AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Aï Tehk ~ Engineered for life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité




MessageSujet: Aï Tehk ~ Engineered for life   Dim 6 Avr - 12:04


❝Aï-Tehk


✗ Comment tu t’appelais ?
Hati Dorsen.
✗ Tu as choisi quel pseudo ?
Aï-Tehk.
✗ Tu as quel âge en fait ?
18 ans je crois.
✗ Tu viens d'où ?
La Norvège.
✗ Tu veux aller sur quelle île ?
Hope Corporation?
✗ Tu fais quoi dans la vie ?
Inventrice/Réparatrice...
✗ T'es un super-héros ?
Donne ou change les propriétés des objets.
Spoiler:
 


» Mémorisation Physique.



✗ La couleur de tes yeux de biche ?
Céruléen. Tantôt vide comme ceux d'un cadavre, tantôt aussi luisants que ceux d'un chiot.
✗ Et celle de tes cheveux au vent ?
D'un bleu roi tirant sur l'indigo. Non, non ce n'est pas une teinture :3
✗ Tu sens la rose ou tu pues le yack ?
Le marshmallow !
✗ Taille & Poids ?
1,73m pour 57 kg.
✗ Signe distinctif ?
Lunettes un peu steampunk, pour bricoler. Mais en fait, elle ne les quitte jamais, de peur de les perdre.


» Analyse cérébrale.



✗ On n'est pas parfait hein ?
Et Aï-Tehk n’est certainement pas là pour vous prouver que la perfection existe ! Maladroite comme on en fait plus, la demoiselle n’a besoin que de ses pieds pour s’écraser lamentablement sur un sol dur de préférence, et avec des cailloux hein, histoire de s’ouvrir le menton, sinon c’est pas drôle. De plus, vous pourrez constater que sa mémoire est assez limitée, ce qui fait qu’elle s’est déjà perdue dans sa propre maison. Plusieurs fois. Et elle tombe aussi plusieurs fois dans le même piège, histoire d’être sûre que s’en est un…. N’oublions pas non plus que généralement, un rien la déconcentre : un objet qui tombe, une goutte de pluie, un rayon de soleil… Un rien l’émerveille et attire son attention.  
✗ Mais on gère la fougère ?
La, c’est le moment où je vous déteste, parce que mon imagination est mise à rude épreuve ! Déjà, on a tendance à la sous-estimer largement, vu qu’elle parait un peu con-con et inoffensive. Bon d’accord, elle l’est. Mais elle est aussi doté d’une intelligence supérieur à la moyenne. Le problème, c’est que cette dernière est totalement retranchée dans les méandres de son cortex rose bonbon et kawai, et cela fait plusieurs années qu’elle n’a pas donné signe de vie. Quoi ? Ah oui, les qualités on a dit…
Bah déjà, elle ne sait pas mentir. C’est un bon point non ? Elle ferait une parfaite confidente si elle ne perdait pas le fil de la conversation dès qu’un nuage d’une drôle de forme la survole…
Ensuite, son imagination fertile et les bases technologiques que son père lui a apprises combinées à son pouvoir lui permettent de créer des objets farfelus, et ça elle le fait très bien ! Mais attention, pacifiste dans l’âme, elle n’utilise jamais son pouvoir à mauvais escient.  
✗ Tu préfères les garçons, les filles, les deux, les chatons ?
Les enfants Les gars j’dirais.
✗ Moi j'ai un rêveuuuh ?
Découvrir tout le background d’Euphémia pour en faire une grande encyclopédie ? :D
✗ T'as peur de quelque chose ?
En fait, elle a peur… De la peur. Elle déteste se sentir trembloter et transpirer.  
✗ Quels sont tes goûts ?
Jouer aux jeux vidéo. Bricoler. Lire.  
✗ Signe distinctif ?
Bah en fait… on en sait rien ! Mais toute personne soit disait saine d’esprit n’aurait de cesse de la qualifier de folle.


» Chargement du jeu.



✗ On a tous un passé :

-A-Alors Docteur, dites-moi ce qui se passe, je vous en supplie…

Ledit Docteur sursauta subrepticement, avec l’air qu’on ceux que l’on  dérange en pleine réflexion… Les mains croisées sous son nez, il éleva doucement son regard de ses notes pour rencontrer celui d’une mère hagarde, inquiète, qui s’attendait à se faire annoncer le pire…
Il n’en était rien.
Il ne savait même pas quoi lui dire, d’ailleurs. Les tests QI, les planches de Rorschach, le MBTI et même le test des contes… Rien ne lui indiquait quoique ce soit de concluant, rien ne lui donnait aucun indice sur le « problème » de la gamine assise face à lui, qui tentait de faire des bulles en mâchonnant un marshmallow… Alors, comment tous les autres spécialistes avant lui, il ne pût qu’énoncer doucement, comme si l’on lui extirpait chaque mot du plus profond de ses entrailles :

-Je suis désolée, Madame. Je n’ai jamais vu ce genre de cas… Bien que légèrement schizoïde, votre enfant me parait tout à fait normal. Et… Je ne sais quoi faire pour les gens normaux.

Helgen soupira.
Toujours ce même refrain à chaque fois. Cela ressemblait à un disque qu’un Dieu quelconque s’amusait à faire tourner en boucle, pour s’amuser. Pour la rendre folle. Et elle explosa en sanglots. Le psychologue repris d’une voix teintée d’empathie et de bienveillance :

-Mais je peux toujours vous proposer un suivi psychologique pour vous. Ce genre de chose, nous le faisons couramment pour des parents dépassés par leurs enfants. Et c’est totalement remboursé.

Ses lèvres s’ourlèrent en un sourire si spontané qu’Helgen se courba face à cet homme salvateur, les joues pleines de larmes. Elle acquiesçait sans trouver le courage de fixer autre chose que ses genoux. Hati, quant à elle, promenait son regard un peu partout, comme si elle ne se sentait absolument pas concernée parce qu’il se passait. D’ailleurs…

-Tiens au fait, on est où ? Ca sens comme chez le dentiste. Mais tu ne ressembles pas à un dentiste. Maman ? Maman pourquoi tu pleures ? C’est à cause du vilain monsieur ? Tu veux que je le dise à Papa ? Tiens, Papa, il a dit qu’il m’achètera un poney ! C’est mignon les poneys hein ? Comme ça, il pourra dormir avec moi et me tenir chaud la nuit quand les lapins roses sous mon lit viendront prendre un café. Mais un faux café hein, tu sais, pour jouer. Mais hé…tiens… Qu’est-ce qu’on fait là ?

Et c’était comme ça tous les jours. Ou presque. Jamais elle ne disait où faisait quoique ce soit de cohérent. Parfois, elle se murait dans un silence  inquiétant pendant plusieurs jours et ensuite, comme pour rattraper cette perte de temps, elle débitait un flot de paroles continue sans queue ni tête qui submergeaient ses parents et son entourage. Pareil à l’école, la gamine aurait pu sauter plusieurs fois des classes s’il n’y avait pas de constants problèmes de disciplines : elle pensait à haute voix lors d’interrogations, elle se levait de sa chaise pour aller au WC ou se balader dans la cour sans rien demander à personne, elle volait le goûter des autres,… et ce du CP jusqu’au collège, puis au lycée. A la maison, sa mère commençait à s’habituer au paradoxe que constituait la gamine et son père, qui n’avait jamais éprouvé la moindre inquiétude à son égard lui apprenait à fabriquer des objets et à construire des choses par elle-même. C’était d’ailleurs ce qu’elle faisait de mieux, et son père en était fier. Il décida donc de la prendre en apprentissage.

Hati se faisait tout de même beaucoup d’amis, lorsqu’elle allait en cours entre deux stages. Son côté sociable, bien que largement contrebalancé par son imprévisibilité en faisait quelqu’un qui amusait la galerie – à son insu, évidemment – et sur qui on pouvait compter pour vous remonter le moral –encore une fois à son insu hein -. Mais parmi ses amis, elle n’avait aucune préférence, avait du mal de retenir leur nom et leur visage (elle passait souvent à côté d’eux sans les voir, ni le faire exprès).        
Puis un jour, l’un ou l’une d’entre eux elle ne se vient plus, lui a fait découvrir les jeux vidéo.
Et là,
C’est le drame.

✗ Ton arrivée à Euphemia et ta réaction :

-Hé, Hati, t’as acheté le nouveau casque de Hedger Impact ? Il parait que les graphismes sont cool !  
-Hum ? Hedg… Ah euh ouais. J’l’ai pré commandé, je devrais l’avoir reçu là. On se retrouve en jeu ?
-Oui, t’oublie pas hein ! Je t’attends ce soir à 18h !  

Le temps de rentrer, d’ouvrir son colis, d’enfiler son casque et de se connecter, Hati avait déjà oubliée toute promesse de rendez-vous… Jamais elle n’avait vu un jeu aussi immersif et pour cause, elle n’avait pas encore trouvé le moyen de se déconnecter du jeu. Non pas que ça la dérangeait, les graphismes et l’ambiance lui plaisait suffisamment pour qu’elle s’y installe durablement. Ce qu’elle fit d’ailleurs.
Elle pourrait enfin faire des bulles avec un marshmallow.


» Toi le geek.



NOM/PSEUDO : Nyu-Girl
AGE :19 ans.
JEU VIDÉO FAVORI :Skyrim / Wakfu
FILM FAVORI : Spirit What a Face
MANGA/SÉRIE FAVORITE : Wakfu
COMMENT T'AS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Tops sites je crois.
T'ES UN OUF DANS TA TÊTE ? : Seulement une fois au chalet, pour le travail !
MANGER OU BOIRE ? : Dormir.
JE TE SAOULE AVEC MES QUESTIONS ? : Même que des fois, moi je vomis !
UNE DERNIÈRE ALORS, C'EST QUOI LE CODE ? :
Revenir en haut Aller en bas
Umbra


Admin flemmarde

Admin flemmarde

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 24/06/2013

MessageSujet: Re: Aï Tehk ~ Engineered for life   Mer 9 Avr - 15:06


Bon bon bon. Ton personnage a l'air bien, je n'ai pas grand chose à redire. Même si l'ironie sur tes cheveux est vraiment. Bref. Ok np.

J'ai mis du temps, mais en ce moment je suis plus trop sur les forums, donc désolée.

Bref. Je te valide donc. Tu peux dès à présent faire une fiche de lien et rp avec nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aï Tehk ~ Engineered for life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» problème life time map updater
» Game Life'
» New-Life - Jeu par navigateur
» Life is a game. You can be a player or a toy.
» Life is Beautiful

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP ; :: Les archives :: Fiches des anciens membres-