AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 
 - On the prowl [Fraus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

avatar


- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitimeDim 16 Mar - 15:04

Il n'y avait aucun début. Uniquement une fin. Le soleil ne se levait que pour laisser sa place à la Lune, et inversement. Ceux qui enviaient les cieux étaient bien naïfs. Désirer ce lieu que tous désignaient comme la liberté était aussi stupide qu'infondé. Il n'y avait rien de tel en ce monde. Le ciel gardait les astres pour prisonnier, les enfermait dans une boucle sans fin qui constituerait éternellement leur existence. Au fond, tout sur cette Terre était soumis à des lois, qu'elles fussent naturelles ou venues de l'homme.

Installée sur un énorme rocher sur l'un des versants de la montagne enneigée d'Holy Sword, Calypso observait d'un oeil distrait le soleil envoyer ses premiers rayons, incitant ainsi les rares loups qu'elle pouvait apercevoir à partir en chasse. Ou même à regagner leur habitat. Eux non plus, n'étaient pas libres. Ils étaient soumis à leurs besoins, à des principes et des obligations que leur accordait leur statut animal. Elle n'était pas bien mieux lotie ceci dit. Elle qui se prétendait mariée à sa liberté était prisonnière d'un jeu qui désormais constituait tous ses espoirs d'avenir. Elle pouvait y vivre, mais en dépendait. Car elle savait que si elle partait, elle disparaîtrait.
Silencieuse, la rousse ramena sa chevelure écarlate sur son épaule et la noua en une tresse romaine, un sourire vague aux lèvres. Son pseudo lui allait bien en un sens. Au fond, la véritable Calypso n'avait été qu'une femme capricieuse et égoïste, comme elle l'était. Une femme qui s'était emmurée inconsciemment dans sa propre solitude. Du moins c'était ainsi qu'elle, Ellana, avait décidé de le voir.

Elle s'étira vaguement, se redressa et lâcha un vague soupir à la fois blasé et soulagé. Contradictoire, en effet. Mais son existence en tant qu'ombre l'accablait autant que l'air frais du matin lui remontait le moral.
La température était douce pour une matinée de fin d'hiver, mais elle avait tout de même revêtu des vêtements chauds mais pas trop. Des collants noirs, des bottines de style amérindien, et un pull épais et bien trop large pour elle retombant sous ses fesses et dévoilant quelque peu ses frêles épaules. Elle n'aimait pas s'encombrer de vêtements moulant lorsqu'elle ne travaillait pas. Les habits amples lui donnaient une allure et une sensation plus... Décontractée.

Calypso sauta alors du rocher où elle s'était précédemment installée et se réceptionna un peu plus bas, foulant le sol enneigé en s'allumant distraitement une cigarette, surprise de voir quelques oiseaux s'envoler à quelques minutes de là. Quelqu'un venait. Et ce fait fît arquer un sourcil à la rousse. Qui donc venait se balader ici de si bon matin ? Soit, elle n'était pas spécialement bien placée pour se poser une telle question, mais elle avait un alibi : Il y avait des habitations par ici, et son travail lui permettait de se déplacer dans tout Euphemia sans avoir à se justifier. De toute manière elle ne le ferait pas. Alors, silencieuse, elle se hissa dans un arbre et attendît patiemment que la personne venant par là ne daigne se montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Fraus


Holy Sword

Holy Sword

Fraus

Messages : 26
Date d'inscription : 13/03/2014
Localisation : Dans la forêt

- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: Re: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitimeDim 16 Mar - 20:12

Les premiers rayons du soleil vinrent caresser le dos de Fraus, réchauffant le chasseur alors qu'il progressait lentement le long de la montagne. Pour lui qui avait quitté son campement bien avant l'aube, cette chaleur supplémentaire était la bienvenue, et il tira machinalement sur les pans de sa cape pour tenter de la conserver. La fin de l'hiver avait beau être proche, le froid n'en était pas moins présent pendant les longues nuits d'Euphemia, et la neige crissait doucement sous ses bottes à chacun de ses pas.

D'après ce que lui avaient dit les villageois, les loups ne devaient pas être très loin. Il lui faudrait être prudent : les deux bêtes qui harcelaient le hameau devaient avoir été séparées de leur meute et étaient sans doute affamées pour se conduire avec autant de témérité. Au moins on ne lui avait signalé aucun animal enragé, c'était déjà ça. Avec un peu de chance, il pourrait même rapporter un tétras ou un lièvre en plus des loups... Il avait bien croisé quelques volatiles un peu plus tôt, mais avait préféré ne pas gâcher ses flèches.

Serrant son arc dans sa main gantée, il avança à pas lents parmi les conifères, ses sens à l'affût afin de ne pas se laisser surprendre dans le cas où l'une des bêtes le repèrerait : il espérait pouvoir en éliminer au moins une de loin, mais le poids de la lance accrochée dans son dos lui rappelait qu'il ne serait pas démuni au cas où les choses tourneraient différemment.

La forêt céda la place à une petite trouée enneigée, et il put apercevoir au loin, dépassant parmi les arbres, le grand rocher dont lui avaient parlé ses clients : d'ici, il aurait un point de vue parfait sur le versant et tout ce qui s'y déplaçait. Il traversa rapidement la clairière et s'enfonça de nouveau dans la végétation, mais avant qu'il ne puisse parcourir plus de quelques mètres, une tache grise traversa son champ de vision, entre deux troncs d'arbres, et il se figea. Encochant une flèche, il leva son arme et recula lentement, les yeux fixés sur l'endroit où la tache était passée. Si c'était vraiment un loup, alors il avait intérêt à l'attirer à découvert.


Dernière édition par Fraus le Lun 17 Mar - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

avatar


- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: Re: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitimeLun 17 Mar - 4:09

C'était effectivement un homme. Elle n'avait pu qu'entrevoir son visage mais profitait désormais d'une vue parfaite sur sa chevelure blonde. Génial. Comme si ce seul détail allait l'aider. Curieuse, la rousse s'allongea silencieusement contre la branche sur laquelle elle avait élu domicile pour les quelques minutes à venir, observant le nouveau agir, un sourcil arqué. Un arc ? Prêt à décocher qui plus est. Soit, il était de niveau trois, soit il venait chercher du gibier par ici. Était-il au moins conscient que pour l'instant il aurait bien plus de facilité à trouver des loups plutôt qu'autre chose ? De toute manière, elle n'en avait cure, elle ne faisait qu'attendre et observer. Manquerait-il la cible qu'il semblait patiemment attendre sous le regard intrigué de la jeune femme ? Se déciderait-il à bouger ? Remarquerait-il sa présence à un moment ?

Calypso esquissa un sourire et s'amusa à disparaître et reparaître pendant quelques secondes qui lui semblèrent tout de même interminables. Il n'y avait aucune action, rien de passionnant, uniquement un prédateur en chasse, et une proie. Elle se demanda un moment si elle devait se faire remarquer. N'étant pas sur son lieu de travail, elle pouvait se le permettre, mais surprendre un homme armé n'était jamais une bonne idée. Surtout lorsqu'il semblait prêt à tirer. La rousse pesa longuement le pour et le contre, balançant quelque peu ses pieds dans le vide en fixant le blond d'un œil vague.

Finalement, elle disparût totalement, escalada une nouvelle branche pour se retrouver un peu plus au dessus de lui mais également hors de portée de son tir, et lâcha d'une voix neutre qui brisa le silence dans lequel les lieux étaient plongés :

« La chasse est ouverte ? Étonnant. Du moins pas réellement, ce genre de choses ne m'intéressent pas. »

Le détail qu'elle avait omis se situait très certainement dans le fait qu'elle risquait de faire fuir la bête que traquait ce pauvre jeune homme en contrebas. Au pire il repasserait plus tard, ou demain matin. Egoïste telle qu'elle était, elle y accordait peu d'importance et ne voulait que cueillir de nouvelles informations qu'elle pourrait revendre ensuite. Même si elle doutait que la vie d'un chasseur soit spécialement... Passionnante. En dehors des peaux à tanner, ou autres occupations de ce genre. Ceci dit, même cela lui semblait ennuyeux. Tout aurait été plus marrant si c'était un chasseur de primes qui se trouvait, mais ils ne devaient pas courir les rues sur ce jeu.
De nouveau silencieuse, Calypso glissa son regard sur le ciel légèrement plus éclairci. Elle était de bonne humeur, et se sentait telle une enfant capricieuse désireuse d'obtenir une quelconque source de divertissement. Lorsqu'elle n'avait rien à faire, elle pouvait devenir réellement insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Fraus


Holy Sword

Holy Sword

Fraus

Messages : 26
Date d'inscription : 13/03/2014
Localisation : Dans la forêt

- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: Re: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitimeLun 17 Mar - 22:21

Fraus recula pas à pas, en prenant soin de rester le plus discret possible. Même si le loup, si c'était bien lui qu'il avait aperçu, l'avait sans aucun doute déjà senti arriver, il ne tenait pas à se faire encore plus remarquer. Heureusement que la clairière était toute proche derrière lui, car manier de la lance à découvert serait bien plus facile qu'entre le arbres, s'il venait à devoir s'en servir. Il gardait tout de même l'espoir que ses flèches suffiraient, autant parce qu'affronter une de ces bêtes de près s'avérait beaucoup plus dangereux que parce que la lance abîmait les peaux qu'il fallait ensuite recoudre de longues heures durant.

L'idée qu'il devrait sans doute regarder en arrière afin de s'assurer que le deuxième loup ne s'était pas faufilé par derrière lui vint à l'esprit, et il détourna le regard, juste l'espace d'une seconde. Seule la vision rassurante de l'étendue blanche marquée par ses pas s'offrit à ses yeux, avant qu'il ne revienne à sa position antérieure. Pas de mouvement de ce côté là non plus, et pas un bruit à part sa propre respiration... jusqu'à ce qu'une voix sortie de nulle part rompe le silence.

« La chasse est ouverte ? Étonnant. Du moins pas réellement, ce genre de choses ne m'intéressent pas. »

Le chasseur sursauta, sa concentration brisée par cette soudaine interruption, et releva la tête par réflexe pour tenter de localiser la source de cette remarque. S'il ne s'était pas retenu de bander son arc pour économiser ses forces, la flèche serait partie se ficher dans l'écorce d'un des nombreux sapins aux alentours, signalant à tout les coups sa position.

Qui pouvait bien être là ? Pas une villageoise en tout cas, vu qu'elle n'avait pas l'air au courant de la raison de sa présence, et pas une folle de la nature d'après le désintérêt manifeste dans ses paroles (ce qui le soulagea un peu : il avait déjà eu affaire à des hippies pour qui il n'était qu'un monstre massacrant des petits lapins choupinous. Ils n'étaient pas franchement menaçants, mais très bruyants et agaçants)

« Qui est là ? » demanda-t-il « C'est dangereux par ici, il y a une bande de loups agressifs »

Il n'était pas sûr qu'elle l'écoute, mais au moins on ne pourrait pas dire qu'il n'avait pas prévenu. De toute façon il ne pouvait pas faire la causette bien longtemps tant qu'il n'aurait pas éliminé la menace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

avatar


- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: Re: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitimeSam 22 Mar - 16:32

« Qui est là ? C'est dangereux par ici, il y a une bande de loups agressifs. »

Calypso esquissa un sourire ironique. Dangereux ? Les loups ne lui faisaient pas peur, au même titre que toutes sortes d'autres animaux peuplant les environs. Elle n'en avait cure, à vrai dire, elle aimait cela, l'adrénaline. Et même si elle se savait incapable de se défendre face à des animaux atteints de la rage, elle était consciente du fait que sa ruse l'aiderait à s'en sortir.
Nonchalamment, elle décala légèrement sa tête pour le regarder, lui permettant ainsi d'en faire de même, et lui offrît un sourire en coin accompagné d'un clin d'oeil malicieux. Là-dessus, elle descendît de la branche où elle s'était hissée, bondît de l'arbre où elle s'était réfugiée, et atterrît souplement sur le sol enneigé avant de se redresser pour épousseter ses vêtements.

« Non, sérieux ? »

Son sourire s'accentua. Ironique, elle croisa ses bras recouverts par son pull ample sur sa poitrine, fixant son interlocuteur sans aucune gêne. Des cheveux blonds, des yeux bleus, un arc bandé, une lance et une jolie tête de plus qu'elle. De toutes les personnes qu'elle avait rencontrées, il était le premier à s'avérer plus grand qu'elle. Ce n'était pas gênant en soi, contrairement aux autres il ne dégageait pas cet air supérieur et suffisant. Alors elle rangea son ironie et posa ses poings sur ses hanches, mordillant sa lèvre en inspectant vaguement les environs.

« Vous êtes là pour justement mettre fin au danger que représentent ces loups, j'imagine. Alors de quoi devrais-je avoir peur ? »

Calypso ne comptait pas spécialement sur lui pour la tirer d'affaire si elle venait à se retrouver dans la mouise. A vrai dire, elle s'attendait tout simplement à ce qu'il débarrasse les environs des canidés nuisibles les peuplant, par pur égoïsme. Elle ne tenait pas réellement à abîmer son joli corps d'une morsure quelconque. Et puis, cela pourrait être amusant de voir un chasseur à l'oeuvre. Peut-être même y prendrait-elle part si elle trouvait cela amusant. Non, il n'était pas question de "peut-être", elle trouverait cela amusant et y fourrerait forcément son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Fraus


Holy Sword

Holy Sword

Fraus

Messages : 26
Date d'inscription : 13/03/2014
Localisation : Dans la forêt

- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: Re: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitimeLun 24 Mar - 20:07


Une jeune femme aux cheveux roses apparut soudain de derrière un tronc, et Fraus s'étonna de ne pas l'avoir remarquée plus tôt : une couleur pareille aurait dû ressortir entre les teintes ternes de la forêt. En d'autres circonstances, il lui aurait sans doute rendu son sourire espiègle, mais il préféra plutôt de fixer les environs pendant qu'elle descendait de son perchoir pour le rejoindre dans la neige. Il la détailla tout de même du coin de l’œil afin de voir à qui il avait affaire. Plutôt grande et élancée, elle portait des vêtements à l’allure confortable bien que peut être un peu inadaptés à une balade dans la montagne. Mais qu’importe, qui était-il pour juger les choix vestimentaires des uns et des autres ?

« Vous êtes là pour justement mettre fin au danger que représentent ces loups, j'imagine. Alors de quoi devrais-je avoir peur ? »

Le chasseur ne put retenir un sourire à ces mots, partiellement parce que la jeune femme ne paraissait nullement angoissée par la présence de bêtes sauvages, et parce qu’elle lui offrait une occasion de prouver sa valeur. Et il n’était pas près de refuser un bon défi…

« Vous avez raison, et je suis heureux de voir que vous m’accordez votre confiance. C’est juste que les personnes qui m’ont contacté pour ce travail se sont montrées bien moins… comment dire, braves que vous. Mais passons, on pourra parler une fois que ces loups auront été éliminés. D’ailleurs, je crois que j’en ai vu un passer entre les arbres, je vais essayer de l’attirer à découvert si vous voulez bien »

A ces mots, il recula encore, jusqu’à atteindre la clairière, puis posa son rapidement son arc et fouilla dans une des poches accrochées à sa ceinture, où se trouvait un lapin qu’il avait tué le matin même. Il lui ouvrit le ventre d’un coup de couteau, et lança la carcasse au milieu des arbres, répandant ses entrailles dans la neige. Si c’était bien la faim qui avait motivé les attaques, alors les bêtes ne pourraient pas résister à un repas aussi facile… il n’avait plus qu’à le leur signaler.

Sans craindre le ridicule, il plaça ses mains en porte-voix, prit une grande inspiration et hurla, imitant sa proie. Il répéta son appel deux fois, puis attrapa l’appeau pendant à son cou et envoya en direction des bois le cri aigu d’un lièvre blessé. Ramassant son arc, il réencocha la flèche et se plaça en position de tir. Il ne lui restait plus qu’à attendre et être vigilant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

avatar


- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: Re: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitimeMer 26 Mar - 17:55

« Vous avez raison, et je suis heureux de voir que vous m’accordez votre confiance. C’est juste que les personnes qui m’ont contacté pour ce travail se sont montrées bien moins… comment dire, braves que vous. Mais passons, on pourra parler une fois que ces loups auront été éliminés. D’ailleurs, je crois que j’en ai vu un passer entre les arbres, je vais essayer de l’attirer à découvert si vous voulez bien. »

Calypso haussa un sourcil curieux. Attirer un loup à découvert ? Elle n'avait encore jamais vu de chasseur à l'oeuvre. C'était un fait qui ne l'intéressait nullement à vrai dire, mais puisqu'elle en avait l'occasion, autant y prêter attention. Elle ne cilla pas lorsqu'il éventra le cadavre d'un lapin qui n'avait certainement jamais demandé à être là, ne détourna pas les yeux lorsqu'elle le vît salir la neige du sang de l'animal, bien que son ventre, lui, en fût serré. Elle ne ressentait aucune humanité, non. Aucune compassion. L'odeur lui perçait les narines et les boyaux. Lui retournait l'estomac. Elle n'avait jamais aimé la vue ni la senteur âpre de ce liquide rouge bien trop vital. Elle avait assisté à bien trop de choses dont elle aurait aimé ne jamais se rappeler. Pourtant, elle n'en démontra rien, se contentant de l'observer faire avec attention.

La jeune femme sursauta lorsque le chasseur reproduisît le cri du canidé dont il était à la recherche. Légèrement stupéfaite par cette façon de faire, elle s'installa sur un rocher proche et disparût presque instantanément. Elle ne désirait pas le gêner. Et même si elle avait conscience du fait que son parfum n'aiderait pas à garder le loup persuadé de la présence seule du blond, elle resta là, les yeux rivés sur les quelques arbres entre lesquelles elle pouvait apercevoir une épaisse fourrure noire se faufiler. Il était doué. Ou alors cet animal était tellement malade qu'il n'avait pas conscience du fait qu'il n'y avait rien de normal dans le fait qu'un lapin se trouve ici. Ceci dit, elle ne bougea pas, passant son regard de la bête cachée entre les sapins au jeune homme à quelques mètres d'elle.

« Que comptez-vous faire du cadavre, ensuite ? » murmura-t-elle, prudente.

Elle ne voulait pas faire fuir la proie de son interlocuteur, mais elle avait besoin de comprendre. Quelles étaient les réelles intentions d'un chasseur ? De celui-ci en particulier. Qui plus est, il avait mentionné le fait qu'on lui avait demandé de l'aide pour ce travail. Etait-il un chasseur de primes, au final ? C'était étrange, mais elle leur trouvait une ressemble entre eux deux. Travaillant au service d'autrui pour des missions parfois ingrates. Alors elle sourît, patiemment, toute son attention posée sur la scène qui se déroulerait bientôt sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Fraus


Holy Sword

Holy Sword

Fraus

Messages : 26
Date d'inscription : 13/03/2014
Localisation : Dans la forêt

- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: Re: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitimeVen 28 Mar - 21:03

La jeune femme sortit de son champ de vision, sans doute partie se mette un peu à l'écart avant que les loups ne viennent le défier. Ou alors elle avait jugé plus prudent de quitter les lieux pour de bon, même si Fraus espérait que ce n'était pas le cas. Non pas qu'il craigne pour sa sécurité : après tout, si elle avait réussi a arriver jusqu'ici sans faire de mauvaise rencontre, elle était sans doute capable de se débrouiller seule, mais les choses risquaient de devenir compliquées si une des bêtes la prenait en chasse. Et puis c'était rare d'avoir un peu de compagnie pendant ses chasses.

« Et que comptez vous faire du cadavre, ensuite ? »

Ce n’était qu’un murmure, mais suffisant pour parvenir aux oreilles de Fraus. Ah, alors elle n’était pas partie… étrange, quand même, elle semblait toute proche et pourtant son regard ne détecta aucune présence lorsqu’il le dirigea dans la direction d’où provenait la voix.

« Le rapporter aux villageois qui m’ont engagé » chuchota-t-il « comme preuve que ma tâche a été menée à bien »

Il ne s’étendit pas sur ses plans, car, malgré le quasi-silence, le calme qui régnait n’était qu’illusoire : sa proie avait répondu à l’appel, et il pouvait la voir se glisser entre les troncs couverts de mousse, sa fourrure noire contrastant avec le sol enneigé.

… Noire ? Il aurait juré avoir vu une tache grise juste avant sa rencontre avec la femme aux cheveux roses. Les loups étaient-ils tous deux présents ? Voilà qui risquait de compliquer sa tâche… certes, il n’aurait pas à courir les bois pour trouver le second, mais il lui faudrait être prudent pour ne pas avoir à gérer une attaque sur deux fronts.

L’animal était désormais à quelques mètres d’eux, juste à la lisière de la forêt. C’était là que tout se jouait : s’il cédait à la faim et ignorait le chasseur, alors Fraus pourrait tenter un tir. Il pria pour que ce soit le cas : s’il l’effrayait, ou si il ratait son coup et provoquait la fuite de sa proie, alors il devrait le traquer, potentiellement sur une longue distance.

La chance était de son côté, car la bête continua de s’approcher. Sans perdre un instant, Fraus banda son arc d’un geste fluide, ramenant l’empennage de la flèche contre sa joue, puis attendit. Au son de la corde se tendant, le loup se figea et le fixa, comme s’il le remarquait seulement et hésitait. Une seconde qui paraissait bien longue s’écoula sans qu’aucun des deux ne bouge, puis les muscles puissants de l’animal se contractèrent soudain et il bondit en avant.

Le chasseur ne chercha pas à savoir s’il chargeait pour attaquer ou pour tenter de récupérer la carcasse : peut lui importait. La flèche fendit l’air et se ficha dans son flanc, coupant net sa course et l’envoyant rouler au sol. Grognant et gémissant, l’animal se contorsionna dans la neige pour tenter de déloger le corps étranger, et Fraus jura : à en juger par la couleur du sang, il n’avait pas réussi à toucher le poumon ou le foie, ce qui signifiait qu’il ne lui suffirait pas d’attendre que le loup succombe à ses blessures.  Agissant rapidement, il encocha une nouvelle flèche et s'approcha avec prudence : après tout, les animaux étaient encore plus dangereux une fois blessés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

avatar


- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: Re: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitimeMar 1 Avr - 18:15

« Le rapporter aux villageois qui m’ont engagé, comme preuve que ma tâche a été menée à bien. »

Elle le regarda à l'oeuvre, silencieuse, concentrée, toute son attention portée sur lui. Etrangement, elle ne doutait pas une seconde qu'il puisse manquer cette flèche. Elle en était persuadée, qu'il toucherait l'animal, sans même savoir pourquoi. Il avait l'air doué, assuré, il savait ce qu'il faisait, c'était épatant, et captivant. Pourtant, il ne tua pas la bête. Calypso le comprît à la seule vue de la seconde flèche qu'il banda. Elle esquissa un sourire, non pas moqueur, plutôt... Sardonique. Elle n'avait jamais goûté au plaisir de la chasse. N'avait jamais eu l'occasion de savoir la sensation que procurait l'aboutissement de cet objectif qu'était celui d'abattre un animal.

Silencieusement, elle se releva du rocher où elle s'était installée. Elle n'était pas visible, mais son odeur la trahissait. Et il aurait été très inconscient de ne pas agir de façon prudente. Alors, souplement elle se glissa près de lui, saisît le couteau de chasse sanglé à la jambe du jeune homme et se redressa pour lui murmurer, sans même daigner reparaître :

« Tu permets ? »

Ce tutoiement soudain ne lui ressemblait effectivement en rien. Mais l'heure n'était plus aux politesses, Calypso était curieuse, un peu trop. Elle voulait découvrir la satisfaction qu'était celle de donner la mort à un animal blessé. Au diable ces foutus hippies prônant la non-violence des animaux. Qui s'en fichait après tout ? Autant achever cette pauvre bête, apaiser ses souffrances. N'importe qui l'aurait fait pour cette raison. La rousse, elle, ne voyait là dedans qu'une découverte comme une autre. Une simple expérience. Un jeu. Elle voulait s'amuser.

Ses pas foulèrent prudemment la neige, marquèrent son déplacement vers le loup tandis qu'elle rivait toute son attention sur le danger qu'il pouvait potentiellement présenter. Elle le savait, qu'il pouvait la sentir. Cependant, elle s'en acquitta, favorisant d'agir rapidement pour ne pas finir par être la victime de sa propre curiosité. Calypso prît une légère inspiration, son sang bouillonnant d'excitation, et se jeta presque sur le canidé pour lui asséner le coup final. Proprement. Elle ne voulait pas prendre le risque de l'abîmer, après tout. Il s'agissait là de la proie du blond, pas de la sienne.
Ceci fait, elle se releva, satisfaite, reparût aux yeux de son interlocuteur et fît doucement jouer le couteau maculé de ses sangs au bout de ses doigts.

« Je pourrais faire ça toute ma vie en fait ! »
Revenir en haut Aller en bas
Fraus


Holy Sword

Holy Sword

Fraus

Messages : 26
Date d'inscription : 13/03/2014
Localisation : Dans la forêt

- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: Re: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitimeJeu 2 Oct - 1:05

Toute l’attention de Fraus étant concentrée sur l’animal gisant dans la neige et qui pouvait encore lui bondir dessus à tout moment, il fut totalement pris au dépourvu lorsqu’il sentit quelque chose toucher sa jambe. Son cœur rata un battement, et, persuadé qu’il s’agissait du deuxième loup, il jeta un coup d’œil rapide à ses côtés, qui révéla… strictement rien. Enfin, si, son couteau avait inexplicablement disparu, mais pas l’ombre d’un loup.

Il n’eut pas le temps de se pencher sur les différentes explications pouvant expliquer ce mystérieux phénomène, car la réponse se présenta d’elle-même à lui, sous la forme d’une question murmurée.
Oh, il comprenait mieux tout à coup. Invisibilité. Plutôt pratique comme pouvoir… voilà qui expliquait pourquoi la voix de la jeune femme paraissait si proche tout à l’heure. Son regard suivit l’empreinte de ses pas, seule preuve de son déplacement dans la neige, sans jamais baisser son arc, prêt à décocher au moindre mouvement de la bête. Non, elle n’allait tout de même pas… ?

Visiblement si, puisqu’il vit les traces s’arrêter devant le loup, juste avant que ce dernier ne tressaille en laissant échapper un gémissement aigu avant de s’écrouler, son sang se répandant dans la neige. Bon, un de moins, plus que deux à débusquer. Il s’approcha de la carcasse au moment où la jeune femme réapparaissait, et s’agenouilla pour examiner le cadavre. L’entaille était propre et nette, laissant la fourrure en bon état, et Fraus laissa échapper un sifflement impressionné.

« Je n’en doute pas, vous avez l’air douée en tout cas. Bon, celui-là n’ira plus attaquer les villageois, il ne reste plus qu’à trouver l’autre » dit-il, gardant sa voix basse par prudence avant de se relever. Le second loup était sans doute encore caché parmi les arbres. « Vous voulez venir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







- On the prowl [Fraus] Empty
MessageSujet: Re: - On the prowl [Fraus]   - On the prowl [Fraus] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
- On the prowl [Fraus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Holy Sword :: La montagne majestueuse.-