AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité


Invité




MessageSujet: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mar 1 Avr - 2:01



Tu n'avais aucune idée de la raison pour laquelle tu étais arrivée ici. Il n'y avait aucune raison valable pour expliquer ta présence dans Crimson District. À vrai dire il s'agissait certainement du quartier que tu aimais le mieux fréquenter lors de ton temps libre. "Aimer" était un bien grand mot ceci dit. Disons que tu avais plutôt tendance à insupporter l'ennui de DreamLand, de ton domicile bien trop vide. La Lune nécessitait sa liberté. Tu n'étais en rien similaire à cet astre, non. Tu désirais tout simplement parcourir de multiples lieux, à son instar. Voir de nouvelles choses, différentes. De nouvelles têtes ? Tu n'en avais cure. L'être humain ne t'intéressait en rien. Ces lamentables joueurs courant les rues te faisaient un peu plus perdre espoir en l'humanité, valeur que tu n'avais jamais possédée.
Il n'y avait que toi, ton travail, et rien d'autre. Tu ne vivais plus que pour le gouvernement. Tu étais un chien à sa solde, tu savais ce qu'il en était, mais pourquoi lutter ? Cette vie te convenait.

Silencieuse, tu t'aventures dans l'une des rues pavées du quartier le plus mal fréquenté de Crimson District, prête à toute éventualité. Le temps ne t'es pas favorable. Pas à une heure aussi peu avancée de l'après-midi. Alors tu restes prudente, malgré l'indiscrétion que tu dégages par ta présence seule, malgré ces regards indiscrets que tu attires. Ton charisme te trahit, mais tu t'y es faite, depuis longtemps. Et il ne t'as jamais attirée d'ennuis.
Tes yeux impitoyables se glissent sur les quelques visages s'offrant à toi, s'arrêtent finalement sur un seul et unique oeil. Un visage que tu as eu l'opportunité de voir auparavant. Tes propres pas se font plus lents, et ta marche s'interrompt finalement. Tu le regardes, longuement, le détaille sans aucune gêne, vaguement impressionnée par son charisme et sa prestance. Tu ne le voyais pas pour la première fois, et des traits tels que ceux-ci ne s'oubliaient pas, pourtant, ta réaction demeurait la même à sa vue. Vous vous fixiez. Tous deux. Sans un mot, avant de finalement reprendre vos chemins respectifs. Sauf que ce jour-ci, tu n'avais aucune envie de repartir comme une rustre, sans demander ton reste.
Tu es égoïste, Artemis. Un peu trop. Tu agis comme bon te semble, lorsque tu l'estimes nécessaire.

« ... Vous ne passez franchement pas inaperçu. »

Tu traduis mal tes pensées. Mais où serait l'intérêt de lui dire qu'il dégage quelque chose de presque écrasant ? Pas pour toi, non. Tu n'estimes personne au-dessus de toi. Tu es Artemis, après tout. Le mépris de la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mar 1 Avr - 3:33

Tu avances, comme toujours d'un pas décidé, la tête haute. Tu n'as pas eu beaucoup de client à l'armurerie, tu es resté seul à t'entraîner à manier les armes, tu aimes combattre et te dépenser mais tu ne voulais pas rester enfermé, à attendre qu'un client pointe le bout de son nez pour t'acheter un simple couteau qui ne mettrait pas grand chose dans ta caisse. Tu es donc parti marcher, tu arpentes les rues, ton regard fixé vers l'avant, tu passe par tout les chemins possibles, allant même jusqu'à t'aventurer dans les ruelles les plus dangereuses. Mais ici tu ne crains personne. Tu les domines tous, de part ta taille élevée, rare sont ceux qui ont déjà pu te contempler de haut. Tu dégage une aura de puissance écrasante, tu n'as jamais eu de problèmes dans ces quartiers. Il suffisait que t'on œil unique reflétant ton caractère parfois impitoyable, se pose sur ceux qui te cherchaient querelles pour qu'ils détalent comme de vulgaires rongeurs. Et que peuvent des rongeurs face au Dragon ? Rien.

C'était sans compter sur elle, tu la croisait parfois. La première fois, tu as juste entrevu sa chevelure disparaître au détour d'une rue, longue et argentée, tu as continué ton chemin. Tu l'as revue quelques temps plus tard, arrivant face à toi, tu a plongé ton œil dans ses yeux, froids comme la glace voir plus encore, tu t'es arrêté, et tu l'as regardée pendant de longues minutes immobile., avec ton œil tu l'as détaillée, elle en faisait de même avec toi. Mais ce n'était pas son physique qui te poussait à t'arrêter face à elle chaque fois que tu la croisais. Tu l'avais sentie, cette aura qu'elle dégageait, si différente et pourtant semblable à la tienne, glacée, écrasante. Et comme à chaque fois tu reprenait ton chemin, comme si cela avait été irréel, que tu ne t'étais jamais arrêté.

Aujourd'hui encore tu l'as croisée, vous vous êtes arrêtés, vous détaillant au milieu de la rue sans aucune gêne, tu plantais ton œil dans les siens, comme si tu pouvait apercevoir à travers eux tout le charisme qu'elle dégageait. Tu la fixait comme cela, prenant ton temps détaillant tout ce que tu pouvais apercevoir d'elle. Aujourd'hui, tu comptais repartir comme à ton habitude, mais cette fois-ci elle ne t'as pas laissé faire. Tu as entendu ses mots, échappés de sa bouche, mentionnant le fait que tu ne passes pas inaperçu. Tu ne lui à pas répondu tout de suite, tu a attendus quelques secondes analysant sa voix la retournant dans ton esprit, puis tu lui as répondu.

"Vous non plus, vous ne passez pas inaperçu."

Et tu retomba dans le silence la fixant à nouveau, tu voulais repartir, mais tu ne l'as pas fait, pas parce qu'elle t'as de nouveau adressé la parole non, elle t'intrigue. Tu cherches un instant quelque chose d'autre à lui dire, tu plantes à nouveau ton œil dans les siens puis tu ouvres la bouche pour parler, laissant échapper l'idée la plus judicieuse que tu ai trouvée.

"... Café ?"

Café, chose que tu n'avais encore jamais proposé à personne depuis ton arrivée, mais tu étais poussé par quelque chose, quelque chose que tu ne pouvais freiner. Tu devais t'y plier.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mar 1 Avr - 16:12



Tu souris. Malgré toi. Qui l'aurait cru. Toi, sourire ? C'était inconcevable. Et pourtant, tes lèvres s'étaient bel et bien étirées à ses mots, discrètement, mais pas assez pour que ton visage n'en soit pas affecté. Depuis combien de temps ne s'était-il pas illuminé d'un petit plaisir de ce genre ? Tu avais oublié comment sourire, ou du moins, tu l'avais volontairement effacé de ta mémoire. Tu n'en avais pas besoin. Ce genre de petits gestes faisaient parti de ce que faisaient les gens recherchant une vie sociale. Or tu n'en faisais en rien partie. Alors, ton sourire se fane, laisse de nouveau place à ton impassibilité habituelle tandis que tu hoches la tête afin d'opiner à sa nouvelle prise de parole.
De toute manière, tu le sais que tu ne passes pas inaperçue. Alors tu ne prendras pas la peine d'y répondre, te contentant de te mettre en marche vers le café le plus proche.

C'était étrange. Toi qui d'ordinaire repoussait les gens, toi qui semblait aussi inatteignable que la Lune elle-même, voilà que tu acceptais un café en compagnie d'un homme qui t'étais totalement étranger. Mais son charisme t'empêchait de le rejeter, tu n'en étais pas subjuguée, mais c'était tout comme, à ta façon. Disons simplement qu'il ne te laissait pas indifférente. A ne pas prendre dans le mauvais sens du terme, évidemment. Tu n'as jamais eu de coeur. Mais il savait éveiller ton intérêt.
Tu ne sais comment traduire ces réactions, cet attention que tu lui portes, ta solitude t'as arrachée tout cela. Mais en un sens, tu ne le considères pas comme un inconvénient. Les Hommes sont des fardeaux, encore plus lorsque l'on s'attache à eux. Et tu n'es pas en droit de t'encombrer de choses inutiles. Ton travail est ta principale occupation. Le reste ? Il n'y avait rien.

« Volontiers. » murmures-tu alors simplement en te mettant en marche.
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mar 1 Avr - 18:31

Tu la regardes toujours, elle te souris, l'espace d'un infime instant. Tu sens un de tes sourcil s'arquer brisant ton masque qui te faisait paraître si dur, un léger reflet de surprise passe l'espace d'une seconde dans ton œil, mais tu te rattrape vite pour retrouver ton air imperturbable, tu restais perplexe, comment toi, tu avais pu avoir une telle réaction devant un sourire ? Un simple sourire qui pourtant avait pénétré ton esprit comme un Katana affûté pénètre la chair de l'homme. Toi qui était toujours si distant et froid que peu de gens avait déjà vu ton visage arborer une expression autre que ta dureté naturelle. Et pourtant elle avec son sourire avait percé une faille dans ce masque qui n'avait jamais été ôté auparavant. Cela augmenta encore cette sorte d’intérêt non voulu, mais tu voulais maintenant toi aussi savoir pourquoi, comment cette femme avait réussi à pousser ton visage à s'animer sans que toi tu lui en ai véritablement donné l'ordre de changer d'expression.

Tu te mis à marcher à ses côté vers un café avoisinant, tu ne marchais ni trop loin ni trop près. Tu te tenais droit et fier comme le Dragon que tu es. Une fois la distance vous séparant du café parcourue, tu te diriges vers la porte que tu pousse, apparaissant dans l'encadrement de la porte aux gens présents, que tu toise de ton œil, ils te regardent l'espace d'un instant avant de baisser les yeux sur leurs consommations ou leurs cartes, oppressé par ces deux auras glacées exerçant une pression intense. Tu te diriges vers une table libre, tu tires ta chaise qui crisse sur le sol, le bruit semblait assourdissant dans le silence qui régnait dans l'établissement. Tu t'es assis et tu as attendu qu'elle en face de même. Tu l'as fixé un moment avant de voir arriver l'un des garçon de café qui venais prendre votre commande, bafouillant sous la pression que vous exerciez et sous ton œil qui le fixait, inquisiteur. Tu à laissé la jeune femme aux cheveux argenté passer sa commande avant toi, puis à ton tour tu as pris la parole, pour toi, ce sera un café.

Tu planta de nouveau ton œil dans ceux de la jeune femme assise en face de toi, comme si tu essayait de la sonder au travers de ses yeux gris pâle. Et tu sentait également qu'on vous observais, les conversations avaient repris, mais sur un ton plus bas, tu sentait le regard des clients dans ton dos mais tu n'en avait cure. La seule personne qui méritait un minimum d'attention. Elle avait pris l'initiative de t'adresser la parole en premier lorsque vous vous trouviez dans cette rue que tu arpentais, tu décidait de lui rendre la pareil en lui donnant ton identité, tu la lui offrit de ta voix puissante qui transcenda celle des clients qui firent à nouveau le silence.

"Dragon."

Pas un mot de plus, laissant ton regard faire le reste.



_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mar 1 Avr - 19:33



Ta présence dans ce café était évidemment quelque chose d'inhabituel. Autant que le fait que tu marches aux côtés d'un homme. Depuis quand la Lune prenait-elle le risque de s'approcher d'une étoile ? Tu étais un mystère entier, une femme inaccessible, impitoyable et trop honnête. Mais voilà que tu brisais cette notion d'inaccessibilité par le seul fait d'avoir accepté de prendre un café en sa compagnie. Cela n'était pas déplaisant en soi, et tu voyais que le duo que vous formiez ne manquait pas de faire réagir les autres. Deux personnes de telles présences n'étaient en rien communes. Mais tu n'y accordais aucune attention, au contraire.
Silencieuse, tu t'étais installée face à lui, avait simplement demandé un café très sucré, l'air absent et désintéressé. Tu es impitoyable, Artemis. Un peu trop. Et personne ne pourras te changer. Tu aurais pu paraître un peu plus aimable, non ?

Tu arques un sourcil à la prise de parole de ton vis-à-vis. "Dragon" ? Voilà un nom qui le désignait bien. Un dragon borgne. Dégageant un charisme aussi impressionnant qu'un véritable reptile de la sorte.

« Artemis. »

Peut-être comprendrait-il. Peut-être pas. Rares étaient ceux et celles ayant conscience du statut de cette Déesse, en dehors de celui de divinité de la chasse. Elle appartenait au triangle lunaire. En compagnie de Séléné et Hécate. Elle était ce croissant de lune ornant ton front. Tu l'avais d'ailleurs caché, aujourd'hui encore, de façon bien plus sobre que d'ordinaire, ceci dit. Plutôt qu'un bijou, il s'agissait de tes cheveux, que tu avais choisi pour voiler ce détail indiscret.
Ton regard retrouve celui de ton interlocuteur, fermé, mais porteur de tout l'intérêt que tu lui accordais. Il avait cet avantage, cette change d'avoir suscité ta curiosité pourtant quasi inexistante. Et tu devais désormais la nourrir, en apprendre plus sur lui.

« Je me dois d'admettre que votre... "nom" vous va bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mar 1 Avr - 21:51

Elle portais pour nom Artemis, déesse de la chasse et sœur d'Apollon, définie comme une divinité sauvage, sauvage, tu ne sais pas grand chose sur le sujet mais tu en connais assez le pour le sentir, tout comme toi ce n'était pas une personne que l'on pouvait approcher comme ça, pas une personne qui se laissait marcher sur les pieds. Tu décroisas les bras ne la lâchant pas du regard, tu portas ta main à la anse de la tasse de café brûlant pour la soulever de la table et la poter à tes lèvres, tu avalas une longue gorgée qui t'emplis d'une légère chaleur. Tu posa un instant ton œil sur le liquide que contenait ta tasse, parcouru d'ondulations dues au geste accompli, le liquide ondulait un peu comme ton esprit cherchant toujours des réponses, pourquoi cette femme ? Pourquoi ces pertes de contrôle légères mais présentes ? Pourquoi lui avais tu proposé ce café ? Tu releva ton œil de la tasse, tu parcourus encore une fois le visage de la jeune femme, tu sentis ton regard s'attarder sur ses longs cheveux d'argent, ce qui te crispa quelque peu, mais pas de manière visible. Tu bois une nouvelle gorgée de café puis tu repose ta tasse recroisant tes bras et plantant ton œil dans ceux de la jeune femme pour la énième fois.

Le son de sa voix parvint à nouveau à tes oreilles, te faisant part cette fois-ci du fait que ton "nom" te sied bien. tu sent le coin droit de tes lèvres esquisser un léger sourire en coin. Qu'est ce qui t'arrives Dragon ? Tu ne sais pas, tu t'empresses de réprimer ce sourire forçant presque tes lèvres à reprendre leur place habituelle. Depuis combien de temps Dragon ? Depuis combien de temps n'avais tu pas laissé voir ne serait-ce qu'un maigre sourire à quelqu'un. Trop longtemps puisque tu ne peux même pas rappeler ce souvenir à ton esprit qui s'en trouve encore un peu plus troublé. Tu ouvris la bouche une nouvelle fois pour répondre à sa phrase.

"Je me dois de vous retourner le compliment."

Tu la regarda encore un instant avant de saisir ta tasse achevant de boire le liquide qui avait tiédi. du reposa ta tasse une dernière fois sur la table. Tes bras se croisèrent de nouveau, tels une muraille impénétrable protégeant ton cœur. Tu ferma ton œil un instant, ne cessant de retourner dans tout les sens possibles et inimaginables les questions qui avaient envahi ta tête y cherchant ne serais-ce qu'un fragment, un atome de réponse. Mais rien ne vint, tu rouvrit, ton œil pour la voir toujours en face de toi. Tu laissas échapper une question, être arrivé ici pour ne rien se dire d'autres que vos noms, à quoi cela pourrait-il bien mener.

"Vous êtes de Crimson ?"


_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mer 2 Avr - 0:58



Il sourit. Étrange. Cet instant n’est que bref, presque futile, et pourtant. Au fond, il n’avait pas l’air bien différent de toi. Pourquoi ? Parce que ce sourire semblait s’être échappé malgré sa volonté de le garder pour lui. Comme toi un peu plus tôt. Il n’y avait là rien de désagréable à regarder. Absolument pas. Mais, pour le coup, tu avais trouvé cela assez surprenant. Il rive son œil unique, d’un bleu semblable à un océan d’inflexibilité, dans les tiens. Fermés, aussi froids que ton âme elle-même. Sa voix s’élève à nouveau, t’arraches un léger haussement de sourcil. Artemis, ce nom t’allait-il réellement ? Tu n’étais en rien une Déesse de la chasse, tu n’avais pour attribut que la Lune, et tu te plaisais à te dire que tu l’étais, cette Lune. Parce que tu l’aimais, la chérissais, voulait la voir briller éternellement. La nuit te semblait tellement plus belle que le jour.
Silencieuse, tu portes ton café à tes lèvres, n’estimant pas nécessaire le fait de lui répondre. Tu n’avais rien à lui dire, pas même un « merci ». Tu n’es pas faite pour te perdre dans ce genre de futilité. La boisson te brûle la langue, la gorge, réchauffe le givre implacable entourant ton être. Le sucre te soutires une légère grimace, brève, discrète, mais présente. Il est trop sucré.

Cependant, tu ne t’y attardes pas, sortie de ses pensées par une nouvelle prise de parole dudit Dragon. Tes yeux n’avaient pas bougé, s’étaient contentés de le fixer. Il éveillait ta curiosité. Qu’y avait-il sous ce cache-oeil ? Serait-il aussi séduisant sans ce dernier. Tu ravales un sourire, amusée de toi même et de tes pensées. Allons bon, t’intéresser à autrui était certainement le premier pas vers la roue infernale qu’était une vie sociale. Tu balaies sa question, d’un mouvement vague d’épaules, termine ton café non sans un léger frisson de dégoût, et lui répond finalement, d’un ton plat.

« Absolument pas. Je ne suis que de passage ici. »

Il n’était pas nécessaire de lui en dire plus. Il n’avait pas à savoir, que tu étais du gouvernement, que tu n’étais ici que pour offrir le contrôle d’Euphemia à tes supérieurs. Au fond, tu clames ta liberté silencieusement, mais l’es-tu réellement ? Ton sort ne te déplaît pas. Être une esclave du Gouvernement ne t’as jamais dérangée. Mais n’est-ce pas là de la pure et dure contradiction ?
Un vague soupir traverse tes lèvres, brûlantes d’une question que tu te gardes de poser malgré ta curiosité. Tu voulais le savoir, assouvir cette intrigue qu’il t’évoquait. Cela ne t’étais en rien nécessaire et utile, mais puisque tu étais ici, autant trouver une bonne raison de rester, non ? Et faire la conversation avec lui te semblait bien plus intéressant que d’échanger de vagues mots avec d’autres joueurs plus similaires les uns que les autres.

« Cela pourrait paraître indiscret, mais... Que vous est-il arrivé ? »

Tu l’as finalement posée, cette question. Et comme pour être certaine qu’il comprendrait, tu désignes son œil voilé d’un vague mouvement du menton. Tu n’es même pas sûre d’obtenir une réponse quelconque de sa part. Et si ce n’était pas le cas ? Peu t’importait, même si tu en serais certainement quelque peu... Frustrée. Non, ce n’était pas réellement ça, mais la complexité de ton esprit était bien trop présente pour le décrire. Tu es un véritable labyrinthe, Artemis.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mer 2 Avr - 2:38

Tu écoutes sa réponse qu'elle a ponctuée un instant avant d'un bref mouvement d'épaule, elle n'est pas de Crimson comme toi. Elle n'arpente pas tous les jours ces quartiers que les autres pensent dangereux mais que toi tu traverse sans problèmes y prenant même parfois ton temps. Mais aujourd'hui tu as choisit d'occuper ton temps autrement. Tu as choisis, TOI, le Dragon, d'inviter cette jeune femme à la chevelure argentée à passer quelques instants en ta compagnie, dans un café qui plus est, le Dragon solitaire qui entre dans un café, accompagné en plus de ça. Tu ne l'aurais jamais fait avant, jamais Ô grand jamais tu n'aurais poussé la porte d'un café. Tu soutiens son regard gris, te plongeant dedans sans hésiter, et tout comme le reste, peu de personne se risquent à soutenir le regard du Dragon borgne, pourtant cette femme, elle n'hésite pas, elle ses yeux rivés dans le tien. Tu a également remarqué que son café ne semblait pas à son gout, lui ayant arraché une légère grimace, une information que tu n'aurais jamais remarqué chez quelqu'un d'autre puisque tu n'aurais jamais pris la peine d'observer aussi intensément à une personne n'en valant pas la peine. Elle te posa une nouvelle question, désignant ton cache oeil d'un geste de la tête. Ton œil Dragon, tu te rappelle ce qui lui est arrivé ? Bien sur que tu t'en rappelle et tu ne l'oublieras jamais. Tu décide de lui répondre, tu voulais rester plus longtemps, mais tu ne sais toujours pas pourquoi.

"Crevé, quelques années avant mon arrivée ici."

Tu pris une inspiration, tu voulais t'arrêter là mais on dirait que ton esprit à encore décidé de n'en faire qu'à sa tête, tu sentis à nouveau ta bouche s'ouvrir et les mots s'échapper, comme l'eau se faufilant entre les rochers.

"Une altercation, j'était plus jeune. Quatre, l'un deux avait une arme blanche sur lui. Je n'ai pas reculé et j'ai perdu mon œil. Mais j'ai remporté la bataille."

Tu n'avais pas parlé beaucoup plus au final, mais pour toi cela faisait une différence énorme. Tant de mots que tu as offerts à une seule personne. Tu baisserais ta garde Dragon ? Tu laisserais apparaître une infime fissure entre deux de tes impénétrables écailles ? Tiens, tu as encore regardé ses cheveux, trop brièvement pour qu'elle s'en aperçoive, mais tu l'as fait, tu le sais. Tu plonges une nouvelle fois ton œil, d'un bleu cobalt dans les siens, tentant une nouvelle fois de la sonder au travers de ses yeux, mais comme depuis le début, tu n'y trouve pas grand chose.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mer 2 Avr - 12:53



Il t'avait répondue, contre toute attente. Tu ne pensais honnêtement pas qu'il le ferait, parce que ta question avait été indiscrète, parce que tu t'étais en partie immiscée dans sa vie privée. S'il te demandait la signification de ce symbole sur ton front, Artemis, que lui répondrais-tu ? Daignerais-tu au moins lui donner l'occasion de l'apercevoir ? Ce signe était le tien, la seule marque de ton appartenance à la Lune. Et tu ne tenais pas à dévoiler ce fait. Moins il pouvait en savoir, mieux ce serait. Pourtant, tu savais que pertinemment que les mots s'échappaient de tes lèvres malgré toi. Auquel cas tu ne serais pas là, assise de dans ce café. Car une fois de plus, comme de nombreuses autres auparavant, tu serais partie après l'avoir fixé un long moment. Aujourd'hui, ta bouche en avait décidé autrement. Et voilà qu'elle faisait encore des siennes.

« Dois-je considérer cela comme du courage ou de l'inconscience ? »

Ou encore une trop grande fierté. Tu étais bien placée pour savoir ce qu'il était, toi, le Mépris de la Lune, comme certains se plaisaient à t'appeler. Aurais-tu fui à sa place ? Certainement pas. Tu te serais battue, tu aurais pris le risque d'y perdre un membre, voir la vie, mais tu n'aurais pas couru en sens inverse. Ton orgueil t'en aurais empêchée, à l'époque. A l'heure actuelle, ta sagesse t'empêchait tout bonnement d'agir de façon inconsidérée de la sorte.
Tu soupires, glisses tes doigts dans ta chevelure argentée retombant mollement contre ta cuisse, sans cesser de l'observer. Tu ne vois rien dans ces yeux couleur océan. Uniquement une infinité de glace, d'inflexibilité. Il n'y avait là qu'une porte blindée fermée à double tour. Vous sembliez aussi inaccessible l'un que l'autre. Aussi inatteignable que la Lune et le Soleil. Les autres ne pouvaient que vous regarder, sans jamais s'approcher. Et ce n'était pas plus mal ainsi pour toi, n'est-ce pas ?
Sauf que de par son statut d'astre diurne, il avait réussi à t'atteindre, à te soutirer un dialogue, à captiver ton attention. Il n'y avait là rien de mal, cependant tu ne pouvais décemment pas aimer cela. Pourquoi ? Parce que tu prenais des risques. Notamment les risques de t'ouvrir, de lui apprendre ce que tu étais, de lui en dire plus sur ta personne. Et personne ne devait savoir. Après tout, l'existence de la Déesse dont tu portais le nom n'était qu'une chimère elle-même, non ? Une croyance illusoire. Alors tu avais décidé d'être semblable à elle. Une chimère. Un rêve qu'on finit par oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mer 2 Avr - 19:53


Tu te perds Dragon, face à elle c'est comme si tu tentais toi même de forcer tes impénétrables défenses, tu trouves ça étrange n'est-ce pas ? Cette impression que tu as de te battre contre toi même. Tu n'aimes vraiment pas ça Dragon. Tu t'en rend compte et tu sens tes sourcils se froncer, tu te reprend vite, mais pas assez cette fois-ci, cette nouvelle apparition sur ton masque n'a pas pu passer inaperçu. Tu te trouves face à de nouvelles paroles venant de cette femme qui te fait face. Elle te demande ton point de vue, avec une question qui la concerna bien d'avantage que toi. Alors, Dragon borgne, que va tu répondre courage où inconscience ? Du courage tu n'en manquait pas, jamais tu ne ployait face à l'ennemi. Inconscient, tu l'es forcement, sinon pourquoi serait tu ici en compagnie de cette femme alors que tu le sais, tu le sens, quelque chose ne tourne pas rond dans ton esprit à cet instant. Mais ce qui transcende le reste, c'est ta fierté, tu es un Dragon, reculer serait te faire affront à toi même. Tu hoche la tête, et ouvre la bouche lui offrant de nouveaux mots.

"Le choix vous revient. Néanmoins, je pense que les deux sont nécessaires pour mener à bien une bataille."

Dragon es tu seulement conscient de ce que ta phrase implique ? Tu viens de lui parler encore une fois de toi, mais pas seulement au niveau physique cette fois, tu lui a parlé de ce qui se trouve derrière tes écailles, tu as ouvert une nouvelle brèche Dragon borgne, bien plus profonde que la précédente. Tu resserre légèrement tes bras croisés, cela aurait pu être un mouvement banal, mais non, tu as senti le coup de vent passer par le nouvel espace que tu venais de créer, mais il est trop tard Dragon.
Tu la regarde à nouveau, elle passe ses doigts dans sa longue chevelure d'argent, tu l'a remarqué à ce moment là, oui, tu regardais encore ses cheveux et tu y a vu quelque chose, un symbole, tu l'as aperçu très brièvement mais tu as pu voir et graver ton esprit la forme de l'astre lunaire entouré d'un croissant. Sa te brûle pas vrai ? Tu veux lui demander n'est-ce pas, tu essaie de t'en empêcher. Ta bouche s'ouvre à nouveau. Tu es devenu drôlement bavard pour un Dragon tu ne trouve pas ?

"J'ai moi aussi une question pouvant paraître indiscrète. Le symbole sur votre front, que représente t'il ?"

Tu déplace un peu ta chaise provoquant un crissement sur le sol, un Dragon n'est pas une statue, et la position que tu tenait depuis ton arrivée ici commençait à t'être désagréable, tu t'installait un peu plus confortablement contre le dossier de ta chaise, tu déplaçais légèrement tes jambes, c'est bien la première action que tu effectue vraiment par toi même depuis que tu es ici avec cette femme, tu croise à nouveau les bras, reprenant une pose défensive, te demandant ce qui allait bien pouvoir se passer par la suite.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Jeu 3 Avr - 1:33



Il était amusant. Non pas dans le mauvais sens du terme, tu n'étais pas ce genre de femmes à te satisfaire de jeux de séduction menant souvent à une aventure d'un soir. Tu n'étais en rien le genre de manipulatrices joueuses n'ayant pour but que d'enchaîner les conquêtes. Tu étais Artemis, et voilà que cet homme parvenait à te distraire, à te soutirer des réactions. C'était anormal, étrange, mais nullement déplaisant. Avait-il réellement haussé les sourcils ? Tu menais la danse pour l'instant. Deux réactions de son côté pour une seule unique du tien. Mais rien de tout cela n'était un jeu, chère Lune. Rien de tout cela ne resterait anodin. Tu ne faisais jamais rien inutilement.
Et voilà que vous êtes à égalité. Parce qu'un nouveau sourire étire finement tes lèvres. Un sourire amusé, vague, bref, mais bien présent. Le choix te revenait, oui. Cependant, il n'avait tort en rien. L'inconscience autant que le courage étaient nécessaires à une confrontation. C'était en manquant de bon sens que l'on finissait par se retrouver à croiser le fer avec un adversaire parfois bien supérieur à soi. Et c'était par courage que l'on ne renonçait pas. Il avait raison.

« Mh... Vous n'avez pas tord. »

Tes doigts précédemment passés dans tes cheveux se glissent sur la hanse de ta tasse désormais vide, jouent avec la porcelaine blanche d'une fragilité bien trop présente. Tu aurais pu la briser, d'une pression. Elle était fine, trop. Mais à quoi cela t'aurait-il mené, sinon à prouver la précarité de bon nombre de choses en ce bas-monde ? Euphemia était d'un réalisme accablant. Même les gens n'y étaient pas intéressants. Hormis ce cher Dragon. Il avait ton intérêt, autant que ta curiosité. Il se glissait entre les rayons glacés de ton âme pour lui arracher diverses réactions inattendues de ta part. Il était doué, le bougre. Et tu ne l'étais pas pour socialiser, mais tu y arrivais, étonnamment. Les mots venaient seuls, s'écoulaient, mais ne disparaissaient apparemment jamais.
Troisième réaction. Ne s'arrêtera-t-il donc pas ? Ton sourcil se hausse, vaguement, tandis que ta main se glisse sur l'emplacement de la marque désignant ton appartenance à la nuit.
Et que lui répondre ? Tu n'as toi même aucune idée de la raison pour laquelle tu t'es retrouvée avec ce symbole sur le front. L'explication te semblant la plus plausible demeurait dans le fait que tu l'étais, cette Lune, que tu la représentais, qu'elle t'avais désignée. Un peu mégalomane et prétentieux, mais qui ne l'était pas ? Pourtant, ta sagesse te poussais à te contredire sur ce point. Ce genre de fantaisies étaient improbables.
Alors, retrouvant ton impassibilité en replaçant tes doigts sur la table, tu te cales un peu plus contre ta chaise, le regarde longuement, et finis par entrouvrir tes lèvres rosées pour lui souffler :

« Il représente la faculté qui m'a été offerte sur Euphemia, mon appartenance à la nuit, et est également la raison pour laquelle nombre d'inconscients me considèrent comme étant le Mépris de la Lune. »

Tu en as dit trop, mais décides de t'en acquitter. Libre à lui de l'interpréter comme il le voulait. Tu l'avais vu, poser son attention sur la cascade argentée entourant ton visage et tes hanches pour finalement se jeter sur tes cuisses. Tu avais conscience du fait que cette couleur n'était en rien charmante accordée à la couleur de ta peau bien trop pâle. Tu n'étais ni laide, ni spécialement jolie. Du moins selon toi. Et puis, tu n'étais pas ici pour plaire. Mais tu désirais savoir, pour quelle raison son regard s'était perdu à deux reprises sur tes mèches d'un immaculé presque lumineux. Il t'intriguait, à nouveau. Sauf que cette fois-ci, tu ne parlerais pas. Cette question était futile, vide de sens et d'intérêt. Et tu ne t'exprimais jamais sans intérêt, Artemis.
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Jeu 3 Avr - 14:39


Tu la vois à nouveau sourire, brièvement à nouveau, sourire apparu sur ses lèvres pour s'évanouir en l'espace d'une seconde, elle affirme que tu n'as pas tort, tu te dit intérieurement que si tu avais eu tort tu ne serais peut-être pas assis ici en face d'elle, mais plutôt mort et enterré quelque part. Après avoir entendu ta question, tu vois son sourcil se hausser légèrement tandis que sa main se pose sur le symbole que tu as aperçu un instant plus tôt et qui a éveillé encore un peu plus une curiosité que tu ne pensais pas vraiment avoir en toi. Ce symbole représente donc la faculté qu'elle s'est vu remise à Euphemia, son appartenance à la nuit, et la raison pour laquelle nombreux la considèrent comme le "mépris de la Lune". Tu trouve cela intéressant Dragon ? Bien sur que oui, tu elle à ton intérêt depuis le jour ou tu as senti cette aura semblable à la tienne, depuis le jour où tu as vu ses cheveux argentés disparaître au détour d'une rue. Tu te tends encore Dragon ? Tu te demande toujours pourquoi ? Serait-ce les rayons de la Lune qui traversent les failles creusées dans tes écailles ? Ce n'est pas impossible Dragon borgne... Nouvelle question qui échappe à tes lèvres.

"Vous considérez vous comme le mépris de la Lune ?"

Tu sens ton œil s'écarquiller légèrement ce coup si, tu n'as vraiment rien vu venir. Tu rectifie vite le tir reprenant ton air dur et impénétrable. Tu as atteint un point de non retour Dragon, tu ne plus nier l'intérêt que tu porte à cette femme assise en face de toi, le Dragon face à la Lune. Tu te rapproche de la table sur laquelle tu laisse se poser tes bras tes mains néanmoins restent croisée, signe que tu reste sur la défensive malgré toutes les portes que tu ouvre indépendamment de ta volonté, de plus te rapprocher ainsi te rapproche un peu plus d'elle. Mais tu prend le risque après tout tu ne recule jamais, tu es le Dragon.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Jeu 3 Avr - 17:30



Troisième réaction. Vous voilà de nouveau à égalité. Ca t'amuse Artemis ? Tu en as envie, n'est-ce pas ? De rire de lui, de cette façon dont il se montre sans même réellement le vouloir. Mais tu as oublié comment rire, et par-dessus, tu serais bien mal placée pour le taquiner à ce propos. Deux sourires, et un haussement de sourcils. Il te les avait arrachés, les avait achetés avec ses mots et son comportement. Il écarquille son seul oeil visible, s'appuie contre la table, réduisant ainsi l'espace entre vous. Tu aurais pu te reculer, t'écarter, situer une nouvelle distance, mais à quoi bon ? Il passait à travers la glace entourant ton âme comme si elle n'était que vulgaire papier qu'il perforait par ses mots seuls.
Si tu te considérais comme le Mépris de la Lune ? En voilà une question, Artemis. Que vas-tu lui répondre ? Que ton dédain envers autrui était aussi gargantuesque que ta férocité ? Evidemment que tu l'étais, le Mépris de la Lune. Il n'y avait aucun doute là-dessus. Ton indifférence était bien trop présente pour prétendre le contraire. Mais cela n'aurait-il pas été prétentieux ? Sauf que tu es franche, un peu trop. Honnête et tu n'hésites pas à dire clairement ce que tu penses.

« Disons tout simplement que je trouve que ce surnom me va très bien. »

Tu ne tenais pas à en dire plus. Tu ne voulais pas te dévoiler, lui démontrer ta personnalité. Tu es laide, Artemis. Tu n'as aucune morale, aucune pitié. Ta beauté intérieure n'est que néant, un vide que tu n'as jamais désiré combler. De toute manière tu n'en voyais pas la nécessité. De la pitié ? C'étaient leurs Dieux qu'ils devraient prier pour cela, pas toi. Tu agis, point. T'acquittant des conséquences morales de tes actes comme si elles n'avaient été que de vulgaires détails dénués d'intérêt. C'est bel et bien le cas, non ?
Tu soupires, détache un moment tes yeux des siens, observant les quelques personnes du café d'un air absent, reprenant finalement d'un ton plat :

« J'ai tendance à me montrer très dédaigneuse, selon les dires. Je ne vois pas cela comme un défaut, je considère même la chose comme étant légitime. »


Tais-toi. Il n'a pas besoin de savoir que tu n'as aucune notion de moralité. Il n'a aucun besoin de découvrir que tu es une âme gelée.


Dernière édition par Artemis le Jeu 3 Avr - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Jeu 3 Avr - 22:16


Tu entends sa réponse, parvenue à tes oreilles, elle trouve que ce surnom lui va très bien, tu ne le diras pas Dragon, mais tu le pense également, puis tu l'entend à nouveau, elle t'annonce être quelqu'un de dédaigneux, et que cela ne lui semble pas être un défaut, et qu'elle trouve qu'agir comme cela est légitime. Tu laisse ton regard vagabonder dans la salle, observant les gans de ton regard semblable à un mur glacé qui paradoxalement était d'une profondeur océanique, et tu te dit que cette légitimité n'est pas usurpée, que ce dédain, ils le méritent tous. Tu as envie de les écraser, les faire ployer, pour toi ils ne méritent en rien de partager la même pièce que vous. Tu empêche un sourire carnassier de fendre tes lèvres, tu ne voulais pas dévoiler tes crocs, ils étaient déjà suffisamment sous pression comme ça, un geste de trop et il détaleraient comme de vulgaires fourmis que l'on menace du pied. Tu recentre donc ton regard sur Artemis, laissant naviguer ton œil bleu dans ses yeux gris. Par ses paroles elle accentuait cette sensation glacée qui émanait d'elle, et qui étonnement au fur et à mesure de ses paroles te semblait moins agressive.

Comme toi elle était une mer insondable, comme toi elle ne semblait pas vouloir perdre son temps en compagnie de tel ou tel étranger. Et pourtant vous êtes là tout les deux, grattant petit à petit un mur qui vous sépare, inconsciemment tu veux te rapprocher d'elle n'est-ce pas, quelque chose t'attire, une chose qui se trouve bien au-delà de ses cheveux d'argents, bien au delà des ses yeux gris imperturbables pas vrai Dragon ? Ce n'est pas simple Dragon, tu n'es pas habitué à faire et à ressentir de telles choses, tu devrais déjà être parti, pourtant tu reste là essayant de maîtriser ces choses nouvelles, le remarque tu Dragon ? Tu sembles mener bataille, tu es inconscient, rester là à la merci de l’effondrement total de ton armure d'écailles, pourtant tu fait preuve de courage affrontant les différentes situations qui se présente à toi sans te démonter. Tu continue néanmoins d'essayer de retenir ton corps et ton esprit tâchant au mieux de contenir leurs réactions mais peine perdue.

"Je ne peux qu'appuyer vos paroles."

Tu bouges encore un peu les jambes, un léger fourmillement se faisait sentir et tu l'endiguais. Tes gestes firent légèrement bouger la table, tu plaques ta main dessus d'un geste vif pour faire cesser le mouvement, émettant un claquement sec. Tu sens une bonne dizaine de paires d'yeux se braquer sur toi, tu plante ton œil dans ceux de l'un des client qui te fait presque face, comme si tu y plantais une lame, jusqu'à la garde, il baissa immédiatement les yeux, se retournant, tremblant presque et fut suivi presque à l'unisson par tout les autres qui te regardaient.

"Ce sont l'intransigeance et la férocité qui me définissent."

Est-ce un match Dragon ? Vous vous renvoyez la balle ? Avec de plus en plus de facilité qui plus est. De rien tu es arrivé à lui offrir les mots qui te définissent, c'est commis si tu t'offrais sur un plateau d'argent Dragon borgne.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Ven 4 Avr - 0:07



Appuyer tes paroles ? Evidemment qu'il ne pouvait faire que cela. Il s'agissait là du seul point sur lequel tu avançais prétentieusement la véracité de tes propos. Traiter ces êtres faibles avec dédain était parfaitement légitime, normal, du moins à tes yeux. Leurs vies en perdaient toutes valeurs. Tu ne les aurais pas arrachées, non. Tu n'étais pas assez concernée pour cela. Un tel geste n'avait aucun intérêt quant à tes objectifs finaux. Tu hausses les épaules, simplement. Ce mouvement ne présente aucune nonchalance, aucun désintérêt, uniquement le fait que tu ne comptes pas y rajouter quoi que ce soit. Il n'y a plus rien à dire sur le sujet. Tu avais déclaré la vérité, point. Mais tu n'as aucune envie de voir la conversation se terminer sur ce simple échange. Alors tu le regardes, longuement, sondant vainement l'océan de ses yeux. Il n'y a là rien de visible. Un vide aussi sidéral que celui constituant ton être.

L'abattement de sa paume sur la table te pousse à arquer de nouveau un sourcil, tandis que tu te redresses au mieux, jouant de tes épaules nues desquelles tu rejettes ta chevelure argentée. Tes yeux se glissent sur ton bustier, parcourent tes cuisses vêtues de ton habituel pantalon sombre, finissant sur tes ballerines. Tu perdais en classe, Artemis, mais disons que ton bonheur était introuvable sur Euphemia. Alors tu te contentais de cela.
Un sourire intérieur anime tes iris face à cette dérive de ton esprit. Alors que bon nombres des clients présents frémissaient en raison du précédent geste de Dragon, tu te contentais de détailler tes vêtements, nullement impressionnée. Pourtant, tu relèves la tête, lui offre à nouveau ton attention et appuie même ses propos d'un discret sourire que tu ne résorbes pas pour cette fois.
Voilà qu'il t'en apprends un peu plus sur lui ? Intéressant. Vous ne sembliez pas bien différents l'un de l'autre, et il venait de te le confirmer.
Tu ramènes tes doigts sur la table, tapote le doigt verni du bout de tes ongles d'une propreté impeccable. Tu ne laissais réellement rien au hasard, n'est-ce pas ?

« Voilà qui est intéressant. Ces deux qualités me définissent également à merveille. »

Ton sourire se fane, laisse place à ton habituelle impassibilité. Et tu décides même d'en rajouter.

« Cependant, j'ai tendance à éviter d'attirer l'attention sur moi plus que de raison. Mon apparence le fait bien assez à ma place. »

Cela n'avait rien d'agressif. L'envie de l'être ne te prenait pas. Il balayait de ses mots cette intransigeance verbale qui te qualifiait. Brisait ta carapace, passait au travers du gel entourant ton âme avec une facilité déconcertante. Il te suscitait de l'intérêt, notamment parce qu'il savait te faire réagir. Et ça te plaisait. Depuis combien de temps ne t'étais-tu pas autant plu à échanger de simples mots avec quelqu'un, chère Lune ? Trop longtemps. Et en un sens, cela n'était pas pour te déranger. Au contraire, tu commencerais peut-être à apprécier cela. Toi qui ne voulais pourtant pas t'encombrer de qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Ven 4 Avr - 2:26


Tu la regardes à nouveau et tu aperçois que sa position à légèrement changée, elle s'est redressée, tu peux apercevoir ses épaules qui auparavant étaient masqués par sa chevelure, pareille à une mer argentée, ton regard s'attarda sur elle, la détaillant à nouveau, observant brièvement sa tenue, pour revenir à son visage. Elle te souris Dragon, tu le vois dans ses yeux en premier lieu puis tu observe ses lèvres s'étirer en un léger et discret sourire. Une légère vague d'une tiédeur agréable te traverse à la vue de ce sourire, qu'est-ce que c'est, tu te le demande, mais cela t'es si agréable que tu ne formalise pas. Elle t'annonces que ses deux traits de ta personnalité que tu lui a cité, elle les possèdes également, tu te sens intéressé Dragon n'est-ce pas ? Encore un peu plus. Son sourire finit par disparaître, comme un mirage, incertain, semblant insaisissable, elle te dit également qu'elle préfère éviter d'attirer plus l'attention que nécessaire sur elle son apparence en faisant déjà bien assez. Tu ne veux plus te retenir et tu offre une réponse à son sourire, une étincelle particulière se met à briller dans ton unique œil, tes lèvres se fendent en un sourire franc dévoilant quelque peu tes crocs, mais tu n'es pas en position d'attaque loin de là, tu as juste décider de partager toi même cette fois l'agréable ressenti que tu as de ce moment passé avec la jeune femme. Tu répond également encore une fois à des paroles n'attendant aucune réponse.

"Je n'ai moi non plus aucun mal à attirer l'attention."

Tu ravale ton sourire, mais tu ne laisse pas pour autant l'étincelle de ton regard s'éteindre, tu plonge dans œil dans les sien conservant ce léger feu, une lueur agréable et chaleureuse, ton visage était redevenu mer d'écailles mais ton œil d'ou filtrait cette sensation que tu n'avais plus connue depuis de nombreuses années constituait une ouverture béante, laissant filtrer les rayons de la Lune qui se trouvait en face de toi, curieusement cette intrusion ne te semblait pas agressive ni menaçante. Tu es moins tendu n'est-ce pas Dragon ? Et cela juste à cause d'un sourire qu'elle t'as adressé, volontairement, sans tenter de le stopper. Tu va finir par aller trop loin Dragon borgne. Mais tu es téméraire, et tu veux porter un grand coup dans ce mur qui vous sépare, tes mots seront le rugissement du Dragon qui éclate la pierre, ses griffes qui la fende ainsi que son souffle enflammé qui la fond et la désagrège.

"Je n'aurais jamais imaginé rencontrer quelqu'un comme vous."

Impact.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Ven 4 Avr - 22:37



Tu retiens de justesse un nouveau mouvement de tes sourcils, surprise de le voir te sourire ainsi. Pour le coup, tu ne prêtes qu'une vague attention à la réponse qu'il t'accorde, bien plus absorbé par cette expression sur son visage. Commencerait-il à laisser tomber le masque lui aussi ? C'était étrange. Vous sembliez apte à gratter la glace l'un comme l'autre. Vous étiez tous deux capables de vous arracher des réactions, mutuellement, sans pourtant forcément le vouloir. Tu n'avais pas pour but de le découvrir, de quelque façon que ce soit. Tu discutais, simplement, avec une aisance presque anormale. Votre similitude t'aidait, considérablement. Et plus tu lui parlais, plus il te semblait apercevoir ce qu'il cachait derrière ce masque d'inflexibilité.

Ton sourire disparaît, abandonne sa place à tes traits fermés, comme d'ordinaire, qui lui passe le relais à la surprise que tu affiches par un rapide et discret écarquillement des yeux. Tu ne les détournes pas, les garde dans le sien, fixement. Il n'avait jamais imaginé rencontrer quelqu'un comme toi ? Tu n'avais rien de spécial, les gens te fuyaient, avaient peur de ta férocité, de ce charisme écrasant que tu dégageais. Lui, n'avait pas reculé. Tu appréciais cela, pas vrai ? Tu ne le montrais pas, mais en un sens, le fait qu'il soit comme toi ne te déplaisais pas, non ? Tu ne regrettais aucunement d'avoir ouvert le seuil de tes lèvres, pour une fois, Artemis. Et tu continuerais. Mais n'avais-tu pas peur d'aller trop loin ? De trop lui en dire ? Qu'il découvre les parties les plus intimes de ton esprit ? Pas le moins du monde. La crainte ne faisait pas parti de ton quotidien. Auquel cas, tu ne serais pas ici.

Tu esquisses un sourire en coin amusé, le fixe longuement et répond enfin :

« Étonnant de la part d'une personne étant passée nombre de fois devant moi sans oser me parler. »

Tu n'étais en rien provocatrice ou moqueuse, juste franche, et tu n'avais donc aucune crainte à lui présenter tes moindres pensées.

« Mais le plaisir que vous semblez taire est partagé. »
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Sam 5 Avr - 2:48


Tu observes sa réaction, elle écarquille les yeux, presque imperceptiblement, tu l'a remarqué uniquement parce que ton oeil n'a pas quitté les siens, tu es même allé remarquer le battement effectué par sa pupille lorsque ses yeux ce sont écarquillés. Elle te gratifie d'un sourire en coin, une légère note d'amusement présente sur son visage, elle t'observa longuement avant de te répondre, elle trouvait cela étonnant que tu ne lui ai jamais adressé la parole au vu du nombre de fois où vous vous êtes croisés. Mais tu es un solitaire Dragon et c'est là la rais... Non ? Ce n'est pas ça. Tu n'avais pas souhaité te lancer, de peur qu'elle ne t'échappe. Elle t'informe que le plaisir que tu éprouve à te trouver en sa compagnie, elle le partage également avec toi. Tu as réussi, tu as créé une brèche dans ce mur qui se tient entre la Lune et le Dragon. Cela t'arrache un nouveau sourire que tu ne réprime pas, moins prononcé que le précédent, ne laissant pas apparaître tes crocs, mais il est tout de même là, visible, étirant le coin de tes lèvres, ton œil s'éclaire à nouveau d'une lueur chaleureuse et agréable, la mer tempétueuse qui habite ton regard c'est à nouveau calmée face à la jeune femme. Vous souriez, tout les deux, dans un café entouré de gens presque oppressés par cette pression que vous dégagez. Tu laisse à nouveau les mots s'échapper de ta bouche.

"Je peux affirmer, que les premiers mots que vous m'avez adressés on devancés les miens de peu."

Encore une fois, cela témoignait de ton intérêt, tu venais de lui avouer qu'à ce moment déjà tu voulais lui parler. Tu ne t'arrêtera plus Dragon, tu veux abattre ce mur, tu le veux vraiment, tu en est sur maintenant et tu le feras. Tu le frappera sans relâche jusqu'à briser ses fondations. Tes mains se décroisent, ton sourire se rétracte mais sans pour autant disparaître, à mesure que le mur cédait, tu pouvait sentir les rayons de la lune se poser sur tes écailles, sans même passer par des brèches, tu les laisse passer, traverser ton manteau qu'habituellement tu garde impénétrable, tu ne crains plus de lui montrer que tu n'est pas qu'un masque de dureté, à l’œil semblable à une tempête. Tu ne crains plus de montrer que lorsque le Dragon cesse de battre des ailes, la tempête se termine.

"J'en suis ravi, Artemis."

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Sam 5 Avr - 13:24



Ainsi donc tu l'avais devancé ? Ces propos t'ayant menée ici avaient été bien plus rapides que les siens, de peu ? Devais-tu seulement y croire ? Après tout, les hommes étaient des lâches plus égoïstes et vaniteux les uns que les autres. Des menteurs nés aussi et malgré tes nombreuses capacités, tu n'étais pas encore apte à déceler un mensonge. Mais il souriait, abaissait son masque pour te laisser apercevoir cette expression sur son visage et tu ne savais plus réellement si tu devais le croire ou pas. Il te perturbait, n'est-ce pas ? En temps normal, tu serais partie Artemis, sans un mot de plus. Tu l'aurais laissé là, seul face à une tasse désormais vide, et tu serais rentrée chez toi ou aurais trouvé quelconque autre occupation que tu jugeais intéressante. Autant dire que la chose se serait avéré compliquée pour le second choix.
Tu le regardes, longuement, silencieusement, cessant peu à peu de sourire alors que ton beau visage se ferme à nouveau, aussi impitoyable que le fil d'une épée. Etais-tu en train de dresser un nouveau mur après tous ces efforts, Artemis ? Etais-tu en train de l'empêcher de voir ton âme de trop près ? C'était absurde, qu'il la regarde s'il en avait l'envie, la seule chose qui te poussait à garder tes secrets pour toi était certainement la crainte... Non, tu n'avais pas peur. Pas le moins du monde. Mais tu ne savais pas comment entretenir une vie sociale. Alliez-vous devenir amis ? Tu n'en savais rien, mais vous sembliez bien partis pour, ma chère Lune.

« Dois-je en conclure que je dois réellement considérer vos efforts ? »


C'était une question indiscrète, peu sympathique, mais sincère. Tu ne comprenais pas ce qu'il était, et pourtant il était semblable à toi. Il t'intriguait, faisait naître certaines questions sans réponses dans ta tête. Mais était-ce là une raison pour te montrer froide envers lui, Artemis ? Ton lunatisme est parfois bien agaçant. Néanmoins, tu soupires vaguement, laissant un nouveau sourire illuminer tes yeux tandis que tu t'appuies à ton tour sur la table, fixant son iris cobalt en soufflant :

« Votre ravissement autant que votre intérêt pour ma personne me touchent, cher Dragon. »
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Sam 5 Avr - 19:42


Son sourire se fane, laissant place à nouveau, à son air impassible, toi en revanche tu n'arrives plus à revenir en arrière Dragon, tu veux lui montrer que sa compagnie t'es agréable, pas seulement avec des mots qui sont si aisément manipulables. Elle te posa une nouvelle question te demandant une sorte de confirmation de ta part, tes efforts méritent ils d'être considérés à leur juste valeur. Tu ne le prends pas mal, tu aurais sans doute été aussi curieux de le savoir si tu te trouvais à sa place. Tu plonges à nouveau ton œil dans le sien, ton œil empli de ta volonté à démolir ce mur qui se tien entre vous, de ta détermination à continuer d'avancer, et de la sincérité dont tu faisait preuve face à elle, tu ne pouvais lui apporter de réponse plus véritable, même avec des mots. Avec ce regard Dragon tu espère ne serait-ce qu'effleurer non, frôler la Lune.

Elle te sourit à nouveau, intérieurement mais tu l'aperçois dans ses yeux, dont le gris te semble moins dur, plus illuminé, elle s'appuie elle aussi sur la table réduisant encore la distance qui vous sépare l'un de l'autre, ce mouvement t'arrache un léger haussement de sourcil, tu ne t'y attendais pas. Elle rive ses yeux dans le tien, avant d'a son tour, porter un grand coup dans le mur ébréché qui se dresse entre vous, par son regard, par ses mots, ton intérêt pour elle, ainsi que le fait que ce moment de sois agréable l'ont touchés. Touché, Dragon borgne, toi qui n’espérait qu'un infime contact, tu l'as touché, tu as touché la Lune. Sa réponse fait naître une vague agréablement tiède en toi, ses mots qu'elle a soufflé, se sont joués de tes écailles les traversants comme si elles n'avaient jamais été là. Tu prend une grande inspiration Dragon borgne, ce que tu t'apprête à dire est une première, jamais de tels mots n'était jamais sorti de ta bouche, pour personne. Et pourtant pour elle il sortaient, fluide.

"Je dois vous avouer que le fait que vous partagiez ce plaisir avec moi me touche également."

Tu venait de lancer une nouvelle attaque fulgurante contre le mur, y déchaînant la puissance du Dragon pour voir exploser un nouveau pan de pierre glacée, qui se désagrège, laissant les rayons de la Lune, t'éclairer encore un peu plus.

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mar 8 Avr - 13:02



Tu n'avais pas spécialement réagi à ses mots. Ton regard n'avait pas cillé, ne s'était pas abaissé, n'avait pas changé. Pourtant tu le sentais, qu'il se rapprochait, indéniablement, qu'il voulait te mettre à découvert et atteindre la Lune. Mais le laisserais-tu faire ? Toi qui d'ordinaire était d'un mépris gargantuesque, voilà que tu allais laisser un homme t'approcher et découvrir qui tu étais ? Tu perds en crédibilité quant à ton surnom, ma chère Artemis. N'es-tu pas connue pour ta personnalité très individuelle ? Presque dénuée d'humanité ? Tu te redresses, les bras croisés sur ta poitrine, tes yeux gris se baladant dans le vague. Tu ne le montrais pas, mais ses mots ne t'avaient pas laissée indifférente. Tu ne le disais pas, mais savoir que ta compagnie n'était pas désagréable te rassurais même si tu t'en acquittas rapidement. Ce détail n'était que futile.

« Rares sont les gens capables d'apprécier ma présence, vous êtes certainement le seul à vrai. » as-tu soufflé après quelques longues secondes.

Tu rives à nouveau ton regard sur lui, mordillant vaguement ta lèvre, l'air de réfléchir intensémen. Mais à quoi pensais-tu réellement ? A quoi réfléchissais-tu ? A un moyen de renforcer ce mur qu'il tentait de tomber ? Pourquoi ? Tu n'as jamais été proche de qui que ce soit, Artemis, tu ne l'as jamais voulu. Même ta soeur n'aurait pas une telle attention. Ta soeur... Cette enfant était un véritable supplice. Son existence toute entière était une erreur. Et tu n'avais pas envie d'y passer. Les erreurs ne te concernaient pas, ne t'atteignaient pas, tu n'avais pas le droit d'en commettre, et de t'inquiéter de celles des autres. Qui plus est, tu n'étais pas en lieu et temps pour penser à de telles choses. Alors tu cesses de maltraiter ta lèvre, fixant le Dragon borgne, silencieuse quelques longs instants avant de reprendre :

« Vous avez des frères et soeurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mer 9 Avr - 2:15


Elle ne laisse rien transparaître, elle se contente de se redresser, croisant les bras, laissant ses yeux se perdre un instant dans le vague, tu croise à nouveau tes mains devant toi, comme si cette absence de réaction te poussait à te replacer sur la défensive, cependant ce n'est pas ça, loin de là, cette position t'es juste plus confortable, tu y est habitué. Elle t'adresse de nouveau mots, tu est certainement le seul à pouvoir apprécier sa présence, cela ne t'étonne pas vraiment, l'aura qu'elle possède a tôt fait d'écraser presque n'importe qui ici présent, tu ressens, tu admires et tu apprécies cela. Tu laisse ta franchise et ton honnêteté parler pour toi.

"Vous dégagez une telle aura de puissance, implacable, que cela ne m'étonne guère."

Elle pose à nouveau son regard sur toi, tu ne l'avais pas lâchée pour ta part, tu l'observes toujours, elle se mordille légèrement la lèvre, l'air de réfléchir, tu ne dit rien, tu attends. Ton œil rivé dans les siens tu patiente. Soudain elle te pose une question, une question tenant du cadre familial, faisant resurgir quelques souvenirs dont tu te serait bien passés. A tu des frères et sœurs Dragon, bien sur que non, ta chère mère t'a quittée trop peu longtemps après ta naissance. De toute façon il aurait été inutile pour eux de voir le jour quand tu sais la vie qui les attendais derrière. Tu serre les dents Dragon tu te rappelle ce que tu as enduré pendant toutes ces années, tu te cachais tu ne voulais plus avoir mal et tu n'aurais pas voulu qu'un frère ou une sœur puisse vivre une telle horreur quand bien même tu ne l'aurais pas traité différemment d'un autre homme ou d'une autre femme. Tu ouvre la bouche pour parler.

"Non, je suis un enfant unique."

Tu te laisse à nouveau envahir par cette curiosité que tu porte à Artemis, et sans hésitations, tu lui retourne sa question.

"Et vous, faîtes vous partie d'une fratrie ?"

_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mer 20 Aoû - 2:21



Il sait flatter. Ou alors il est juste très franc. Un peu. Pas trop. De quoi t’arracher un nouveau sourire à peine perceptible. Tu pourrais lui retourner le compliment. Lui faire savoir qu’il dégage lui-même quelque chose d’intense, une aura à côté de laquelle il est difficile de passer. Mais tu t’en gardes, tu ne dis rien, tu observes, effectues un vague signe de la tête et attends tout bêtement qu’il continue sur sa lancée. Il semble tendu, mais la curiosité ne te pique pas assez pour que tu oses le questionner, pour que tu daignes lui demander pourquoi sa mâchoire effectue ce mouvement signe d’une éventuelle contrariété. Ou peut-être au fond n’as-tu tout simplement envie de savoir. Ce serait l’approcher, l’effleurer, établir un contact qu’il risque lui-même d’installer. En soi, tu te contrefiches bien de lui en apprendre un peu plus, qu’il sache qui tu es. Ce qui ne te laisse pas indifférente, ceci dit, est le fait qu’à partir de cela, il aurait bien plus de facilité à t’atteindre, à percer les barrières de ton intimité.

Il est enfant unique, donc. Quelle chance. Ce n’est pas de l’envie, de la jalousie, ou quelque autre sentiment de cette allure. À vrai dire, tu estimes tout simplement qu’il devrait se sentir bien heureux de ne pas avoir à porter un fardeau comme celui que tu as traîné. Et c’est peut-être pour ça qu’à sa réponse tu hausses les épaules en préparant un mensonge. Un mensonge éhonté. Que tu laisses fuir d’un air si détaché qu’il ne fait que renforcer ton désintérêt apparent pour la vie d’autrui.

« J’avais une sœur. Elle est morte. »

Elle ne l’est pas, non. Bien qu’à tes yeux, elle le soit.
Revenir en haut Aller en bas
Dragon


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 28/03/2014
Localisation : Dans son magasin, quartiers malfamés.

MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mer 20 Aoû - 3:35

Citer le message

Fly me to the moon.

Je continue de la regarder en chassant tout ces mauvais souvenirs de mon esprit. Ce qui appartient au passé, reste au passé. Il n'y a plus que le présent immédiat qui compte. Parce que mon passé ne recelle pas assez de bonne choses pour que je passe ma vie le nez dedans. Alors tout ça, je le repousse dans un coin de ma tête, le plus loin possible. Elle en vient à me dire que sa soeur est morte. Mais elle n'a pas l'air désolé, pas le moins du monde. Alors pourquoi le serais-je ? Non je ne le suis pas. Pas le moins du monde. Alors je me contente de simplement hocher la tête. Sans afficher une quelconque trace d'émotion. Une question me viens en tête et bien qu'elle sois d'un ordre très personnel, elle me brûle les lèvres. Même si je sais qu'il y a de forte chance pour qu'elle n'y réponde pas.

"Pour quelles raisons êtes vous entré dans le jeu ?"

Parce qu'en effet ici, chacun à sa raison d'être présent. Que ce soit juste un intérêt pour le jeu, une raison X ou Y ou encore une envie de changement ou un moyen de s'échapper, on est tous dans le même bateau maintenant. On y a tous été poussé. Par un qui, par un quoi. Même si on l'ignore, c'est le cas. J'ai moi même ma raison d'être ici. Peut-être qu'elle n'est pas valable aux yeux de certains. Mais elle l'est au mien. Parce qu'elle me suffit à moi et que je n'ai de comptes à rendre à personne. Parce qu'on mène tous notre barque à notre façon. Parce qu'il se passe des choses dont on a pas vraiment conscience. Comme ce mur de glace entre nous que je m'affaire à émieter, à briser comme je le ferais avec une personne qui ne me revient pas. En me demandant encore pourquoi. Parce que je sais que si je fait ça. C'est qu'il y a quelque chose au bout. Mais cette fois, je ne saurais voir ce que c'est.



_______________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité




MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    Mer 20 Aoû - 20:13



Une question. Une seule. Impersonnelle. Un peu trop même. Tu n’y répondras pas, n’est-ce pas ? Tu ne tiens pas à te dévoiler, du moins pas sur ce point-là. Lui apprendre que tu es du gouvernement reviendrait à bousiller tout un projet mis en place et tu n’en as ni l’envie, ni le besoin de le faire. En soi, tu pourrais. Ton égoïsme pourrait t’inviter à le faire mais tu te tais, parce qu’au fond tu t’en fous. Parce qu’au final, tu les méprises, tu attends. De voir. De constater ce qu’ils vont faire de ta vie. Car il n’y a que la tienne qui compte. Il n’y aura toujours que la tienne. Les autres ? Ils sont faibles. Beaucoup trop. Et tu n’as pas envie de t’en encombrer.

« J’ai mes raisons, dirons-nous. Mais je ne peux pas les dévoiler. Par intérêt personnel. »

Tu n’as pas honte de démontrer ton égoïsme. Loin de là. Tu es un bloc de glace qui ne fondra jamais. Du moins tu t’en persuades. Ne rêve pas, ma belle Lune, rien n’est éternel. Et certainement pas ta froideur. En soi, elle ne disparaîtra jamais, mais peut-être finira-t-elle par s’atténuer. Comme actuellement. Alors que tu détournes tes yeux pour les balader sur l’ensemble de la pièce en gardant tes bras croisés contre ta poitrine. Puis, sans même le regarder, tu finis par continuer :

« Je ne vous retournerais pas la question. Vu que je ne tiens pas à y répondre, je pense que ce serait indiscret de ma part. Mais libre à vous d’y répondre si vous le souhaitez. »

Prend garde, ma belle. Tu pourrais inconsciemment t’en rapprocher.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon    

Revenir en haut Aller en bas
 
OVERPOWERED CHARISMA RAINBOW - Dragon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Dragon Boule (Parodie)
» Musique Dragon ball
» Charisma ; «Montre-moi, que la vie est belle...»
» [Cowcotland] Boitier In Win Dragon Slayer, le meilleur des Micro ATX Gamer
» The Dark Dragon Team (Forum Pokémon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Crimson District :: Le quartier malfamé-