour la sécurité routière. Coup d'oeil en arrière pour le tourbillon de jambes et de cheveux roses. Et enfin coup d’œil vers Chili qui admirait le spectacle du haut d'une étagère.
Thingumajig réfléchissait pas souvent, c'était fatiguant. Des fois, il ne savait pas du tout ce qu'il faisait. Alors là, avec la vodka dans son système et comment il s'était rétamé un peu plus tôt, fallait sûrement pas trop lui en demander. Il s'aida de ses bras et du mobilier pour se remettre sur ses pieds, et ça devait bien tenir du miracle qu'il réussisse. Avec les forces qu'il lui restait après un tel exercice, Jig tendit la main vers l'insecte pelucheux mais l'animal ne se laissa bien sûr pas faire et il s'envola sans attendre. Bien, et maintenant quoi ? Jig ne put que continuer son évasion en s'accrochant au mur de sa main libre pour ne pas se casser la figure. Sa chambre n'était plus bien loin. Pourquoi on dirait qu'elle se trouvait à dix mille miles de là ?

_______________

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Jig_1110

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeMer 11 Sep - 16:10

Le cerveau d’Electro chantait un truc à base de « à poal, à poal » et « uN mèTrE SoIxAnTe qUInzE » et l’énergie que ses neurones mettaient à le scander l’empêchait de planer. La vodka, de toute façon, ça l’excitait. Les pâtes aussi. Pas le meilleur mélange pour dormir mais, eh – elle avait pas planifié la soirée plus loin que « j’ai faim et eux aussi on va manger ». On se lave, on mange, et maintenant Jig leur faisait un strip tease pour exhiber son bazooka digne de Schwarzenegger (elle l’avait jamais vu, mais fierté nationale et Terminator ok). Puisqu’elle doutait toujours de la capacité de leur pote à capter ce qu’il fallait faire, elle tendit les mains pour lui ôter ce t-shirt que même Father n’aurait su voir – avant de se faire violemment tacler par un Noise décidé à faire la guerre.

Elle s’écroula dans un cri étranglé et un envol de Chili. Sa passoire avait roulé sous la table, la grande prêtresse n’était plus et renvoya les attaques traîtres qu’on lui lançait à grand renfort de rires hystériques et de protestations sonores. Wow, les voisins allaient adorer, aucun doute là-dessus.
Rouler à terre en essayant d’étrangler un frère n’était pas étranger à Raphaella, c’était comme ça qu’on se montrait son amour dans sa famille – et comme ça qu’elle le faisait elle aussi, quand ses meilleurs amis devenaient relous et qu’elle avait besoin de se défouler. Allez tiens, prends ça. Au moins, Noise était mince et pas très grand, parce qu’essayer de foutre Stefan à terre avec ses muscles… lol. Elle allait crever avant d’y arriver, hein.

Faudrait qu’elle remercie l’amerloque tueur de saucisses autrichiennes pour ça, un jour. Bro, merci de pas être viril. Ca comptait beaucoup pour elle, il se rendait pas compte à quel point elle aimait filer des roustes.

Bon, Jig aurait pas été aussi facile à dominer, mais…
Mais what. WAIT.

« STOP STOP NOISE, hurla-t-elle en lui foutant sa main dans la figure avec la force d’un stégosaure en colère (aouch), OU EST JIG. »

Ok, elle était étalée par terre et pas super sobre, mais elle y voyait encore clair ; et là elle voyait pas Jig. Il les avait quittés. Le salaud. Il avait profité qu’ils se refassent mutuellement le portrait pour se barrer et éviter le strip tease.

« MERDE IL EST PASSÉ PAR LA FENÊTRE. »

Pourquoi par la fenêtre ? Parce que par la fenêtre. Aucune raison logique, ça lui était juste venu comme ça – tel un éclair sur la campagne qui éclaire les environs, la meilleure échappatoire s’était imposée à elle et malgré les portes plus logiques, elle ne voyait plus que ça. Thing s’était évaporé par la fenêtre, et était dans la rue à danser avec un mexicain en sombrero tellement il préférait des inconnus à eux. Si ça se trouve, il était déjà en train de s’effeuiller dans un club quelconque. Loin d’eux. Un mètre soixante quin –

Electro REFUSAIT de laisser qui que ce soit le voir avant elle. Jamais. Hors de question. PLUTÔT MOURIR.

Who you gonna call ?

« CHILI AIDE-NOUS A NOUS RELEVER. »

Le pauvre y pouvait clairement quelque chose. Tellement musclée, la bête, quoi.

_______________
"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 890
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeSam 28 Sep - 4:34

Mayday mayday, envoyez l’escadron canard laqué en renfort. Noise était en mauvaise posture. Etalé par terre, emmêlé bras et jambes avec une Electro en petite tenue – ça aurait pu paraître sexy à une populace de base et très peu renseignée, mais là clairement, pour lui, ça tenait plus du duel à mort avant sacrifice païen dans le grand pot-au-feu originel. Celui qui perdait était tenu par leur nouveau Dieu de se jeter dans un bain de vodka en ébullition pour que son cosmos aille nourrir les autres adeptes, parfaitement.
Et là, ben clairement, la fille en sous-vêtements elle avait le dessus sur lui et lui éclatait la cage thoracique avec – c’était quoi, son coude ou son genou ? Ils ressemblaient à un Saquedeneu qui a trébuché dans les escaliers, sérieux. Red, au secours, remets-la dans sa pokéball.

« STOP STOP NOISE, OU EST JIG. » Hurla soudain Raph en lui plaquant sa paume sur la gueule sans la moindre délicatesse.

L’américain enregistra pas tout de suite la question, principalement parce qu’il était plus occupé à décider s’il allait plutôt lui mordre la main ou la recouvrir de bave. Décision ardue et primordiale, sérieusement. Lorsque l’info remonta au cerveau, le jeune homme se redressa à moitié – heureusement que sa frangine était pas lourde sinon il aurait été bon pour le cimetière et le régime asticots aussi sec. La vodka fit un tour de piste en rollers et une triple vrille piquée – elle adorait ça – et ça lui cloua le bec une bonne seconde. D’où ils avaient perdu ce débile en l’espace de deux minutes et demie. Comment. La pièce avait pas changé de dimensions hein, alors à moins que quelqu’un ait ouvert un portail là, d’un coup – oh putain si ça se trouve Shia était passée dans le coin et-

« MERDE IL EST PASSÉ PAR LA FENÊTRE. Raph le coupa net dans ses réflexions élaborées, et à son tour Shawn eut un éclair de révélation.
- Oh putain, le con, il m’a déjà fait le coup tout à l’heure ! »

Branle-bas de combat les gars. Noise vira Raph de ses genoux avec toute la délicatesse d’un Casus imbibé par l’eau de source de sa mère patrie – soit : nulle – pour tenter de retrouver une position plus verticale en s’aidant d’une chaise rescapée du précédent massacre.
Et pour le coup il ne se dit pas « Laisse Chili tranquille sale monstre, qu’est-ce qu’il y peut le pauvre ? ». Non.

« Putain clair Chili tu sers à rien. Au moins autant que l’autre là. L’au- » il faillit se ramasser en ratant le dossier de la chaise. Wow, la bâtarde. Si elle bougeait encore cette saleté il en faisait un barbecue. Ah tiens, Jig était encore dans la pièce, il avait un visuel commandant. « JIG REVIENS LA SALE AUSTRALO. »

Sale australo, moui. Clairement l’insulte la plus élaborée qu’il ait jamais mise sur pied pour parler de son pote. Même pas de métaphore filée sur sa sale race de kangourou, rien. Décevant mon chéri.
Wait, Raph lui avait raconté une histoire d’anime japonais ou il savait quoi.

« SAILOR MOON, MERDE. »

Les raisons pour lesquelles la team miko fraise-coco-myrtille s’obstinait à s’égosiller alors que Thing était littéralement à l’autre bout d’une pièce qui faisait clairement pas 50m² devaient rester obscures pour la totalité de l’humanité jusqu’à la fin des temps. Mais clairement ça faisait plus dramatique avec tous ces cris de partout. C’était comme ça que ça marchait dans les blockbusters, et ‘murica lives the dream. Michael Bay a toujours raison, mate. Même si l’action se passe dans ton salon et qu’il y a que la table à faire sauter.

« CHILI, ATTAQUE LAMASTICHIEUR. »

Il devait bien lui rester quelques traumatismes Pinky Piens utiles, bordel. Qu’il se transforme en Hulk à fourrure, il savait pas. Noise sentait bien que ses jambes à lui marchaient moins bien que tout à l’heure, et à moins d’avoir complètement sniffé les cheveux d’Elec, Chili devait être sobre, soit mille fois plus efficace que lui. Plus efficace pouuur…
Wait, un Hulk avec de la fourrure, basically, c’était pas un yéti ?
Ok il avait oublié. Pas grave.
Attrapant Electro par la taille – après avoir tâtonné un peu, parce que bizarrement elle était plus loin qu’il le pensait. Ou plus à droite. Ou plus bas, bref – l’américain la poussa vers leur coloc’ en fuite, puis les rejoignit dans la gloire en effectuant une magnifique glissade dans leurs jambes. Il voyait plus Chili, mais il était sûr qu’il oeuvrait à la réussite de leur plan de son côté.

« Mec faut le dire si t’aimes qu’on hurle ton nom hein. C’est pas gratuit cette merde. Tu vas où là ?? »


Oh oui, rraw.

_______________
#993333

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 190810010149159570
Revenir en haut Aller en bas
Thingumajig


Crimson District

Crimson District

Thingumajig

Messages : 98
Date d'inscription : 06/12/2013

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeMer 23 Oct - 12:11

Presque. Presque. Il y était pr-...

« STOP STOP NOISE, OU EST JIG. »

Ah. Alors qu'il aurait pu en profiter pour franchir les derniers centimètres qui séparaient sa main de la poignet de porte, l'interpellé s'arrêta en pleine action et retourna instinctivement à la recherche de Raph'. Cependant, personne derrière lui, mais au moins lui eut le réflexe de baisser la tête pour retrouver les bouts de corps entremêlés de ses deux camarades. Il aurait pu leur répondre qu'il était juste là, mais encore une fois son instinct frappa à la porte. Il les fuyait, au départ, c'était stupide de signaler sa présence. Mode furtif activé, il se décida donc enfin à avancer mais-...

« MERDE IL EST PASSÉ PAR LA FENÊTRE. »

Quoi ? Qui ? Quand ? Où ?
Paniqué, car passer par une fenêtre c'était quand même grave, Jig fronça les sourcils et se dirigea jusqu'à la fenêtre ouverte. Bizarrement, il avait réussi à l'atteindre beaucoup plus rapidement que la porte de sa propre chambre. Les mains sur le rebord, la tête vers l'extérieur, il chercha de l’œil le truc parti se suicider. Personne, cependant. Il s'était envolé ou quoi ? Rien à portée de vue à part des passants ou des gens à leurs balcons qui le fixaient. Il voulut les insulter ou les saluer mais fut de nouveau interrompu par Noise cette fois-ci. Merde, ils l'avaient retrouvé.

« JIG REVIENS LA SALE AUSTRALO. »

L'australo en question se retourna et cria son désaccord d'un « NON » bien autoritaire et sonore. Peut-être que c'était le moment de rejoindre l'autre dehors, en fait. Passer par la fenêtre ne semblait pas du tout être une mauvaise idée sur le coup. Et le sentiment de déjà-vu qui le titillait sous le scalp lui rappela que ça n'était pas la première fois aujourd'hui. De grands esprits qui se rencontrent ?

« CHILI, ATTAQUE LAMASTICHIEUR. »

Chili ! Le revoilà, ce sale monstre poilu. La fuite par la fenêtre attendrait, Jig avait un compte à régler avec l'animal. Prêt à lui sauter dessus, il le chercha du regard même sans filet à papillon. Il n'avait clairement pas besoin de ça, vu qu'il avait des mains. La bête était malheureusement introuvable et, à la place, c'est Electro qui se retrouva dans ses bras suivi de près par Noise qui lui fit perdre l'équilibre et retrouver le sol avec grâce. Il s'en cogna le coccyx et exprima sa douleur criant et se débattant pour bien faire. Argh, les pâtes avaient manifestement encore envie de rejoindre la danse. Ça le calma direct.

« Mec faut le dire si t’aimes qu’on hurle ton nom hein. C’est pas gratuit cette merde. Tu vas où là ?? »

Il aurait bien demandé combien ça coûtait, mais les pâtes cognaient de plus en plus fort. Fallait qu'il se lève. Sans demander leur avis, Jig balança ses mains pour atteindre la première figure venue qui s'avéra être celle d'Electro, vite remplacée par une énorme pastèque. Libéré d'un poids, même si au final on aurait quasiment pas senti la différence, le garçon passa le fruit métalleux au survivant du duo de catcheurs et se leva non sans difficulté.

« J'vais vomir. »

Pas de conneries cette fois, Jig traîna la patte les yeux fermés jusqu'à la salle de bain qui lui semblait être l'endroit adéquat pour la suite. Il tâtonna jusqu'à s'écrouler face à la lunette des toilettes où il attendit son funeste destin. Amen.

_______________

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Jig_1110

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 1667821740a8af37f3a3994cb7c37c84"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 987997DDN15
#4A8ABA
Autres comptes : ; ; ; ;
wow ._. :
 
Revenir en haut Aller en bas
Electroweak


Crimson District

Crimson District

Electroweak

Messages : 84
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : Sur un trottoir.

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeJeu 24 Oct - 2:59

Le cri qu’Electro éructa en rassemblant tant bien que mal bras et jambes ressemblait à s’y méprendre au râle guttural d’un rottweiler qui vient de se rendre compte qu’il a perdu ses balls. Motherfuckers. Y’avait combien de chaises, là, et puis combien de tables – peut-être que Noise pesait plus lourd qu’il y paraissait, au final. Non parce que la vodka, elle la tenait comme PERSONNE, ça pouvait pas être ça qui faisait sonner les cloches sous son crâne et dédoublait le mobilier.
Elle lança son bras en avant dans l’espoir de saisir son radeau de la méduse, mais plaqua juste sa paume à terre avec une énergie rarement vue. Fuck. JIG CE SALAUD qui se barrait par la fenêtre pendant qu’ils regardaient pas, sérieux !

« Chiliiii. »

Mais l’animal était trop occupé à survoler le raffut sans se laisser prendre : clair, tu sers à rien.
Le générique de Sailor Moon en tête, rythmé par des maracas, Electro s’agrippa à la table pour fixer leur ami pas si disparu que ça ; ok, il était pas encore passé par la fenêtre. Détails. Dans deux secondes il se défenestrait et ils pouvaient pleurer leur strip-tease perdu à jamais.

« JIG UN MÈTRE SOIXANTE QUINZE FRÈRE. ON VEUT VOIR. »

Absolument paaaas, chantonnait une vahiné affublée de la tête de Noise dans un coin de son esprit. Le moins clair, là où les décisions douteuses se bousculaient.
Ok. Fallait l’immobiliser. Puis sortir la corde, Chili leur trouverait ça pendant qu’ils s’asseyaient sur le surfeur pour l’empêcher de se faire la malle. Suffisait d’éviter les coups de mains transforme-courgette, et c’était dans la poche !
… Ah mais merde, comment il allait se désaper s’il était attach —

Propulsée comme une fusée vers Jig, dont elle cogna la poitrine avec un cri indigné, elle perdit l’équilibre et le fil de ses pensées en même temps que lui quand Noise décida que faire un roulé-boulé dans leurs pattes ce serait classe. Pire entrée ninja du monde, 0/10, -5/10. En plus maintenant l’autre débile s’agitait et elle voyait plus où elle posait ses mains.

Ça tangue, putain.

« Mec faut le dire si t’aimes qu’on hurle ton nom hein. C’est pas gratuit cette merde. Tu vas où là ?? »

Ouaiiiis, cria Raphaella sans penser à recracher la mèche de cheveux qu’elle était en train de mâchonner par erreur, c’est pas gratuit, ça vaut un strip-tease ! Ils allaient pas scander son pseudo juste pour le voir s’écraser en bas de la rue, c’était pas assez hardcore.
JE VAIS A ACAPULCO. MERDE.

La mer cristalline et les cocotiers allaient attendre, cela dit ; la jeune fille se retrouva vite dans la peau de la salade de fruits qu’elle rêvait de manger. Oh le connard. OH LE BÂTARD. Ses plaintes amplifièrent à chaque ballottement. Elle était peut-être devenue végétarienne par la force d’une claque en pleine face, mais ça lui donnait pas l’autorisation de la jeter comme un putain de ballon de basket !

« JIG JE M’EN FOUS QUE T’AIES LA GERBE JE SUIS UN FRUIT LÀ. »

Un cri de damné s’échappa par tous les pores de la pastèque.

« NOISE FAIS UN TRUC. »

C’était pas la première fois ni la dernière fois que ça lui arrivait, mais ça rendait pas le truc plus agréable. Comme ton père et sa grosse –
L’entrée préférée des gosses en pleine canicule continua de proférer des insanités à en ratatiner un citron.

_______________
"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Electr11
Merci Sköll, je caresse ton kit avec amour ♥♥♥

The clouds around your soul don't gather there for nothing:
 
Revenir en haut Aller en bas
Noise


Noise
Noise

Noise

Messages : 890
Date d'inscription : 18/08/2013
Localisation : Un pied dans le vide.

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitimeJeu 31 Oct - 16:58

Sa figure glissée en mode hybride football/parquet ciré était parfaite, et il laisserait personne la critiquer. Preuve en était que Jig s'écroula immédiatement sur ses deux colocataires lorsqu'ils lui atterrirent dans les pattes. Et allez. Triomphe, mes amis. C'est comme ça qu'on attrape un pokémon. A-gres-si-vi-té. Noise lâcha un ricanement de victoire sans seulement s'inquiéter de la chute de ses deux MLP de compagnie. Ni la première, ni la millième, et ils étaient clairement plus en caoutchouc qu'en sucre alors whatever. Ils allaient juste prendre un forfait hématomes famille nombreuse et c'est tout.
Dépenser utilement l'argent des contribuables tout ça. Option paillettes, mosaïque et chaises cassées.
Noise et sa pote à la patate en étaient là de leur réflexion commune quand tout à coup, les 30 kg tout mouillés d'Electroweak se changèrent en une bonne tonne de health food bien compressée que Jig s'empressa de lui envoyer à la tronche.
Woh, what the fuck.
Noise réceptionna la grosse pastèque qui roula docilement sur ses genoux, et leva un regard ahuri sur son ami.
À peu près le moment où il réalisa que son cerveau fonctionnait plus très bien, et se contenta donc d'écarquiller ses yeux gris comme un crétin.

« J'vais vomir. »

Ah.
Il écarquilla encore plus les yeux, parce qu'apparemment c'était possible. Et ne sut pas quoi faire de l'information.
Heureusement que pour le coup, Jig lui en demandait pas trop. Voire même pas du tout. Noise fronça les sourcils et câlina la pastèque en regardant l'australien traîner sa carcasse mortelle jusqu'à la salle de bain. Enfin il supposait. Enfin il espérait.
Woohhh ça y est il entendait les couleurs. Le vert était d'une vul-ga-ri-t-

« JIG JE M’EN FOUS QUE T’AIES LA GERBE JE SUIS UN FRUIT LÀ. »

Dans un sursaut irrépressible – oh putain une pastèque qui parle - le jeune homme se souvint que la pastèque, ben c'était Electro. Il la claqua aussitôt du plat de la main pour venger l'atteinte faite à ses oreilles. Et puis damn. Le manque de compassion ohhhh.

« NOISE FAIS UN TRUC. » Continuait de vociférer le fruit - c'était vraiment un fruit une pastèque ? - tandis qu'il la faisait tourner sur elle-même avec curiosité.

Fais un truc, fais un truc, elle en avait de bonnes. Du smoothie, définitivement. Sauf qu'une partie de son cerveau lui murmurait que c'était clairement pas le moment d'utiliser le mixeur. « Si tu veux je te jette par la fenêtre pour faire du granité ? » Gore. Valait mieux qu'elle oublie ses idées. Quant à leur pote australien tombé au combat, tout allait bien pour lui, c'était toujours mieux dehors que dedans - sauf quand ça finissait dans les cheveux mais ça tombait bien parce que Jig s'attachait toujours les chev-
Le moment choisi pour que son regard tombe sur son poignet tendu, sur lequel trônait toujours l'élastique précédemment volé sans scrupules à son ami. Il en cessa son babillage dans queue ni tête.
Noise cligna des yeux tandis que son cerveau pédalait dans la semoule en essayant désespérément de process l'information.
Ah.
Oups.

« Meeerrrde. »

L'opération torture douche de Raph allait complètement tomber à l'eau, là. Branle-bas le combat moussaillon, il avait pas souffert pour rien non mais.

« OK Elec' opération de sauvetage. » Noise colla la pastèque par terre dans la ligne de mire de la salle de bain et détermina une trajectoire entre ses index dressés. Très pro. « Fais-moi ta Dwayne Johnson on a besoin d'aide là. Situation critique. T'es prête, à la une, à la deux - »

Il attendit pas qu'elle proteste et l'envoya rouler royalement jusque dans la pièce dont Jig avait fort judicieusement laissé la porte ouverte. Le pauvre fruit atterrit dans le tas de linge propre renversé par terre sans respect dans l'épisode précédent.
Noise s'empressa de rejoindre ses amis. But.
Tout en adressant un clin d'œil à sa sistorangina, le jeune homme se pencha dans le dos de son bro dans le mal et glissa les doigts dans ses mèches bleues pour les ramener en arrière avant qu'il se passe un truc vraiment grave.
Okay captain, la situation est sous contrôle. Je répète-

« Bon réflexe by the way bro. » ne put-il s’empêcher de commenter en lui attachant les cheveux sur la nuque. Pour avoir épargné le parquet du salon, vous gagnez un voyage en cure de désintox tous frais payés à Panama. « Ça va aller ? »

Sans oublier le tapotement compatissant de rigueur entre les omoplates, Noise posa un genou à terre entre la pastèque et les chiottes parce que sinon il sentait qu'il était bon à s'écrouler sur Jig ou à rouler dans la douche.
Ceci dit, un de plus un de moins. Son regard s'égara sur un soutien-gorge d'un violet pétant qui trémoussait ses volants en chantant Rabiosa à tue-tête sur un fond de tango. À qui elle avait piqué ce cas social l'autrichienne, il refusait de croire que ce soit à el-
Concentration, monsieur le juge. Maintenant la bouteille de shampoing insultait la pastèque en portugais.
La pastèque qui était toujours Raph, ne l'oublions pas. Il la poka amicalement de sa main libre.

« Eh Raph c'est quoi on a dit le top des astuces anti-hangover. Œuf cru cul sec ? »

Ils avaient testé la panoplie des solutions une fois - soirée mémorable s'il en était - mais fatalement il s'en rappelait plus.

_______________
#993333

"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 190810010149159570
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'   "Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs' - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
"Docteur Renaud, Mister Renard." ▬ Colocs'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Mister Geo
» mister hyde (✧) LDD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: Le quartier malfamé :: Habitations-