AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avril


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Ven 16 Mai - 12:21


Ça craint, ça craint à mort.

Verse un pot de peinture sur la tête de quelqu’un qu’il disait. Ce sera facile qu’il disait. Avril lui en fera bouffer de la peinture à ce maudit geek. Ok ok, c’était de sa faute pour avoir bêtement accepté, mais il ne pouvait pas ne pas relever le défi, il en allait de la fierté de son image, de sa masculinité sans fin. Un homme ne recule pas devant un tel défi et Avril est un homme, jusqu’à preuve du contraire –pas que ça aurait été une honte d’être une femme, pensez-vous, au fond, ça doit être plutôt cool même, mais les chromosomes n’étaient pas les bons, voyez-vous. Alors on fait avec ce qu’on a entre les jambes.

Alors Avril était genre « ouais c’facile, fingers in the nose lol » parce qu’il est un homme et au fond, qu’est-ce que peut bien lui faire de renverser de la peinture sur un piéton ; il court vite, il est cool, c’est pas lui qui est couvert de peinture de la tête au pied et il prouve combien il est vraiment swag à l’autre taré de hiboux, c’est tout benef’. L’équation était parfaite, tel X=2X2 donc X=4. Simple, carré, normal, cool.

Et bam, l’inconnue Y.

Enfin, en l’occurrence, plutôt l’inconnue D qui vient sous la forme d’un blond au regard perçant – et non pas autre chose, bien que ce soit là aussi, hein. Du moins, aux dernières nouvelles. Il ne souhaite pas y penser maintenant à cette hypothèse du D et du V. Bref, comme le D comporte maintenant une connotation louche, l’inconnue blonde restera Y jusqu’à ce qu’elle soit… Autre chose, ok.

Tu t’enfonces grave, gros.

On lui a toujours dit qu’il pense trop ; en l’occurrence, il aurait dû y retourner l’équation dans sa tête avant de réellement renverser le pot de peinture rouge sur la tête du blond qui passait tranquillement dans le coin. Il se disait bien, aussi, que cette tête était familière, cependant la partie « lol yolo just do it asshole » avait pris subitement le dessus, doublé de la partie « le plus vite ce sera fait, le mieux de sera » et avant même qu’il ait eu le temps de faire un scan complet de la situation, le blond en face de lui était rouge, il voyait rouge.
Avril n’a absolument aucun problème pour salir volontairement un piéton, ils craignent tous et personne ne pourra lui en vouloir, faute de nom, mais une connaissance, c’est déjà plus compliqué. Quelqu’un dont il est proche à qui il fait des crasses (par amour), pas de soucis, quelqu’un qu’il ne peut pas supporter (où est Nout quand on a besoin de lui ?), encore mieux… Par contre, quelqu’un qui s’est faufilé à travers les mailles, qui n’est pas exactement proche, ni exactement une simple connaissance, c’est plus compliqué.

Et c’est exactement ce qu’est Done, inclassable, potentiellement dangereux, blond. Comme la vie est magnifique. Ce n’est pas que le garçon lui fait peur, l’intimide ou quoi que ce soit, c’est juste qu’il est plutôt cool et qu’il aimerait mieux l’avoir en bon camarade à vie. Il ignorait si renverser des pots de peintures sur un camarade était un truc qu’il prendrait bien. Curieusement, son petit doigt lui a dit qu’iil doutait que Done soit absolument ravi de s’être vu ainsi repeint.
Curieux, très curieux, Avril aurait juste adoré. C’est juste tellement son kiffe de se faire asperger de peinture, son petit pécher mignon. Il ne voit pas comment quelqu’un pourrait ne pas trouver cela absolument génial ahahahah.

Avril peut pratiquement sentir sa température monter en flèche à partir du moment où il identifie parfaitement la victime de son petit tour de passe-passe.

Ok ok, t’as merdé mec. Help. S.O.S. Abort mission.

Il lui faut utiliser le plan B, ou autrement nommé, le fameux « plan qui n’existe pas mais qui ne va pas tarder à venir, sans doute, probablement, un jour ». En attendant, Avril ne connait qu’une seule solution à son petit problème.
Le roux rabaisse ses bras, laisse tomber le pot à présent vide et adresse un large sourire au blond devenu rouge, comme s’il ne venait pas de lui faire une coloration expresse.

« Hey Done, ça roule ? »

Avril peut entendre les milliers d’applaudissement de ses cellules tandis que celles qui ont contribués à cette magnifique répliques de planquent, accablé par la honte ultime.

S’il sourit assez, peut-être que Done oubliera qu’il vient de lui refaire le portrait au sens propre du terme.

― ‒ —

Red:
 

_______________
― Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Done


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Sam 17 Mai - 18:54

Done était d’accord que l’herbe est souvent plus verte chez le voisin. Mais d’un autre côté, le bleu du ciel est le même pour chacun. Certes, des fois, un nuage se pointe et vient l’assombrir pile au-dessus de notre tête … Mais il y aura toujours une brise pour le faire fuir. La peinture rouge, cependant …

C’était une journée normale, banale, tranquille, et une flopée d’autres adjectifs du même champ lexical. Le genre de journée où Donnel était simplement parti se dégourdir les jambes en ville. Il aimait bien, en sortant de la taverne, flâner près des petites échoppes des rues commerçantes et regarder quelques nouvelles œuvres artisanales. Le garçon appréciait particulièrement les travaux d’une minutie incroyable sur de petits objets … Il se surprit d’ailleurs à craquer et s’acheter un mignon escargot en bois pas plus gros que son pouce. Celui-là, il allait remplir les rangs de sa collection. C’était inutile, mais tellement joli.
Mollusque en poche, Done continua sa visite des étalages et le fil de ses discussions pleines d’admiration pour le travail de ces marchands … jusqu’à ce que quelque chose n’attire son regard : une tâche rousse aussi flamboyante qu’un panneau stop au loin … Attiré, le jeune homme se dirigea vers elle, s’apercevant, alors qu’il s’approchait, qu’il s’agissait d’une personne qu’il était certain de reconnaître. L’américain plissa des yeux afin de mieux identifier le rouquin mais, avant même qu’il ne soit assez près, celui-ci s’avança un gros pot en main et … tsunami écarlate.

Des cris de surprise, des chuchotements et des rires accompagnèrent l’horrible situation ; et sans doute que certains applaudissaient carrément la bonne blague. De son côté, le blond pomme d’amour n’arrivait toujours pas à se rendre compte de ce qu’il venait de se passer. Les muscles tendus, il ne bougeait plus. N’arrivait plus à bouger. Même son cerveau semblait avoir décidé de se mettre en mode veille. Il venait de se passer quoi, là ?
Finalement, très lentement, sa main droite passa sur son visage afin de le libérer de l’emprise de la gouache. Il ne tenait pas tellement à en avaler. Cette action lui permit finalement d’ouvrir les yeux et de découvrir, sans grande surprise, son fameux artiste d’assaillant.


« … Avril … »

Siffla-t-il entre ses dents. Là encore, Done ne savait pas comment il fallait réagir. Bien que son visage n’ait été nettoyé sur le coup, il sentait que le rouge commençait à revenir, s’accordant à merveille avec le reste de son corps encore dégoulinant.

Du calme. Du calme. Inspiration. Expiration.  
Ce n’était qu’Avril. Rien qu’Avril. Il le "connaissait" bien … et ne devrait même pas être surpris. Le jeune homme faisait parfois des choses vraiment bizarres et qui, au premier abord, pourraient totalement être vues comme contre-indiquées mais … Euh. Le blond ne savait que mettre derrière ce « mais », en fait.


« Hey Done, ça roule ? »

L’interpellé continua de le fixer intensément. Cherchant toujours à comprendre. Mais tout seul, il était bien conscient qu’il n’y arriverait pas. Il était toujours immobile, comme si la peinture avait été incorporée à du plâtre. Il sentait encore sur lui quelques regards des passants et des marchands, mais le manque de réaction des deux protagonistes leur indiqua qu’il n’y aurait pas de bagarre ou quoique ce soit de bien croustillant …

« … Pourquoi … ? »

Finit-il par lâcher. Cela n’avait bien entendu aucun rapport avec la question d’Avril, et le ton dans sa voix suffisait à le faire comprendre. Ce n’était donc pas un « Pourquoi ça roulerait pas ? », mais plutôt un « Pourquoi tu as fait ça ? ».
Non non, il n’était pas encore en colère. Tout allait bien. Très bien.


Spoiler:
 

_______________

#B8FE72
Autres comptes : ; ; ; ;
wink wink :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avril


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Dim 25 Mai - 22:25



Done n’est définitivement pas le type de garçon qui aime intimider les autres avec ses muscles, ou le fait naturellement ; pour beaucoup même, il devait avoir l’air d’un mignon petit agneau. Rien à craindre de Done, noon, absolument rien, il est cool, il est clean.

Cependant pour Avril, il fait partie de la catégorie de gens la plus dangereuse. Certes, l’intimidation n’est pas la même que s’il avait fait 2 mètre et 115 kilos, mais à ses yeux, c’est bien, bien pire. Des coups, il en avait reçu, il en recevrait toujours parce qu’il est un petit vaurien qui adore embêter les autres. C’est banal, les coups, c’est à peine s’il n’en redemandait pas, et avec le sourire en prime. Non, les grands, ça ne lui fait peur que momentanément, juste avant que le poing ne s’écrase sur son beau visage, quand il calcul les dégâts. Les gens comme Done par contre… Ce n’est pas qu’il a la frousse, c’est pas qu’il est vraiment super intimidé par lui, tout ce qu’il veut dire par là, c’est que le blond, il le veut pas en ennemi, genre, jamais de la vie.

C’est dans son regard que tout ce passe, sa façon de le scruter qui lui dit ‘eheh, je sais tout vieux, je sais que tu caches des trucs louches’. Il s’en méfie de lui, le garde précieusement à ses côtés car il vaut mieux l’avoir là qu’en face de lui. Et puis, Done est plutôt cool.
Pour être tout à fait honnête, il sait que cette méfiance est un peu stupide, parce que franchement, il voit très mal le blond lui dire ‘je sais que t’as tué ta mère’, c’est idiot, il a aucun moyen de le savoir quoi. A moins qu’il lise dans les pensées. Est-ce que Done lit dans les pensées ?

Mon dieu. Si ça se trouve, il est en train de donner une tonne d’informations au garçon, informations dont il pourra se servir pour le faire chanter et… Vite, pense à autre chose !

Rouge, rouge, rouge, blond, vert, mon prénom c’est Merlin au fait.

Ah. Avril conclut qu’il est un cas désespéré. Il n’y a plus qu’à prier pour que Done ne sache vraiment pas lire dans les pensées. De toute manière, en y repensant bien, il doutait vraiment que le garçon lui fasse du chantage, il n’était tout simplement pas ce genre de personne. Sans doute. Sûrement. Peut-être. On n’est jamais trop prudent.

Avril garde le sourire, mains plaquées dans son dos dans le futile espoir qu’elles disparaissent pour qu’il puisse nier toute implication avec cet incident de peinture rouge.

‘Regarde, j’ai pas de mains, ça peut pas être moi ! Cherche encore ahah.’

Comme si c’était possible.

« … Pourquoi … ? »

Tout simplement parce que les mains ne disparaissent pas comme ça, que de toute manière, il en a encore besoin et qu’en plus Done l’a très clairement vu le pot de peinture dans ses parfaites mains.

Oh, oui, ce n’est pas la question.

Enfin, si, c’est techniquement la question, mais à moins que –encore une fois- son camarade ne puisse lire dans ses pensées, ce n’était pas ce à quoi il se référait. Pourquoi il lui avait renversé un pot de peinture sur la tête ?
Est-ce qu’il a le droit de lui dire que le rouge lui va bien au teint ? Ou d’utiliser son joker ?

Try again !

La vie craint grave quand même. Sur toutes les personnes sur lesquelles il aurait pu tomber, c’est  sur l’une de celles sur lesquelles il ne le voulait pas. Cruel destin. On devrait lui faire un show télé. Le destin d’Avril, parfait. Quoi que non, non, oubliez, il n’est pas prêt à voir sa vie et ses secrets défiler devant lui sur un petit écran, vraiment pas. Ils sont bien dans sa tête jusqu’à… Jusqu’à ce qu’ils soient sous terre et inaccessibles.

Bon, ce n’est pas le tout, mais il doit trouver la parade ultime pour ne pas se mettre son jeune ami à dos. Ce serait fâcheux. Très fâcheux. Le roux épluche le registre de ses excuses à la quatrième vitesse dans son cerveau avant d’en trouver une convenable. Alors, voyons voir, Done, Done… Qu’est-ce qu’il pourrait bien lui raconter ?

« Pourquoi ? Ah, la peinture ! Ahah ! En fait, tu vois, par chez moi, c’est  un… Un rite de l’amitié ! On fait ça pour… Pour dire qu’on a accepté l’autre en tant qu’ami. »

Il paraît que plus le mensonge est gros, plus les gens le gobe facilement.

Avril ne cesse de sourire, comme s’il était tout à fait réjoui par la nouvelle du passage de Done de statut de connaissance à ami, tout en se félicitant pour ses années de pratique de ses compétences d’acteur.

« En plus, vraiment, le rouge te va bien au teint. »

Ahah.

Quel idiot.

― ‒ —

Fushia:
 

_______________
― Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Done


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Mar 27 Mai - 17:45

« Pourquoi ? Ah, la peinture ! Ahah ! En fait, tu vois, par chez moi, c’est  un… Un rite de l’amitié ! On fait ça pour… Pour dire qu’on a accepté l’autre en tant qu’ami. »

Done plissa des yeux devant l’inquiétante explication … Pour tout avouer, il ne s’attendait pas à ça, franchement. Qui aurait pu ? Le garçon était bien curieux de savoir d’où venait le roux pour avoir de telles traditions … Enfin, vu sa gêne et la manière dont il cherchait ses mots, tout ça ne pouvait être qu’un joli tissu de mensonges. Mieux joué, ça aurait presque pu passer, bien que Done aurait sans doute été perturbé un temps … Après tout, ça n’était pas si différent du bizutage qui était monnaie courante dans les universités américaines. Heureusement pour lui d’ailleurs, le jeune homme n’en a jamais été victime avant ce jour … Beaucoup trop effacé.
Dans tous les cas, Avril n’avait pas répondu à sa question, du coup.


« En plus, vraiment, le rouge te va bien au teint. »

Il cherchait à se déculpabiliser ? Pourquoi lui avoir fait cette farce si c’était ensuite pour s’en vouloir ? Tout cela échappait au fils Crossmann … Peut-être l’avait-il confondu avec quelqu’un, alors ? Un autre blond d’à peu près sa taille et sa dégaine ? C’était à la fois très peu probable mais aussi le plus logique dans le contexte donné. Malencontreusement, des inférences ne donnant pas de réponses claires, sur l’instant le fermier aurait bien été content de lire dans les pensées de son « ami » … ou de n’importe qui ! Cela pouvait s’avérer très utile des fois, mine de rien … Cependant, après réflexion, il se dit qu’il n’apprécierait pas qu’on sonde l'esprit, lui ! C’était privé après tout … Et puis certaines pensées méritaient effectivement mieux de rester cachées du grand public.
Tout doucement, Donnel sentait la peinture commencer à durcir sur sa peau, ses cheveux et ses vêtements … Ce qui était une sensation des plus horribles. La meilleure solution serait de toute de suite se mettre en route vers la maison pour prendre une douche, mais malheureusement ce n’était pas la porte à côté. Il se dit alors, qu’avant ça, il ferait mieux d’au moins se rincer la tête et le visage.


« Hm … Eh bien, malheureusement, je ne vais pas le garder, tu vois … »

Ses muscles acceptèrent de commencer à se détendre alors qu’un soupir s’échappait de ses lèvres. Belle journée, pas vrai ?
Lentement, il fit un tour d’horizon à la recherche d’une fontaine … offrant un sourire gêné aux commerçants qui croisaient son regard. Terrible, terrible, terrible.
Un peu raide, Done se dirigea donc vers la petite fontaine encastrée non loin dans le mur d’un bâtiment. Il retira alors sa barrette et sans compter jusqu’à trois, passa sa tête sous l’eau glacée. L’eau claire vira ainsi à l’écarlate, redonnant ses blondeurs au fermier.
Après une bonne minute sous le jet d’eau, il releva la tête et s’ébroua légèrement, tâchant de ne pas éclabousser Avril toujours à ses côtés. Certes, il n’était pas encore complètement propre, des mèches carmin décorant toujours sa chevelure, mais il se sentait au moins carrément mieux.


« Et sinon, pourquoi tu m’as vraiment fait ça ? Un pari bizarre ou … »

Des voix ? Des extraterrestres ? Quelqu’un qui serait venu prendre le contrôle de son corps ? Certains joueurs possédaient bien des dons de persuasion …
En fait, pleins de scénarios étaient envisageables, ici … Mais tout ça sonnait tout de suite plus vraisemblable aux oreilles de l’américain plutôt que la soi-disant cérémonie de l’amitié. Étrangement.

_______________

#B8FE72
Autres comptes : ; ; ; ;
wink wink :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avril


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Dim 1 Juin - 4:23



A en croire l’expression du garçon, il ne croyait pas un seul mot de ce que le roux venait de lui raconter.

Pas qu’il le blâmait. L’histoire était incroyablement stupide. Avril venait de la Nouvelle-Zélande, pas d’un petit pays pommé avec des traditions culturelles étranges –quoi qu’il y avait des trucs plutôt étranges par chez lui. M’enfin, il ne trouvait pas l’idée mauvaise ! Si quelqu’un ne se met pas en colère après s’être fait renverser l’intégralité d’un pot de peinture sur la tête et l’acceptait gentiment, cette personne ne pouvait qu’être digne d’être son amie ! Le garçon considéra un instant l’intégrer dans ses traditions avant de classer l’idée comme trop dangereuse pour être utilisable ; il n’avait rien contre un ou deux coups de poings, vraiment, mais contre une bombe chez lui, si. Les gens d’ici sont tarés, il préférait ne pas trop s’aventurer dans ce genre de choses tortueuses, à part pour les cas spéciaux, du genre bâtards ou trop inoffensif pour se défendre ou les gens super yolo cools.
Plus jamais sur Done, donc, il y met un point d’honneur. Le pauvre blond ne méritait pas un tel destin écarlate, pour sûr.

« Hm … Eh bien, malheureusement, je ne vais pas le garder, tu vois … »

Quoi ? Après tout le mal qu’il s’était donné ? Avril se sentit profondément blesser par de tels propos. Son œuvre d’art ! Il ne protesta pas, offrant un large sourire désolé au blond. D’accord, en même temps, ça ne devait pas être très agréable d’être plein de peinture sous un tel soleil, il compatissait faiblement à son malheur.
Les gens les regardaient très étrangement, certains même le foudroyaient du regard comme s’il lui reprochait d’avoir joué un si cruel tour à un innocent garçon qui se baladait tranquillement, là, sans rien demander à personne. Habituée – un peu trop- à ce genre de regards accusateurs, le roux ne fit que leur envoyer de grands sourires avant de se rendre compte que Done était en train de bouger. Tel un fidèle compagnon qui n’avait absolument rien à se reprocher, il le suivit à la trace, le fixant non-stop tandis qu’il se passait la tête sous l’eau, regardant avec une certaine tristesse le garçon reprendre de sa blondeur. Il n’avait jamais vraiment apprécié les cheveux blonds, ils ne lui rappelaient toujours que de bien sombres souvenirs, alors oui, il aurait bien aimé qu’il garde ses cheveux bien rouge, une couleur très acceptable et trop souvent critiquée à son goût.

Le garçon se redressa, secouant ses cheveux blonds trempés d’une manière semblable à un poney, un mignon petit poney ; Avril décida qu’il valait mieux ne pas lui annoncer à haute voix qu’il ressemblait à un poney, pour être sûr de ne pas plus se le mettre à dos. Lui-même n’avait rien d’un équidé.

« Et sinon, pourquoi tu m’as vraiment fait ça ? Un pari bizarre ou … »

Ah, Done, il voyait vraiment toujours à travers tout comme l’on voit à travers l’eau de source, ce qui, en l’occurrence, était bien son problème avec le garçon. Il ne pouvait peut-être pas lire dans ses pensées, toutefois cela ne l’empêchait pas de lire sur son visage et dans ses gestes. Impossible de sa cacher, aucun échappatoire et il avait beau détester cela, il n’y changerait rien, Euphemia était trop petit pour éviter de tels rencontres. Encore un problème. Avril commençait à se demander s’il n’était pas mieux dans le monde réel ; au moins, il était certain de beaucoup plus apprécier sa liberté de mouvement là-bas.

Il croisa les bras sur sa poitrine, pâle sourire aux lèvres, yeux parfaitement violets posés obstinément sur le blond. Bah, il ne lui servait plus à rien de trouver des excuses bidons tout comme il était idiot de penser qu’il le détesterait jusqu’à la fin de ses jours à cause d’une petite farce facilement réparable comme celle-ci.

« Disons plutôt un stupide défi. Vraiment très idiot. »

Extrêmement idiot, malheureusement c’est ce qu’il fait de mieux, que voulez-vous. Avril fourra ses mains dans les poches dans un moment de lucidité absolument formidable afin d’en sortir un paquet de mouchoirs qui n’étaient même pas entamés. On lui disait souvent qu’il prenait trop de précautions, exactement comme une mère dix fois trop inquiétée par tout, pourtant la plupart du  temps, les précautions payaient et il était bien heureux de pouvoir l’étaler sur la figure de tout le monde. Il le tendit au blond, toujours souriant.

« Tiens, j’ai ça si tu veux… Si tu veux essuyer, j’sais pas. Si ça peut te rassurer, tu n’étais pas censé être la victime, c’était juste un coup du destin, j’imagine. Mauvais endroit, mauvais moment. »

Ah, cette saleté de destin. Que quelqu’un le tue, l’étouffe, l’enferme dans une cave. Qui en a besoin, au fond.

Certainement pas lui.

_______________
― Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Done


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Mar 10 Juin - 2:55

« Disons plutôt un stupide défi. Vraiment très idiot. »

Ah, il avait donc vu juste …
Quelle idée d’accepter ce genre de défi, eh ? Peut-être qu’au premier abord cela avait dû lui sembler amusant … mais aller jusqu’à produire l’acte ? Pourquoi faire ? Ne pas perdre la face devant ses amis ? Mais une action aussi stupide pouvait avoir d’autres conséquences …
Enfin. Done ne pouvait décemment par rester fâcher contre Avril. Encore moins alors que celui-ci faisait une telle tête et que ses yeux violets étaient posés sur lui de cette manière. Le roux avait vraiment l’air honteux et désolé de ce qu’il avait fait … Ce qui suffisait à l’américain. Il lui en fallait peu mais … Ça allait. Il connaissait assez son interlocuteur pour le comprendre un minimum. Et puis, ce n’était pas comme s’il lui avait fait une chose vraiment horrible comme insulter sa mère ou lui couper un membre.
Comble de sa bonne foi, Avril sortit un paquet de mouchoirs et les tendit généreusement à Done. L’américain laissa ainsi tomber son expression agacée, vite remplacée par un fin sourire. Aucune raison de déterrer la hache de guerre qui, de toute façon, n’avait jamais été sortie une seule fois.


« Merci … »

Dit le blond trempé, reconnaissant, alors qu’il se servait en papier et le passait sur son visage. Des traces rouges vinrent souiller le mouchoir comme si le jeune homme sortait d’une fête où il avait eu la main lourde sur le maquillage … Pensant que cela suffirait, Done rendit donc le reste du paquet à Avril :

« Bon, ça va aller, ne t’inquiète pas. J’imagine que ça arrive, hmmm … »

Oui … Comme le taux de viol dans le monde, il devait bien exister quelque part un outil statistique indiquant combien de jeunes citoyens innocents se faisaient peinturlurer avec passion. Au moins, le second fait avait le mérite d’être plus amusant que le premier, soit dit en passant. Hm.

« Tant que tu ne recommences pas, ce serait sympathique … Autant sur moi que sur un autre, d’ailleurs. »

Il n’aimait pas ce ton moralisateur que prenait subitement sa voix … Mais il n’en pensait pas moins. Done se mordilla la lèvre inférieure, se demandant même si Avril allait l’écouter. Si un ami lui donnait un autre défi, il le voyait mal refuser juste parce que son auguste personne le lui avait demandé. Le fermier ne possédait guère un tel pouvoir … malheureusement. Tout comme la lecture des pensées. Lui, tout ce qu’il pouvait faire c’était créer des boucliers … Et même ça ne l’aurait pas aidé dans sa mésaventure du jour, tiens, vu la vitesse à laquelle ceux-ci se déployaient.
Bref, le fils Crossmann se tourna une dernière fois vers la fontaine pour rincer sa barrette et ainsi lui redonner à son tour son éclat doré. Satisfait, il revint vers Avril et se recoiffa en vitesse … Ne pas l’avoir lui faisait tellement bizarre.


« Bon, du coup je vais rentrer chez moi et me débarbouiller un peu plus efficacement. »

Il restait encore ses vêtements à mettre au lavage. Hors de question de jouer les exhibitionnistes et de les laver dans la fontaine. Jamais. Il tiendrait bien dans sa fausse tenue de père noël jusqu’à sa ferme.

_______________

#B8FE72
Autres comptes : ; ; ; ;
wink wink :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avril


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Mer 16 Juil - 18:45



Bras croisés, décroisés, recroisés, incapable de se tenir tranquille, une fête mentale éclata dans la tête d’Avril lorsque Done lui accorda un léger sourire. Il allait vivre. Tranquillement, jusqu’au bout. Merci mouchoirs, du fond du cœur, merci.

Avril se sentait plus léger, soulagé, limite en train de planer, sans exagération aucune. Il lui rendit son sourire, contemplant vaguement l’option de l’accolade amicale avant de chasser l’idée rapidement en le voyant ainsi… Conditionné. De toute manière, Done aurait certainement été encore plus perturbé par un acte aussi soudain et déplacé dans cette situation. Non, Avril, soit cool, super cool. Adopte la French snob attitude, tu peux le faire, comme si rien ne t’affectait.

Toute une vie de travail, vraiment. Il décroisa ses bras, préférant fourrer ses mains dans ses poches pour l’air décontracté, complétement open. Oh yeah boy c’mon.

« Bon, ça va aller, ne t’inquiète pas. J’imagine que ça arrive, hmmm … »

Définitivement pas ; Avril espérait bien qu’il venait de lancer une mode sous les yeux éberlué des passants. Il reprit le paquet de mouchoirs, le fourra à nouveau dans sa poche avec sa main, toujours radieux. Alors il était pardonné ? Du genre, yeah we cool bro ?
Le roux, l’air d’un chien attendant une récompense, continuait à s’agiter, astiquant le sol poussiéreux du pied.

« Tant que tu ne recommences pas, ce serait sympathique … Autant sur moi que sur un autre, d’ailleurs. »

Il hocha frénétiquement la tête en premier lieu, avant de prendre un air plus solennel et reprendre le contrôle de son corps. Qu’est-ce qu’il fabriquait celui-là, hein ? Trahison.
Le garçon se garda bien de promettre qu’il ne recommencerait pas, pensant qu’il serait plutôt cool de faire goûter les joies de la peinture écarlate à l’autre hibou, histoire de. « Taste your own medicine », ce genre de choses. Un bain de rouge ne pouvait lui faire que du bien, à lui. Tant qu’il arrêtait de faire ça au hasard… Ca n’était pas comme si c’était quelque chose de vraiment offensif et dangereux ! C’était puéril, certes, mais innocent.
Ca ne tuera personne. Normalement. Techniquement.

Il suivit à nouveau le blond du regard, à l’affut, aux petits soins pour lui, parce que Done était quand même un mec cool et il l’aimait bien, comme ça, alors ce serait fâcheux de le laisser s’enfuir dans la nature alors qu’il n’a pas encore eu le temps de se faire correctement pardonner. Enfin, ce serait franchement crétin de sa part de détaler comme un voleur sans rien dire alors qu’il n’a rien de fait de mal, cela dit mieux vaut prévoir que guérir, de ce fait Avril se tenait prêt à bondir au moindre signe de fuite. On ne le laissait pas en plan comme ça, eh. Ah, le voilà que revenait, pince en cheveux. Quelle blondeur.

« Bon, du coup je vais rentrer chez moi et me débarbouiller un peu plus efficacement. »

Quoi ! Non ! Avril fit la moue, tourna par accident le thermostat vers le haut. Qu’est-ce qu’il devait faire ? Peut-être qu’il devrait proposer de laver ses vêtements. Son appartement était probablement plus proche – mais en même temps, il ne voulait pas de peinture partout chez lui, c’était franchement pénible à enlever. Il pouvait… Le suivre jusqu’au bout du monde, certes. Il n’allait pas le lâcher de sitôt en laissant une si mauvaise impression.

« Eeeeh, déjà ? Franchement, je trouve que ça te va bien. Ça donne un style, t’vois ? »

En gros il n’avait pas encore tout à fait l’air d’un SDF qui se serait tenu sous un échafaud de peinture. Pas tout à fait. Ou alors c’était un SDF fashion victim. Le plus cool des SDF du quartier. Thumb up.
Bon ok. Pense à quelque chose, vite sale roux. Hop, gop, gap, qu’est-ce que Done aime à part lui ? Autre blonde. Autre type de blonde. AH !

« Dommage, je voulais d’offrir une bière pour me faire pardonner, mais je suppose que je ne peux pas t’en empêcher… »

Si dommage. Lui se prendrait bien un petit jus de fruit là. Il crevait de chaud.

Sourire déçu.

_______________
― Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Done


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Dim 20 Juil - 0:46

Avril était quelqu’un de vraiment intriguant, pour le regard extérieur qu’avait Done sur lui. Il n'était pas des mieux placé pour trouver drôle le fait de le voir passer de l’enthousiasme réprimé avec peine et le self control des hommes d’affaire … vu que lui-même devait sans doute faire pareil, des fois.
Si l’américain voyait des vidéos de lui après coup, il se presserait de se cacher les yeux avec ses mains afin de s’éviter plus de massacre … Même s’il réfléchissait beaucoup et tournait dans certains cas pas moins de sept fois sa langue dans sa bouche avant de sortir une réponse à la plus simple des questions, il était conscient de ne pas toujours être parfait. Ou, en tout cas, pas parfait comme il aurait souhaité l’être.

Dans tous les cas, on ne pouvait vraiment pas douter de la bonne foi du roux ; il était visiblement véritablement désolé pour ce qu’il venait de se passer, ce qui touchait Done, au fond. Malgré tous ses défauts apparents, les choses bizarres qu’il pouvait débiter et autres galimatias que le fermier ne comprenait pas toujours … Avril ne pouvait être que quelqu’un de bien. C’est ce qu’il pensait avec pas mal de certitude, en tout cas.

Lorsque Donnel annonça son désir de rentrer chez lui, il aurait sans doute déjà commencé à ne serait-ce qu’esquisser un mouvement de départ s’il n’y avait pas eu le roux …


« Eeeeh, déjà ? Franchement, je trouve que ça te va bien. Ça donne un style, t’vois ? »

... Qui ne voulait vraisemblablement pas qu’il s’en aille. Hm ? Ses lèvres se pincèrent et ses sourcils se froncèrent d’inquiétude et de surprise. Qu’est-ce qu’il venait de sortir, là ? C’était une blague, pas vrai ? Que ça lui aille bien ou pas, Done ne se sentait pas du tout à l’aise. Et, surtout, bien qu’il se soit débarbouillé du mieux qu’il avait pu, quelques traces rouges subsistaient autant dans sa tignasse que sur sa peau. Désagréable. Sale. Sa douche était bien la seule chose qu’il avait en tête pour le moment et …

« Dommage, je voulais t’offrir une bière pour me faire pardonner, mais je suppose que je ne peux pas t’en empêcher… »

Et. Les lèvres du blond se pincèrent un peu plus, ses dents mordillant légèrement l’intérieur de celle inférieure. Il voyait très bien où Avril voulait en venir, vraiment, et de loin. Mais. Bon sang. Il. Et. Ses doigts allèrent inconsciemment titiller sa barrette.

Done était perturbé. Il ne savait pas quoi dire, là. Son interlocuteur et bourreau ne voulait pas qu’il parte et l’appâtait lâchement afin de le garder près de lui … Et bien entendu, ce n’était pas juste la mention de la bière (boisson qu’il affectionnait particulièrement, tout le monde le savait) qui le faisait se sentir déchiré entre deux possibilités.
C’était une invitation à sortir qu’on venait de lui proposer, là. D’un côté Done pouvait décliner et rentrer chez lui se laver, et de l’autre profiter d’une rare occasion où le roux l’invitait à boire. Refuser ne se faisait pas, non ? Surtout entres amis. En plus, même si la demande avait été formulée avec une mesquinerie sans nom, elle restait sincère et dans un but de réconciliation. Dans ce genre de cas, comment refuser ? Ce serait une terrible insulte et … Qu’est-ce que Demure aurait fait, à sa place ? Avril ne voulait-il pas le laisser user d’un joker afin de pouvoir faire appel aux bons conseils de l’estonien ? Hu. Il doutait malheureusement que cela soit possible. Et, surtout, découlant d’un comportement normal. Donnel était grand, après tout, normalement il aurait dû être capable de pouvoir faire ses choix sans l'aide de personne.

Il ne savait pas vraiment combien de temps il était resté silencieux, à chercher intensément ses mots afin d’offrir à son interlocuteur la meilleure réponse possible. En tout cas, finalement, Done réussit à sortir quelque chose du mélimélo de pensées qui s’étaient formées sous son crâne de blond :


« E-en effet. C’est très gentil à toi. Mais, vraiment, je ne suis pas du tout présentable … »

Et pourtant, il ne bougea pas plus.

La tête qu'il devait faire, là. Il espéra au moins qu'Avril était content de son coup.

_______________

#B8FE72
Autres comptes : ; ; ; ;
wink wink :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avril


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Ven 29 Aoû - 2:21


Ah, la douce odeur de la réussite ! Avril ne s’en lassera jamais, peu importe le nombre de fois qu’il la sent.

Il faut dire que tout au long de sa vie, rare sont les moments où elle ne lui ait pas monté aux narines, lui, le talentueux jeune homme à qui tout réussi – sauf la taille, mais c’est un sujet à ne pas aborder et qu’il n’aborde pas en ce moment même ou à un autre moment ou jamais. De ses résultats scolaires à ceux sportifs en passant par sa popularité, tout a toujours été au top, et c’était très bien ainsi. Il a fait en sorte que ça le reste, fera toujours de cette façon et ça n’est pas aujourd’hui que ses talents le laisseront tomber. Si, il avoue, cela sentait le roussi pour lui peu auparavant, une délicieuse odeur emplissait à présent ses narines et lui taquinait la mâchoire. Il résista à l’envie d’afficher un sourire particulièrement carnassier en voyant le visage du blond ainsi se pincer. Oh oh, petite brebis est prête à tomber dans le piège !

Le roux était un habitué de ce type de stratagèmes, ces invitations que l’on ne peut lui refuser simplement parce que c’est une invitation et en règle général, Avril n’invite pas – ou essaie de ne pas  le plus possible, en particulier le genre de garçon comme Done. Perspicace, potentiellement casse-couille à l’occasion pour ce genre de choses, regard perçant qui vous donne envie d’aller vivre en Antarctique pendant une cinquantaine d’année, jusqu’à ce que tous vos petits conflits mentaux soient résolus ; bref, il ne cessera de le répéter, mais ça craignait grave pour lui d’avoir le garçon dans le coin, encore plus de ne pas l’avoir dans la poche.

Et la bière, ô cette douce bière qui faisait la plus grande joie de son compagnon blond ! God bless the beer, sauveteuse de roux en difficultés relationnelles depuis… Depuis un sacré bout de temps.

Avril se mit à entortiller la manche de son t-shirt distraitement, regard de chien battu inlassablement rivé sur le visage de son camarade. Il se demanda quel genre de pièce pouvait se jouer dans la tête du garçon, quel genre de conflits y avait-il en ce moment même pour lui donner un tel air pensif. Est-ce qu’il détestait vraiment être sale ? Est-ce qu’il vénérait autant la bière gratuite ? N’était-il pas habitué à être invité ? Cherchait-il tout bonnement un moyen de se débarrasser au plus vite du roux ? Ou peut-être voulait-il simplement ôter au plus vite ses vêtements, hey, qui sait ? Pas lui. Et il voudrait savoir, un minimum, quand même. Doooone… Il semblait être le type qui adorait la bière, okay, et à croire sa courte expérience avec lui, socialement, amicalement, ce genre de choses, c’était pas le top, alors une invitation, il se pouvait que ça soit une véritable aubaine pour lui, allez savoir pourquoi.

A ses yeux, le blond était plutôt potable, à tous niveaux – bon, certes, il lui fichait un peu la chair de poule par moment, mais ça, c’était au niveau personnel, un truc de blond à roux, ou plutôt de Merlin à Avril. Bref, si dans la vraie vie Avril l’aurait plutôt évité jusqu’à la fin de ses jours, il ne voyait pas de raisons qui pousseraient Done à la solitude, forcée ou pas. Oh well. La vie.

« E-en effet. C’est très gentil à toi. Mais, vraiment, je ne suis pas du tout présentable … »

Ahah ! Il ne bougeait pas !

Avril en ouvrait déjà la bouteille de bière, son visage se fendait en un laaaarge sourire tandis qu’un deux-trois agiles grand mouvements, il se retrouvait un bras autour de l’épaule de son super ami blond. Le premier grand pas vers la victoire avait été franchi, il ne restait plus qu’à correctement manipulé l’estime du garçon, ou du moins le convaincre qu’il voulait une bière plus qu’il ne voulait protéger son image aux yeux d’Holy Sword.

Et puis, vraiment, un peu de peinture, ça n’avait rien de dramatique, Avril en avait vu des pires, bien pires – en avait également, vécu, d’ailleurs, et au final, son image ne s’était qu’améliorée ! Enfin, dans les grandes lignes quoi. Done devait se dérider un peu, ôter ce balais d’entre son royal fessier et hop, voilà pour lui la clé d’un million d’ouvertures sociales ! Rien de bien compliquer, vraiment.

« Maiiis qu’est-ce que tu racontes, c’est parfait, sérieux ! On remarque à peine. »

L’exagération est la clé de tout.

« Tu sais, tu t’en sors bien. Une fois, un ami a dû se balader en bikini partout pendant une journée complète ; c’était génial. »

Admettons, plus pour ceux qui le regardait que pour le garçon en lui-même, mais ça n’était qu’un détail. Au moins, la peinture ne risquait pas de traumatiser la moitié de la population, elle.

« Et il l’a bien vécu. »

Presque.

Détails, détails.

oh:
 

_______________
― Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Done


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Jeu 4 Sep - 14:50

Done n’était pas non plus né de la dernière pluie … Et en fait, il n’était pas certain de savoir comment prendre les manifestations d’insistance d’Avril. Pensait-il vraiment que ses arguments étaient convaincants alors qu’il avait plutôt l’air de le prendre pour un débile ? Enfin, d’un autre côté, le garçon avait le sentiment qu’aucun nouveau plan foireux se dessinait à l’horizon, que le roux voulait bel et bien se faire pardonner et lui offrir à boire le plus innocemment du monde.
Il était clair pour lui qu’il ne pouvait décemment pas refuser … Mais même si le jeune homme en était déjà convaincu, il laissa Avril rajouter une nouvelle défense à sa plaidoirie :


« Tu sais, tu t’en sors bien. Une fois, un ami a dû se balader en bikini partout pendant une journée complète ; c’était génial. Et il l’a bien vécu. »

Oulah. Hm.
Le fermier laissa échapper une grimace perplexe, son cerveau tentant de censurer les images grotesques que son imagination insérait dans son cerveau … Il avait bien dit « un » ami, pas vrai ? Donc un garçon … En bikini ? Comment … avait-il réussi à le mettre dedans, déjà ? Un pari perdu ? Ou alors ils l’avaient eux-mêmes déshabi… Urgh. Stop. En plus, bizarrement, Done ne pouvait s’empêcher de rajouter des talons aiguilles au tableau … Et, comme ça, il l’avait bien vécu ? Laissez-le en douter très fort … Après, restons positifs ! Entre amis, on se pardonne toutes les mauvaises aventures, hein ! Au fond, ça avait dû rester bon enfant, loin des bizutages machiavéliques et totalement dégradants. Ouais, sans aucun doute ! Chacun avait sa façon de s’amuser. Il n'y avait qu'à voir Avril.
Cependant, ça n’allait pas non plus être lui qui allait lui en demander plus de détails, non non. Merci, mais non merci. Pas besoin des photos souvenirs non plus. La curiosité mal placée n’était pas vraiment bonne pour la santé ; rester dans l’ignorance avait, parfois, vraiment du bon.


« H-hm. B-bon. C’est d’accord. Mais juste une bière, alors, hein ? »

Penser à ne pas plonger dans l’escalade d’engagement. Ne pas se laisser avoir par la technique du pied dans la porte. Ne pas. Ne pas. Ne pas. Il allait boire sa bière tranquillement, peut-être discuter encore un peu et, enfin, rentrer chez lui se prendre une bonne douche bien rafraîchissante. Très bon programme. Excellent programme, même, qui ravissait tout le monde ! Pas vrai ?

« Tu as une idée du bar ? »

Qui ne soit pas à l’autre bout du centre-ville … Peut-être … Si possible …
Les tavernes ne manquaient vraiment pas à Holy Sword, en plus. Done était même certain d’en avoir vu une un peu plus haut. Malheureusement, c’était Avril qui l’invitait ; par politesse, il ne devait donc pas lui forcer la main d’une quelconque manière.
Le garçon attendit sa réponse, grattant quelques traces de peinture séchées sur son avant-bras.

Trop gentil. En espérant que tu ne le regrettes pas, hein …


Done, sale faible.:
 

_______________

#B8FE72
Autres comptes : ; ; ; ;
wink wink :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avril


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 30/03/2014
Localisation : Holy Sword

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Ven 17 Oct - 22:51

Avril apprécie vraiment Done. Si si, promis juré. Il y a plus que de la méfiance et de la prévention dans son attitude copain-copain; il sent un véritable lien se forger entre eux depuis qu’il a versé ce malheureux pot de peinture sur sa tête. Un lien unique et immortel (comme eux). 


Done était un garçon sympathique, vraiment. Potable. Il avait sa façon d’être et sa façon d’être n’était pas (tout à fait) désagréable, de ce fait il n’avait rien de particulier à lui rejeter à la figure. Et donc pas d’objection à prendre un verre avec lui, un bon petit ‚bonding time‘ avec le fermier comme on le fait si bien par chez-lui. Innocemment. 

Le roux serre généreusement son bras autour du cou de son camarade, prenant gare à ne pas accidentellement lui couper le souffle. Ce serait très, très embêtant. Mauvais début de relation, ça lui donnerait une image encore plus horrible. 


‚Avril? Oh, le p’tit roux qui verse de la peinture sur les gens avant de les étrangler?‘ 
 


Ouais, pas tout à fait génial pour se faire des potes dans le quartier.

« H-hm. B-bon. C’est d’accord. Mais juste une bière, alors, hein ? »

Le new zélandais lui adresse un large sourire, hochant vivement la tête en guise de réponse, incertain de ce qui pourrait y avoir d’autre qu’une bière (à part une deuxième). Rien de très net en somme, mais que Done reste assuré; Avril n’est pas le genre à la vendre au marché. Ou autre. C’est un garçon honnête, après tout. Et généreux. Et très honnête. Il sourit, rassurant. 

Mais oui, il ne le forcera pas à boire une dizaine de bières. Ou à se mettre en bikini (même après une dizaine de bières).


Personnellement, ça n’était pas tout à fait son trip, les hommes dénudés; il laissait ça à P0rn, généreusement.


« Tu as une idée du bar ? »


Well. Comment dire. Si Done ne l’avait pas remarqué (et peut-être qu’il ne l’avait vraiment pas, il ne peut pas non plus tout savoir, heureusement) Avril n’apprécie pas particulièrement ces choses et donc, par extension, ne connaît les bars que de vue. Et encore. S’il pouvait éviter de les voir.


Lieu de socialisation et tout le blabla, bullshit land. On s’y bourre la gueule, on casse un verre et on pleure en racontant sa vie, c’est grave la mort. Bien qu’Avril avoue avoir déjà volontairement casser un ou deux verres sous prétexte de ‚tipsiness‘, juste parce que. C’est cool. Encore mieux si ça n’est pas lui qui paie. Il évitera de briser un verre en la présence du blond, par contre. Entre lui et ses camarades d’antan, il y avait une majeure différence de mentalité non-négligeable. Et puis, à deux, ça passe moins inaperçu, ces trucs. 


Il fait la moue, laissant s’échapper le blond de son étreinte. 
 


« J’en connais pas, pour être honnête. »
 


Eh oui mon vieux, tu es l’exception. C’est toujours bien de mettre en relief ce genre de choses, paraît que ça fait plaisir, cette histoire de seul et unique. Et au niveau sentimental, il semblait au roux que son nouvel ami soit relativement facile à émouvoir. Mieux vaut mettre toutes les cartes de son côté. 


Avril remplace rapidement sa moue par un large sourire colgate, écartant les bras dans son enthousiasme. 


« Et donc le choix repose sur toi, mon cher ami! Je suis sûr que tu as l’oeil, pour ce genre de choses, je te fais confiance. »


Clin d’oeil. 


En fait, il est sûr que Done à l’oeil pour tout, lucky bastard. Ce qui n’empêche qu’Avril l’apprécie. Vraiment. Un garçon en or.


_______________
― Fuchsia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Done


Holy Sword

Holy Sword

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   Dim 23 Nov - 10:46


_______________

#B8FE72
Autres comptes : ; ; ; ;
wink wink :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: “ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]   

Revenir en haut Aller en bas
 
“ Roses are red, Violets are blue, Sugar is sweet, And you are red.„ [so Done]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouvelle dans the Blue Planet
» Problème de Blue Screen
» DES NOUVELLES DE ANNIE (BLUE-TITUS)
» [résolu]Blue Screen sous W7
» Sweet California, Oh yeah ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Holy Sword :: Les rues commerçantes.-