AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 Je t'aime, moi non plus. (PV Caly)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

avatar


Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) Empty
MessageSujet: Je t'aime, moi non plus. (PV Caly)   Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) I_icon_minitimeVen 28 Mar - 19:49



Le petit coin de paradis,

endroit idéal pour toi.


Tu as passé ta journée à photographier, un peu tout et n'importe quoi. Ce qui t'attire c'est sans aucun doute, la beauté des lieux de l'île que tu as choisi mais quelque chose te manque. Une chose indéfinissable, tu y réfléchis et plus tu y penses, plus cela te frustre. Tu es ainsi fait, Sora. L'ennui malgré l'apparition des fameux outsiders qui attirent quelques joueurs voulant quitter Euphemia, tu t'ennuies. Tu as bien essayé de dégoter quelques infos sur eux mais rien à faire, ils sont toujours aussi discrets les fourbes et depuis le bal, ils n'ont pas pointer le bout de leurs nez. Ce bal d'ailleurs, hormis l'ambiance parfois morose et le gamin qui s'écroule en plein milieu de la pièce, tu l'as trouvé plutôt sympa. Que vas-tu faire maintenant ? Il y a un lieu que tu n'as encore jamais pris la peine de visiter de fond en comble, c'est cet endroit que tu as voulu garder pour la fin, là où les cascades donnent un effet magique que tu veux à n'importe quel prix contempler. Et qui sait, peut-être que tu trouveras quelqu'un susceptible d'attirer ton attention ? Une personne que tu pourras stalker sans relâche pour t'amuser, pour tuer le temps. Cela risque de te tomber dessus plus vite que tu ne le penses, tu vas pouvoir mettre en place une distraction que tu regretteras sans doute d'avoir voulu ou pas. Une silhouette rousse que tu connais bien se distingue parmi l'herbe verte chatoyante. Tu t'approches de façon discrète, tu espères la surprendre. Ce jeu t'amuse.

« Hé mademoiselle, fais un joli sourire. »

Un clic. Tu la prends en photo avec un sourire de satisfaction au visage, tu n'as pas pris la peine de retirer le flash malgré qu'il fait un magnifique soleil. Oui, tu es un enfoiré. Tu t'amuses à l'embêter alors qu'elle n'a rien demandé la jolie demoiselle. Tu ne songes même pas à prendre tes jambes à ton cou car ça casserait ton plaisir. Tu as trouvé une occupation avec Calypso désormais, tu comptes bien la garder même si cela va te valoir certains coups, ce ne sera pas la première fois. Espèce de masochiste. Mais tu ris toujours, tu es spécial, décalé et c'est pour ça que les gens te fuient mais tu les aimes bien, tu aimes tout le monde d'ailleurs tant que tu t'amuses. Sora, qu'est-ce que tu attends au juste ? Qu'elle te court après ? Non, tu veux mieux que ça. Qu'elle t'embête aussi parce que tu aimes bien la taquiner la petite Calypso car entre vous c'est un peu l'amour vache. Et c'est justement ce qui te plaît dans cette relation.


© code par Yoru.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

avatar


Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) Empty
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus. (PV Caly)   Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) I_icon_minitimeVen 28 Mar - 21:51



Il ne s’agissait là que d’une infinie étendue bleue sans consistance. Quelque chose de commun, de quotidien. Tu avais vu mieux, mais tu ne pouvais en détacher ton regard. Tu avais besoin de le contempler, encore et encore, de te persuader que tout ce que tu voyais était bien « réel » malgré le fait que ce ciel ne soit qu’une ligne de code parmi tant d’autres constituant Euphemia. Pourquoi ? Pourquoi t’obstinais-tu à te rassurer alors que oui, tu vivais ? Pourquoi nécessitais-tu autant de t’attarder sur ces détails aussi dérisoires et dénués d’intérêt réel ? Je suis en vie.
Mais tu avais besoin qu’on te le prouve. Qu’on te montre que cette seconde chance n’était en rien inutile. Tu voulais qu’on brise cette glace emmurant ton cœur, qu’on te délivre de ce que tu étais, de ces craintes que tu fuyais. Et il n’y avait qu’une seule personne capable de le faire.

Blasée, tu secoues la tête, les yeux désormais clos. Ce n’était pas le moment d’y penser. Pas aujourd’hui. Tu ne voulais pas qu’il vienne hanter tes journées. Tu ne le laisserais pas faire. C’était inconcevable. Tu n’étais pas assez attachée à lui pour cela. Ou du moins tu voulais te bourrer ça dans le crâne.
Un soupir traverse tes lèvres, tu te redresses, tes iris fixant désormais le vague. Tu respires, humes le parfum des fleurs qui en temps normal t’aurais infligé une affreuse nausée. Tu glisses tes doigts dans tes cheveux, souris vaguement. Tu es réelle. À travers un avatar, mais qu’importe. Tu es Calypso. Tu as décidé de l’être. Et tu le seras jusqu’au bout. Ellana n’est plus.

« Hé mademoiselle, fais un joli sourire. »

Le flash t’incite à plisser les paupières. Tu connais cette voix, cette manie, cette façon de t’approcher. Sora. Tu arques un sourcil, tournes la tête dans sa direction et te relèves enfin, époussetant ton short en jean et tes cuisses nues avec nonchalance.

« Hé monsieur, le tien va pas tarder à manquer de dents je crois. »

Tu soupires. Il ne t’embête pas, absolument pas. De toute manière, tu serais mal placée puisque tu agis de la même façon que lui. Vous vous amusez l’un avec l’autre. Vous jouez au même jeu. C’est à celui qui en découvrira plus sur l’autre en premier ? Tu n’en sais rien, au fond tu ne t’en inquiètes pas. Sora t’amuses. Il est passionnant, en un sens.
Soudainement ramenée à la réalité, tu rives tes iris émeraudes dans ceux de ton vis-à-vis. Tu étais en train de te perdre, dans un océan de niaiseries plus écoeurantes les unes que les autres, dans un monde que tu détestais. Tu préférais le tien. Entièrement noir, même si tu en avais peur. Parce qu’il y était, dans ce monde. Lui.
Tes yeux parlent pour toi, roulent, se reposent finalement sur le charmant jeune homme face à toi, et ton visage s’illumine d’un sourire narquois.

« Je t’ai manqué à un tel point, Sora ? Tu en es obligé de me suivre jusqu’ici ? »

Tout cela t’amuses, au fond, et tout ce qui t’amuses t’attires. Alors tu ne pourras pas t’en détacher. Tu ne pourras pas le rejeter. Même s’il t’ennuie considérablement à te mitrailler de son flash. Parce qu’il fait parti de ceux étant capables de t’empêcher de broyer du noir. Au même titre que Luci’ et bon nombre d’autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

avatar


Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) Empty
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus. (PV Caly)   Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) I_icon_minitimeVen 28 Mar - 23:10



Vas-tu fuir petit scarabée ?



« Hé monsieur, le tien va pas tarder à manquer de dents je crois. »

La réaction qu'elle a eu, c'est ce que tu attends d'elle. Tu ne veux pas la voir devenir niaise, qu'elle voit la vie en rose bonbon pailleté parce que tu ne l'apprécies pas ainsi. Tu préfères qu'elle soit elle-même. Parce que ça t'amuse. Et elle aussi, d'ailleurs. Vous y trouvez votre compte à deux, vous êtes satisfaits. Si tu ne peux pas changer ton passé, tu feras en sorte de conserver ton présent. Et tout ce qui s'y rattache. Égoïste. Il est temps de répliquer mon cher. Emploie la voix du pauvre petit garçon apeuré.

« Oh non, pitié. J'ai trop peur... »

Ton éternel sourire amusé contraste sincèrement avec le ton que tu as pris précédemment. Oui ça sonne faux. Mais qu'est-ce qui a déjà été vrai chez toi ? Pas grand-chose malheureusement. Tu ressembles à Calypso. Tu es torturé au fond de toi mais tu le caches. Derrière tes sourires amusés, ta façon de te comporter. De taquiner les autres. Parce que tu as horreur de la faiblesse. Et si quelqu'un s'avise d'approcher trop de ton cœur, tu peux mordre. C'est toi qui décides qui a sa place dans ton cercle intime et pas l'inverse. Tu ne supportes pas qu'on décide.

« Je t’ai manqué à un tel point, Sora ? Tu en es obligé de me suivre jusqu’ici ? »

Quel ton sarcastique. Tu apprécies ça. Tu vas répondre comme elle bien que c'est faux. Tu ne l'as pas suivi pour une fois, le hasard a décidé de vous mettre sur le chemin l'un de l'autre. Il a bien fait, pour une fois. Quelle rigolade.

« Bien sûr. Te rends-tu compte que tu parviens même à hanter mes nuits ? »

Tu ranges ton appareil photo. Geste théâtral de mise et tu l'as prends dans tes bras tout en guettant sa réaction. Quoique, peut-être que tu as vraiment remarqué qu'elle en a besoin. Mais tu n'es presque jamais sérieux alors tu te contentes de faire ça. Et d'attendre encore. Pour ton simple amusement. Tu vas loin quand même. Et tu en profites en plus comme tout homme qui se respecte. Qui ne le ferait pas ? Tu trouves que Calypso a un physique que bon nombre de femmes doivent vouloir posséder. En plus, tu sais qu'elle en joue donc autant ne pas se gêner non ? De toute façon, tu es sans gêne.


© code par Yoru.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

avatar


Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) Empty
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus. (PV Caly)   Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) I_icon_minitimeSam 29 Mar - 2:43



« Oh non, pitié. J'ai trop peur... »

Tu souris un peu plus. Les bras désormais croisés sur ta poitrine, l’air sincèrement amusé par le manque de conviction dont il peut faire preuve. Il n’a rien de convaincant. Il aura beau tenter, il aura beau dire, tu as conscience du fait qu’il n’a absolument pas peur de toi. Il s’amuse. Au moins autant que toi. Il ne s’en cache pas et toi non plus. Tu aimes cette façon qu’il a de te répondre, cette arrogance dont il fait preuve envers toi. Mais tu le sais, qu’il n’est en rien sincère. Que comme toi, il se cache. Que vous vous emmurez tous les deux, et que vous êtes une distraction autant qu’une évasion, l’un pour l’autre. Tu te sens enfin toi. Calypso. L’arrogance, la suffisance. Et parce que tu es d’un égoïsme sans pareil, tu l’empêcheras de mettre un terme à cette relation. Peut-être te permettras-tu de le faire, toi. Mais lui, n’en a pas le droit.

« Bien sûr. Te rends-tu compte que tu parviens même à hanter mes nuits ? »

Tu ravales un rire sarcastique. Moqueur. À vrai dire tu ne le ravales pas, il ne sort tout simplement pas. Coincé dans ta gorge nouée par la surprise. Tes yeux s’écarquillent, l’espace d’un temps. Tu ne t’y attendais honnêtement pas. Rares étaient les fois où Sora mêlait les gestes à la parole. Pourtant, tu ne le repousses pas, au contraire. Tu es joueuse, et c’est ce qui te perdra. C’est ce qui t’as perdue une fois. Une seule et unique fois.
Amusée, tu glisses tes bras autour de sa taille, calant ta tête contre ton torse, les paupières désormais closes. Ton sourire se fait mutin, autant que ta voix, qui s’élève peu après la sienne.

« Serais-tu masochiste au point de rêver de celle qui hante à la fois tes désirs et tes craintes ? »

Tu sais qu’il n’a pas peur. Au fond, pourquoi devrait-il avoir peur de toi ? Tu ricanes, intérieurement. Il a toutes les raisons d’avoir peur de toi. Mais il ne te connaît pas. Aucune personne de réellement sensée ne pourrait te fréquenter. Mais Sora était-il réellement sensé ?
Tes doigts se glissent dans son dos, descendent le long de sa colonne vertébrale, remontent finalement sur ses omoplates tandis que tu le serres un peu plus contre toi avant de le relâcher et lui pincer le bras, assez fort pour qu’il en résulte une marque, assez délicatement pour qu’il n’en ait pas trop mal. Quoique... En quoi cela aurait-il pu lui faire mal ? Ton sourire se fane, laisse place à ton habituel air arrogant et narquois.

« Je t'avais dit qu'à force me stalker tu finirais par t'accrocher. Je porte très bien mon nom. »

Calypso. Celle qui faisait tomber les hommes mais qui en avait également gardé un captif durant sept ans, uniquement par amour. Mais au final, tu es celle qui est désormais captive. Dépendante d'un monde qui n'est pas le tien. Mais puisqu'il s'agit d'une seconde chance, autant cesser de t'inquiéter, non ? Mais tu ne peux pas. Tu en est tourmentée. Alors tu agis. Comme si rien n’avait changé. Parce que tu ne voulais pas prendre le risque de perdre ces relations agréables que tu vivais, comme avec Sora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

avatar


Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) Empty
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus. (PV Caly)   Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) I_icon_minitimeMer 2 Avr - 15:19



Joue le jeu sans t'arrêter.


« Serais-tu masochiste au point de rêver de celle qui hante à la fois tes désirs et tes craintes ? »

Des désirs, des craintes ? Tu n'en as pas. Ou alors tu n'y penses pas. Certes Calypso est sans doute aussi enivrante qu'effrayante mais tu ne fais que profiter. Peut-on vraiment appeler cela du désir ? Tu en doutes. Tu ne sais pas, tu t'en fiches. Tu veux juste t'amuser et oublier. Oui tu es arrogant, tu te caches. Pour ne pas qu'on sache qui tu es. Tu as peur de devenir aussi mou qu'un marshmallow si on découvre le vrai toi, celui qui erre au fin fond de l'étendue de ton excentricité.

« Sans doute. En même temps, tu pousses au masochisme, ma chère. »

Tu la laisses faire en savourant la surprise qu'elle a ressenti. Tu profites de ce contact que tu as provoqué. Tu la serres un peu plus en gamin insensé que tu es. Elle te pince le bras après avoir parcouru ton corps de ses doigts fins, ton visage se déforme très légèrement par la douleur que le corps s'entête à ressentir. Elle te lâche, tu plonges ton regard dans le sien sans ciller. Ce sourire amusé ne te quitte jamais. Tu joues avec elle et elle joue avec toi, c'est un jeu qui ne prendra peut-être jamais fin.

« Je t'avais dit qu'à force de me stalker tu finirais par t'accrocher. Je porte très bien mon nom. »

Ne serait-ce pas plutôt elle qui s'accroche à toi ? Tu sais qu'elle s'inquiète. Ces choses là se sentent chez les femmes. Et toi, tu t'inquiètes si elle peut mettre fin à cette amitié un peu vache ? Peut-être un peu. Mais tu n'as pas envie de l'avouer. Tu te terres derrière ton masque.

« Certes. Mais qui t'as dit que je m'accroche ? Peut-être que dès maintenant, je peux t'abandonner. »

Tu lui souris toujours. Tu veux voir sa réaction, constater que tu as raison dans ton raisonnement. Tu n'as pas envie de te tromper Sora. Autrement tu seras comme un gamin frustré privé de son goûter à quatre heures. Tu es un peu mauvais perdant et lâche, tu le vis bien. Tu ne changeras jamais pour les autres. On ne t'aime ou ne t'aime pas, c'est comme ça.


© code par Yoru.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

avatar


Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) Empty
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus. (PV Caly)   Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) I_icon_minitimeJeu 3 Avr - 11:25



« Sans doute. En même temps, tu pousses au masochisme, ma chère. »

Un nouveau sourire étire tes lèvres. Sardonique, presque torve. Un sourire qui ne te ressemble pas et te définit trop bien à la fois. Tu sais qu'il ment, qu'il te taquine, qu'il te cherche, il ne fait que te renvoyer la monnaie de ta pièce, et ça te plaît. Tu veux que ça continue, que ce jeu dure encore et encore, jusqu'à ce que tu te lasses. Mais te lasseras-tu un jour, Caly ? Tu es bien trop capricieuse pour cela, non ? Et bien trop possessive pour lui offrir la possibilité de nouer un tel lien avec une autre personne que toi.

« Tu as de drôles du lubies, trésor. »

C'est là tout ce que tu trouves à lui répondre ? Allons, il t'as connue plus en forme. Plus provocatrice et plus prétentieuse que ça. Mais tu ne veux pas te forcer. Tu n'as aucune envie de faire semblant, ta sincérité t'en empêche. Tu ricanes, intérieurement. Sincère ? Tu n'es même pas foutue d'être franche avec toi-même, ma pauvre fille. Mais si tu ne l'es pas avec toi, tu ne pourras pas l'être avec lui, non ? Et tu n'as aucune envie qu'il apprenne que ton esprit est tourmenté par de multiples questions et craintes que certains jugeraient infondées. Tu n'as pas envie qu'il en sache trop sur toi, qu'il voit celle que tu es réellement. Cette distance que vous gardez te va très bien.

« Certes. Mais qui t'as dit que je m'accroche ? Peut-être que dès maintenant, je peux t'abandonner. »

Tu te crispes, inconsciemment. Il ne pouvait pas, n'est-ce pas ? Vous étiez bien trop amusés par ce jeu l'un comme l'autre, non ? De quoi essaies-tu de te persuader, Calypso ? Il lui serait aisé de s'en aller, là tout de suite. Comment réagir maintenant ? Tu es capricieuse, beaucoup trop. Tu détestes ne pas avoir le contrôle de la situation, alors tes joues rougissent. Signe distinctif de ta perte de pouvoir sur ce qu'il se passe actuellement. Ton visage se ferme, tes dents se mettent à malmener ta lèvre inférieure, mais tu ne baisses pas les yeux, éternellement rivés dans les siens. Il ne t'abandonnera pas, il ne peut pas. Tu le sais, qu'il joue. Qu'il se moque de toi. Et voilà pourquoi tu ne voulais pas qu'il apprenne ton état mental actuel. Parce qu'il en rirait, parce qu'il ne ferait que remuer le couteau dans la plaie. Sora n'était rien de plus qu'une distraction, un amour amical mais vache, un ami sur lequel tu ne te reposerais jamais. Alors tu te reprends, arques un sourcil malgré tes joues rougies par la frustration, et lâches d'une voix trop peu persuasive :

« Tu ne pourras pas m'abandonner. Je suis ton passe-temps, comme tu es le mien. Nous ne sommes que des jouets dans les mains d'un enfant capricieux, l'un comme l'autre. Et tu aimes cette relation. Tu ne pourras pas y mettre fin, pas maintenant. »

Ou du moins, tu n'en as pas le droit. J'ai perdu bien trop de choses. Je ne me détacherais pas de celle-là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) Empty
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus. (PV Caly)   Je t'aime, moi non plus. (PV Caly) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Je t'aime, moi non plus. (PV Caly)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Système : j'aime / j'aime pas.
» Choisir l'image affichée sur facebook pour les "j'aime"
» bouton "j'aime" Facebook disparu ?
» Remplacer le + et le - par J'aime et j'aime pas
» Bouton "Merci" transformé en Bouton "J'aime"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Holy Sword :: Le petit coin de Paradis-