AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 
 Psychosis - Dragon is watching you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Psychosis


Crimson District

Crimson District

avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 25/07/2013
Localisation : Crimson District

MessageSujet: Psychosis - Dragon is watching you.   Jeu 25 Juil - 18:30


❝Psychosis


✗ Comment tu t’appelais ? Alexy
✗ Tu as choisi quel pseudo ?
Psychosis, parfois surnommée Salamander.
✗ Tu as quel âge en fait ? 18 ans, physiquement parlant, 4 ans et demi mentalement parlant.
✗ Tu viens d'où ? USA.
✗ Tu veux aller sur quel île ? Crimson District.
✗ Tu fais quoi dans la vie ? Elle viole les chatons, et c'est le bras gauche de Father (parce que oui, c'est la classe aussi)
✗ T'es un super-héros ? La maîtrise du feu. C'est powerfull, ça fait mal et ça colle bien avec ses airs de psychopathe pyromane.
Spoiler:
 

» Mémorisation Physique.



    ✗ La couleur de tes yeux de biche ? Rouge comme le sang qui va s'expulser de ta bouche si tu continues à parler de ces yeux de biches. Grand et rond, et non pas bridés comme on pourrait le croire.
    ✗ Et celle de tes cheveux au vent ? Rose, et le premier qui fait un commentaire là-dessus, elle n'hésitera pas à le cramer sur un bûcher. Bien qu'ils aient longtemps été très court, ils sont aujourd'hui particulièrement long et descendent jusqu'au bas de son bassin. Ils sont quelques peu ondulés, mais cela ce voit à peine, à vrai dire. Ils n'ont jamais l'air très coiffés, pour la simple et bonne raison qu'elle ne les coiffe pas, et volent dans tous les sens.
    ✗ Tu sens la rose ou tu pues le yack ? C'est une blague...? Je sens le feu moi ! La chaleur !
    ✗ Taille & Poids ? -censuré- 1m74 pour 64kg... 64kg de muscle, d'abord.
    ✗ Signe distinctif ? Aime cracher du feu ? Cicatrice dans le cou, qu'elle cache avec son écharpe.



» Analyse cérébrale.



    ✗ On n'est pas parfait hein ? Pyromane de renommée et aquaphobe (bah oui...), elle est agressive et à tendance à dire tout ce qu'elle pense. Tête brûlée à ces heures perdues, elle ne vit que pour la castagne et les côtes cassées. C'est une pure mangeuse et ne dira jamais non à un bon steak bien saignant. Elle a un petit côté cleptomane de la nourriture quelle tente tant bien que mal de calmer. Elle est quelque peu sadique sur les bords mais à tendance à vite le regretter ; elle n'aime pas faire souffrir pour rien malgré le besoin de vengeance qui lui tord les entrailles. Peut être qu'elle à un léger côté schizophrène...?
    ✗ Mais on gère la fougère ? Elle prend naturellement soin des gens qui l'entourent et peut parfois faire preuve d'un sérieux et d'un calme déconcertant. Elle est fonceuse et n'abandonne jamais rien, quoiqu'il arrive et donne aisément sa confiance aux autres. De toute façon, elle est assez puissante pour se venger elle-même des coups de couteaux portés dans le dos.
    ✗ Tu préfères les garçons, les filles, les deux, les chatons ?... Chatooooooooon ! Elle aime les hommes, en théorie.
    ✗ Moi j'ai un rêveuuuh ? Vivre dans un volcan ? Retrouver sa petite soeur perdue quelque part dans ce monde.
    ✗ T'as peur de quelque chose ? De l'eau ! Ca sait pas nager, une pyromane, c'est bien connu. Et puis c'est froid l'eau, et ca mouille, et on peut jamais savoir quelles bestioles il y a dedans...
    ✗ Quels sont tes goûts ? Viande, viande, viande et viande. Si sa vie devait se résumer à un aliment, ce serait celui ci. Elle aime tout ce qui est sombre, que ce soit musicalement parlant que vestimentairement. La vitesse, c'est son dada. Aller vite, que ce soit dans la vie que littéralement parlant, les sensations fortes, tout ça, elle adore. Elle apprécie taquiner les plus petits et demander en duel n'importe qui qui ferait une tête de plus qu'elle. Elle déteste rester au calme à ne rien faire, elle a besoin d'action et de mouvement, tout le temps (il est même déconseiller de dormir à côté d'elle si vous ne voulez pas vous retrouver avec un oeil au beurre noir au réveil).
    ✗ Signe distinctif ? Aime beaucoup cracher du feu. Pour tout, pour rien, de joie ou de tristesse.



» Chargement du jeu.



    ✗ On a tous un passé :
    La pluie... Le vent... La foudre... Tous ces éléments qui s'étaient donné rendez-vous au même instant, au même endroit pour saluer l'événement, pour guider, pour accueillir une nouvelle âme perdue dans les profondeurs insondables d'un univers inconnu. Les messagers de l'ombre aux vêtements baignés de clartés entouraient le corps chétif, le corps pâle et sans vie qui dormait d'un sommeil paisible sur le carrelage glacé, tandis qu'un énième éclair blanc déchirait le ciel, illuminant le visage décomposé par la tristesse de la jeune fille.
    Les messagers avaient finit par l'éloigner, évitant les ongles et les coups de la petite qui se débattait en criant un nom qui se filtrait lentement dans l'air lourd, un nom qui était destiné à un cadavre qui trônait maintenant sur une longue plaque de métal brillant. L'un des messager semblait répéter s'en cesse la même chose à une petite boîte dont la LED rouge clignotait sans jamais s'arrêter :

    Heure du décès : 22 heure, 41 minutes. Cause : Assassinée dans le nouveau monde.

    Encore et encore... Et encore... Il faisait rentrer cette phrase ignoble dans l'esprit de la jeune enfant qui pleurait en hurlant, qui ne faisait plus la différence entre ses alliés et ses ennemis, qui mordait chaque morceau de chair qui avait le malheur de glisser sous ses lèvres tremblantes. Les scientifiques du nouveau monde, ses parents, ses amis... Tous... Tous coupable ! Il venait de lui enlever la personne la plus importante à ses yeux : sa fragile petite sœur.

    Nom : Scarlett K******. Age : 15 ans, 5 mois et 27 jours.

    La pluie... Le vent... La foudre... Tous ces éléments qui s'étaient donné rendez-vous pour saluer la mort d'une enfant de 15 ans et la destruction morale d'une enfant de 17 ans dansaient dans le ciel d'un noir ensanglantés, tandis qu'un énième éclair blanc déchirait le ciel, inversant les ténèbres de la salle avec la lumière de la jeune fille.

    « Vous vous disiez près à entendre la vérité, mais quelqu'un a dit un jour : ''Il n'y a que la vérité qui blesse.'' C'est vrai... Mais le mensonge aussi, surtout quand le mensonge ne l'es pas. Vous voulez savoir, ce souvenir, c'est le seul qu'il me reste... »
    « Ne soyez pas triste, il n'y a pas vraiment de raison... J'ai bien finis par me remettre de mes émotions moi, vous savez... »

    Et les pétales de roses s'écoulait lentement sous le regard vide de la jeune fille alors qu'une musique aussi funeste que douce résonnait dans le casque blanc qui serrait son coup. Ses cheveux aux teintes rosées, maintenant court masquait les larmes qui agressaient lentement le coin rougit des ses yeux rouges sanglants qui avait perdu leur pétillant naturel.
    Face à elle, une longue plaque de marbre sombre s'élevait vers les cieux gris, sur laquelle était représentée un chemin interminable où marchait d'un pas lent une petite de dos aux longs cheveux dont la robe volante se mouver au rythme du vent, surplombé d'un couché de soleil monochrome. Et, en lettre doré, inscrit dans une écriture souple gravée dans la pierre, le prénom de Scarlett, et le nom semble flou, comme un trait de crayon que l'on aurait gommé d'un coup de poignet. Il n'y avait aucune date, aucun bouquet, aucun vase, aucune plaque où autres objets rappelant à quel point la mort de l'enfant affectait les gens. Non... Il n'y avait qu'une rose d'un blanc éclatant qui reposait tranquillement sur la stèle luisante.
    La jeune fille est seule devant la tombe, et elle pleure, ne prenant plus la peine de passer un revers de poignet sécher le filet d'eau salée instoppable qui traverse ses joues rongées par un feu rougeoyant.

    L'heure sur sa montre indique 19h24. Elle fixait le casque, le regard vide. La machine en face d'elle était dans un état plus que pitoyable, voire en décomposition, et l'on s'étonnait encore qu'il puisse encore se tenir droit. ''Plus que 6 minutes.'' Et pour elle, chacune des secondes qui filent dans l'air du temps deviennent de plus en plus importante, et oppressante... Stressante... Alors, afin de détendre son esprit inquiet, elle fredonne. Elle fredonne une chanson sans parole. Cette mélodie de boîte à musique que sa sœur appréciait plus que tout et sifflotait quelque soit le moment de la journée. Elle voulait partager sa joie avec les autres grâce à cette mélodie.
    Le visage terne de l'adolescente se tordit, retenant une fois de plus des larmes douloureuses en forçant un sourire crispé. Cette musique devait la rendre joyeuse, bien que ce terme lui était, depuis plus d'une année, inconnu. Cependant, d'ici 4 minutes, elle pourrait faire un bon dans l'autre monde, celui d'Euphemia. Ces parents en avait fait partis, de la troupe de scientifiques qui voulait créer ce monde parallèle où l'on ne peut jamais vraiment mourir. Et après avoir participé à de nombreux tests avec sa jeune sœur, ils purent créer un transporteur, un casque qui permettait de télécharger son corps dans ce monde virtuel où toutes les règles de la physique étaient remise en jeu.
    Oui. Cela pourrait sembler parfait. Un monde où l'on pouvait être ce que l'on voulait, où l'on était puissant, où chacun était différent. Mais... Lors des premières utilisations du casque, un cour-circuit dû à l'orage qui frappait le pays causa la mort de l'une des cobayes et son retour sur la Terre devint impossible. Cette cobaye, c'était sa sœur, Scarlett. Elles étaient alors âgées de 15 et 17 ans.
    Ceci créa une esclandre dans tous les pays voisins, s'étendant même jusqu'au contrées européennes. « Le nouveau monde est trop dangereux ! » « Parait-il, une gamine à été tuée lors d'un voyage vers le 7e continents ! »
    Mais d'autres casques plus résistants furent inventées, et, à aujourd'hui, l'incident ''Euphemia'' fut engloutit, et les voyageurs se font chaque jours de plus en plus nombreux dans tous les pays du monde.

    « Vous savez quoi... J'ai toujours aimé écouter aux portes. C'était vraiment la seule chose à laquelle j'étais douée sur Terre. A vrai dire, j'en ai entendu des vertes et des pas mûres ! Mais, lors d'un énième soir où le sommeil ne venait pas me trouver, mes imbéciles de parents avaient une discussion au sujet de la première capsule et de la mort de ma sœur. »
    « Au bout de deux ans de recherches individuelles, ses incapables ont enfin découvert une chose qui m'intéressait vraiment : ma sœur n'était pas morte ! En tout cas, pas dans le monde d'Euphemia. D'après eux, le corps matériel et le corps psychique de Scarlett ont été séparé lors de l'accident, et elle doit sûrement être quelque part, paumée dans l'autre monde, à chercher un moyen de sortir. »
    « Comme quoi, mes parents auront au moins réussi quelque chose de bien dans leur vie ! Bien que tout ça n'a effacé en rien leur péché. »

    ✗ Ton arrivée à Euphemia et ta réaction :
    La manche unique de son T-Shirt blanc s'agitait sous la légèreté du vent artificiel qui faisait frisonner ses jambes non couvertes par son short de tissu, alors qu'elle scrutait du haut d'un toit d'ardoise le paysage de Crimson District. C'était cette île qu'elle avait choisit lors de son arrivée ici. C'était sûrement celle que sa soeur aurait voulu éviter à tout prix, mais il lui fallait d'abord devenir encore plus puissante pour partir à sa recherche.
    Elle a 18 ans, depuis plus d'une année ans. Une année que la déconnexion du nouveau monde lui était interdite, le retour à la maison étant maintenant impossible pour elle. Aujourd'hui, comme sa sœur, son corps immatériel était probablement détaché de son corps terrestre. Peut-être n'ont-ils pas encore retrouver la chambre où elle avait volé l'un des premiers prototypes de casques pour effectuer le même voyage que sa sœur, ou peut-être qu'elle était déjà enterré au près du corps de sa prédécesseur. Qui sait ?

    La pluie... Le vent... La foudre... Tous ces éléments qui s'étaient une fois de plus donné rendez-vous pour saluer la venue d'une nouvelle âme, alors que les lettres d'or brillait à chaque éclair. Ces lettres qui affichait ''Scarlett'' et ''Alexy'' tandis qu'une fleur brunie essuyait les violentes attaques de la pluie depuis une éternité, sans jamais disparaître.



» Toi le geek.



    NOM/PSEUDO : Akamae
    AGE : 17 printemps
    JEU VIDÉO FAVORI : ... Aion !
    FILM FAVORI : Titani//ZBAAAAF// Final Fantasy 7, Advent Children !
    MANGA/SÉRIE FAVORITE : D. Gray-Man et SAO (c'est pour ca que je suis la, bitch xD)
    COMMENT T'AS DÉCOUVERT LE FORUM ? : Charly est de retour, pour vous jouer un mauvais tour !
    T'ES UN OUF DANS TA TÊTE ? : Toujours !
    MANGER OU BOIRE ? : Dormir !
    JE TE SAOULE AVEC MES QUESTIONS ? : J'ACCEPTE BIAAAAAATCH !
    UNE DERNIÈRE ALORS, C'EST QUOI LE CODE ? :



Dernière édition par Psychosis le Sam 17 Aoû - 17:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Father


Fondateur
Fondateur

avatar

Messages : 1054
Date d'inscription : 06/07/2013
Localisation : Dans sa chambre trop d4rk.

MessageSujet: Re: Psychosis - Dragon is watching you.   Jeu 25 Juil - 22:51

Tes persos sont toujours aussi wtf et timbrés. Ton histoire est vraiment cool mais elle est longue, je te déteste. ;w;
Tu m'as tué avec "viande viande viande". omg, ce perso va tellement bien chez moi.
Je te valide ma belle, amuse toi bien et modère ton pouvoir !

PS : par contre tu ne peux pas avoir 22 ans en réalité vu que le jeu a ouvert il y a quelques mois. ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Psychosis - Dragon is watching you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dragon Boule (Parodie)
» [Cowcotland] Boitier In Win Dragon Slayer, le meilleur des Micro ATX Gamer
» Test de Far Cry 3 - Blood Dragon : 100% second degré !
» [SPECTACLE] How To Train Your Dragon Arena Spectacular live action
» L'héritier de Monkey D. Dragon (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP ; :: Les archives :: Fiches des anciens membres-